VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
-34%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
66 € 100 €
Voir le deal

 

 L'avion sauvé par la Mère de Dieu...

Aller en bas 
AuteurMessage
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 47
Localisation : France

L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Empty
MessageSujet: L'avion sauvé par la Mère de Dieu...   L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Icon_minitimeMar Mai 19 2020, 04:21

L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Marie_10

Parfois, les médias nous informent avec diligence de terribles collisions aériennes dans lesquelles des dizaines et des centaines de personnes meurent. Peu de gens parviennent à s'échapper lorsqu'ils tombent d'une hauteur de plusieurs kilomètres, et encore plus lorsque l'avion explose dans les airs. Pourquoi y en a-t-il si peu sauvés ? Après un terrible incident survenu dans le ciel avec des pèlerins grecs, on peut répondre à cette question : les passagers des avions ont peu prié Dieu. Après tout, sa miséricorde et sa puissance sont illimités, et si beaucoup de gens implorent le Seigneur de l'aider, son aide viendra certainement. Selon les notions humaines, il est impossible de sauver un avion de ligne qui tombe et, dans le royaume des cieux, des lois d'un ordre supérieur sont en vigueur, qui «dépassent la nature de notion humaine" et annulent les lois de notre monde, selon lesquelles un avion devrait s'écraser.

Dans cette histoire étonnante, je suis particulièrement satisfait de l'exactitude de certains détails : de tels détails ne peuvent pas être inventés. Ils ne peuvent pas être réfutés par les critiques locaux de la «foi aveugle». Tout d'abord, l'heure et le lieu de l'événement sont précis :  «C'était à l'aube du vendredi 29 août 2003. Nous avons quitté Jérusalem le cœur lourd, disant tristement au revoir à la Terre Sainte et traversant Tel Aviv pour Athènes… », l'un des passagers de ce vol a commencé ainsi son histoire.

Le 28 août, son groupe de pèlerinage a participé à un service festif en l'honneur de l'Assomption de la Vierge dans l'ancien temple du Saint Sépulcre à Gethsémani est maintenant retourné en Grèce. Il y avait beaucoup de croyants dans cet avion, y compris des prêtres qui ont commencé à prier pour l'aide de la Mère de Dieu la veille du vol. Prier à un tel moment et dans un tel endroit, comment ces prières ne peuvent pas être entendues... Cela semble avoir été crucial dans les événements futurs.

De plus, le narrateur rapporte un dysfonctionnement clair du système électrique d'Airbus, qui était visible même avant le décollage : l'éclairage intérieur scintillait tout le temps et ne donnait pas une lumière vive et uniforme. Et quand il a commencé à décoller, un son caractéristique est apparu, comme pour de nombreux courts-circuits.

A.P. (comme l'auteur du documentaire s'appelait elle-même) était assise avec sa mère sur le côté gauche de l'avion, devant l'aile, et leurs amis et connaissances étaient dans des endroits voisins. Par conséquent, ils pouvaient clairement voir les moteurs d'Airbus à travers les hublots. Au début, ils ne leur prêtaient pas attention, créant pacifiquement des prières mentales. Mais après une vingtaine de minutes, il y a eu un grand bruit, l'avion a commencé à trembler violemment et à se déplacer à gauche et à droite comme un tamis dans lequel la farine est tamisée. Puis AP a regardé par la fenêtre - et a vu ceci : la turbine a brûlé et a jeté des morceaux de fer rouge.

Quelques minutes plus tard, les passagers ont été informés de la perte du moteur gauche (l'avion était bimoteur) et d'une tentative de se rendre à l'aéroport Eleftherios Venizelos avec un moteur. Mais en moins de vingt minutes, il y a eu un coup sur le côté droit, l'Airbus a recommencé à trembler, et à se précipiter. Un autre son a été entendu, comme un sifflet, comme lorsqu'une bombe tombe dans les films de guerre. Cela signifie que l'avion perd considérablement de l'altitude. Et puis quelqu'un a crié que le bon moteur, le dernier, avait pris feu. Des morceaux de métal en ont également volé, ils se sont effondrés sous leurs yeux.

« Jusqu'à présent, le climat calme et plutôt agréable de la cabine a rapidement fait place à la panique», explique A.P. - Les agents de bord, qui commençaient tout juste à servir des boissons gazeuses, ont fixé d'urgence leurs chariots, se sont rapidement assis, ont attaché leurs ceintures et ont mis la tête sur leurs genoux (cela est plus susceptible de ne pas casser la colonne vertébrale lorsque l'avion touche le sol,). Certains patients cardiaques et les personnes âgées ont pris plusieurs comprimés à la fois. Le couple s'est reconnu publiquement dans des infidélités passées et a demandé pardon. Les grands-parents se sont repentis envers leurs enfants dans la distribution injuste de l'héritage dans le testament et ont également demandé pardon. Ils leur ont pardonné et, à leur tour, se sont excusés pour leur faute. Des amis se sont avoués comment ils s'étaient une fois menti et diffamé pour une raison quelconque ... "

Le peuple chrétien orthodoxe se prépara donc à la mort - purifiant l'âme avec une confession publique de péchés, se demandant pardon. Notre conteur a arrêté une hôtesse de l'air en courant et a demandé s'il était vrai que l'avion avait perdu les deux moteurs et qu'il tombait ? Et elle hocha la tête plusieurs fois, incapable de prononcer un mot.

Le rideau d'alarme a été interrompu par la voix forte d'un prêtre:« N'ayez pas peur, mes frères ! Prions que Dieu ne s'en aille pas ! » Cela a inversé le cours désastreux des événements. Les gens se sont redressés et ont commencé à se battre pour la vie de la seule manière possible et la plus fidèle. Les prêtres revêtirent leurs épitraches et commencèrent à prier à haute voix. Certains laïcs ont lu Notre Père, d'autres ont prié la Vierge.

« Nous avons placé notre espérance en Dieu et nous nous sommes sentis mieux, après avoir connu un certain soulagement», poursuit A.T. Cela distinguait nettement les orthodoxes des passagers d'une foi différente, qui avaient mortellement peur et regardaient les fidèles comme s'ils étaient fous, pensant qu'ils chantaient. Et le pilote a annoncé : l'avion a perdu les deux moteurs,  le carburant ee vide et l'on tente de retourner à Ben Gourion (aéroport de Tel Aviv), mais il y a très peu de chances de se poser, alors les pèlerins orthodoxes ont intensifié leurs prières.

"J'ai été surpris qu'ils aient prié avec ferveur et ceux qui auparavant ne semblaient pas croire", a expliqué le conteur. En effet, face à la mort, il n'y a pas d'incroyants et de non-prières. Cela s'est clairement manifesté même pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque même les athées et les communistes sont devenus des croyants au front. Et garder les commandements et prier en ont sauvé plus d'un, même dans les situations les plus terribles, quand les athées périssaient autour.

Et dans cet avion, qui a perdu les deux moteurs et a rapidement perdu de l'altitude, le danger est devenu extrême. Il semblait que la mort viendrait dans quelques secondes ; les adorateurs criaient à Dieu et à la Vierge, les autres pleuraient d'hystérie ... Et puis soudain, un grand hiéromoine élancé se leva avec une longue barbe, qui invita tout le monde à prier. Son visage était joyeux. Les larmes aux yeux, il a dit d'une voix forte et inspirée:  «Mes enfants, s'il vous plaît, croyez-moi ! Je vois devant moi comment l'énorme visage de la Mère de Dieu tient notre avion - nous serons sauvés ! Nous serons sauvés ! ” Et en sanglotant, il a ajouté: "Prions et remercions-la."

Tout le monde l'a cru, rempli d'espoir et a commencé à chanter des prières avec joie. Même les hôtesses de l'air, qui ne connaissaient pas la langue grecque, se sont rendues compte que quelque chose de joyeux s'était produit et se sont redressées.

Des bâtiments de Tel Aviv sont apparus au loin, un aérodrome approchait. Et l'avion était déjà très bas. Il semblait qu'après quelques instants, il toucherait le sol. Mais une force inconnue l'a soutenu. Il semble qu'il était vraiment dans les bras de la Vierge.

À l'aéroport, tout était préparé pour une éventuelle catastrophe. La piste d'atterrissage était recouverte de mousse (dans le cas d'un avion qui s'enflamme), le long de ses rangées de pompiers et d'ambulances, aucun autre avion n'était visible.

Il semblait que l'Airbus descendait à une vitesse plus rapide que d'habitude, et l'atterrissage serait difficile. Il restait quelques instants ... Les pèlerins se sont signés de la Croix et l'avion a atterri. Assis doucement contre les lois de la physique ! Cela a frappé tout le monde.

"Quand il a touché le sol", dit A.T., "il s'est miraculeusement arrêté à seulement cinquante mètres de distance, et aucun de nous n'a bougé !" L'avion n'avait pas de turbines pour faire tourner leur rotation dans la direction opposée pour le freinage. Et le freinage du châssis devait être très serré - un phénomène extrêmement dangereux - pour s'arrêter après seulement cinquante mètres, mais même alors, par la loi de l'inertie, nous volerions tous vers l'avant ! . Cependant, rien de tout cela ne nous est arrivé. "L'avion ne s'est pas arrêté selon les lois de la physique, mais était comme posé doucement sur le sol."

C'est tout. L'Airbus est tombé d'une hauteur de dix kilomètres et aurait dû se briser. Mais miraculeusement, il atterrit doucement. Et il n'y a aucune autre explication à ce miracle, à part ce que le Hiéromoine perspicace a vu. Le moteur, privé de moteurs, a été transporté par la Vierge Marie et l'a doucement posé sur la piste d'atterrissage de l'aéroport.

Ce n'est pas à nous, mortels, de spéculer sur la raison pour laquelle le visage de la Mère de Dieu était énorme, comment pourrait-elle tenir un avion de plusieurs tonnes ? Nous ne connaissons pas les lois du monde supérieur et ne pouvons qu'être étonnés de voir comment elles se manifestent dans notre monde, "en défaisant la nature de notion humaine". Ici, cela devient un miracle inexplicable ce qui est logique et compréhensible.

Il est très important pour nous que ce miracle affecte les gens. Bien sûr, les premiers moments après le salut miraculeux, les pèlerins ont connu une grande joie. Les larmes aux yeux, ils se sont écriés à haute voix : «Gloire à toi, Seigneur!», «Merci, Mère de Dieu», « Que ton nom soit sanctifié, Seigneur! »

Et les hôtesses ont fait une dépression nerveuse. L'une d'elle a ouvert le yaourt pendant environ cinq minutes, a mangé une cuillère et en a pris une autre. Une autre ouvrait et fermait toujours certains tiroirs. Et la troisième tremblait en se cognant les dents. Quand tout le monde est sorti dans le couloir, les médecins ont commencé à aller vers les cas en détresse nerveuse, d'autres ont apporté des boissons gazeuses.

«A partir de ce moment, nous avons tous perdu tout intérêt pour les petites choses. Personne n'a crié sur le retard, sur l'état des valises, n'a pas parlé au sujet des graves péchés publiquement reconnus. Nous avons tous marché sur la terre, mais notre esprit et notre cœur ont éclaté et ont décollé de la gratitude écrasante qui, selon la force de chacun, était dirigée vers Lui. À Celui qui a si généreusement prouvé son amour pour nous », a écrit le narrateur avec enthousiasme.

Mais non seulement aux participants du vol légendaire, le Seigneur a prouvé son amour. Toute la Grèce a été choquée par le message de ce miracle, transmis par l'une des chaînes de télévision centrales du pays. Et j'ai été choqué par cette histoire, comme probablement tous les lecteurs de «Teraturgima».

Dieu nous aime vraiment et il nous a donné l'occasion d'en apprendre davantage sur les grands miracles, dont la réalité ne fait aucun doute. Ils témoignent avec une puissance énorme du Royaume des Cieux, dont l'aide vient à ceux qui le demandent avec foi. Il témoigne des possibilités illimitées de nos mécènes du monde supérieur. Que Dieu peut nous sauver de la mort, même dans les situations les plus désespérées en termes humains.

Ci joint les sites journalistiques parlant de ce miracle (en grec, bien sûr, en France, on ne parlera pas de miracle de la Mère de Dieu ! : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Empty
MessageSujet: Re: L'avion sauvé par la Mère de Dieu...   L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Icon_minitimeJeu Mai 28 2020, 22:20

albanor a écrit:
L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Marie_10
(...)

Dieu nous aime vraiment et il nous a donné l'occasion d'en apprendre davantage sur les grands miracles, dont la réalité ne fait aucun doute. Ils témoignent avec une puissance énorme du Royaume des Cieux, dont l'aide vient à ceux qui le demandent avec foi. Il témoigne des possibilités illimitées de nos mécènes du monde supérieur. Que Dieu peut nous sauver de la mort, même dans les situations les plus désespérées en termes humains.

Ci joint les sites journalistiques parlant de ce miracle (en grec, bien sûr, en France, on ne parlera pas de miracle de la Mère de Dieu ! : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci, Albanor ! C'est vraiment un très beau récit sur la puissance de la foi en
Dieu et en la protection de la Vierge Marie.  C'est un récit qui m'a rappelé
spontanément la reconstitution cinématographique de ce qui nous est aussi raconté
dans le film "Piché Entre Ciel et Terre" (à propos d'un incident similaire qui s'est bien
terminé mais qui ne comportait pas toutes les manifestations de foi dans votre récit)
C'est cette reconstitution que je vous laisse dans la vidéo ci-dessous et qui nous donne
une idée de l'atmosphère qui prévaut parmi les passagers d'un avion en détresse :



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 47
Localisation : France

L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Empty
MessageSujet: Re: L'avion sauvé par la Mère de Dieu...   L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Icon_minitimeDim Mai 31 2020, 15:30

Oui beaucoup de témoignages comme ceux ci manquent dans nos medias.. On ne parlera jamais de miracle.. Regardez ce magnifique arc en ciel à medjugorje que vous nous avez mis en sujet.. . Les médias ne parleront jamais de beauté divine.. D'où ce monde si incroyant parfois.. Et oui, je pense que les passagers du vol de Jérusalem ont connu les mêmes symptômes que ceux dans cet extrait de film.. Simplicité, retour aux choses simples, humilité, vérité...
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Empty
MessageSujet: Re: L'avion sauvé par la Mère de Dieu...   L'avion sauvé par la Mère de Dieu... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avion sauvé par la Mère de Dieu...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Consacré à la Vierge Marie * Pour toi Marie *-
Sauter vers: