VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Cliquez ICI pour participer aux échanges du ForumCliquez ICI pour participer aux échanges du Forum  ForumForum  
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

 

 VACCIN ANTI-COVID ? La liberté individuelle ne s'arrête-t-elle pas là où commence l'intérêt collectif ?

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Stan

Stan


Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

VACCIN ANTI-COVID ? La liberté individuelle ne s'arrête-t-elle pas là où commence l'intérêt collectif ? Empty
MessageSujet: VACCIN ANTI-COVID ? La liberté individuelle ne s'arrête-t-elle pas là où commence l'intérêt collectif ?   VACCIN ANTI-COVID ? La liberté individuelle ne s'arrête-t-elle pas là où commence l'intérêt collectif ? Icon_minitimeMar Aoû 03 2021, 13:07

Citation :


Vaccin anti-Covid ?
La liberté individuelle 
ne s'arrête-t-elle pas 
commence l'intérêt collectif ?
VACCIN ANTI-COVID ? La liberté individuelle ne s'arrête-t-elle pas là où commence l'intérêt collectif ? 65910

« Depuis hier soir, on lit un peu partout, sous les doigts de gens très
soucieux des libertés individuelles et convaincus de vivre désormais
en dictature, que c’est la première fois qu’un vaccin est imposé
à qui que ce soit en France.

Rappelons que les maladies infantiles, qui tuaient les enfants par milliers
après-guerre et en laissaient de milliers d'autres estropiés, ont été
éradiquées grâce à la vaccination obligatoire – même si ces maladies refont
surface, par le fait d'illuminés qui pensent qu’une bonne décoction de
prêle, des exercices de respiration ou une médaille de Ste Rita est
aussi efficace contre la variole qu’un vaccin. Pour inscrire un enfant
à l'école, au club de sport ou en colonie de vacances, il faut depuis
des décennies présenter un carnet de vaccination à jour.

Rappelons aussi aux gens qui comparent le sort des soignants obligés
de se vacciner contre le Covid à celui des juifs en France en 1942,
que les soignants sont depuis longtemps tenus de bénéficier d’un
certain nombre de vaccins (DTP, hépatite B, tuberculose), et d’autres
parfois selon leurs fonctions, pour assurer leur propre sécurité
et celle de leurs patients.

Un personnel soignant qui refuse de se faire vacciner contre le Covid
au nom de sa liberté individuelle tient un discours aussi inacceptable
qu’un chauffeur de bus scolaire qui voudrait carburer au Ricard dès le
petit déjeuner, un dentiste qui refuserait de se laver les mains entre
deux patients ou un prof qui contesterait les règles de l’accord du participé
passé, au nom de sa liberté individuelle.

Dans les démocraties contemporaines, la liberté individuelle s’arrête là où
commence celle des autres, mais également là où commence l’intérêt
collectif. Donc, non, et c’est peut-être regrettable, on n’a pas le droit de
tirer sur ses voisins, même s’ils sont bruyants ; ni de rouler à 200 sur
l’autoroute, même si on pense très bien conduire ; ni de piquer le sandwich
de son collègue de bureau, même si on a très faim.
Et cette restriction de la liberté individuelle s’applique aussi à des
activités de la sphère privée, puisqu’on n’a pas le droit non plus de
consommer de la cocaïne, bien au chaud chez soi sans embêter personne,
ou de taper ses enfants mineurs, même dans l’intimité du domicile
et à des fins éducatives.

C’est ainsi que les sociétés fonctionnent. Il n’y a donc rien d’extraordinaire
à prendre des décisions un tant soit peu contraignantes pour essayer
de venir à bout d’une pandémie qui a déjà fait 4 millions de morts et mis
l'économie mondiale à genou, et dont on ne se débarrassera qu'avec
une couverture vaccinale de 90%. »


Olivier Costa

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
BENEDICTE

BENEDICTE


Date d'inscription : 17/04/2011

VACCIN ANTI-COVID ? La liberté individuelle ne s'arrête-t-elle pas là où commence l'intérêt collectif ? Empty
MessageSujet: Re: VACCIN ANTI-COVID ? La liberté individuelle ne s'arrête-t-elle pas là où commence l'intérêt collectif ?   VACCIN ANTI-COVID ? La liberté individuelle ne s'arrête-t-elle pas là où commence l'intérêt collectif ? Icon_minitimeMar Aoû 03 2021, 16:07

SEIGNEUR VIENT A NOTRE SECOURS
Revenir en haut Aller en bas
 
VACCIN ANTI-COVID ? La liberté individuelle ne s'arrête-t-elle pas là où commence l'intérêt collectif ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je serai vacciné contre la Covid-19, le 5 mai 2021 (Vidéo - 3 min - L'avis non négligeable de la professeure Katalin Kariko, future Prix Nobel de médecine, à propos du vaccin anti-Covid ?)
» Victime du vaccin anti-COVID ?
» HUMOUR : La Joconde en faveur du vaccin anti-Covid-19 ? (Photo)
» Essais Pfizer sur le vaccin anti-covid : le rapport explosif de Christine Cotton.
» Pourquoi notre corps réagit-il plus à la seconde dose de vaccin anti Covid-19 ? (Vidéo - 2 min - Je prends 1 jour de repos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Libre Expression-
Sauter vers: