VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

 

 Fourberie de saint Augustin envers sa mère sainte Monique (Vidéo - 3 min)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Fourberie de saint Augustin envers sa mère sainte Monique (Vidéo - 3 min) Empty
MessageSujet: Fourberie de saint Augustin envers sa mère sainte Monique (Vidéo - 3 min)   Fourberie de saint Augustin envers sa mère sainte Monique (Vidéo - 3 min) Icon_minitimeJeu Aoû 27 2020, 22:07

Citation :

FOURBERIE DE SAINT AUGUSTIN
ENVERS SA MÈRE SAINTE MONIQUE

Fourberie de saint Augustin envers sa mère sainte Monique (Vidéo - 3 min) Restless%20Heart-1

Citation :

« Ma mère, à l'heure de mon départ (pour Rome), eut une crise de larmes,
quelque chose d'atroce
. Elle me suivit jusqu'à la mer; elle se cramponnait
à moi ou pour me ramener ou pour partir avec moi
. Mais je la trompai; je fis
semblant de ne vouloir lâcher un ami qui attendait le vent pour embarquer.
Ah j'ai menti à ma mère et quelle mère! Je m'échappai. Ceci, encore, tu me
l'as, toi, miséricordieusement pardonné; plein comme j'étais d'abominables
souillures, tu m'as tiré des eaux marines jusqu'à l'eau de ta grâce. Quand je
m'y aurais lavé, le flot sécherait aux yeux de ma mère, dont chaque jour à
cause de moi son visage penché devant moi arrosait le sol.




« Ma mère ne voulait pas retourner sans moi. À grand peine je la décidai de
passer la nuit tout près de notre bateau dans une chapelle commémorative
dédiée au bienheureux Cyprien. Mais cette même nuit, moi, je partis sans crier
gare et elle resta, elle, à prier et à pleurer
. Que te demandait-elle, ô mon Dieu,
avec tant de larmes, sinon de ne pas me laisser prendre le bateau ? Mais, toi,
par un dessein profond, tandis que tu exauçais l'essentiel de son désir, tu ne
pris garde à ce qu'elle demandait, alors, pour faire de moi ce qu'en tout temps
elle demandait.

Le vent fraichit, il gonfla nos voiles et nous ôta la vue du rivage où elle était
au matin, folle de douleur
. (...) Cependant, après avoir accusé ma fourberie et
ma cruauté, elle se remit à te prier pour moi
et nous allâmes, elle à ses
occupations ordinaires et moi à Rome. »


Source : Confessions, Saint Augustin, Ed. Pierre Horay, Coll. le Point, 1982, p. 124-125.




L'épisode que Saint Augustin raconte, dans la citation ci-dessus, nous fait prendre
conscience de deux choses; la première est que «Dieu écrit droit avec des lignes
courbes
»
(comme dit un vieil adage); et qu'il y a donc des exaucements
de prières qui peuvent se faire en différé, et non pas de la manière instantanée
que nous imaginons et en laquelle nous aimerions bien qu'ils se passent.


La deuxième chose dont nous prenons conscience: Sainte Monique avait
pour Augustin, son fils, un amour maternel incorrect et "un peu croche"; en
ce sens que "trop captatif" et "fusionnel"; bref, un amour assez étouffant
.
; mais il faut comprendre en même temps que cela n'a pas empêché
qu'elle soit une authentique Sainte. N'est-il pas encourageant de
nous rendre compte, à partir de ce que nous raconte Saint Augustin,
que la sainteté ne coïncide pas toujours avec la perfection absolu, ou bien
avec un équilibre psychologique parfait
?






La Fête liturgique de saint Augustin, le 28 août, est particulièrement significative
pour moi, puisque c'est un 28 août que ma mère est décédée; et j'ajoute
que ce décès de ma mère est survenu également alors que je suivais un Cours
sur les Confessions de Saint Augustin. Je pense donc qu'il n'y a pas de hasard,
en ces coïncidences qui sont sans doute un message de Dieu pour moi
qui ai eu également une mère qui avait pour ses enfants un amour trop inquiet !
Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
 
Fourberie de saint Augustin envers sa mère sainte Monique (Vidéo - 3 min)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Vie des Saint(e)s et leurs enseignements, Saint(e) s du jour-
Sauter vers: