VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
Le Deal du moment : -52%
-52% sur l’outil de toilettage pour chiens ...
Voir le deal
23.89 €

 

 Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitimeMar Nov 06 2018, 12:14

Citation :

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Perimes-mais-toujours-mangeables


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)


Dernière édition par Stan le Jeu Aoû 08 2019, 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitimeMar Jan 08 2019, 13:24

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) 2186

Reportage sur la lutte contre le gaspillage alimentaire
(Être déchétarien à Québec)

Jésus a dit qu'au Jugement Dernier, ce que nous faisons avec la nourriture serait un élément capital de ce Jugement.

Vidéo : https://www.facebook.com/miseajour.tv/videos/479826062507020/
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitimeJeu Aoû 08 2019, 11:17

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) 57608810


La Victoire de l'Amour: Accueil https://www.lavictoiredelamour.org/

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Gilles_4
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitimeJeu Aoû 08 2019, 11:19

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) 3259222262_1_3_rG9FfTkA

Particuliers, cantines scolaires, hypermarchés… Nos poubelles débordent de produits alimentaires comestibles. Chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an : 7 kg de nourriture encore emballée atterrissent directement à la poubelle. Les 13 kg restants se composent de restes de repas, mais aussi de fruits et légumes simplement abîmés et non consommés. A tous les échelons de la chaîne de production, de vente et de consommation, cette pratique est généralisée, et elle atteint des sommets : un quart de la nourriture mondiale finit à la benne alors qu’elle pourrait encore être consommée. Quel est l’impact financier et écologique de ce gaspillage ?

Avec les producteurs de fruits et légumes, dans les coulisses de la grande distribution, chez les particuliers, Guillaume Barthélémy a mené l’enquête, pour comprendre pourquoi nos poubelles regorgent de nourriture. Surconsommation, exigences de plus en pointues de la grande distribution ou des clients des supermarchés… Les raisons de ce gaspillage sont nombreuses. Existe-t-il des solutions pour moins gaspiller ?

Certains ont tout misé sur l’éducation, et tentent de faire passer leur message dans les établissements scolaires. Nous avons aussi accompagné ceux qui ont fait du glanage leur mode de consommation principal, et se nourrissent des déchets trouvés dans les poubelles des boulangeries, des hypermarchés. « Faites les poubelles, pas les courses » pourrait être la devise de ceux qui se sont baptisés les déchétariens, ou déchétivores.

Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitimeLun Aoû 12 2019, 11:22

12 août 2019
Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Image

Nourrir la lutte contre le gaspillage alimentaire

Nul n’étant contre la vertu, personne n’est favorable au gaspillage alimentaire. Or, il s’agit d’un fléau de notre ère d’abondance. En guise d’offensive pour remettre sur la table des denrées qui échouent trop facilement au rebut, une pétition sera mise en ligne le lundi 19 août, avec l’intention de recueillir 15 000 signatures pour motiver l’administration municipale montréalaise à tenir une consultation publique sur le sujet.

« Notre objectif est de recueillir 15 000 signatures en 90 jours, afin d’arriver à une consultation publique avec la Ville de Montréal. Nous voulons faire appel à l’intelligence collective, réfléchir ensemble et récolter de bonnes idées, dans l’optique de faire des recommandations », indique Guillaume Cantin, de l’organisme La Transformerie, co-instigateur avec Atlantide Des Rochers du projet de pétition.

D’après la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), le tiers des aliments produits chaque année dans le monde pour la consommation humaine, soit environ 1,3 milliard de tonnes, est perdu ou gaspillé. Au Canada, c’est jusqu’à 40 % de la nourriture produite qui est gaspillée.

40% : C’est le pourcentage d’aliments perdus ou gaspillés chaque année au Canada.

Évaluer des solutions possibles, favoriser la réduction à la source dans une perspective collaborative : telle est l’optique dans laquelle les instigateurs de la pétition entendent travailler. « La plupart du temps, le gaspillage est traité négativement. C’est un sujet tabou. À La Transformerie, nous préférons travailler dans une perspective d’ouverture, sans tomber dans le côté moralisateur. »

Cesser de nourrir les poubelles

Avant même son lancement le 19 août à minuit une, la pétition contre le gaspillage alimentaire a rallié l’appui de Greenpeace, de Laure Waridel, du chef Martin Juneau et du comédien Émile Proulx-Cloutier. « On a ratissé large en ne se limitant pas aux organismes environnementaux, mais en allant aussi chercher diverses strates de la société. Pour nous, cela est une façon de mobiliser le politique en sensibilisant non seulement les citoyens, mais aussi les fonctionnaires et les élus », poursuit Guillaume Cantin.

La Transformerie fait partie d’un nombre croissant d’organismes montréalais qui oeuvrent dans une optique de réduction du gaspillage alimentaire. Avec le soutien d’une trentaine de bénévoles, La Transformerie effectue la collecte, la transformation, la revente et la redistribution de denrées invendues. « Personne ne se lève le matin avec le but de jeter de la nourriture. Nous ne sommes pas là pour déresponsabiliser, mais bien pour travailler ensemble à changer les choses. De cette façon, tout le monde peut gagner.


Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) 8dGaaNAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaPIfVIh558h80f4AAAAASUVORK5CYII=
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitimeMar Oct 01 2019, 11:31

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) 01_stock-photo-fruits-and-vegetables-in-packing-257202376_top

La cuisine zéro déchet : Une alimentation sans gaspillage est-elle possible ?

Tour d’horizon des techniques d’ci et d’ailleurs permettant d’éliminer les emballages, de manger les épluchures et de recycler les restes...

Quiconque aime passer du temps en cuisine connaît bien le souci : les poubelles se remplissent à vitesse grand V. Une délicieuse tarte aux pommes maison génère plein d’épluchures, en préparant un curry on ne sait pas trop quoi faire de la barquette qui contenait les légumes thaïs et, après avoir dégusté un simple artichaut vapeur, il nous reste une quantité impressionnante de feuilles sur les bras. Pour ne pas parler du pain rassis qui, le plus souvent, ne trouve pas preneur et se mue en déchet. Or, il semblerait que jeter à outrance – que ce soit dans le sac poubelle ou au compost – ne soit pas la seule solution…

L’approche de Béa Johnson : réduire les emballages

Lassée du mode de vie dominant aux États-Unis, qui entretient une vision consumériste et très ‘usage unique’, Béa Johnson a choisi de dire stop et troqué le modèle américain contre un style extrêmement sobre, voire austère. Elle est ainsi passée d’une poubelle hebdomadaire de 240 litres à une poubelle annuelle d’un litre seulement, réalisant au passage 40% d’économies dans le budget familial. Avec son livre Zéro déchet fourmillant d’astuces, elle a donné le la et le concept l’a rendue célèbre dans le monde entier. Son idée de base pour éviter de faire déborder la poubelle de la cuisine est simple : traquer les emballages superflus. Équipée de bocaux en verre (elle en a plus d’une centaine !) et de sacs en tissu réutilisables – qu’elle a cousus elle-même à partir de vieux draps –, Béa n’achète que des denrées en vrac. Riz, pâtes, farines ou lentilles, tout va directement dans le contenant prévu à cet effet, ce qui permet de contourner barquettes, sachets et films plastiques entourant les aliments. Ne tolérant aucun papier d’emballage, la jeune femme apporte ses bocaux également chez le boucher afin de les remplir de viande à la coupe ou de tranches de jambon ! Les bocaux hermétiques serviront aussi à stocker une fournée de biscuits, conserver de la sauce tomate, de la moutarde…


Lire la suite : Magazine La cuisine zéro déchet Une alimentation sans ... https://www.alimentarium.org

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Images?q=tbn:ANd9GcQb-VnrhnR0jhoEf7KXuMATS12m08qfLd84osXqpTuyRQvw8ysJYQ
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitimeLun Jan 27 2020, 22:18

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Gaspil10
Après avoir travaillé des années comme chef dans de grands restaurants, Guillaume Cantin a choisi de s’attaquer au fléau du gaspillage alimentaire.

De la poubelle à l’assiette: contrer le gaspillage alimentaire

Tout est parti d’un défi

Par une journée fraîche d’octobre 2016, Guillaume Cantin et quelques comparses sont en pleine chasse au trésor dans les ruelles du quartier Rosemont–La Petite-Patrie. Certains examinent le contenu de sacs poubelles, d’autres ont le corps plongé dans des bennes à ordures. Tous s’extasient devant leurs trouvailles: tomates cerises et poires mûres à la perfection, sacs de quinoa jamais ouverts… Autant de victuailles destinées à l’enfouissement. À la perte totale!

Si le chef Guillaume Cantin a décidé ce jour-là de «faire les poubelles», c’est parce que son ami, Thibault Renouf, l’a mis au défi de préparer un repas gastronomique à partir de déchets. Le cuisinier ne doutait pas qu’il trouverait suffisamment de nourriture, mais il s’attendait à trouver des produits moisis et abîmés difficiles à transformer. «C’est vraiment la qualité qui nous a profondément marqués», raconte-t-il. À part une égratignure par-ci ou une tache par-là, les aliments étaient, la plupart du temps, entièrement récupérables.


Le gaspillage de nourriture est un gros problème, c’est d’ailleurs l’un des 23 secrets que les restaurateurs aimeraient vous confier.
Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Gaspil11

Près de 60% de la nourriture produite au Canada finit à la poubelle

Avant ce pari un peu particulier, Guillaume Cantin, qui avait rendu son tablier de chef au feu restaurant Les 400 coups début 2016, et son ami Thibault avaient longuement réfléchi à un enjeu qui les préoccupe grandement: trouver un moyen de changer le système alimentaire dans une optique de préservation environnementale et de transformation sociale. Un enjeu tout à fait d’actualité quand on sait que près de 60% de la nourriture produite au Canada finit à la poubelle et que 32% de ces aliments sont encore tout à fait comestibles !

Dans la foulée de cette expédition dans les poubelles du quartier, une idée germe dans leur esprit: revaloriser les invendus alimentaires en les transformant en produits que les gens aimeront. Ils partent alors à la rencontre des épiciers du quartier et cherchent à savoir ce dont ils ont besoin – ils seront les clients de leur future entreprise. En leur donnant leurs invendus afin qu’ils les transforment en produits qui seront revendus par leurs commerces, leur explique-t-il, ils ressortiront gagnants à la fois sur le plan moral et financier. Écologie rime avec économie! Testez ces trucs pour réduire votre gaspillage alimentaire et économiser jusqu’à 1700$ par année!

Lire la suite : De la poubelle à l'assiette: contrer le gaspillage alimentaire https://www.selection.ca

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) ZIcoLpP8HaxDpMcOLFYcAAAAASUVORK5CYII=         Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) 1022639078
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitimeLun Jan 27 2020, 22:21

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) French10

L’Armée du Salut combat le gaspillage et permet d’améliorer l’accès à des aliments frais

Au Canada, le gaspillage alimentaire a atteint un niveau record. Voilà pourquoi le Centre of Hope de l’Armée du Salut de London, en Ontario, est membre d’un regroupement qui récupère des aliments frais et de bonne qualité et les distribue aux plus défavorisés de la ville.

« Selon le London Poverty Research Centre, 26 000 résidents de London n’ont pas les moyens de manger régulièrement des repas sains et équilibrés, précise Nancy Kerr de l’Armée du Salut. Des organismes communautaires locaux tentent de sensibiliser la population aux enjeux du gaspillage et de la récupération alimentaires. »

Ce regroupement, qui compte plus de 30 organismes, a officiellement vu le jour à la mi-octobre. Les bénévoles récupèrent, dans un tout nouveau camion réfrigéré, les rejets alimentaires des magasins d’alimentation et les distribuent aux membres du regroupement. Bien entendu, ces denrées sont toujours propres à la consommation.

« Le Centre of Hope de l’Armée du Salut a été choisi comme centre de distribution », indique Nancy.

Des organismes communautaires de différents quartiers s’approvisionnent au centre de distribution. Ils répartissent ensuite les aliments frais au sein de leurs réseaux. Ce programme favorise l’épanouissement des familles et des collectivités de nombreuses façons.

« Notre but est de permettre à tous les citoyens de la ville de se procurer des aliments frais et de faire en sorte que manger sainement soit un choix facile. Nos clients sont ravis quand ils reçoivent des produits frais, ajoute Nancy. Récemment, un petit garçon de 5 ans observait avec intérêt la pomme que nous venions de lui donner, car il n’en avait jamais mangé auparavant. »

La banque alimentaire du Centre of Hope de l’Armée du Salut répond aux besoins de 1500 ménages tous les mois. L’année dernière, 40 000 personnes ont reçu des vivres dans le cadre de ce programme. À elle seule, la récupération alimentaire n’éradiquera pas la faim ou le gaspillage alimentaire. Toutefois, elle constitue un pas dans la bonne direction pour attirer l’attention sur cet enjeu majeur.


Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Logo_n11Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) 4006612179
Revenir en haut Aller en bas
Gilles1
membre
Gilles1

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitimeLun Jan 27 2020, 22:22

27 janvier 2020
Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) $

Gaspillage alimentaire: ce que cachent vos poubelles

Dans les pays industrialisés, 40 % du gaspillage alimentaire survient dans les commerces et les foyers, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Mais difficile de savoir quelle quantité de nourriture jettent les Canadiens à la maison, puisque les chiffres manquent ou ne représentent que des estimations.

Qu’à cela ne tienne : pour documenter le phénomène, des chercheurs ontariens de l’Université de Guelph sont allés jusqu’à fouiller dans les poubelles de résidents !

Plus précisément, dans leur étude parue dans Frontiers in Nutrition en septembre 2019, ils ont analysé en détail les achats alimentaires et les rebuts (poubelle, recyclage et compost) de 94 familles avec jeunes enfants de la ville de Guelph, et ce, durant quatre semaines.

Pour quantifier le gaspillage, les chercheurs ont classé les déchets récoltés en deux catégories : ceux qui auraient encore pu être consommés, et ceux qui n’auraient pas pu l’être, comme une pelure de banane.

Résultat : chaque semaine, un ménage jette en moyenne 2,98 kg de nourriture qui, avec une meilleure planification et organisation, aurait pu être mangée. Les chercheurs estiment que cette quantité équivaut à une perte financière de 18 $, nutritionnelle de 3 366 calories et environnementale de 23,3 kg de CO2. Les aliments les plus gaspillés ? Les fruits et légumes, suivis des produits céréaliers.

Pour limiter ce gaspillage, les auteurs de l’étude recommandent de mieux planifier les repas et de ranger les denrées aux bons endroits, afin de prolonger leur durée de vie (éviter par exemple de mettre le lait dans la porte du réfrigérateur, où la température est plus élevée).


Ils suggèrent aussi de vous tourner vers des recettes anti-gaspillage, qui maximisent l’utilisation des ingrédients. Des sites comme Sauve ta bouffe en proposent plusieurs.

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) $

Pour plus de trucs anti-gaspillage, consultez notre article  Comment éviter le gaspillage alimentaire .

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) $ Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) 9k= Mathilde Roy

Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) 1022639078
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)   Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous sommes périmés, mais mangeables... (Évitez le gaspillage de nourriture)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Trucs Santé-
Sauter vers: