VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
Le deal à ne pas rater :
Maillot de l’équipe de France de rugby domicile Adidas
19.99 €
Voir le deal

 

 Comment Padre Pio était incollable sur Noël

Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Comment Padre Pio était incollable sur Noël Empty
MessageSujet: Comment Padre Pio était incollable sur Noël   Comment Padre Pio était incollable sur Noël Icon_minitimeSam Déc 19 2020, 11:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Padre Pio adorait tellement Noël qu’il comptait les jours jusqu'à cette fête, et nombreux sont les témoignages de faits inexplicables ce jour-là.

Toutes les personnes qui ont connu le saint le plus populaire d’Italie sont unanimes. À tout instant de l’année, si on demandait par surprise dans combien de temps arriverait la fête de Noël, Padre Pio était incollable. Il savait très précisément le nombre de jours et d’heures qu’il restait. « Aucune fête ne m’émeut comme celle-là » car — disait-il à ceux qui s’étonnaient de cette attente presqu’enfantine — « si la résurrection est l’éclatement de la gloire, Noël est la divine tendresse qui prend l’esprit et le cœur ». À la vue du petit Jésus dans la crèche, le visage du saint capucin s’éclairait d’une tendresse infinie, d’une joie et d’une compassion presque douloureuse qui le faisaient fondre en larmes.

Des Noëls inoubliables

Au moment de Noël, Padre Pio, entrait en totale harmonie avec le mystère de la naissance du Christ, voyait en cet événement l’amour démesuré de Dieu à l’égard de l’homme. Le « Dieu fait chair » est né, proclamait-il à l’heure venue. Et l’heure venue était minuit, pas une seconde de plus ou de moins. Et c’est à lui, généralement si réservé et ne demandant jamais rien pour lui-même, que le supérieur du couvent des frères capucins cédait la célébration de la messe de minuit alors que c’est à lui qu’aurait dû revenir la tâche.

Mais comment enlever aux fidèles ce moment inoubliable pour tous ceux qui accouraient de loin, voire de très loin, pour y assister ? La messe pouvait durer jusqu’à cinq heures du matin. Pourtant les fidèles arrivaient par milliers, bravant le plus souvent la neige et des températures glaciales pour y assister. À minuit, ils voyaient arriver Padre Pio sur l’esplanade, revêtu d’une chape ancienne, brodée d’or fin, portant dans ses bras l’Enfant Jésus, radieux et concentré, « comme s’il portait vivant dans ses bras le sauveur du monde », passant ensuite au milieu de la foule qui faisait la haie à l’entrée de l’église, rapporte Emanuele, un fils spirituel de Padre Pio.


Les visions


Avant la célébration, Padre Pio s’entretenait avec les fidèles, son visage déjà transfiguré par des faits inexplicables, rapportent divers témoins. Au milieu de tant d’autres anecdotes sur des épisodes marquants de la vie du saint, rapportés dans son  Diario (journal), le supérieur du couvent de San Giovanni Rotondo, Ignazio da Ielsi, raconte celui de Lucia Iadanza, sa fille spirituelle. Nous sommes le 24 décembre 1922, Padre Pio est jeune et vient de recevoir les stigmates (Riscossa Cristiana ):
Citation :
« Les frères avaient apporté un grand brasier dans la sacristie et tant de personnes étaient autour pour se réchauffer. Nous répétions le rosaire dans l’attente de la messe. Padre Pio était parmi nous. Soudain dans un halo de lumière., on vit apparaitre l’enfant Jésus dans ses bras. Le visage de Padre Pio était transfiguré, ses yeux posés sur cette figure baignée de lumière qu’il tenait dans les bras, les lèvres entre-ouvertes dans un sourire d’extase. Puis la vision s’évanouit. À mon regard, le Padre comprit que j’avais tout vu. Il s’approcha de moi et me dit “n’en parle à personne” ».

Lire la suite : Comment Padre Pio était incollable sur Noël

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment Padre Pio était incollable sur Noël
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Spécial Noël !-
Sauter vers: