VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
Le Deal du moment : -31%
Casque sans fil à réduction de bruit ...
Voir le deal
274.01 €

 

 Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Empty
MessageSujet: Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François)   Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Icon_minitimeMer 22 Mar - 18:39

Citation :

Les conditions pour obtenir de Dieu
une grâce importante ou bien un miracle ?

Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Pape-Francois-libere-colombe-comme-symbole-eglise-catholique-St-Simon-Bar-Sabbae-Tbilissi-30-septembre-2016_0_1400_933

La vraie prière, courageuse,
humble et forte, fait des miracles


“La prière pour solliciter un miracle, pour demander une action extraordinaire doit être une prière qui nous implique tout entier ". "Une prière courageuse, humble et forte, fait des miracles". Voilà ce qu’a affirmé le Pape François ce lundi lors de la messe célébrée en la chapelle de la Maison Sainte Marthe au Vatican, en présence d’un groupe de journalistes et d’employés de Radio Vatican, accompagnés par le directeur général, le Père Federico Lombardi.



L'Evangile de ce lundi parlait de cet épisode où les disciples n'arrivent pas à guérir un enfant; Jésus lui-même doit intervenir, et il regrette l'incrédulité des personnes présentes; et au père de cet enfant qui demande de l'aide il répond que "tout est possible pour celui qui croit". Le Pape François a ainsi souligné que "souvent même ceux qui aiment Jésus ne risquent pas trop dans leur foi et ne font pas totalement confiance à Lui."

Pourquoi sommes-nous
incrédules dans nos prières ?


"Mais pourquoi cette incrédulité? " s'est interrogé le Pape pour qui "c'est souvent le coeur qui ne s'ouvre pas, qui reste fermé, le coeur qui veut tout contrôler". Et pour illustrer son propos, le Pape a raconté une histoire dont il a été témoin en Argentine : "une petite fille de sept ans tombe malade et les médecins lui pronostiquent quelques heures de vie seulement. Le père de la petite, un électricien, « un homme de foi », est devenu fou, raconte le Pape, et dans cet état de désespérance il a pris un autobus pour se rendre au Sanctuaire marial de Lujan, à 70 km de là.

« Il est arrivé, et il était 21 heures passées, et le sanctuaire était fermé. Mais il a commencé à prier la Vierge, les mains accrochées à la grille en fer. Il priait, et priait encore, il pleurait, et il priait… et comme cela toute la nuit. Mais cet homme luttait : il luttait avec Dieu, il luttait avec Dieu pour la guérison de sa petite fille. Alors, à 6 heures du matin, il a repris le bus, et arrivé chez lui, puis à 9 heures plus ou moins à l’hôpital. Là il a trouvé sa femme en pleurs, et il a pensé au pire. « Mais que se passe-t-il ? je ne comprends pas, je ne comprends pas ! Qu’est-il arrivé ? ». « Les médecins sont venus, lui répond son épouse, et ils m’ont dit que la fièvre est tombée, qu’elle respire bien, qu’il n’y a plus de danger ! Ils la garderont encore deux jours, mais ils ne comprennent pas ce qui s’est passé » !

Les miracles, il en existe
encore aujourd'hui


"Et bien je vous le dis, a ajouté le Pape François, cela arrive encore, les miracles il en existe encore » ! « Mais il faut prier avec le cœur, conclut le Pape, une prière courageuse, qui lutte pour arriver à ce miracle, pas des prières de convenance : un Notre-Père, un Je vous Salue Marie et puis j’oublie». Pour le Pape, il faut « une prière courageuse, comme celle d’Abraham qui luttait avec le Seigneur pour sauver la cité, comme celle de Moïse qui avait les mains levées au ciel et se fatiguait, en priant le Seigneur ; comme celle de tant de personnes, de tant de gens qui ont foi et avec la foi prient, prient. La prière fait des miracles, mais il faut y croire ! "

"Moi je pense que nous pouvons faire une belle prière et lui dire aujourd’hui, toute la journée :
« Je crois, Seigneur, et aide mon incrédulité ». Et le Pape suggérait alors à son auditoire, de prier mais de prier avec le cœur pour tous les personnes qui souffrent dans les guerres, pour les réfugiés. Et de demander au Seigneur qu’il nous « aide face à notre incrédulité qui envahit aussi nos prières ». « Oui, faisons cela aujourd’hui », a conclu le Pape.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Sans donner des détails, je puis témoigner que les grâces les plus importantes accordées
aux chrétiens qui sont imparfaits mais qui prient avec foi en impliquant leur être tout entier,
cela existe, parce que j'en ai été témoin...

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Empty
MessageSujet: Mon ami(e), voulez-vous voir vos prières exaucées ?   Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Icon_minitimeMer 29 Mar - 4:55

Citation :

Mon ami(e), voulez-vous voir
vos prières exaucées ?

Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Umcj-414-28-mars-1200x630

Bonjour Mon ami(e),

Imaginez le nombre de prières qui montent vers Dieu en cet instant. Toutes vont être entendues mais certaines vont être exaucées et d'autres non. Je me suis demandé pourquoi... Alors j'ai prié à ce sujet et voici ce que le Seigneur m'a montré...

Imaginez toutes ces prières arrivant devant le trône de Dieu. Certaines sont redirigées vers l'exaucement immédiat. Pensez à Pierre qui dit à l'infirme de naissance : "Je n’ai ni argent ni or, mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche !" Aussitôt dit, aussitôt fait. Lisez ce passage dans Actes 3.

Il y a 3 éléments dans les prières exaucées :
l'Amour, l'Autorité et l'Audace.

1er élément : l'Amour.
L'amour est le plus grand commandement. Selon 1 Corinthiens 13 cela doit être la motivation de toutes nos actions et prières. Dieu est amour. L'amour le touche et il répond à l'amour.

2ème élément : l'Autorité.
Pas la nôtre, mais celle du nom de Jésus-Christ. Tout pouvoir LUI a été donné dans le ciel et sur la terre. Et il nous a dit de demander en son nom à son Père, autrement dit de sa part. Ce n'est pas une formule mais une position.

3ème élément : l'Audace.
C'est la foi en action. La foi courageuse. La foi qui ose et qui saisit la réponse. "Sans la foi il est impossible de lui être agréable", nous dit la Bible. (voir Hébreux 11.6)

Les prières non exaucées manquent bien souvent d'un ou deux de ces éléments voire des trois. Souvenez-vous de ces 3 A lorsque vous priez. Sans oublier que Dieu est Dieu et qu'il est souverain.

Je désire de tout cœur que vos prières soient exaucées. C'est ce que je demande pour vous avec amour et avec foi Mon ami(e), dans le nom de Jésus et en croyant que vous allez recevoir votre miracle en ce jour.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Empty
MessageSujet: Re: Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François)   Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Icon_minitimeJeu 30 Mar - 1:43

.
C'est quoi le MIRACLE ?

- C'est DIEU qui répond à nos prières ...!

Comment est-il possible de savoir quoi prier pour que DIEU réponde à nos prières ?

- La seule possibilité pour que DIEU réponde à nos prières ... c'est de PRIER EN L'ESPRIT SAINT !

Il ressort de ce fait que penser une prière, hors de l'E.S. ... même prier ainsi intensément et sur une très longue durée ... ne peut aboutir qu'à un "FLOP DE DIEU " !
Par contre, prier dans l'ESPRIT SAINT, ne serais-ce qu'une infime courte prière de presque rien du tout ... peut occasionner le plus grand des MIRACLES, la MATERALISATION de la Ste VOLONTE DE DIEU !

Dans l'Evangile de ce jour, Jésus nous dit :

Citation :
ÉVANGILE
« Comme le Père relève les morts et les fait vivre, ainsi le Fils fait vivre qui il veut » (Jn 5, 17-30)


...
Moi, je ne peux rien faire de moi-même ;
je rends mon jugement d’après ce que j’entends,
et mon jugement est juste,
parce que je ne cherche pas à faire ma volonté,
mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Traduit dans la Lumière de l'Esprit saint cela donne ceci :

Hors de la Communion à mon Père des CIEUX dans l'Esprit Saint ...
Moi, par moi-même je ne peux rien faire ;
je rends mon jugement d’après ce que j’entends ou saisi dans l'ESPRIT SAINT,
et là, vraiment en toute Vérité mon jugement est juste,
parce que je ne cherche pas à faire ma volonté,
mais la volonté de Celui qui m’a envoyé...

Cela signifie que pas un seul des Miracles que Jésus CHRIST a réalisé ... n'a pu se réaliser hors de la COMMUNION à son PERE DES CIEUX dans l'ESPRIT SAINT !
De ce fait, IL devient dencore plus le MODELE SAINT de chaque CHRETIEN qui aspire à Le suivre comme CHEMIN de VERITE et de VIE ... ici même dans cette Parole comme JUGE ... JUGE de la JUSTICE MISERICORDIEUSE DE DIEU !
Ouahhh ... là ça détonne-déconne !
Non ! en tant que Baptisés, recouvert de la Dimension Royale en CHRIST ... nous sommes en devoir ... selon la Ste VOLONTE de DIEU, de JUGER en ce monde selon l'ESPRIT SAINT, en toute JUSTICE et MISERICORDE ... non pas par nous même, en DIEU !
Le SEIGNEUR ne nous montrerait-révélerait jamais Sa Ste VOLONTE dans l'ESPRIT SAINT, s'IL n'attendait de nous que y adhérerions ... et act-ions cette adhésion de coeur dans la PRIERE-COMMUNION, par la Parole, l'Ecriture ou les Actes à réaliser !
Acter dans le Concret, cette FOI-COMMUNION-PRIERE qui nous unit intimement à DIEU ... c'est "instantaniser" le TRES HAUT à agir-acter Sa Très Ste Volonté dans le monde !
Il en résulte que de notre OUI ou de notre NON ... tout l'avenir du monde dépent !
Etant un Chrétien Vivant en DIEU, si je me tais ou n'acte pas ma FOI-COMMUNION-PRIERE au DIEU VIVANT la LUMIERE que je reçois dans l'ESPRIT SAINT ... je suis assuré de donner au malin et ses sbires tout le "champ libre" dont il a besoin pour nuire aux hommes !

Si je vais à l'Eglise ... c'est avant tout pour croître en DIEU !
Pour cela il convient de se donner tout entier à Jésus CHRIST ... à Son Action Purificatrice ...à Son Action de COMMUNION-INTIMISATION ... à Son Action-Intégration dans le Royaume Spirituel des CIEUX ... pour devenir Son ENVOYE, Son PRÊTRE-PONT, Son PROPHETE-PAROLE, Son ROI-JUSTICE-DES-CIEUX !

Vouloir persister au bas de la MONTAGNE SAINTE ... ne pas croître tout en DIEU ... et oser JUGER est pure folie humaine !
A ces personnes Jésus dit :


Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés !

Citation :
JUGER OU NE PAS JUGER ?

On entend parfois cette expression: «il ne faut pas juger»

Dit ainsi, est-ce en accord avec les Ecritures ?

On ne peut répondre aussi catégoriquement à cette question, il faut être très précis quand on aborde ce sujet.
Pour conforter cette pensée certains citent, par exemple Luc 6/37: "ne jugez point et vous ne serez point jugés" agrémenté de Matthieu 7/2: "car on vous jugera du jugement dont vous jugez … "
Mais Matthieu montre par les versets qui suivent une nuance importante: celle que nous ne devons pas juger quelqu’un sur une chose ( une paille), alors que chez soi , il y a d’autres choses condamnables plus importantes ! (une poutre).
A chacun donc de se juger soi même d’abord et, ainsi, dira l’apôtre, il pourra juger, régler le problême de la poutre chez le prochain !

Paul ajoutera dans la même pensée que juger quelqu’un alors que l’on fait les mêmes choses condamnables est méprisable (Romains 2 /1 à 3).

MAIS, attention il faut juger, mais que faut-il juger ?

Le MAL sous toutes ses formes, et quand je dis MAL, tout ce que Dieu appèle mal !
Que ce soit en nous d’abord,  ensuite dans notre proche entourage  (famille, église) et finalement dans le monde qui nous entoure.

Dans l’Ancien Testament, comme dans le Nouveau, ordre est donné aux enfants de Dieu et au peuple de Dieu de juger le MAL!
Nous verrons, d’ailleurs, que c’est parce qu’il n’y a pas eu jugement du mal que bien des
hommes, un peuple, Israël et des églises ont été très sévérement repris, châtiés par
le Seigneur !

Jésus ne dira t-il pas dans Jean 7/24: "ne jugez pas selon l’apparence mais jugez selon la justice"  

Il faut donc bien juger !

Même jusque dans les dons spirituels dira Paul dans la première aux Corinthiens chapitre 14 et verset 29 : "pour ce qui est des prophètes , que deux ou trois parlent et que les autres jugent"

OUI, il faut donc juger l’erreur, le mal, MAIS non pour condamner car seul le Seigneur a le droit , l’autorité et toute la sagesse pour le faire (ce que faisaient , pourtant , les pharisiens).
Nous devons amener le « prévenu » à réaliser sa situation, à la confesser, à la délaisser et ainsi à en être délivré, à l’image de Jésus qui n’est pas venu pour condamner le pécheur mais pour le sauver !

C’est le mal dans le pécheur qui doit être impitoyablement condamné !
Quand Jésus dit dans Luc 6/37: "ne jugez pas et vous ne serez pas jugés" , il ajoute aussitôt :" ne condamnez point". Ce genre de jugement qui condamne est interdit !

Ce qu’il faut condamner, c’est ce que Paul rappèle aux éphésiens dans Ephésiens 5/10 à 13: "ne prenez pas part aux œuvres infructueuses des ténébres mais plutôt condamnez les !".

Juger pour séparer le mal du bien selon Dieu, pour séparer l’ivraie du bon grain, l’erreur de la Vérité de Dieu ….. Paul dira même: "l’homme spirituel juge de TOUT" !( 1 Corinthiens 2/15 ).

L'apôtre sera d’ailleurs étonné de cette église à laquelle il dira: "si c’est par vous que le monde est jugé, êtes vous indignes de rendre les moindres jugements ? nous ne jugerions pas les choses de cette vie ?….. " ( 1 Corinthiens 6/2 à 4 ).

Pour résumer il faut donc impérativement juger mais:
1)selon la justice de Dieu (Deutéronome 1/16 )
2) avec droiture de cœur ( Psaumes 58/2 )
3) non selon les apparences ( 1 Samuel 16/7 , Jean 7 /24 )
4) non selon la chair (Jean 8/15 )
5) selon la Vérité et en vue de la paix ( Zacharie 8/16 ); (non pour avoir la paix).

Quelques exemples...
ELI LE SACRIFICATEUR ( 1 Samuel chapitres 2 à 4 )
Eli, un homme qui savait comment ses fils, Hophni et Phinées, se comportaient…..
détournement quant à la viande apportée pour les sacrifices (ch 2 /12 à 17 ), fornication (ch 2 / 22 ), d’ailleurs le texte mentionne qu’ils étaient des hommes pervers (ch 2/12 ).

Certes, Eli leur a fait des remontrances ( ch 2 / 22 à 25 ) , mais c’est tout , il n’y a eu aucune condamnation publique, aucune sanction appliquée par Eli; aussi devant ce laxisme, cette tolérance quant au mal (certainement parce qu’il s’agissait de ses fils), Dieu sera obligé d’intervenir. Il lui dira: "d’où vient que tu honores tes fils plus que moi ?"  (ch 2 /29 ).
Dieu dira à Samuel : "il a eu connaissance de leurs crimes , et il ne les a pas réprimés" (ch 3 / 13 ).
Nous connaissons les suites dramatiques … les deux fils d’ Eli seront tués par les philistins et lui-même, à cette nouvelle, mourra subitement !
Attention,donc, lorsqu’il s’agit de quelqu’un qui nous est proche, famille ou amis, de tolérer peu ou prou le mal, de fermer plus ou moins les yeux  à la limite l’excuser ou le justifier!

Nous pouvons penser à Gédéon à qui le Seigneur a demandé de détruire l’idôlatrie dans la maison de son père! ( Juges 6 /25 à 32 ).
Nous pourrions ajouter ACAN qui n’ayant pas jugé ses actions condamnables, obligera Dieu à le sanctionner d’une terrible manière.  Regardez comment il entraînera, même, toute sa
famille dans la mort ! (Josué ch 7 ) .

Et que dire de SAMSON qui pour n’avoir pas jugé ses continuels mauvais penchants, perdra finalement et la présence de Dieu et la vue et la vie ?! ( Juges ch 13 à 16 ) .

Et que dire de SALOMON qui pour n’avoir pas jugé a approuvé les idôlatries de ses nombreuses femmes étrangères? Il verra Dieu se dresser contre lui, lui susciter des ennemis qu’il n’avait pratiquement jamais eus dans sa vie, lui déchirer son royaume pour le donner à son serviteur ! ( 1 Rois ch 11 ).

Et que dire de David pour son rôle dans cette terrible affaire de meurtre, avec la complicité de Joab (2 Samuel chap 11 ), afin d’éliminer Urie le Hétien pour lui prendre sa femme!
Il cachera, pendant un certain temps, son double péché !
Temps pendant lequel il recueillera Bath-Shéba, la prendra pour femme dont il aura un fils !
Ce n’est que lorsque Dieu lui enverra son prophète Nathan qui le menecera de tout dévoiler et lui annoncera tous les malheurs qui  allaient venir sur lui et sur sa maison, qu’alors il confessera son péché et ainsi sauvera sa vie (v14).

Il n’évitera pas pour autant les conséquences de son péché....
Ce fils, produit du crime et de l’adultère mourra !

Ne confondons jamais péché et conséquences du péché !
Bien souvent ni l’aveu, ni la confession du péché n’empêcherons pour autant la réalisation de bien de ses effets...!
Et nous pourrions ajouter bien d’autres exemples....mais déjà avec ceux cités, on peut penser, entre autres à cette pensée de Paul: "si nous nous jugions nous mêmes nous ne serions pas jugés par le Seigneur" ( 1 Corinthiens 11/31 ) .

Ainsi, après ces exemples qui concernaient des individualités, voyons des exemples concernant des collectivités, des groupes, des assemblées, des églises, laxistes dans le domaine du jugement .

On remarque que très vite cette tendance au laxisme face au mal fait son apparition dans les églises et aujourd’hui. Est-ce que certaines désobéissances, certains péchés ne seraient plus considérés comme tels ?
Pourtant , le Seigneur avait été clair pour l’église. A ce sujet on se rappèle l’exemple d’Ananias et de Saphira ! (Actes 5 /1 à 11 ).
Il est vrai que dans cet exemple l’église n’était pas au courant du mensonge, c’est pourquoi le Seigneur a dù trancher de manière radicale le péché commis!

Après que Paul ait implanté l’église de Corinthe, nous remarquons que cette église a vite sombré dans le laxisme, une église qui tolérait la division (quatre clans s’opposaient entre eux) (1 Corinthiens 1 /12 ) qui ne jugeait pas l’orgueil de certains, ( 1 Corinthiens 4 /18 à 21 ), c’est pourquoi d’ailleurs Paul menaçait de le faire. Une église où régnait l’impudicité non condamnée , ( 1 Corinthiens ch 5 ).  
Paul est « étonné » de cette attitude face au mal, mal qu’il va juger  sans aucune ambiguité !(1 Corinthiens 5/2 à 5 ).
Et que dire du comportement de bien de ces chrétiens face à la Sainte Cène ? (ch 11 v17à 22 ) Paul de rappeler que le mal n’ayant pas été jugé, Dieu a été obligé de le faire, et de quelle manière ! (infirmités , maladies et mortalités ),( 1 Corinthiens 11 /30 ).

Pour terminer, je parlerai, aussi, de certaines églises d’Asie dont nous parle Jean.
Eglises jugées par le Seigneur: l’église de Pergame qui tolérait des gens attachés à la doctrine de Balaam et à celle des Nicolaïtes (Apocalypse 2 /14 et 15 ).
Celle de Thyatire qui laissait « Jézabel » enseigner et séduire les serviteurs, (v 20 et21 ).
Celle de Laodicée qui refusait de voir l’état réel dans lequel elle était et donc de se juger. De ce fait elle était sur le point d’être vomie de la bouche du Seigneur ! ( Apocalypse 3/16 ).

Devant tous ces exemples plus que pédagogiques et éminemment spirituels chacun de nous individuellement, et chaque église collectivement, sont appelés à juger selon la balance de Dieu. Juger selon les critères divins le mal sous toutes ses formes et toutes désobéissances, sans laxisme ni tolérance.

Ne prenons jamais pour de l’amour (selon Dieu ), le fait de fermer les yeux devant le mal, de le tolérer, de l’accepter par « pure bonté d’âme » !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Stan a écrit:
Citation :

Une tornade qui se dissout
par le pouvoir de la prière ?


Publié le 29 mars 2017



J'admire la foi chrétienne de ces Philippins qui prient Dieu
avec toute l'énergie de leur coeur pour que disparaisse
la tornade qui se dirige vers eux ; nous y entendons, de
leur part, des prières en langue, et puis l'invocation
du Nom de Jésus ("In the name of Jesus!"); mais pourquoi
Dieu n'interviendrait-il pas en faveur de ses enfants
qui le prient ainsi ? La tornade est finalement disparue.



Stan


Stan a écrit:
Citation :

Le phénomène miraculeux
des images pieuses qui apparaissent
sur des pétales de roses ?






Stan

Seigneur Dieu, accordez-nous juste de pouvoir vouloir ce que Vous Voulez, car Vous Êtes infiniment Aimable et Bon, Bienveillant et JUSTE, le JUSTE JUGE en toute chose ... Oui, accordez-nous de pouvoir aimer-préférer votre Très Ste VOLONTE à Sa JUSTE Mesure ... même si Celle-ci nous paraît contraire au Bien, à notre bien personnel. Amen
Seigneur Dieu, accordez-nous d'agir dans l'ESPRIT SAINT, en Ton NOM ! Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Empty
MessageSujet: Re: Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François)   Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Icon_minitimeJeu 30 Mar - 13:03

.

Les Saints ne sont pas des sur-hommes ... ce ne sont que des hommes simples, dociles à l'ESPRIT SAINT, humbles de coeur qui vivent-évoluent grâce à leur FOI-ADHESION-COMMUNION-VIVANTE au DIEU-VIVANT!
C'est cette PETITESSE d'Être qui leur permet de s'élever dans la Confiance et l'Espérance tels de petits enfants ... en la Présence Sainte de Leur PERE DES CIEUX !

Ce jour un de mes collègues m'a lancé cette pique :

- André, admettons que nous mourions tous les deux ... que je me retrouve au Paradis et toi en enfer !

Là, m'est venu cette Lumière :

- En admettant tel que je suis, que je me retrouve en enfer ... je crois qu'ils ne me supporteraient pas et me jetteraient manu-militari ... hors de l'enfer ... ils ne me supporteraient pas !
- Pour toi aussi, ne correspondant pas à la Nature Divine ... tu te verrais rejeté manu-militari ... hors du Paradis ... !

Imaginons juste Jésus CHRIST qui s'en va dans l'enfer éternel ... LUI le VICTORIEUX ... les misérables bougres de l'enfer, qu'ils soient démons ou damnés ... ils ne sauraient où aller pour ne pas être sous son REGARD-JUGE !
C'est une incroyable MISERICORDE DE DIEU que de donner aux âmes qui ne veulent absolument rien savoir ou avoir à faire avec Notre DIEU-AMOUR-BIEN ... un lieu-état-d'être où LUI n'EST pas !
Certes, cela est folie pour nous ... mais pour les damnés qui sont complètement tordus de travers dans tous les sens du terme cela leur est ujn véritable BIEN !

Ô SEIGNEUR, BENI SOis-TU de nous épargner un tel avenir éternel ... puisse sous ton Action Miséricordieuse et Juste, chaque âme trouver le moyen de Te revenir, de se Convertir ... en arriver à pouvoir obtenir Ta FELICITE SUPRÊME ! Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Empty
MessageSujet: Re: Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François)   Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les conditions pour obtenir de Dieu une grâce importante ou bien un miracle ? (Selon le pape François)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: "La Rubrique de Stan"-
Sauter vers: