VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

 

 LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) Empty
MessageSujet: LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min)   LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) Icon_minitimeSam Mar 27 2021, 22:38

Citation :

LE STABAT MATER
(Extraits)
Stabat Mater est une prière composée au treizième
siècle et attribuée au franciscain italien Jacopone da Todi.
Le texte de la séquence évoque la souffrance de Marie lors de
la crucifixion de Jésus-Christ. Le titre est une abréviation de
Stabat mater dolorosa, son premier vers, qu’on peut traduire
ainsi : «La Mère des douleurs se tenait debout».

LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) 166304846_275156267392242_6806157889992735731_n.jpg?_nc_cat=107&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=C6fRPsuExr8AX-sM_Lx&_nc_ht=scontent.fymy1-1

« Quel homme sans verser de pleurs
Verrait la Mère du Seigneur
Endurer si grand supplice ? »

« Qui pourrait dans l’indifférence
Contempler en cette souffrance.
La Mère auprès de son Fils ? »

LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) 165705264_275157347392134_6358414454610753740_n.jpg?_nc_cat=100&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=LDL9Wzn9p50AX_7gxV-&_nc_ht=scontent.fymy1-1

« Ô Mère, source de tendresse,
Fais-moi sentir grande tristesse
Pour que je pleure avec toi. »

« Fais que mon âme soit de feu
Dans l’amour du Seigneur mon Dieu :
Que je lui plaise avec toi. »

LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) 165762328_275149810726221_8711125765601816729_n.jpg?_nc_cat=102&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=ksEUL5MZGTMAX-xnOz2&_nc_ht=scontent.fymy1-1

Contemplons dans les bras de Marie, l’Homme-Dieu crucifié
pour nos iniquités et compatissons aux douleurs excessives
de notre Mère du ciel
. Joignons nos larmes aux siennes et
détestons nos péchés qui ayant provoqué la mort de son divin
Fils, ont également été la cause de son intime martyre. Prions-
la de nous obtenir du Sauveur les grâces nécessaires pour
profiter de ses exemples et imiter Ses vertus lorsqu’Il Lui plaira
de nous faire part de ses humiliations, de ses douleurs et
de sa croix.


Le Stabat Mater de Rossini

(Extrait, pour ceux qui aiment le belcanto)

Rossini a composé la musique de son Stabat Mater à partir
d'un réel sentiment religieux
; son oeuvre, avec de fortes
tendances lyriques (et qui appartient au belcanto), a été
jugée, par certains critiques d'art, «trop mondaine, sensuelle,
trop ludique pour le sujet religieux»
. Mais le poète Heine a
cependant écrit, après avoir entendu ce Stabat Mater de
Rossini, que le théâtre semblait "un vestibule du ciel"
; et le
public (du 19ème siècle romantique) a été profondément
ému par la sombre beauté de la longue ouverture et captivé
par les belles mélodies des mouvements suivants. La strophe
"Cuius animam" (Vidéo ci-dessous), avec son air entraînant
et mémorable, est souvent interprétée en dehors des autres
mouvements de l'œuvre.  


« Ai-je écrit de la musique vraiment sacrée, ou juste une
mauvaise musique? Pas beaucoup d'habileté, mais pas mal
de sentiment - c'est ainsi que je résumerais les choses.
Béni soit ton nom (Seigneur) et accorde-moi
une place au paradis
»,

(Gioachino Rossini - 1792-1868)



Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) Empty
MessageSujet: Re: LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min)   LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) Icon_minitimeLun Mar 29 2021, 20:36

Citation :

STABAT MATER
(Extraits)
LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) 166620108_275151920726010_489230766815267737_n.jpg?_nc_cat=103&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=6sYLuRJj4PoAX-7wQed&_nc_ht=scontent.fymy1-2

Alors, son âme gémissante,
Toute triste et toute dolente,
Un glaive le transperça.

Mère sainte, daigne imprimer
Les plaies de Jésus crucifié
En mon cœur très fortement.

Je désire auprès de la croix
Me tenir, debout avec toi,
Dans ta plainte et ta souffrance.


LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) 166183377_274917934082742_3171868188336823325_n.jpg?_nc_cat=109&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=Gya-f22yav8AX-mhGSv&_nc_ht=scontent-lga3-1

LE STABAT MATER
DE KARL JENKINS,

Cantus Lacrimosus


Un Stabat Mater d'une puissance et d'une immédiateté
incontestables
. Il est plein de belles touches mélodiques.
Jenkins n'hésite pas à aborder les sujets difficiles et il atteint
de nouveaux sommets émotionnels, sans devenir
sentimental ou indulgent
.


Le texte latin du XIIIe siècle reçoit une expression et une
intensité fraîches dans le cadre de Karl Jenkins. Tour à tour
dramatique et réfléchi
, Stabat Mater sera saisi avec
impatience par les fans de Jenkins partout.


« Le Stabat Mater est essentiellement
une histoire de deuil où Marie souffre
à la crucifixion de Jésus-Christ.
Mais j'ai étendu cela pour inclure
le deuil dans d'autres domaines. »,

affirme Karl Jenkins.

Des critiques musicaux ont cependant noté que, pour une
méditation sur la désolation d'une mère face à la torture
brutale et à l'exécution de son fils, la musique est, au moins
par endroits, beaucoup trop légère et entraînante.
Par exemple, le verset: Cuius animam gementem /
contristatam et dolentem /se termine par la dernière ligne
répétée (assez juste, c'est courant et n'enlève rien au sens)
- mais ensuite le dernier mot est répété, et encore
pire est répété dans une clé majeure d'une manière qui
le fait paraître héroïque et triomphant !




Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) Empty
MessageSujet: Re: LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min)   LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) Icon_minitimeMer Mar 31 2021, 15:45

Citation :

Quando Corpus Morietur
LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) 166086208_276853257222543_7523091233361559893_n.jpg?_nc_cat=103&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=iFDj4k0wFrMAX_foO5t&_nc_ht=scontent.fymy1-2

Mère sainte, daigne imprimer
Les plaies de Jésus crucifié
En mon cœur très fortement.

Pour moi, ton Fils voulut mourir,
Aussi donne-moi de souffrir
Une part de Ses tourments.

Donne-moi de pleurer en toute vérité,
Comme toi près du Crucifié,
Tant que je vivrai !
               
À l'heure où mon corps va mourir,
À mon âme, fais obtenir
La gloire du paradis.


Le Stabat Mater
de Pergolèse

LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) 166736285_276535353921000_8716594974520645807_n.jpg?_nc_cat=105&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=8LoqkmsIfzAAX-r1ckg&_nc_ht=scontent.fymy1-2

En 1736, la Confrérie des Chevaliers de la Vierge des sept douleurs
commande à Pergolèse pour San Luigi di Palazzo à Naples un nouveau
Stabat Mater pour remplacer l’œuvre éponyme de Scarlatti disparu
11 ans plus tôt, à moins que l’ordre ne soit venu du duc dei Carafa
Maddaloni au service duquel le compositeur se trouvait. Reclus au
monastère di Puzzuoli dans la baie de Naples, rongé par la phtisie,
ce dernier y jettera toutes ses dernières forces.

La gloire de l’œuvre et de son auteur dépasseront vite les murs de la
paroisse napolitaine, comme en témoigne 3 ans plus tard le Président
de Brosse lors de son voyage en Italie, puis gagne toute l’Europe des
lumières, suscitant de nombreuses adaptations, dont celle de Bach
lui-même
.

D’aucuns reprocheront toutefois, et jusqu’à Huysmans lui-même dans
« A rebours » deux siècles plus tard, le caractère trop opératique de
cette œuvre sacrée
, soupçonnant le « stilo moderno » de la Serva
Padrona de s’y être glissé.



Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) Empty
MessageSujet: Re: LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min)   LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE STABAT MATER (Photos + Vidéo 3 min)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Prières-
Sauter vers: