VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Cliquez ICI pour participer aux échanges du ForumCliquez ICI pour participer aux échanges du Forum  ForumForum  
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

 

 Homélie du dimanche avec Normandt

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Normandt
Prêtres



Date d'inscription : 28/09/2020

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Sep 17 2022, 07:23

C 18 Septembre 2022 25e Dimanche TO
Lc 16, 1-13 1Tm 2, 1-8 Am 8, 4-7

Lorsque nous méditons profondément les textes de la Bible, très souvent nous découvrons des textes qui sont très actuels et réalistes pour aujourd’hui. Du livre d’Amos, ce passage est percutant : « Nous allons diminuer les mesures, augmenter les prix, et fausser les balances. »

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais sur les étages des épiciers, il y a eu deux phénomènes depuis près de cinq ans. Nous savons que pour beaucoup de nourriture, de linge, de choses nécessaires, les prix ont presque doublés. Premièrement, il y a eu la hausse des prix.

Puis, nous pouvons observer qu’il y a eu une bonne quantité d’articles qui ont diminués de grosseur, mais qui sont demeurés au même prix.

Un propriétaire d’un Tim Horton me disait que s’il augmentait de seulement un cent le prix de sa tasse de café, il pourrait devenir rapidement millionnaire, avec la quantité de cafés vendus.

Pendant que l’un devient millionnaire, d’autres paient pour. La société paie pour, mais les plus démunis sont ceux et celles qui n’ont plus de moyens pour survivre. Pourtant la ligne est mince entre survivre et devenir riche, un cent du café.

Saint Paul aussi a une prière qui est très actuelle : « J’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre Sauveur, car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité. »

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 6wpjwhe3kudks50pm2q6kkemchd5zczpjdwc002

Faisons surtout des actions de grâces. Remercions Dieu pour la grâce d’accueillir ses grâces. Notre prière est importante pour tous les responsables dans notre société. Elles sont un moyen efficace pour toucher les cœurs et changer les consciences.

Jésus nous dit selon l’Évangile de saint Luc : « Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'Argent. » L’argent n’est pas toujours mal, nous en avons aussi besoin, mais Jésus le donne en exemple comme un mal, si l’argent, le matériel et les ressources sont un moyen de déresponsabiliser, de nous éloigner de notre devoir envers les autres, oui c’est un mal.

La mère de Jean-Marie Vianney, le futur Curé d’Ars, lorsqu’il était jeune, elle accueillait régulièrement une personne pauvre à sa table. Un jour elle a accueilli un saint sans le savoir. Cet homme était rempli de puces, il mangeait les miettes qui tombaient des tables, il était un homme de la rue. Benoît Labre est devenu saint. Benoît, en plus, lorsqu’il quêtait, du peu qu’il recevait, il partageait aux autres personnes pauvres de la rue.

Jésus nous dit aussi : « Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose est digne de confiance aussi dans une grande. » Prenons exemple sur Benoît Labre et offrons ce qui nous est possible pour l’édification des enfants de Dieu dans notre région, là où nous sommes.

Si chaque personne fait un peu autour d’elle, d’autres auront le nécessaire pour vivre; prière, accueil, partage, amitié, amour, reconnaissance, écoute des personnes dans les différents besoins qui sont les leurs.

Et nous savons que l’influence de l’Église au fil des temps aura aidé les personnes de notre société à être charitables et conscients de la souffrance et des nécessités des personnes dans le monde, écoles, hôpitaux, services sociaux, psychologues, animateurs pastorales, parents passeurs de foi dans leur famille.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Sep 24 2022, 07:09

C 25 Se22 26e Dim TO
Lc 16, 19-31 1Tm 6, 11-16 Am 6, 1a.4-7

« Couchés sur des lits d’ivoire, vautrés sur leurs divans, ils mangent les agneaux du troupeau, les veaux les plus tendres de l’étable ; ils improvisent au son de la harpe, ils inventent, comme David, des instruments de musique ; ils boivent le vin à même les amphores, ils se frottent avec des parfums de luxe, mais ils ne se tourmentent guère du désastre d’Israël! » Le livre d’Amos est tellement actuel.

Actualisons cette parole : Devant le téléviseur à regarder des tours d’Ivoire, des rutilantes voitures, des bijoux qui aveuglent, des palais. Nous regardons des personnes en compétitions qui cherchent à battre le record du plus glouton mangeur du plus grand nombre de hot dog, nous observons une personne lancer une pieuvre sur la patinoire à Détroit pendant une partie de hockey, nous observons les compagnies déverser des polluants, de l’acide, de l’uranium, du plutonium, de l’huile, des toxines de toutes sortes dans les cours d’eau, des trous dans la croute terrestre et des barrages hydro électriques qui changent le cours de l’eau sur la planète.

Beaucoup, ne font qu’acheter en plus grand nombre, mais combien ne s’arrêtent pas pour changer un tant soit peu ses habitudes de vies. Il ne s’agit pas de tout arrêter, mais de bien mesurer ce que nous pouvons réaliser et avec quoi nous pouvons le réaliser.

« Ils ne se tourmentent guère du désastre d'Israël ! » Ils ne se tourmentent guère du désastre de la planète, de la nature et de la race humaine. Nous pouvons tout de même nous consoler qu’il y ait quelques gouvernants qui cherchent à rendre la planète habitable, dans un souci de mieux être pour tout le monde.

Nous pouvons tous et toutes aider au changement. S’il y a un signe des temps qui est important pour aujourd’hui, c’est le danger de patauger dans des excès de toutes sortes.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Pmqlrwjjqvjz1x1qkhxnxjzl5a560aew0qvxztv

Nous pouvons nous demander si saint Paul a lu le livre du prophète Amos, mais il tombe à point avec cette phrase remplis de sagesse : « Toi, homme de Dieu, recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la persévérance et la douceur. » Cherchons à être juste et au service de Dieu. Cela nous demande un travail plus grand puisque nous sommes dans un pays qui offre de multiples possibilités, des richesses indescriptibles, des sécurités mais qui sont, en réalité, très fragiles.

La vraie richesse, celle à chercher toute notre vie se trouve dans ce passage de saint Paul aux Corinthiens : « Jésus Christ s'est fait pauvre, lui qui était riche, pour qu'en sa pauvreté vous trouviez la richesse. (2 Co 8, 9) » Jésus, qui est Dieu, qui a toutes les raisons de se péter les bretelles, qui n’aurait besoin de rien d’autre que sa divinité, que sa royauté, que son statut de Dieu, Jésus est celui qui nous montre comment être humain. Dieu seul est humain. Trop souvent les humains sont inhumains en pensées, en paroles et en gestes. Jésus seul a la solution pour un monde plus juste, un monde plus vrai, un monde plus réel, fraternel et humain.

La parabole de Jésus dans l’Évangile selon saint Luc décrit exactement la même réalité. Lazare est riche et il ne se rend plus compte des personnes autour de lui. Tout ce qui compte c’est sa personne. Il décède, puis il ne peut plus rien faire pour personne. Et c’est lui qui est le plus à plaindre, parce que les actes de charité qu’il aurait pu faire l’auraient aidé à devenir saint.

Pourtant, il y a des riches qui donnent de leur temps, de leurs ressources aux indigents et de leurs ressources spirituelles. J’en ai connu.

Mère Térésa dit que : « si nous ne pouvons nourrir cent personnes, commençons par en nourrir une seule, » non seulement de la nourriture et du matériel, mais aussi de la foi. Si chaque personne devient consciente de ce que mère Térésa dit, imaginons comment la réalité changerait autour de nous.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Oct 01 2022, 06:18

C 27e Dimanche TO 2 octobre 2022
Lc 17, 5-10 2Tm 1, 6-8.13-14 Ha 1, 2-3; 2, 2-4

Nous avons beaucoup à demander à l’Esprit Saint. Nous nous souvenons de cette Parole de Jésus : « Demandez et vous recevrez. » Que l’Esprit Saint augmente notre foi, notre vie de prière, notre élan du cœur à partager pleinement ce que nous recevons de Dieu.

Dans le livre d’Habacuc, il est écrit : « Pourquoi me fais-tu voir le mal et regarder la misère ? » Cette question est sur les lèvres de la majorité des humains de tous les temps. Bien oui, Seigneur, pourquoi je vois toutes ces injustices, ce mal, et les innocents mourir être traumatisés à vie et mourir ? Pourquoi tu ne fais rien ?

C’est tout à fait normal de se poser la question, de ne pas être satisfaits de ce que nous voyons, entendons, des détresses, des peurs, des angoisses lorsqu’il devrait y avoir plein de possibilités, de chances, de réalisations, mais elles se perdent et s’anéantissent souvent. Nous sommes tout à fait normaux de nous poser ces questions. Pourquoi Seigneur?

C’est parce que nous devenons chrétiennes et chrétiens. Nous devenons un peu plus comme Dieu lorsque nous constatons que la réalité de notre monde n’est pas comme Dieu le souhaite. Nous recevons de Dieu son Amour, sa paix, sa joie, son espérance et en contrepartie, nous observons, jour après jour, aux nouvelles, ce qui détruit des possibilités et des grâces de Dieu.

Plus Dieu nous offre le doux miel de sa vérité, plus dans notre ventre le goût devient amer avec ce qui nous est présenté dans le monde. Nous sommes sur la bonne voie. Au moins, il y a des personnes qui sont conscientes d’observer la différence entre la réalité de Dieu et ce que le monde fait de ce qu’il a reçu.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Jgva81bha44r5vquxpyf9hzbje3v4nmxs2txp7z

Dieu ne cause pas la détresse dans le monde, mais Dieu est patient pour que le monde se convertisse. Dieu n’a pas créé la détresse, il est Amour et il a créé des humains capables d’aimer. La misère, ce n’est pas Dieu qui la dépose dans le monde, ce sont toutes les personnes qui ne sont pas à l’écoute de la volonté de Dieu qui se causent cette misère. Dieu ne nous fait pas souffrir, ce sont des gestes inhumains par manque de foi qui conduisent aux maux des personnes jour après jour. Dieu ne nous a jamais dit de nous haïr, de nous faire souffrir. Il n’a pas dit à des personnes de tuer.

Nous avons encore beaucoup à demander au Saint Esprit afin que ce monde change de voie et soit à l’écoute de la Trinité. C’est compréhensible que nous ne comprenons pas que Dieu soit si bon et qu’il y ait autant de mal dans le monde. C’est que Dieu est réellement bon, mais les humains recouvrent la bonté de Dieu en se tournant vers le mal. Ces personnes nous donnent l’impression que Dieu veut le mal, mais en réalité Dieu n’est pas dans le mal, le mal est incompatible avec la réalité de Dieu.

Or, la peur, l’angoisse ne viennent pas de Dieu comme saint Paul nous le mentionne dans sa lettre à Timothée : « Ce n'est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de pondération. »

Mais, est-ce que le monde accueille ce que Dieu leur a donné, ou bien beaucoup ne font que l’enfouir au fond d’eux-mêmes. La foi est une grâce de Dieu que nous recevons gratuitement pour notre bien et le bien de tous et toutes.

Continuons de laisser la foi et l’Amour de Dieu en nous émerger pour que ça paraisse afin de redécouvrir le cadeau que nous portons, le cadeau dont nous sommes invités à partager, le feu de l’Amour qui consume sans brûler.

Dans l’Évangile selon saint Luc, les Apôtres disent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! » Jésus, permet-nous de dégager ce qui est camouflé, ce qui a enterré notre foi au point de penser que tu es la cause des maux et des peines sur la terre. Que la foi en nous s’éveille à notre connaissance, à notre conscience pour que nous l’observions briller dans la nuit des personnes qui n’ont pas découvert la foi. Que ta lumière Jésus en tous et toutes brille pour tout le monde.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Oct 08 2022, 06:11

C 28e Dimanche TO 9 Octobre 2022
Lc 17, 11-19 2Tm 2, 8-13 2R 5, 14-17

La première orientation de notre diocèse c’est Jésus-Christ. Jésus nous sauve, Jésus nous guérit du mal, Jésus nous montre l’unique chemin dont il vaut la joie de prendre, Jésus, tu nous Aimes.

Dans le livre des Rois, Naaman est guéri. Comme il est mentionné : « Le général syrien Naaman, qui était lépreux, descendit jusqu'au Jourdain et s'y plongea sept fois, pour obéir à la parole d'Élisée ; alors sa chair redevint semblable à celle d'un petit enfant : il était purifié ! » ‘Ensuite il croit au Dieu d’Israël.’ Il n’est pas écrit qu’il eut la foi, mais il guérit, et par la suite il a cru. Parfois, nous croyons après avoir vu, après l’avoir vécu.

Dans la deuxième lettre transmis à son ami Timothée, saint Paul nous dit une phrase surprenante : « Si nous rejetons Jésus, lui aussi nous rejettera. » Remarquons que saint Paul met en premier : « Si nous le rejetons. » La première condition pour ne pas entrer dans le salut est de rejeter Dieu, de rejeter Jésus. Si nous rejetons Jésus, nous nous fermons à son Amour. Nous formons une barricade qui sera difficile à surmonter.

Tout de suite après, Paul nous dit que Jésus : « aussi nous rejettera. » Je crois moins dans cette deuxième partie. Nous devons nous situer à deux mille ans d’aujourd’hui et essayer de comprendre la manière dont Paul nous parle. Nous savons que Jésus ne peut pas nous rejeter, il va toujours frapper près du cœur de chaque personne. Nous sommes invités à lui ouvrir encore aujourd’hui. Demandons la conversion du cœur à Jésus, aujourd’hui et chaque jour.

Or, Jésus ne peut pas nous rejeter, il est toujours avec nous et saint Paul nous dit : « si nous le rejetons. » C’est nous qui risquons de le rejeter. Lorsque nous prenons une roche dans notre main et que nous la rejetons, la roche n’est plus dans notre main. Si nous rejetons Jésus, est-ce qu’il sera encore dans notre cœur ? Oui. Mais dans notre pensée, nous croirons que nous l’avons rejeté. Nous aurons l’impression que Jésus n’est plus avec nous. Mais il l’est toujours avec nous. Saint Paul veut dire que si nous le rejetons, nous nous fermons, nous prenons la responsabilité de ne plus garder Jésus avec nous.

C’est une pensée humaine de croire que Jésus va aussi nous rejeter. Nous entendons ça chez les jeunes, parfois. ‘Tu ne veux plus jouer avec moi, je ne te parle plus.’ Mais cinq minutes après, les deux enfants continuent de jouer ensemble, grâce à la réconciliation. La réconciliation c’est accepter d’aimer malgré les situations difficiles, c’est continuer d’accepter la volonté d’Amour de Dieu.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Krkzu17txzup3h5jt9mu4y1j4wpatj6l7xazxsh

Comme conclusion à la pensée de saint Paul, Jésus ne peut pas nous rejeter puisqu’il est Amour. Nous pouvons toujours revenir et hop! Jésus est présent. Mais, plus longtemps nous nous tenons éloignés de Jésus, plus nous laissons échapper l’Amour que nous portons en nous et plus ça devient difficile pour nous.

Dans le récit selon saint Luc, dix lépreux sont guéris et un seul revient vers Jésus. Un seul. La foi est quelque chose qui se garde par l’effort constant de vouloir accueillir Jésus. Plus nous nous approchons de Jésus, par tous les moyens mis à notre disposition, prière, messe, jeûne, pardon, aimer et se laisser aimer, plus nous devenons libres, plus nous sentons que nous avons de l’aide d’en haut. S’approcher de Jésus et Jésus est là.

Mais, dès que nous devenons tièdes, dès que nous tournons le dos à Jésus, dès que nous l’oublions, nous le rejetons pendant un jour, deux jours, une semaine, un mois, ça va vite, nous sommes comme des personnes qui ralentissent leur vitesse de marche et cela peut aller jusqu’à arrêter de marcher dans la foi. Dix lépreux sont guéris et un seul revient à Jésus.

Rien de plus simple que de suivre Jésus et y revenir continuellement, mais rien de plus difficile lorsque nous commençons à placer une distance entre lui et nous.

Demandons à Jésus de nous aimer chaque jour et nous verrons que la vie sera toujours de plus en plus belle et réelle, ce que beaucoup d’entre nous avons déjà expérimenté. Soyons en action de grâce pour tout ce qu’il nous offre, l’Amour, la vie, le monde, la nature.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Oct 15 2022, 08:12

C 29e Dimanche TO 16 Octobre 2022
Lc 18, 1-8 2Tm 3,14-4,2 Ex 17, 8-13

Il est curieux de parler de guerre lorsque ce texte de l’Exode semble parler de la pire espère de guerre, avec Dieu. Mais Dieu n’est dans aucune guerre. Ce serait inconcevable que Dieu soit dans la guerre. Et la prière devant Dieu n’a jamais servi à détruire les autres, elle éloigne plutôt le mal. C’est ce que vit Moïse lorsqu’Aaron et Hour lui tiennent les mains afin de gagner la bataille. Ce que représente les mains élevées en croix, c’est la victoire, comme le Christ a vaincu la mort en étendant ces bras sur la croix.

Nous savons que la prière est toujours authentifiée par le Saint Esprit. Lorsque nous prions Dieu, nous prions avec le Saint Esprit. Il est impossible de prier Dieu sans le Saint Esprit. Chaque fois que nous prions Dieu, le Saint Esprit est avec nous lorsque notre prière est dans la volonté de Dieu. Nous pourrions dire que nous sommes dans le temps du Saint Esprit. « C’est l’Esprit Saint qui suscite les prophètes et les saints et saintes, les témoins et les apôtres. (…) Il suscite et garantit une compréhension toujours plus actuelle de l’Écriture; il est la source des charismes, il est présent simplement » [dans la vie de tous les croyants. »] (dictionnaire de la vie spirituelle, p.1037, ed. Cerf, 1983. Grâce à l’Esprit Saint, nous vivons de la vie de Dieu et nous avons plus de facilité à passer à travers le mal qui sévit dans le monde.

Parfois, nous pouvons avoir les mains levés pour dénoncer les injustices que nous apercevons dans le monde, mais si nous prions davantage par la foi en Jésus-Christ, son Amour descendra sur les situations les plus dramatiques.

Saint Paul dit à Timothée : « Devant Dieu, et devant le Christ Jésus (…), je te le t’en conjure, au nom de sa manifestation et de son Règne : proclame la Parole, interviens à temps et à contretemps, dénonce le mal, fais des reproches, encourage, toujours avec patience et souci d'instruire. » ‘Avec patience et souci d’instruire’, dit saint Paul.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Ae9b80w5g5qnbqrclpc49hzal7ywmbmbh2txo9s

La patience devant le mal permet de prendre du recul, d’observer, d’être à l’écoute, de bien analyser ce qui peut être fait au lieu de s’élancer partout et rendre les choses pires. Par exemple, nous pouvons vouloir sauver un lièvre de la main d’un chasseur, mais en courant après le lièvre il va fuir. Le discernement et la patience vont ensemble. Et la prière nous apprend à devenir patients tout en développant le discernement.

Saint Luc nous propose dans l’Évangile une Parabole de Jésus : « sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager. » La prière c’est avoir de l’espérance et de la confiance en Dieu qui nous exauce lorsque cette prière est faite avec le cœur.

La veuve est seule au monde et parfois il y a des personnes qui profitent de sa faiblesse. La veuve demande au juge : « Rends-moi justice contre mon adversaire. » Et ce juge n’est pas très humain puisqu’il dit : « Je ne crains pas Dieu et ne respecte personne. » Son attitude est tout le contraire de ce que Jésus nous demande : Aimez Dieu et aimez-vous. Le juge c’est : « Je ne crains pas Dieu et ne respecte personne. » Ni Dieu ni les hommes.

Mais même si le juge n’est pas humain, la prière de la veuve recevra une réponse de Dieu et elle aura ce qu’elle souhaite, parce que sa demande est juste, sa prière est authentique. Jésus veut que nous priions afin que le bien se réalise dans le monde, que l’Amour de la Trinité s’installe dans notre milieu.

Et la dernière phrase que Jésus dit c’est : « le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? » C’est comme s’il nous disait, priez aussi afin que vous gardiez la foi, priez afin que votre confiance augmente en Dieu parce que le but de la prière est d’augmenter notre confiance en Dieu, de devenir filial(e) avec Lui et de nous laisser aimer de Dieu en retour.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Oct 22 2022, 07:36

C 30e Dimanche TO 23 Octobre 2022
Lc 18, 9-14 2Tm 4,6-8. 16-18 2 Si 35, 15b…

Dans le livre du Siracide, il est écrit : « Le Seigneur est un juge qui se montre impartial envers les personnes ». Il ne fait pas de différence entre les hommes. Que les personnes se donnent la première ou la dernière place, Dieu ne s’en préoccupe pas. Mais c’est préoccupant pour les personnes.

Le pharisien prend la première place et ne reconnais pas ses torts. Plus encore, les autres ont tort. ‘Je ne suis pas comme les autres’ : « ‘Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.' » L’orgueil tenaille le Pharisien. Un tel est comme si, l’autre est comme ça, et ça continue.

« Le publicain, lui, se tenait à distance et n'osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : 'Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis!' » Il reconnaît qu’il est pécheur et c’est le message que Jésus veut nous transmettre.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Va87cluuu08wfacbq3s6bxpq0dihlg0rj49n4oy

Sortons maintenant du texte. Il y aurait une autre manière de voir la personne qui se tient à l’arrière. Imaginons qu’elle se dit dans son cœur : ‘si je suis toujours à la dernière place, c’est sûr que je serai un saint et que j’entrerai au ciel à la fin de mes nombreux jours.’ Cette attitude serait aussi de l’orgueil. C’est comme si nous dirions, je vais me placer toujours à l’arrière, car moi je me regarde et je m’humilie devant le Seigneur. Attention à l’orgueil. Il y a un risque de s’emmurer et de ne pas aller vers les autres. Nous pouvons vouloir être les derniers, mais nous devons être prudent de ne pas enfouir nos talents, sinon nous tombons dans la peur.

Reconnaissons plutôt que nous sommes pécheurs, mais continuons de placer notre confiance en Dieu et d’avoir confiance que Jésus est dans le cœur de mes sœurs et de mes frères aussi.

Saint Paul semble faire exactement pareil que le Pharisien. Écoutons bien : « Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice : le Seigneur, le juste juge, me la remettra en ce jour-là. » D’un coup d’œil rapide nous pourrions en déduire que Paul n’est pas mieux que le Pharisien. Ce qui pourrait nous échapper au sujet de Paul, c’est sa relation à Jésus.

Paul vit une relation ouverte avec Jésus, une relation d’Apôtre. Le cœur de Paul a changé parce qu’il s’est ouvert au Christ et il s’est laissé transformer par sa Lumière. Il a laissé au Saint Esprit toute la place dans sa vie. Il a redonné à la communauté ce qu’il reçoit de l’Esprit Saint.

Paul est près de Jésus. Et il ajoute: « ceux qui désirent avec amour la manifestation de l’Esprit Saint. » Ceux et celles qui désirent le Christ avec amour avancent dans la paix et la confiance en Dieu, quelle que soit la place qu’ils ont.

Mais est-ce que nous connaissons vraiment le cœur de la personne et son lien réel avec Jésus? Avons-nous fait, nous-mêmes, une réelle expérience personnelle avec Jésus ? Nous pouvons révéler aux personnes les beautés de Dieu en elles.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Oct 29 2022, 06:45

C 31e Dimanche TO 30 Octobre 2022
Lc 19, 1-10 2Th 1,11-2,2 Sa 11, 22-12,2

Jésus est de passage à Jéricho. Des gens l’entourent pour toutes sortes de raisons. Mais il y en a un qui ressent une vibrante secousse dans son être. Il s’élance et grimpe dans un arbre pour mieux voir Jésus. Zachée :

« cherche à voir qui est Jésus, mais il ne le peut pas à cause de la foule, car il est de petite taille. Il court donc en avant et grimpe sur un sycomore pour voir Jésus qui va passer par là. » Luc, chapitre 19, versets 3 à 4

Zachée, « en petit curieux », monte dans un arbre et il observe Jésus. Monter dans l’arbre suppose qu’il se passe quelque chose en lui. Le bond dans l’arbre est aussi le bond qui se réalise dans son cœur. Mais pour nous qui observons la scène ou pour les personnes qui le voient se percher, il est difficile de comprendre la raison pour laquelle il monte dans le sycomore.
Jésus nous dit comme il le dit à Zachée : « Descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Luc, chapitre 19, verset 5

C’est le moment, je suis là, semble dire Jésus! Je passe chez toi et tu es libre de m’accueillir. Zachée est le chef : « des collecteurs d’impôts, et c’est quelqu’un de riche. » Luc, chapitre 19, verset 2

Mais, comme nous le lirons plus loin, il est aussi voleur. Il profite des gens. Il monte dans l’arbre naturellement, pour être le maitre de la situation. C’est un endroit où il a l’habitude d’être à l’aise et où il a la main mise sur son environnement. En hauteur, il voit loin, il observe et il analyse les passants.

L’arbre ou le piédestal de Zachée est une fuite du réel et une fausse sécurité. Parfois, nous sommes rendus tellement haut, que nous avons besoin d’une personne pour nous resituer dans le concret, dans le réel.

Nous avons tendance à gérer notre vie sans Dieu et ce qui est de travers en nous, nous le projetons sur les autres. Nous pouvons aussi avoir décidé de prendre le sort des autres entre nos mains et nous allons trouver des moyens de régler leur vie. Quoi qu’il en ressorte de cette attitude, c’est un piège pour la foi.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Ibupzyfptuo6n881o5s275asojgdbe2rf0h86c4

Jésus est le « petit nouveau » du quartier. Or, Zachée s’élance en hauteur pour bien cerner ce personnage qui approche : « Zachée est petit de taille. » Luc, chapitre 19, verset 3b

Sa petite taille peut être un aspect de son corps. Mais puisque Luc est considéré comme un poète, il peut vouloir démontrer que Zachée, de voleur qu’il est, il est à l’écart et diminué personnellement puisqu’il n’a pas égard aux autres. Il est davantage centré sur son intérêt personnel.

Ces quelques mots de Jésus changent sa vie : « Zachée, descends vite. » Luc, chapitre 19, verset 5

Jésus invite Zachée à descendre de l’arbre. Il s’exécute avec hâte. Approfondissons ce que veut dire « descendre de son arbre » pour Zachée. Tout est réglé pour Zachée et il vit au-dessus de la moyenne des gens. Il est « bien perché » dans « son arbre ». Or, il doit faire le contraire de ce qu’il a toujours fait. Il doit apprendre à descendre de son piédestal.

Et c’est là que le salut se noue pour Zachée, là où sa conversion débute. Puisqu’il a blessé les personnes par le moyen de l’argent et de la gloire personnelle, il doit déconstruire son royaume et redescendre au niveau d’elles, puis décidément… au niveau de Dieu. Jésus semble lui dire : « Descends et reviens aussi à mon niveau. Remarque que je suis Dieu et je me tiens au niveau des personnes qui m’entourent. Je suis avec eux et non pas au-dessus d’eux. » Jésus lui lance l’invitation : « Zachée, descends vite. »

Pour Zachée, Jésus ne lui a pas dit de bêtises. Il n’a pas coincé Zachée dans sa faute, il ne lui a pas fait de remontrances sur son attitude passée. Jésus a une tendresse, une pitié, une miséricorde envers Zachée qui fait fondre le mur de glace de son cœur. Il rejoint Zachée et il interpelle sa liberté de choisir.
Terminons la phrase de Jésus :

« Aujourd’hui, il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Luc, chapitre 19, verset 5

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Nov 05 2022, 06:41

C Dimanche 6 novembre 2022
32e TO Lc 20, 27. 34-38 2 Th 2, 16-17; 3, 1-5 2M 7, 1-2.9-14

Nous approchons des célébrations de l’Avent et il est question de la résurrection de Jésus aujourd’hui. Pourtant, l’Avent est précurseur de la naissance de Jésus. Le rapport est simple, c’est que la naissance de Jésus est nécessaire afin qu’il nous indique le chemin vers la sainteté, vers la vie éternelle et vivre le passage vers la résurrection. Or, tout se tient dans la vie de Jésus. Sa vie sur terre est en réalité les bras de Dieu qui sont venus nous embrasser, nous consoler, nous aimer.

Dans le deuxième livre des Martyrs d’Israël, une famille complète est torturée à mort, et la mère des sept frères comprend que la vie en Dieu a une plus grande valeur que le simple passage sur terre. Elle l’a enseignée à ses fils pour qu’ils soient bien préparés à leur dernière mission de témoins de Dieu. Elle a eu un vrai cœur de mère, ne pouvant rien pour sauver ses enfants, elle a placé sa confiance en Dieu. Le lien avec l’Amour de Dieu est Premier et nous garde unis dans cette vie et lors de notre retour en lui.

Dans la deuxième lettre de saint Paul aux Thessaloniciens, nous avons une belle prière de saint Paul qui se termine par : « Que notre Seigneur Jésus Christ lui-même, et Dieu notre Père qui nous a aimés et nous a pour toujours donné réconfort et bonne espérance par sa grâce, réconfortent vos cœurs et les affermissent en tout ce que vous pouvez faire et dire de bien. » Que le Christ soit toujours attendu dans notre cœur, qu’il y fasse sa demeure et que nous devenions des saintes et des saints.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 G8ae6h1ayzchvu3lzcgakixq7828vp9fnduv4vt

Le mariage est bien pour soutenir les personnes pendant leur pèlerinage sur la terre, mais le mariage ne sera plus nécessaire pour entrer au ciel. Le mariage est un moyen de comprendre l’Alliance de Dieu pour nous. L’alliance dans laquelle les futurs mariés entrent est signe d’une union à trois personnes; le couple s’unit dans l’Alliance d’Amour de Dieu. Au ciel, nous nous aimerons tous et toutes et sur la terre nous avons, chaque personne, les moyens pour y parvenir selon notre vocation, moi comme prêtre, vous comme mariés, et d’autres comme célibataires. Mais c’est toujours l’Amour de Dieu qui comble chaque personne.

Dieu est la raison de notre vie sur terre. L’Amour de Dieu est avec nous jusqu’au ciel. Nous sommes sur terre pour aider les personnes à trouver le chemin qui conduit à la sainteté, au Cœur de Dieu. Nous avons été créés pour demeurer dans la vie de notre Créateur.

Et quelle plus belle maison que celle de l’Amour, quel plus beau Royaume que le Royaume de Dieu. Or, l’Amour de Dieu est déjà notre demeure. Mais cela n’est pas assez. Il faut aussi vouloir tout recevoir par la grâce de Dieu.

Car, si les sacrements nous aident à dire oui à Dieu, nous devons aussi nous aider à y rester, à vouloir la sainteté, à vouloir que Jésus soit le Roi de notre vie, de notre existence, car c’est le seul chemin qui vaut la joie et de vivre éternellement avec Dieu, en Dieu et Dieu en nous.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Nov 12 2022, 06:26

Dimanche, 13 novembre 2022 33e TO Lc 21, 5-19 2 Th 3, 7-12 Ml 3, 19-20

Dans le livre de Malachie, il est écrit : « pour vous qui craignez mon Nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement. »

« Craindre le nom de Dieu. » Difficile à même penser que nous devons craindre le nom de Dieu. Mais c’est ce qui arrive lorsque, d’une époque à une autre, les mots changent de signification. Alors, que veut dire réellement : « Craindre le nom de Dieu. » Saint Paul dans un de ses textes a dit que la crainte de Dieu, c’est la foi en Dieu. Ça veut tout simplement dire : ‘Avoir la foi en Dieu’. Dans cette compréhension, nous n’avons vraiment rien à craindre de Dieu. Dieu est Amour et nous plaçons notre foi dans son Amour.

Maintenant, saint Paul nous relance dans un autre mot qui semble assez radical, l’oisiveté. Il le dit comme ceci : « Nous apprenons que certains parmi vous vivent dans l'oisiveté, affairés sans rien faire. » J’essaie d’imaginer ce que saint Paul veut dire, mais à défaut de l’interpréter, il serait préférable de comprendre que personne n’est réellement dans l’oisiveté pure.

Sainte Thérèse de Lisieux, qui n’était pas dans le monde, peut sembler dans l’oisiveté. Mais sa prière est très active. Donc, nous ne pouvons pas dire que Thérèse était dans l’oisiveté. Ça peut dépendre de la perception de chaque personne.

Parfois, nous nous attendons à ce qu’une personne soit comme ci ou comme ça, mais elle n’est peut-être pas du tout comme nous le pensons. Et qui peut dire qu’elle est la mission que Jésus donne à une personne?

Il est beau de reconnaître les fruits que le Saint Esprit nous offre à chacun. Dans le Psaume, il y en a qui ont la mission de jouer de la cithare, ou de la trompette : « Jouez pour le Seigneur sur la cithare, sur la cithare et tous les instruments ; au son de la trompette et du cor, acclamez votre roi, le Seigneur ! » S’ils ont la mission de jouer de la cithare, eh bien, qu’ils jouent de la cithare. Ils rejoignent les personnes qui vibrent la liturgie divine au son de leur musique.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 C11m0py2liamh9my0aq3bwhlp1hr8q7pg48fzdm

Ailleurs, il est écrit : « Jouez de vos instruments. » Quels sont nos instruments de musiques, ou bien les autres instruments que Dieu nous a offert? Quels sont nos talents, nos charismes, nos dons? Osons-nous offrir nos services dans la mission de Jésus? Personne n’est trop jeune ou trop vieux, ou n’a pas assez d’expérience, personne ne va se faire rire d’elle.

Jésus veut que nous développions les grâces que nous avons reçues et c’est en les partageants avec les autres que nous les découvrirons. Nos talents s’épanouissent dans la mesure où nous les partageons. Demandons à Jésus de nous permettre de voir nos talents.

L’Évangile selon saint Luc alimente souvent des théories de la fin du monde. ‘Tremblements de terre’, ‘persécutions’, ‘des faits terrifiants’, ‘de grands signes’ ébranleront la terre. Si nous y pensons un peu, ces signes sont les signes de notre conversion. Notre vie va trembler, parce qu’elle va se laisser modeler en une vie de sainteté. Les persécutions ne changent pas beaucoup, que nous croyions ou non, mais comme croyant nous semblons en être plus conscients, c’est ce que nous appelons, être réalistes.

Ce qui est si ‘terrifiant’ c’est de ne pas laisser les choses inutiles du passé ou bien nous nous accrochons trop au futur. Tous ces grands signes sont des signes d’une conversion continue à la suite de Jésus. La montagne de roche va s’écrouler de notre cœur. Alors, s’il y en a qui pensent que ce sera la fin du monde, ce ne sera pas celle de la terre, nécessairement, mais ce sera la fin de ce monde qui n’est pas le nôtre. C’est le monde qui, en nous et à l’extérieur de nous, nous éloigne de Jésus. Jésus nous dit à la fin de son message : « C'est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie. »

Grâce à notre décision de suivre Jésus, il nous donnera la persévérance et avec cette persévérance, notre monde personnel deviendra le monde de Jésus. Cette vie en Jésus nous permet d’utiliser nos talents, nos dons et charismes pour la venue de son Royaume sur la terre. Que la fin d’un monde terrifiant se termine pour les personnes piégées autour de nous et que la vraie réalité du monde en Jésus, commence.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Nov 19 2022, 07:22

C Dimanche 20 Novembre 2022
Lc 23, 35-43 Col 1, 12-20 2 S 5, 1-3

Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers

L’Ancien Testament porte en lui les révélations de la venue du Christ Roi de l’Univers. Cette parole du livre de Samuel convient bien à Jésus : « Tu seras le pasteur d'Israël mon peuple, tu seras le chef d'Israël. »
Grâce à notre Unique Pasteur, il nous est proposé une voie unique, comme le mentionne saint Paul dans l’épître aux Corinthiens : « Rendrez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d'avoir part, dans la lumière, à l'héritage du peuple saint. »

La prochaine phrase est très intéressante. Elle nous permet de faire la différence entre ce qu’est la royauté que les humains veulent trop souvent par gloriole et la Royauté de Dieu qui est tout simplement Amour. Il est écrit dans la Genèse : « La royauté n'échappera point à Juda, ni le commandement, à sa descendance, jusqu'à ce que vienne celui à qui le pouvoir appartient, à qui les peuples obéiront. » La royauté de Juda est basée sur le fait que tout le monde obéisse à un seul roi. La Royauté de Dieu est que tout le monde se laisser aimer par son Amour.

Nous y observons une nette différence. Le roi, ou premier ministre, ou président sur la terre, sera vraiment roi dans la mesure où il pourra laisser passer l’Amour de Dieu dans son territoire, son pays, sa province. En fin de compte, seul l’Amour de Dieu peut faire évoluer un peuple si toutes les personnes acceptent cette évolution d’Amour.

Beaucoup de personnes aiment savoir qui sont les personnes qui les ont précédées sur cette terre. Dans l’Évangile de saint Mathieu, il y a la généalogie des ancêtres de Jésus. Et il n’est pas surprenant que des grands noms de la foi y soient présents : Abraham, Isaac, Jacob, Marie.

Nous avons beau nous rendre jusqu’à Adam, notre raison n’est pas tranquille. Humainement, c’est très vrai que Jésus est de cette lignée de personnes ayant vécue sur la terre, mais divinement Jésus est de l’ultime lignée royale.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 L7z5kuhlcksme0o2zumunki35n8tcprl7gwght8

Jésus est le Roi et le premier de toute cette descendance. Dieu est le créateur de l’être humain. Dieu est le Roi de l’univers. Cette descendance qui a reçue Jésus est la même descendance qui a reçu la Vie de Lui.

Et nous ne l’avons pas reconnu. Nous n’avons pas reconnu sa Lumière, comme saint Jean nous le rappelle dans son Prologue : « Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu. Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut. Ce qui fut en lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas saisie. » (Jn 1, 1-5)

Jésus a passé par toutes les étapes. Il est entré à Jérusalem et nous l’acclamions comme un roi en balançant les rameaux de gauche à droite comme nous l’avions fait pour le roi Salomon. Puis Jésus a réuni ses Apôtres pour un dernier repas. Nous l’avons aussi crucifié. Et comme il est mentionné dans l’Évangile selon saint Luc, un écriteau a été placé au-dessus de lui : « Celui-ci est le roi des Juifs. » Les Juifs ne reconnaissent pas leur Roi. Après sa résurrection, Marie Madeleine l’a vue dans le jardin avec les autres femmes.

Entrons plus à fond dans notre cheminement à la suite de Jésus. Demandons à Jésus, notre Roi, de nous conduire pendant notre vie, par sa Lumière.

La soumission au Christ est agréable puisque Jésus ne peut pas nous conduire ailleurs que dans la joie et l’Amour éternel. Osons vivre notre foi à plein, et seulement en vivant notre foi à plein pourrons-nous être davantage des personnes d’une foi lumineuse pour les autres.

Laissons Jésus nous dire le jour de notre mort, afin de ressusciter avec lui: « Amen, je te le déclare : aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le Paradis ». Puisse Jésus être le Roi de notre cœur, l’Amour qui nous transforme jour après jour et qui nous guide vers le Royaume du Roi, Notre Père.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Nov 26 2022, 06:21

A Dimanche 26 Novembre 2022
1er Avent Mt 24, 37-44 Rm 13, 11-14a Is 2, 1-5

Nous embarquons dans une aventure qui nous conduira à un avènement, à une venue. Ce n’est pas comme si Jésus n’était jamais venu dans notre histoire, dans notre vie, mais c’est pour nous souvenir d’un événement qui a changé le cours de l’histoire et qui a transformé les cœurs. Dieu s’est fait proche de nous. Dieu s’est incarné en prenant chair, jusque dans la fibre même de notre cœur, de notre vie.

Nous avons besoin de nous souvenir, parce que nous sommes humains, parce que la vie, avec ses bas, ses moyens, ses hauts, nous soutire, j’oserais dire, nous arrache parfois à la Présence de Dieu en nous, de son Amour qui n’a pour unique but que de nous enflammer de joie.

Le titre de la première lecture, tiré du Livre d’Isaïe est très évocateur : « Rassemblement des peuples et paix pour toujours. » Et comment rassembler un peuple dans la noirceur? Impossible. Ça prend une lumière, quelque chose qui rassemble le peuple. Jésus est la Lumière. La paix est ce qui rassemble un peuple, une famille. La paix est signe qu’il y a une présence de quelque chose d’autre que nous ne voyons pas, mais que nous ressentons tout au fond de nous-mêmes.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Dix869or5yzi82g8zhjfxhq5kvalipeisqtoj8g

Isaïe nous transmet une révélation : « Venez, montons à la montagne du Seigneur, au temple du Dieu de Jacob. Il nous enseignera ses chemins et nous suivrons ses sentiers. Car c'est de Sion que vient la Loi, de Jérusalem la parole du Seigneur. » Montons, soyons en mission, là où Moïse est monté dans la montagne et d’où il est redescendu lumineux, là où les Apôtres sont montés dans la chambre haute pour recevoir l’Esprit Saint et les langues de feu sont tombés sur eux, montons et entrons dans la sagesse et la paix de Dieu et sa lumière nous sera offerte.

Marchons et montons vers la lumière du Seigneur. Montons dans notre cœur rejoindre la source de la Lumière, Lumière que nous avons reçus à notre Baptême. « Allons dans la joie à la rencontre du Seigneur. » « Élevons notre cœur. (bis) »

Saint Paul nous dit dans sa lettre aux Romains : « Frère, vous le savez : c'est le moment, l'heure est venue de sortir de votre sommeil. Car le salut est plus près de nous maintenant qu'à l'époque où nous sommes devenus croyants. » Il est temps de sortir de notre sommeil. Il est temps de, parfois, laisser derrière certaines activités, d’entrer dans notre cœur et d’entamer un dialogue, ou un nouveau dialogue avec Jésus. Le salut est plus près de nous qu’au jour de notre conversion. Le salut est en nous et nous sommes invités à y entrer davantage. Saint Paul le confirme : « La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Rejetons les activités des ténèbres, revêtons-nous pour le combat de la lumière. »

Jésus, dans l’Évangile selon saint Matthieu nous dit : « Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c'est à l'heure où vous n'y penserez pas que le Fils de l'homme viendra. » Nous tenir prêts, nous tenir dans la prière, entrer dès à présent dans un mouvement de recevoir l’Amour de Dieu. Et Dieu n’aura plus à nous surprendre. Pas parce que Jésus n’est pas là dans notre cœur, mais parce que parfois, nous ne sommes pas dans notre cœur avec Lui. Il est toujours là, dans notre cœur, mais est-ce que nous lui ouvrons suffisamment la porte?

Comme sur la chasuble, montons avec Joseph et Marie avec Jésus dans son ventre. Allons en pèlerinage avec eux afin de les observer, Marie la main sur son ventre, l’âne qui avance d’un pas certain et Joseph qui est maintenant convaincu de sa mission. Marchons avec eux, pour mieux connaître Jésus, notre Lumière, pour devenir, nous-mêmes davantage incarnés dans la réalité humaine dans laquelle nous sommes. Osons la route de la mission.

Pour continuer notre marche, écoutons ces paroles du Psaume : « Appelez le bonheur sur Jérusalem : « Paix à ceux qui t'aiment ! Que la paix règne dans tes murs, le bonheur dans tes palais ! » Que la paix règne en nos murs, en notre cœur, pendant que nous contemplons la marche de Marie, Joseph et Jésus.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Déc 03 2022, 05:54

A Dimanche 4 décembre 2022
2e Avent Mt 3, 1-12 Rm 15, 4-9 Is 11, 1-10

Isaïe nous dit : « Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l'esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur, qui lui inspirera la crainte du Seigneur. » Ce que nous attendons est la Lumière du monde, la Lumière qui veut passer dans nos peines et nos faiblesses, nos doutes et nos refus. La Lumière que nous attendons est le sommet de ce dont nous avons besoin dans notre vie pour éclairer notre route. Cette Lumière qu’est Dieu veut nous conduire dans son Amour comme la lumière aide la personne la nuit à conduire l’automobile vers sa destination.

Quand nous sommes touchés par l’Amour de Dieu, rien ne peut être aussi suave, rien ne peut nous combler autant, rien de ce qui est sous le soleil. Nous sommes appelés à l’Amour ultime et nous sommes invités à le vouloir constamment. Sainte Thérèse d’Avila nous dit que pour devenir l’Amour, devenir sainte et saint, il y a trois conditions. La première c’est : vouloir. La deuxième c’est : vouloir. La troisième condition c’est de vouloir. Vouloir vivre dans l’Amour de Dieu et Dieu fera le reste.

C’est ce que le Siracide voit en Élie, la présence de Dieu. Le Siracide fait l’éloge d’Élie, mais plus encore il fait l’éloge de Dieu qui vit dans l’âme d’Élie.

Il voit Dieu en Élie. Le Siracide voit tellement Dieu dans la vie d’Élie qu’il en vient à la conclusion qu’Élie doit revenir, c’est-à-dire de renaître. Mais ce que le Siracide voit en Élie, c’est la présence de Dieu. Et le Siracide veut rencontrer Élie à nouveau, c’est-à-dire, Dieu qui est en lui.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Ltokp266j6iy4tbosla54ija8d1gyii9ixuhowy

Le but de notre vie est de toujours nous rapprocher de Dieu et de le laisser nous toucher le cœur. Chaque fois que nous nous arrêtons pour penser à Dieu, il est là. Chaque fois que nous nous arrêtons pour prier, Dieu est avec nous. Dans les difficultés comme dans la joie, Dieu est là. Il est avec nous en ce moment, à chaque instant qu’on y pense ou non.

Comme être humain, nous avons besoin de ce temps de l’Avent pour nous remémorer que Dieu a décidé de prendre notre chair, nous montrer comment vivre avec Lui et il vient pour nous sauver.

Saint Paul nous dit dans sa lettre aux Romains : « Accueillez-vous donc les uns les autres comme le Christ vous a accueillis pour la gloire de Dieu. » Tout va ensemble. Premièrement, se laisser transformer par Dieu, tout laisser à Dieu de ce qui est bien et moins bien et nous deviendrons légers pour informer des personnes autour de nous, sans rien forcer chez les autres, simplement en étant soi-même.

Dans l’Évangile de saint Luc, Jean Baptiste annonce le même message qu’Isaïe : « Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers : tout être vivant verra le salut de Dieu. » Se rapprocher de Dieu, c’est se laisser transformer au feu de son Amour. C’est permettre à Dieu d’ouvrir le chemin de notre cœur comme pour les disciples d’Emmaüs. Dieu habite en nous. Dieu est avec nous.

Dans l’Évangile selon saint Mathieu que nous venons de lire, saint Jean Baptiste nous invite à nous laisser convertir le cœur par celui qui vient, par sa Lumière : « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche.

» Le Royaume de Dieu est déjà présent dans notre cœur. Continuons de nous convertir intimement à la Lumière de l’Amour de celui qui vient ?

Laissons toute la place dans notre cœur au petit enfant qui va naître dans une mangeoire. Accueillons la Lumière du monde.

Accueillons Jésus comme Marie l’a accueillie en elle. Le Seigneur est déjà avec nous… dans le ventre de Marie.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Déc 10 2022, 06:59

A Dimanche 11 Décembre 22
3e Avent Mt 11, 2-11 Jc 5, 7-10 Is 35, 1-6a.10

Dans le texte d’Isaïe, c’est rempli de joie, accueillons la joie de Dieu. Il est écrit : « Le désert et la terre de la soif, qu’ils se réjouissent ! Le pays aride, qu’il exulte et fleurisse comme la rose, qu’il se couvre de fleurs des champs, qu’il exulte et crie de joie ! »

Tout ce qui a rapport à la venue de Jésus, dans la Bible, est rempli de joie. Ce qui est sec sera arrosé, et le pays fleurira comme la rose.

Lorsque nous parlons davantage de Jésus, simplement, avec délicatesse, nos âmes se réjouissent. C’est pareil pour les personnes autour de nous. Plus nous trouvons des moyens pour parler de l’Amour de Dieu aux gens et plus il y aura de conversion.

Nous pouvons parler de la paix, de la joie, de l’Amour et Dieu y est déjà. Quel langage simple pourrions-nous développer pendant ce temps de la fête de Jésus, afin que des personnes soient touchés au cœur? Simplement poser la question à Jésus et lui nous donnera des réponses.

Le Seigneur libère les cœurs comme il est écrit en Isaïe : « Ceux qu’a libérés le Seigneur reviennent, ils entrent dans Sion avec des cris de fête, couronnés de l’éternelle joie. Allégresse et joie les rejoignent, douleur et plainte s’enfuient » Wow, c’est la fête dans les cœurs. Si j’accepte en ce moment, l’Amour et la joie de Dieu, c’est aussi la fête dans mon cœur. La personne qui découvre Jésus, qui l’accueille, est remplie de joie. La personne qui peut partager sa foi à d’autres, la joie deviendra intense dans son cœur.

Et pendant que nous permettons à des personnes de connaitre Jésus, que se passe-t-il ? La douleur et la plainte s’enfuient de notre pensée et de la vie des autres. La joie intense vient prendre place en nous.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Urfsg1n9j1s9mcg1nakkxadnwaklbd7jxqmb1kv

Notre espérance grandit quand nous voyons le Seigneur à l’œuvre dans notre vie et dans la vie des personnes. Même si Jésus n’est pas encore né, que nous l’attendons, cette attente nous permet de nous pratiquer à nous réjouir et à dire : Bonne fête Jésus ! en levant nos verres devant la crèche à Noël!

Et même après Noël, passons la nouvelle année à recevoir Jésus. Et à chaque seconde, rappelons-nous que nous sommes Aimés de Jésus et la joie grandira en nous. Cette joie rejoint le cœur des personnes sur notre route. C’est trop simple à réaliser. Juste nous laisser Aimer de Jésus et il touche le cœur des autres. Cela remet la fête en nous et notre cœur s’épanouit comme une rose!
Continuons avec l’Évangile.
Jean Baptiste, qui ressent la fin de sa vie approcher, fait demander, par ses disciples, à Jésus : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »

Jésus leur dit de répondre à Jean que : « les aveugles retrouvent la vue et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent, et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle. »

Tout est transformé avec Jésus. Par la pensée, pensons-y. Pensons à la joie qui est dans notre cœur, même si nous avons l’impression qu’elle n’est pas là. La joie est totalement dans notre cœur. Plus nous y pensons, plus elle se manifeste, puisqu’elle était déjà là. C’est un exercice trop simple, mais qui donne d’excellents résultats. Laissons les propos négatifs. Donnons le mal et la souffrance une fois pour toutes à Jésus et laissons son Amour prendre sa place en nous.

Marie a su dire le « oui » que Dieu attendait de l’humanité. Et ce oui a permis à Marie de porter en elle le Sauveur du monde, l’Emmanuel, Dieu avec nous. Le oui de Marie est l’écho du « Oui » de Dieu. Dieu qui est un « Oui » éternel à rejoindre le cœur de l’humanité. Avec l’Eucharistie, nous porterons aussi le Sauveur du monde en nous.

Et Joseph est l’homme juste qui a reçu cette justesse par la grâce du Fils en Marie. Dans le ventre de Marie, Jésus est déjà le Juste, le sommet de la Justice qui est l’Amour de la Trinité pour nous. Jésus, c’est le Cœur et les bras de Dieu qui vient entourer son peuple.

Dieu nous Aime. Laissons-nous aimer et laissons son Amour passer de notre cœur au cœur des autres. Bonne descente, en toute humilité, vers la crèche où naitra notre Sauveur.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Déc 17 2022, 06:37

A Dimanche 18 décembre 2022
4e Avent Mt 1, 18-24 Rm 1, 1-7 Is 7, 10-16

« Le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel. »

Dans le temps de l’Avent, il y a deux personnes principales qui reviennent constamment après Jésus. Joseph et Marie. Joseph est la personne juste dont Dieu avait besoin pour accompagner Marie. Il a su, malgré tous les signes qui démontraient que Marie était enceinte, Joseph a su bien observer, analyser et discerner la gravité et aussi la divinité de la situation.

Joseph était un homme de prière, il était uni à Dieu pour qu’il puisse être à l’écoute comme il l’a été. Il n’a pas voulu que Marie reçoive du mal. Il a décidé de tout garder secret, dans son cœur. Il a eu soucis de la personne qu’il aimait. Et cela lui a valu une grande surprise, une grande joie : « lorsque l'ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Accepter d’observer et de voir les personnes autrement, accepter de voir les personnes avec les yeux et la Sagesse de l’Esprit Saint, c’est voir notre sœur et notre frère avec toute la lumière qu’ils portent en eux.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Xri1bxn5k8sh3kwe1wwywzqmims1ortvbpbo067

Dans l’Encyclique, l’Évangile de la joie, qui est le premier texte entièrement de la main du Pape François. Je désire, écrit-il, « m’adresser aux fidèles chrétiens, pour les inviter à une nouvelle étape évangélisatrice marquée par cette joie et indiquer des voies pour la marche de l’Église dans les prochaines années. « Il s’agit d’un appel vibrant à tous les baptisés afin que, avec une ferveur et un dynamisme nouveaux, ils portent à leurs prochains l’amour de Jésus dans un « état permanent de mission », en évitant « le grand risque du monde d’aujourd’hui, celui de tomber dans « une tristesse individualiste ». Notre pape François parle d’un : « état permanent de mission ».

Passons ce temps de l’Avent à porter Jésus aux autres.

Osons être juste comme Joseph, osons être ajustés à Dieu comme Joseph et nous recevrons des surprises en ce moment de partage et de réjouissance, dans l’attente du Roi de notre cœur. Le premier cadeau est d’offrir les grâces que nous avons reçues gratuitement. Offrons aux personnes, à partir de notre cœur, les grâces que nous recevons de Dieu Trinité. Observons aussi les tonnes de cadeaux que Dieu offre chaque jour dans le cœur de chaque personne, maintenant et tout au long de la nouvelle année.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Déc 31 2022, 07:15

A Dimanche, 1 Janvier 2023
Lc 2, 16-21 Ga 4, 4-7 Nb 6, 22-27 Sainte Marie, Mère de Dieu

Nous sommes au moment de la bénédiction. Et le livre des Nombres rapporte que Dieu offre sa bénédiction au peuple en préparant Lui-Même, Aaron par l’entremise de Moïse: « Voici comment Aaron et ses descendants béniront les fils d'Israël : 'Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu'il se penche vers toi ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu'il t'apporte la paix !' C'est ainsi que mon nom sera prononcé sur les fils d'Israël, et moi, je les bénirai. » Nous pouvons dire que cette bénédiction est sur nous aussi. L’être humain est toujours béni.

La première bénédiction que Dieu nous a offerte est de créer les humains, représentés par Adam et Ève et il a établi une Alliance, une union parfaite avec nous. L’harmonie totale et paisible avec Dieu. Nous savons que le péché, que notre éloignement, est venu contrer cet Amour gratuit de Dieu pour nous. Dieu continue de nous aimer, mais nous nous éloignons de cette bénédiction.

Dans le livre aux Galates, saint Paul nous dit : « Et voici la preuve que vous êtes des fils : envoyé par Dieu, l'Esprit de son Fils est dans nos cœurs, et il crie vers le Père en l'appelant « Abba ! ». Ainsi tu n'es plus esclave, mais fils, et comme fils, tu es héritier par la grâce de Dieu. » Dieu continue de nous offrir sa bénédiction et il a trouvé le meilleur moyen pour nous la transmettre; par son Verbe.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Unhzc3k1zwbtk90vpg9kwarb2kh55fd8xpmppq5

Saint Jean, dans sa première lettre, nous dit : « Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté. Nous savons que lors de cette manifestation nous lui serons semblables, parce que nous le verrons tel qu'il est. » Nous verrons Dieu tel qu’il est, nous serons libres du péché et de la mort, nous entrerons dans la joie éternelle. Dieu avec nous et nous avec Dieu. Dieu nous aime tellement qu’il nous offre encore et encore la Vie comblée de sa Présence.

Chaque jour qui nous est présenté dans la nouvelle année est un moment précieux de nous recentrer sur le Christ. Chaque jour. Marie, la Mère de Jésus a reçu cette grâce d’être constamment centrée sur le Christ pendant ces neuf mois de grossesse. Elle a reçu en elle la chair de Notre Seigneur et elle a été transformée naturellement dans tout son être. Il n’y a rien de plus naturel que d’être uni à Dieu. Marie a été formée comme Mère de Dieu par la Présence de Dieu en elle. Toutes ses années furent une bénédiction, une grâce de Dieu sur elle. Elle est la pleine de grâce.

Nous sommes appelés à la même bénédiction, à devenir pleins de grâces, à être transformés à l’image et à la ressemblance de Dieu, comme à l’origine de notre propre création, à marcher sur la voie de la sainteté. C’est beaucoup plus simple de marcher sur la voie de la sainteté, que de vivre sans Dieu.

Continuons de vivre la conversion à chaque jour. Nous sommes invités à revenir à la base et vivre une conversion personnelle profonde si nous voulons que notre monde change et retrouve ses valeurs.

« Quand les bergers arrivent à Bethléem, ils découvrent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire, » nous dit l’Évangile selon saint Luc. C’est ce que je nous souhaite. Que nous soyons en un lieu, à la maison, au travail, dans la cuisine, dans le garage, au centre-d’achats, en vacance, que le Saint Esprit nous trouve avec Jésus comme les bergers ont découvert ‘Marie et Joseph, avec le nouveau-né’. Prenons cette résolution : Portons en nous Jésus afin que le monde se transforme pour le mieux autour de nous.

Pendant cette Eucharistie, offrons à Jésus l’année 2022 et demandons-lui de nous guider sur la voie de la conversion personnelle, sur la route de la sainteté pendant l’année 2023.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Jan 07 2023, 07:14

C Dimanche 8 janvier 2023, Épiphanie
Mt 2, 1-12 Ep 3, 2-3a.5-6 Is 60, 1-6

Trouver notre Étoile, trouver la Lumière de Dieu est une démarche à faire chaque jour de notre vie. Dans le livre d’Isaïe, nous lisons : « Debout, Jérusalem ! Resplendis : elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi. » Quelle est cette Lumière que nous recherchons? Cette Lumière qui est déjà sur nous?

La Lumière du Christ est toujours sur nous, et c’est à nous de l’accueillir. À demander souvent cette Lumière de Jésus sur nous, nous permettons à Dieu de faire la lumière dans notre vie et de nous aider à avancer sur une route plus paisible, une route mieux définie. Avec la lumière de Dieu, nous discernons davantage au plus profond de notre cœur ce dont nous avons besoin au jour le jour.

Dans l’Évangile selon saint Mathieu, Les rois mages disent à Hérode : « Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »

« Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui.

Les rois mages ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe ».

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 V9qafzxli6da60e9adgjt4l7rc8jj0afwmgjlfx

Nous avons fait un peu semblable. Pour plusieurs, ils sont partis de loin. Nous avons partagé des cadeaux. Mais le plus important, nous sommes venus à Jésus et nous avons invités nos familles.

Les rois mages aimaient faire des recherches dans les étoiles, observer la création de Dieu. Ils étaient surtout à la recherche du Créateur de toutes ces merveilles. Les scientifiques ont besoin de leur exemple pour bien discerner entre ce qui est déjà dans l’univers et ce qui est de Dieu. La science ne dévoile jamais rien qui n’est déjà placé là par Dieu. Les scientifiques découvrent ce qui est déjà là, rien de plus. Ils ne créent ni n’inventent rien.

Les rois mages avaient la tête dans les étoiles, ils avaient aussi le cœur à la bonne place. Ils ont trouvé la fameuse Étoile et ils l’ont suivi, sinon ils auraient resté chez eux à l’observer. Ils se sont mis en marche pour rejoindre le Sauveur du monde. En cherchant le Créateur de l’univers invisible et visible, ils sont arrivés nez à nez avec lui. Ils ont trouvé le Dieu Créateur bien emmitouflé dans des langes et déposé dans une mangeoire. Jésus était déjà offert au monde comme la Nourriture qui descend du ciel, nourriture sainte et agréable.

Faisons toujours confiance à Jésus, remettons-lui continuellement ce que nous vivons afin qu’il purifie notre cheminement et nous allons découvrir sa présence dans notre vie pour un monde meilleur. Recherchons-le continuellement, car il se laisser trouver, il se laisse toucher, il se laisse prendre.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Jan 14 2023, 07:23

A Dimanche 15 janvier 2023
2e TO Jn 1, 29-34 1 Co 1, 1-3 Is 49, 3.5-6 +

Dans le livre d’Isaïe, il est écrit : « Le Seigneur m'a dit : « Tu es mon serviteur, Israël, en toi je manifesterai ma splendeur. » Dieu se manifeste dans la personne qui le reçoit et laisse passer son Amour. C’est l’heureux choix que nous avons. Et nous avons décidé de suivre le Seigneur et d’y recevoir l’Eucharistie aujourd’hui.

Nous sommes créatures de Dieu, donc nous sommes la raison de son Amour, nous sommes les amours de Dieu.

Dans le Psaume nous lisons : « D'un grand espoir, j'espérais le Seigneur : il s'est penché sur moi. Dans ma bouche il a mis un chant nouveau, une louange à notre Dieu. »

Plus encore, Dieu vient dans notre monde pour nous transmettre sa Bonne Nouvelle, puis que nous comprenions qu’il veut nous garder avec Lui. Mais il nous a aussi donné la liberté. L’Amour nous laisse libre. Et rien de plus simple que de vouloir rester avec Dieu.

Le Verbe s’est fait chaire et il habite parmi nous. À tous ceux et celles qui l’ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu. Ceci est écrit dans le passage avant l’Évangile.

Le Verbe nous encourage à passer du temps avec les personnes qui recherchent la paix et la joie. Le Verbe nous encourage à porter sa Parole de réconfort, de guérison là où nous passons.

La manière de saint Jean Baptiste de laisser passer le Verbe était de le crier au désert et il nous raconte, par la suite, ce qu’il a vu : « J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur Jésus. »

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 D39jzh5d7vrm6579laa6vg3s3ddcjb79jos16ry

La petite Thérèse de l’Enfant-Jésus c’était par la prière entre des clôtures d’un cloître et elle est devenue la patronne des missions. Il y a saint François de Sales qui se promenait pour évangéliser et il est aussi patron des missions.
Et nous, quelle est la perle que Dieu a déposée en nous, qui fait de chacun de nous des personnes avec un don unique pour les personnes autour de nous? Et comment pouvons-nous l’améliorer?

Demandons à l’Esprit Saint de venir en nous et de rendre encore plus fécond la mission unique que nous avons personnellement. Que Jésus continue de nous dire dans notre cœur : « Tu es mon serviteur, Israël, en toi je manifesterai ma grandeur. » Tu es ma servante. Comme réponse, appuyons-nous sur les paroles de Marie : « Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole. »

Vous savez, je n’ai jamais été autant confiant que la foi se soulève au Québec. Ça va prendre un certain temps, mais beaucoup en seront touché. Créons un mouvement d’invitation et d’accueil.

En attendant, si nous pouvions trouver des moyens simples de ramasser un peu d’argent, par des activités, pour garder les églises ouvertes.

Et pour que la foi grandisse, pensons aux petites pousses dans la forêt. La semence se laisse porter par le vent. Et les pousses s’installent là et y demeurent. Soyons prudents avec les petites pousses. Écoutons-les et relançons leurs bonnes idées.

La foi se répand par la semence de l'Esprit dans les cœurs, l’Esprit Saint qui passe de notre cœur au cœur des autres.

Laissons-nous inspirer de l’Esprit Saint. Il y a moyen d’inviter des plus jeunes à participer dans des activités qui gardera l’église ouverte.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Jan 21 2023, 07:18

A Dimanche 22 janvier 2023
3e TO Mt 4, 12-23 1Co 1, 10-13.17 Is 8, 23 – 9,1-3

Nous lisons dans le livre d'Isaïe : « Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l'allégresse : ils se réjouissent devant toi comme on se réjouit en faisant la moisson. »

Imaginons une personne qui reçoit un diplôme d’infirmière et qu’elle ne peut pas exercer sa fonction. Pour devenir infirmière ça prend du courage, de la détermination et aimer son prochain. C’est une manière de remettre aux autres la richesse qu’elle a reçue. Mais si elle ne peut pas pratiquer son service, cette personne va se sentir dépourvue et inutile.

Pouvoir transmettre aux autres notre savoir, c’est grandir dans notre cœur, c’est goûter le bonheur et le voir sur le visage des autres qui le reçoivent. C’est ça marcher sur la mer comme Jésus nous y invite. C’est le don qui accomplie la mission.

La guignolée des paroisses et des médias a été très populaire, encore cette année. Au Québec, nous pouvons dire que la charité est à l’œuvre et imprégnée dans le cœur de chaque personne. Aujourd’hui, nous parlons de celle-là, mais il y a plusieurs œuvres de charité qui se sont développées dans notre province. Le soin des malades, l’enseignement tellement nécessaire et les guignolées sont quelques-unes des nombreux services qui ont été développé par l’Église Catholique au fil des époques.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 9a41yz0ncn0m1r90t5dtppaw4azeaj2c6i18asv

C’est cela que l’Église a inspiré et inspire encore.
Et Dieu n’a pas cessé de nous inviter à aimer notre prochain. « L'amour parfait chasse la crainte, » nous dit saint Jean. Et en plus, l’amour partagé et reçu permet de goûter à la liberté du cœur. Nous nous sentons bien lorsque nous pouvons partager ce que nous avons reçus.

Saint Paul aux Corinthiens : « Je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus Christ : ayez tous un même langage ; qu’il n’y ait pas de division entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et d’opinions. » Chaque personne dans une église a les dons et les charismes pour toucher le cœur des personnes autour d’elle. Chaque personne a des dons et charismes différents.

Ça prend une bonne terre qui reçoit les bonnes semences et cela va nourrir les autres par la multiplication des ressources que nous recevons dans l’Eucharistie.

Jésus dit aux premiers Apôtres : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. » Premièrement, nous marchons derrière Jésus. Nous le prions souvent, afin qu’il touche le cœur des personnes. Et nous travaillons avec le Saint Esprit pour que les cœurs soient remplis de grâces.

Pour bien évangéliser, ça prend une phrase inspirée de l’Esprit Saint et 99% d’écoute et d’observation. Que le Saint Esprit nous guide vers les personnes qu’il veut. Demandons. Chaque fois que nous sommes en présence de personnes, demandons à l’Esprit Saint une parole à dire pendant une soirée, une rencontre, un repas.

En transmettant un petit peu ici, un petit peu là avec le Saint Esprit, il va arroser les semences et les faire fructifier. Prenons l’habitude de demander au Saint Esprit, chaque jour, qu’il envahisse notre vie et qu’il touche la vie des personnes autour de nous, à sa manière. 1% de nous, 99% de Saint Esprit et voilà la meilleure recette pour bien assaisonner nos rencontres avec le souci d’évangéliser dans a paix, la joie, la douceur.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Jan 28 2023, 07:27

A Dimanche 29 Janvier 2023
Mt 5, 1-12a 1 Co 1, 26-31 So 2, 3 ; 3, 12-13

Saint Paul semble avoir compris ce que c’est qu’une personne en mission. Il n’y va pas avec le dos de la cuillère pour nous définir en quelques mots : Fous, faibles, modeste, méprisés. C’est ce que saint Paul pense de nous. Ce n’est pas très flatteur. Ça dépend du point de vue de la personne qui l’entend.

Pour le monde, être fou, faible, méprisé, c’est l’équivalent de nous clouer sur une croix. Mais lorsque nous plaçons nos faiblesses en Dieu, tout ce que Paul a dit de nous démontre notre force. Car notre force ne vient pas de notre orgueil, de notre savoir-faire, de notre sagesse, mais de Dieu. Nous plaçons notre orgueil en Dieu.

Nous sommes fous de croire en un Messie Crucifié. Nous sommes méprisés de suivre Jésus, nous sommes faibles de faire confiance qu’à Jésus.
Dans l’Évangile selon Saint Mathieu, Jésus semble se répéter en disant que tout concourt à être Heureux. Il répète souvent le mot : « Heureux ». Et ce bonheur ne vient pas de nous, nous ne recevons pas ce bonheur de nous-mêmes, ni des autres, mais de Dieu.

Heureux sommes-nous si tout ce que nous recevons vient de Dieu. Nous pourrons, par la suite, le partager et le recevoir des autres. C’est le seul moyen pour que le bonheur grandisse dans le monde. Le moyen d’être en mission est de nous convertir et accepter chaque jour de recevoir le bonheur de Dieu. C’est simple.

« Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu ! » Cette béatitude nous dit que pour voir Dieu, Jésus nous aidera à purifier notre cœur. Cela demande un travail à vie, puisqu’il y a tant de situations qui peuvent nous conduire hors de la route de la foi.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 3can5h7buerjc8ln80neey6j37gqxyxmr7a4xrs

Juste à y penser : « Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu » nous place devant nous-même, nous apprend à être nous-mêmes. Devant des décisions difficiles, nous allons continuer tout de même sur la route de la purification de la foi.

Pour y arriver, nous auront des choix à faire. Premièrement, voulons-nous suivre Jésus? Cela demande de nous une réponse positive.

Ensuite, lors de notre cheminement, nous sommes confrontés à différentes barrières. Ces barrières peuvent être de ne pas vouloir tout laisser pour suivre Jésus, de ne pas vouloir changer notre mode de vie, de ne pas vouloir prendre le temps, de craindre de perdre notre liberté.

Or, sans Jésus nous ne pouvons pas réaliser ce qu’il nous demande. Pour avoir le cœur pur, demandons à Jésus de nous aider et de nous rendre libre dans le présent. Seul Jésus peut nous conduire, jour après jour, à nous purifier de ce qui nous encombre et marcher à sa suite, libres et confiants.

Demandons-lui chaque jour de nous aider dans nos difficultés, de nous aider à transformer notre vie par sa pureté.

Maintenant, être pur ne signifie pas de dénoncer les fautes des autres, mais d’aider les autres, par la prière, en remettant leurs fautes à Jésus. Car la pureté du cœur permet de discerner entre le bien et le mal. C’est une grâce de Jésus.
Jésus nous confirme ce qui nous restera. Nous serons heureux. Nous serons heureux parce que l’Amour de Dieu sera notre demeure. Continuons de marcher dans la voie du salut, ensemble. Nous sommes heureux.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Fév 04 2023, 07:19

A Dimanche 5 février 22 5e TO Mt 5, 13-16 1 Co 2, 1-5 Is 58, 7-10

Dans le livre d’Isaïe, il est écrit : « Partage ton pain avec celui qui a faim, accueille chez toi les pauvres sans abri, couvre celui que tu verras sans vêtement, ne te dérobe pas à ton semblable. Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront vite. Devant toi marchera ta justice, et la gloire du Seigneur fermera la marche. » Tout y est. Tu recevras la Lumière de Dieu, elle ‘jaillira en toi comme l’aurore’, et « la gloire de Dieu t’accompagnera. » La lumière de Dieu est avec nous chaque fois que nous vivons la conversion.

Il y a là un moyen vraiment efficace pour demeurer continuellement en relation avec Dieu. Être en relation avec Dieu est aussi important que d’être en relation avec l’air que nous respirons. Et plus que l’air que nous respirons, Dieu doit avoir sa place dans notre vie et autour de notre vie. Nous sommes invités à ressentir les mouvements de Dieu comme nous ressentons la brise ou le vent plus fort sur nous.

Mais Dieu peut être encore plus près de nous et en nous. Nous pouvons l’accueillir dans chaque fibre, dans chaque cellule de notre être. Comme ça, où que nous allons, quoi que nous fassions, quel que soit le péché que nous avons, avec des repentirs sincères, Dieu sera avec nous dans le combat ou tout simplement dans la joie et l’émerveillement.

Nous pouvons vivre une relation avec Dieu aussi importante que toutes les grandes personnes dans l’histoire de la Bible et tous les saintes et saints.
« Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Vous êtes le sel de la terre. » Jésus nous dit que nous sommes le sel de la terre. Nous le savons, lorsque nous salons nos aliments, ils prennent du goût.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Gdz3xvw21p5lgc0f3lx8ktdv0jk5ptiwld5b9o4

Si Jésus nous dit que nous sommes le sel de la terre, c’est que nous sommes rendus à son goût. Pas trop salés, sans manque de sel. Or, cela nous ramène à ce que Jésus soit naturellement dans notre vie afin que nous prenions goût à lui et que nous goûtions bons, de lui, pour le monde.

Prendre goût à Jésus, c’est vraiment lui offrir toutes les occasions de prendre toute la place dans notre vie. Si nous n’avons jamais expérimenté la demande de Jésus dans notre vie, il est temps de le faire. Car Jésus seul peut nous guérir, nous placer sur la bonne voie, nous maintenir dans la paix et la joie, malgré les épreuves et les maringouins qui piquent l’été.

Offrir le goût du sel ajusté à Jésus au monde ne peut pas donner de meilleure saveur. Tout ce que nous faisons avec Jésus est pour le monde une bénédiction. Nous devenons des messagers du bon sel, de la bonne nouvelle.

Et le sel a une autre propriété qui est indispensable pour certains peuples. Il conserve les aliments. Et qu’est-ce que Jésus souhaite faire avec nous sinon de nous conserver en lui, de nous conserver pour la mission. Jésus nous invite librement à nous conserver en lui, à recevoir la bonne quantité de sel pour que le monde goûte sa présence en nous.

Si nous avons trop de sel c’est parce que nous avons fait de notre vie spirituelle, une vie trop centrée sur nous. Si nous n’avons pas assez de sel, nous sommes invités à nous tourner vers Jésus, à marcher avec lui, à nous laisser aimer et guider par lui pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

Que Jésus continue de nous appeler à être ce bon goût du sel, équilibré, et de la lumière qui se pose sur chaque personne, sur toutes les personnes, sans exception, sur notre route. Prions aussi pour que notre évêque continue d’être plein de sel, et plein de la Lumière du Seigneur, afin de nous aider à ne pas déraper sur la route qui mène à Jésus.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Fév 11 2023, 04:04

A Dimanche 12 février 23
6e TO Mt 5, 17-37 1 Co 2, 6-10 Si 15, 15-20

Quels beaux passages de sagesse dans le livre de Ben Sirac le Sage. Ces quelques passages nous sont transmis pour notre plus grande joie: « Si tu le veux, tu peux observer les commandements, il dépend de ton choix de rester fidèle. » Ça c’est Dieu, il nous dit : « Si tu le veux » et « il dépend de ton choix pour rester fidèle. » Ce n’est pas aux autres, c’est à chacun de nous de demeurer fidèle et unir notre vie à celle de Jésus. Nous sommes totalement libres, nous sommes totalement responsables de notre foi personnelle.

Puis l’auteur de Ben Sirac le Sage continue : « La vie et la mort sont proposées aux hommes, l'une ou l'autre leur est donnée selon leur choix. » Selon le choix de chaque personne la vie leur est proposée par Dieu et la mort demeure un choix personnel. Ce choix pour la mort n’est rien d’autre que le refus de l’Amour de Dieu, le refus de se laisser aimer de Dieu, le refus de l’accueillir et de permettre que circule cet immense Amour que tout le monde attend. C’est ce qui conduit au vide, au mal et au final à la mort.

Puis cette troisième phrase qui nous permet de méditer aussi et de l’approfondir à notre guise. Dieu : « n'a commandé à personne d'être impie, il n'a permis à personne de pécher. » Dieu ne commande rien qui soit destructeur pour nous et pour notre prochain : « Il n’a permis à personne de pécher. » Il ne permet à personne de pécher. Il ne donne même pas la permission à quiconque de pécher. Le péché n’est pas un choix de Dieu. Dieu ne prend pas cette responsabilité de nous imposer quoi que ce soit. Nous sommes libres comme l’air, libre comme des enfants de Dieu. C’est à nous de bien discerner.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 9jrt0pon6o658lf1buxnu3jcl7tkb1rw0nfhq9s

Davantage, nous devrions être reconnaissants pour les valeurs et les balises que nos parents nous ont léguées non pas comme des atteintes à notre liberté mais comme des gestes d’amour de leur part. Les enfants sont précieux pour eux. Et même si les parents ne sont pas parfaits, ils veulent le meilleur pour leur famille.

Saint Paul l’a bien compris lorsqu’il le mentionne aux Corinthiens : « C'est bien de sagesse que nous parlons devant ceux qui sont adultes dans la foi, mais ce n'est pas la sagesse de ce monde, la sagesse de ceux qui dirigent ce monde et qui vont à leur destruction. » Nous sommes divertis... Pendant que nous cherchons la réalité. Le monde nous diverti. Il y a toutes sortes de moyens, et ils sont de plus en plus complexes ces moyens de nous sortir de notre engagement envers Dieu. Le seul qui peut nous conduire à la réalité c’est Jésus. Le seul qui peut nous garder avec lui, c’est Jésus.

Tantôt, lorsque nous avons lu l’Acclamation à l’Évangile, nous avons dit : « Tu es béni, Père, Seigneur du ciel et de la terre tu as révélé aux tout-petits les mystères du Royaume ! »

Dans l’Évangile selon saint Mathieu, Jésus rappelle ce que le mal produit, sans l’Amour de Dieu, ça produit la division, l’incompréhension, le mal être, le malheur. Quand l’Amour est coupé, le résultat est le mal.

Nous sommes des êtres qui avons besoin de l’Amour de Dieu. Suivons Jésus et laissons-nous aimer de Dieu pour un monde plus ajusté à la volonté de Dieu sur nous. La seule route de vérité et de vie.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Fév 25 2023, 06:46

A Dimanche 26 février 23 1er Carême
Mt 4, 1-11 Rm 5, 12-19 Gn 2, 7-9; 3, 1-7a

Nous avons tous et toutes vécus l’expérience de devoir choisir entre deux aliments au restaurant ou entre deux objets, lequel serait le meilleur objet des deux pour ce dont j’ai besoin et selon mes moyens. Lorsque nous allons dans une ville pour la première fois et que nous allons à un marché précis, le jeu des choix est là.

Comme être humain, les choix sont nombreux chaque jour. L’heure du lever, l’heure du coucher. Quand il fait noir nous allumons la lumière et avant de dormir, nous éteignons la lumière, en plein jour nous n’avons pas besoin de lumière. Enfin, les choix sont infinis pendant notre vie.

De tous les choix dont nous avons à concrétiser, il un en a un qui est de la plus grande importance, le premier, le vital de tous les choix : Dieu ou le mal.
Dans le livre de la Genèse, Dieu dit à propos des fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal : 'Vous n'en mangerez pas, vous n'y toucherez pas, sinon vous mourrez.' » Et « Le serpent dit à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! »

Si nous entrons à pieds joints dans ces deux affirmations de Dieu et du serpent, nous comprenons, que le cœur du sujet est l’orgueil de penser connaître sans être inspirés de Dieu. Ne cherchez pas la connaissance, laissez l’Intelligence de Dieu vous enseigner, c’est ce que nous pourrions entendre en écho. Ne vous pensez pas supérieurs car Dieu est le somment de la réalité et de la vérité. Ne vous confrontez pas à Dieu, ce serait vous faire illusion, se serait entrer dans le mensonge que vous êtes des dieux. Si vous vous placez au-dessus de Dieu, votre royaume croulera, vous vous éloignerez de la source, vous verrez ce qui n’est pas bien de voir, vous vous éloignerez de Dieu, de son Amour et vous ouvrirez les portes vers le mal.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Aaw6rlws50oijgo7hmfb6fy343oth7jeozrwhso

Dieu recherche davantage des personnes qui sont justes, honnêtes, vraies, qui sont eux-mêmes, qui ne se prennent pas pour d’autres.

Saint Paul parle d’un seul qui est pécheur, Adam, et qui a conduit tous les autres au péché. Si nous voulons être un peu plus réalistes, nous constatons sans cachette, que nous sommes pécheurs et pécheresses, tous sans exception.

Alors, il serait aisé de remettre la faute sur Adam et Ève, mais serions-nous en train de jouer le jeu de l’accusation des autres sans nous regarder nous-mêmes dans le miroir? Est-ce que nous pouvons reconnaître que nous avons fait des choix qui n’étaient pas dans le sens du bien? Que souvent nous nous sommes éloignés de l’Amour de Dieu, consciemment et parfois inconsciemment?

Nous devons nous retourner vers Dieu et lui demander son pardon. Car sinon, comme une plaie s’aggrave si elle n’est pas soignée, le mensonge du péché s’aggrave si nous ne sommes pas pardonnés. Une plaie à l’intérieure de notre corps ne se voit pas. Une plaie liée au péché est encore plus subtile. La plaie du péché s’aggrave à notre insu. C’est la raison pour laquelle nous devons être attentif à ce que nous disons et à ce que nous faisons afin de nous assurer de bien cibler nos travers et nos fautes et les remettre à Jésus afin qu’il nous lave, nous purifie et nous redonne la sainteté que nous avons reçu à notre Baptême.

Jésus est celui qui nous guérit. Personne d’autre ne peut nous offrir la guérison totale comme lui. Il a détruit la cause du péché et le combat avec le Mal. Jésus nous a garanti la vie éternelle. Mais pour que cette guérison de Jésus soit effective en nous, nous devons, nous aussi, vouloir que Jésus enlève le mal en nous. Et cela n’est possible que par la confession de nos fautes.

Le Mal antique qui a assaillie Jésus à la limite de sa 40e journée au désert, est aussi le Mal antique qui nous guette. Il a attaqué Jésus de front et Jésus nous offre trois réponses à méditer : « L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Nous devons nous nourrir de l’Eucharistie et de la Parole de Dieu. Savoir discerner ce qui vient de Dieu au cœur de notre vie. Jésus dit aussi : « Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. » Dieu, nous ne pouvons le tromper, jamais. C’est une perte de temps, c’est une perte d’énergie, c’est une perte de sens de penser tromper Dieu.

Puis, Jésus termine et dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, à lui seul tu rendras un culte. » Que notre vie soit totalement tournée vers Dieu, chaque jour, et nous allons devenir des vrais disciples du Christ. Laissons à Dieu toute la place dans notre cœur, dans notre vie et nous serons soutenus aux moments d’épreuves, dans les moments les plus pénibles, et dans les moments de découragement.

Dieu est et Dieu sera toujours près de nous, avec nous tant que nous voudrons qu’il y soit. Dieu est notre salut.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeVen Mar 03 2023, 06:29

A Dimanche 5 mars 2023
2e Carême Mt 17, 1-9 2Tm 1, 8b-10 Gn 12, 1-4a

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 U5r1x2da26i7pn5x4aqio9c0j5va7u7pvhlae7q

Dieu dit à Abraham dans le livre de la Genèse : « Je bénirai ceux qui te béniront ; celui qui te maudira, je le réprouverai. » (Réprouverai : Rejeter et destiner aux peines éternelles.) Si une personne en méprise une autre, sera-t-elle heureuse? Est-il possible d’être heureuse lorsqu’elle blesse une personne? Maintenant, nous pouvons relire cette phrase : « Je bénirai ceux qui te béniront; celui qui te maudira, je le réprouverai. » Nous savons que Dieu ne peut pas maudire, ce n’est absolument pas dans sa nature. Mais ce texte a été écrit comme ça.

Mépriser une personne continuellement, est-ce que cela peut conduire jusqu’à maudire? C’est toujours possible. Alors, si une personne maudit, elle risque de se maudire aussi elle-même parce qu’elle n’est pas du tout sur la bonne route, sur le bon chemin. La réponse finale serait bien davantage, la personne va se maudire si elle maudit les autres, elle n’aurait pas besoin de Dieu pour arriver à son but. Elle est capable de se caler elle-même.

Saint Paul nous permet de reprendre courage, de nous relever et de placer notre confiance en Dieu quel que soit la souffrance qui nous tenaille: « Avec la force de Dieu, prends ta part de souffrance. » Saint Paul parle de la force de Dieu, ensuite il parle de la souffrance. Très bonne pédagogie. Il est important de demander la force de Dieu chaque fois que nous en avons besoin. Pas tant pour que Dieu se réveille et qu’il agisse finalement, mais nous lui demandons la force parce qu’il est nécessaire de nous le rappeler à nous qu’elle est toujours avec nous. Nous oublions très souvent les grâces que Jésus nous accorde pour notre bien-être.

Ensuite, saint Paul termine en nous disant : « prends ta part de souffrance. » Ce bout de phrase peut être vu de deux manières. Certaines personnes vont le comprendre par : « il faut que j’en prenne plus, il faut que j’en fasse plus, quitte à ce que je souffre plus, parce que c’est ça que Dieu me demande. » Et trop souvent nous pouvons partir avec nos idées de vouloir tout faire et ne pas léguer à d’autres une part dans la mission, une part dans le travail à accomplir pour le royaume de Dieu sur terre. Penser comme ça ce n’est pas très réaliste, parce que, nous sommes beaucoup plus fragiles et faibles que nous pouvons l’imaginer.

La deuxième manière de comprendre le sens que saint Paul pourrait y placer, c’est qu’avec la souffrance que nous vivons déjà, il n’est pas nécessaire d’en demander davantage, mais surtout de ne pas baisser les bras et de continuer la route, un jour à la fois.

Puis, nous unissons les deux parties de la phrase de saint Paul. Comme conclusion, c’est toujours mieux si nous continuons notre route du mieux que nous le pouvons, malgré nos souffrances et en plus nous demandons la force de Dieu et surtout, d’être conscients saintement que sa force est effectivement avec nous. Là, nous venons de nous situer dans de meilleures dispositions pour bien avancer dans la vie. Nous serons moins enclins à vérifier avec un microscope les erreurs des autres et nous nous améliorerons sur le plan spirituel et humain de notre existence. La première charité commence par soi, et avec de la pratique elle se transmettra autour de soi.

Le récit de la Transfiguration est un passage suave, surtout avec les deux autres textes qui nous sont donnés par l’Église aujourd’hui. La Transfiguration de Jésus nous offre une scène vraiment importante et nous permet, avec les Apôtres, de goûter un peu au ciel, quoique nous savons, par les épreuves que nous sommes encore bien sur terre.

Jésus permet à trois Apôtres seulement de goûter et de participer à un échange de sainteté entre Jésus, Moïse et Éli. Pourtant, Moïse et Éli, ça fait des siècles qu’ils sont décédés, mais ils sont là. Comment comprendre cette scène spéciale et inédite de l’histoire de l’humanité.

Nous entrons dans une nouvelle étape sur le chemin de la sainteté. Si Jacques, Jean et Pierre sont là, avec Jésus, pour voir le ciel s’ouvrir, c’est qu’ils sont prêts spirituellement à vivre une si profonde révélation. Non seulement ils se sont détournés des erreurs des autres, non seulement ils ont pris la peine de suivre Jésus et de se laisser transformer par lui, ils sont rendus à une évolution certaine de leur foi d’être privilégiés d’une rencontre aussi sublime du ciel, pendant qu’ils sont encore sur terre.

Ils ne s’en doutent pas, mais ils sont placés devant la réalité de la résurrection. Et puisque Dieu n’a pas de temps, ne vit pas dans le temps, Éli et Moïse sont déjà sous le règne de Dieu. La résurrection prochaine de Jésus est déjà l’espérance de leur montée dans le Royaume de Dieu.

Cette scène n’est pas inventé, elle est bien écrite, tellement bien écrite que les Apôtres ont entendus Moïse et Éli parler avec Jésus et ils les ont vu.

Tout le temps du Carême et spécialement aujourd’hui, c’est pour nous rappeler l’Amour que Jésus a eu pour nous, avec ce qu’il a subi pour nous dont nous repasserons son histoire de manière plus concentré dans la semaine sainte, tout ce que Jésus a réalisé afin de nous conduire au salut, avec un effort de sainteté chaque jour, de nous laisser aimer de Dieu. Jésus nous promet la vie éternelle et il nous ouvre la porte aujourd’hui, sur ce que cela signifie, par la scène de la Transfiguration.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Mar 11 2023, 06:28

A Dimanche 12 mars 2023 3e Carême
Jn 4, 5-42 Rm 5, 1-2.5-8 Ex 17, 3-7

Le peuple d’Israël récrimine contre Moïse : « Pourquoi nous as-tu fait monter d'Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir de soif avec nos fils et nos troupeaux ? » C’est un passage classique. Lorsque nous n’avons pas ce que nous voulons, très souvent nous récriminons sur les autres. Comme les hommes et les femmes d’Israël, nous avons pris l’habitude ou nous prenons l’habitude de vivre dans un environnement qui peut conduire à une sécurité maximale, à des habitudes qui ne sont plus à démanteler.

Le peuple d’Israël était heureux en Égypte. Ils ne se rendaient pas compte que Pharaon profitait d’eux, qu’il les avait soumis à son idéologie, à sa soif d’égoïsme et d’orgueil. Il profitait du peuple de plus en plus, le peuple devenait un état d’esclaves, mais ils étaient nourris, il se pensaient bien.

Moïse cria vers le Seigneur : « Que vais-je faire de ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront ! » Pendant qu’ils sont dans le désert, ils tournent en rond. Preuve qu’une personne aussi peut tourner en rond parce qu’elle a été habituée de réaliser ce que le premier commandant demande, comme Pharaon. Le peuple n’a pas pris le temps d’évaluer sa situation. Travailler, manger et dormir étaient devenus les presque seules réalités de ce peuple.

Être soumis à l’esclavage humain peut sembler porter en soi un sentiment de sécurité, mais c’est complètement le contraire.

Parce que, avouons-le, ce serait naturel d’être soumis, mais à Dieu seulement, pas à des humains. Parce que trop souvent l’égoïsme et l’orgueil prennent le dessus et étouffent les personnes autour et les rendent comme des marionnettes.

Or, le peuple d’Israël n’est pas sorti de son état de marionnettes. Il n’a pas réalisé, ou n’a pas réussi à se dégager suffisamment de son passé pour retrouver sa liberté, surtout sa liberté en Dieu.

Moïse est assez libre, assez lucide pour demander à Dieu de l’aide : « Que vais-je faire de ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront ! » Faut dire que Moïse a toujours eu une relation avec Dieu. Il a toujours travaillé avec Dieu. Mais, il y a des personnes qui ne sont jamais contentes, qui vont démontrer à Moïse qu’elles ne veulent pas leur liberté, tandis que Moïse ne fait que vouloir les sortir de leur mauvaise expérience en Égypte.

Saint Paul, dans l’épitre aux Romains parle du véritable orgueil. C’est normal, en Dieu tout est bon. Il dit : « Nous qui sommes devenus justes par la foi, nous voici en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, lui qui nous a donné, par la foi, l’accès à cette grâce dans laquelle nous sommes établis ; et nous mettons notre fierté dans l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu. »

« Dieu a fait de nous des justes par la foi. » Avec notre foi en Dieu, nous devenons des justes, nous devenons des ajustés à la volonté de Dieu. Comme un bébé lève les bras pour que ses parents le prennent, la foi nous élève afin que Dieu nous prenne sur son cœur et nous console. Et saint Paul termine ce passage par ceci : « Nous mettons notre fierté dans l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu. »

Nous apercevons la différence entre l’orgueil du peuple d’Israël à vouloir demeurer dans ses règles et ses habitudes figées, qui ne voient plus Dieu, et ce que saint Paul nous dit. L’orgueil doit trouver son sens en Dieu. J’ai beau avoir tout fait pour l’Église, avoir passé des heures à ne pas dormir, je n’ai encore rien d’accompli si cet orgueil n’est pas placé dans le cœur de Dieu.

Si les personnes me louent, je dois être prudent de ne pas le laisser me monter à la tête. Rien de tout cela ne m’appartient. La vrai félicité, la vrai joie c’est de voir des personnes se tourner vers Jésus et non pas vers moi. Comme pour Moïse, des personnes peuvent vouloir nous lapider, mais nous ne sommes pas la cause première de leur insatisfaction, de leur mécontentement. Chaque personne doit se situer devant Dieu, chaque personne doit revenir à Dieu et lui demander à nouveau de prendre leur vie en main, de lui donner totalement, sans regarder en arrière.

Jésus est venu nous sortir de nos fâcheuses expériences. Dieu a offert de l’eau au peuple d’Israël et Jésus nous offre de l’eau vivifiante. Mais comme pour la Samaritaine, dans l’Évangile de saint Jean, il nous est difficile d’aller recevoir cette eau de Dieu. Notre perception de Dieu est asséchée, elle est brouillée par toutes sortes de choses. La Samaritaine, ça lui a pris un certain temps avant de découvrir en elle que la vraie soif est là, devant elle.

Elle voit premièrement en Jésus un homme qui cherche à parler à une femme. Elle prend le pari de l’écouter et elle découvre qu’il est à son goût, il la rejoint, mais elle ne sait pas trop comment il fait pour la rejoindre. Il semble être plus qu’un homme. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. » Et elle le sait trop bien qu’elle est là pour puiser de l’eau. Ce n’est pas commun pour une Samaritaine de donner de l’eau à un Juif, connaissant le conflit entre son peuple et les Juifs. Elle lui dit : « Seigneur, je vois que tu es un prophète ! » Elle continue de s’éveiller à la réalité de Jésus.

La Samaritaine n’a pas donné d’eau du puits de Jacob à Jésus. Puis son cœur s’est ouvert, son cœur s’est transpercé de l’intérieur, elle lui a offert l’eau et le sang de son cœur, par l’ouverture de celui-ci à l’appel de Jésus. Jésus a eu ce qu’il demandait. Pas une personne qui lui a rappelé les déboires de son passé et elle s’est ouverte à la réalité de Jésus. Le fruit de sa conversion s’est manifesté lorsqu’elle est allée annoncer sa découverte à tout le village.

Suis-je assez converti pour porter Jésus aux autres? Est-ce que je peux laisser passer Jésus davantage? Voilà les questions qui peuvent nous habiter dans les semaines à venir. Méditons le chemin que Jésus parcours et qui le conduira à la Croix.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Mar 18 2023, 06:17

A Dimanche 19 mars 2023 4e Carême
Jn 9, 1-41 Ep 5, 8-14 1S 16, 1b.6-7.10-13a

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Dfwhkekz6gvue2c7f1t3pgoe11ahh5ysgismspm
Comment être dans la joie lorsque nous savons tout ce que Jésus endure pour notre salut? Comment pouvons-nous trouver de la joie dans l’une des pires situations que peut vivre un être humain, qui n’a jamais rien fait de mal à personne, qui est venu pour nous aider, pour nous montrer le chemin et nous conduire au salut? Comment pouvons-nous même imaginer être dans la joie?

C’est justement parce que notre salut s’est joué avec la victoire de Jésus sur le mal. Nous avons toutes les raisons d’être dans la joie. Mais le salut qui nous est garanti par Jésus ne peut pas être confirmé sans nous. Pour accéder à un si grand bien, nous devons, nous aussi vouloir entrer dans le salut, dans la joie éternelle, la joie qui n’a pas de fin.

Il nous est indispensable d’ajuster notre vie sur celle de Jésus afin que nous aussi, nous puissions espérer le ciel. Il nous est indispensable de vouloir la sainteté, de vouloir vivre les dons et les charismes qui nous sont offerts pour les autres afin de créer un milieu sain qui invite à suivre Jésus de tout cœur.

Puis, à la fin, nous pourrons dire à Jésus, j’ai fait mon possible et en même temps, je sais que c’est toi qui œuvre pour le salut de l’humanité.

Le récit du roi David est là aujourd’hui pour nous permettre de voir que c’est Dieu qui choisit le roi de son peuple Israël. Pour Jésus, il n’a pas eu besoin de choisir, car il est le Roi des rois, le Roi de tous les peuples. Jésus est le Roi de tous les temps sur terre, sous terre et dans l’univers.

Saint Paul nous dit dans sa lettre aux Éphésiens : « Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière – or la lumière a pour fruit tout ce qui est bonté, justice et vérité – et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur. »

Sachons découvrir et reconnaître ce qui est beau, bon et vrai en nous afin de plaire toujours davantage à Jésus, unis à son Amour. Continuons de nous rapprocher de Jésus, allons-nous asseoir près de lui et de Marie et racontons leurs nos manquements et nos intentions de nous améliorer.

Faisons de Jésus notre ami sur la route et à un moment donné, nous suivrons plus qu’un ami puisque Jésus nous instruira jusqu’à comprendre le Vrai Dieu en l’Homme Jésus. La joie va grandir dans la mesure que nous confions entièrement notre vie à l’Amour de Jésus.

En effet, Jésus est venu pour que nous reconnaissions sa lumière et que nous nous réjouissions de la clarté du chemin devant nous. Nous avons dit tantôt dans l’Acclamation à l’Évangile : « Je suis la lumière du monde, dit le Seigneur. Celui qui me suit aura la lumière de la vie. »

Dans l’Évangile selon saint Jean, Jésus redonne la lumière à une personne afin qu’elle voie où elle s’en va.

Ses disciples l'interrogèrent : « Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? » Jésus répond : « Ni lui, ni ses parents n’ont péché. » La mal collectif peut se retrouver chez certaines personnes qui ne le méritent pas. C’est le cas des jeunes qui ont le cancer ou autres maladies terminales. Ils ne l’on pas mérité, comme Jésus ne mérite pas de mourir.

Plus nous comprendrons que le mal dans lequel nous nous laissons aller nuit non seulement à la personne à qui nous faisons le mal, mais ce mal nous blesse davantage et nuit à la communauté. Une personne innocente paiera pour. C’est comme une pomme pourrie dans un panier. Les autres pommes n’ont rien fait pour être infectés. Mais elles sont aussi à risques.

Comme il est important de semer la joie partout dans la communauté, le lieu de la manifestation réelle de l’Amour de Dieu. Comme il est important de nous convertir chaque jour afin d’améliorer du mieux que nous pouvons la vie de toutes personnes sur la terre. Nous pouvons tellement tout simplement à suivre Jésus.

Comme Marie et Joseph n’ont jamais su de leur vivant ce qu’ils ont apportés au monde en étant près de Jésus, nous non plus nous ne le savons pas ce que nos prières et notre joie auront apportées. Mais Dieu sait que nos efforts auront porté du fruit et du fruit en abondance. Plaçons notre confiance en Jésus et même si nous avons l’impression que nous n’en faisons pas assez, ce que nous avons déjà réalisé dans la volonté de Dieu aura aidé à améliorer notre monde et à le conduire à Jésus. Jésus est la Joie à recevoir et à vivre.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Mar 25 2023, 07:14


A Dimanche 26 mars 2023
5e Carême Jn 11, 1-45 Rm 8, 8-11 Ez 37, 12-14

Il est écrit dans le livre d’Ézéchiel : « Vous saurez que Je suis le Seigneur, quand j’ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai remonter, ô mon peuple ! »

C’est quelque chose qui, à première vue, est inconcevable pour bien des personnes, mais Dieu peut ouvrir nos tombeaux et nous en faire sortir.

Nous voyons la fin d’une personne arriver et nous disons qu’elle va mourir. Nous savons que nous ne lui parleront plus, qu’elle ne va pas être avec nous, après son départ. Nous faisons une belle cérémonie dans le plus grand respect et nous lui disons au revoir.

Lorsque nous disons ‘au revoir’ nous disons que nous espérons encore revoir cette personne, c’est comme si il doit y avoir autre chose. Si les chenilles peuvent devenir des papillons, si le grain tombé en terre peu se transformer et offrir des plantes, si un œuf qui semble inanimé peut donner un petit oiseau, pourquoi pour nous, il n’y aurait rien d’autre. Nous sommes conscients de ces retours à la vie, or il doit y avoir plus.

Et Dieu nous le dit, même si ça peut être difficile à croire pour certaines personnes que notre vie continuera corps et âme : « Vous saurez que Je suis le Seigneur, quand j’ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai remonter, ô mon peuple ! » C’est comme si Dieu nous disait : ‘Je vous aime assez, je vous ferai passer la frontière de la vie comme vous la voyez à la vie comme moi je la vois. Je suis la résurrection et la vie.’ Ce que nous voyons aller dans le tombeau, continue pour Dieu. Nous vivons un nouveau passage.

Saint Paul le dit clairement dans sa lettre aux Romains : « Si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. » Combien de personnes dont nous avons entendu dire qu’elles semblaient savoir qu’elles étaient rendus de l’autre côté ou qu’elles allaient partir bientôt? Combien de personnes prises entre la vie et l’éternité reviennent et racontent qu’elles ont vu une lumière? Combien de personne disent voir des êtres lumineux ou des parents pendant qu’elles sont à leur dernier souffle? Nous ne pouvons pas vérifier pas plus que la chenille ne sait rien du papillon, mais à recueillir autant d’histoires comme celles-là, nous pouvons avoir une idée que la vie continue dans le Cœur de Dieu.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Rk980mrthhzwhpk9ko9kv5zj4expjal8xohxxsz

Pendant notre vie sur terre, nous sommes invités à choisir l’Amour de Dieu et laisser Dieu nous garder du mal. Nous avons la chance de déjà préparer notre visite dans le Royaume des cieux. Des saintes et des saints ont vécu le ciel sur la terre. Sainte Thérèse d’Avila se demandait pourquoi elle n’est pas morte pendant son extase. Et Bienheureuse Marie de l’Incarnation qui se demandait aussi comment elle a fait pour ne pas mourir en voyant la Trinité. Des fois, nous nous sentons tellement en paix, que nous avons l’impression de ne plus être ici, même avec notre corps, nous devenons tellement légers. Ce sont fort possiblement des signes de la vie éternelle promise.

Et dernièrement, nous avons eu la Transfiguration où Moïse et Éli sont présents avec Jésus. Les Apôtres les voient et les entendent en conversation avec Jésus.

Aujourd’hui, nous avons le très beau texte de Lazare qui est mort depuis quelque jours et placé dans un tombeau. Ses sœurs Marie et Marthe n’ont plus d’espoir. Pour elles, c’est fini. Jésus qui est en chemin dit à ses Apôtres : « Lazare, notre ami, s'est endormi ; mais je m'en vais aller le tirer de ce sommeil. » Le mot ‘endormi’ est tellement important. C’est le même mot qui est utilisé pour parler de la mort de Marie. Elle s’est ‘endormie’. Et normalement, lorsque nous nous réveillons, nous revenons au jour. Alors Jésus va prouver qu’il est le jour nouveau de notre réveil, après que nous nous serons endormis.

Marthe a confiance que Lazare ressuscitera au dernier jour. Mais Jésus va la surprendre, car en réalité Jésus, lui-même, est ce jour : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » « Même s’il meurt vivra. » Mourir et vivre. Or, faudrait peut voir d’une manière différente la question de : ‘mourir’. Si après la mort nous vivons, alors la mort n’est qu’un passage de la vie comme nous la connaissons à la Vie comme Dieu l’a conçu.

Notre passage dans le Royaume de Dieu peut ressembler à notre « oui » à Dieu, aujourd’hui. Si nous avons confiance que Dieu est avec nous aujourd’hui, ça veut dire qu’il est toujours avec nous. Entrons dans la Vie de Dieu aujourd’hui et nous commencerons à goûter dès maintenant aux joies, à l’Amour éternel de Dieu. Nous pouvons le vivre déjà, nous l’avons déjà reçu le jour de notre Baptême, nous n’avons qu’à revenir à la source de notre Baptême. Entrons dans la Vie de Dieu dès maintenant. Cela ne veut pas dire que notre vie ici est fini, mais cela nous permet de goûter, dès maintenant, de ressentir dès maintenant, de vivre dès maintenant, dans le moment présent, la vie de Dieu dans sa Lumière et dans son Amour.

Chaque ‘oui’ de chaque jour nous permet d’entrer dans le Royaume de Dieu. Nous avons l’impression de ne pas le voir en ce moment, mais un jour nous verrons clairement à la lumière de Jésus dans la lumière de la résurrection au milieu de toutes les saintes et de tous les saints déjà rassemblés pour la fête éternelle.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Avr 01 2023, 07:11

A Dimanche 2 Avril 2023 Rameaux
Mt 21, 1-11 Mt 26, 14-75; 27, 1-66 Ph 2, 6-11 Is 50, 4-7

L’entrée à Jérusalem que nous avons lu au début de cette messe est habituellement une scène réservée au futur roi. Cette entrée messianique de Jésus qui ressemble beaucoup à l’entrée à Jérusalem de Salomon, cette entrée messianique de Jésus est troublante pour le roi en place. Ponce Pilate est directement visé par cette exultation du peuple.

Comme pour Salomon, Jésus entre sur le dos d’un âne, comme pour Salomon le monde est en liesse, comme pour Salomon Jésus est de la descendance de David, comme pour Salomon, les gens chantent le chant réservé au Roi : « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! »

« Comme Jésus entrait à Jérusalem, l'agitation gagna toute la ville ; on se demandait » Écoutez-bien ce qui est dit ici : « Qui est cet homme ? » Et les foules répondaient : « C'est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée.

Cela nous conduit directement au Psaume 24 (23) lorsque David danse autour de l’Arche d’Alliance et arrive à la porte de Jérusalem. Voici la liturgie qu’il avait composée pour l’entrée : « 7. Portes [de Jérusalem], levez vos frontons, élevez-vous, portails antiques, qu'il entre, le roi de gloire! 8. Qui est-il, ce roi de gloire? C'est Yahvé, le fort, le vaillant, Yahvé, le vaillant des combats. »

Nous le lisons régulièrement dans le Bréviaire : « Qui est-il, ce roi de gloire?

C'est Yahvé, le fort, le vaillant, Yahvé, le vaillant des combats. » Et nous avons lu dans le texte de saint Mathieu au moment même de l’entrée de Jésus à Jérusalem, assis sur un âne : « Qui est cet homme ? » Et les foules répondaient : « C'est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 8c83dqxxmavqeyhtvn8kq73b2z6m3lk7xjj1pqk

Pilate a peur de Jésus. Il ne connaît pas Jésus. Il s’en est fait une idée, mais il ne sait rien de Jésus. Il ne peut pas savoir. Et cette entrée donne toutes les raisons, encore une fois, à Ponce Pilate de vouloir éliminer Jésus de son entourage. Dans sa tourmente, il embarquera de nombreuses personnes, toutes unies à sa cause de détruire Jésus.

Que de différences entre les deux, Ponce Pilate et Jésus! Ponce Pilate craint vraiment pour sa job de roi. Il se sent directement attaqué par un autre qui entre comme un roi à Jérusalem. Il s’attend à ce que Jésus détruise son royaume terrestre. Il tient à ses biens, il tient à sa royauté et il tient à sa personne. Il ne pourra accepter qu’un autre homme se déclare roi!

Il fera chercher Jésus en pleine nuit, ce n’est plus le jour, c’est la nuit. Selon la coutume il fait martyriser Jésus comme il a été écris dans le livre d’Isaïe et rappelé dans les Évangiles : « J'ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m'arrachaient la barbe. Je n’ai pas caché ma face devant les outrages et les crachats. »

Puis ils lui ramènent Jésus qui n’est plus reconnaissable. Pilate est très troublé, puisqu’il remarque que Jésus n’a rien pour se défendre, il n’a ni bataillon, ni armée. Il est complètement démuni. Pilate a de quoi être mêlé. Il voyait Jésus comme un roi, mais il a devant lui un roi qui n’a absolument rien, aucune défense, aucune violence, libre des convoitises de ce monde.

Pilate ne se peut plus. Alors il demande à la foule rassemblée de libérer Jésus. Et la foule ne veut rien entendre, alors Barrabas sera libéré à la place de Jésus. Nous voyons dans Barrabas les ravages du péché en l’homme. Mais, Jésus est venu pour le libérer, lui aussi. Pour libérer même Barrabas? Et dans cette image de Barrabas, c’est aussi nous que Jésus libère? Jésus libère l’être humain de son péché?

Malgré la tristesse de cette scène, la souffrance qui est vécu par Jésus, malgré un monde qui le laisse tomber, peut-être sauf pour quelques-uns qui le connaissent véritablement, qu’il a touché lors de son passage et bien sûr Marie, nous avons toutes les raisons d’être des chrétiens heureux. Jésus nous libère. Mais parfois nos chaines nous font encore mal et nous avons l’impression d’être encore attachés, mais non, parce que Jésus nous libère. Il a porté sa Croix, la croix de l’humanité et il s’est laissé crucifier par amour pour nous.

Alors, nous sommes libres et nous avons tous et toutes les bonnes raisons de nous réjouir de l’entrée de Jésus à Jérusalem. Nous pouvons louer et acclamer haut et fort, au cœur d’une liesse éternelle, Jésus qui entre sur le dos d’un âne dans la Ville Éternelle et chanter le chant réservé à notre Roi :
« Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! »

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Avr 08 2023, 07:31

Dimanche de Pâque

Réjouissons-nous. La lumière a jailli de nos tombeaux vides. Avec la grâce de Dieu et d’un effort constant, pendant le Carême, nous avons tout remis à Jésus et nous lui avons demandé de venir nous libérer de tout ce qui nous encombraient et nous maintenaient en captivité.

La lumière du Seigneur dans notre nuit nous permet de bien voir notre existence et de renaître d’un nouveau printemps qui va éclore en de nouvelles missions et de nouvelles réalisations.

Dans le livre des Actes, les Apôtres nous dévoilent qui est Jésus : « Jésus de Nazareth, Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance. Là où il passait, il faisait le bien et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable, car Dieu était avec lui. Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice, Dieu l’a ressuscité le troisième jour. » Dieu a voulu que nous soyons en alliance avec lui et revenir libérés dans son Amour.

Jésus s’offre lui-même pour nous servir la meilleure nourriture, divine, dans l’Eucharistie. Mangeons de bonnes choses à l’Autel de la Parole et de l’Eucharistie. Dieu nous invite à nous garder loin du mal et vivre dans la joie des enfants de Dieu. Saint Paul nous écrit comme aux Colossiens : « Recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre. En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. »

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Lulzq7qlrd4s4hg24dgmuop05wplcuafzn0neth

Saint Paul nous le confirme dans l’Épitre aux Romains : « Nous le savons : l'homme ancien qui est en nous a été fixé à la croix avec lui pour que cet être de péché soit réduit à l'impuissance, et qu'ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché. »

Saint Paul ajoute : « Nous le savons : ressuscité d'entre les morts, le Christ ne meurt plus ; sur lui la mort n'a plus aucun pouvoir. Car lui qui est mort, c'est au péché qu'il est mort une fois pour toutes ; lui qui est vivant, c'est pour Dieu qu'il est vivant.

Dans l’Évangile de Saint Jean, Marie-Madeleine, Pierre et Jean cherchent Jésus. Dans l’Évangile selon saint Luc il y a ce passage unique : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? » Pourquoi recherchons-nous Jésus dans les choses inutiles du passé? Pendant le temps du Carême, nous avons tout remis cela à Jésus.

Croyons que Jésus est Vivant, qu’Il est toujours à nos côtés, que Jésus veut être connu et aimé comme il nous connaît. Dieu nous Aime. Nous avons ce qu’Il y a de plus beau, de plus réel à offrir autour de nous chaque jours; l’Amour de Jésus, l’Amour du Père, l’Amour de l’Esprit Saint.

Que notre Mère Marie marche sur la route avec nous, une route de vie, de joie, d’amour, de charité. Allons de l’avant avec de bonnes pensées qui se traduiront en gestes et paroles de paix et de joie et annonçons au monde que Jésus est parmi eux.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Avr 15 2023, 06:24

A Dimanche 16 avril 2023 2e Pâque
Jn 20, 19-31 1P 1, 3-9 Ac 2, 42-47

Il est écrit dans le livre des Actes des Apôtres : « Les frères étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. » Ah, les premiers jours de notre conversion. J’imagine que nous nous en souvenons. Pour moi, c’est comme si c’était hier.

Il y a des moments de notre vie où nous nous sommes approchés de Dieu. Il y a d’autres moments de notre vie où nous nous sommes éloignés. Ces deux tensions sont réelles surtout si nous sommes attentifs à ce que nous vivons à l’intérieur.

Je vous invite à vous souvenir des moments de conversion ou de nouvelle conversion que vous avez vécus, de revenir à la base, à ce premier Amour avec Dieu. L’Amour de Dieu qui continue chaque jour, à chaque instant.

Et comme saint Paul nous le décrit, dans les premiers moments où nous étions conscients que la messe était importante, que les enseignements étaient nécessaires pour notre foi et de participer aux prières nous aidait à comprendre que notre salut est important, nous ressentions vivement la présence de Dieu en nous.

Demandons à Jésus de nous ramener à la base de notre première conversion, de notre premier amour avec Dieu, de la lune de miel spirituel dans laquelle nous étions naturellement plongés.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 J660gs5z5mwzoqjsiagbcipfn5yo287fo5untbq

Nous sommes aussi invités à continuer notre conversion chaque jour, à nous recentrer sur le nécessaire, à demander à Jésus si nous le suivons réellement ou bien nous sommes nous éloignés un peu. Redécouvrons l’importance de notre premier amour conscient avec Dieu.

Alors, nous pourrons redire avec saint Pierre : « Béni soit Dieu, le Père de Jésus Christ notre Seigneur : dans sa grande miséricorde, il nous a fait renaître grâce à la résurrection de Jésus Christ pour une vivante espérance, pour l'héritage qui ne connaîtra ni destruction, ni souillure, ni vieillissement. » Voulons-nous recevoir sa grâce? Avons-nous assez soif de retrouver Jésus au cœur de notre cœur?

Nous permettre un temps de quelques jours pour nous recentrer sur Jésus et sur la qualité de notre foi nous aide à rentrer à nouveau dans la promesse de la résurrection. Vivre la résurrection dès à présent en redonnant toute la place à Jésus dans notre vie et lui redonner notre confiance.

Dans l’acclamation, nous lisons : « Heureux celui qui croit sans avoir vu ! » Et ailleurs dans l’évangile de saint Luc, il est écrit le contraire: « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! » (Lc 10, 23b) Revenons à ce qui nous a conduit à Jésus ou comment une personne a réussi à nous conduire à Jésus.

Et continuons de trouver des manières de rejoindre les personnes dans le monde et leur annoncer la Bonne Nouvelle.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Avr 22 2023, 07:07

A Dimanche 23 avril 2023 3e Pâque
Lc 24, 13-35 1 P 1, 17-21 Ac 2, 14.22b-33

Saint Pierre, en plein discours à des personnes de Judée sur la mort et la résurrection de Jésus, lance comme dans une exultation, dans un élan de joie : « Mon cœur est en fête, et ma langue exulte de joie ; ma chair elle-même reposera dans l’espérance. » Saint Pierre vit dans sa chair la grâce du moment présent et la présence du Saint Esprit dans sa vie.

Puis, il se tourne vers Jésus dans son cœur et il dit : « Tu m’as appris des chemins de vie, tu me rempliras d’allégresse par ta présence. » Nous pouvons nous aussi nous tourner vers Jésus et le remercier pour tant de merveilles qu’il a faites dans notre vie, qu’il fait maintenant et qu’il continue de réaliser jusqu’au jour où nous serons rendus à la porte de la résurrection.
En continuant de parler à la foule Pierre dit : « Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père l’Esprit Saint qui était promis, et il l'a répandu sur nous, ainsi que vous le voyez et l’entendez. » Vous voyez et vous entendez l’Esprit Saint passer à travers nous pour vous instruire, leur dit Saint Pierre. C’est comme si Pierre veut que ces personnes comprennent que c’est le Saint Esprit qui parle à travers lui pour leur faire connaitre la grâce que Jésus a laissé au monde par son passage et sa résurrection d’entre les morts.

Nous pouvons ajouter ce que vit l’auteur du psaume 15. L’exultation est apparente dans le texte et nous pouvons goûter à cette même grâce du Saint Esprit : « Mon cœur exulte, mon âme est en fête. Tu m’apprends le chemin de la vie : devant ta face, débordement de joie ! À ta droite, éternité de délices ! »

Puis Pierre précise davantage et il donne la raison de notre salut : « Vous le savez : ce qui vous a libérés de la vie sans but que vous meniez à la suite de vos pères, ce n'est pas l'or et l'argent, car ils seront détruits ; c'est le sang précieux du Christ, l'Agneau sans défaut et sans tache. » Jésus est la raison de notre salut.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Cvaxjamxszro2gr9lc9o4zgf85owjb981xbetwq

La promesse que Jésus avait fait avant sa résurrection est venue assommer les deux disciples d’Emmaüs lors de la crucifixion et la mort de Jésus. Jésus a été crucifié et les deux disciples reviennent à Jérusalem la tête dans les épaules avec la possibilité amère que tout ce que Jésus a dit ne fût que de la poussière, des paroles envolées dans le vent. Ils étaient très déçus.

Pourtant, Jésus marche avec eux et ils ne l’ont pas reconnu. Ils disent à Jésus ce qu’ils pensaient humainement : « Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël. » Ils n’avaient pas saisi ce que Jésus leur disait avant sa mort et comment la résurrection à venir éclairerait ses paroles.

Puis voyant qu’ils n’avaient pas compris, Jésus leur raconte : « Partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait. » Comme c’est important de suivre les enseignements de l’Église pour mieux comprendre qui est réellement Jésus et qu’il est venu pour nous sauver et nous ramener à la vie éternelle.

Ils l’ont invité à souper avec eux, car le jour déclinait : « Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. Ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? »

D’abord, nous sommes invités à suivre l’enseignement de l’Église et d’approfondir ce que la Bible dit de Jésus. Ensuite, nous sommes invités à l’Eucharistie. Jésus est autant présent avec nous au cœur de l’Eucharistie qu’il l’a été avec les disciples d’Emmaüs lors de son repas avec eux.

Continuons de rechercher tout ce que Jésus dit et ce que la Bible dit de lui. Plus nous allons approfondir notre relation avec Jésus, plus nous allons approfondir notre foi en Jésus, plus nous allons découvrir les grâces de Dieu dans notre vie. Que l’Esprit Saint nous enflamme le cœur d’Amour.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Avr 29 2023, 06:54

A Dimanche 30 avril 2023 4e Pâque
Jn 10, 1-10 1 P 2, 20b-25 Ac 2, 14a.36-41

Dans le livre des Actes, les Apôtres sont réunis avec d’autres personnes. Pierre leur dit : « Convertissez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de ses péchés ; vous recevrez alors le don du Saint-Esprit. » Pierre commence en disant que nous avons besoin de conversion. Notre foi débute lorsque nous acceptons de nous laisser convertir par Jésus, que notre vie s’oriente vers lui.

Dans le catéchisme au numéro 1426, il est écrit. Le combat de chaque jour : « est celui de la conversion en vue de la sainteté et de la vie éternelle à laquelle le Seigneur ne cesse de nous appeler (cf. DS 1545 ; LG 40). » Nous sommes au milieu d’un combat entre ce qui nous garde attaché à la terre et notre élévation vers la réalité de la vie éternelle. Nous nous attachons à pleins de choses sur terre lorsque nous sommes plutôt invités à entrer dans la Joie et l’Amour de Dieu en devenant plus simples, plus libres, plus vrais.

Le Baptême est la base de la foi. Nous sommes toujours invités à revenir et prier le Baptême que nous avons reçus. Au numéro 401 du catéchisme : « l’Église donne le Baptême pour la rémission des péchés même aux petits enfants qui n’ont pas commis de péché personnel (cf. Cc. Trente : DS 1514). » Au numéro 14, il nous est dit de partager la foi que nous avons reçus : « Ceux qui par la foi et le Baptême appartiennent au Christ doivent confesser leur foi baptismale devant les hommes (cf. Mt 10, 32 ; Rm 10, 9). » Partageons notre foi aux autres.

Ensuite, Pierre parle de l’importance du pardon des péchés, de la réconciliation avec Dieu régulièrement. Dans le catéchisme au numéro 234, il nous est dit : « Toute l’histoire du salut n’est autre que l’histoire de la voie et des moyens par lesquels le Dieu vrai et unique, Père, Fils et Saint-Esprit, se révèle, se réconcilie et s’unit les hommes qui se détournent du péché " (DCG 47). » Cette dernière phrase contient la raison et la nécessité du pardon en Dieu. Dieu essaie de toutes les manières de nous rappeler à lui et lorsque nous entrons librement et avec volonté dans la vie de Dieu Trinité, il se révèle à nous : « se réconcilie et s’unit les hommes qui se détournent du péché " (DCG 47). » La clef est de se détourner du péché. C’est la marche à suivre que Pierre nous offre afin de demeurer dans la paix du cœur chaque jour de notre vie.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Wm7vby7nbo4uypit3pn2b6bmdlxn3tmmf4i9016

Et Pierre termine sa phrase comme ceci : « Vous recevrez alors le don du Saint-Esprit. » Il ne nous est pas demandé beaucoup afin de recevoir le Saint Esprit.

M Dans le numéro 153 du catéchisme : « Pour prêter cette foi, l’homme a besoin de la grâce prévenante et aidante de Dieu, ainsi que des secours intérieurs du Saint-Esprit. Celui-ci touche le cœur et le tourne vers Dieu, ouvre les yeux de l’esprit et donne ‘à tous la douceur de consentir et de croire à la vérité’ " (DV 5). Pour vivre de la foi, nous avons besoin du secours du Saint Esprit qui en retour touche notre cœur et le tourne vers Dieu. Le consentement, notre accord d’entrer dans la vie de Dieu se fait alors aisément. Demandons constamment au Saint Esprit d’éclairer notre vie chaque jour.

En embarquant plus profondément dans le Cœur de Dieu, nous pourrons comprendre encore mieux ce que Jésus veut dire lorsqu’il nous dit que le bon Berger s’occupe de ses brebis : « Quand il a conduit dehors toutes ses brebis, il marche à leur tête, et elles le suivent, car elles connaissent sa voix. » Nous reconnaissons Jésus dans la mesure où nous suivons ces étapes que saint Pierre nous a recommandé.

Nous convertir, ensuite vivre le Baptême, nous convertir encore, ensuite recevoir le pardon de Dieu dans la confession, et nous convertir encore pour accueillir chaque jour le Saint Esprit qui nous aide à nous convertir. Comme ça, nous entendrons la voix de Jésus qui nous appelle à la conversion de son Amour et à le suivre constamment.

Nous ne voudrons plus aller ailleurs, nous ne voudrons plus nous éloigner de Jésus si nous pratiquons la simple recommandation de saint Pierre. Conversion, Baptême, confession des péchés, Eucharistie et le Saint Esprit sera de plus en plus dans notre vie, puisque nous lui ouvrirons la porte.

Ce dimanche, qui est aussi le dimanche vocations, nous invite à entrer dans cet élan de mission que Jésus est venu instaurer.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Mai 06 2023, 06:13

A Dimanche 7 ma23 5e Pâque
Jn 14, 1-12 1 P 2, 4-9 Ac 6, 1-7

Saint Pierre nous dit: « Approchez-vous du Seigneur Jésus : il est la pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu. » Des personnes ont pensé éliminer Jésus, mais Jésus est toujours avec nous, il est Ressuscité! il est Vivant! Jésus est Dieu et il nous invite chaque jour à le reconnaître comme notre Seigneur et Sauveur personnel et le Seigneur et Sauveur de l’humanité.

Saint Pierre nous invite à entrer dans la mission que Jésus veut pour nous. Pierre nous dit : « Vous aussi, comme pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus Christ. »
Entrons « dans la construction de la demeure spirituelle ». Dieu veut que nous aidions à construire la vie spirituelle dans notre vie et dans la vie des personnes.

Pour cela, nous avons lu dans les Actes ce que les Apôtres veulent faire pour demeurer fidèles à la Parole et à la prière. Ils ont choisi de l’aide afin de répandre plus efficacement la Bonne Nouvelle. Ils ont choisi des personnes qui peuvent réaliser beaucoup sur le terrain et préparer tout ce qui est nécessaire pour rendre la tâche plus facile aux Apôtres. Et les Apôtres concluent : « En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. »

Ils mettaient tout en commun et ils priaient ensemble, partageaient le pain ensemble. Ils veulent garder le souffle de l’Esprit Saint présent dans la vie des personnes et afin de continuer la même mission ensemble.

Nous sommes invités à entrer davantage en communion avec Jésus. Jésus est le même pour tous les membres. Nous sommes différents mais Jésus est le même pour nous. Sommes-nous avec Jésus? Voulons-nous continuer à être avec Jésus, malgré nos doutes et nos craintes? Voulons-nous œuvrer avec Jésus dans la joie, l’Amour de Dieu et la paix, qui est la semence du Cœur de Jésus dans une terre agricole fertile et généreuse. Nous pouvons dire : Venez cueillir les grâces que le Saint Esprit a déposées dans ma vie et dans la vie de nos sœurs et de nos frères!

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Ijotti7dgo2u5cbl38ejz2uvobkgvt5dwses9cw

Le pape François nous dit : « La foi déplace les montagnes. Nous ne devons jamais nous laisser piéger par le pessimisme. » Le pessimisme est un moyen pour ne pas avancer. Le pessimisme est un piège. Nous ne nous en rendons pas compte. Lorsque nous sommes pessimistes, nous ajoutons de la peine à notre vie. Le pessimisme est un signe qui nous indique que ça ne va pas et c’est le temps de nous rapprocher de Jésus… de laisser Jésus nous aimer, laisser la joie passer afin d’aimer notre prochain comme ils sont. Il pleut! Les canards et les poissons sont heureux. Ils sont dans la béatitude avec toute cette eau. Ils sont heureux même s’il pleut.

Lorsque nous prions, nous passons par-dessus ces situations désagréables et nous améliorons notre relation avec les autres lorsque nous portons aussi la joie en nous. Prier, c’est rendre grâce à Dieu dans toutes les circonstances joyeuses ou malheureuses de notre vie. Avec Jésus dans notre vie, continuons de laisser transformer notre vie et améliorer la vie des autres.

Jésus dit à Philippe : « Celui qui m'a vu a vu le Père. » Lorsque nous sommes en présence du Fils, nous sommes en présence du Père et de l’Esprit Saint. Notre vie se transforme à leur contact, notre cœur devient trinitaire et nous réalisons l’Amour que Dieu a pour son peuple, qui que soit ce peuple, qui que nous soyons.

L’Amour de Dieu n’a pas de frontières, sauf si le cœur de l’humain ne l’accueille pas et s’enferme. La seule frontière à laquelle Dieu peut se buter, c’est notre refus de le laisser passer. Dieu respecte la liberté et il ne force personne. Laissons l’Amour de Dieu passer dans notre vie, laissons l’amour de nos sœurs et de nos frères passer dans notre vie pour rejoindre le cœur des humains. Aimer Dieu, c’est se laisser Aimer de lui et lui permettre d’Aimer nos sœurs et frères à travers nous. Nous sommes une famille en Dieu et Dieu nous Aime.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Mai 13 2023, 06:34

A Dimanche 14 mai23 6e Pâque
Jn 14, 15-21 1 P 3, 15-18 Ac 8, 5-8.14-17

Nous sommes toujours dans le temps de Pâque, le temps de l’Esprit Saint, le temps de la fondation de l’Église.

« Les Apôtres, restés à Jérusalem, apprirent que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu. Alors ils y envoyèrent Pierre et Jean. » Les Apôtres constatent que la Samarie commence à être évangélisée. Et ils envoient Pierre et Jean pour aller raffermir les Samaritains dans leur foi.

Comme il est écrit : « À leur arrivée, ceux-ci prièrent pour ces Samaritains afin qu'ils reçoivent l’Esprit Saint ; en effet, l'Esprit n'était encore descendu sur aucun d'entre eux : ils étaient seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus. » La première chose que Pierre et Jean font, c’est de prier pour les Samaritains. Nous pouvons tellement par la prière. La prière casse les murs, touche le cœur, transforme les vies, la prière conduit les personnes à Jésus qui les conduit à son tour à la maison du Père, dès maintenant. Nous pouvons être dès maintenant dans la maison du Père avec Jésus. Ici, dans l’église, nous sommes dans la maison de Dieu.

« Alors Pierre et Jean imposèrent les mains » des Samaritains « et ils reçurent l’Esprit Saint ». Remarquons que Jésus avait créé des liens avec deux Samaritains pendant qu’il était avec nous sur terre. Il avait aidé un Samaritain qui était blessé et laissé sur le bord de la route. Jésus l’a relevé et l’a conduit à l’auberge pour qu’il puisse se reposer et reprendre force et vigueur. Ils imposent les mains, ils placent leurs mains sur les Samaritains et ils prient pour eux sur place. Ce geste est très simple et il rejoint le cœur de la personne. Ils demandent aussi le Saint Esprit sur ces personnes. Ils ont reçu le Saint Esprit et ils sont entrés dans la construction de l’Église, ils sont entrés dans la communion avec les chrétiens et avec Jésus.

Jésus nous l’avait dit avant d’aller vers le Père : « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l'Esprit de vérité. » Il nous invite à recevoir le Saint Esprit. Et lorsque nous l’avons reçu, Jésus ajoute : « Le monde ne peut le recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas. »

Chaque personne de l’humanité reçoit les grâces de Dieu. La seule chose, c’est quelle ne le sait pas. Nous sommes sur leur route afin de les inviter à accueillir l’Amour de Dieu dans leur vie et en vivre pleinement, à chaque seconde.

Avec la dernière phrase de Jésus, nous revenons au début comme pour les Samaritains : « Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. » Jésus ne nous laisse pas orphelin, il nous laisse son Esprit qui nous guide et nous enseigne. Demeurons dans son Amour.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Mai 20 2023, 06:18

A Dimanche 21 Mai23 Ascension
Jn 17, 1-11a 1P 4, 13-16 Ac 1, 12-14

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Dbtltdx8zflvokxv6atejaqg4xs25w7srcmousi

Rien n’est plus simple que ce que Jésus nous dit aujourd’hui : « De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. » « Faites des disciples. » Trouvons des moyens simples pour que des personnes se convertissent et deviennent croyantes en Jésus-Christ. Jésus nous demande seulement ça.

Ce qui est plus difficile est de nous convertir et de trouver les moyens pour que des personnes adhèrent progressivement à Jésus. Aujourd’hui n’est pas différent qu’au moment où Jésus a donné sa mission aux Apôtres. Le monde dans lequel nous sommes n’est pas différent non plus. Il a toujours la même soif, le même désir de trouver un sens à leur vie, de découvrir le véritable Amour. La réelle conversion est de recevoir l’Amour de Dieu et le laisser être dans notre vie.

L’Amour, les valeurs et le sens de la vie se trouvent en Dieu et nulle part ailleurs.

Jésus est ressuscité et les preuves ont été nombreuses de sa présence. Il s’est présenté à Marie-Madeleine, aux Apôtres, aux disciples d’Emmaüs, à saint Paul, entre autres, peut-être même à quelques-uns de nous. Jésus a voulu que nous sachions que la vie continue éternellement.

Après nous avoir invités à faire des disciples et à conduire le monde au Baptême, Jésus nous demande de leur offrir toutes les valeurs que l’Église enseigne. Il nous dit : « Apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés. » Les commandements sont basés sur les valeurs de Dieu.

Les observer nous assure des grâces et de la miséricorde de Dieu. Tous les commandements sont des recommandations pour demeurer en Dieu, dans son Amour.

Les valeurs sont aussi tout le bien que nous réalisons autour de nous. Nos gestes et nos paroles adaptés à la volonté de Dieu rayonnent et attirent les personnes vers le Royaume de Dieu. Seul l’Esprit Saint peut, en nous et par nous, offrir ce que Dieu demande, transmettre les valeurs et l’amour que le monde a tant besoin, maintenant, et à chaque instant.

Nous sommes invités à enseigner les bases de notre foi. Pour ce faire, voulons approfondir les réalités de la foi, chaque jour, afin d’acquérir de l’expérience.

Ensuite, nous pouvons transmettre mieux ce que nous avons reçus. Reste que sainte Thérèse d’Avila a dit que la foi se vit avec le gros bon sens. Le gros bon sens, c’est justement demeurer nous-mêmes et porter ce que nous avons, ce que nous vivons de meilleur aux autres.

Puis Jésus termine sa phrase avec assurance et pour nous rassurer, après son Ascension, de sa présence continue avec nous. Il nous dit : « Moi, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. » Est-ce que nous nous rendons compte que Jésus est avec nous en ce moment?

Est-ce que nous lui demandons régulièrement ce qu’il veut pour moi, pour nous, pour les autres à chaque jour, chaque matin?

Demandons à Jésus de transformer notre vie chaque jour, prions Jésus d’augmenter notre foi, prions Jésus pour que notre vie plonge dans les valeurs du Baptême, le Baptême qui est la porte ouverte sur le Royaume de Dieu, dans l’éternité.

Remercions Jésus de nous garder dans la grâce du Baptême, de faire de nous des saintes et des saints en ce moment et pour l’éternité.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Mai 27 2023, 06:24

A Dimanche 28 mai23 Pentecôte
Jn 20, 19-23 Rm 8, 8-17 Ac 2, 1-11

Un des attributs à l’Esprit Saint est d’être invisible à nos yeux de chair. Impossible de l’avoir à l’œil. Il est discret, intérieur, sage, intelligent. Il est constamment avec nous et en nous, même si nous ne le reconnaissons pas. Nous n’avons qu’à lui permettre d’ouvrir notre cœur. Même s’il a toujours été là, il devient visible au milieu de notre cœur lorsque nous accueillons sa Présence. Nous le ressentons par la paix et la joie.

Les Apôtres ont vécu les dernières années avec Jésus. Ils l’ont suivi partout où il allait. Jésus était devenu leur ami, leur frère, leur maître puis finalement leur Seigneur comme l’a professé Pierre : « Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. » (Jn 6, 68) Puis, ils ont vécu l’incompréhension de la Croix. Ils étaient déboutés, ne sachant pas trop comment rabouter tous les événements. Ils étaient impressionnés et se pensaient seuls.

La consolation de Jésus est venue lorsqu’il a soufflé sur les Apôtres et il a dit : « Recevez l'Esprit Saint. (Jn 20,22) » Puis dans le livre des Actes : « Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. »
Les Apôtres n’ont plus à se sentir seuls. Ils sont maintenant conscients que le Saint Esprit les accompagne dans leur mission.

Accepter d’être émerveillés par le Saint Esprit. Accepter de Lui laisser l’espace en nous, accepter de l’accueillir dans notre vie et soudain, au moment venu, nous goûtons sa présence, nous entrons dans la mouvance de l’Esprit et nous apprenons le langage de Dieu. Au fil des ans, si nous continuons de le laisser entrer, il nous guidera sur une route qui nous ressemblera de moins en moins, mais cette route permettra de ressembler à Dieu de plus en plus, puisque nous sommes ses envoyés.

Avec l’Esprit Saint, nous entrons dans la vraie vie, celle qui doit nous conduire à la réalisation de notre sainteté et en même temps sur le chemin qui nous conduit à édifier l’Église et témoigner du Christ, selon le plan proposé par notre Saint Père François; cheminer, grandir dans la foi, édifier l’Église et témoigner du Christ.

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Teurvzs5tg3qxvmpiqjofkhb0r3rz8ni18wfpoc

Jésus a fait une promesse, il est Dieu et il la tient comme saint Jean nous le rapporte : « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l'Esprit de vérité. » Le Père nous Aime, qu’on le reçoive ou non. Maintenant Jésus le dit aux Apôtres : « Recevez l’Esprit Saint. »

La condition que Jésus nous révèle pour recevoir l’Esprit Saint, l’Esprit de vérité, de sagesse, de discernement et tous ses vertus, ses dons, charismes et grâces, c’est de nous laisser Aimer de Jésus, comme nous disait le pape François lorsque la canonisation des 10 en 2022, dont Marie Rivier et Charles de Foucault : « Laissez-vous Aimer de Jésus. » Nous laisser Aimer de Jésus et demeurer fidèle à ses commandements, c’est lui permettre d’aimer les personnes autour de nous. Le Fruit de l’Amour de Dieu, de son Esprit, c’est l’amour, le bonheur.

Le bonheur est le signe que nous sommes sur la route. Nous pouvons souffrir, pleurer, parfois désespérer, mais le fruit dans notre cœur est le bonheur si nous suivons Jésus et ses commandements. Le Saint Esprit nous offre gratuitement tout ce qui est nécessaire à notre salut et au salut du monde… si nous embarquons. Si nous voulons suivre Jésus et reconnaître la présence de l’Esprit Saint en nous sous le regard de tendresse et attentionné du Père.

Aujourd’hui, encore une fois, remercions le Saint Esprit et permettons-lui de continuer à nous transformer afin que notre vie devienne de plus en plus amour dans l’Amour, dans le Cœur de Dieu, enflammés de l’Esprit Saint.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juin 03 2023, 05:53

A Dimanche 4 Juin23 Sainte Trinité
Jn 3, 16-18 2Co 13, 11-13 Ex 34, 4b-6.8-9)

Saint Paul nous dit ce matin : « Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l'amour de Dieu et la communion de l'Esprit Saint soient avec vous tous. » Saint Paul avait déjà découvert le lien entre Jésus-Christ et le Saint-Esprit. Il savait déjà que le Saint Esprit fait partie de la Trinité. Ici, il parle de Dieu et il ne mentionne pas le Père, mais dans les Évangiles Jésus et le Père n’ont pas cessé de nous révéler leur identité : « Père, pardonne-leur. » « Moi et le Père nous sommes Un, » et « Je vous enverrai le Paraclet, » le Saint Esprit.
Nous savons que Dieu est Trois Personnes. Mais ce qui ressort le plus de Dieu c’est qu’il est Amour.

Or, Dieu nous invite simplement à nous laisser aimer davantage par Lui. Car il sait que son Amour seul peut nous combler et nous garder en Lui.
Puisque Dieu ne peut être autre qu’Amour, il ne peut pas nous offrir autre que son Amour. Il nous reste, à nous, de choisir ou de refuser son Amour.

Nous sommes devant ce choix. Nous avons tous et toutes ce choix.

C’est très simple lorsque nous le savons que nous pouvons entrer dans l’Amour de Dieu qui est déjà là pour nous, ou nous en éloigner et nous créer un monde sans Dieu, sans vie, sans réalité, sans Amour.

Si nous choisissons l’Amour de Dieu, nous entrons dans un mouvement qui va nous demander des efforts. Nous devrons vouloir y rester et faire que chaque jour nous unis davantage à recevoir ce que Dieu nous offre.

Saint Jean nous dit dans son Évangile : « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. » Nous sommes appelés à la vie éternelle, à l’Amour éternel qui ne finit jamais.

Et cette phrase est vraiment importante : « Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. » Dieu n’a pas envoyé le Fils pour nous juger, mais pour nous sauver. Les humains, nous avons tendance à nous juger sévèrement. Nous avons la manie aussi de juger les autres.

Et comme dans l’histoire de l’humanité, nous avons la tendance à placer nos jugements sur le dos de Dieu. Juger le prochain de manière négative est assez destructeur. Il est toujours mieux de porter des jugements positifs sur ce que nous entendons ou voyons des autres.

Un jour, j’étais avec un jeune dans la trentaine et il m’a permis de réaliser ce que certains jeunes pensaient du jugement aujourd’hui qui trop souvent est embrouillé. Il me disait ce qu’une personne lui avait dit et cela me semblait très intéressant mais très négatif aussi.

Je lui ai dit qu’il est bon parfois de se poser la question si c’est bien ou non ce que les autres nous disent, si les paroles conduisent à l’amour du prochain. Il m’a répondu : « Mais, tu juges les personnes? » Ça réponse m’a surprise. Je lui ai répondu que vérifier ce qui est fait et dit par une personne si c’est bien ou mal est nécessaire afin de ne pas se faire prendre au piège dans quelque chose de mal. Je lui ai posé la question : Est-ce que nous pouvons prendre tout ce que le monde nous dit, sans discerner si c’est bien ou mal? Je n’ai pas eu de réponse. Peut-être l’a-t-il compris.

Aujourd’hui, on dirait que nous essayons d’égaliser ce qui est bien et ce qui est mal. Mais c’est impossible de les égaliser. Ce qui est bien est bien et ce qui est mal est mal.

Alors, Dieu est Amour et il nous invite à demeurer dans son Amour. Et nous avons un bon moyen de savoir si nous sommes dans l’Amour de Dieu lorsque nous nous observons avec les autres, lorsque nous aimons et partageons le bien, le beau, le bon, le réel et le vrai entre nous. Comme ça nous saurons si nous sommes en communion avec Dieu. Que la foi reçue de l’Amour de la Trinité devienne rayonnante et lumineuse à travers nous pour l’humanité.

C’est la fête de Notre Père au ciel, du Fils Jésus qui demeure avec nous et de l’Esprit Saint qui nous assiste et nous instruit.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juin 10 2023, 06:25

A Dimanche 11 Juin23 Saint Sacrement
Jn 6, 51-58 1Co 10, 16-17 Dt 8, 2-3.14b-16a

Dans l’Encyclopédie de l’Eucharistie, nous avons un beau passage qui parle du lieu où le Christ est crucifié sur l’autel chaque jour dans le monde entier. L’Autel est sacré car il reçoit l’Auteur de la vie et le Rédempteur de tout le monde. L’Autel est l’endroit où se réalise dans la Grande Messe l’immolation de l’Agneau sans tache qui a donné sa vie pour nous. Comme l’avait dit jadis Jean Baptiste et ce dont nous répétons chaque fois avant de communier : « Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde. » Nous répondons : « Seigneur, nous ne sommes pas dignes de te recevoir, mais dit seulement une parole et je serai guéri. »

Recevoir Dieu dans notre vie, c’est le seul moyen que Jésus a pour nous transformer afin que nous ressemblions de plus en plus à l’image du Père, à l’Amour de Dieu.

Puis dans l’Encyclopédie sur L’Eucharistie, il nous est rappelé les paroles d’une béatitude de l’Apocalypse : « Heureux les invités au banquet des noces de l’Agneau » (19, 9) Le nouveau missel romain a maintenant une version semblable de l’Apocalypse.

Les invités ne sont pas seulement les personnes qui sont dans l’église seulement mais aussi le monde entier. L’humanité est invité au repas des Noces de l’Agneau.

Voici ce qui est écrit dans l’encyclopédie : « Le Corps et le Sang réellement donnés et vraiment reçus dans l’Eucharistie sont (…) ceux du Seigneur ressuscité. Mais ils le sont en tant qu’offrant à l’humanité la vie nouvelle, par son rassemblement en une communion où déjà s’anticipe l’éternelle communion de la Jérusalem céleste (Ap 21, 9; 22, 5), au festin de l’Agneau. »

Ce que nous recevons en communion au Corps et au Sang du Christ c’est l’anticipation de ce que nous recevrons au ciel, en recevant Dieu totalement, tout son Amour.

En accueillant la grâce totale de Dieu dans l’Eucharistie et en permettant à ses rayons de toucher le cœur des personnes que nous rencontrons, nous nous permettons de le recevoir en entier. Seulement avec Jésus dans notre vie, il est possible de réellement aider les personnes autour de nous et les conduire à se laisser Aimer de Dieu.

Voir pages 410-412 Eucharistia : Encyclopédie de l’Eucharistie, Cerf, Paris 2004.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juin 17 2023, 06:13

A 18jn23 11e Dim TO
Mt 9,36 – 10,8 Rm 5, 6-11 Ex 19,2-6

Dieu aime sortir son people de l’esclavage. Ici, le peuple se sentait bien en Égypte, il était bien nourri, il avait du travail, mais il n’était pas libre. Le travail n’est pas un esclavage, mais lorsque nous laissons miroiter ce que nous pouvons posséder et tout ce que nous pouvons avoir d’inutile, il y a un risque que nous en devenions esclaves. Dieu appelle le peuple d’Israël et il le sort de son esclavage.

Jésus est venu nous montrer comment vivre, recevoir son Amour et marcher libre au cœur de l’humanité. Jésus a tout accompli lors de sa crucifixion et il nous a ouvert le passage vers l’éternité. Maintenant, si nous disons oui à l’Amour de Dieu, nous sommes dans l’éternité, dans son Royaume, dès maintenant, en ce moment.

Jésus est venu nous montrer qu’il est le Berger et la porte des brebis. Il nous montre la voie, par sa voix, vers le Cœur du Père. Et par le Saint Esprit, nous sommes conduits en lieu sûr.

La réconciliation que Jésus nous obtient c’est de nous unir à Dieu. Il nous invite à accepter une relation sainte avec le Seigneur et de le recevoir pleinement, spécialement par sa Parole et son Corps et Sang dans l’Eucharistie. Comme Saint Paul le mentionne : « Nous mettons notre fierté en Dieu, par notre Seigneur Jésus Christ, par qui, maintenant, nous avons reçu la réconciliation. »

Dans l’acclamation à l’Évangile, il nous est rappelé : « Le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » (Mc 1, 15) Le règne est maintenant, recevons Jésus, accueillons Jésus, permettons-lui de prendre sa place dans notre existence.

Jésus constate qu’il manque d’ouvriers pour rejoindre les personnes et les inviter à le rejoindre : « Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles parce qu’elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger. » Comme un ouvrier dans une mine qui recherche l’or et est heureux d’en montrer une pépite aux autres, nous sommes à la recherche des grâces de Dieu, afin de les montrer aux personnes. Dans la mesure où les personnes sauront qu’il y a des pépites d’Amour en elles, elles découvriront Dieu. Ce n’est pas compliqué, c’est même trop simple. Découvrons les beautés de Dieu en les personnes et offrons-leur pour qu’elles se réjouissent avec nous.

Puisque nous sommes humains, Jésus nous envoie à d’autres humains : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. » Nous pourrions aussi dire : « Maître de la Mission, envoie des ouvriers pour la moisson. » Envoie-nous Jésus en ce moment pour dévoiler tes beautés dans le cœur de chaque personne, de celles qui sont autour de nous.

Alors, Jésus institue Douze Apôtres pour lancer sa Mission d’Aimer. Et il les instruit de son Amour, de ses enseignements. Bien sûr, les Apôtres, tout comme nous, ont dû laisser de côté certaines habitudes, idées, connaissances pour recevoir ce que Jésus leur offre. Jésus offre de nous servir et il veut que nous invitions les gens à se laisser servir son Amour, afin que l’Amour circule librement de son Cœur au cœur de chaque personne.

A toutes les brebis, puisque chaque brebis est pauvre de ne pas recevoir l’Amour de Dieu, Jésus nous dit : « Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. »

Le royaume de Dieu est tout proche, le royaume de Dieu est maintenant. Le nom de Dieu est Saint. Dieu nous Aime. Nous voulons permettre à ton Amour Seigneur de passer de notre cœur au cœur de notre famille, de nos amis et de l’humanité. Nous laisser Aimer de toi nous aide à pardonner, nous laisser Aimer de toi nous éloigne du mal. Nous voulons recevoir ton pain de ce jour. Merci pour la Grâce d’accueillir tes grâces.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juin 24 2023, 06:15

A Dimanche 25 Juin 12e TO
Mt 10, 26-33, Rm 5, 12-15, Jr 20, 10-13

La plus grande difficulté pour des personnes qui sont en autorité et qui craignent de perdre leur place, c’est de manipuler leur entourage. Elles vont trouver tous les moyens pour être le centre et en même temps manipuler leur entourage pour faire tomber une personne. Ça va se produire avec Jésus, ça se produit avec Jérémie.

Jérémie a entendu la menace de la foule : « Dénoncez-le ! Allons le dénoncer, celui-là, l’Épouvante-de-tous-côtés. » Tous mes amis guettent mes faux pas, ils disent : « Peut-être se laissera-t-il séduire... Nous réussirons, et nous prendrons sur lui notre revanche ! » Jérémie sent que ses propos ne passent pas bien chez des personnes. Mais ces personnes ne sont pas à l’écoute. Elles ne cherchent pas à comprendre l’urgence du message de Jérémie. Jérémie écoute le Seigneur et fait tout pour aider le peuple, mais le peuple n’est pas à l’écoute.

Saint Paul nous dit dans la lettre aux Romains : « La mort est passée en tous les hommes, étant donné que tous ont péché. » Début et fin, nous sommes tous pécheresses et pécheurs. Reconnaître ce fait nous aide à nous situer devant Dieu, à lui remettre tout et nous laisser Aimer de lui.

Notre tendance est de craindre ce que nous ne connaissons pas. Si nous ne connaissons pas Dieu, nous allons peiner à le connaître, à le découvrir et nous allons vivre dans la peur qui peut nous éloigner de Dieu, pensant même que c’est Dieu qui va nous détruire. Pourtant, Dieu a initié, lui-même une rencontre avec nous, dans notre cœur. Dieu a déjà imprimé le visage de son Amour dans notre être entier. Nous craignons les ombrages et les sursauts qui peuvent survenir dans notre vie et souvent nous en voilons le visage de Dieu en le rendant responsable de nos erreurs et de notre péché.

Il y a eu une catastrophe, c’est Dieu qui l’a voulu. Il y a eu des pertes de vies, c’est Dieu qui l’a provoqué. Il y a eu de la haine, de la violence, Dieu est derrière tout cela. Le mal que nous nous faisons et le mal que d’autres personnes nous font, ce n’est pas Dieu qui le fait. Et en plaçant tous ces maux sur le dos du Christ, nous nous dégageons de notre responsabilité personnelle. Nous faisons subir aux autres notre manque de volonté à nous laisser Aimer de Dieu.

Et c’est comme cela que Jésus aussi c’est vu conduire jusqu’à la croix.
« Jésus disait à ses Apôtres : « Ne craignez pas les hommes ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. » Dieu est présent dans le monde, comme il l’est avec nous en ce moment. Remettons-lui toutes les misères du monde, les persécutions inutiles, les maux et malaises que nous vivons chaque jour. Permettons au Seigneur de réaliser son œuvre en nous de paix, de joie et d’Amour.

Veillons, puisque que Dieu est présent dans notre vie. Lorsque nous recevons son Amour, nous devenons graduellement comme Lui et nous apprenons à reconnaître son image. Le visage de Dieu se reflètera dans les personnes autour de nous. Ne soyons pas surpris si nous voyons davantage ce qui ne va pas dans le monde, c’est que nous sommes de plus en plus conscients et éveillés. Seule la Lumière de Dieu, qui émane de son visage, peut nous permettre de choisir la réalité qui surpasse nos peurs et nos illusions. Confions-nous à Jésus et recevons tout de lui.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juil 01 2023, 06:43

A Dimanche 25 Juin 12e TO
Mt 10, 26-33, Rm 5, 12-15, Jr 20, 10-13

La plus grande difficulté pour des personnes qui sont en autorité et qui craignent de perdre leur place, c’est de manipuler leur entourage. Elles vont trouver tous les moyens pour être le centre et en même temps manipuler leur entourage pour faire tomber une personne. Ça va se produire avec Jésus, ça se produit avec Jérémie.

Jérémie a entendu la menace de la foule : « Dénoncez-le ! Allons le dénoncer, celui-là, l’Épouvante-de-tous-côtés. » Tous mes amis guettent mes faux pas, ils disent : « Peut-être se laissera-t-il séduire... Nous réussirons, et nous prendrons sur lui notre revanche ! » Jérémie sent que ses propos ne passent pas bien chez des personnes. Mais ces personnes ne sont pas à l’écoute. Elles ne cherchent pas à comprendre l’urgence du message de Jérémie. Jérémie écoute le Seigneur et fait tout pour aider le peuple, mais le peuple n’est pas à l’écoute.

Saint Paul nous dit dans la lettre aux Romains : « La mort est passée en tous les hommes, étant donné que tous ont péché. » Début et fin, nous sommes tous pécheresses et pécheurs. Reconnaître ce fait nous aide à nous situer devant Dieu, à lui remettre tout et nous laisser Aimer de lui.

Notre tendance est de craindre ce que nous ne connaissons pas. Si nous ne connaissons pas Dieu, nous allons peiner à le connaître, à le découvrir et nous allons vivre dans la peur qui peut nous éloigner de Dieu, pensant même que c’est Dieu qui va nous détruire. Pourtant, Dieu a initié, lui-même une rencontre avec nous, dans notre cœur. Dieu a déjà imprimé le visage de son Amour dans notre être entier. Nous craignons les ombrages et les sursauts qui peuvent survenir dans notre vie et souvent nous en voilons le visage de Dieu en le rendant responsable de nos erreurs et de notre péché.

Il y a eu une catastrophe, c’est Dieu qui l’a voulu. Il y a eu des pertes de vies, c’est Dieu qui l’a provoqué. Il y a eu de la haine, de la violence, Dieu est derrière tout cela. Le mal que nous nous faisons et le mal que d’autres personnes nous font, ce n’est pas Dieu qui le fait. Et en plaçant tous ces maux sur le dos du Christ, nous nous dégageons de notre responsabilité personnelle. Nous faisons subir aux autres notre manque de volonté à nous laisser Aimer de Dieu.

Et c’est comme cela que Jésus aussi c’est vu conduire jusqu’à la croix.
« Jésus disait à ses Apôtres : « Ne craignez pas les hommes ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. » Dieu est présent dans le monde, comme il l’est avec nous en ce moment. Remettons-lui toutes les misères du monde, les persécutions inutiles, les maux et malaises que nous vivons chaque jour. Permettons au Seigneur de réaliser son œuvre en nous de paix, de joie et d’Amour.

Veillons, puisque que Dieu est présent dans notre vie. Lorsque nous recevons son Amour, nous devenons graduellement comme Lui et nous apprenons à reconnaître son image. Le visage de Dieu se reflètera dans les personnes autour de nous. Ne soyons pas surpris si nous voyons davantage ce qui ne va pas dans le monde, c’est que nous sommes de plus en plus conscients et éveillés. Seule la Lumière de Dieu, qui émane de son visage, peut nous permettre de choisir la réalité qui surpasse nos peurs et nos illusions.

Confions-nous à Jésus et recevons tout de lui.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juil 01 2023, 19:01

A 2 juillet 23 13e TO
Mt 10, 37-42
Jésus est difficile à suivre et à comprendre aujourd’hui. Il nous dit : « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. »

Jésus ne dit pas de ne pas aimer son fils ou sa fille, puisque Jésus est Amour. Il nous invite cependant à ne pas fixer notre amour, comme une fusion, sur nos enfants ni sur personne dans la famille. Nous le savons, c’est bien de laisser les personnes libres.

Jésus nous confie que nous sommes appelés à la sainteté. Nous avons en nous la marque des enfants de Dieu et notre être est attiré par la grâce à chaque instant. Jouons de ruse, afin de demeurer dans le Cœur de Dieu. Jésus nous fait confiance :
« Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose est digne de confiance aussi dans une grande. » Luc, chapitre 16, verset 10
Notre richesse est dans le Christ et sans lui il y a un manque.

Être digne de confiance dans une petite affaire, c’est dire « oui » à l’Amour de Dieu sur nous. Marie a dit « oui » et elle est celle qui a eu la grâce de porter notre Sauveur et Seigneur. Jésus a placé sa confiance en elle. Elle lui a bien rendu.

Jésus nous invite à recevoir l’Amour de Dieu pour le partager, pour l’offrir grandement à tous et à toutes.

Jésus ajoute : « Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. » Inversons les deux souhaits de Jésus. Le premier est : « Qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. » Pour toute relation saine, sage et authentique, nous devons accueillir Jésus et son Amour. Comme cela, nous accueillons aussi le Père.

Ensuite, nous pouvons lire la première partie : « Qui vous accueille m’accueille. » Les personnes qui accueillent Jésus en nous, accueillent aussi Jésus. Or, l’Amour de Dieu va pouvoir circuler sainement entre les personnes.
Il serait intéressant de nous poser la question : ‘Qui autour de moi accueille ma foi en Jésus.’ Quelle est la personne qui semble intéressé de connaître Jésus mais qui ne semble pas oser faire le pas.

Qui m’accueille même si je suis catholique croyant pratiquant et que je participe à la messe tous les dimanches? Qui m’accueille et accepte que j’aie la foi? C’est un point de repère intéressant afin d’essayer de créer un dialogue de foi avec une personne autour de moi.

Dans le monde, il y a beaucoup de personnes qui recherchent un sens à leur vie, qui souhaite voir plus de valeurs dans le monde, qui sont assoiffés d’une bonne parole, qui manquent la présence de personnes croyantes convaincues. Jésus nous dit :
« Celui qui donnera à boire, même un simple verre d'eau fraîche, à l'un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : il ne perdra pas sa récompense. »

Dans les tous petits gestes quotidiens, dans les petites paroles d’encouragement, par des petites paroles de Jésus nous pouvons rejoindre les personnes autour de nous.

« Voici le commandement que nous tenons de lui : celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère ». 1re lettre de Jean, chapitre 4, verset 21

C’est la clef, c’est la base de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Demandons au Saint Esprit de préparer le cœur des personnes que nous visitons. Que l’Esprit Saint aille au-devant de nous pour mettre un baume d’amour sur ces personnes et spécialement dans leur cœur. Commençons par nous laisser Aimer de Dieu et observons son Amour dans chaque personne.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juil 08 2023, 06:46

A Dimanche 9 Juillet 2023 14eTO
Mt 11, 25-30 Rm 8, 9.11-13 Za 9, 9-10

Ce matin, Saint Paul nous invite à accueillir le Saint Esprit dans notre vie : « Vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair, mais sous celle de l’Esprit, puisque l’Esprit de Dieu habite en vous. »

La plus grande richesse que nous avons à recevoir, c’est le Saint Esprit et tout le reste nous sera offert. Premièrement, le Saint Esprit nous guidera dans ce qu’il y a de meilleur pour nous. Il nous conduira là où nous ne pensons pas aller, habituellement. Il va nous faire découvrir la vraie richesse qui est au fond de notre vie, dans notre cœur.

Notre dette est simple devant le Saint Esprit. Même si nous lui devons tout, il ne nous demande pas de nous endetter pour le recevoir. Recevoir l’Amour de Dieu est gratuit. Mais nous sommes tellement habitués de devoir payer et nous endetter pour nous assurer d’avoir quelque chose à la fin de nos jours que nous pensons que Dieu fonctionne de la même manière. Nous avons de la difficulté à croire qu’il ne suffit que de demander pour recevoir.

Continuons de demander le Saint Esprit dans notre vie et observons ce qu’il fera à chaque jour.

Dans l’acclamation, nous avons proclamé : « Tu es béni, Père, Seigneur du ciel et de la terre, tu as révélé aux tout-petits les mystères du Royaume ! »
Les plus petits sont les personnes qui se laissent rejoindre par l’Amour de Dieu, ce sont ceux et celles qui saisissent qu’il y a plus, qu’il y a autre chose de plus important et que s’ils n’y portent pas attention, ça peut leur glisser des doigts et leur glisser du cœur. Ils peuvent passer à côté de l’Amour de Dieu ou ils peuvent le perdre.

C’est pour ça que Jésus nous dit qu’il est : « doux et humble de cœur. » Il veut nous attirer, nous séduire avec la douceur, comme le miel nous attire par sa douceur. Jésus veut nous conduire à l’Amour gratuit.

Jésus nous dit : « Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. » Devenir disciple de Jésus est le meilleur intérêt que nous avons. Comme l’intérêt en banque signifie que nous sommes riches, l’intérêt à suivre Jésus signifie que nous sommes plus que riches, que nous avons tout.

Accepter Jésus comme notre Seigneur, c’est accepter de vivre dans l’Amour de Dieu, de nous laisser transformer par lui, de recevoir l’éternité à chaque instant de notre vie, maintenant, dans le présent. Voilà notre richesse.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juil 15 2023, 06:47

A Dimanche 16 Juillet 2023 15eTO
Mt 13, 1-23 Rm 8, 18-23 Is 55, 10-11

La Parole de Dieu est la Parole la plus puissante que nous pouvons porter en nous. Elle est Vie, Joie, Espérance, Paix et surtout Amour en barre plus solide que l’or.

Dans le livre d’Isaïe, nous avons une très belle image de la Parole de Dieu qui réalise sa route dans notre vie : « Ainsi parle le Seigneur : La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. »

La neige et la pluie nous les subissons. Elles viennent perturber parfois nos plans, nos sorties, et nous empêchent d’avoir le soleil. Cependant, nous savons que la pluie et la neige sont nécessaires et vital pour la survie des êtres vivants de la terre.

La différence avec la Parole de Dieu, c’est que nous ne pouvons pas la subir, elle ne nous dérange pas. Mais nous devons accueillir la Parole de Dieu si nous la voulons dans notre vie. Nous devons vouloir que la Parole de Dieu entre dans notre vie, afin qu’elle puisse faire en nous ce qu’il y a de plus merveilleux; nous rendre comme Dieu, nous transformer au point que la parole qui nous vient à la mémoire, c’est la Parole de Dieu en premier.

La Parole de Dieu que nous aimons entendre passe dans notre vie et nous transforme, elle nous guide, elle est notre amie et elle nous conduit à la sainteté.

Saint Paul nous dit : « J’estime qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous. » Il y a une grande différence entre ce qui peut nous faire souffrir en cette vie et la grâce d’Amour à laquelle Dieu nous appelle de toutes les manières possibles, par sa Parole, par les gestes de Jésus, par son immense miséricorde qui nous veut heureux et heureuses.

Dans l’Acclamation, nous avons proclamés : « La semence est la parole de Dieu ; le semeur est le Christ ; celui qui le trouve demeure pour toujours. » Le Semeur c’est Dieu, et ici plus précisément, c’est Jésus. Jésus est sorti, il est venu parmi nous pour nous transmettre la Bonne Nouvelle.

Et il nous invite aussi à la mission de le recevoir, puisqu’il le dit clairement : « Celui qui le trouve demeure pour toujours. » Heureux qui la fait fructifier dans sa vie. Heureux sommes-nous de prendre la Parole de Dieu dans notre vie et la laisser fructifier en nous. C’est comme le soleil qui se donne à la plante et elle en profite au maximum.

Mais aussi, nous pourrions ajouter : Heureux, heureuses les personnes qui transmettent la Parole de Dieu afin que les autres puissent la recevoir et la faire fructifier. Heureux les heureux, Dieu est avec eux!

Pendant le temps des vacances, pendant ces mois d’été, nous rencontrons, nous parlons à des personnes au téléphone et parfois de nouvelles personnes et nous parlons de tout et de rien, de sujets plus intéressants les uns que les autres. Demandons à l’Esprit Saint de nous donner une phrase à dire aux personnes autour de nous.

Si nous avons une phrase sainte qui nous trotte dans la tête, c’est peut-être celle-là que nous devrions dire. Enfin, profitons de ce temps d’été pour trouver des manières de lancer des bouées d’air et de foi aux autres afin que les personnes se laissent toucher par le message de Jésus, par la Parole de Jésus.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juil 22 2023, 06:49

A Dimanche 23 Juillet 2023 16eTO
Mt 13, 24-43 Rm 8, 26-27 Sg 12, 13.16-19

Dans le livre de la Sagesse, l’éloge de l’auteur à Dieu nous offre un moment de discernement : « Tu as enseigné à ton peuple que le juste doit être humain. » Moment de lucidité de la part de l’auteur, moment d’accueil de l’Esprit de Dieu qui rappelle que la base de l’évangélisation, la base d’une foi qui entre dans la maturité, c’est lorsqu’une personne est juste et humaine.

Seul Jésus nous a montré ce qu’un humain est à 100%. Jésus est Homme à 100%. Or, il nous a montré qu’il est important de veiller sur le prochain. Il nous invite à être attentifs à chaque personne qui est autour de nous. Pour Dieu, toutes les personnes sont importantes, sans exception.

La seule manière de devenir plus humain, c’est de nous convertir davantage chaque jour, de nous approcher de Jésus à chaque instant.

Saint Paul nous dit : « l'Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut. » La prière est ce qui nous garde uni avec Dieu et avec le monde. La prière, c’est demander à Dieu tout ce qu’il y a de mieux pour nous, notre famille et les personnes autour de nous. Par la prière, nous portons des fruits comme l’arbre qui laisse l’eau passer de ses racines jusqu’à ses fruits.

La prière aide aussi à éloigner les petites noirceurs, à éloigner les ombrages, à éloigner les épines qui étouffent. Combien de personnes ont ressenti un bien-être et parfois même des guérisons en priant! Prendre le temps de prier, prendre le temps de nous laisser regarder par Dieu, de nous laisser aimer par Dieu.

Jésus parle de la parabole du blé et de l’ivraie et de la graine de moutarde. « Le royaume des Cieux est comparable à un homme qui a semé du bon grain dans son champ. » « Le royaume des Cieux est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a prise et qu’il a semée dans son champ. » Quel est le lien que nous pouvons établir entre les deux?

Disons que si nous faisons le lien avec la prière, si nous prions sans y mettre le cœur, la prière va avoir de la difficulté à s’élever vers le ciel, vers le Cœur de Dieu, et nous penserons que notre prière n’est pas très efficace et qu’elle n’est pas entendue.

Et lorsque nous prions, nous ressentons le poids des difficultés, le poids du jour. Cela ressemble à l’ivraie qui entoure le blé et l’empêche de recevoir toute la lumière dont il a besoin. Mais Dieu va reconnaitre nos efforts et il va nous aider à demeurer vigilants.

La graine de moutarde c’est la personne qui prie avec son cœur, qui prend le temps d’ajouter à la prière, d’unir à sa prière la présence de Dieu. Lorsque cette personne prie, Dieu est avec elle. Lorsque cette personne est occupée à autre chose, elle amène Jésus et Marie avec elle. Elle est en relation continuelle avec Dieu, elle le laisse entrer dans sa vie et elle se laisse aimer de Lui.

La personne comme pour la graine de moutarde, elle va grandir rapidement dans la foi, mais jamais sans la présence de Dieu. Dieu est l’ami qu’elle veut constamment avec elle. Elle recevra des grâces en permanence de Dieu.

Marie est le modèle de cette prière. Elle a accueilli la grâce et elle l’a reçue en abondance. Elle s’est unie à Dieu d’une manière spéciale, d’une manière maternelle. Elle a veillé sur Jésus. Saint Joseph est aussi un modèle, car il a veillé aussi sur Jésus.

Comme eux, nous pouvons, nous aussi, avancer dans la foi simplement en étant près de Jésus, en demandant l’Esprit Saint dans notre vie et en désirant le Royaume de Dieu dès maintenant et surtout, en continuant de prier.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Juil 29 2023, 06:45

A Dimanche 30 Juillet 2023 17e TO
Mt 13, 44-52 Rm 8, 28-30 1R 3, 5.7-12

Dieu dit à Salomon : « Demande ce que je dois te donner. » Wow! Nous pouvons tout demander à Dieu et il nous le donnera. Nous sommes choyés.
Est-ce que nous savons réellement ce que nous demandons à Dieu? Est-ce que nous demandons à Dieu ce dont nous avons réellement besoin, ce que le monde a besoin? Car si nous demandons quelque chose qui n’est pas nécessaire, c’est certain que Dieu ne nous l’accordera pas.

Par contre, notre demande va guider, transformer notre vie intérieure. Nous partirons seuls sans Dieu, si nous demandons quelque chose d’impossible à Dieu. Nous pensons que nous allons le recevoir, nous plaçons notre désir dans quelque chose qui n’existera pas. Ce sera une perte de temps majeure et notre réalité va s’embrouiller.

Notre demande à Dieu reflète notre désir. Si nous plaçons notre désir dans le pouvoir et l’avoir, Dieu ne nous l’accordera pas. Nous allons nous forcer davantage et perdre du temps pour obtenir le pouvoir et l’avoir et nous allons penser que Dieu nous l’accorde tandis que ce sera nous-mêmes qui l’avons voulu sans référence à Dieu.

Par exemple, si nous demandons à Dieu la patience et que nous la voulons tout de suite! Il risque de nous faire patienter.

Salomon s’assure de demander à Dieu quelque chose qu’il recevra. La sagesse et ‘un cœur attentif’ à bien veiller sur le peuple de Dieu. En demandant la sagesse, Salomon entre dans le plan et la Mission de Dieu. Salomon nous donne l’exemple pour faire nos demandes à Dieu.

La sagesse, le discernement, l’amour et surtout de faire la volonté de Dieu. Car faire la volonté de Dieu nous permet de grandir dans la foi, de nous rapprocher de Dieu et d’aider les personnes autour de nous à grandir dans la foi et à se rapprocher de Dieu. Notre cœur ne sera jamais satisfait avec autre chose que celle de réaliser la volonté de Dieu.

Saint Paul continue dans le même sens et il nous dit : « Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu'ils sont appelés selon le dessein de son amour. »

Aimer Dieu c’est entrer dans sa volonté. Nous sommes appelés : « selon le dessein de son amour ». Nous ne pouvons pas de nous-mêmes faire n’importe quoi de notre vie. Nous avons à entrer dans le plan de Dieu. Prier est le meilleur moyen d’entrer dans le plan de Dieu. Prier pour que la volonté de Dieu se fasse dans notre vie c’est demander à Dieu de faire ce qu’il veut avec nous, c’est lui demander ce qu’il y a de meilleur pour nous, c’est prier pour connaître notre réelle vocation.

C’est ça le trésor dans le champ dont parle Jésus : « Le royaume des Cieux est comparable à un trésor caché dans un champ. » Notre trésor c’est Dieu.
Notre trésor c’est de placer totalement notre confiance en Dieu. Notre trésor est de tout recevoir de Dieu et de conformer notre vie à sa volonté, qui est surtout de nous laisser Aimer de lui. Notre trésor, c’est le Cœur de Dieu qui déverse son Amour Total sur nous et en nous.

Marchons avec Jésus. Observons Jésus qui est déjà dans notre cœur. Laissons Jésus nous guider et nous inspirer à parler de la vie, de l’amour, de la paix, de la joie aux autres. Nous sommes chrétiens, nous ne vivons pas comme des personnes sans Dieu. Nous portons un trésor dans notre cœur et le monde a soif de connaître ce trésor, le monde a soif de connaître Jésus.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Aoû 05 2023, 07:19

6 août 2023 Transfiguration
Mt 17, 1-9, 2 P 1, 16-19, Dn 7, 9-10.13-14

Jésus a été annoncé partout dans l’Ancien Testament. Ici, Daniel a une vision et elle ressemble aux visions que saint Jean a reçues dans l’Apocalypse. Ces visions sont difficiles à expliquer et en même temps elles révèlent parfois des signes de la Présence de Dieu dans notre monde.

Avec la vision que Daniel vient d’avoir, nous pouvons nous demander pourquoi il n’est pas plus effrayé. Possiblement, parce que ce qu’il a vu lui parlait d’une manière assez sage. Nous en ressortons une aujourd’hui : « Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d'homme ; il parvint jusqu'au Vieillard, et on le fit avancer devant lui. » Le « Fils d’homme » c’est Jésus. Le Vieillard devrait être le Père. Voilà que Daniel a la chance de voir Jésus avant qu’il ne soit venu sur notre terre. Daniel, en parlant du Fils :
« Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui.

Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite. »

Il y a trois points majeurs qui illuminent aujourd’hui au sujet de la Transfiguration de Jésus. Le premier est que Moïse représente la Loi que Dieu a remise au peuple. Le deuxième est qu’Élie représente tous les prophètes qui ont annoncé la venue de Dieu-Jésus dans notre monde.

Dieu a écrit la Loi sur des Tables de pierre qu'il a remise à Moïse et depuis ce temps, ces Paroles n'ont jamais cessé de guider le peuple et surtout les prophètes. En suivant avec le cœur les recommandations de Dieu pour son peuple, les prophètes pouvaient réussir à saisir les paroles de Dieu au fond de leur cœur.

À la lumière des Commandements, les prophètes ont une claire vision de la venue de Dieu dans notre monde. C'est d'autant plus remarquable lorsque nous passons à travers les chapitres du livre d'Isaïe qui est un des livres les plus lumineux sur la venue du Christ qui viendra nous sauver.

Le troisième point c'est le signe indéniable de la résurrection. Comment deux personnes du passé peuvent être présentes avec Jésus. Cela fait plusieurs siècles qu'ils sont décédés. Jésus permet à Élie et Moïse de voir sa résurrection. Et les Apôtres les entendent parler avec Jésus : « Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui. »

La résurrection de Jésus n'est pas inscrite dans notre temps, mais dans l'éternité, au présent. Et dans l'éternité, il n'y a pas de temps. Y'a rien qui empêche Jésus d'être dans le présent avec Éli et Moïse. Comme pour donner du courage aux Apôtres, Jésus laisse transfigurer son Corps pour montrer clairement les signes de sa résurrection.

Nous retrouvons le Père comme Daniel nous l’a mentionné. C'est un moment important puisque le Père se manifeste à nouveau comme au jour du Baptême: Du sein de la nuée resplendissante, la voix du Père a retenti : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! »
Les Apôtres ne tiennent plus sur leurs pieds :
« Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte. Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! » »

Saint Pierre ajoute dans sa lettre de la deuxième lecture : « Cette voix venant du ciel, nous l'avons entendue nous-mêmes quand nous étions avec lui sur la montagne sainte. »

Jésus démontre que les humains sur la terre et dans le ciel seront réunis à nouveaux. La mort ne sera plus un empêchement d'être avec Dieu, puisque Jésus est la vie.

Pendant cette Eucharistie, demandons à Jésus de nous illuminer de sa Parole et de sa Présence afin que nous puissions vivre déjà les promesses de la vie éternelle. Puissions-nous entrer dans la Vie de Jésus et naître d'en haut. Puis, il sera facile de reconnaître la demeure qui nous attend dans la Trinité.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Aoû 12 2023, 06:39

A Dimanche 13 août 2023 19e TO
Mt 14, 22-33 Rm 9, 1-5 1 R 19, 9a.11-13a

La première lecture tirée du premier livre des Rois nous parle d’Élie qui a dormi dans une caverne au mon Horeb. Au matin, le Seigneur dit : « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer. »

Dieu parle à Élie et c’est déjà assez impressionnant comme ça. Mais en plus, Dieu lui dit qu’il va passer devant lui. Alors là, Élie doit être très attentif, afin de ne pas manquer la présence de Dieu devant lui.

Imaginons maintenant que nous aimerions que Dieu nous parle. Nous souhaiterions qu’il nous dise quelque chose. Et que réellement Dieu nous parlerait. Que pensons-nous qu’il nous dit?

Imaginons que par la suite, nous savons que Dieu va passer devant nous. Comment imaginer Dieu, s’il passe devant nous? L’histoire d’Élie nous donne la réponse. Dieu ne passe pas dans quelque chose de très remarquable. Il passe comme un souffle ténu, une brise légère. Dieu est très discret.

Nous devons aussi entrer de plus en plus dans le silence pour entendre Dieu dans notre cœur? Il est chaque jour en nous. Il passe chaque jour devant nous. Plus nous allons observer la présence de Dieu en nous et autour de nous, plus il y aura des merveilles. C’est ça entrer de plus en plus dans l’Alliance avec Dieu, entrer dans l’Amour de Dieu.

Pour les Apôtres, Jésus est réellement avec eux, en chair et en os. Ça fait un bon nombre de mois qu’ils sont avec Jésus. Mais ils s’étaient éloignés de Jésus pour aller à la pêche. Le soir venu, leur barque est : « battue par les vagues. »

« Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer. En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C'est un fantôme. Pris de peur, ils se mirent à crier. » Les Apôtres avaient déjà peur, à cause des vents contraires sur leur barque. Et cette peur, ils la déposent sur Jésus, sans trop réfléchir. La peur ne vient pas de Dieu. Et très souvent les humains vont placer leur peur sur Dieu, et cela les empêchent de trouver Jésus, même si Jésus est près d’eux.

Avant que Pierre marche sur l’eau, il dit à Jésus : « Seigneur, si c'est bien toi. » Après la peur, vient l’interrogation. Si c’est bien toi, Jésus. Nous voyons comment la peur et les situations négatives nous éloignent de Jésus. Pierre connaît Jésus en plus en chair et en os et encore, sa peur le paralyse et il perd ses moyens et ses sens. C’est nécessaire de comprendre avec quelle rapidité nous pouvons facilement nous éloigner de Jésus et voguer à la dérive.

Nous sommes invités à placer plus de confiance en Jésus. Si nous pouvions lui remettre nos peurs, toutes nos inquiétudes, nos lamentations, nos discordes et surtout, tout ce qui est négatif, si nous pouvions tout remettre cela à Jésus et entrer dans un état de confiance avec lui, notre vie ferait un bond dans la foi et nous en ressentirions rapidement les effets de joie. Ce dont je suis persuadé, nous le faisons déjà.

Demandons à Jésus de nous aider à demeurer avec lui. Quoique nous fassions, quoique nous pensions, quoique nous disions, que ce soit toujours avec la présence de Dieu dans notre vie.

Comme à Saint Pierre, Jésus nous dit : « Viens ». Ce « Viens » de Jésus a conduit Pierre, en premier, à reconnaitre sa faiblesse et ensuite, à avoir confiance en son Seigneur et à devenir le premier Pape.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Aoû 19 2023, 07:01

A Dimanche 20 août 2023 20e TO
Mt 15, 21-28 Rm 11, 13-15.29-32 Is 56, 1.6-7

Dieu accueille tout le monde. Il n’est pas étranger de personne. Il nous dit dans le livre d’Isaïe que son Église est : « Maison de prière pour tous les peuples ». Même si nous pensons que des personnes ne devraient pas venir communier parce que nous ne les voyons pas à la messe, Jésus les accueille à son repas. Il ne pose même pas de question. Il ne cherche même pas à savoir si la personne est fautive ou non.

Il accueille comme sur le mont des Béatitudes où plus de 5000 personnes se sont rassemblées pour l’entendre et manger avec lui. Il n’a pas demandé aux Apôtres de vérifier si telle est divorcée, si tel autre a des boudins dans les cheveux. Il a dit aux Apôtres : « Nourrissez-les! » C’est tout ce qu’il a dit : « Nourrissez-les! »

Chaque personne sur la terre est aimée de Dieu. Personne n’a plus ou moins que les autres la présence de Dieu. Nous avons la présence de Dieu en nous à 100%. Nous sommes égaux sous le regard de Dieu. Nous n’avons qu’à dire aux gens qu’ils sont Aimés de Dieu.

Nous entendons parfois des personnes demander quelle est la meilleure religion dans le monde. Avec tout ce que nous entendons dans les médias, il est très facile de nous faire une idée de quelle religion est meilleure qu’une autre. Et en même temps nous ne pouvons pas placer toutes les religions au même niveau, même si nous le voulions.

Dieu est toujours égal à lui-même et il aime tous les humains sans distinction. Mais pour les religions, il y a différentes manières de concevoir Dieu. Or, concevoir qui est Dieu en dehors de l’Amour, c’est nous assurer à faire fausse route et sortir de la balise de la réalité. Dieu ne peut pas être autre qu’Amour.

Chaque religion devrait vérifier si elle annonce un Dieu d’Amour ou un Dieu qui n’est pas en connexion avec les humains. Et c’est là que nous devons être prudents. Par exemple, Jésus nous a transmis l’Eucharistie au moment de la Cène avec les Apôtres. Il leur a demandé de vivre le repas Eucharistique avec Dieu continuellement. Dieu ne vit pas dans le temps, or le repas Eucharistique est toujours le même et c’est toujours les mêmes paroles de Jésus : « Ceci est mon Corps, ceci est mon Sang. Faites cela en mémoire de moi. » Faire mémoire c’est nous rappeler la vie de quelqu’un. C’est ce que nous réalisons avec Jésus. Nous nous souvenons des parties de sa vie qui nous conduisent au salut.

Nous vivons exactement le même repas que Jésus a vécu avec ses Apôtres. Pour nous, cela semble un nouveau repas, mais pour Dieu c’est le même, puisqu’il est éternel, puisqu’il ne vit pas dans le temps comme nous. C’est le même Jésus, c’est le même repas qu’avec ses Apôtres, dans le moment présent.

Dans l’Évangile, Jésus exauce la prière d'une étrangère. Les disciples veulent que Jésus la « renvoie ». Mais, les étrangers sont aussi invités à s’approcher de Jésus. Une cananéenne, une étrangère qui a la foi cri qu’elle veut que son enfant soit libéré d’un démon. Et Jésus exauce sa prière. Il n’a pas vérifié si elle était catholique ou d’une autre religion. Il s’est occupé d’elle.

Ce qui conduit au mal, c’est l’éloignement de l’Amour de Dieu, c’est l’éloignement des sacrements, de Jésus. Mais, cela ne veut pas dire qu’une personne qui est éloigné de nos rassemblements eucharistiques n’est pas en cheminement. Ici, une étrangère cri à l’aide pour la guérison de sa fille. Tout le monde, sans exception cherche la paix, la joie, l’amour. Nous n’avons qu’à leur dire que Dieu les Aime.

Que notre prière personnelle et communautaire continue de s’ouvrir à toute l’humanité. Que notre accueil des personnes se fasse de plus en plus en lien avec la volonté de Dieu. Lorsque nous accueillons une personne, pensons que c’est Jésus qui accueille par nous la personne. Et imaginons aussi que la personne que nous accueillons, c’est Jésus. Continuons de bien accueillir les personnes… et nourrissons-les de paroles d’amour, de joie, de paix, au nom de Jésus.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Aoû 26 2023, 06:53

A Dimanche 27 août 2023 21e TO
Mt 16, 13-20 Rm 11, 33-36 Is 22, 19-23

Le premier moyen pour évangéliser est notre conversion personnelle. Le premier moyen de porter Jésus dans notre vie, c’est notre conversion à Jésus. C’est la clef qui nous permettra d’obtenir une foi encore plus riche de sens, une foi qui progressivement deviendra inébranlable, en toute simplicité, en tout humilité.

Saint Paul nous dit : « Quelle profondeur dans la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Ses décisions sont insondables, ses chemins sont impénétrables ! »

La richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu sont à découvrir et à approfondir chaque jour, chaque fois que nous le pouvons. Lorsque nous laissons à Dieu le soin de nous transformer, nous offrons à notre existence les meilleures conditions qui soient. Plus Dieu est notre Maître, plus nous pouvons observer des changements positifs en nous.

Sa lumière éclaire les situations qui ne cessent de se présenter à nous, sa sagesse nous aide à bien choisir entre le bien et le mal et sa connaissance nous aide à progresser et à construire de réelles bases de foi qui deviennent des piliers sur lesquels nous pouvons nous appuyer.

Lorsque nous lisons la Bible, nous découvrons une bibliothèque précieuse qui nous donne de multiples moyens pour nous aider à grandir dans la foi. Nous pouvons suivre Jésus comme les Apôtres l’ont suivi. Nous pouvons nous tenir avec Jésus de la même manière que les Apôtres ont vécu avec lui.
L’histoire des Apôtres avec Jésus est un plan de réussite lorsque nous marchons aussi avec Jésus. Jésus n’a pas cessé de les instruire, de les nourrir, de les questionner. Imaginons tout ce que Jésus peut aussi réaliser avec nous!

Jésus leur pose deux questions. La première est pour l’humanité. La deuxième est un appel à se centrer sur Jésus. Observons bien la différence entre les deux questions, la première réponse vient de plusieurs disciples selon ce qu’ils observent dans le monde. La deuxième question est répondue par le futur Pape, seulement.

Il demande à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » Comme réponse, ils disent : Tu es Jean-Baptiste, Élie, Jérémie ou un autre prophète. Nous observons que lorsque des personnes ne cheminent pas avec Jésus, de manière égale, elles ont des réponses peu claires, voire même évasives.

Nous entendons aussi des réponses évasives ou des questions qui sont plus ou moins contre l’Église ou Jésus. Nous en avons entendu : Jésus est pécheur, il a fait un péché, Jésus est un homme, il n’est pas Dieu, Jésus ne peut pas nous aimer avec le mal qu’il y a dans le monde, et ça continue. Et ils nous coincent souvent avec de telles réparties et en même temps ils nous encouragent à mieux connaitre notre Église et ses réelles missions.

Ensuite, après que Jésus a sa réponse sur ce que les humains pensent de lui, il demande à ses disciples qui le suivent : « Vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » C’est un moment de vérité à réaliser pour chaque disciple.
Pour moi, pour nous, qui est Jésus? Et Pierre, notre premier Pape répond la vérité : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! » Pierre a puisé au fond de son cœur et il vit la conversion à la réalité de Jésus. Le Seigneur creuse un chemin de foi en lui.

Jésus envoie alors Pierre en mission : « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l'emportera pas sur elle. »
Nous sommes en mission dès que nous accueillons Jésus en nous et que nous reconnaissons qu’il est Seigneur. En même temps et c’est souvent ce qui est le plus difficile, c’est de reconnaitre que Jésus a fondé son Église. L’Église est là pour nous aider à suivre Jésus. L’Église c’est Jésus. L’église (petit é) c’est nous.

Si nous voulons une église plus profonde et en marche, prions en plaçant toute notre confiance dans le Saint Esprit. Il va nous conduire comme Dieu le veut et non pas comme nous le voulons. L’Esprit Saint nous unit à Jésus, il nous montre le chemin à suivre, pour sa gloire et pour l’humanité. Continuons d’être dociles à la Trinité.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Sep 02 2023, 07:55

A Dimanche 3 septembre 2023 22e TO
Mt 16, 21-27 Rm 12, 1-2 Jr 20, 7-9

Nous entrons dans une nouvelle année pastorale. Nous avons vu les défis du passé et nous entrons dans les défis du présent. Qu’allons-nous faire, qu’allons-nous dire, comment allons-nous améliorer la situation de la foi des personnes dans notre paroisse?

Jérémie parle de la difficulté à faire connaître la parole de Dieu. Il a essayé toutes sortes d’initiatives, il y a déployé beaucoup d’énergie et de temps. Mais il a ressenti un moment donné qu’il n’y a plus rien à faire, que tous ses efforts semblent inutiles. Et dans un dernier cri, il se dit à lui-même : « Je ne penserai plus à [Dieu], je ne parlerai plus en son nom. »

Il semble abandonner. Et à ce moment précis, même dans la détresse, il y a comme une ouverture dans son cœur, il reconnait que Dieu est toujours présent en lui : « La parole était comme un feu brûlant dans mon cœur », le feu au plus profond de son être. Il essai de maitriser ce feu jusqu’à l’éteindre, mais il ne réussit pas. Il sait qu’il doit continuer à partager sur la présence de Dieu.

Toutes les personnes, jusqu’en périphérie de notre paroisse, sans exception, ont ce feu en elles. Souvent ces personnes combattent l’Amour de Dieu en elles et cherchent à le rendre silencieux. Mais Dieu est dans leur cœur et Dieu ne cesse de les inviter à son Amour. Nous sommes invités à leur faire découvrir l’Amour de Dieu en eux.

Saint Paul ne se complique pas la vie. Il sait que si nous cherchons Jésus, nous allons le trouver. Si nous demandons à Jésus de toucher les cœurs, il va le faire.

Saint Paul dit : « Transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait. » Saint Paul nous invite à renouveler pour nous éveiller à nouveau au mariage de notre âme avec Dieu. Imbibons notre vie de l’Amour de Dieu et si quelqu’un nous presse comme un citron, il recevra de l’Amour de Dieu.

Renouvelons notre manière de penser et de vivre, positivement et avec de bonnes valeurs. Vivons notre conversion chaque jour. Reconnaissons quelle est la volonté de Dieu. Si nous voulons une évolution dans l’église, par exemple, prions l’Esprit Saint. Et il nous guidera dans ce qu’il y a de meilleur pour notre vie et pour le monde. Il va éclairer notre route afin de témoigner de la Bonne Nouvelle aux autres de manière adaptée à leur vie de tous les jours. Nous allons avoir des surprises et voir Dieu agir. Nous allons voir l’action de l’Esprit Saint un peu partout dans le cœur et la vie des personnes autour de nous.

Saint Pierre veut suivre Jésus, il vient de le reconnaitre Messie et Seigneur et il veut faire sa volonté. Mais il a beaucoup de difficulté à accepter la volonté de Dieu. Dès que l’occasion se présente, il refuse la Mission de Jésus.

Comme nous, Pierre ne comprend pas tout ce que Jésus lui demande. Nous aussi, nous aurions tendance à construire une église à notre goût tout en refusant l’Église de Jésus. Parfois notre église ressemble plus à une compagnie, à vendre la foi, qu’à une mission d’évangélisation. C’est le danger constant qui nous guette. Vouloir une Église autre que celle voulue de Jésus.
Continuons de prier le Saint Esprit, afin qu’il nous guide dans notre mission à faire connaître Jésus, comme l’Amour de Dieu qui est venu nous surprendre.

Je nous propose en ce début d’année d’être près des gens et d’essayer d’amener une seule personne à la messe. Nous ne forçons personne. Nous y allons avec toute la douceur et la simplicité possible.

Nous pouvons le prier et le Seigneur va nous ouvrir des options d’évangélisation pour les personnes qui ne savent pas à quel point elles sont aimées de Dieu.

Je vous invite à choisir une personne de la paroisse pour laquelle vous allez prier pendant un an. Ce n’est pas pour une personne qui vient à l’église ni de notre famille ou nos amis. Prions pour une personne, surtout un jeune de cette paroisse que nous voyons et que nous ne connaissons pas, afin que le Seigneur touche son cœur.

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Normandt
Prêtres
Normandt


Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : Québec

Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitimeSam Sep 09 2023, 06:47

Dimanche 10 septembre 2023
23e Dim TO Mt 18, 15-20

Nous avons lu dans le livre d’Ézékiel : « Si tu avertis le méchant d'abandonner sa conduite (…) tu auras sauvé ta vie. » Imaginons comment cela doit être difficile pour Ézékiel de réussir à avertir quelqu’un de sa conduite et l’inviter à se convertir. C’est presqu’impossible.

Situons-nous dans le contexte d’aujourd’hui et imaginons que nous devons dire aux personnes autour de nous qui « semblent méchantes », de changer de voie, se convertir à Dieu, à son Amour.

Premièrement, comment juger qu’une personne est méchante? C’est certain que ces personnes vont nous regarder d’un drôle d’air et elles vont possiblement nous demander de quoi nous parlons. Ça c’est si ces personnes-là nous écoutent vraiment. Or, nous sommes dans un dilemme. Nous ne pourrons peut-être jamais aller vers une personne de cette manière. Du temps de Jérémie, de quelques millénaires passés, l’évangélisation était différente.

Jésus l’a dit qu’il y a beaucoup de joie dans le ciel lorsqu’une personne se convertit. Cette joie retombe sur la personne qui a aidé à convertir et sur celle qui se convertit. Ce que Dieu nous dit est totalement vrai.

Saint Paul nous rappelle la base de l’évangélisation : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L'amour ne fait rien de mal au prochain. » Aimer, et se laisser aimer, l’amour, et toujours l’amour, est la base des commandements. Il n’y a rien de plus beau, de plus vrai, de plus simple et en même temps cela semble tellement difficile à appliquer autant dans notre vie que dans ce que nous observons autour de nous.

Jésus ne rend pas les choses plus simples : « Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. » Il nous invite, tout comme Ézékiel, à aller vers la personne fautive et l’inviter à changer de manières.
Or, avant d’aller vers une personne, il est convenable que nous nous observions nous-mêmes. Sommes-nous aussi fautifs dans notre manière de faire avec les autres? Est-ce que nous faisons notre possible pour apporter le réconfort, la joie, la paix dans nos relations avec les autres?

De l’expérience acquise à vérifier la foi en nous, nous pouvons aussi aider un frère, une sœur à améliorer leur vie.

C’est sûr qu’il y a des personnes qui ont gravement péchées et qui vont se retrouver sur les nouvelles, par exemple. Plus le péché devient grave, plus il y a de risques que plusieurs personnes soient atteintes par le mal. C’est le cas avec les différentes guerres dans le monde présentement. Des innocentes victimes paient la note de la folie devant ces guerres.
Continuons d’aider quelqu’un dans la foi.

Jésus nous dit : « Tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel. » Nous délions les personnes du mal, quand nous sommes attentifs à leurs besoins de base, dont la foi fait aussi partie. Nous lions les talents, les dons et charismes pour les offrir en gerbes de grâces à l’Esprit Saint. Nous délions les personnes du mal et nous lions la beauté de Dieu dans chaque personne. Nous relions (religion), nous créons des liens d’amour, de joie et de paix entre nous. L’anti-religieux (anti-religion) étant celui qui détruit les relations.

En vivant dans la paix, intérieurement, nous savons que Jésus est avec nous. En portant la paix dans nos différents milieux, Jésus nous aide à toucher le cœur des personnes autour de nous et cela peut conduire des personnes à vouloir connaitre Jésus davantage. Jésus nous le dit que lorsque nous devenons unis en son Nom qui est Amour, il est au milieu de nous. Il agit.

Continuons de garder Jésus au milieu de nous. Laissons Jésus nous le redire : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux. »

_________________
Dieu te dis: Je t'Aime
-
Merci Seigneur de m'Aimer
et de passer de mon coeur
au coeur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://forumjesusseigneur.soforums.com/index.php
Contenu sponsorisé





Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Homélie du dimanche avec Normandt   Homélie du dimanche avec Normandt - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Homélie du dimanche avec Normandt
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» homelie du samedi 27 juillet avec les religieux
» l'homélie de ce dimanche en vidéo avec , Père Nicolas
» « Le monde n’a pas besoin de chrétiens lights » : l’homélie de Mgr Rey au pèlerinage de Chartres, le 24 mai 2021 (Vidéo - 15 min - Une homélie remarquable qui donne l'heure juste aux chrétiens)
» Méditations Bibliques de Normandt, prêtre du Québec
» Méditations Bibliques de Normandt, prêtre du Québec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Homélie du Dimanche-
Sauter vers: