VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Cliquez ICI pour participer aux échanges du ForumCliquez ICI pour participer aux échanges du Forum  ForumForum  
-25%
Le deal à ne pas rater :
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD 120Hz RAM 16 Go
1499 € 1999 €
Voir le deal

 

 lettre d'un évêque aux dirigeants de la république socialiste

Aller en bas 
AuteurMessage
violaine

violaine


Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : FRANCE

lettre d'un évêque aux dirigeants de la république socialiste Empty
MessageSujet: lettre d'un évêque aux dirigeants de la république socialiste   lettre d'un évêque aux dirigeants de la république socialiste Icon_minitimeMer Avr 11 2012, 04:44

Lettre d'un évêque aux dirigeants de la République socialiste du Vietnam


Mgr Michel Hoang Duc Oanh, évêque du diocèse de Kontum, a écrit aux autorités vietnamiennes une lettre dont voici un extrait :


"Le 3 avril 2012, l’évêché de Kontum a reçu la lettre N° 269 UBND NC, envoyée par le district Dak Ha. Il y est spécifié le refus d’autoriser la célébration de Pâques à Turia Yôp, dans la commune de Dak Hring, district de Dak Ha, province de Kontum. C’est là que, le 23 février 2012, après avoir célébré les obsèques d’une dame récemment décédée, le P. Nguyên Quang Hoa a été agressé et grièvement blessé.

Nous prions les autorités de Kontum de bien vouloir faire parvenir aux plus hauts dirigeants du pays, à travers cette lettre ouverte, les aspirations de plusieurs milliers de croyants habitant cette région, qui ne bénéficient pas du droit à la liberté religieuse depuis des dizaines d’années (1972-2012). Ce rapport adressé aux plus hauts dirigeants du pays ne vise pas à obtenir d’eux une grâce ou une aide, mais seulement à accomplir mon devoir qui est de rendre compte.

La liberté religieuse est un droit fondamental et sacré. La liberté religieuse n’est pas une faveur que l’on accorde, mais un droit fondamental et sacré. Dans des rencontres, par des échanges et le dialogue, nous avons successivement été en contact les instances du hameau, de la commune, du district et de la province. Nous avons suivi ensuite le chemin inverse. Aujourd’hui, nous nous adressons autorités centrales afin d’accomplir pleinement notre devoir. [...]

Pendant plus de trente ans (1972-2004), nos frères chrétiens de Ha Mông ont subi « la politique des trois refus », à savoir pas de prêtre, pas d’église, pas de sacrement ! Une politique qui a duré jusqu’à 2004, date à laquelle, après des années de lutte et de dialogue, nous avons eu la permission de construire la première église, une église minuscule de 5 m sur 10 m, située à Kon Trang Hong Hloi. Le jour de l’inauguration, 95 % des fidèles n’ont pu rentrer et ont été obligés de se tenir à l’extérieur sur un terrain appartenant à l’Etat. Les autorités n’avaient, en effet, accordé aux catholiques qu’une bande de terrain d’une largeur de 10 m entourant l’église. « La liberté religieuse nous est ainsi mesurée ! » « Tout pour l’intérêt de la population » « Tout pour l’intérêt du peuple ! »

[...] Vous-même avez appris cette vérité, que vous nous avez ensuite enseignée : « L’oppression engendre la lutte » ou encore : « Se battre, voilà le vrai bonheur ! » C’est aussi simple que cela ! Accusera-t-on un ver du crime d’opposition à celui qui l’écrase ! Que l’on ne traite pas de réactionnaire ou d’opposant celui qui accomplit sa mission ! Que l’on ne l’accuse pas de tentative de renversement du pouvoir ou de crime d’« évolution pacifique ». Cela est trop injuste ! [...]"
Michel Janva
Revenir en haut Aller en bas
 
lettre d'un évêque aux dirigeants de la république socialiste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Échos de la Manif pour la famille (Père, Mère et Enfants), le 13 janvier 2013, à Paris.
» Décès (ce 4 octobre 2020) de Mgr Giovanni D’Alise, évêque de Caserte, premier évêque italien à décéder de la Covid-19 (Appel à la responsabilité des chrétiens dans les précautions sanitaires)
» Le cri des chrétiens d’Irak déchire l’espace et le temps. Ma lettre ouverte au Président de la République française
» Lettre ouverte de Farida Belghoul à Monseigneur Rey, évêque de Toulon.
» Lettre ouverte du 5 mars 2017, de Daria Klanac à Ratko Peric, évêque de Mostar (au sujet de Medjugorje)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Église Catholique Romaine-
Sauter vers: