VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
Le Deal du moment : -10%
APOSEN Aspirateur Balai, 4 en 1 (A+++)
Voir le deal
54.99 €

 

 En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier !

Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Empty
MessageSujet: En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier !   En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Icon_minitimeDim Sep 01 2019, 21:53

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Peuple-polonais-guerre

Le 1er septembre 1939, les troupes allemandes entrent en Pologne

Comment le maître du mensonge lança, il y a quatre-vingt ans, la plus abominable opération meurtrière de tous les siècles.

Il n’était pas cinq heures du matin, ce 1er septembre 1939, lorsque les appareils de la Luftwaffe pénètrent dans l’espace aérien polonais, bombardent les centres névralgiques et clouent au sol les avions de l’adversaire. Une heure plus tard, la Wehrmacht attaque. En quelques jours, l’armée polonaise est foudroyée. En un mois, le pays est anéanti. La Pologne devient province du Reich allemand. Devant l’effondrement, les armées françaises et britanniques, entrées en guerre le 3 septembre, n’ont presque pas réagi. Les Polonais, de leur côté, ont voulu croire à la paix jusqu’au bout et n’ont lancé la mobilisation générale que le 30 août. Comment en étions-nous arrivés là ?

Le contexte de l’ambition hitlérienne

Depuis 1933, Hitler prépare son pays à l’établissement de deux réalités, d’après lui nécessaires à sa survie politique : la création d’un territoire regroupant tous les peuples de langue allemande, et la formation d’un espace vital pour atteindre l’autosuffisance au moins alimentaire et si possible industrielle. La création de cette grande Allemagne passait par la conquête, y compris violente. Cette idée d’Hitler s’appuie sur deux bases dans la société allemande : premièrement le rejet des clauses du traité de paix de 1919, considéré comme un « diktat » du vainqueur, et qui avait retiré à l’Allemagne des territoires contre sa volonté ; deuxièmement l’adhésion, en Allemagne et dans les populations germanophones voisines, aux thèses du pangermanisme, favorables à la réunion de tous les Allemands dans un seul État.

Cette base fortifiait la politique d’Hitler malgré les craintes de l’élite allemande, fondées sur la certitude, partagée par Hitler, que l’Allemagne n’était pas économiquement en mesure de faire face à un conflit généralisé de longue durée, et qu’il fallait se limiter à des actions partielles. Il y avait aussi la crainte de devoir affronter des adversaires militairement rodés, comme la France et le Royaume-Uni, alors que l’appareil militaire allemand, désorganisé entre 1918 et 1933, n’était pas encore totalement remis sur pied.


Lire la suite : Le 1er septembre 1939, les troupes allemandes entrent en Pologne


En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Logo

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! 2mh9iq11
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Empty
MessageSujet: Re: En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier !   En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Icon_minitimeLun Sep 02 2019, 11:53



Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Empty
MessageSujet: Re: En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier !   En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Icon_minitimeMer Jan 27 2021, 12:44

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Marie-restitute-kafka

Bienheureuse Marie-Restitute Kafka

Religieuse franciscaine de la charité. Infirmière. Elle lutta contre le nazisme. Elle refusa de retirer les crucifix des chambres des malades. Arrêtée pour avoir composé un poème satirique sur Hitler. Condamnée pour haute trahison le 29.10.1942. Guillotinée à la prison de Vienne.

Restituta Kafka naît en 1894. Avant d’être majeure, elle exprime son intention d’entrer au couvent. Ses parents s’y opposent, mais elle ne perd pas de vue son projet : devenir sœur « par amour de Dieu et des hommes » et servir en particulier les pauvres et les malades.

Les « Sœurs franciscaines de la Charité » l’accueillent, lui permettant de réaliser sa vocation dans le monde hospitalier : un engagement quotidien souvent dur et monotone. Sœur infirmière dans l’âme, elle fait bientôt figure « d’institution » à Mödling. Sa compétence, sa résolution et sa cordialité sont telles que de nombreuses personnes l’appellent Sœur Resoluta et non Sœur Restituta.

Son courage et sa fermeté ne lui permettent pas de se taire face au régime national-socialiste. Elle refuse de retirer le crucifix des chambres des malades et même lorsqu’on bâtit une nouvelle aile à l’hôpital, elle y fait mettre des crucifix, prête à payer de sa vie plutôt que de renoncer à ses convictions. Effectivement, à la suite d’une perquisition chez elle, on découvre un poème satirique contre Hitler. Le mercredi des Cendre 1942, elle est arrêtée par la Gestapo. C’est alors que commence pour elle en prison un ’Calvaire’ qui dure plus d’un an. Malgré de nombreux recours en grâce, elle est condamnée à mort.

Conservant le crucifix dans son cœur, elle lui rend encore témoignage peu de temps avent d’être conduite au lieu de l’exécution : elle demande à l’aumônier de la prison de lui faire « le signe de la croix sur le front« . Ses dernières paroles connues sont : « J’ai vécu pour le Christ, je veux mourir pour le Christ« . Elle est décapitée dans la prison de Vienne le 30 mars 1943. La Gestapo prend soin que son corps ne soit pas rendu à la Communauté de peur qu’on en fasse une martyre.


Source : Chrétien web

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! 1701666589
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Empty
MessageSujet: Re: En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier !   En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Icon_minitimeMer Jan 27 2021, 12:46

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Auschwitz2
 
N’oublions jamais !

Aujourd’hui nous sommes le 27 janvier 2021, il y a 76 ans à la même date l’armée rouge a libéré le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Le 27 janvier est naturellement devenue Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Les actualités du jour évoque justement deux initiatives en faveur du souvenir et de la réconciliation.

« Hug a Holocaust Survivor » ou en français, « Réconforte un Survivant de l’Holocauste » est un projet proposé par la Fondation Genesis 123, une ONG qui souhaite créer des ponts entre les juifs et les chrétiens. Elle propose de fournir du soutien et du réconfort aux survivants de l’holocauste qui se retrouvent aujourd’hui isolés et fragilisés par la pandémie. L’idée est de leur envoyer des lettres qui seraient comme des « câlins virtuels ».

En Allemagne, c’est l’association la Marche de la Vie, « Marsch des Lebens », qui propose à des adolescents allemands, descendants de nazis, de devenir bénévoles auprès d’enfants juifs handicapés en Israël.

Des actions importantes pour créer du lien entre les communautés et surtout ne jamais oublier les horreurs qui ont été commises à l’encontre des juifs durant la Seconde Guerre mondiale.

De manière générale, aussi difficile soit-il d’y faire face nous nous devons de ne pas oublier lorsque des atrocités sont commises à l’encontre d’un peuple, d’une communauté ou d’une religion. Nous nous devons de transmettre l’Histoire pour éviter qu’elle ne se répète.

Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page

Lire la suite : L’édito de Camille du 27 janvier : N’oublions jamais

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Logo-ic-55


Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Empty
MessageSujet: Re: En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier !   En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Icon_minitimeJeu Jan 28 2021, 10:47

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Mw-860


Pour François, se souvenir de l’Holocauste est une "expression d’humanité"

"Prenez garde à la façon dont a commencé ce chemin de mort, d’extermination et de brutalité", a averti le pape François au sujet de la Shoah, en marge de l’audience générale, ce mercredi 27 janvier. Pour le pontife argentin, se souvenir de l’Holocauste est une "expression d’humanité", un "signe de civilisation".

Alors que le monde célèbre la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, le pape François a adressé un mot sur cette tragédie à la fin de l’audience générale prononcée en la bibliothèque du Palais apostolique que Vatican, ce mercredi 27 janvier. « Aujourd’hui, anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, nous célébrons la journée de la mémoire. Nous commémorons les victimes de la Shoah et toutes les personnes poursuivies et déportées par le régime nazi », a-t-il confié.



L’évêque de Rome a insisté sur l’importance du souvenir, une « condition » pour un futur de paix et de fraternité. Plus encore que le souvenir, il s’agit de « prendre garde » car ces choses peuvent ressurgir, a-t-il encore averti. Au départ, il y a « des propositions idéologiques qui veulent sauver un peuple » et qui, à terme, « finissent par détruire un peuple et l’humanité ».

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Logo
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Empty
MessageSujet: Re: En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier !   En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Icon_minitimeMar Fév 23 2021, 11:51

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! WEB2-Visit-of-Pope-Francis-to-Mrs.-Edith-Bruck-Vatican-Media-Foto_1

Vidéo : le pape François rencontre Édith Bruck, rescapée d’Auschwitz

Le pape François a rendu visite à la romancière juive survivante de la Shoah, Edith Bruck, ce samedi 20 février. C’est la première fois qu’il quittait le Vatican depuis le 15 mars dernier et son pèlerinage au Christ de San Marcello et à Sainte-Marie-Majeure.

« C’est avec sincérité que je répète les mots que j’ai prononcés du fond de mon cœur à Yad Vashem (…) : “Pardon, Seigneur, au nom de l’humanité” », a déclaré le pape François ce samedi 20 février, en sortant de sa rencontre avec Édith Bruck. L’écrivaine d’origine hongroise est âgée de 89 ans et continue de témoigner, depuis Rome où elle habite depuis plusieurs années, des atrocités qu’elle a vécues avec sa famille pendant la Shoah. Déportée à 12 ans avec ses parents, ses deux frères et sa sœur à Auschwitz, elle a ensuite été déplacée à Dachau, puis dans le nord de l’Allemagne, à Bergen-Belsen, dans le même camp qu’Anne Frank. Sa mère, son père et un de ses frères furent tués par les nazis.


Citation :
Raconte, ils ne te croiront pas !
Après la libération du camp le 15 avril 1945, Édith Bruck a parcouru plusieurs pays d’Europe, avant de s’installer quelques années en Israël, puis en Italie. C’est là qu’elle vit depuis 1954. Elle a consacré sa vie à témoigner des horreurs de l’Holocauste. « Raconte, ils ne te croiront pas, mais si tu survis, raconte, raconte aussi pour nous ! », lui auraient confié deux inconnus dont elle a recueilli les dernières paroles, à Bergen-Belsen.

Au cours de son entrevue d’environ une heure avec le pape François, la romancière a évoqué avec le souverain pontife « les craintes et les espoirs pour l’époque » actuelle, d’après le Saint-Siège. Puis, ils ont ensemble souligné la « valeur de la mémoire et le rôle des personnes âgées pour la cultiver et la transmettre aux plus jeunes ».

En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Logo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Empty
MessageSujet: Re: En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier !   En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
En mémoire des millions de victimes des nazis : Ne jamais oublier !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Mondiales-
Sauter vers: