VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur prix
133.49 € 179 €
Voir le deal
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur prix
133.49 € 179 €
Voir le deal

 

 CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) Empty
MessageSujet: CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.)   CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) Icon_minitimeVen Aoû 30 2019, 14:45

Citation :

"Les Deux Papes"
Anthony Hopkins est Benoît XVI
et Jonathan Pryce, son successeur,
le futur pape François




Anthony Hopkins et Jonathan Pryce partagent l'affiche de ce film
qui relate les coulisses d'un moment charnière dans l'histoire de
l'Église catholique. Réalisé par le cinéaste nommé aux Oscars
Fernando Meirelles, il sera disponible sur Netflix en décembre.

Frustré par le direction que prend l'église catholique, le cardinal
Bergoglio (le futur pape François) demande la permission de prendre
sa retraite en 2012 à Benoît XVI. Au lieu de cela, l'introspectif pape
appelle son plus grand critique et son futur successeur à Rome à
révéler un secret qui ébranlera les fondations de l'église catholique.


Derrière les murs du Vatican, une passe d'armes entre deux visions,
un traditionnaliste et un progressiste, entre la culpabilité et le pardon,
ces deux hommes vont devoir trouver un terrain d'entente pour bâtir
l'Église de demain
.

Le film a été écrit par Anthony McCarten et produit par Tracey Seaward.
Tous les deux connus pour des drames illustres, "Les Heures sombres"
et "Une merveilleuse histoire du temps" sont issus de scenari de
McCarten. "The Queen" et "Philomena" de Stephen Frears ont été
produits par Seaward.

La première projection des "Deux Papes" a eu lieu très récemment
au Festival du film de Toronto. Le film sortira brièvement en salles
le 27 novembre prochain aux États-Unis et le 29 du même mois au
Royaume-Uni
. Le long-métrage sera disponible sur la plateforme de
streaming le 20 décembre
.


Source : https://www.ladepeche.fr/2019/08/29/netflix-met-en-ligne-le-premier-teaser-de-les-deux-papes-de-fernando-meirelles,8383207.php?fbclid=IwAR30zE4JP1WitjnQ5qg65dKLvrRGrfe5_ve2mSdHir797s57P9pd3xLbATM



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) Empty
MessageSujet: Re: CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.)   CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) Icon_minitimeLun Sep 02 2019, 20:51

Citation :

'Les deux papes':
critique de film

CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) Twopopes_01

Fernando Meirelles ('The Constant Gardener') dirige Anthony Hopkins et Jonathan Pryce dans l'histoire de la surprenante ascension du pape François en 2013.

Parmi les nombreux films les plus en vue du festival du film Telluride de cette année, The Two Papes pourrait s’avérer être le hit du sommeil de l’ensemble de cette orgie de quatre jours. Ancré par deux performances exceptionnelles d'Anthony Hopkins et de Jonathan Pryce, le film est un triomphe de l'écriture ainsi que de la réalisation de films sans ostentation. Une des œuvres originales de Netflix, le film devrait également bien figurer dans les projections théâtrales.

La première chose à noter est qu’il n’y a rien de prêché à propos de ce film écrit par Anthony McCarten ( La théorie de tout , Darkest Hour ) et réalisé par Fernando Meirelles, qui a remporté une nomination aux Oscars surprenante mais bien méritée pour son drame brésilien électrisant Mon Dieu . Ces cinéastes ont raconté comment la surprenante démission du pape Benoît XVI (Hopkins) en 2013 avait conduit à la nomination du premier pape d'Amérique latine, le pape François (Pryce).
CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) 69696935_2478034838901968_8190107225897828352_n.jpg?_nc_cat=107&_nc_oc=AQkhDwzAPm3mzHpaao_744MnLyyk84eglhDnK7afmXRJgeR0mPa0PetV6kU4ZW_uouU&_nc_ht=scontent.fymy1-1

L'histoire commence en 2005, lorsque la mort du pape Jean-Paul II a conduit à l'ascension de Benoît. Le cardinal Jorge Bergoglio, d’Argentine, était toutefois surprenant en deuxième position lors du premier vote. Plusieurs années plus tard, après avoir multiplié les scandales au sein de l'Église catholique et du Vatican, Bergoglio décida de démissionner de son poste de cardinal en Argentine. Cette histoire est en grande partie connue, mais McCarten décida alors de spéculer sur une éventuelle rencontre entre Benoît XVI et Bergoglio, au cours de laquelle le pape refuserait d'accepter la démission du cardinal mais engagerait avec lui une série de conversations approfondies. Au cours de ces entretiens, le conservateur Benoît espère pouvoir imaginer si le Bergoglio, beaucoup plus progressiste, pourrait être un digne successeur.

Le premier triomphe du film est que le dialogue parfaitement écrit entre les deux hommes joue de manière totalement convaincante. Il n’y a aucun moyen de savoir ce qui aurait pu être dit par ces deux hommes très différents, mais de tout ce que nous savons de leurs origines, l’échange d’idées semble plausible.
CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) The-two-popes-photo-anthony-hopkins-jonathan-pryce-1096044-large

Bien entendu, le succès du film dépend encore plus profondément des performances des deux acteurs principaux. Tour à tour acerbe, féroce, tendre et fragile, Hopkins confirme sa force par l’un des tournants les plus marquants de sa longue carrière. (Il est un peu grave de se rappeler qu'il a donné l'une de ses premières performances d'écran remarquables dans Le Lion en hiver, il y a plus de 50 ans.)

Pryce n'a pas été aussi visible que Hopkins ces dernières années. Même si on se souvient de lui pour certaines de ses performances sur scène et à la télévision, ainsi que pour son rôle de Juan Peron dans la version cinématographique de la comédie musicale Evita (où il jouait un autre argentin), sa carrière cinématographique a reculé au cours des dernières années. Il est revenu à l'honneur avec une performance quelque peu sous-estimée en tant que mari égoïste de Glenn Close dans The Wife de l' année dernière, mais c'est Close qui a retenu l'attention au maximum dans ce film. Maintenant, Pryce affronte Hopkins dans Les Deux Papes et lui fait écho dans la subtilité et la force charismatique.

Puisque le cœur du film réside dans les conversations entre ces deux personnages et ces titans, c'est un hommage à la direction de Meirelles que le film ne semble jamais statique. Une grande partie de cela est racontée à travers certains des plans les plus éloquents vus à l'écran depuis les drames de chambre d'Ingmar Bergman. On ne se lasse pas de regarder les visages expressifs de ces deux maîtres interprètes.

Le film s'aventure en dehors des salles du Vatican (avec une reconstitution remarquable de la chapelle Sixtine) pour des scènes de la résidence d'été bucolique de Benoît XVI ainsi que dans les bas-fonds de Buenos Aires. Meirelles incorpore également des flashbacks à la jeunesse de Francis, lorsqu'il décida pour la première fois d'entrer dans la prêtrise et dans la partie la plus controversée de sa carrière pendant la dictature militaire en Argentine dans les années 1970. Juan Minujin, l'un des seuls autres acteurs à jouer un rôle important dans le film, joue le jeune Bergoglio et donne une performance remarquable. Bergoglio avait alors été critiqué par des confrères jésuites et d'autres argentins pour ne pas avoir pris une position suffisamment vigoureuse contre le régime militaire brutal. Et c'est le chapitre de sa vie qui fait que Bergoglio se sent indigne de la position de pape.

Bien que le film n’exprime pas ce point de manière explicite, les scènes finales montrant le pape François s’exprimant avec passion en faveur des migrants et d’autres groupes opprimés laissent penser que c’était peut-être sa façon d’exprimer le seul défaut de son dossier de service et de sacrifice de soi. Bien sûr, François a été largement admiré pour ses positions progressistes sur toute une série de questions controversées de notre époque. Mais le message n'est pas le but premier du drame imaginé par McCarten et Meirelles. Au contraire, ils ont construit un échange approfondi entre deux hommes d'origines et de croyances très différentes et nous ont encouragé à considérer la compréhension croissante entre ces antagonistes comme un modèle qui pourrait indiquer la voie à suivre dans un monde de plus en plus divisé.


Source : https://www.hollywoodreporter.com/review/two-popes-review-1235993



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) Empty
MessageSujet: «The Two Popes»: deux papes pour un Netflix    CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) Icon_minitimeLun Sep 09 2019, 15:03

Citation :

«The Two Popes»:
deux papes pour un Netflix

CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) The-two-popes-photo-anthony-hopkins-jonathan-pryce-1096044-large
Dans des performances de haut calibre, Anthony Hopkins
(à gauche) incarne Benoît XVI et Jonathan Pryce (à droite)
se glisse dans la peau de François.


UN FILM QUI SE POSITIONNERA
EN VUE DES OSCARS ?

Netflix toujours. Omniprésent. (...) Tellement puissant Netflix, qu’il prend même ses aises au Vatican. Ainsi, était présenté ici The Two Popes du Brésilien Fernando Meirelles (City of God), produit par la grosse plateforme en question. Tout indique que le film connaîtra également une sortie dans les cinémas, tant Netflix voudra le positionner en vue des Oscar.

Approuvé de toute évidence par le Vatican (qui a fourni quelques documents d’archives), The Two Popes aborde la saga improbable mais vraie du pontificat abrégé de Benoît XVI et de la prise de pouvoir de François. S’y greffent des flashbacks en noir et blanc, retour sur la jeunesse de l’Argentin Jorge Bergoglio et son rôle contesté durant la dictature argentine, mais pas sur le passé de son confrère allemand, au sein des jeunesses hitlériennes, pour des raisons mal élucidées.

Plutôt que de creuser les divers scandales qui grenouillaient dans les coulisses vaticanes, Meirelles et ses scénaristes ont plutôt imaginé des rencontres entre les deux porteurs de blanche calotte, avant la démission de Benoît XVI et après. Il a humanisé ainsi les deux papes, surtout le premier, au plus faible capital de sympathie que l’actuel locataire du siège de Saint-Pierre.

Le film est porté par la double prestation exceptionnelle d’Anthony Hopkins (Benoît) et de Jonathan Pryce (François). Maquillage aidant, ce dernier ressemble au pape actuel physiquement, dans ses manières et son énergie, à un point criant. Hopkins apporte une touche plus inusitée à son personnage cérébral, ici plus sensible que nature. Pryce hérite de la partition sympathique du duo. L’humour de Bergoglio, son empathie et sa simplicité crèvent l’écran à travers ce jeu d’acteur inspiré.

Par-delà tout ce que le film passe sous silence, évacuant vite les scandales pédophiles et les complots de palais, on peut parler d’une réussite Netflix. La finesse des dialogues entre les deux hommes, vraies passes d’armes souvent tissées d’humour, exposent les positions respectives des papes sur les réformes à apporter à l’Église et sur leurs visions du monde : l’une conservatrice, l’autre plus progressiste, rendant ce film passionnant.

Les répliques échangées ont beau relever du domaine de la fiction, elles collent aux deux personnages et ne sonnent jamais faux. Les doutes de ces hommes face à leurs capacités de jouer un rôle clé dans un contexte de mutations sociales et de remises en question des positions de l’Église s’éclairent sous un jour neuf.

Meirelles est un grand cinéaste. Ses magnifiques gros plans sur ces visages expressifs, ses déambulations à travers les splendeurs du Vatican au glorieux passé (dont la Chapelle Sixtine recréée), les rituels millénaires du concile servis par d’amusants montages, la caméra subtile et vivante de Cesar Charlone servent la proposition du film, qui plonge dans les grands questionnements contemporains sans appuyer la note.

The Two Popes, qui en fin de parcours met beaucoup l’accent sur l’humanisme de François face aux migrants dont nul ne sait que faire, est aussi une entreprise de réhabilitation d’un Vatican mal en point. On imagine les tractations en haut lieu de l’équipe pour faire approuver ceci en laissant tomber cela afin d’obtenir l’imprimatur du Vatican. Mais en plongeant en des eaux plus intimes et moins controversées que la réalité des coulisses, le film a pu se permettre de s’en affranchir…


Source : https://www.ledevoir.com/culture/cinema/562174/deux-papes-pour-un-netflix?fbclid=IwAR1j8rtA-wT-9U9bGZxBCXDEA4UjhwwsfuLUrTVk1JcwhI3678uBZBcgAtw



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) Empty
MessageSujet: Re: CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.)   CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
CINÉMA : "Les Deux Papes" (Vidéo - Teaser - Anthony Hopkins est Benoît XVI et Jonathan Pryce, son successeur, le futur pape François.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Films Chrétiens-
Sauter vers: