VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

 

 Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie…

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Empty
MessageSujet: Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie…   Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Icon_minitimeDim Nov 27 2011, 11:13

Ô Marie conçu sans Péché,

Priez pour nous qui avons recours à Vous !!

[youtube][/youtube]

Merci Sylvie

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
https://nouvellejerusalem.forumactif.com
Mary-ray
membre
Mary-ray

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France

Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Empty
MessageSujet: Re: Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie…   Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Icon_minitimeLun Nov 28 2011, 07:33

Merci à toutes deux pour cette belle vidéo et unissons nos voix :

☀

" Ô Marie conçue sans Péché , priez pour nous qui avons recours à vous"

Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Empty
MessageSujet: Le récit imagé de l'apparition de la Vierge Marie à Catherine   Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Icon_minitimeLun Nov 28 2011, 11:19

« Levez-vous en diligence et venez à la chapelle,
la Sainte Vierge vous attend! »

(Parole de l'ange à Catherine Labouré)

Même si le vidéoclip ci-dessous est en anglais, je le mets quand même sur le Forum, à cause de sa beauté visuelle dans le récit qu'il fait de ce que qu'ont été les apparitions de la Vierge Marie à Catherine Labouré.

Quand à la version française (partiellement racontée dans le vidéoclip) de ce que la Vierge Marie a dit à Catherine Labouré, le 27 novembre 1830, je vous réfère à l'extrait du texte qui suit ce vidéoclip:





Citation :
(...) L'enfant répète :
«Voici la Sainte Vierge.»
Mais Catherine ne réalise pas. Elle reste à distance, près du fauteuil de M. Richenais, placé là en vue de la grand-messe de saint Vincent.
«C'est alors que cet enfant me parla, non plus comme un enfant, mais comme un homme : le plus fort et des paroles les plus fortes. Alors, regardant la Sainte Vierge, je n'ai fait qu'un saut auprès d'elle, à genoux sur les marches de l'autel, les mains appuyées sur les genoux de la Sainte Vierge. " Là, il s'est passé un moment, le plus doux de ma vie. Il me serait impossible de dire ce que j'ai éprouvé. Elle me dit comment je devais me conduire envers mon directeur, et plusieurs autres choses que je ne dois pas dire; la manière de me conduire dans mes peines.»

La Vierge lui montre «de la main gauche le pied de l'autel». C'est là que je dois venir «me jeter j répandre mon coeur», continue Catherine.
«Je recevrai toutes les consolations dont j'aurai besoin. [... 1 Je lui ai demandé tout ce que signifiaient toutes ces choses que j'avais vues. Elle m'expliqua tout.»

Quelles explications Catherine a-t-elle entendues, durant cette rencontre intime, au contact de NotreDame? Elle a tenté de le transcrire, à la fin de sa vie, quarante-six ans après l'apparition, le 30 octobre 1876, par deux fois. Nous établissons la version la plus complète possible en collationnant les deux rédactions (éditées en synopse dans CLM 1, p. 352-357).

«Mon enfant, le Bon Dieu veut vous charger d'une mission. Vous aurez bien de la peine, mais vous vous surmonterez en pensant que vous le faites pour la gloire du Bon Dieu. Vous connaîtrez ce qui est du Bon Dieu. Vous en serez tourmentée, jusqu'à ce que vous l'ayez dit à celui qui est chargé de vous conduire. Vous serez contredite. Mais vous aurez la grâce. Ne craignez pas. Dites tout avec confiance et simplicité. Ayez confiance. Ne craignez pas. Vous verrez certaines choses. Rendez-en compte [c'est-à-dire :1 ce que vous verrez et entendrez.»

Ce que Catherine devra dire, avec confiance, ce sont les visions et paroles qui lui seront données. Ce sera la Médaille qu'elle sera bientôt invitée à faire frapper. L'apparition conclut :
«Vous serez inspirée dans vos oraisons, rendez-en compte.»

Cette promesse d'assistance est suivie par l'annonce de malheurs :
«Les temps seront mauvais. Les malheurs viendront fondre sur la France. Le trône sera renversé. Le monde entier sera renversé par des malheurs de toutes sortes (la Sainte Vierge avait l'air très peinée en disant cela)».

Mais venez au pied de cet autel. Là, les grâces seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur : grands et petits. Des grâces seront répandues particulièrement [sur les] personnes qui les lui demanderont.
«Mon enfant, j'aime à répandre les grâces sur la Communauté en particulier. Je l'aime beaucoup, heureusement.
[Et pourtant] j'ai de la peine. Il y a de grands abus sur la régularité. Les règles ne sont pas observées. Il y a un grand relâchement dans les deux Communautés. Dites-le à celui qui est chargé de vous, quoiqu'il ne soit pas supérieur. Il sera chargé d'une manière particulière de la Communauté. Il doit faire tout son possible pour remettre la Règle en vigueur. Dites-lui de ma part, qu'il veille sur les mauvaises lectures, les pertes de temps, et les visites.«Lorsque la Règle sera [remise en vigueur, il y aura une Communauté qui viendra se réunir à la vôtre. Ce n'est pas l'habitude. Mais je l'aime... Dites qu'on la reçoive. Dieu les bénira, et elles y jouiront d'une grande paix.»


C'est en 1850, que se réalisera cette prédiction deux Communautés entrèrent dans la famille de saint Vincent : celle des Soeurs de la Charité, fondée par Élisabeth-Ann Seton (devenue depuis lors, la première sainte canonisée des États-Unis), puis celle des Sœurs de Charité d'Autriche, fondée par Léopoldine de Brandis.
«La communauté jouira d'une grande paix. Elle deviendra grande» conclut Notre-Dame.

Mais c'est pour enchaîner sur l'annonce de troubles imminents.
«De grands malheurs arriveront. Le danger -sera grand. Cependant, ne craignez point, dites de ne point craindre! La protection de Dieu est toujours là d'une manière toute particulière, et saint Vincent protégera la Communauté (la Sainte Vierge était toujours triste). Mais je serai moi-même avec vous. J'ai toujours veillé sur vous. Je vous accorderai beaucoup de grâces. Le moment viendra où le danger sera grand. On croira tout perdu. Là, je serai avec vous! «Ayez confiance, vous connaîtrez ma visite et la protection de Dieu, et celle de saint Vincent sur les deux Communautés. Ayez confiance! Ne vous découragez pas. Là je serai avec vous. Mais il n'en est pas de même des autres Communautés. Il y aura des victimes. (La Sainte Vierge avait les larmes aux yeux, en disant cela.) Pour le clergé de Paris, il y aura des victimes : Monseigneur l'Archevêque (à ce mot, des larmes à nouveau) mourra.»

Cette prédiction n'aura pas de réalisation en 1830. Il ne s'agit pas non plus de la mort de Mgr Affre, tué sur les barricades de juin 1848. L'autographe de Catherine, précise le temps : quarante ans après la vision de 1830. Il s'agirait donc de la mort de Mgr Darboy en 1871. Catherine n'a malheureusement consigné cette interprétation qu'en 1876 : post factum, mais elle se souvient l'avoir dit à M. Aladel bien des années avant, précise-t-elle
«A ces mots je pensai : Quand est-ce [que ce] sera?
J'ai très bien compris quarante ans.»
(La deuxième rédaction ajoute : «et, dix ans après la paix».)
«A ce sujet, M. Aladel me répondit
- Savons-nous si vous y serez et moi aussi ?»

Je lui ai répondu
«D'autres y seront, si nous n'y sommes pas.»
L'apparition insistait sur les malheurs proches :
«Mon enfant, la croix sera méprisée. On la mettra par terre. Le sang coulera. On ouvrira de nouveau le côté de Notre Seigneur. Les rues seront pleines de sang. Monseigneur l'Archevêque sera dépouillé de ses vêtements. (Ici la Sainte Vierge ne pouvait plus parler, la peine était peinte sur son visage.) «Mon enfant, me disait-elle, le monde entier sera dans la tristesse.»

Enfin la vision commence à communiquer à Catherine des projets qui se préciseront plus tard : la nouvelle Association d'Enfants de Marie que devra fonder son confesseur; on y célébrera «en grande pompe» le Mois de Marie, et celui de saint Joseph; «il y aura beaucoup de dévotion au Sacré-Coeur».

Reprenons ici l'autographe de 1856 où Catherine raconte la fin de l'apparition.
«Je suis restée je ne sais combien de temps. Tout ce que je sais, [c'est quel quand elle est partie, je n'ai aperçu que quelque chose qui s'éteignait, enfin plus qu'une ombre qui se dirigeait du côté de la [future] tribune [à droite], [par] le même chemin qu'elle était arrivée. Je me suis relevée de dessus les marches de l'autel, et j'ai aperçu l'enfant, [là] où je l'avais laissé.»

Il me dit :
«Elle est partie.»
«Nous avons repris le même chemin, toujours tout allumé, et cet enfant était toujours sur ma gauche. Je crois que cet enfant était mon ange gardien, qui s'était rendu visible pour me faire voir la Sainte Vierge, parce que j'avais beaucoup prié pour qu'il m'obtienne cette faveur. Il était habillé de blanc, portant une lumière miraculeuse avec lui, c'est-à-dire qu'il était resplendissant de lumière : âgé à peu près de quatre à cinq ans. " Revenue à mon lit, il était 2 heures du matin [... 1. J'ai entendu sonner l'heure. Je ne me suis point rendormie.»


Source: http://famvin.org/fr/Famille%20Vin/FillesCharite/CathLabourApparitions.html

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Empty
MessageSujet: Révélation privée reçue par Mary Kathryn Johnson (2000)   Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Icon_minitimeMar Nov 29 2011, 07:26

Témoignage de Mary Kathryn Johnson
à propos de la médaille miraculeuse

Le texte original a reçu l'approbation
de l'autorité ecclésiastique

Citation :
La Sainte Vierge m’a dit: « Je suis l’Immaculée Conception. Je suis Pleine de Grâce. Il n’y a en moi aucun obstacle à la Grâce de Dieu. Je suis donc un passage dégagé par lequel sa Puissance Miséricordieuse peut subir une transformation, une comminution. »

J’ai dû faire une recherche sur le mot « comminution » car c’est la première fois que je l’entendais. La « comminution » est une division en petites particules, une mise en poudre, une pulvérisation. Comme c’est vrai! Qui donc pourrait survivre à la Puissance Miséricordieuse de Dieu si elle leur venait dans sa pleine concentration, si on peut s’exprimer ainsi.

Poursuivant, La Vierge ajouta : « Le signe extérieur est un symbole de ce qui se cache au fond du coeur – de la confiance et de l’abandon. C’est un moyen visible de communiquer cela à d’autres et ainsi de propager ce qui se cache à l’intérieur et qui autrement resterait caché.

« Les Deux Coeurs portés autour du cou, près du coeur, sont un symbole de l’unité des trois. Les humains demandent des signes. Dieu aussi demande des signes.

« Ce signe est un gage du coeur, et l’unité des coeurs a une puissance miraculeuse. Je suis le ‘lien’ que Dieu a choisi. Les humains demandent des dons et des grâces, que Dieu accorde en abondance à ceux qui L’aiment; les humains doivent agir de même pour que l’unité des coeurs soit complète. Je suis la Médiatrice. J’offre aux humains ce qui vient du Coeur de Dieu et j’offre à Dieu ce qui vient du coeur des humains. Dieu a déversé ses grâces sur le monde entier. Il est maintenant essentiel que ceux et celles qui ont reçues donnent en retour ce qui est nécessaire pour le monde entier. Chaque personne doit offrir à partir de son propre coeur. »

Sainte Catherine a dit : « Le globe, qui est le symbole de son intercession qui offre à Dieu ce qui vient du coeur des humains, ne peut être remis en ses mains que par le monde entier; mais chaque personne doit offrir à partir de son propre coeur pour que la puissance du monde entier soit composée de l’ensemble de chacune des prières et des sacrifices de chaque individu. Une effusion de grâces est continuellement disponible à qui les demande. Cependant, si je n’avais pas insisté pour la statue, seulement la moitié de l’histoire aurait été racontée. Même aujourd’hui, il faut rappeler au monde que “plus on a confié à quelqu’un, plus on exigera de lui” » .

Notre Dame a dit: « Vous comprenez, mon enfant, que ni la Médaille ni la Statue n’est complète en elle-même... La Médaille démontre que je suis Pleine de Grâce. La Statue démontre que le monde a recours à moi. Mais pour que cela soit complet, il faut que les deux ne deviennent qu’un. C’est maintenant le temps de la plénitude. Il faut rappeler ces vérités au monde, car c’est maintenant le temps du serpent et ceux qui mettent leur confiance en moi jouiront de la protection de mon manteau en ces jours de combat. »

Sainte Catherine conclut : « En assistant Marie, c’est Dieu qu’ils assistent. C’est son Plan Divin. Nous ne sommes tous et toutes que des serviteurs. »

Quelle est donc votre part dans ce ‘Plan Divin’? C’est de porter la Médaille de la Vierge au Globe (la Vierge puissante) et de la comprendre; c’est de partager cette compréhension et cette Médaille avec d’autres et c’est d’ offrir à Dieu, par les mains de Marie, des prières et des sacrifices pour le monde entier.

En fait, vous, les mamans et les grands-mamans, pouvez jouer un rôle très efficace dans ce Plan Divin, en mettant cette Médaille sur vos enfants et vos petits-enfants et en leur racontant l’histoire avec la simplicité qu’il faut pour qu’ils comprennent.

En fait, tous et toutes peuvent faire leur part pour achever la Mission de sainte Catherine Labouré. C’est important! C’est urgent! J’ai confiance que vous ne prendrez pas à la légère tout ce que j’ai partagé avec vous. Cette Médaille et son message sont pour notre temps. Elle est offerte au monde entier et elle vient du Coeur Immaculé de notre Mère.

Tout pour Jésus par Marie,

Mary Kathryn Johnson

Source : http://www.capaxdei.org/medailletexte.html

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Empty
MessageSujet: Re: Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie…   Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie… Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Vidéo….Fête de la Médaille Miraculeuse,27 novembre..Ô Marie…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Vie des Saint(e)s et leurs enseignements, Saint(e) s du jour :: Sainte Catherine Labouré-
Sauter vers: