VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

 

 Préparation à la mort/ Saint Alphonse de Liguori (Livre )

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

Préparation à la mort/ Saint Alphonse de Liguori (Livre ) Empty
MessageSujet: Préparation à la mort/ Saint Alphonse de Liguori (Livre )   Préparation à la mort/ Saint Alphonse de Liguori (Livre ) Icon_minitimeDim Mai 15 2011, 17:32

Docteur de l’Église






NOTE PRÉLIMINAIRE.. 2

CONSÉCRATION A MARIE.. 2

AVANT-PROPOS QU'IL EST NÉCESSAIRE DE LIRE.. 2

PREMIÈRE CONSIDÉRATION : Portrait d'un homme mort depuis peu de temps. 4

DEUXIÈME CONSIDÉRATION : A la mort tout finit 8

TROISIÈME CONSIDÉRATION: Brièveté de la vie. 12

QUATRIÈME CONSIDÉRATION: Certitude de la mort 17

CINQUIÈME CONSIDÉRATION: Incertitude de l'heure de la mort 21

SIXIÈME CONSIDÉRATION: Mort du pécheur. 26

SEPTIÈME CONSIDÉRATION: Sentiments d'un moribond qui a vécu dans la négligence de son salut et dans l'oubli de la mort 31

HUITIÈME CONSIDÉRATION: La mort des justes. 35

NEUVIÈME CONSIDÉRATION: Paix du juste à la mort 41

DIXIÈME CONSIDÉRATION: De la manière de se préparer à la mort 47

ONZIÈME CONSIDÉRATION: Le prix du temps. 51

DOUZIÈME CONSIDÉRATION: La grande affaire du salut 56

TREIZIÈME CONSIDÉRATION: Vanité du monde. 61

QUATORZIÈME CONSIDÉRATION : La vie présente est un voyage vers l'éternité. 65

QUINZIÈME CONSIDÉRATION: Malice du péché mortel 69

SEIZIÈME CONSIDÉRATION: De la miséricorde de Dieu. 74

DIX-SEPTIÈME CONSIDÉRATION: Abus de la miséricorde divine. 79

DIX-HUITIÈME CONSIDÉRATION: Du nombre des péchés. 84

DIX-NEUVIÈME CONSIDÉRATION: Quel grand bien est l'état de grâce et quel mal, l'état de péché. 90

VINGTIÈME CONSIDÉRATION: Folie du pécheur. 94

VINGT ET UNIÈME CONSIDÉRATION: Vie malheureuse du pécheur et vie heureuse du juste. 99

VINGT-DEUXIÈME CONSIDÉRATION: De la mauvaise habitude. 104

VINGT-TROISIÈME CONSIDÉRATION: Illusions dont le démon berce l'esprit du pécheur. 110

VINGT-QUATRIÈME CONSIDÉRATION: Du jugement particulier. 114

VINGT-CINQUIÈME CONSIDÉRATION: Du jugement général 120

VINGT-SIXIÈME CONSIDÉRATION: Des peines de l'enfer. 125

VINGT-SEPTIÈME CONSIDÉRATION: Éternité de l'enfer. 131

VINGT-HUITIÈME CONSIDÉRATION: Remords du damné. 136

VINGT-NEUVIÈME CONSIDÉRATION: Le Paradis. 139

TRENTIÈME CONSIDÉRATION: De la prière. 145

TRENTE ET UNIÈME CONSIDÉRATION: De la persévérance. 150

TRENTE-DEUXIÈME CONSIDÉRATION: De la confiance en la protection de Marie. 157

TRENTE-TROISIÈME CONSIDÉRATION: De l'amour de Dieu. 163

TRENTE QUATRIÈME CONSIDÉRATION: De la sainte communion. 168

TRENTE-CINQUIÈME CONSIDÉRATION: De la demeure pleine d'amour que fait Jésus dans le Très Saint Sacrement 174

TRENTE-SIXIÈME CONSIDÉRATION: Union de notre volonté à la volonté de Dieu. 180

PRINCIPALES OEUVRES SPIRITUELLES DE SAINT ALPHONSE DE LIGUORI. 186






NOTE PRÉLIMINAIRE






Les notes de cette édition, établies par le P. LUCIEN CALLEWAERT, sont tributaires pour l'essentiel de l'édition italienne: Apparecchio alla morte, volume IX, des Opere ascetiche di San Alfonso M. de Liguori, Rome, 1965, dont les notes ont été rédigées par le P. ORESTE GREGORIO, c.ss.r.

Saint Alphonse, avec son époque, cite la Bible selon le latin de la Vulgate: la traduction est faite en conséquence. Dans cette édition, les références sont indiquées selon les sigles de la Bible de Jérusalem.




CONSÉCRATION A MARIE





A


L'IMMACULÉE ET TOUJOURS VIERGE MARIE, PLEINE DE GRÂCE, BÉNIE ENTRE TOUS LES ENFANTS D'ADAM, BIEN-AIMÉE DE DIEU, SA COLOMBE, SA TOURTERELLE PRÉFÉRÉE, HONNEUR DU GENRE HUMAIN,

DÉLICES DE LA TRÈS SAINTE TRINITÉ, SANCTUAIRE DE CHARITÉ, MODÈLE D'HUMILITÉ, MIROIR DE TOUTES LES VERTUS, MÈRE DU BEL AMOUR, MÈRE DE LA SAINTE CONFIANCE, DE LA MISÉRICORDE, AVOCATE DES MALHEUREUX, APPUI DES FAIBLES, LUMIÈRE DES AVEUGLES ET GUÉRISON DES MALADES, ANCRE D'ESPÉRANCE, CITÉ DE REFUGE, PORTE DU PARADIS, ARCHE DE VIE, ARC-EN-CIEL DE LA PAIX,

PORT DE SALUT, ÉTOILE DE LA MER, OCÉAN DE DOUCEUR, MÉDIATRICE DES PÉCHEURS, ESPOIR DES DÉSESPÉRÉS; RESSOURCE DES DÉLAISSÉS, CONSOLATRICE DES AFFLIGÉS, SECOURS DES MORIBONDS, ALLÉGRESSE DU MONDE, CET OUVRAGE EST HUMBLEMENT OFFERT PAR UN DE SES SERVITEURS, BIEN VIL ET INDIGNE, MAIS TOUT DÉVOUÉ ET AFFECTIONNÉ, ALPHONSE-MARIE DE LIGUORI.




AVANT-PROPOS QU'IL EST NÉCESSAIRE DE LIRE






Certaines personnes m'ont exprimé le désir d'avoir de ma main un livre de considérations sur les vérités éternelles à l'usage des âmes soucieuses de s'affermir dans leurs bonnes résolutions et d'avancer dans la vie spirituelle. D'autres m'ont demandé un recueil de matériaux pour la prédication pendant les missions et durant les Exercices spirituels. Pour ne point multiplier livres, travaux et frais, j'ai donc écrit le présent ouvrage, tel qu'on peut le lire, dans l'espoir qu'il pourra répondre aux voeux de tous. Afin que les laïcs puissent s'en servir pour leurs méditations, j'ai divisé chaque Considération en trois points. Chaque point forme une méditation. C'est la raison pour laquelle à chacun de ces points j'ajoute toujours des « AFFECTIONS ET PRIÈRES ». Je conjure le lecteur de ne point trouver fastidieux que, dans ces prières, on en vienne sans cesse à demander la grâce de la persévérance et de l'amour de Dieu, car ce sont là les deux grâces les plus nécessaires pour obtenir le salut éternel.



La grâce de l'amour de Dieu est cette grâce, dit saint François de Sales (S. François de Sales, Entretiens spirituels, Sixième entretien: « Pour ce qui est des vertus, nous les pouvons et devons désirer et demander à Dieu; l'amour de Dieu les comprend toutes ». La référence est celle de l'édition d'Annecy, t. 6, 1895, p. 93. Dans l'édition de la Pléiade, le texte se trouve dans les Variantes des Entretiens spirituels Seizième entretien (RVP, p. 1629), qui renferme à elle seule toutes les autres parce que l'amour de Dieu est une vertu qui porte en elle toutes les autres grâces: « Avec la sagesse, tous les biens sont venus vers moi » (Sagesse 6, 11). Celui qui aime Dieu est humble, chaste, obéissant, mortifié. Bref, il a toutes les vertus. « Ama et fac quod vis » disait saint Augustin: « Aime Dieu et fais ce que tu veux » (S. Augustin, Sur l'épître de saint Jean, traité 7, n. 8, PL 35, 2033: « Une fois pour toutes t'est donc donné ce court précepte: Aime et fais ce que tu veux; si tu te tais, tais-toi par amour; si tu parles, parle par amour; si tu corriges, corrige par amour; si tu pardonnes, pardonne par amour; aie au fond du coeur la racine de l'amour: de cette racine ne peut rien sortir que de bon » (SC 75, trad. P. Agaësse, p. 329). Car celui qui aime Dieu aura toujours soin d'éviter ce qui déplaît au Seigneur; et toujours il aura soin de lui complaire en tout.



Viens ensuite la grâce de la persévérance, celle qui nous fait obtenir la couronne éternelle. Saint Bernard dit que le ciel est promis à ceux qui s'engagent dans la vie chrétienne; mais ils ne l'obtiennent qu'après avoir persévéré: « Promise à ceux qui commencent bien, la récompense est accordée à ceux qui persévèrent » (S. Bernard de Clairvaux (plutôt Thomas de Froidmont, selon Glorieux, n. 184), De modo bene vivendi ad sororem, § 6, n. 15, PL 184, 1209). Or cette persévérance, affirment les saints Pères, personne ne la reçoit à moins de la demander. De là, comme l'écrit saint Thomas d'Aquin, la nécessité d'une prière continuelle pour entrer au ciel: « Après le baptême, pour que l'homme entre au ciel, la prière continuelle lui est nécessaire » (S. Thomas d'Aquin, Somme théologique, IIIa, qu. 39, art. 5.c (RJ, trad. P. Synave, p. 172). Avant lui, le Sauveur l'avait déjà dit: « Il faut toujours prier et ne jamais se lasser » (Luc 18, 1). Voilà pourquoi tant de malheureux pécheurs, après avoir obtenu leur pardon, ne se maintiennent pas dans la grâce de Dieu. Nul doute qu'ils n'aient reçu le pardon; mais parce qu'ils négligent ensuite de demander à Dieu la persévérance, surtout au moment de la tentation, ils retombent dans leurs péchés. Certes la grâce de la persévérance est une grâce toute gratuite et nous ne pouvons la mériter par nos bonnes oeuvres; néanmoins, dit le père Suarez, on l'obtient infailliblement par la prière (F. Suarez, De divina gratia, lib. 12, c. 38, n. 16, Opera, t. 8, Venise, 1741, p. 538). Bien avant lui, saint Augustin, pour nous apprendre également que la grâce de la persévérance est attachée à la prière, avait déjà dit: « Ce don de Dieu peut se mériter par la prière, c'est-à-dire qu'on l'obtient à force de demande » (S. Augustin, Le don de la persévérance, ch. 6, n. 10, PL 45, 999: « Ce don de Dieu peut donc être mérité en priant » (BA, t. 24, trad. J. Chéné et J. Pintard, p. 621) Les derniers mots ne sont pas de S. Augustin, mais avaient été ajoutés au texte par L. Habert dans son livre de Théologie morale que S. Alphonse cite de bonne foi).



Cette nécessité de la prière, je l'ai démontrée longuement dans un petit livre intitulé: Le Grand moyen de la Prière (Le « petit livre » sur la Prière parut en 1759, un an après la Préparation à la mort. Le 31 décembre 1758, S. Alphonse écrivait à Remondini, son imprimeur de Venise: « Je ne vous l'envoie pas maintenant (La préparation à la mort) parce que je me propose de vous l'envoyer en même temps que le livre sur la Prière, qui n'est pas encore imprimé (à Naples) mais est déjà sous presse » (Lettere, t. 3, Rome, 1890, p. 84). En traduction française, cet ouvrage est publié aux éditions Saint-Paul. Le Grand Moyen de la Prière. Collection des Oeuvres spirituelles de S. Alphonse de Liguori, Versailles, 1998). Ce livre, si petit soit-il, m'a cependant coûté beaucoup de travail. Outre qu'il est d'un prix modique, je le regarde comme souverainement utile à toutes sortes de personnes. Et même, je le déclare en toute assurance, il n'y a pas et il ne peut pas y avoir un seul traité de spiritualité aussi nécessaire que le traité sur la prière pour obtenir le salut éternel.



Afin que les prêtres qui ont peu de livres et peu de loisirs pour étudier, puissent utiliser ces Considérations au point de vue de la prédication, j'y ai mis quantité de textes des Saintes Écritures et de passages empruntés aux saints Pères. Courtes et frappantes, ces citations sont telles qu'il les faut dans la prédication. Enfin, en réunissant les trois points, on remarquera que chaque Considération forme un sermon. Pour atteindre mon double but, je me suis mis à recueillir dans un grand nombre d'auteurs les pensées qui, par leur vivacité, m'ont paru les plus capables de faire impression. Il y en a de plusieurs sortes, toutes exprimées en peu de mots, afin que chacun puisse faire son choix et les développer comme bon lui semblera.



Que tout soit pour la Gloire de Dieu!

Vive Jésus notre amour, et Marie, notre espérance!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://nouvellejerusalem.forumactif.com
 
Préparation à la mort/ Saint Alphonse de Liguori (Livre )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Livres à lire-
Sauter vers: