VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

 

 Que faut-il faire pour parvenir à la pureté d'intention ? (selon sainte Catherine de Gênes)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Que faut-il faire pour parvenir à la pureté d'intention ? (selon sainte Catherine de Gênes) Empty
MessageSujet: Que faut-il faire pour parvenir à la pureté d'intention ? (selon sainte Catherine de Gênes)   Que faut-il faire pour parvenir à la pureté d'intention ? (selon sainte Catherine de Gênes) Icon_minitimeVen Juil 31 2020, 19:00

Citation :

Que faut-il faire pour parvenir
à la pureté d'intention ?

Que faut-il faire pour parvenir à la pureté d'intention ? (selon sainte Catherine de Gênes) 116682840_3253591934679584_3855172461387052475_n.jpg?_nc_cat=102&_nc_sid=8024bb&_nc_ohc=UXaPp1zUl80AX9pEPES&_nc_ht=scontent.fymy1-1
Sainte Catherine de Gênes

Que faut-il faire pour parvenir à la pureté d'intention ? Une seule chose :
ne point se conduire soi-même, ne disposer en rien de soi-même, mais se
laisser entre les mains de Dieu, le prier qu'il nous gouverne, non-seulement
pour le dehors, mais encore plus pour le dedans ; qu'il s'empare de notre
esprit et de notre cœur ; qu'il nous inspire des pensées, des affections, des
motifs dignes de lui ; qu'il nous purifie de ce levain d'amour-propre que nous
portons dans l'intime de l'âme ; et que, par des moyens que lui seul connaît
et peut mettre en usage, il nous élève par degrés à cette sublime pureté
.
Ces moyens sont durs à la nature, et ils doivent l'être, puisqu'ils ont pour
objet de la détruire.

Il faut donc s'attendre à passer par de rudes épreuves; mais Dieu donne à
une âme généreuse la force de les porter
. Elle sent que ces épreuves la
purifient, la détachent d'elle-même, l'unissent à Dieu sans milieu ; et ce
sentiment les lui rend non-seulement légères, mais agréables et désirables :
en sorte que, malgré les répugnances extrêmes de la nature, qui ne saurait
consentir à sa destruction, elle les accepte et les embrasse de tout son cœur,
et ne voudrait pour rien au monde s'y soustraire ni en voir la fin, avant
le moment que Dieu a marqué.

Tout ce que nous avons à faire de notre côté, c'est, à mesure que nous
apercevons dans nos intentions quelque chose d'humain, de naturel,
d'imparfait, de le rejeter et de le désavouer, selon la lumière que Dieu nous
donne
. Cette lumière change suivant les divers états où nous entrons.
D'abord elle ne nous montre que les imperfections les plus grossières ;
bornons-nous pour lors à rectifier celles-là, et gardons-nous bien de vouloir
nous mettre tout d'un coup dans une pureté de désintéressement dont
nous ne sommes pas capables. Laissons faire Dieu. Ayons seulement
l'intention qu'il nous purifie; secondons son action, faisons les sacrifices à
mesure qu'ils se présentent ; ne prévenons rien par des ferveurs
d'imagination, et soyons assurés que Dieu nous purifiera par des voies
auxquelles nous ne nous attendons pas.

Mais n'est-il pas nécessaire, à chaque action que l'on fait, d'avoir une
intention expresse et marquée, et de se dire à soi-même : Je fais telle
chose dans telle vue ? C'est ce qu'on appelle la direction d'intention. Je
réponds que quand on s'est une fois donné à Dieu, cela n'est pas
nécessaire, ni même à propos. L'intention générale de plaire à Dieu, de
faire sa volonté, suffit
; et l'on a toujours cette intention, dès qu'on s'est
donné sincèrement à lui. Tant que le don de soi-même subsiste, l'intention
subsiste aussi : il n'est pas besoin de la renouveler, ni d'y réfléchir, ni de
s'en rendre, pour ainsi dire, compte à soi-même. Si l'on s'apercevait que
l'on se fût repris en quelque chose, il n'y a simplement qu'à rendre à
Dieu ce qu'on lui a pris après le lui avoir donné, et se remettre dans la
voie de l'abandon.

Cette intention générale, qu'il est bon de renouveler chaque matin,
renferme éminemment toutes les intentions particulières, et elle a seule
plus de perfections que toutes les autres ensemble. Si elle est plus parfaite,
elle est aussi plus avantageuse pour l'âme, et elle lui procure plus de bien
que toutes les autres. Ainsi il n'est pas besoin qu'on se propose ni de
satisfaire pour ses péchés par telle bonne œuvre, ni d'acquérir telle vertu,
ni d'obtenir telle grâce. L'intention générale de faire la volonté de Dieu
comprend tout cela, et elle a l'avantage de détourner nos regards de
dessus nous-mêmes, ce que n'ont pas les autres. On ne doit donc pas
être surpris lorsqu'on entend une sainte Catherine de Gênes dire qu'elle
ne pouvait plus penser à gagner les indulgences. Est-ce qu'elle ne faisait
pas cas des trésors de l'Église ? Ce serait un crime de le penser. Est-ce
qu'elle n'avait pas l'intention générale de les gagner ? Elle l'avait sans
doute. Est-ce qu'elle ne les gagnait pas, faute d'y penser expressément ?
Dieu occupait sa pensée à quelque chose de mieux ; et pouvait-il refuser
le pardon de ses péchés, et la participation au mérite des saints, à une
âme qui ne vivait que de son amour, qui ne se gouvernait que par son
esprit, qui n'avait en vue que sa gloire ?

Ayons cette intention pure dans les sens que je l'ai expliqué, ce regard
simple vers Dieu, ce zèle de la gloire et des intérêts de Dieu ; ne pensons,
n'agissons, ne souffrons que pour lui, et tous nos péchés nous seront
remis, et nous acquerrons toutes les vertus, et nous obtiendrons toutes
les grâces, et nous mettrons Dieu dans une espèce de nécessité de pourvoir
en Dieu à tous nos intérêts que nous aurons négligés, oubliés, sacrifiés
pour les siens. Voilà la plus sainte et la plus excellente d
e toutes les méthodes
.


(Extrait du Manuel des âmes intérieures)

Source : https://www.gloria.tv/jili22



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
 
Que faut-il faire pour parvenir à la pureté d'intention ? (selon sainte Catherine de Gênes)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Vie des Saint(e)s et leurs enseignements, Saint(e) s du jour-
Sauter vers: