VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
-45%
Le deal à ne pas rater :
Chaussures Nike Court Royale à 30€ seulement
30 € 55 €
Voir le deal

 

 Récit de la 5ème apparition de Notre-Dame à Pellevoisin (dans la nuit du 18-19 février 1876), par la voyante Estelle Faguette - La guérison d'Estelle.

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Récit de la 5ème apparition  de Notre-Dame à Pellevoisin  (dans la nuit du 18-19 février 1876), par la voyante Estelle Faguette - La guérison d'Estelle. Empty
MessageSujet: Récit de la 5ème apparition de Notre-Dame à Pellevoisin (dans la nuit du 18-19 février 1876), par la voyante Estelle Faguette - La guérison d'Estelle.   Récit de la 5ème apparition  de Notre-Dame à Pellevoisin  (dans la nuit du 18-19 février 1876), par la voyante Estelle Faguette - La guérison d'Estelle. Icon_minitimeJeu 18 Fév - 18:41

Citation :

Récit de la 5ème apparition
de Notre-Dame à Pellevoisin
(dans la nuit du 18-19 février 1876),
par la voyante Estelle Faguette

Récit de la 5ème apparition  de Notre-Dame à Pellevoisin  (dans la nuit du 18-19 février 1876), par la voyante Estelle Faguette - La guérison d'Estelle. 254c2842e8df1b833222f72a6fd5cd4b

La guérison d'Estelle.

La Sainte Vierge s’approcha au milieu de mes rideaux.
Mon Dieu comme elle était belle !
Elle resta longtemps immobile sans rien dire ;
elle se tenait au milieu d’une vapeur claire…
Elle était souriante, elle me rappela mes promesses.
Je voyais ma plaque, mais cette fois elle n’était plus toute blanche.
Il y avait aux quatre coins des boutons de roses d’or, dans le haut,
un cœur d’or enflammé, avec une couronne de roses, transpercé
d’un glaive.

Voici ce qu’il y avait d’écrit :
"J’ai invoqué Marie au plus fort de ma misère.
Elle m’a obtenu de son fils ma guérison entière
."
Je lui ai promis de nouveau de faire
tout ce qui dépendrait de moi pour sa gloire.

Elle me dit :
« Si tu veux me servir, sois simple
et que tes actions répondent à tes paroles
. »
Je lui ai demandé si, pour la servir, je devais changer de position.
Elle m’a répondu :
« On peut se sauver dans toutes les conditions ; où tu es, tu peux
faire beaucoup de bien et tu peux publier ma gloire
. »
Après un petit instant, elle me dit (à ce moment elle devint triste) :
« Ce qui m’afflige le plus, c’est le manque de respect qu’on a pour
mon Fils dans la Sainte Communion, et l’attitude de prière que l’on
prend, quand l’esprit est occupé d’autres choses. Je dis ceci pour
les personnes qui prétendent être pieuses
. »

Après ces paroles, elle reprit son air souriant. Je lui ai demandé si
je devais parler de ce qu’elle m’avait dit tout de suite ; la Sainte
Vierge me répondit :
« Oui, oui, publie ma gloire ; mais avant d’en parler, tu attendras
l’avis de ton confesseur et directeur. Tu auras des embûches ; on te
traitera de visionnaire, d’exaltée, de folle ;
ne fais pas attention à tout cela.
Sois moi fidèle, je t’aiderai. »

Je regardais toujours ; mes yeux la fixaient sans se fatiguer, et puis
tout doucement la Sainte Vierge s’éloignait. Je n’ai jamais rien vu
de si beau. Petit à petit elle disparaissait, il ne restait plus que la buée
(douce clarté) qui était autour d’elle, et ensuite tout disparut.

A ce moment je souffrais horriblement…
Je demandai l’heure, il était minuit et demi.
Je me sentais guérie, excepté mon bras droit, dont je n’ai pu me servir
qu’après avoir reçu le bon Dieu…


Source : https://www.facebook.com/profile.php?id=100008235369761


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
 
Récit de la 5ème apparition de Notre-Dame à Pellevoisin (dans la nuit du 18-19 février 1876), par la voyante Estelle Faguette - La guérison d'Estelle.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Apparitions Mariales-
Sauter vers: