VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
Le Deal du moment : -58%
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz ...
Voir le deal
4.99 €

 

 EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeJeu Nov 10 2011, 23:27

Rappel du premier message :

Est-ce un "Cours 101" sur l'Évangélisation ?
(C'est toute l'Église, et non seulement le clergé, qui doit être missionnaire.)

Que me répondrez-vous si je vous demande quelle est selon vous
le premier obstacle qui nous empêche présentement d'évangéliser ?


Pour ma part, je dois admettre qu'il y a chez-moi quelque chose qui ressemble à de la peur devant ce genre d'engagement; la peur de ne pas être assez convainquant et pas vraiment adéquat pour proposer verbalement l'Évangile du Christ, et cela au risque de passer en plus pour "une sorte d'original plutôt excentrique". Et puis, n'est-il pas plus commode pour moi de me rabattre
tout simplement sur la prière...pour évangéliser?

Mais le problème est, actuellement, qu'il n'y a surtout que des catholiques qui prient...et presque personne parmi eux qui ose annoncer verbalement le bonheur durable qu'il y a à vivre dans l'amitié du Christ. Alors, que faire pour corriger la situation?

Même s'il y a, à vrai dire, 1000 façons d'évangéliser comme il est dit dans le deuxième clip, et ainsi que nous le fait comprendre Daniel Ange dans le troisième clip, je vous propose d'écouter d'abord les deux premiers vidéoclips qui ont pour moi quelque chose de stimulant, et qui me semblent apporter des éléments constructifs afin qu'une évangélisation verbale puisse davantage voir le jour dans notre Église. Les clips que je vous proposent me paraissent répondre au moins à trois questions
que nous nous posons tous:

Question: Quel est premier obstacle à vaincre en matière d'évangélisation?

Voici la réponse à cette question dans le vidéoclip ci-dessous:



Question: Est-il nécessaire d'être un bon orateur pour évangéliser?

Vous trouverez la réponse à cette question dans le vidéoclip ci-bas:



Question: Mais quelle est donc la toute première des conditions
pour évangéliser efficacement?

Écouter S.V.P. la réponse à cette question dans le vidéoclip
qui est à l'adresse indiquée ci bas:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et bien sûr qu'il faut être avant tout fidèle à suivre les inspirations
que l'Esprit Saint nous fait pour que le Message d'Amour du Christ soit connu
.

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)


Dernière édition par Stan le Dim Sep 27 2015, 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Anne-Marie
membre


Date d'inscription : 24/10/2011

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Juil 03 2013, 17:19

info@saintamour.

FETE DES COEURS UNIS

RDV le 9 juin 2013 à 15h au Champ des Coeurs Unis pour l'Apparition Promise de Jésus.

cf message du 12.04.13

Recevez la Bénédiction Complète des Cœurs Unis de la Très Sainte Trinité en Union avec le Cœur Immaculé de Marie !

Fête de la Miséricorde Divine - message du 7 avril 2013 de Jésus avec bonus (procession, message du 12 avril 2013)...

Messages du Ciel 12 avril 2013

Pour tous

"Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Peut-être, serez-vous en mesure de comprendre les besoins de Mon Cœur si Je vous explique plus clairement le cœur du monde. Le cœur du monde, qui est la somme totale de tous les cœurs, est devenu froid et indifférent dans la relation qu'il devrait avoir avec Dieu. Le cœur du monde se trouve très éloigné de la Vérité sur de nombreuses questions salvatrices, préférant soutenir la tolérance à l'erreur. Même les corrections du Ciel par le biais de voyants, comme vous, ont été incapables de rediriger les consciences vers la justice."

"Mais, dans Mon Grand Amour et Ma Grande Miséricorde, Je continue à tendre la main à chaque âme ; déversant la grâce dans le monde, bien au-delà de toute attente humaine. Les grâces aujourd'hui doivent être sans précédent pour lutter contre le mal sans précédent qui abonde."

"Pour ces raisons, il y aura une autre apparition lors de la fête des Cœurs Unis dans le champ qui porte ce nom. Rassemblez-vous à l'heure de la Miséricorde. Priez pour la conversion du cœur du monde. Ma Mère et Moi viendrons et Nous vous bénirons."

Maureen demande : "Jésus, est-ce que les gens doivent se rassembler à minuit la veille pour prier ?"

Jésus dit : "Chaque prière est nécessaire et appréciée. L'apparition aura lieu le dimanche."



12 avril 2013

Prière du vendredi - pour tous ceux qui sont faussement accusés dans la société, les gouvernements et les cercles de l'Église ; que toutes les calomnies soient révélées par la vérité


Jésus est là, Son Cœur exposé. Il dit : "Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Consacrez-vous à la Vérité, Mes frères et sœurs, qui est le Saint Amour ; car c'est le chemin du Salut."

"Ne permettez pas que la Vérité soit compromise dans vos cœurs car c'est sûrement une attaque de Satan."


"Ce soir, Je vous bénis de Ma Bénédiction du Divin Amour."



13 avril 2013

Pour tous


La Sainte Mère dit : "Loué soit Jésus."

"À l'heure actuelle, les âmes ne doivent pas perdre de temps dans un souci de respect humain. Au contraire, soyez de féroces guerriers de la Vérité, ne changeant rien et refusant tout compromis. C'est à travers de telles âmes que le Ciel œuvre pour apporter le Message du Salut, le Message du Saint Amour, à ceux qui ont perdu leur chemin."

"Tous les miracles en ce lieu d'apparition portent témoignage à la Vérité du Saint Amour. Ne laissez pas vos cœurs se laisser prendre dans la controverse émanant de ceux que Satan utilise pour discréditer le travail du Ciel ici. La confusion est caractéristique de Satan. La paix et l'unité sont la grâce du Ciel et la réponse de l'âme à une telle grâce."


"En tant que Mes enfants de la Lumière, comprenez ces choses dans vos cœurs."

Messages du Ciel 2013
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Comment faire aimer Dieu aux jeunes? (J-M Petitclerc)   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Juil 17 2013, 12:40


Comment faire aimer Dieu aux jeunes?
(J-M Petitclerc)



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Ne dites jamais : «Si seulement...»   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Juil 19 2013, 11:51

Citation :


Ne dites jamais : «Si seulement...»

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 970133_605986932756939_1151007338_n

Épaphras était peut-être emprisonné avec Paul.
Beaucoup disent : « Si seulement je pouvais faire de grandes choses pour le Seigneur ! » Mais voilà deux grands serviteurs, Paul et Épaphras, liés et empêchés de prêcher partout comme ils auraient voulu. Mais ils ont fait ce qu’ils ont pu. Ils priaient, chantaient, écrivaient, et ils ont quand même touché le monde par leur prière, leurs paroles, leur exemple.
Ne dites jamais : « Si seulement ! » Faites ce que vous pouvez, là où vous êtes.
[David Porter]

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Une des clés pour une évangélisation efficace . Daniel Demeestere   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeDim Juil 21 2013, 00:02


Une des clés pour une évangélisation efficace .
(Daniel Demeestere)


EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 35480_539642176058082_1502279199_n

Citation :

Dans une société marquée par l’égoïsme, le fait de s’intéresser à autrui, de rendre visite à un malade, d’offrir un livre ou un CD, de proposer ses services sont... autant de petites choses qui étonnent les gens. Et le Saint-Esprit peut nous diriger dans ce domaine, et faire de nous DES GENS QUI ÉTONNENT LES GENS.
C’est l’une des clés pour une évangélisation efficace.

[Daniel Demeestere]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Une belle évangélisation dans les rues de Bayonne !   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMar Aoû 20 2013, 13:09


Une belle évangélisation
dans les rues de Bayonne !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Évangéliser, aux Fêtes de Bayonne (Vidéo)   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Aoû 21 2013, 11:13


Évangéliser, aux Fêtes de Bayonne



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: La place des laïques dans la Nouvelle évangélisation (Mgr Aillet)   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Aoû 21 2013, 11:42


La place des laïques
dans la Nouvelle évangélisation


(Mgr Aillet)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Aoû 21 2013, 18:42

J'ai particulièrement apprécié cette vidéo de Mgr Aillet à partir de 5'20" !

Car au travers de cette rencontre unique à laquelle nous sommes tous invités, c'est cette réalité bien décrite dans ce cantique au colossiens qu'il nous est donné d'expérimenter en particulier ce que j'écris en "gras" :

CANTIQUE (Col 1)

R/Gloire à toi, premier-né d'entre les morts !

12 Rendons grâce à Dieu le Père, +
lui qui nous a donné
d'avoir part à l'héritage des saints, *
dans la lumière.

13 Nous arrachant à la puissance des ténèbres, +
il nous a placés
dans le Royaume de son Fils bien-aimé : *


14 en lui nous avons le rachat,
le pardon des péchés.R/

15 Il est l'image du Dieu invisible, +
le premier-né, avant toute créature : *
16 en lui, tout fut créé,
dans le ciel et sur la terre.

Les êtres visibles et invisibles, +
puissances, principautés,
souverainetés, dominations, *
tout est créé par lui et pour lui.

17 Il est avant toute chose,
et tout subsiste en lui. R/

18 Il est aussi la tête du corps, la tête de l'Église : +
c'est lui le commencement,
le premier-né d'entre les morts, *
afin qu'il ait en tout la primauté.

19 Car Dieu a jugé bon
qu'habite en lui toute plénitude *
20 et que tout, par le Christ,
lui soit enfin réconcilié,

faisant la paix par le sang de sa Croix, *
la paix pour tous les êtres
sur la terre et dans le ciel. R/

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Jeune missionnaire (actif) au Festival Anuncio   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMar Sep 03 2013, 12:03


Jeune missionnaire (actif) au Festival Anuncio

Houlà! Quel courage chez ce jeune homme timide qui ose aborder
les gens sur la plage, pour leur annoncer Jésus-Christ, dans le vidéoclip
ci-dessous! Et bien sûr que ce courage me pose question sur moi-même :
« Serais-tu capable d'en faire autant, cher Stan ? » Je ne sais pas!
Mais je crois que le Christ peut donner tous les courages lorsque
nous approchons de Lui!


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)


Dernière édition par Stan le Mar Sep 03 2013, 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: La Nouvelle Évangélisation, une mission pour tous ?    EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMar Sep 03 2013, 23:44


La Nouvelle Évangélisation, une mission pour tous ?

Une évangélisation directe qui passe par des rencontres personnelles.

Il s'agit de faire rayonner le visage du Christ dans le monde entier


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
marie-rose

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Sep 04 2013, 09:02

Je viens d'aller faire un tour sur ce site:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il parle justement d'évangélisation et propose tout un enseignement
Je n'ai pas eu le temps de tout parcourir pour l'instant, mais il a l'air interessant,en voici un extrait:
Citation :

Nos parcours ont pour but d'éclairer le contenu de la foi enseigné par l'Eglise à partir de la Parole de Dieu, en utilisant pour méthodologie le principe du groupe guidé dans sa recherche par un animateur. La pédagogie innovante et le contenu profond de ces parcours sont à même de nourrir simultanément des attentes aussi bien intellectuelles que spirituelles.
Le parcours initial
- renouvelle et interpelle la personne déjà proche des Ecritures dans son contact avec la Parole de Dieu en lui donnant de nouvelles clés de compréhension,
- donne aux personnes désireuses de découvrir les richesses de la Bible une excellente base de départ et une méthodologie simple et active.

Le Parcours Initial est un outil élaboré par l’I.D.F.P. et mis à la disposition des paroisses, des mouvements, des services et de tous ceux qui, en raison de leur mission dans l’Eglise, ont le souci de proposer un travail biblique qui conduise à une assimilation des points fondamentaux de la foi.
Les parcours de perfectionnement
- abordent certains points de la foi qui ont besoin d'une étude plus approfondie et plus détaillée pour pouvoir être assimilés dans leur totalité,
- donnent des réponses éclairantes pour l'intelligence et la vie spirituelle du chrétien, l'aidant ainsi à pouvoir rendre compte des raisons de sa foi.

Tous ces parcours peuvent intéresser aussi bien des chrétiens de longue date que des débutants dans la foi. Ils permettent la structuration de la foi des uns et des autres et la construction de communautés chrétiennes.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Le Festival Anuncio prend ses quartiers à Montmartre   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeJeu Sep 05 2013, 00:09


Le Festival Anuncio prend ses quartiers à Montmartre


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :

Samedi 31 août, pour sa sixième édition, le Festival Anuncio s’était invité dans le quartier de Montmartre à Paris. Les 230 participants, des jeunes entre 15 et 30 ans, se sont retrouvés autour de la Basilique du Sacré-Cœur, pour une après-midi festive après avoir annoncé le Christ sur les plages de France et d’Espagne tout au long du mois d’août. Une manière de rendre grâce pour la semaine d’évangélisation et les rencontres vécues. Au menu : concerts, expositions mais aussi évangélisation de rue et adoration.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Pape François - EXCEPTIONNEL / Témoignage de l'éveil de sa foi / Comment évangéliser ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Sep 11 2013, 12:37


Pape François - EXCEPTIONNEL /
Témoignage de l'éveil de sa foi /
Comment évangéliser ?


Le pape François répond spontanément aux questions posées
a propos de la transmission de la Foi et de la Nouvelle Évangélisation;
et cela se fait sur fond de témoignage personnel.

(Un intéressant vidéoclip de 38 min.)


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: L'abbé Fournié surfe sur la nouvelle évangélisation   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Sep 20 2013, 00:40

Citation :


L'abbé Fournié surfe sur la nouvelle évangélisation

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 000_par7658996

L'abbé René-Sébastien Fournié est apostolat auprès des surfeurs dans le cadre de la nouvelle évangélisation, - une façon de promouvoir l'Eglise catholique et la foi dans les pays de tradition chrétienne qui se sécularisent. Cette mission lui a été confiée en 2012 par Mgr Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron.

Avant de débarquer sur les plages basques, l'abbé Fournié a pris des cours de surf à Anglet et Biarritz : « Au début, j'avais très peur de ne pas y arriver, même si je fais beaucoup de ski. Mais je pratique l'escrime depuis l'âge de 7 ans. Or, la position des pieds sur la planche est la même. Cela m'a aidé. Mais je reste quand même un débutant... », a-t-il confié à Sud Ouest. Lorsqu'il a commencé à rencontrer les surfeurs, ces derniers ont été un peu étonnés de voir arriver un religieux en soutane, port qu'il explique en ces termes : « C'est un signe visible qui me permet d'engager des discussions très riches avec des gens qui ne vont pas spécialement à l'église. C'est le contraire d'un obstacle. À Rome, où j'ai vécu six ans, on porte de plus en plus la soutane. » Hypothèse confirmée concernant le contact avec les surfeurs : « le dialogue s'est noué très vite, car ce sont des gens qui ont un profond respect de la nature et des lois de la nature. On part de la nature, et on remonte à l'auteur de la nature ! », a expliqué l'abbé, qui garde son col de religieux jusque dans l'eau.

Le dialogue semble même avoir été porteur : « Certains sont venus à la messe à la cathédrale et ont même demandé de la servir ! »

L'abbé Fournié est originaire de région parisienne. Il a été ordonné prêtre à Bordeaux en 2007. Il exerce dans le diocèse de Bayonne depuis 2011. Il occupe trois fonctions : chapelain de la cathédrale, professeur de théologie au séminaire, et juge à l'officialité, tribunal ecclésiastique qui s'occupe presque uniquement des annulations de mariages.

Il a participé aux manifestations anti-mariage pour tous. Récemment, il a participé à une « veillée » devant la mairie de Bayonne, avec une dizaine de surfeurs.

Sources : AFP, Sud Ouest.
Photo AFP/Gaizka Iroz.
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
marie-rose

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Sep 20 2013, 07:40

Il est génial! et il garde le col! super ce prêtre!
EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 3959946349  père fournier!
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Les Dominicains de l'Oregon, pour la Nouvelle Évangélisation   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeJeu Sep 26 2013, 21:05


Les Dominicains de l'Oregon,
pour la Nouvelle Évangélisation

Dans leurs habits de dominicains, et par leur musique
dans le métro et sur les places publiques...

Mais pourquoi pas ?
EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 1236960_630682330299238_835827971_n

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Audience du pape François aux catéchistes   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Sep 27 2013, 20:59


Audience du pape François aux catéchistes

Vidéoclip de 47 min. pour ceux qui s'intéressent à la Nouvelle Évangélisation.

Le discours du pape débute à 11:30 min dans le vidéoclip.

Thème du Congrès des catéchistes:

"De la foi professée à la Foi annoncée."

«Il n'est pas question d'abord de faire le catéchisme mais d'être catéchiste.»

«Être catéchiste n'est pas un titre, mais une attitude


(...)


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Mgr Lafont : l'annonce de l'Évangile en Guyane   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Oct 16 2013, 09:59


Mgr Lafont : l'annonce de l'Évangile en Guyane

Citation :

Emmanuel Lafont est évêque de Guyane où il a été ordonné en 2004.
Il s'interroge sur le rôle particulier du missionnaire qui annonce l'évangile
dans une culture qui n'est pas la sienne. De cette inculturation,
peut-on dire qu'elle est du prosélytisme ?

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeJeu Oct 17 2013, 22:47

Citation :

Je descends à la prochaine station

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Blog_2_large

jeudi 17 octobre 2013

Point de vue de Philippe Jaillot

Savoir aller à l'essentiel ; répondre à une question en peu de mots et en un temps record ; être bref et net et en même temps précis et simple... Tout cela est un grand atout pour ceux qui en ont les capacités.

À la télévision et sur Le web, c'est une nécessité. J'admire les réalisateurs et journalistes qui, pour nos émissions, se trouvent contraints à faire tenir "dans des formats toujours trop courts" beaucoup de choses importantes ! On le sait bien : la télécommande est aujourd'hui le bras armé d'une sentence qui sera vite prononcée si les téléspectateurs n'arrivent pas à comprendre où on les conduit et si leur curiosité et leurs émotions ne sont pas assez prises en compte par l'émission devant laquelle ils se trouvent.

Souvent je m'interroge : si les élèves avaient une "télécommande" à l'école ou les paroissiens à l'église, au bout de combien de temps couperaient-ils la parole aux professeurs et aux prédicateurs ? Et j'écris cela avec la panique de quelqu'un qui a toutes les peines du monde à abréger !

Il y a quelques jours, j'étais avec plusieurs de mes frères dominicains dans le métro lyonnais. Un jeune homme s'approche de nous car sa curiosité avait été éveillée par le groupe de religieux qu'il avait à côté de lui. Et il commence à nous parler :"je ne connais pas grand-chose à l’Église catholique et j'aimerais donc savoir ce que vous êtes... Des moines ? Et quel est votre rôle... Et quel sens cela a... J'ai très envie de savoir, mais il faut que je vous dise que vous n'aurez pas beaucoup de temps, car je descends à la prochaine station."
C'était sans doute à l'image de notre époque : nous ne pourrions compter que sur très peu de disponibilité et d'écoute pour parler de cette foi au Christ qui nous anime et transforme notre vie !

Les secondes s'écoulaient inexorablement dans le sablier imaginaire qui reliait les deux stations du métro. Et les frères semblaient se faire des politesses, pour laisser d'abord parler les autres. Et le temps passait. Quelques explications ont fini par arriver et les questions continuaient, signalant à la fois une curiosité grandissante et une insatisfaction chez notre interlocuteur devant nos réponses trop évasives.
"Je descends à la prochaine station", répétait-il.
Il est sorti du métro, stimulé par la rencontre, mais sans doute avec bien peu d'éléments de la part de ces "moines" qu'il avait eu sous la main pendant une minute et trente secondes au plus.

On peut penser que beaucoup de gens sont allergiques ou indifférents à la religion. Quand ils semblent s'y intéresser, on peut bien tempérer notre satisfaction en considérant que c'est une curiosité sans lendemain. Mais la phrase d'un jeune homme m'a traversé le cœur : "à la prochaine station, je descends". J'y percevais un appel à lui donner des réponses qui puissent mettre en mouvement son intelligence ou éveiller son enthousiasme. Mais je pressentais aussi que s'il repartait sur sa faim, la déception pourrait être au rendez-vous, et je me suis mis à comprendre "descendre à la prochaine station" comme l'éloignement de plus en plus important que bien des gens de bonne volonté peuvent prendre par rapport au petit crédit de foi qu'il leur resterait ou qu'ils pressentiraient. Le manque de réactivité, de simplicité et d'enthousiasme en nous pourrait-il conduire quelqu'un à abandonner sa quête, à anesthésier son désir d'absolu, à prendre une distance irrécupérable avec l’Église du Christ ? Vous me direz que c'est compter sans l'Esprit Saint qui fait son œuvre en ceux à qui nous parlons mais aussi en nous-mêmes... Et vous aurez raison de me dire cela !

En tout cas, la rencontre avec ce jeune homme m'a fait souvenir que nous sommes dans la "semaine missionnaire ". Elle est là pour raviver notre désir que de plus en plus de gens montent ou montent à nouveau dans le métro de la foi dès la prochaine station ou à défaut la suivante.

Le thème, cette année, s'appuyant sur le verset Mt 28, 19, est le suivant : " l’Évangile pour tous, moi, j'y crois ". Et vous ?

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Evangéliser qui et comment, les cibles du pape François   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeJeu Nov 28 2013, 22:59

Citation :


Evangéliser qui et comment,
les cibles du pape François


L’exhortation apostolique sur l’évangélisation, rendue publique le 26 novembre, est le premier grand document du nouveau pontificat. Plus qu’un discours-programme, un « rêve » à la Martin Luther King ont comparé des commentateurs. S’il est d’une lecture aisée, truffée de formules évocatrices frappantes comme ce pape en a le secret, la construction du texte n’est pas des plus articulées, sautant sans transition d’un sujet à l’autre. Comme le reconnaît le jésuite américain, James Martin, c’est « le document papal le plus stimulant et revigorant jamais lu » mais il reste « très difficile à résumer ». Ce qui ne retire rien de sa richesse, tant dans l’expression que dans le contenu. Et puisque la joie, dans les Evangiles, est toujours offerte en abondance, un texte sur ce thème devait aussi être, à sa façon, abondant et offrir, au minimum, la joie de sa lecture.

A la joie immédiate de découvrir un grand et bel écrit personnel, de surcroît venant d’un nouveau pape qu’on continue d’apprendre à connaître, succède celle de savourer des passages d’abord parcourus à la hâte, de relire des parties-clés, de les mettre en rapport avec d’autres paroles, gestes ou actions du pape. Après tout cela, s’il fallait vraiment résumer d’une phrase ces 165 pages -qu’il vaut le coup de lire in extenso -, on pourrait dire que le pape François indique à l’Eglise qui évangéliser et comment :

Dans le « qui », il y a d’abord.. l’Eglise elle-même. Inutile de reprendre ici tous les travers, les mauvaises habitudes et autres ‘on a toujours fait ainsi’ qui encombrent l’institution, et la « tristesse douceâtre » qui l’envahit. Le pape, qui aime susciter notre odorat en évoquant les brebis et le parfum de la présence de Jésus, nous explique, en somme, que l’Eglise sent le renfermé. Que les guéguerres internes entre fidèles, les querelles de chapelles au sens quasi littéral, le fatiguent et nous épuisent inutilement. « Convertis-toi et crois à la Bonne nouvelle », s’entend-on dire le mercredi des Cendres. C’est, sans citer cette phrase, ce que dit le pape à toute son Eglise, aux paroisses, aux évêques, aux mouvements,..

Et au pape compris. Ou, pour le citer précisément, à la papauté : « La papauté aussi, et les structures centrales de l’Eglise universelle, ont besoin d’écouter l’appel à une conversion pastorale ». Nul doute que la réforme de la Curie romaine, que le pape François a entreprise avec le conseil de huit cardinaux choisis (« G8 ») – qui se réunissent de nouveau au Vatican du 3 au 5 décembre – s’opère à l’aune de cet appel. Mais l’effort de conversion concerne le pape lui-même, qui se définit comme pécheur et qui va se confesser, comme il l’a fait pendant son séjour à Rio fin juillet.

Qui évangéliser encore ? L’économie de marché. Le pape regarde le monde tel qu’il fonctionne aujourd’hui et, marqué lui-même par la crise financière en Argentine qu’il a connue, il n’a pas de mots assez durs à l’égard de notre indifférence ou plutôt de notre complicité avec « l’économie (qui) tue ». Ne prêtant aucun crédit aux théories de « ruisselement » de la richesse à la société par le haut, il fait des salles de marchés une nouvelle terre de mission. Le pape devrait sortir prêcher au prochain forum de Davos !

Et comme journaliste, comment ne pas aussi sentir visés les médias lorsqu’il s’indigne « que le fait qu’une personne âgée réduite à vivre dans la rue meure de froid ne soit pas une nouvelle, tandis que la baisse de deux points en bourse en soit une », quand il s’en prend à « la société de l’information qui nous sature sans discernement de données, toutes au même niveau.» Il a d’ailleurs remis son exhortation, dimanche 24 novembre, à deux journalistes parmi les 36 représentants symboliques du peuple de Dieu. Mais, dans ses propos sur l’économie et l’argent, le pape cible largement tous les consommateurs, entrepreneurs, salariés, investisseurs, épargnants, publicitaires. Et les hommes politiques, pour lesquels en particulier le pape dit prier Dieu.

Qui évangéliser aussi ? Les rebuts de nos villes. Des mégapoles en expansion aujourd’hui, l’ancien archevêque de Buenos Aires en a vues l’inégalité et l’anonymat. Dernièrement, en traversant Rio et en visitant une favela lors de son premier voyage apostolique, fin juillet, au retour duquel il s’est attaqué à l’écriture, en espagnol, de ce texte. Celui-ci nous ouvre les yeux sur la foule des « non citadins », des « restes urbains », sur les quartiers barricadés isolés des uns des autres. Ce sont les périphéries au premier sens urbain du terme. Ces religieuses l’ont compris, qui s’établissent dans les tours de cités dont on préfère –sans jeu de mot – se détourner. D’une autre façon, les « parvis des gentils » en cours ces jours-ci à Berlin, après Prague et avant Washington, sont une autre forme de pastorale urbaine. Les villes, sujet de contemplation et autre terre de mission.

Mais comment évangéliser ? Par les pauvres. Dans un saisissant renversement, le pape qui au début de son pontificat a désiré une « Eglise pauvre pour les pauvres » nous dit moins de sortir évangéliser les pauvres que, dans le même mouvement, nous laisser évangéliser par cette rencontre, dont le pape argentin a tant expérimenté le bienfait. A son aumônier qui pratique la charité à Rome et en Italie en son nom, le pape François a dit :  » Tu as la plus belle part de la vie pastorale ». « Les pauvres ont beaucoup à nous enseigner », signale-t-il dans l’exhortation. « Il existe un lien inséparable entre notre foi et les pauvres », y rappelle-t-il, évoquant aussi la « force évangélisatrice de la religiosité populaire ».

Autre moyen, la beauté. Le pape lecteur de Dostoïevski sait qu’elle sauvera le monde. En guise d’exemple, le cardinal belge Godfried Danneels racontait un jour comment l’écoute de la Passion de Bach avait davantage bouleversé son groupe de jeunes que maintes leçons de catéchisme (sans prétendre s’y substituer). Au-delà de Bach, le pape, qui souligne la « beauté de la liturgie », se déclare aussi ouvert aux formes « non conventionnelles » de la beauté.

Autre moyen encore à disposition, la créativité. Dans sa rencontre avec le clergé romain, le nouvel évêque de Rome les avait déjà exhortés à se montrer créatifs. A sa façon, depuis qu’il est au Vatican, le pape innove : son exhortation n’est pas dans le style et la longueur habituels de l’exercice, son questionnaire sur la pastorale familiale non plus, son lieu de vie n’est pas le palais habité d’ordinaire par ses prédécesseurs. Créatif ne signifie pas laisser libre cours à son imagination. L’exhortation est un appel à se creuser la tête – et le coeur – pour trouver le mode d’évangélisation le plus adapté au lieu et au moment. A la sphère lisse, le pape préfère le « polyèdre ». A l’uniformisation, la richesse de la diversité. Aux canons européens habituels, l’effort d’inculturation.

La décentralisation est donc une conséquence logique. Elle est même « salutaire » pour le pape, qui dans un passage de l’exhortation certainement amené à avoir des répercussions dans le gouvernement de l’Eglise, souhaite que « le sentiment collégial se réalise concrètement ». Ceci passe par un nouveau statut des conférences épiscopales, qui seraient « sujet d’attributions concrètes, y compris une certaine autorité doctrinale authentique ». Déjà, le pape, comme primat d’Italie, cherche à réformer la conférence épiscopale italienne, en lui proposant de ne plus désigner son président. Son « G8 » est composé, hormis le cardinal Bertello, de cardinaux loin du centre romain. C’est aussi parce qu’il veut la décentralisation que le pape se garde de dérouler un programme trop détaillé dans cette exhortation.
Sauf s’agissant de la préparation des homélies. La prédication, qui vaudrait à elle seule un tiré-à part, est un autre moyen d’évangélisation sur lequel insiste longuement le pape jésuite. Ses propres homélies en trois points vont devenir une école de prêche.

Dans comment évangéliser, le pape indique aussi ce qu’il ne faut surtout pas faire, l’attitude contre-productive. Le message est très clair : ne pas être, dans l’Eglise, un bureaucrate tatillon, un moraliste buté, ni un croyant caché. En bref, ne pas être rabat-joie

Le dernier moyen d’évangéliser et non des moindres, incontournable dans cette exhortation et au final le plus accessible, c’est bien la joie, tout bonnement. La joie, contagieuse comme un rire, qui attire et convainc par sa propre authenticité et profondeur.  La joie qui empêche d’avoir une tête « de Carême sans Pâques ». La joie du 3e dimanche de l’Avent. Le pape l’incarne à sa façon. Comme s’interrogeait une personne loin de l’Eglise, mais intriguée, le découvrant : « Il a l’air si heureux ! ».

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Être missionnaire : comment ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeJeu Déc 05 2013, 23:21


Être missionnaire : comment ?


Citation :


Les 7 conseils du pape Paul VI :


- accueillir (gratuité de l'écoute)
- annoncer (témoigner de ce qui NOUS fait vivre)
- proposer (un moment de recueillement, une lecture...)
- introduire (montrer la force et l'ouverture de sa communauté)
- ouvrir (au baptême, aux autres sacrements dont on ose parler)
- former (montrer l'intelligence de la foi)
- envoyer (inciter ceux qui sont venus, à témoigner de ce qu'ils viennent de voir)

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Le Pape François : évangéliser avec courage, amour, douceur et fraternité   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Jan 03 2014, 23:57

Citation :

Le Pape François : évangéliser avec courage,
amour, douceur et fraternité


EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Pape-francois-et-colombe-2

2014-01-03 Radio Vatican

(RV) L’inquiétude de la recherche de Dieu : voilà ce qui caractérise entre autre le jésuite. Ce vendredi matin, le Pape François a célébré en l’église du Gesù, au cœur de Rome, une messe d’action de grâce pour la canonisation de Pierre Favre, cofondateur de la Compagnie de Jésus dont est issu le Pape.

Le 17 décembre dernier, jour de son anniversaire, il avait étendu à l’Eglise universelle le culte liturgique rendu à ce prêtre jésuite français, ordonnant son inscription au catalogue des Saints. Il a donc décidé une « canonisation équipollente » et déclaré saint Pierre Favre sans qu'un miracle ne soit obtenu par son intercession ; une procédure d'exception qu’il utilisait pour la seconde fois, après la bienheureuse Angèle de Foligno.

« Nous les jésuites, nous voulons avoir les mêmes sentiments que le Christ. Cela signifie penser comme lui, aimer comme lui, voir comme lui, marcher comme lui. » Le Pape s’adresse aux jésuites qui devraient « être disposés à se vider d’eux-mêmes ». Pour que la compagnie soit toujours sur la bonne route, ses membres doivent conserver une « pensée incomplète, ouverte », pour se laisser surprendre par Dieu.

De là une certaine inquiétude qui « donne la paix au cœur d’un jésuite et qui ne doit pas le lasser d’évangéliser avec courage ». Car c’est bien cela la mission première des jésuites. Et le Pape de se poser des questions : « Avons-nous nous aussi de grandes visions et un élan ? Sommes-nous encore audacieux ? Notre rêve vole-t-il haut ? ».

Et pour évangéliser, il faut, selon le Pape, résister « à la tentation » d’utiliser « des imprécations inquisitoriales, de condamnation ». Il faut au contraire, user de « douceur, de fraternité et d’amour ». Il faut aussi se laisser porter par les « eaux profondes de Dieu » qui donne de la force à l’Eglise, et non par « la capacité organisatrice » de cette dernière.
Cette exigence, Favre l’avait envers lui. Cette exigence, même nous qui sommes « pécheurs », « incohérents » et « contradictoires », nous devons l’avoir pour « marcher sous le regard de Jésus ».


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Evangélisation : les dix commandements de la révolution numérique   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Jan 10 2014, 00:59

Citation :

Evangélisation :
les dix commandements de la révolution numérique


Les nouvelles technologies sont devenues incontournables :
voici les dix meilleurs manières de les utiliser
pour ne pas rater le coche de l'évangélisation.

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Topic

(...)

La nouvelle évangélisation est une autre force de rupture dans notre culture. Celle-ci n'est pas alimentée par les nouvelles technologies mais par la force de l’Esprit Saint. Lorsqu’il se référait à cette nouvelle culture, le Pape Benoît XVI avait l’habitude d’utiliser la métaphore de « mer numérique ». Le Pape François parle lui de l’ « agora » du XXIème siècle. Dans le processus de nouvelle évangélisation, les Catholiques, et les Chrétiens de manière générale, doivent se montrer audacieux pour entreprendre dans cette mer profonde tout en laissant  leurs filets immergés pour une éventuelle prise. Il nous faut entrer avec joie et enthousiasme dans l’agora numérique de notre temps, désireux d’interagir avec les personnes que nous rencontrons, pour proclamer l’Evangile dans l’amitié.

Que peut-on tirer des discussions qui ont eu lieu ? Voici mon Top 10 :
1. Tirez parti de votre téléphone portable
Il y a désormais dans le monde près de quatre milliards d’utilisateurs de téléphones portables. Sur notre planète se trouvent donc plus de personnes avec des téléphones que de brosses à dents !
L’innovation numérique est une tendance forte dans le milieu du mobile : smartphones, tablettes, et autres outils. Ainsi, si vous cherchez à avoir un impact en utilisant les media digitaux, vous seriez avisé d’examiner la façon dont vous vous servez des téléphones portables. De même, votre site web nécessite d’être au minimum compatible avec l’utilisation mobile. Et si vous n’avez pas encore développé une application, pensez-y sérieusement.

2. Créez du lien

Nous vivons dans une économie post-industrielle. Et comme l’affirme Seth Godin, notre économie est désormais « connectée », ce qui signifie que l’accent est non plus mis sur les produits et la publicité mais sur la création d’un lien émotionnel avec des clients très actifs. La technologie numérique rend très aisée la mise en place d’un site internet, la création d’un cours en ligne ou la publication d’un ouvrage. Le véritable défi est alors de montrer de l’empathie, de la compassion, de créer du lien. Il ne s’agit pas d’une simple technique marketing. Nous ne parlons pas ici de personnaliser les emails et de passer de « cher client » à « cher Mike ». Il s’agit d’être humain et d’aider la communauté.

3. Personnalisez
On crée du lien en rendant la rencontre entre le client et notre entreprise autant personnelle que possible. Si Netflix était un pays, il serait rangé 35ème en terme de population, devant le Canada. La raison de ce succès est que Netflix nous permet de personnaliser notre expérience consommateur sur sa plateforme. Comment allez-vous donc créer un lien émotionnel et personnel avec vos cibles ?  

4. Soyez ingénieux
Il s’agit d’un autre sujet soulevé par Seth Godin. Quoi que vous fassiez, il y a des chances que le marché soit déjà (ou pas encore) saturé de votre offre ou pas (encore) intéressé. Faire plus de publicité ne va pas forcément inverser le cours des choses. La seule façon de faire percer votre offre est de la rendre remarquable. D’une certaine manière, elle doit être en rupture avec son temps. Bien sûr, vous pouvez être talentueux à la façon de Miley Cyrus, ou alors vous pouvez faire quelque chose de vraiment exceptionnel pour vos contemporains. La vraie ingéniosité est l’entre-aide. Vous voulez un bon exemple ? Jetez un œil sur le projet de Scott Harrisson, charity water. Cette association caritative est épatante, mais son site internet est également un très bon exemple. Votre mission est-elle vraiment extraordinaire ? Comment communiquez-vous votre message pour que les gens aient envie de le partager instantanément avec d’autres ?

5. Sachez parler à la génération Y

Ce sont les jeunes, les natifs du numérique, que nos missions ciblent. Mais vous voulez savoir une chose ? La génération Y ne rêve pas que d’argent ! Elle a aussi besoin de sens. Ces jeunes souhaitent contribuer à quelque chose de plus grand qu’eux. Et ceci est une très bonne nouvelle pour nous Chrétiens car nous tenons entre nos mains le sens ultime. La difficulté est de le rendre pertinent pour cette génération. Il faut donc apprendre à leur parler de manière intelligible. Alors, comment abordez-vous la génération Y ? Leur parlez-vous de façon analogique lorsqu’ils s’expriment de manière numérique ? Comment pouvez-vous vous adapter ?

6. Un peu d'humour, svp !

De quels moments du match allez-vous parler vous et vos amis le lendemain de la rencontre ? Affaire classée. L’humour est l’un des meilleurs moyens de créer du lien. Sur le terrain, sur votre site internet, sur les réseaux sociaux, êtes-vous drôle pour encourager l’amitié et la confiance, ou tentez-vous seulement de vous vendre ?

7. Produisez un contenu attrayant

Au XXIème siècle, tout le marketing, toute la communication, traite du contenu. Dans le monde numérique, les gens attendent qu’on leur serve quelque chose ayant de la valeur, et la plupart du temps gratuitement, en échange de quoi ils vous accordent leur confiance. Et c’est grâce à cela que l’on construit une communauté. Alors, quel contenu qualitatif allez-vous offrir à vos contemporains ? Comment leur sera-t-il utile ?
Afin de créer des contenus attrayants, une bonne stratégie est d’élaborer des histoires autour des travailleurs de premier plan au sein de votre organisation, ou autour d’un des membres de la communauté (si vous êtes à la recherche d’un moyen facile de conserver des contenus pour votre groupe, testez Flipboard).

8. Racontez une histoire

De nos jours dans le monde numérique, presque tout prend la forme d’histoire. Cette tendance s’explique du fait que les hommes sont faits pour interagir avec des histoires et parce que la technologie les a rendues plus simples et plus faciles à raconter. Nous voulons entendre des histoires de héros affrontant des difficultés, travaillant dur pour les surpasser, même si, finalement, ils échouent. Ne nous donnez donc pas une « bonne copie ». Nous ne voulons pas d’un discours ou d’un sermon (du moins pas pour l’instant). Nous voulons entendre une histoire. Si vous voulez nous dire quelque chose ensuite, parfait. Mais à la condition que vous réussissiez d’abord à nous captiver avec une histoire. Quelles histoires avez-vous à raconter ? (Vous êtes à la recherche d’un moyen simple et rapide de créer des histoires ? Allez voir Storify)

9. Cultivez la transparence

Retenons ici une autre leçon de Charity water. Cette association caritative consacre 100% de ses dons pour fournir de l’eau potable aux pays en développement (c’est-à-dire qu’aucun don n’est utilisé pour les dépenses d’infrastructures). Chaque dollar que vous donnez peut être retracé sur leur site internet afin de vérifier qu’il a bien servi à son objectif premier. Charity water laisse ses contributeurs voir comment elle gère son business, et ça marche sacrément bien ! Comment intégrez-vous votre communauté (votre conseil d’administration, vos donateurs, les personnes qui tentent de vous aider) dans vos opérations ? Comment les laissez-vous voir ce que vous faites afin qu’ils se rendent compte à quel point c’est ingénieux ?

10. Stockez vos trésors dans le cloud
Faites simple, faites mobile, faites sûr. Aujourd’hui, vous n’avez pas d’excuse si votre disque dur tombe en panne et ne pouvez plus retrouver votre travail. Ou si vous ne pouvez pas accéder à des documents importants depuis votre volant (les consignes de sécurité et le code de la route étant sauf !). Vous attachez toujours vos documents à vos emails ? Vous vous promenez toujours avec votre sac rempli de clés USB ? Oubliez ! Mettez dès maintenant tous vos contenus numériques dans le cloud et rendez votre travail plus efficace.

Bonus :

11. Tirez profit des réseaux sociaux pour trouver de l'aide

Vous n’avez pas d’argent ? Pas de souci. Tirez profit de votre réseau en identifiant des personnes influentes et proposez-leur de vous aider à vous étendre. Ils n’ont pas besoin d’être des vedettes de cinéma. Ils peuvent très bien être des blogueurs influents. Toutefois, cette stratégie marchera d’autant mieux si vous leur offrez quelque chose de valeur en retour. Ce que vous voulez, c’est un partenariat, pas l’aumône. Alors, qui sont les personnes influentes dont vous pourriez avoir recours pour diffuser votre offre tel un virus ? Qu’avez-vous à leur offrir en retour ? Comment pouvez-vous entrer en relation ?
Bon, qu’ai-je oublié ? Quelles autres stratégies numériques devraient être dans cette liste ? N'hésitez pas à commenter !

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: La nouvelle évangélisation a plus besoin de priants que d'orateurs   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeLun Fév 17 2014, 12:25

Citation :

La nouvelle évangélisation a plus besoin
de priants que d'orateurs


Par Salvatore Martinez

Rome, 15 février 2014

Salvatore Martinez, président du Renouveau dans l’Esprit (RNS, Mouvement du Renouveau charismatique catholique italien), plaide pour « une nouvelle éducation à la prière » car « la nouvelle évangélisation a plus besoin de priants que d’orateurs ».

En effet, explique-t-il à Zenit, « la nouvelle évangélisation naît, grandit et se développe à travers le témoignage d’hommes qui savent cultiver le désir de Dieu dans la prière et en communion intime avec la personne de l’Esprit Saint, celui qui transforme notre prière en un "style de vie", d’une vie nouvelle, bonne, pleine, heureuse ».

C’est pourquoi il invite à « une nouvelle éducation à la prière » afin
que les évangélisateurs soient davantage des « orants » que des « orateurs ».

Il cite le document préparatoire du Synode des évêques pour la nouvelle évangélisation : « La transmission de la foi ne se fait pas seulement avec les paroles: elle exige un rapport avec Dieu à travers la prière qui est la foi même à l'œuvre. »

Définissant la prière comme « un état permanent de la volonté ‘connectée’ avec le Ciel », Salvatore Martinez souligne que « la prière ne s'acquiert pas une fois pour toutes » mais est « un art qui a besoin d’être toujours réappris, une capacité de garder toujours l’œil grand ouvert sur l’histoire, faisant de tout ce qui arrive une raison de louer ou de supplier le Seigneur ».

La prière exige donc des « yeux ouverts, des consciences éveillées, des volontés libérées de toute paresse ou désertion » et comme le disait le pape Benoît XVI, « même ceux qui ont bien avancé dans la vie spirituelle sentent toujours le besoin de se mettre à l'école de Jésus pour apprendre à prier avec authenticité » (cf. Zenit du 4 mai 2011).

Traduction d’Océane Le Gall

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Le Témoignage efficace de la cohérence chrétienne   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMar Mar 04 2014, 11:27

Citation :

Le Témoignage efficace
de la cohérence chrétienne


Du Pape François: "Devant un athée, tu peux lire toute une bibliothèque où il est dit et prouvé que Dieu existe,il n’aura pas la foi.Mais si devant cet athée tu donnes un témoignage de cohérence de vie chrétienne,quelque chose commencera à travailler dans son cœur."

René Poujol : Dans notre livre sur l'abbé Pierre, Jean-Mari Viennet raconte que le jour de ses obsèques, alors qu'il attendait seul les pompes funèbres dans la chapelle du Val de Grâce, il a vu Albert Jacquart entrer par une porte discrète, s'approcher, poser sa main sur le cercueil et dire à voix basse : "Je suis venu hier, parmi la foule, mais je voulais être là à nouveau, seul, pour te dire : merci pour ta foi." Le compagnon de lutte de Droit au logement, athée, ne remerçiait pas l'abbé Pierre pour son "combat" mais pour sa foi




Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Saïd OUJIBOU : Comment puis-je prêcher l'Évangile à un musulman de manière efficace ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Mar 28 2014, 14:30


Saïd OUJIBOU : Comment puis-je prêcher l'Évangile
à un musulman de manière efficace ?


Saïd OUJIBOU : un chrétien qui nous parle d'expérience
et qui a un grand pouvoir de conviction...
un chrétien  pour lequel j'ai beaucoup d'estime.


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)


Dernière édition par Stan le Mer Mai 07 2014, 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Évangéliser, selon le pape François   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Mai 07 2014, 13:33


Évangéliser, selon le pape François

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 901821_874472265901711_6747265252785560231_o

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Quelques conseils pour l’évangélisation   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeJeu Juin 12 2014, 03:31

Citation :

Quelques conseils pour l’évangélisation
EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Dsc-0053-version-496998-498083_2

1.   Lors des rencontres missionnaires du Buisson Ardent, des binômes sont constitués afin d’aller à la rencontre des passants. Pourquoi être envoyés par deux en mission ? Tout d’abord, c’est ce que nous pouvons voir dans l’Evangile : « Le Seigneur Jésus choisit soixante-douze autres disciples et les envoya deux par deux devant Lui dans toutes les villes et tous les endroits où lui-même devait se rendre. » (Lc 10,1). Cela permet aussi à l’un de parler et à l’autre de prier (en silence, bien sûr !!). Il est conseillé d’inverser les rôles régulièrement au cours des rencontres, afin que ce ne soit pas toujours le même qui parle. Le fait d’être à deux manifeste aussi que nous ne venons pas en notre nom propre, mais que nous représentons un groupe, et même plus, l’Eglise.


2.  
Un des conseils les plus importants est de prier. « Car vous ne pouvez rien faire sans moi » nous dit Jésus (Jn 15, 5). C’est pour cela que nous organisons un temps de louange et/ou d’adoration avant d’être envoyés en mission. Il est aussi important de se mettre sous la protection du Seigneur avant de partir, car la mission peut être un temps de combat spirituel. Il faut essayer de demeurer dans la prière intérieure au cours des rencontres ; et si cela est nécessaire, s’arrêter entre deux rencontres pour prier en binôme : ça peut être de réciter tout simplement un « Je vous salue Marie » ou d’invoquer le Saint-Esprit.

3.    Il est plus simple d’aller à la rencontre d’une seule personne qu’un groupe.

4.    Commencer une rencontre par vous présenter avec sympathie, en montrant que vous êtes respectueux et ouverts, et en précisant que vous êtes un groupe de l’Eglise Catholique. Cela permettra aux personnes de ne pas avoir peur d’être confrontées à une secte.

5.   Après la présentation, il est bon de poser une question afin de laisser les personnes s’exprimer. L’accroche est très importante pour donner envie aux gens d’entrer dans la discussion. Voici quelques exemples de question :
-    Pour vous, c’est quoi le bonheur ?
-    Qu’est ce que Dieu pour vous ?
-    Que connaissez-vous de Jésus-Christ ?


6.   Si la personne ne veut pas parler, il faut la respecter. Si elle accepte, il faut lui laisser le temps de s’exprimer, même si c’est de la colère. Se baser sur ce qu’elle dit pour discuter. Reconnaître quand ce qu’elle dit est vrai.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Le portrait-robot du nouvel évangélisateur !   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Juil 23 2014, 00:17

Citation :

Le portrait-robot
du nouvel évangélisateur !


Un apôtre tenace, réaliste, organisé, surnaturel dans ses aspirations,
attentif aux occasions qui se présentent devant lui
...

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Topic

Il faut aujourd’hui que tous et chacun  de nous, prêtres et laïcs, jeunes et vieux,
répondions à l’appel de Jésus d’aller dans le monde entier prêcher l’Evangile à tous les hommes.

Le monde a besoin d’apôtres de la nouvelle évangélisation de tous âges, toutes races,
nationalités et professions, qui proclament par leur propre vie, dans tous les milieux,
 que le christianisme est la voie du salut et qu’il peut être vécu pleinement
dans toutes les réalités terrestres.

Un apôtre de la nouvelle évangélisation devra posséder
certaines caractéristiques et être :

Militant. Transformer l’homme n’est pas une tâche facile et il n’y a pas de formules magiques pour y parvenir. L’apôtre de la nouvelle évangélisation conçoit sa vie comme une lutte constante contre les forces du mal.
ADVERTISEMENT

Magnanime. L’apôtre sait qu’il a été choisi pour de grandes choses et qu’il n’a pas le temps de s’attarder à des broutilles ou des lamentations. Il a un grand cœur qui englobe le monde entier, car il est envoyé pour prêcher à tous. Dans son cœur rentrent tous les besoins, toutes les misères, douleurs et joies des hommes. Il perçoit l’Eglise et le monde comme une terre féconde pour son travail. Ses aspirations sont grandes, comme aussi ses désirs de lutte, sa capacité d’aimer et de se donner.

Tenace, fort  et persévérant. La lutte sera continue. La victoire ne viendra pas en un jour, ni en une semaine, ni en un an: il va devoir se battre toute sa vie. C’est pourquoi, il faut des apôtres convaincus, qui ne renoncent pas, qui combattent sans faiblir, qui ne se laissent pas vaincre par la paresse, la lâcheté, la fausse prudence ou les plaintes.

Réaliste. L’apôtre doit construire sur le roc, se connaître avec toutes ses qualités et ses limites, et connaître le terrain où il devra  évangéliser  et les difficultés qu’il va affronter. Il pourra ainsi élaborer des plans et programmes pour aller directement à la racine des problèmes. L’apôtre ne peut pas vivre de rêves, il doit lutter dans la réalité.

Efficace dans son travail. L’apôtre de la nouvelle évangélisation met tout ce qui est en son pouvoir dans la tâche d’évangéliser. Il ne s’arrête ni devant le coût ni devant les sacrifices. Il cherche toujours de nouvelles voies pour obtenir ce qui lui a été confié.

Organisé. Il travaille de manière systématique, selon un programme qu’il a lui-même fixé. Il sait que, sans ordre, il ne peut y avoir d’efficacité. Il réfléchit avant d’agir, fixe des objectifs, analyse les difficultés, planifie des stratégies, propose des solutions, les met en pratique  et évalue les résultats.

Attentif aux opportunités. Il sait qu’à tout moment peuvent se présenter de nouvelles occasions pour évangéliser.

Surnaturel dans ses aspirations. Ses critères ne sont pas ceux de ce monde. C’est pourquoi, il est capable d’entreprendre des œuvres d’envergure, confiant que Dieu pourvoiera à ses limites et lui accordera la grâce de les mener à bien. Il sait que le protagoniste de la mission est Dieu et qu’il n’est qu’un instrument docile dans les mains de Dieu.

Extrait d’un article  de Tiempos Nuevos publié par Catholic.net et traduit de l'édition hispanophone d'Aleteia par Elisabeth de Lavigne
 
sources: Catholic.Net
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Juil 23 2014, 07:05

Stan a écrit:
Citation :

Le portrait-robot
du nouvel évangélisateur !


Un apôtre tenace, réaliste, organisé, surnaturel dans ses aspirations,
attentif aux occasions qui se présentent devant lui
...

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Topic

Il faut aujourd’hui que tous et chacun  de nous, prêtres et laïcs, jeunes et vieux,
répondions à l’appel de Jésus d’aller dans le monde entier prêcher l’Evangile à tous les hommes.

Le monde a besoin d’apôtres de la nouvelle évangélisation de tous âges, toutes races,
nationalités et professions, qui proclament par leur propre vie, dans tous les milieux,
 que le christianisme est la voie du salut et qu’il peut être vécu pleinement
dans toutes les réalités terrestres.

Un apôtre de la nouvelle évangélisation devra posséder
certaines caractéristiques et être :

Militant. Transformer l’homme n’est pas une tâche facile et il n’y a pas de formules magiques pour y parvenir. L’apôtre de la nouvelle évangélisation conçoit sa vie comme une lutte constante contre les forces du mal.
ADVERTISEMENT

Magnanime. L’apôtre sait qu’il a été choisi pour de grandes choses et qu’il n’a pas le temps de s’attarder à des broutilles ou des lamentations. Il a un grand cœur qui englobe le monde entier, car il est envoyé pour prêcher à tous. Dans son cœur rentrent tous les besoins, toutes les misères, douleurs et joies des hommes. Il perçoit l’Eglise et le monde comme une terre féconde pour son travail. Ses aspirations sont grandes, comme aussi ses désirs de lutte, sa capacité d’aimer et de se donner.

Tenace, fort  et persévérant. La lutte sera continue. La victoire ne viendra pas en un jour, ni en une semaine, ni en un an: il va devoir se battre toute sa vie. C’est pourquoi, il faut des apôtres convaincus, qui ne renoncent pas, qui combattent sans faiblir, qui ne se laissent pas vaincre par la paresse, la lâcheté, la fausse prudence ou les plaintes.

Réaliste. L’apôtre doit construire sur le roc, se connaître avec toutes ses qualités et ses limites, et connaître le terrain où il devra  évangéliser  et les difficultés qu’il va affronter. Il pourra ainsi élaborer des plans et programmes pour aller directement à la racine des problèmes. L’apôtre ne peut pas vivre de rêves, il doit lutter dans la réalité.

Efficace dans son travail. L’apôtre de la nouvelle évangélisation met tout ce qui est en son pouvoir dans la tâche d’évangéliser. Il ne s’arrête ni devant le coût ni devant les sacrifices. Il cherche toujours de nouvelles voies pour obtenir ce qui lui a été confié.

Organisé. Il travaille de manière systématique, selon un programme qu’il a lui-même fixé. Il sait que, sans ordre, il ne peut y avoir d’efficacité. Il réfléchit avant d’agir, fixe des objectifs, analyse les difficultés, planifie des stratégies, propose des solutions, les met en pratique  et évalue les résultats.

Attentif aux opportunités. Il sait qu’à tout moment peuvent se présenter de nouvelles occasions pour évangéliser.

Surnaturel dans ses aspirations. Ses critères ne sont pas ceux de ce monde. C’est pourquoi, il est capable d’entreprendre des œuvres d’envergure, confiant que Dieu pourvoiera à ses limites et lui accordera la grâce de les mener à bien. Il sait que le protagoniste de la mission est Dieu et qu’il n’est qu’un instrument docile dans les mains de Dieu.

Extrait d’un article  de Tiempos Nuevos publié par Catholic.net et traduit de l'édition hispanophone d'Aleteia par Elisabeth de Lavigne
 
sources: Catholic.Net
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan
 
En confrontant ce texte aux lectures du jour, il en jaillit une LUMIERE toute nouvelle :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Citation :

1ère lecture : Vocation du porte-parole de Dieu (Jr 1, 1.4-10)

Paroles de Jérémie, fils de Helkias, l'un des prêtres qui étaient à Anatoth, dans le territoire de Benjamin.
Le Seigneur m'adressa la parole et me dit :
« Avant même de te former dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t'ai consacré ; je fais de toi un prophète pour les peuples. »
Et je dis : « Oh ! Seigneur mon Dieu ! Vois donc : je ne sais pas parler, je ne suis qu'un enfant ! »
Le Seigneur reprit : « Ne dis pas : 'Je ne suis qu'un enfant !' Tu iras vers tous ceux à qui je t'enverrai, tu diras tout ce que je t'ordonnerai.
Ne les crains pas, car je suis avec toi pour te délivrer, déclare le Seigneur. »
Puis le Seigneur étendit la main, il me toucha la bouche et me dit : « Ainsi, je mets dans ta bouche mes paroles !
Sache que je te donne aujourd'hui autorité sur les peuples et les royaumes, pour arracher et abattre, pour démolir et détruire, pour bâtir et planter. »




Psaume : Ps 70, 1-2, 3, 5a-6, 15ab.17


En toi, Seigneur, j'ai mon refuge :
garde-moi d'être humilié pour toujours.
Dans ta justice, défends-moi, libère-moi,
tends l'oreille vers moi, et sauve-moi.

Sois le rocher qui m'accueille,
toujours accessible ;
tu as résolu de me sauver :
ma forteresse et mon roc, c'est toi !

Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
mon appui dès ma jeunesse.
Toi, mon soutien dès avant ma naissance,
tu m'as choisi dès le ventre de ma mère ;
tu seras ma louange toujours !

Ma bouche annonce tout le jour
tes actes de justice et de salut.
Mon Dieu, tu m'as instruit dès ma jeunesse,
jusqu'à présent, j'ai proclamé tes merveilles
.



Evangile : Discours en paraboles : le semeur (Mt 13, 1-9)

Acclamation : Alléluia. Alléluia. La parole de Dieu est semée en nos cœurs. Heureux qui la reçoit et la fait fructifier ! Alléluia. (cf. Lc 8, 15)

Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord du lac.
Une foule immense se rassembla auprès de lui, si bien qu'il monta dans une barque où il s'assit ; toute la foule se tenait sur le rivage.
Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur est sorti pour semer.
Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.
D'autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n'avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt parce que la terre était peu profonde.
Le soleil s'étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché.
D'autres grains sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés.
D'autres sont tombés sur la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.
Celui qui a des oreilles, qu'il entende ! »
 
 
Que peuvent bien vivre ces nouveaux évangélisateurs ?
 
Citation :

DE L'IMITATION DE JESUS CHRIST

Ouvre ton cœur à la venue du Christ


Reviens à Dieu de tout ton cœur, quitte ce monde misérable, et ton âme trouvera le repos. ~ Car le Royaume de Dieu est paix et joie dans l'Esprit Saint. ~ Le Christ viendra vers toi en t'apportant sa consolation, si tu lui as préparé en toi une demeure digne de lui.

Toute sa gloire et sa beauté est au-dedans, et c'est là qu'il trouve toute sa joie. Il rend fréquemment visite à l'homme intérieur : ses paroles sont pleines de douceur, sa consolation donne la joie, sa paix surabonde, sa familiarité comble d'étonnement.

Allons, âme fidèle, prépare ton cœur pour que cet Époux daigne venir habiter en toi. Car il dit : Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, nous viendrons chez lui, nous ferons en lui notre demeure.

Laisse donc entrer le Christ. ~ Lorsque tu posséderas le Christ, tu seras riche, il te suffira. C'est lui qui veillera sur toi, qui te pourvoira fidèlement de toutes choses, si bien que tu n'auras plus besoin de rien espérer de la part des hommes. ~

Mets toute ta confiance en Dieu. N'aie pas d'autre crainte, pas d'autre amour que lui. C'est lui qui répondra de toi et agira au mieux.

Tu n'as pas ici-bas de patrie définitive. En quelque lieu que tu puisses être, tu n'es qu'un étranger, un voyageur, et tu n'auras jamais de repos si tu n'es pas intimement uni au Christ. ~

Que ta pensée soit auprès du Très-Haut et que ta supplication se dirige sans relâche vers le Christ. Si tu ne sais pas considérer les sublimités célestes, prends ton repos dans la passion du Christ, et demeure avec joie dans ses blessures sacrées. ~

Souffre patiemment avec le Christ et pour le Christ, si tu veux régner avec lui.

Si une seule fois tu étais parfaitement entré dans l'intimité de Jésus, si tu avais savouré un peu seulement de son brûlant amour, alors tu ne tiendrais aucun compte de ce qui est pour toi-même heureux ou malheureux, mais tu te réjouirais bien davantage des humiliations, parce que l'amour de Jésus donne à l'homme la force de se mépriser.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
DIeu leur donne part à SA VIE, c'est ainsi qu'ils LE connaissent !

SEIGNEUR, ne cesse de te révéler à tous ceux qui te donnent la 1ère place en leur âme ... Accorde leur de pouvoir témoigner du FEU DE DIEU, du FEU DE TON ESPRIT SAINT. AMen

 
André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Cabarnaüm : Le Bar de l'Aumônerie des étudiants de Lille !    EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeSam Oct 11 2014, 22:49

Citation :

Cabarnaüm : Le Bar de l'Aumônerie
des étudiants de Lille !



Si vous vous dites qu'un bar associatif catho ne peut être que catho, et bien détrompez vous, c'est surtout un lieu pour partager une bonne bière sans exploser ton budget et vivre des véritables rencontres !
Plus d'info sur la page facebook de l'aumônerie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan



_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Le meilleur moyen d'évangéliser, selon le pape François ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeDim Fév 01 2015, 12:46


Le meilleur moyen d'évangéliser,
selon le pape François ?

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 62667_808855545847030_2419089785649485388_n

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Minouche
membre
Minouche

Date d'inscription : 06/02/2015
Localisation : Bretagne

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeSam Fév 21 2015, 05:02

Stan a écrit:
Voici les trois conditions pour être un bon évangélisateur : avoir peur, penser que sa formation est inadaptée et avoir une bouche. Vous remplissez ces trois conditions? Bravo, vous avez le diplôme de mon école d'évangélisation. Allez-y en tremblant de peur, prêt à écouter et à ouvrir la bouche au bon moment.

Bonjour

Je n'ai pas été plus loin que ce post, je lirai le reste un peu à la fois.

Cela m'a encouragée à aller à la réunion avec les prêtres et les laïcs engagés du secteur paroissial et d'oser timidement poser la question des petites paroisses rurales.

Pour l'instant, il n'y a pas de réponse, les prêtres sont trop peu nombreux, âgés et débordés.

MAIS il y a une porte entr'ouverte, c'est demander aux jeunes prêtres en formation et aux religieux en communauté de venir aider. Il va y avoir une demande de ce genre à l'évêque du diocèse.

Je suis donc confiante et attends la prochaine réunion pour voir si ça avance.
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
COQUELICOT

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeSam Fév 21 2015, 07:05

vous voyez Minouche, que l'Esprit Saint vous donne des ailes.....!

continuez, et merci !

en union

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
Minouche
membre
Minouche

Date d'inscription : 06/02/2015
Localisation : Bretagne

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeDim Fév 22 2015, 16:39

Je ne sais pas si l'Esprit Saint me donne des ailes,mais ce forum m'aura au moins fait réfléchir et donné des idées Very Happy

Il y a un problème quand même, c'est comment pourrait être accepté dans nos villages un jeune prêtre venant d'Afrique ? car c'est de l'un d'eux que nous aurons ?

s\'interroger

Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
COQUELICOT

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeDim Fév 22 2015, 17:10



dans beaucoup de paroisse de Wallonie, il y a déjà beaucoup de prêtres africains,
donc accueillez-le les bras ouverts, prouvez-lui que les européens sont vraiment chrétiens, vu le manque de vocation chez nous !
et les prêtres africians doivent prouver qu'ils sont de vrais prêtres !


c'est le cas dans ma région, c'est au moins le quatrième, ils sont partout, toutes régions de Liège, des Ardennes, etc..
vraiment pas de problème mais il faut veiller qu'il travaille pour sa paroisse en terre belge et non pour l'Afrique !!!!
dans une autre paroisse, c'est un prêtre vietnamien, il est formidable,
et est un vrai travailleur pour Dieu et ses paroissiens qui sont trop souvent exigeants !
il faudra l'aider pour ne pas qu'il se sente coincé entre deux continents, deux cultures !

tous les +/- sept ans, les évêques font changer de paroisses tous les prêtres !
la tournante s'est produite en septembre 2013 !

bone continuation ! en union.

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeMer Sep 23 2015, 21:39


Comment évangéliser ?

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 BTO03-Lapinbleu771C-Mc1_17

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeJeu Sep 24 2015, 16:21




La liturgie est la première et la plus puissante expression de la nouvelle évangélisation.


Le synode des évêques sur « la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne » (7-28 octobre 2012) s’est conclu par la présentation à Benoît XVI d’une liste de 58 "propositions", votées au préalable par les pères synodaux


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :


...

Proposition 35 : Liturgie

La célébration digne de la sainte liturgie, cadeau le plus précieux de Dieu pour nous, est la source de la plus haute expression de notre vie dans le Christ (cf. Sacrosanctum Concilium, 10). Elle est, par conséquent, la première et la plus puissante expression de la nouvelle évangélisation. A travers la liturgie, Dieu désire manifester la beauté incomparable de son amour immense et éternel pour nous, et nous, en réponse à ce don, nous désirons offrir ce qu’il y a de plus beau dans notre prière à Dieu. Dans le merveilleux échange de la sainte liturgie, dans laquelle le ciel descend sur la terre, le salut est à portée de main, invitant à la repentance et à la conversion du cœur (cf. Mt 4,17; Mc 1,15).

L'évangélisation dans l'Eglise suppose une liturgie qui élève le cœur des hommes et des femmes vers Dieu. La liturgie n'est pas seulement une action humaine, mais une rencontre avec Dieu qui conduit à la contemplation et à l'amitié profonde avec Dieu. En ce sens, la liturgie de l'Eglise est la meilleure école de la foi.

Proposition 36 : Dimension spirituelle de la nouvelle évangélisation

L'agent principal de l'évangélisation, c'est l'Esprit Saint qui ouvre les cœurs et les convertit à Dieu. L'expérience de la rencontre avec le Seigneur Jésus, rendue possible par l'Esprit qui nous introduit dans la vie trinitaire, et accueillie dans un esprit d'adoration, de supplication et de louange, doit être fondamentale dans tous les aspects de la nouvelle évangélisation. C’est là la « dimension contemplative » de la nouvelle évangélisation qui se nourrit sans cesse de la prière, à commencer par la liturgie, en particulier l'Eucharistie, source et sommet de la vie de l'Eglise.

Par conséquent, nous proposons que la prière soit encouragée et enseignée dès la petite enfance. Les enfants et les jeunes doivent être éduqués dans la famille et dans les écoles à reconnaître la présence de Dieu dans leur vie, à le louer, à lui rendre grâce pour les dons reçus de lui et à prier l’Esprit-Saint de les guider.

...



Ce que rappelait encore le 14 septembre 2015 Mgr Olivier de Germay Evêque d’Ajaccio :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :


En ce début d’année pastorale, il est bon de se rappeler le but de ce que nous allons entreprendre. Nos activités ne visent pas à faire fonctionner une institution mais à évangéliser. Elles se situent dans la dynamique des paroles du Christ : « allez, de toutes les nations, faites des disciples ».

Or, reconnaissons-le, cette évangélisation ne va pas de soi. Dans nos pays de vieille chrétienté, l’Eglise vit une mutation qui comporte des aspects positifs mais aussi – et de façon assez évidente depuis plusieurs dizaines d’années – les éléments d’une décroissance qui dure encore. Aujourd’hui la grande majorité des jeunes de moins de 20 ans ne savent quasiment rien de Jésus-Christ. Le défi de la nouvelle évangélisation est immense et passionnant à la fois. Il nous pousse à revenir sans cesse à ce qui constitue le cœur de notre foi, c’est-à-dire au kérygme comme aime à le rappeler le Pape François.

l’intérêt d’aller à la messe chaque dimanche

La nouvelle évangélisation passera également par une pastorale renouvelée de l’eucharistie. Comment pourrait-il en être autrement puisqu’elle est « la source et le sommet de la vie chrétienne » ? La désaffection que nous constatons pour nos messes dominicales doit nous interroger. Comment se fait-il que tant de jeunes et d’adultes qui ont été initiés à la foi chrétienne ne voient pas l’intérêt d’aller à la messe chaque dimanche ?

Même si ce n’est pas la seule raison, nous devons accepter de remettre en question la façon dont nous célébrons l’eucharistie. La réforme liturgique qui a suivi le Concile était nécessaire. Elle a permis, entre autres, de donner une place plus large à la Parole de Dieu, de permettre une participation plus aisée des fidèles par l’utilisation de la langue vernaculaire, de promouvoir une certaine sobriété des rites tout en retrouvant des éléments de la grande tradition liturgique de l’Eglise. S’il ne s’agit donc pas de remettre en cause la réforme liturgique, il n’est en revanche pas interdit de s’interroger sur la façon dont elle a été mise en œuvre.

La possibilité pour le prêtre de célébrer face au peuple a été selon moi mal accompagnée

Un des aspects concerne l’orientation de nos liturgies. La grande majorité des églises sont orientées vers l’Orient qui symbolise le Christ. Les anciens avaient bien conscience de prier en étant tournés vers le Christ. La messe était perçue comme un moment où les fidèles se tournaient vers leur Dieu, d’abord pour l’écouter puis pour lui offrir le sacrifice d’action de grâces. La possibilité pour le prêtre de célébrer face au peuple a été selon moi mal accompagnée. On a alors progressivement perdu le sens de cette orientation fondamentale et perçu la messe uniquement comme un dialogue entre l’assemblée et le prêtre. Celui-ci s’est ainsi parfois considéré comme un animateur, se sentant la mission de rendre la messe accessible, compréhensible, animée, sympathique même, faisant des commentaires, se permettant d’adapter les formules liturgiques, etc. Du coup, l’attention des fidèles était de plus en plus captivée par la « prestation » du prêtre et/ou celle de l’animateur de chants.

En voulant expliquer les rites, on leur interdit de remplir leur fonction qui est de suggérer le mystère

Cette dérive n’a pas favorisé la participation des fidèles souhaitée par le Concile. En voulant absolument expliquer les rites, en effet, on les « aplatit », on leur interdit de remplir leur fonction qui est de suggérer le mystère. La formation liturgique est certes nécessaire, mais en dehors de la messe. Bien célébrée, la liturgie de l’Eglise peut orienter les cœurs vers Dieu, manifester sa présence et aider les fidèles à se laisser toucher par « l’œuvre de la rédemption qui s’accomplit ». Elle est le fruit de 2000 ans de tradition. Tout y est pensé pour être au service d’un événement dont l’acteur principal est Dieu lui-même et auquel nous sommes invités à participer, d’une participation non pas d’abord extérieure mais intérieure.

Avec l’humilité de celui qui sait être au service d’une œuvre qui le dépasse, avec simplicité et sans ritualisme, sachons être les serviteurs de la beauté de la liturgie pour redonner à ceux qui l’ont perdu le goût du don de Dieu.

+ Olivier de Germay Evêque d’Ajaccio


et aussi le Pape François sur la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :


...

L’évangélisation joyeuse se fait beauté dans la liturgie, dans l’exigence quotidienne de faire progresser le bien. L’Église évangélise et s’évangélise elle-même par la beauté de la liturgie, laquelle est aussi célébration de l’activité évangélisatrice et source d’une impulsion renouvelée à se donner.

...






Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeJeu Sep 24 2015, 23:04

territoire en héritage a écrit:

La liturgie est la première et la plus puissante expression de la nouvelle évangélisation.
(...)
Citation :
...
L’évangélisation joyeuse se fait beauté dans la liturgie, dans l’exigence quotidienne de faire progresser le bien. L’Église évangélise et s’évangélise elle-même par la beauté de la liturgie, laquelle est aussi célébration de l’activité évangélisatrice et source d’une impulsion renouvelée à se donner.

Je suis bien prêt à reconnaitre que la liturgie est en principe la première et la plus puissante expression de la nouvelle évangélisation. Mais je reste sous l'impression que, dans bien des paroisses, il y aurait des améliorations à apporter à sa présentation et à sa forme afin de la rendre plus attractive auprès des catholiques qui l'ont délaissée parce qu'elle n'avait plus le don de toucher leur coeur.

Ceci dit, j'ajoute qu'il y a maintenant quelques beaux efforts qui sont faits, en certaines paroisses, afin de remédier à ce manque de vie de certaines liturgies anciennes et déphasées, des liturgies qui ne rejoignent plus la sensibilité moderne des jeunes; du moins le vidéoclip, ci-dessous, me semble une belle démonstration de ce que devrait être une liturgie vivante, joyeuse, attractive et vraiment au service de l'évangélisation :



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Sep 25 2015, 08:45




Stan a écrit:
territoire en héritage a écrit:

La liturgie est la première et la plus puissante expression de la nouvelle évangélisation.
(...)
Citation :
...
L’évangélisation joyeuse se fait beauté dans la liturgie, dans l’exigence quotidienne de faire progresser le bien. L’Église évangélise et s’évangélise elle-même par la beauté de la liturgie, laquelle est aussi célébration de l’activité évangélisatrice et source d’une impulsion renouvelée à se donner.

Je suis bien prêt à reconnaitre que la liturgie est en principe la première et la plus puissante expression de la nouvelle évangélisation.
...


Vous êtes donc prêt (bien prêt) à reconnaître ce que dit le pape François à ce sujet, ainsi, je suppose, que vous l'êtes peut-être avec les pères synodaux en 2012 ... En ce qui me concerne je suis même tout simplement d'accord avec ces déclarations ...

Citation :
Mais je reste sous l'impression que, dans bien des paroisses, il y aurait des améliorations à apporter à sa présentation et à sa forme afin de la rendre plus attractive auprès des catholiques qui l'ont délaissée parce qu'elle n'avait plus le don de toucher leur coeur.


Que signifie "plus attractive" et pourquoi cette carence ? Considérons ce que dit Benoit XVI :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :
Benoît XVI et la liturgie : Analyse d’une crise

Il suffit de regarder la quantité d’ouvrages dans lesquels le Pape Benoit XVI aborde des questions relatives à la liturgie pour comprendre que c’est un sujet qui lui tient à cœur.

En raison du lien qui existe entre la liturgie et la Foi, l’ancien préfet pour la congrégation pour la doctrine de la Foi n’a pas manqué d’analyser l’importance de la liturgie : « Il est apparu de plus en plus clairement qu'il en va dans la liturgie de notre compré­hension de Dieu et du monde, de notre relation au Christ, à l'Eglise et à nous-mêmes : dans notre rapport avec la liturgie se joue le destin de la foi et de l'Eglise[1] ».

La crise que l’Eglise connaît aujourd’hui, quant à l’expression de la Foi, ne peut donc manquer pour le cardinal Ratzinger d’avoir un écho en liturgie. Contrairement à la nature pre­mière du mouvement liturgique, explique le cardinal Ratzinger, « la réforme liturgique, dans sa réalisation concrè­te, s'est éloignée toujours davantage de cette origine. Le résultat n'a pas été une réanimation, mais une dévastation. D'un côté, on a une liturgie dégénérée en show, où l'on essaie de rendre la religion intéressante à l'aide de bêtises à la mode et de maximes morales aguichantes, avec des succès momen­tanés dans le groupe des fabricants liturgiques, et une attitu­de de recul d'autant plus prononcée chez ceux qui cherchent dans la liturgie, non pas le showmaster spirituel, mais la ren­contre avec le Dieu vivant devant qui tout "faire" devient insi­gnifiant, seule cette rencontre étant capable de nous faire accéder aux vraies richesses de l'être[2] ». Cette liturgie dégé­nérée résulte d'une nouvelle conception de la liturgie, concep­tion plus ou moins consciente, dont les lignes directrices « peuvent se résumer à l’aide de formules telles que créativi­té, liberté, célébration, communauté. Selon cette conception, le rite, les contraintes, l'intériorité, l'ordonnance générale de l'Église apparaissent comme des notions négatives qui carac­térisent une étape à dépasser de l'ancienne liturgie.[3] »


Une analyse de la crise liturgique actuelle

S'inspirant de Romano Guardini, pionnier du mouvement liturgique, le cardinal Ratzinger rappelait dans son livre Un Chant nouveau pour le Seigneur les trois dimensions ontologiques dans lesquelles se déploie la liturgie : le cosmos, l'histoire et le mystère. Si le cardinal a formulé des réserves sérieuses sur la réforme liturgique, c’est que ces aspects en sont absents.

La nouvelle liturgie, en effet :

a) n'est pas cosmique, étant limitée au groupe.

b) Elle n'a pas d'histoire, puisqu'elle affirme son émancipation par rapport, à toute donnée extrinsèque et à tout héritage.

c) Elle ne connaît pas le mystère, tout s'y expliquant et devant être expliqué.



La nouvelle liturgie et la dimension cosmique

« Il s'agit bien plutôt pour les participants de s'assurer de leur communauté mutuelle et de sortir ainsi de leur isolement, dans lequel l'existence moderne enferme l'individu. Il s'agit de nourrir des senti­ments de libération, de joie, de réconciliation, de dénoncer ce qui est nuisible et de donner des impulsions pour l'action. C'est pourquoi il revient à la communauté de créer elle-même sa liturgie et non de la recevoir de traditions devenues incom­préhensibles : la communauté se représente et se célèbre elle-même.[4] »

« Le groupe s'oppose ainsi à l'Eglise, la communauté à l'institution. La communau­té est le lieu de l'espérance, tandis que l'institution est l'expression de la menace des puissants.[5] »

« Non seulement des prêtres, mais des évêques ont l'impression qu'ils ne sont pas fidèles au concile s'ils repren­nent les prières telles qu'elles figurent dans le missel ; il faut y glisser au moins une formule "créative", si banale qu'elle soit. Et les souhaits de bienvenue aux assistants, éventuelle­ment aussi un au revoir amical, sont déjà devenus des élé­ments obligatoires de l'action sainte, auxquels personne n'oserait se soustraire.[6] »


« La liturgie sans Eglise porte la contradiction en elle-même. Là où tous sont acteurs, pour que tous deviennent sujets, celui qui agit réellement dans la liturgie disparaît lui aussi, en même temps que le sujet commun, l'Église. On oublie, en effet, qu'elle devrait être opus Dei, que c'est d'abord Dieu qui agit et que c'est par son agir que nous sommes sau­vés. En se célébrant lui-même, le groupe ne célèbre rien du tout. Il n'est pas motif à célébration. C'est pourquoi l'activité commune sécrète l'ennui. Rien ne se passe, en effet, si reste absent celui que le monde entier attend. (...) On n'est même plus en droit de parler de liturgie, qui présuppose l'Église ; il ne reste que des rituels de groupe.[7] »

« Les conséquences d'une telle valorisation de la com­munauté vécue au détriment de la réalité sacramentelle sont graves : c'est elle-même que la communauté célèbre.[8] »

Il invite à ce « que la liturgie soit à nouveau une activité communautaire de l'Eglise et qu'elle soit arrachée à l'arbitraire des curés et de leurs équipes liturgiques ».[9]


« La créativité des liturgies autofabriquées se meut dans un cercle restreint, nécessairement misérable, comparée à la richesse d’une liturgie dont la croissance couvre des siècles et même des millénaires.[10] »


La réforme face à l’histoire de la liturgie

« La constitution sur la liturgie du concile a certes posé les fondements pour la réforme ; mais la réforme elle-même a été ensuite mise en œuvre par un conseil post-conciliaire et, dans ses détails concrets, elle ne peut pas être simplement ramené au concile.[11] »

« D'innombrables exposés donnent l'impression que, depuis Vatican II, tout a changé et que tout ce qui l'a précédé est dépourvu de valeur, ou dans le meilleur des cas, n'en acquiert qu'à sa lumière. Le second concile du Vatican n'est pas abordé comme une partie de l'ensemble de la Tradition vivante de l'Eglise, mais comme la fin de la Tradition et un redémarrage à zéro. La vérité est que le Concile n'a défini aucun dogme et a voulu consciemment s'exprimer à un niveau plus modeste, simplement comme un concile pastoral. Pourtant, nombreux sont ceux qui l'interprètent comme s'il était presque le superdogme qui ôte toute importance au reste. Cette impression est surtout renforcée par certains faits courants. Ce qui était autrefois considéré comme le plus sacré - la forme transmise de la liturgie - apparaît d'un seul coup comme ce qu'il y a de plus défendu et la seule chose que l'on puisse rejeter en toute sûreté. -On ne tolère pas la critique des options de la période post-conciliaire ; mais, là où les antiques règles sont en jeu, ou bien les grandes vérités de la foi - par exemple la virginité corporelle de Marie, la résurrection corporelle de Jésus, l'immortalité de l'âme, etc. - on ne réagit même plus, ou alors avec une modération extrême. […]Tout cela conduit de nombreuses personnes à se demander si l'Église d'aujour­d'hui est réellement celle d'hier, ou si on l'a remplacée par une autre sans les en aviser. La seule manière de rendre crédible Vatican II est de le présenter clairement pour ce qu'il est: une partie de l'entière et unique Tradition de l'Église et de sa foi.[12] »

« Il faut constater que le nouveau missel, quels que soient tous ses avantages, a été publié comme un ouvrage réélaboré par des professeurs, et non comme une étape au cours d'une crois­sance continue. Rien de semblable ne s'est jamais produit sous cette forme, cela est contraire au caractère propre de l'évolution liturgique.[13] »

« Ce qui s'est passé après le concile signifie tout autre chose : à la place de la liturgie fruit d'un développement continu, on a mis une liturgie fabriquée. On est sorti du processus vivant de croissance et de devenir pour entrer dans la fabrication. On n'a plus voulu continuer le devenir et la maturation orga­niques du vivant à travers les siècles, et on les a remplacés - à la manière de la production technique - par une fabrication, produit banal de l'instant[14] ». Il avait écrit précédemment « La liturgie ne naît pas d'ordonnances, et l'une des insuffi­sances de la réforme liturgique post-conciliaire est sans aucun doute à chercher dans le zèle de professeurs qui, de leur bureau, ont construit ce qui aurait dû relever d'une crois­sance organique. Un exemple caractéristique à nos yeux de cette manière de faire est la réforme du calendrier... ».[15]

« La crise de la liturgie ne repose que pour une très faible part sur la différence qui existe entre les anciens livres et les nouveaux. Il devient de plus en plus clair qu'à l'arrière-plan de toute la querelle, de profondes divergences de vue se sont fait jour, (...) deux conceptions fondamentalement différentes.[16] » Mais il n'innocente pas pour autant les livres liturgiques officiels, à la différence de certains catholiques qui, par souci d'obéissan­ce, se contentent d'incriminer leurs applications malencon­treuses. Il écrit par exemple : « La prédominance exclusive de la parole, que malheureusement les livres liturgiques officiels eux-mêmes suggèrent quelque peu, est critiquable[17] ». Ailleurs, il critique sans bienveillance le nouveau rituel bap­tismal.[18]

C’est une idée récurrente chez le cardinal : la liturgie appartenant à l'Eglise, personne n'a le droit de la changer à sa guise. D'où cette exclamation remplie de nostalgie : « Elle était si belle, cette continuité qui faisait que l'on ne dépendait ni du curé ni même des autorités romaines ! »[19]


La nouvelle liturgie et la présence du mystère

« Le terme de participatio actuosa (participation active, dans le Concile) a très vite été pris dans le sens extérieur et superficiel d'une activité nécessaire, généralisée, comme s'il fallait que le plus grand nombre des personnes, et le plus souvent possible, soit manifestement actives. Certes, le mot participation implique une action à laquelle chacun est associé. Mais pour définir le type d'activité dont il s'agit, il faut d'abord établir ce qu'est l' actio centrale à laquelle tous les membres de la communauté sont censés prendre part... La véritable action liturgique, l'acte liturgique par excellence est l'oratio, la grande prière qui forme le noyau de l'Eucharistie, laquelle, pour cette raison, fut appelée oratio par les Pères... L'oratio - la Prière eucharistique, le canon - est actio au sens le plus élevé... Les actions extérieures de la liturgie (lectures, chants, collecte des dons) peuvent, bien entendu, être réparties de façon appropriée, mais en marquant bien la différence entre participation au service de la parole (lecture, chant) et célébration sacramentelle proprement dite. L'aspect secondaire de ces actions extérieures devrait être clairement manifestée ; l'évidence doit s'imposer : l' oratio ouvre l'espace à l'actio de Dieu. »[20]

« La liturgie n'est pas un show[21], un spectacle qui ait besoin de metteurs en scène géniaux, ni d'acteurs de talent. La liturgie ne vit pas de surprises sympathiques, de trouvailles captivantes mais de répétitions solennelles. Elle ne doit pas exprimer l'actualité et ce qu'elle a d'éphémère, mais le mystère du sacré. »

« Il en est ressorti qu'on n'avait une participation active que s'il y avait activité extérieure tangible : discours, paroles, chants, homé­lies, lectures, poignées de mains... Mais on a oublié que le concile place aussi dans l'actuosa participatio le silence, qui favorise une participation vraiment profonde, personnelle, nous permettant d'écouter intérieurement la parole du Seigneur. Or, de ce silence, il n'y a plus trace dans certains rites. »
[22]

« La prière communautaire de la liturgie doit, elle aussi, tendre à ce qu'on ne parle pas seulement les uns aux autres, mais bien à Dieu. C'est alors que nous parlerons le mieux et le plus pro­fondément ensemble. »[23]

« Nous devons redonner à la liturgie la dimension du sacré. La liturgie n'est pas un festival, elle n'est pas une réunion de détente. Ce qui importe, ce n'est pas que le curé réussisse à produire de son cru des idées suggestives ou des élucubrations. La liturgie, c'est Dieu trois fois saint se rendant présent parmi nous, c'est le buisson ardent, c'est l'alliance de Dieu avec l'homme, en Jésus-Christ, celui qui est mort et ressuscité. La grandeur de la liturgie ne se fonde pas sur le fait qu'elle offre un passe-temps intéressant, elle consiste bien plutôt dans l'acte de se rendre tangible du Totalement­-Autre que nous ne sommes pas en mesure de faire venir. Il vient parce qu'Il le veut. Autrement dit, l'essentiel dans la liturgie est le mystère, qui se réalise dans le rite commun de l'Eglise ; tout le reste la réduit. Les gens le ressentent vivement, et se sentent trompés, lorsque le mystère se transforme en distraction, quand l'auteur principal dans la liturgie n'est pas le Dieu vivant mais le prêtre ou l'animateur liturgique. »[24]

« Le silence, cheminement en commun vers l'homme intérieur ... est indispensable à une véritable participatio actuosa... Un discours ininterrompu à haute voix étouffe l'exigence intrinsèque des paroles... La proclamation du canon constamment à haute voix appelle à grands cris une variété à laquelle la multiplication des prières eucharistiques, si grande soit-elle, ne saurait suffire ... La variété elle aussi devient à la longue ennuyeuse, […] d'autant plus que leur qualité et leur convenance théologique sont parfois à la limite du suppor­table »[25], note de façon incisive le cardinal.

Le cardinal Ratzinger évoque avec tristesse « l'appauvrissement effrayant résultant de la mise à la porte de l'Eglise de la beauté gratuite, remplacée par une soumission exclusive à l'utilitaire », « le froid que fait passer sur nous la morne litur­gie post-conciliaire », « l'ennui que provoque son goût pour le banal et sa médiocrité artistique ».[26]

« La banalité et le rationalisme enfan­tin de liturgies autobricolées, avec leur théâtralité artificielle, laissent de plus en plus apparaître leur grande pauvreté : leur inconsistance saute aux yeux. Le pouvoir du mystère s'est évanoui et les petites autosatisfactions qui prétendent compenser cette perte ne peuvent plus satisfaire à la longue les fonctionnaires eux-mêmes. »[27]

« L'exigence aujourd'hui vraiment répandue n'est pas celle d'une liturgie sécularisée, mais au contraire d'une nouvelle rencontre avec le Sacré au moyen d'un culte qui permette de reconnaître la présence de l'Eternel. »[28]


La valeur du rit tridentin

En préliminaire, rappelons que le cardinal a toujours esti­mé qu'un véritable pluralisme devait reconnaître que la litur­gie traditionnelle a une place.[29] On sait aussi sa bienveillance concrète envers les prêtres et communautés religieuses qui en assurent la pérennité. I1 écrivait dès 1982 à propos de ses défenseurs : « Tous leurs reproches sont-ils injustifiés ? Par exemple, n'est-il pas vraiment singulier qu'on n'ait jamais entendu, à l'égard des destructions faites au cours même de la liturgie, de réactions épiscopales semblables à celles qui s'expriment aujourd'hui contre l'emploi d'un missel de l'Eglise dont l'existence remonte bien plus haut que Pie V ? »[30]

Il développe la même idée d’un droit à l’existence au milieu du pluralisme actuel : « Je suis certes d'avis que l'on devrait accorder beaucoup plus généreusement à tous ceux qui le souhaitent le droit de conserver l'ancien rite. On ne voit d'ailleurs pas ce que cela aurait de dangereux ou d'inacceptable. Une communauté qui déclare soudain strictement interdit ce qui était jusqu'alors pour elle ce qu'il y a de plus sacré et de plus haut, et à qui l'on présente comme inconvenant le regret qu'elle en a, se met elle­-même en question. Comment la croirait-on encore ? Ne va-t­-elle pas interdire demain ce qu'elle prescrit aujourd'hui ?... Des centres où la liturgie est célébrée sans affectation, mais avec respect et grandeur, attirent, même si l'on ne comprend pas chaque mot. C'est de tels centres, qui peuvent servir de critères, que nous avons besoin. Malheureusement, la tolérance envers des fantaisies aventureuses est chez nous presque illimitée, mais elle est pratiquement inexistante envers l'ancienne liturgie. On est sûrement ainsi sur le mauvais chemin ».[31]

C’est par respect pour la Tradition qu’il faut garder ce rit : « Pour souligner qu'il n'y a pas de rupture essentielle, que la continuité et l'identité de l'Eglise existent, il me semble indispensable de maintenir la possibilité de célébrer selon l'ancien Missel comme signe de l'identité permanente de l'Eglise. C'est pour moi la raison fondamentale : ce qui était jusqu'en 1969 LA liturgie de l'Eglise, la chose la plus sacrée pour nous tous, ne peut pas devenir après 1969 -avec un positivisme incroyable- la chose la plus inacceptable ».[32]

Contrairement au N.O.M., le missel de Trente ne tombe pas sous la critique d’un missel fabriqué de toute pièce : « Il n'y a pas en effet de liturgie tridentine et, jusqu'en 1965, personne n'aurait su dire ce que recouvrait cette appellation. Le concile de Trente n'a fabriqué aucune liturgie. Et, au sens strict, il n'y a pas non plus de missel de saint Pie V. Le missel qui parut en 1570 sur l'ordre de saint Pie V ne se différenciait que par d'infimes détails de la première édition imprimée du Missale romanum publiée juste cent ans plus tôt ».[33]

Le cardinal ne se fait cependant pas d’illusion sur l’accueil reçu dans bons nombre d’endroit par les fidèles attachés au rit tridentin : « il ne serait pas très réaliste de vouloir passer sous silence les moins bonnes choses : qu'en maints endroits les difficultés persistent et continuent à persister, parce que tant les évêques que les prêtres et les fidèles considèrent cet attachement à la liturgie ancienne comme un élément de division, qui ne fait que troubler la communauté ecclésiale et qui fait naître des soupçons sur une acceptation du concile « sous réserve seulement », et plus généralement sur l'obéissance envers les pasteurs légitimes de l'Eglise. »[34]

Il exprime une des raisons de cet acharnement contre la liturgie tridentine : « C'est seulement à partir de la disqualification pratique de Trente, que l'on peut comprendre l'exaspération accompagnant la lutte contre la possibilité de célébrer encore, après la réforme liturgique, la messe selon le missel de 1962. Cette possibilité est la contradiction la plus forte et dès lors la moins tolérable par rapport à l'opinion de qui estime que la foi en l'Eucharistie formulée par Trente a perdu sa validité. »[35]

La liturgie tridentine conserve aux yeux de notre pape toutes les qualités d’une bonne liturgie : elle permet aux fidèles de participer à l’action sainte tout en préservant le mystère :

« De nombreuses raisons peuvent avoir induit beaucoup de gens à chercher refuge dans l'ancienne liturgie. La principale est qu'ils y trouvent conservée la dignité du sacré. Après le Concile, beaucoup ont élevé consciemment la "désacralisation" au rang de programme d'action »[36]

...




Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Sep 25 2015, 15:40

territoire en héritage a écrit:
Citation :
Vous êtes donc prêt (bien prêt) à reconnaître ce que dit le pape François à ce sujet, ainsi, je suppose, que vous l'êtes peut-être avec les pères synodaux en 2012 ... En ce qui me concerne je suis même tout simplement d'accord avec ces déclarations ...

Stan a écrit:

Citation :
Mais je reste sous l'impression que, dans bien des paroisses, il y aurait des améliorations à apporter à sa présentation et à sa forme afin de la rendre plus attractive auprès des catholiques qui l'ont délaissée parce qu'elle n'avait plus le don de toucher leur coeur.

Que signifie "plus attractive" et pourquoi cette carence ? Considérons ce que dit Benoit XVI :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour TEH

Je pense qu'il peut y avoir plusieurs points de vues à propos de la liturgie; et, pour ma part, je suis sensible aux observations lucides que  le cardinal Martini avait demandé de faire publier
après sa mort, et dont je vous donne l'extrait ci-dessous :

Citation :

Le cardinal Carlo Maria Martini

(1927- 2012)


« L’Église a 200 ans de retard 
Nos rites et nos vêtements sont pompeux

Mais ces choses expriment-elles
ce que nous sommes aujourd’hui ? (…) L'abondance pèse. »

(Cardinal Martini)

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si vous voulez voir quelques exemples de rites et de vêtements pompeux
dont parle le cardinal Martini, il me semble que sa remarque pourrait concerner
l'exemple qui nous est montré dans les photos ci-dessous:

Le très conservateur cardinal Burke
engoncé dans sa capa magna comportant
une précieuse fourrure d'hermine en collet

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Burke

Des liturgies franchement princières pour ce cardinal,
(au coût de 21880 Euros) dans la description qui nous est
faites, ci-dessous, et qui concerne les liturgies de celui-ci :


EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 CARDINAL+RAYMOND+BURKE+6

Citation :

Une intéressante observation
de Patrice de Plunkett


EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Plunkett
Le refroidissement de la mystique en juridisme est la tentation catholique
(les autres confessions chrétiennes
ont leurs propres tentations qui sont différentes) ;
quand le cardinal Burke nous déclare que tout réside
 dans la stricte application du droit canon, il est dans le refroidissement.
On comprend qu'il rejette François, qui est la chaleur.

Toute mystique se dégrade en politique, disait Péguy.
Quand le chrétien se refroidit spirituellement
(ce qui s'accompagne soit de laxisme, soit d'intégrisme doctrinal*),
il cesse de considérer que tout homme est son frère : la religion devient
un moyen de discriminer l'humanité
en « amis » et en « ennemis », chose éminemment rassurante
.

Se barder de certitudes, refuser d'être vulnérable,
vouloir être homogène et compact, c'est cesser d'être chrétien
.


* « Intégrisme » ne veut pas dire fidélité à la doctrine, mais crispation-dégénérescence par refus de la grâce.
(L'intégriste refuse les changements d'inflexion suggérés en Eglise par l'Esprit Saint).

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et il me semble bien que le pape François,
par ses propos ci-dessous, se situe aux côtés
du cardinal Martini et de Patrice de Plunkett:

Citation :

Le Pape François a appelé l'Eglise catholique
à ne pas s'enfermer sur elle-même
dans un monde en pleine mutation.



"Demandons-nous aujourd'hui: sommes-nous ouverts aux 'surprises de Dieu' ? Ou bien nous fermons-nous, avec peur, à la nouveauté de l'Esprit Saint ? Sommes-nous courageux pour aller par les nouveaux chemins que la nouveauté de Dieu nous offre ou bien nous défendons-nous, enfermés dans des structures caduques qui ont perdu la capacité d'accueil ?", s'est interrogé le chef de l'Eglise catholique.

"La nouveauté nous fait toujours un peu peur, parce que nous nous sentons plus rassurés si nous avons tout sous contrôle, si c'est nous-mêmes qui construisons, programmons, faisons des projets pour notre vie selon nos plans, nos sécurités, nos goûts", a-t-il ajouté.

"l'Eglise catholique (est invitée) à ne pas s'enfermer sur elle-même dans un monde en pleine mutation.

"Demandons-nous si nous avons tendance à nous enfermer en nous-mêmes, dans notre groupe, ou si nous laissons l'Esprit nous ouvrir à la mission. Rappelons-nous aujourd'hui ces trois mots: nouveauté, harmonie, mission.


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
COQUELICOT

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Sep 25 2015, 16:10

notre cher pape dit :

"Demandons-nous aujourd'hui: sommes-nous ouverts aux 'surprises de Dieu' ? Ou bien nous fermons-nous, avec peur, à la nouveauté de l'Esprit Saint ? Sommes-nous courageux pour aller par les nouveaux chemins que la nouveauté de Dieu nous offre ou bien nous défendons-nous, enfermés dans des structures caduques qui ont perdu la capacité d'accueil ?", s'est interrogé le chef de l'Eglise catholique.

"La nouveauté nous fait toujours un peu peur, parce que nous nous sentons plus rassurés si nous avons tout sous contrôle, si c'est nous-mêmes qui construisons, programmons, faisons des projets pour notre vie selon nos plans, nos sécurités, nos goûts", a-t-il ajouté.

"l'Eglise catholique (est invitée) à ne pas s'enfermer sur elle-même dans un monde en pleine mutation.

"Demandons-nous si nous avons tendance à nous enfermer en nous-mêmes, dans notre groupe, ou si nous laissons l'Esprit nous ouvrir à la mission. Rappelons-nous aujourd'hui ces trois mots: nouveauté, harmonie, mission."

TOUT EST DIT ET BIEN CONCIS !!!

Ce soir, l'évêque de Liège Mgr Delville Jean-Pierre a rencontré les paroissiens de ma région , échanges constructifs, questions/réponses:
que doit faire le chrétien pour vivre sa foi dans son quotidien, dans sa paroisse, dans son pays, dans le monde,
et comment amener les enfants à la foi !

en gros, il dit la même chose que le pape, et ils bien ont raison !

mais en conclusion, nous sommes restés convaincus qu'avant d'éduquer les enfants à la foi, nous devons d'abord rencontrer les adultes et les parents par un meilleur accueil dans la simplicité et la bonne humeur au monde chrétien.....!

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Sep 25 2015, 19:39



Stan a écrit:
territoire en héritage a écrit:
Citation :
Vous êtes donc prêt (bien prêt) à reconnaître ce que dit le pape François à ce sujet, ainsi, je suppose, que vous l'êtes peut-être avec les pères synodaux en 2012 ... En ce qui me concerne je suis même tout simplement d'accord avec ces déclarations ...

Stan a écrit:

Citation :
Mais je reste sous l'impression que, dans bien des paroisses, il y aurait des améliorations à apporter à sa présentation et à sa forme afin de la rendre plus attractive auprès des catholiques qui l'ont délaissée parce qu'elle n'avait plus le don de toucher leur coeur.

Que signifie "plus attractive" et pourquoi cette carence ? Considérons ce que dit Benoit XVI :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour TEH

Je pense qu'il peut y avoir plusieurs points de vues à propos de la liturgie; et, pour ma part, je suis sensible aux observations lucides que  le cardinal Martini avait demandé de faire publier
après sa mort...

« L’Église a 200 ans de retard
Nos rites et nos vêtements sont pompeux.  

...



L'affirmation que l'Eglise a 200 ans de retard, publiée après la mort du Cardinal Martini, est infantile surtout en essayant de l'expliquer par l'état des rites et des vêtements ! ! ...

En ce qui me concerne je fais confiance à Benoît XVI et non au cardinal Martini qui, semble-t-il, si l'info se confirme bien,  a conspiré avec d'autres évêques et cardinaux - le groupe de Sankt-Gallen - afin d'essayer d'empêcher le cardinal Joseph Ratzinger de devenir pape :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :
Le cardinal belge Godfried Danneels a publiquement reconnu lors de la présentation de sa biographie officielle qu’il faisait partie du groupe de Sankt-Gallen, une réunion annuelle convoquée depuis 1996 à l’initiative de l’évêque de cette petite ville Suisse, Ivo Fürer, en résistance à la montée en puissance du cardinal Ratzinger.
« Le nom chic, c’étatit le groupe de Sankt-Gallen. Mais nous, nous l’appelions “la Mafia” », dit-il goguenard devant un public ravi, réuni dans l’enceinte de la basilique de du Sacré-Cœur de Koekelberg en Belgique, mercredi soir.

« Il y avait quelques évêques, quelques cardinaux, trop pour les nommer tous », explique-t-il. Le cardinal Martini faisait partie des fondateurs ; les biographes de l’ancien primat de Belgique évoquent aussi la présence, au fil des ans, des cardinaux Kasper, Karl Lehmann, Basil Hume, Achille Silverstrini et l’ancien primat des Pays-Bas Mgr Ad van Luyn, qui fut de 2006 à 2012 président de la Conférence des évêques de l’Union européenne (COMECE).
Néerlandais, Belge, Allemands, Autrichiens, un ou des Français… Tout n’a pas été dit sur l’identité des conspirateurs de Sankt-Gallen mais on en sait tout de même assez pour comprendre que c’était du sérieux.
C’était pour eux des « vacances spirituelles » où ils pouvaient s’épancher alors que le pouvoir était de plus en plus centralisé à Rome sous Jean-Paul II. Ils n’avaient pas de candidat précis, expliquent-ils. Mais ils avaient des idées. Des idées qui étaient radicalement opposées à celles de Ratzinger,  « le pessimiste » ; et qui ont triomphé avec l’élection du pape François. Pour Danneels, ce fut une « résurrection personnelle », dit-il lui-même.
Ses biographes, Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens, ont fait un travail « scientifique », ayant accès à toutes les archives personnelles du cardinal Danneels. Ils le présentent comme un « faiseur de roi » : le groupe de Sankt-Gallen a favorisé l’élection du cardinal Bergoglio qui aurait déjà été son favori en 2005, après la démission du pape Benoît XVI. Depuis lors, le cardinal Danneels est régulièrement invité par le pape François.
« L'élection de Bergoglio correspondait au but poursuivi par Saint-Gall [ correction de texte donnée par levif.be], ça ne fait aucun doute. Et les grandes lignes de son programme sont celles dont Danneels et ses confrères discutaient depuis plus de dix ans » écrit Schelkens, souligne belgicatho.
Toute la presse belge bruit de leurs révélations en soi ahurissantes, mais en outre insultantes pour le pape émérite.
Danneels a rêvé en tant qu’évêque et cardinal « d’une certaine sorte d’Eglise », expliquent ses biographes : « Elle commence à se concrétiser avec le pape François ».
Voici ce qu’en dit Mettepenningen sur la radio belge Radio1 :
« Au cours du long pontificat de Jean-Paul II il y a eu une tendance croissante à la centralisation de tout ce qui était imposé depuis le haut, avec la marge du freedom of speech (liberté de parole) qui se rétrécissait. C’est depuis 1996 qu’un groupe a été érigé à Sankt-Gallen par l’évêque de Sankt-Gallen, Ivo Fürer : un groupe de cardinaux et d’évêques d’Europe de premier plan qui trouvaient quelque part cette freedom of speech ensemble. Depuis 1999, le cardinal Danneels en a été membre lui-même ; avec Ivo Fürer il en a été le plus longtemps membre.
Personne n’en savait rien mais on avait des soupçons à Rome, où en fait on était not amused [« pas amusé » à la manière de la reine Victoria, NDLR] de savoir qu’il y avait ce groupe que nous avons appelé de Sankt Gallen dans la biographie – et que le cardinal lui-même, apparemment, appelle la mafia, mais c’est un nom affectueux, signe d’une certaine espièglerie… »
Interrogé sur le fait de savoir si « Bergoglio en faisait partie », le biographe répond :
« Non, c’est un réseau de cardinaux et d’évêques européens haut placés. Dans l’engagement de ce petit groupe qui voulait la réforme de l’Eglise, qui voulait la rendre plus proche du cœur des gens, on y est allé progressivement. Au début des années 2000, alors que la fin de Jean-Paul II était désormais prévisible, on a pensé de manière plus stratégique à ce qu’il allait advenir de cette Eglise après Jean-Paul II. Depuis la venue du cardinal Silvestrini dans ce groupe de Sankt-Gallen celui-ci a pris un caractère plus tactique et plus stratégique. C’est ce qui explique la déception chez le cardinal Danneels et bien d’autres personnes lors de l’élection du pape Benoît  XVI – car l’Eglise ne se réformerait pas sous Benoît XVI. Cela ne commence vraiment à se faire que sous le pape François. »
Dès avant ces réunions le cardinal Danneels n’était pas en odeur de sainteté à Rome : la biographie précise qu’il était sur le point de devenir président de la COMECE lorsqu’un coup de fil depuis le Vatican l’en a empêché.
Danneels avait été chargé en 1980 du synode spécial des évêques néerlandais au moment où il fallait mettre de l’ordre dans l’Eglise des Pays-Bas. A peine le synode achevé, Godfried Danneels allait participer au synode général des évêques où Ratzinger s’exprime de manière pessimiste sur le divorce et la déliquescence des mœurs. Danneels – déjà – lui répons qu’il faut « un nouvel équilibre entre la loi et la miséricorde ». C’était nouveau, relève la presse belge. C’est l’esprit qui prévalait à Sankt-Gallen.
Pourquoi Danneels a-t-il parlé de ce groupe, pourquoi maintenant ? Besoin de se montrer important ou victorieux ? A vrai dire, il semble qu’il y ait de sa part une volonté de réhabilitation : éclaboussé par les enquêtes policières sur les affaires de prêtres pédophiles, il a quitté son poste en 2010 sous un nuage sombre, son image liée à celle de cette ancienne Eglise qu’au fond il n’aime pas. En rattachant de manière aussi spectaculaire son nom à celui du pape François, bien-aimé des médias, Danneels redorerait-il son blason ?
On peut supposer qu’il n’a pas révélé les noms de ses confrères dans cette « mafia » autoproclamé sans leur accord, tout comme on peut imaginer qu’il s’est abstenu de parler de ceux qui ont préféré que le secret qui avait eu cours jusqu’alors et qui l’ont toujours gardé.


ou encore :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :
Godfried Danneels a oeuvré pendant des années à l'élection du pape François


Walter Pauli
Le Vif

* * *

Les historiens de l'Église Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens viennent de publier une biographie du cardinal Godfried Danneels dans laquelle l'archevêque apparaît comme un défenseur de l'Église moderne. Il aurait même oeuvré pendant des années à l'élection du pape François.

Opposé au pouvoir grandissant de Ratzinger et de sa clique [sic] au Vatican, l'archevêque de Milan Carlo Maria Martini a commencé à organiser des réunions "secrètes" d'évêques et de cardinaux à Saint-Gall en Suisse à partir de 1996. Ces rencontres étaient vaguement connues de certains spécialistes, mais il n'y a jamais eu de compte rendu aussi détaillé des activités du "groupe de Saint-Gall" que dans la biographie de Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens. En 1999, Danneels a rejoint le groupe, dans lequel figuraient aussi l'évêque néerlandais Adriaan Van Luyn, les cardinaux allemands Walter Kasper et Karl Lehman, le Britannique Basil Hume et l'Italien Achille Silvestrini [ndr: "Mon cardinal"?]. Pour Danneels et les autres, il s'agissait de "vacances spirituelles", une forme de consolation et de soutien mutuel à une époque sombre [sic].

Le Vatican a envoyé le sinistre [sic] cardinal Camilo Ruini pour sonder de quoi il retournait, mais ce dernier a fait chou blanc. En même temps, le "Groupe de Saint-Gall" essayait d'influencer les agissements du Vatican. La question que l'on se posait de plus en plus expressément était la suivante : "Que se passera-t-il après Jean Paul II ? Comment éviter que Ratzinger ne devienne pape ?"

Lors du conclave de 2005, Joseph Ratzinger s'est avéré trop fort. Danneels et les autres membres du groupe Saint-Gall ont à peine réussi à cacher leur déception. Ils ont mis leur manque d'enthousiasme sur le compte de la fatigue. Mais leur analyse fondamentale, que l'appareil du Vatican avait besoin d'être innové et que le message de l'Église devait être beaucoup plus optimiste, était prémonitoire. Le pontificat de Ratzinger a tourné à la catastrophe [sic] et l'Église a gémi sous les affaires de mœurs et de corruption. Entraîné par l'évêque brugeois Roger Vangheluwe à un entretien avec la famille du neveu avec qui il avait eu une "petite relation" et suspecté dans l'Opération Calice, Danneels a également été mêlé aux scandales.



Le même cardinal Martini déclarant d'après benoit-et-moi :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"

Citation :
...

l'Eglise doit reconnaître ses erreurs et doit parcourir un chemin radical de changement, à commencer par le pape et les évêques.
...


Si toutes ces déclarations sont avérées - nous verrons bien - il ne reste pas grand chose de la crédibilité du cardinal Martini ...

@ Stan et COQUELICOT

Le pape François a lui aussi reconnu (références déjà données) :

Citation :
...

L’évangélisation joyeuse se fait beauté dans la liturgie, dans l’exigence quotidienne de faire progresser le bien. L’Église évangélise et s’évangélise elle-même par la beauté de la liturgie, laquelle est aussi célébration de l’activité évangélisatrice et source d’une impulsion renouvelée à se donner.

...

et que :

Citation :
"La nouveauté nous fait toujours un peu peur, parce que nous nous sentons plus rassurés si nous avons tout sous contrôle, si c'est nous-mêmes qui construisons, programmons, faisons des projets pour notre vie selon nos plans, nos sécurités, nos goûts", a-t-il ajouté.

"l'Eglise catholique (est invitée) à ne pas s'enfermer sur elle-même dans un monde en pleine mutation.

"Demandons-nous si nous avons tendance à nous enfermer en nous-mêmes, dans notre groupe, ou si nous laissons l'Esprit nous ouvrir à la mission. Rappelons-nous aujourd'hui ces trois mots: nouveauté, harmonie, mission.

et le pape Benoit XVI a bien expliqué que la sclérose à ce sujet venait justement de la mise en "show" de la liturgie , de bêtises à la mode et de maximes morales aguichantes , de rituels de groupe , d'arbitraire des curés et de leurs équipes liturgiques : c'est cela l'actuel véritable conservatisme qui sévit depuis des décennies - et contrairement au véritable état d'esprit du concile Vatican II -  conservatisme de "show" et autres aberrations liturgiques décrites par Benoit XVI et rapportées plus haut, à combattre pour aller vers la nouveauté que peut donner le Saint Esprit pour rénover la liturgie eucharistique, l'évangélisation et l'Eglise tout simplement ...

Il n'est plus temps de confondre, d'inverser ces choses  ...





Dernière édition par territoire en héritage le Sam Sep 26 2015, 06:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeVen Sep 25 2015, 23:10

Territoire en héritage a écrit:

Citation :
Stan a écrit:
Citation :
(...)
Bonjour TEH

Je pense qu'il peut y avoir plusieurs points de vues à propos de la liturgie; et, pour ma part, je suis sensible aux observations lucides que  le cardinal Martini avait demandé de faire publier après sa mort...

« L’Église a 200 ans de retard
Nos rites et nos vêtements sont pompeux.  

...
L'affirmation que l'Eglise a 200 ans de retard, publiée après la mort du Cardinal Martini, est infantile surtout en essayant de l'expliquer par l'état des rites et des vêtements ! ! ...

Bonjour TEH,

Je ne sais pas pourquoi vous avez volontairement omis ces quelques mots de la citation de ce que je vous ai écris ci-dessus (de même que vous avez omis de citer la Source que j'avais bien indiquée concernant l'extrait de citation du cardinal Martini  (?) Voici donc, en citation ci-dessous, ce que je vous ai écris en réalité ( j'en souligne en rouge les mots effacées par vous):


Citation :
Bonjour TEH

Je pense qu'il peut y avoir plusieurs points de vues à propos de la liturgie; et, pour ma part, je suis sensible aux observations lucides que  le cardinal Martini avait demandé de faire publier
après sa mort, et dont je vous donne l'extrait ci-dessous :


« Nos rites et nos vêtements sont pompeux.

Mais ces choses expriment-elles
ce que nous sommes vraiment aujourd'hui ?
(...) L'abondance pèse. »


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Sans doute que ces quelques mots que je souligne ci-dessus en rouge, vous auraient peut-être épargné d'avoir à écrire bien injustement que «  L'affirmation que l'Eglise a 200 ans de retard, publiée après la mort du Cardinal Martini, est infantile surtout en essayant de l'expliquer par l'état des rites et des vêtements ! ! ...  »

Cher TEH, la réalité de ce qu'a dit le cardinal Martini est finalement un peu plus étoffée que ce à quoi vous l'avez réduite en effaçant, de la citation que vous faites de moi, les mots qui indiquent que ce n'était que l'extrait d'un article plus long qu'il était possible de retrouver à la Source ( indiquée par moi ) que vous avez aussi effacée de la citation que vous faites de ce que je vous ai écrit.

Compte tenu des amputations que vous avez faites à ce que j'ai écris et cité (en indiquant aussi la Source) je comprends
bien maintenant que cela ait pu vous donner l'audace d'écrire que « l'affirmation (...) du cardinal Martini est infantile surtout en essayant de l'expliquer par l'état des rites et des vêtements ! ! ...  » Et bien non, cher TEH, la réalité est que le cardinal Martini, dans l'article dont j'indique la source, donne des raisons qui sont finalement plus étoffées que ce à quoi vous avez bien voulu les réduire.

Merci pour les citations que vous me donnez avec leurs sources
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; il s'agit de sites qui, me semble-t-il, sont à tendance traditionaliste donnant dans « le complotisme »; ce complotisme dont j'ai déjà parlé sur ce Forum, au lien suivant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je respecte votre volonté de croire à des complots dans lesquels aurait trempé le cardinal Martini; mais, en toute sincérité je dois vous dire (compte tenu de ce que j'ai lu sur la haute spiritualité du cardinal Martini) que je me méfie des informations (biaisées?) quand elles sont racontées par des traditionalistes comme le seraient les auteurs des Blogs auxquels vous vous référez avec sans doute une candeur tout à fait respectable, alors que ces informations attaquent frontalement la réputation de cardinaux .

Pardonnez-moi de vous dire cela (ci-dessus) qui vous semblera brutal ;
mon intention n'est pas de vous blesser, mais de vous dire ce qui me parait juste et vrai...
selon les informations que je possède et selon ma façon de voir les choses.

Merci pour votre collaboration sur le Forum; et que Dieu vous bénisse!

Pape François :
« Ne cédez pas au terrorisme des bavardages »




Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeSam Sep 26 2015, 06:04



Stan a écrit:
...

Merci pour les citations que vous me donnez avec leurs sources [...] ; il s'agit de sites qui, me semble-t-il, sont à tendance traditionaliste donnant dans « le complotisme »...

D'abord le blog de Jeanne Smits n'est pas "complotiste" et deuxièmement quand bien même ce serait (mais ce n'est pas) il apparait certain que la biographie du cardinal Daneels est effectivement parue (cf. moteur de recherche) et révèle l'action de ce groupe de hauts dignitaires dont il faisait partie - déjà cité - et donc tout lecteur de cet ouvrage pourra se rendre compte par lui-même de la vérité ou non des aveux du cardinal Daneels sans être pour autant "complotiste" comme vous dites faussement pour Jeanne Smits ...

Si vous voulez une référence malgré tout et que vous aurez quelque difficulté à accuser de complotisme, voici (1) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Opposé au pouvoir grandissant de Ratzinger et de sa clique au Vatican, l'archevêque de Milan Carlo Maria Martini a commencé à organiser des réunions "secrètes" d'évêques et de cardinaux à Saint-Gall en Suisse à partir de 1996. Ces rencontres étaient vaguement connues de certains spécialistes, mais il n'y a jamais eu de compte-rendu aussi détaillé des activités du "groupe de Saint-Gall" que dans la biographie de Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens. En 1999, Danneels a rejoint le groupe, dans lequel figuraient aussi l'évêque néerlandais Adriaan Van Luyn, les cardinaux allemands Walter Kasper et Karl Lehman, le Britannique Basil Hume et l'Italien Achille Silvestrini. Pour Danneels et les autres, il s'agissait de "vacances spirituelles", une forme de consolation et de soutien mutuel à une époque sombre.

Le Vatican a envoyé le sinistre cardinal Camilo Ruini pour sonder de quoi il retournait, mais ce dernier a fait chou blanc. En même temps, le "Groupe de Saint-Gall" essayait d'influencer les agissements du Vatican. La question que l'on se posait de plus en plus expressément était la suivante : "Que se passera-t-il après Jean Paul II ? Comment éviter que Ratzinger ne devienne pape ?"

Lors du conclave de 2005, Joseph Ratzinger s'est avéré trop fort. Danneels et les autres membres du groupe Saint-Gall ont à peine réussi à cacher leur déception. Ils ont mis leur manque d'enthousiasme sur le compte de la fatigue. Mais leur analyse fondamentale, que l'appareil du Vatican avait besoin d'être innové et que le message de l'Église devait être beaucoup plus optimiste, était prémonitoire. Le pontificat de Ratzinger a tourné à la catastrophe et l'Église a gémi sous les affaires de moeurs et de corruption. Entraîné par l'évêque brugeois Roger Vangheluwe à un entretien avec la famille du neveu avec qui il avait eu une "petite relation" et suspecté dans l'Opération Calice, Danneels a également été mêlé aux scandales.

Cependant, l'élection de Jorge Mario Bergoglio met fin à cette période sombre. "L'élection de Bergoglio correspondait au but poursuivi par Saint-Gall, ça ne fait aucun doute. Et les grandes lignes de son programme sont celles dont Danneels et ses confrères discutaient depuis plus de dix ans" écrit Schelkens.

Le 13 mars 2013, une vieille connaissance se tenait d'ailleurs aux côtés du nouveau pape François : Godfried Danneels. Officiellement, il était là en tant que doyen des cardinaux-prêtres , mais en réalité il a oeuvré pendant des années comme faiseur de rois discret d'un pape capable de rendre un avenir à "son" Église.


Concernant les extraits de citations que nous faisons sur les forums c'est une chose habituelle et d'ailleurs largement pratiquée par vous-même et je ne comprends pas votre réaction ... mais bon ...

Vous n'avez pas d'autre part relevé les justes propos du pape Benoit XVI montrant qu'il fallait sortir du conservatisme actuel dénaturant souvent la liturgie comme il l'a bien décrite mais c'est peut-être gênant pour vous et dans ce cas je le regrette mais c'est pourtant la vérité sur le sujet.

(1) à noter la petite rectification de texte, "L'élection de Bergoglio a été préparée à Saint-Gall," devant être remplacé par "L'élection de Bergoglio correspondait au but poursuivi par Saint-Gall," donnée par levif.be. Je corrige aussi dans l'un de mes textes ci-dessus.



Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeSam Sep 26 2015, 14:52

Bonjour TEH,

Je pense bon de vous informer (et d'informer aussi les membres du Forum) que les sources, en lesquelles vous avez puisé les informations sur ledit "Groupe de Saint-Gall", sont en  fait "des sites tendancieux"; du moins selon les informations que j'ai trouvé sur internet:
Citation :

Tendancieux- euse, adj.
(Définition)
Péj. [Notamment en parlant d'un énoncé, d'une argumentation] Qui n'est pas objectif, qui manifeste insidieusement une tendance idéologique, une intention, un parti pris non exprimé ouvertement ou non avoué. Propos, racontars tendancieux; insinuations, interprétations, questions tendancieuses; livres tendancieux.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voici des informations révélatrices que j'ai trouvées sur internet à propos de Jeanne Smits
et de son Blog
souvent associé à des catholiques intégristes;
ce site
en lequel vous avez puisé vos informations sur le "Groupe de Saint-Gall":
Citation :

Jeanne Smits
Jeanne Smits, née le 6 septembre 1962 à Londres, est une journaliste néerlandaise1, directrice de la rédaction du quotidien d'inspiration catholique Présent jusqu'en mars 2014, poste où elle avait été nommée en 2007 par Jean Madiran, cofondateur du journal.
Elle anime un blog quotidien d'informations pro-vie4 dont les articles sont fréquemment repris par le réseau Riposte catholique (Le rédacteur en chef de Riposte catholique est Daniel Hamiche, dont le site est critiqué pour ses méthodes de harcèlement, et qui est reconnu comme étant un site de catholiques intégristes (Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) ( Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

Jeanne Smits avait été nommée, par Jean Madiran en 2007, à la tête de la rédaction  du quotidien Présent , un quotidien français du soir, proche des catholiques traditionalistes, souvent qualifié d'extrême droite1 mais se déclarant (...) d'inspiration nationale et catholique.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand au site "Benoit et moi" je porte à votre attention qu'il publie
des articles nettement tendancieux, qui utilisent la méthode bien connue
des questions insidieuses qui cherchent à semer le doute, ( des questions du genre :
« Alors, Dieu a dit : "Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? »
(Gen 3, 1)

Lire SVP l'article polémique "Le pape qui n'aime pas les prêtres"
(contre le pape François),
avec ses remarques assassines et les questions insidieuses qu'il pose et qui
sont à base de bavardage
(Au Québec c'est le mot  "placotage"
qui est utilisé pour désigner le "bavardage
"):
Citation :

Extrait de l'article polémique
"Le pape qui n'aime pas les prêtres"
du site "Benoit et moi"


« Donc, dans ce long article, Mastino déballe sans demi-mots tout ce qu'il a sur le coeur,(...)
Les détails qu’ils donnent peuvent choquer, et c’est vrai que le portrait du Pape qui en émerge est très éloigné de celui que les médias nous distillent depuis un an et demi. Jamais je n’aurais publié un tel article il y a un an. Depuis, des éléments objectifs (et même publics, comme l’affaire des FFI) ont donné corps à ce portrait “non autorisé”, et mon intuition (s’ajoutant à l’observation attentive, tant pis si cela paraît prétentieux) me dit que les anecdotes rapportées ici, en particulier sur la vie à Sainte Marthe, ne sont pas inventées – sans parler des témoignages saisissants de prêtres, surtout le dernier.
...les louanges à François sont “fabriquées” par des gens qui sont TRES intéressés, et reprises sans recul,
souvent en toute bonne foi, par d’autres qui ne suivent pas, ou très épisodiquement, les nouvelles l’Eglise.
“Qui est cet homme, où veut-il conduire l’Eglise?”.

Dans le déjà cité dernier article de Sandro Magister, par exemple, Rodolfo Lorenzoni,
qui est journaliste à la RAI (donc sans doute pas un extrémiste!!) écrit:
«J’aimerais le connaître véritablement, François. Parce que, comme journaliste et comme catholique, en tant qu’individu qui s’efforce de suivre avec attention l’Église et le pape, franchement, je n’ai pas encore compris qui est cet homme et où il entend conduire l’Église du Christ»..
Preuve que l’éclairage imposé par l’ensemble des médias ne permet pas, loin de là, de répondre à toutes les questions – des questions que personne, même parmi ses ennemis les plus acharnés, n’aurait songer à se poser sous Benoît XVI.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Puisque dans l'article 

"Le cardinal Danneels et la “mafia” de Sankt-Gallen"

il est dit que le cardinal Dannels revendiquerait son rôle dans l'élection du pape François,
cela étant publié dans le Blog de Jeanne Smits, je pense comprendre que le cardinal Dannels
parle ici publiquement et avec humour de "la sainte mafia",

....qui n'était en vérité qu'un groupe de discussion comme il y en a normalement
dans tous les pré-conclaves (rien de plus normal), ainsi que cela nous
est aussi raconté dans le livre "Le Vatican indiscret", de Caroline Pigozzi, Ed Plon, 2012
qui n'a mis à jour aucun scandale
EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 9k=

Je ne vois donc rien de franchement scandaleux
à ce que des cardinaux se réunissent pour parler entre eux de ce qui serait
le plus favorable à la diffusion de l'Évangile du Christ
, mais je prends note que
votre article, du Blog de Jeanne Smits, est considéré par vous comme scandaleux
(ce qui est votre problème et non le mien; mais vous êtes bien libre de comprendre
"toujours au premier degré" ce que dit le cardinal Dannels
).

Quant à commenter les articles que vous proposez à mon attention,
au sujet de ce que dit Benoit XVI,
à propos de la liturgie; je suis bien embêté d'en faire un commentaire
puisque, depuis le Concile Vatican II, alors que je participe fréquemment
à la messe, je n'ai jamais été témoin d'abus liturgiques dans les célébrations
 de la messe au Québec.

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeSam Sep 26 2015, 18:13




Stan a écrit:
Bonjour TEH,

Je pense bon de vous informer (et d'informer aussi les membres du Forum) que les sources, en lesquelles vous avez puisé les informations sur ledit "Groupe de Saint-Gall", sont en  fait "des sites tendancieux"; du moins selon les informations que j'ai trouvé sur internet:

Tendancieux- euse, Péj. [Notamment en parlant d'un énoncé, d'une argumentation] Qui n'est pas objectif, qui manifeste insidieusement une tendance idéologique, une intention, un parti pris non exprimé ouvertement ou non avoué. Propos, racontars tendancieux; insinuations, interprétations, questions tendancieuses; livres tendancieux.

...


D'abord vous n'avez en rien prouvé votre accusation de complotisme pour Jeanne Smits et j'ai déjà dit que la vérité sur la sortie du livre bibliographique du cardinal Dannells n'en dépendait de toute façon pas, cette oeuvre est bien sortie cette semaine et vous pourrez éventuellement vérifier cela par vous-même en l'achetant chez un libraire pour lire les passages incriminés ...


Ensuite en ce qui concerne le site benoitetmoi (qui citait Le Vif) je ne l'ai mentionné que pour l'info sur l'existence du livre et du texte extrait ce qui ne signifie pas que je l'approuve en tout comme je vous l'avais pourtant déjà montré ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

même des sites contestables peuvent donner des infos exactes.


Vous avez une tendance à vouloir disqualifier indirectement l'info sur les cardinaux Daneels et Martini à cause de l'orientation de site mais si vous préférez considérez que l'organe d'information Levif.be publie également le texte que j'ai déjà donné sur le sujet, ainsi que belgicatho.hautetfort, esperancenouvelle.hautetfort etc ...


Maintenant il n'est nulle part question de manque de sérieux concernant la réalité de la conspiration menée par le groupe d'évêques et de prêtres pour contrer la nomination de Benoit XVI, ainsi pour mémoire :

Citation :
Le cardinal belge Godfried Danneels a publiquement reconnu lors de la présentation de sa biographie officielle qu’il faisait partie du groupe de Sankt-Gallen, une réunion annuelle convoquée depuis 1996 à l’initiative de l’évêque de cette petite ville Suisse, Ivo Fürer, en résistance à la montée en puissance du cardinal Ratzinger.


Citation :
« Il y avait quelques évêques, quelques cardinaux, trop pour les nommer tous », explique-t-il. Le cardinal Martini faisait partie des fondateurs ; les biographes de l’ancien primat de Belgique évoquent aussi la présence, au fil des ans, des cardinaux Kasper, Karl Lehmann, Basil Hume, Achille Silverstrini et l’ancien primat des Pays-Bas Mgr Ad van Luyn, qui fut de 2006 à 2012 président de la Conférence des évêques de l’Union européenne (COMECE).


Citation :
Tout n’a pas été dit sur l’identité des conspirateurs de Sankt-Gallen mais on en sait tout de même assez pour comprendre que c’était du sérieux.


Citation :
Non, c’est un réseau de cardinaux et d’évêques européens haut placés. Dans l’engagement de ce petit groupe qui voulait la réforme de l’Eglise, qui voulait la rendre plus proche du cœur des gens, on y est allé progressivement. Au début des années 2000, alors que la fin de Jean-Paul II était désormais prévisible, on a pensé de manière plus stratégique à ce qu’il allait advenir de cette Eglise après Jean-Paul II. Depuis la venue du cardinal Silvestrini dans ce groupe de Sankt-Gallen celui-ci a pris un caractère plus tactique et plus stratégique. C’est ce qui explique la déception chez le cardinal Danneels et bien d’autres personnes lors de l’élection du pape Benoît  XVI – car l’Eglise ne se réformerait pas sous Benoît XVI. Cela ne commence vraiment à se faire que sous le pape François. »


Citation :
Opposé au pouvoir grandissant de Ratzinger et de sa clique [sic] au Vatican, l'archevêque de Milan Carlo Maria Martini a commencé à organiser des réunions "secrètes" d'évêques et de cardinaux à Saint-Gall en Suisse à partir de 1996. Ces rencontres étaient vaguement connues de certains spécialistes, mais il n'y a jamais eu de compte rendu aussi détaillé des activités du "groupe de Saint-Gall" que dans la biographie de Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens.


Citation :
En même temps, le "Groupe de Saint-Gall" essayait d'influencer les agissements du Vatican. La question que l'on se posait de plus en plus expressément était la suivante : "Que se passera-t-il après Jean Paul II ? Comment éviter que Ratzinger ne devienne pape ?"


Libre à vous de considérer cela comme de la "plaisanterie" mais ce n'est pas le cas, ce sont bel et bien des aveux directs, volontaires et documentés du cardinal Dannells lui-même ...


Remarquez aussi :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :


...

80. De même, confirmant les prescriptions de nos prédécesseurs, nous interdisons à quiconque, fût-il revêtu de la dignité cardinalice, d'oser, tandis que le Pontife est vivant et sans l'avoir consulté, délibérer de l'élection de son successeur, promettre des voix ou décider quoi que ce soit à ce sujet dans des réunions privées.

...



Enfin :

Stan a écrit:
Quant à commenter les articles que vous proposez à mon attention, au sujet de ce que dit Benoit XVI, à propos de la liturgie; je suis bien embêté d'en faire un commentaire puisque, depuis le Concile Vatican II, alors que je participe fréquemment à la messe, je n'ai jamais été témoin d'abus liturgiques dans les célébrations de la messe au Québec.


je vous fais remarquer que si le pape Benoit XVI dit des choses aussi graves c'est extrêmement probable qu'elles sont vraies - je les crois vraies et ai même constaté directement des exemples de ce genre de choses effectivement - mais libre à vous de prendre le risque assez grave de ne pas le croire ...



Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeSam Sep 26 2015, 23:45

territoire en héritage écrit:


Citation :
Maintenant il n'est nulle part question de manque de sérieux concernant la réalité de la conspiration menée par le groupe d'évêques et de prêtres pour contrer la nomination de Benoit XVI, ainsi pour mémoire :
Tout n’a pas été dit sur l’identité des conspirateurs de Sankt-Gallen mais on en sait tout de même assez pour comprendre que c’était du sérieux.

Opposé au pouvoir grandissant de Ratzinger et de sa clique [sic]

des réunions "secrètes" d'évêques et de cardinaux à Saint-Gall en Suisse à partir de 1996

Bonjour TEH

Il me semble que les éléments sont réunis dans vos "croustillantes citations" ci-dessus, pour vous distraire à loisir (en votre considération très durcie et trop souvent au premier degré, de ce que vous lisez) dans vos malheureuses théories manichéennes  de "conspirations" et de "conspirateurs" (autrement dit "des théories de complotistes" à la mode de notre temps) qui, une fois de plus, permettent aux amateurs friands d'intrigues sans nuances (à la Da Vinci Code) de ravaler enfin les cardinaux impliqués au plus bas niveau des intrigants en appétit de pouvoir, et puis, pourquoi pas de les ravaler aussi au niveau des "gros méchants", si cela vous fait plaisir. (Mais que connaissez-vous donc vraiment de la vie du cardinal Martini?)

Je vous laisse à vos ténébreux intérêts puisque cela me semble occuper tellement votre champ de conscience gagné aux idées de ceux qui prennent plaisir à dénigrer l'Église du Christ.
Pour ma part, je pense qu'il existe des intérêts spirituels qui sont plus élevés que les vôtres qui, selon moi, ne sont bons qu'à fuir par les personnes que veulent se garder dans la santé spirituelle de ceux qui savent discerner l'essentiel par rapport aux futilités qui ne nous rapprochent en rien du Christ Jésus:

Fuyez!

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
LucJos

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 80
Localisation : Belgique

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeDim Sep 27 2015, 07:01

Cher Stan,
Stan, en s'adressant à TEH, a écrit:
Je vous laisse à vos ténébreux intérêts puisque cela me semble occuper tellement votre champ de conscience gagné aux idées de ceux qui prennent plaisir à dénigrer l'Église du Christ.
Il ne s'agit pas de dénigrer l'Eglise, mais d'être conscient de ce qui s'y passe pour être et rester un chrétien averti. Votre discernement me semble friser la naïveté la plus élémentaire. Vous devriez, pour mieux être informé, lire le livre de Marco Politi, "François parmi les loups" aux Editions Philippe Rey. Marco Politi  est un des meilleurs connaisseurs du Vatican, dont il est le spécialiste respecté, et aussi de certaines hiérarchies diocésaines, et le contenu de son livre n'a été contesté par personne, même pas par François lui-même qui est aux premières loges pour constater qu'il est entouré de Judas ... mais aussi de collaborateurs fidèles et sincères, heureusement.

Cordialement,
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeDim Sep 27 2015, 15:24




Stan a écrit:
...
Il me semble que les éléments sont réunis dans vos "croustillantes citations" ci-dessus, pour vous distraire à loisir ...

Bonjour,

Ce sont des citations que j'ai reproduites venant de la presse ou de sites, que je ne trouve pas "croustillantes" comme vous, et qui n'ont pas non plus vocation à me "distraire à loisir" mais qui reflètent la réalité d'un ouvrage biographique de 2 professeurs de théologie Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens concernant cette biographie du cardinal Danneels qui a remercié ces auteurs pour cet ouvrage ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) et donc qu'on peut considérer comme avalisé par lui, approuvé par lui-même.

Donc indéniable, même si vous essayez de faire diversion par votre jugement de certains sites ... mais la réalité factuelle vous ne pouvez la nier.


Dans cet ouvrage on retrouve en particulier le deuxième texte que j'ai donné plus haut :



Citation :
Les historiens de l'Église Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens viennent de publier une biographie du cardinal Godfried Danneels dans laquelle l'archevêque apparaît comme un défenseur de l'Église moderne. Il aurait même oeuvré pendant des années à l'élection du pape François.

Opposé au pouvoir grandissant de Ratzinger et de sa clique [sic] au Vatican, l'archevêque de Milan Carlo Maria Martini a commencé à organiser des réunions "secrètes" d'évêques et de cardinaux à Saint-Gall en Suisse à partir de 1996. Ces rencontres étaient vaguement connues de certains spécialistes, mais il n'y a jamais eu de compte rendu aussi détaillé des activités du "groupe de Saint-Gall" que dans la biographie de Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens. En 1999, Danneels a rejoint le groupe, dans lequel figuraient aussi l'évêque néerlandais Adriaan Van Luyn, les cardinaux allemands Walter Kasper et Karl Lehman, le Britannique Basil Hume et l'Italien Achille Silvestrini [ndr: "Mon cardinal"?]. Pour Danneels et les autres, il s'agissait de "vacances spirituelles", une forme de consolation et de soutien mutuel à une époque sombre [sic].

Le Vatican a envoyé le sinistre [sic] cardinal Camilo Ruini pour sonder de quoi il retournait, mais ce dernier a fait chou blanc. En même temps, le "Groupe de Saint-Gall" essayait d'influencer les agissements du Vatican. La question que l'on se posait de plus en plus expressément était la suivante : "Que se passera-t-il après Jean Paul II ? Comment éviter que Ratzinger ne devienne pape ?"





Stan a écrit:
dans vos malheureuses théories manichéennes  de "conspirations" et de "conspirateurs" (autrement dit "des théories de complotistes" à la mode de notre temps)

Je n'ai aucune théorie manichéenne, affirmation sans fondement, et le terme de "conspirateurs" est celui du commentaire mais qui est justifié par les faits que vous pourrez relire : un groupe se réunissant en secret pour examiner les moyens de s'opposer à l'élection du Cardinal Ratzinger comme Pape, parlant de "clique de Ratzinger" et de "sinistre [sic] cardinal Camilo Ruini" cela correspond effectivement à un complot.

Stan a écrit:
permettent aux amateurs friands d'intrigues sans nuances (à la Da Vinci Code) de ravaler enfin les cardinaux impliqués au plus bas niveau des intrigants en appétit de pouvoir

Cela n'a rien à voir avec le Da vinci code - savez vous au moins ce que c'est ? et qui, à part vous, dit que c'est "le plus bas niveau etc ..."

Stan a écrit:
Je vous laisse à vos ténébreux intérêts puisque cela me semble occuper tellement votre champ de conscience gagné aux idées de ceux qui prennent plaisir à dénigrer l'Église du Christ.

Ce n'est pas mon cas et je l'ai largement prouvé sur ce forum et d'autres mais songez plutôt à (faire) soigner votre discernement ...

Stan a écrit:
Pour ma part, je pense qu'il existe des intérêts spirituels qui sont plus élevés que les vôtres qui, selon moi, ne sont bons qu'à fuir par les personnes que veulent se garder dans la santé spirituelle de ceux qui savent discerner l'essentiel par rapport aux futilités qui ne nous rapprochent en rien du Christ Jésus:

Oh! dois-je voir en vous un "pur" un "séparé" bien au-dessus de misérables ? ...

inutile d'en rajouter bien que je pourrais vous donner pas mal de citations bibliques ...



La calomnie est anti-chrétienne et donc en particulier anti-évangélisatrice.




Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitimeDim Sep 27 2015, 15:31



LucJos a écrit:
Cher Stan,
Stan, en s'adressant à TEH, a écrit:
Je vous laisse à vos ténébreux intérêts puisque cela me semble occuper tellement votre champ de conscience gagné aux idées de ceux qui prennent plaisir à dénigrer l'Église du Christ.
Il ne s'agit pas de dénigrer l'Eglise, mais d'être conscient de ce qui s'y passe pour être et rester un chrétien averti. Votre discernement me semble friser la naïveté la plus élémentaire. Vous devriez, pour mieux être informé, lire le livre de Marco Politi, "François parmi les loups" aux Editions Philippe Rey. Marco Politi  est un des meilleurs connaisseurs du Vatican, dont il est le spécialiste respecté, et aussi de certaines hiérarchies diocésaines, et le contenu de son livre n'a été contesté par personne, même pas par François lui-même qui est aux premières loges pour constater qu'il est entouré de Judas ... mais aussi de collaborateurs fidèles et sincères, heureusement.

Cordialement,
LucJos

Merci LucJos !   Smile  

Cela réconforte un peu de certaines pénibles choses ...  

A +



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?   EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ? - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: "La Rubrique de Stan"-
Sauter vers: