VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 € 49 €
Voir le deal

 

 CLOVIS baptisé par REMY

Aller en bas 
AuteurMessage
sylvia regis
membre
sylvia regis

Date d'inscription : 31/01/2011

CLOVIS baptisé par REMY Empty
MessageSujet: CLOVIS baptisé par REMY   CLOVIS baptisé par REMY Icon_minitimeVen Fév 25 2011, 15:26

15 Janvier 2005 – 23 H 49 (GMT+1)

Mon Doux Jésus +

Marie, Mère de la Solidarité +++



Oui, Mes chers enfants, Je suis solidaire des pauvres, des appauvris par la grâce du Ciel qui fit venir de loin sa Puissance et sa Force. Je démonterai tout ce que l’homme construira pour sa gloire, son plaisir et sa fortune. Je ne laisserai pas reconstruire les hôtels où il se passe des choses inavouables : prostitution, drogue, plaisirs à outrance, gabegies et J’en passe : le mal s’incarne dans tous ces pollueurs, dans ces monstres qui décident, s’enrichissent et se complaisent dans la luxure. Est-ce vous, Mes enfants, qui posez vos pieds dans ces endroits riches ? Est-ce vous, Mes enfants, qui oubliez Dieu pour vous rôtir sur les plages au soleil ? Non ! vous, Mes enfants, vous écoutez votre Maître, votre Seigneur, vous êtes là près de Lui, car vous Le savez près de vous. Vous êtes disciples de Jésus-Christ, vous ne conduisez pas dans le brouillard, dans la brume qui aveugle les âmes, qui participe à leur faire croire que tout s’achète ; tout pourvu que l’on s’enrichisse, pourvu que l’on s’amuse ; peu importe la vie puisqu’on ignore la Vie, peu importe le Ciel puisque l’on a le soleil ; oui, le soleil et aussi la mer, celle qui se démonte pour aplanir la route du Seigneur, pour effacer les orgies et les monstruosités que l’on inflige aux enfants. Restaurez votre cœur. Restaurez-vous en priant, en vous tournant vers Dieu, vers le Sauveur, votre Sauveur, votre Roi, votre Gloire, vers Jésus le Christ votre Seigneur ; par Lui tout a été fait, tout a déjà été dit, mais personne ou si peu écoutent Ma Parole - Mes Paroles ne sont pas importantes pour la Multitude - mais pourtant elle a été dite pour tous, elle a été écrite pour tous, pour vous tous. Lisez, priez et comprenez ce que Dieu veut vous dire : cherchez et vous trouverez ; donnez-vous la peine d’ouvrir un missel, une page de la Sainte Bible, et engagez vos âmes sur le chemin de lumière, à la lumière de Celui qui est lumière, le Christ Vivant et Ressuscité pour vous. Amen !



Voici 15 siècles, Saint Rémi baptisait Clovis, il éduquait le Roi de France, il posait sa main sur lui pour lui donner l’onction du Baptême, et nous fêtons aujourd’hui ce grand Saint, le Saint de France qui anoblit la France, le Saint de France qui donna Mission à la France en baptisant son Roi et ses sujets que Dieu avait appelés à sa suite ; quelle Merveille s’est passée ce jour-là ! Où es-Tu Ma France ? Où te perds-tu ? Es-tu Mère ou ingrate envers ton Dieu ? Es-tu docile ou pas à Ma Parole ? Es-tu fidèle à Mes Commandements, à Ta Vocation que Dieu T’a donnée, à Ton Saint Baptême que tu reçus de l’Evêque de Reims pour mener les Nations païennes à la Gloire du Très-Haut, vers les Contrées Célestes, vers la lumière de Dieu, son Fils Jésus ? Amen !



Beaucoup de questions, mais peu de réponses. Pourquoi ? Parce que tu ne M’es pas fidèle, parce que tu fabriques des lois qui ne sont pas Ma Loi, tu transgresses ton Créateur et tu mesures ta croissance sans prendre la bonne mesure, c’est-à-dire la grâce qui peut te faire grandir, la grâce qu’il te manque pour accomplir : Ta Conversion à Mon Nom, à Mon Cœur, à Mon Amour sans limite. Amen !



Tu te limites, tu te fourvoies dans les assemblées, tu te prosternes devant les abominations, et tu prétends être libre. Non ! tu ne l’es pas, tu es attachée aux profits de toute sorte, aux profits d’argent et de richesse, à ton ego, ton jugement, ta faiblesse, tu te laisses aller à la dérive sur des courants mauvais, dévastateurs, tu ne te ressaisis pas, tu te laisses aller au gré du courant là où le Mal t’entraîne. Je veux que tu saches que Je suis ton appui, ta force et ton Maître. Il n’y en a pas d’autre si ce n’est Moi le Christ Jésus ton Sauveur, ton Roi, ta forteresse. Sans Moi tu n’es qu’abandonnée aux loups, aux méchants, aux criminels, à ceux qui s’en prennent à Mes enfants, les plus petits, les plus fragiles, à ceux qui n’ont pas encore vu le jour mais qui sont vivants, qui vivent eux, comme vous adultes vous vivez, car ils ont un cœur que Dieu leur a mis en route par son souffle, par son Esprit, l’Esprit-Saint, 3ème Personne de la Très Sainte Trinité. Ces âmes sont Miennes dès la conception, dès la fécondation de la première cellule, là où il n’y a pas encore la vie, mais où Dieu la donne, où Il insuffle la vie par sa Vie, par son Amour, par sa Divinité Créatrice, et rien de plus. Amen !



Je vous demande donc de venir abolir ces lois scélérates qui tuent sans principes, sans vergogne, sans pitié. Oui, sans pitié, ni pour l’enfant, ni pour la mère souvent seule, mais aussi pour les maris qui sont dans l’angoisse du lendemain, car ils ne savent pas, eux aussi, surmonter cette épreuve sans souffrir. Oui, leurs âmes souffrent, elles souffrent, car elles ont en elles Dieu, et Dieu souffrant, c’est vos âmes elles aussi qui souffrent. Comprenez-vous cela ? Est-ce facile à comprendre ? Oui, il suffit de croire en Dieu pour connaître cela, de Lui demander de l’aide pour comprendre, pour assimiler, pour acquérir ce qu’il vous manque, c’est-à-dire la connaissance qui vient de Dieu, l’Amour qui vient de Dieu, la Sagesse qui vient de Dieu. Sans cela vous ne serez jamais libres, vous serez esclaves de votre péché. Il vous faut le repentir, vivre en actions de grâces, dans la Grâce du Très-Haut, et tous les dons que vous avez besoin vous seront donnés, vous obtiendrez la Paix, vous comprendrez, c’est cela que Je voulais vous dire dans ce c'est-à-dire. Amen !



Je vous bénis pour que vous vous tourniez vers Moi dans un retournement radical, sans hypocrisie, sans arrière-pensée ; droits, vous devez l’être de tout temps ; droits, vous devez marcher à Ma suite ; droits, vous devez être dans vos vies. Je vous attends sur ce chemin de conversion. Je vous bénis. Amen !



Je vous confie à Ma Maman Marie que l’on fête en ce jour à Pont-Main. Priez avec Elle, priez-la pour votre Pays et pour l’Eglise de France. Je vous bénis chers enfants. Amen !





Jésus et Marie unis à Saint Joseph dans la Gloire du Père et de l’Esprit-Saint. Amen !





L’Amour de Dieu le Père contenu dans le Fils et porté par l’Esprit-Saint en Marie, soit sur vous tous. Amen !





Fin : 6 H 37



Durée : 48 mn





Téléchargez en Word



Accueil / Home





[i] --[/i]
Revenir en haut Aller en bas
sylvia regis
membre
sylvia regis

Date d'inscription : 31/01/2011

CLOVIS baptisé par REMY Empty
MessageSujet: Message du 26/5/2005   CLOVIS baptisé par REMY Icon_minitimeVen Fév 25 2011, 15:29

26 Mai 2005 - 1 H 11 (GMT+2)

Mon Doux Jésus +

Marie, Reine des Anges +++



Voici venu le temps des semailles, bientôt, vous récolterez ce que vous avez aujourd’hui semé, c’est-à-dire que vous obtiendrez la réponse à ce que vous avez avec Foi et courage demandé. Laissez le Très-Haut, Il fait pour ses enfants, de telle façon que vous soyez sereins. Restez-le serein ! car la sérénité est le fruit de l’Amour et de la Tendresse que vous donnez à Dieu. Soyez fiers et accomplis dans le Christ Jésus, Lui qui vous aime vous bénit ; Il partage votre vie, Il vous donne la Sienne chaque jour, car, ce qu’Il a donné une fois pour toutes en étant immolé sur la Sainte Croix, Il vous le donne encore aujourd’hui, et demain vous en vivrez encore, car cette source de grâce est inépuisable. Amen !



L’Heure du Golgotha : 15 heures. Je donne à Mes enfants tant de grâces à cette heure où Je rendais l’âme à Mon Père, ou plutôt Je la Lui remettais, car Je ne peux pas rendre ce qui appartient au Père, car le Père et Moi ne faisons qu’un ; voyez-vous la différence qu’il y a entre Dieu et chaque homme ? Voici Mon Propos pour enseigner Mes enfants qui se sont éloignés de Moi et qui ne viennent pas encore en Eglise ; ils recherchent leur route, ils tâtonnent, et c’est pour eux que Je viens donner ces pages ; c’est aussi pour ceux qui croient, pour leur fortifier la Foi. Je prie pour chacun de vous pour qu’il la reçoive. Demandez-Moi de vous la transmettre, et Je vous la donnerai. Paroles du Seigneur Jésus. Amen !



Ne comparez pas votre vie avec la Mienne, vous ne pouvez pas comprendre tout ce que Je suis, car votre vie est éphémère sur cette Terre, dans cette vallée de larmes, mais au Ciel vous comprendrez beaucoup plus de choses, et vous n’aurez jamais fini de vous étonner de découvrir votre Dieu, votre Roi. Amen !



Priez avec les Rois de France, demandez-leur de défendre votre Pays. Ils intercèderont ainsi, dans ce but-là, pour arrêter la main des bourreaux qui veulent en finir avec elle. Ma Fille, Fille aînée baptisée par Clovis, par ce roi sans Dieu qui avait trouvé Dieu, et qui par son Baptême apporta à votre Pays la primeur qui devait se répandre aux autres Nations. C’est cette Fille qui est devenue parjure par ses Présidents, qui se laisse aller à la débauche, qui invente des lois, qui promulgue des lois. Ici on clone, ici on manipule, ici on ment à Mon Peuple, on lui donne la leçon. Sachez que les professeurs qui vous enseignent professent déjà pour leurs propres comptes, qu’ils comptent pour eux, et sur vous pour leur venir en aide à amasser. Non ! le vrai professeur, celui qui instruit, c’est l’Esprit-Saint, le Vrai, le Véridique, celui qui donne la lumière, celui qui donne les dons, qui instruit ses fidèles. Amen !



Si vous voulez enseigner, priez l’Esprit-Saint, Il vous viendra en aide, vous aurez son secours et vous donnerez la Vraie Mesure, celle qui propulse les hommes en avant, qui les émancipe, qui les forme à être des hommes vrais, authentiques, sans arrière pensée. Amen !



La Vérité est le gage qu’il faut prendre pour aller à la rencontre des autres, pour établir quoique ce soit, pour être fidèle à soi-même, pour respirer à pleins poumons et ne pas s’asphyxier dans des incompréhensions où le mensonge règne. Soyez des hommes de Vérité, de Justice et de Paix. Prenez l’Esprit-Saint comme compagnon de route. Appelez Marie qui est emplie de cet Esprit qui est Dieu et qui donne la vie. Soyez attentifs à ce qu’Il vous donnera. Priez-Le, aimez-Le. Remerciez-Le ! Amen !



La mémoire vous sera donnée par Celui qui est, qui était, et qui vient. Il vous enseignera par son Esprit, Il vous conduira par son rayon de lumière qui est et qui luit auprès de Lui et en Lui. Amen !



Jésus de Nazareth a triomphé de la Mort, son Règne est Eternel, Il vient vaincre le Monde et le Temps. Viens Seigneur Jésus ! Amen !



Voici le début d’une prière efficace contre le Mauvais. Je vous l’ai donnée pour que vous l’utilisiez chaque jour, et Je vous ai fait une promesse à ce sujet. Regardez de près, utilisez-la, Je vous l’ai donnée pour cela. Il faut prier beaucoup pour éradiquer le Mal dans le Monde. Mais aussi le Mal qui est en nous, en chacun de nous, pouvez-vous dire, car Moi, Jésus votre Sauveur, Je n’ai jamais péché. J’ai toujours repoussé le Mal, et le Mal ne M’a pas porté préjudice. C’est vrai qu’il s’est déchaîné pour Me crucifier, mais s’il avait su que cela était sa perte, il ne se serait pas tant dépensé. Mais les voies du Seigneur sont impénétrables, les voies que ne peuvent comprendre que ceux qui Me considèrent comme leur Dieu, et qui aiment ce Dieu que Je suis. Amen !



Je vous bénis pour tout ce que vous ferez pour M’être agréable, c’est-à-dire faire Ma Volonté, respecter les uns et les autres, prier pour ceux qui vous persécutent, pour ceux qui ne vous aiment pas, car toutes ces personnes par vous, Mes chers enfants, Me persécutent, M’ignorent, et leur jugement est mauvais. Amen !



Prenez la bonne voie, celle qui conduit jusqu’à Moi. Ouvrez votre cœur et vous trouverez cette route, c’est celle qui vient jusqu’à Mon Cœur et qui vous donne la Joie d’être avec Moi dans vos jours, dans vos nuits, dans votre repos comme dans vos travaux. Amen !



Je vous bénis et vous dis à demain. Merci de votre écoute. Amen !





Jésus, Marie, emplis de l’Esprit-Saint qui guide vos pas vers Dieu, vers votre Sauveur, vers votre Créateur. Amen !



Prenez le temps de bien lire ces passages que Je vous donne pour vous nourrir dans la Foi. Amen !





Fin : 1 H 52



Durée : 41 mn





Téléchargez en Word



Accueil / Home





[i] --[/i]
Revenir en haut Aller en bas
sylvia regis
membre
sylvia regis

Date d'inscription : 31/01/2011

CLOVIS baptisé par REMY Empty
MessageSujet: Message du 16/1/2003   CLOVIS baptisé par REMY Icon_minitimeVen Fév 25 2011, 15:32

16 Janvier 2003 - 6 H 53 (GMT+1)

Mon Doux Jésus +

Marie, Reine de France, ND des Victoires +++



Passé le temps où vivait sur la terre de France Mon Peuple bien-aimé, Mon Peuple qui chérissait Dieu qui lui donnait son Amour, sa Tendresse, sa Royauté. Oui, Peuple de France, vous avez été proche de Dieu, vous L'avez vénéré, glorifié en vos âmes et en vos cœurs. N'était-ce pas ainsi que vous receviez, pour votre Pays, les grâces venues du Ciel !? N'était-ce pas par Marie que vous obteniez toute diligence pour vos travaux !? Amen !



Souvenez-vous de cette Consécration que vous fîtes à Marie, Ma Mère, Ma Reine. Vous la couronniez Reine de votre Pays, Notre-Dame des Victoires. Sous ce vocable voulu par Dieu et donné par l'Esprit-Saint au Roi Louis XIII, la France prononçait le Vœu d'être sous la protection de Marie, Reine de France. Amen !



Ma Royauté fut alors acceptée en les cœurs de Mes enfants. Plus tard, sous le règne de son fils Louis XIV, enfant de la Miséricorde venu au Monde par une grâce spéciale du Ciel, et l'intervention de Saint Joseph qui donnait ce nouveau Roi à la France, Mon Cœur a demandé d'être honoré aussi. Il fallut attendre bien longtemps, laissant les grâces en leur lieu, sans pouvoir sortir de cette ornière où l'avait conduit ce refus d'obéissance, ce refus donné à Dieu qui laissa à la remorque des autres Pays ce Pays si cher à Mon Cœur et qui M'avait trahi. Amen !



J'ai donné tout Mon Cœur lorsque J'ai donné naissance à ce fils qui fut un Roi dominé par l'orgueil, ce qui lui a causé bien des soucis, des guerres, des famines ; puis par la suite, votre Pays a connu, deux siècles plus tard, la Révolution. Amen !



Pour un Non à Dieu, pour un refus d'obéissance, le Pays de Mon Cœur fut plongé dans les Ténèbres, dans les exécutions sommaires, dans la Terreur. Ce n'est qu'en 1872(*) que Mon Cœur fut honoré sur la Capitale, Vœu fait par la France de construire une Basilique au lieu dit des Martyrs, sur le "Mont des Oliviers français" où moururent tant de fidèles, tant de consacrés à Mon Nom, Jésus-Christ, Vœu qui apporta à la France entière un sursaut de la Foi, un retour vers Dieu. Amen !



Aujourd'hui, Mes chers enfants, Je ne suis plus écouté, Je suis banni des livres scolaires, Je suis oublié, blasphémé, réduit à rien. Et pourtant Je voudrais tellement aider Mon Peuple, Mon Peuple de France, par un retour glorieux à Ma Royauté, à Mon Cœur. Amen !



J'ai demandé à plusieurs reprises la marque de Mon Cœur sur le pavillon de la France, qu'il y soit brodé Mon Cœur couronné d'épines et surmonté d'une Croix, d'un feu et d'une plaie béante qui renouvelle par Mon Sang les trésors de Ma Miséricorde. Et jusqu'à ce jour, la France par ses dirigeants reste muette, il s'ensuit des catastrophes, on pompe le fioul, les bateaux s'échouent, polluent la terre et la mer ; les rames sont délaissées, rangées sur les plats-bords, plus personne ne veut ramer dans le courant du Seigneur, à contre-courant des voluptés de ce monde, oubliant Dieu et faisant sans Lui ; on voit le résultat, et tous ces maux sont le résultat de puissances infernales laissées en action par non respect de Mes Demandes, par non respect de Mes Commandements. Amen !



Souvenez-vous du 1er Commandement qui est, Je vous le remets en mémoire :

"Tu aimeras ton Dieu plus que tout !"




Déjà celui-ci n'est pas appliqué, on aime ses poches remplies, son ego justifié ; et Mon Cœur transpercé, Lui qui a tant souffert pour vous est ignoré, repoussé, banni de vos cœurs. Oui, Peuple de France, réveille-toi, prends en main ta destinée, regarde ton Dieu par la Reine de France, par sa protection, par son Sacerdoce Royal qui n'attend qu'un geste de vos dirigeants pour ondoyer votre Pays de la Royauté de Mon Fils. C'est par Marie, votre Mère et votre Reine, que vous obtiendrez tout pour votre Pays. Mais pour cela, il faut honorer son Fils, faire ce que Lui a demandé et réclamé. Soyez obéissants à ses Demandes et à ses Commandements. Réjouissez-vous, si vous vous complaisez à faire tout ce qui a été demandé. Je vous assure de Ma Prière, Moi, la Reine de France et du Monde, de l'Eglise et de l'Univers. Amen !



Voici pour ce jour, pour votre salut, les grâces que Je viens vous donner : la possibilité d'être écouté de Dieu dans ses demandes. Cette grâce est importante en ces jours de détresse, en ces jours où dort la France. Oui, elle dort la France, elle est seulement éveillée pour dire Non, mais elle sommeille pour dire Oui, elle ne se décide pas, elle boude Ma Royauté, elle boude Ma Miséricorde ; calculatrice, elle croit s'en sortir elle-même. Non, Mes enfants ! tout est donné par Dieu. Rien ne se fait dans l'harmonie si ce n'est Dieu qui le donne. Je donne Mon Cœur pour que soit glorifié Mon Nom sur ce Pays qui reçu par Mon Eglise, en la personne de Mon Evêque Saint Remi, le Baptême de la France par son Roi Clovis qui menait avec Dieu la France, le Pays Franc à la victoire. Amen !



Victoire tu régneras, lorsque Dieu aura son Peuple avec Lui, lorsque ce peuple païen se tournera vers Lui, délaissant les ombres tenaces qui le sclérosent, qui le tiennent à l'écart, dans les ténèbres. Réveillez-vous peuple de France ! Réveille-toi, fille Aînée, bien-aimée de Mon Cœur ! si tu savais comme Je t'aime, combien J'ai besoin de ton Amour, de ta reconnaissance envers Moi, tu accepterais sans broncher, sans ombrage le délice que Je te propose, la grâce surabondante qui ruisselle de Mon Cœur. Amen !



Je veux verser le Feu de Mon Amour sur le Monde. J'ai choisi la France, parce que fille aînée, fille spirituelle, 1ère élue, pour qu'elle-même soit le flambeau de la victoire de la lumière contre les ténèbres. J'attends le Oui de son Cœur, le Oui de la France, le Oui de Mon Eglise. Amen !



Hommes d'Eglise, c'est à vous de prendre le relais de Ma Royauté, c'est à vous de demander implicitement réparation pour les outrages et blasphèmes dans le Monde, c'est à vous de porter aux dirigeants de l'Etat cette demande expresse. Amen !



Toute Ma Royauté Illuminera le Monde, lorsque vous aurez, par votre intervention, réalisé ce qui vous a été demandé : de glorifier Dieu à la hauteur de son Martyre, à la dimension symbolique du Golgotha ; à cette hauteur réelle où Dieu fut crucifié : 738 m, l'altitude exacte où le Sang coula de Mon Cœur que Je veux élever en France pour le Monde. Alors, Mes enfants, ne rechignez pas à ces deux demandes : la Consécration à Mon Divin Cœur, puis l'élévation d'une Croix de lumière haute de Ma Royauté qui Me fut donnée en ce lieu du Calvaire, et dont J'ai, à maintes reprises, demandée à Mon Eglise. Amen !



Prenez-vous par la main, prenez les décisions qui réjouissent Mon Cœur et le Cœur de Ma Maman Marie, Reine de France. Acceptez Mes propositions. Priez l'Esprit-Saint pour vous en convaincre. Je vous bénis pour tout cela. Amen !



Hommes d'Eglise, consacrés à Mon Divin Cœur, soyez des hommes responsables, maîtres avec le Maître, cœur à cœur avec Moi. Amen !





Jésus, Marie vous le demandent et vous aiment. Amen !





(*) Voté à l'Assemblée Nationale le 23 Juillet 1873 à la majorité de 244 voix.





Téléchargez en Word

Revenir en haut Aller en bas
sylvia regis
membre
sylvia regis

Date d'inscription : 31/01/2011

CLOVIS baptisé par REMY Empty
MessageSujet: Message du 15/1/2006L   CLOVIS baptisé par REMY Icon_minitimeVen Fév 25 2011, 15:34

15 Janvier 2006 - 5 H 37 (GMT+1)

Mon Doux Jésus +

Marie, Reine des Apôtres +++



Bienheureux serez-vous, Mes chers enfants, au milieu de ce monde empli de corruption, de salissures et de vomi. Au milieu de tous ces maux qui recouvrent la Terre, Ma Terre que les hommes ont laissé à l'abandon sans réagir, laissant leur vices l'envahir. Pourquoi en est-il ainsi ? Simplement par refus de Ma Loi, de Mes Commandements, et aussi le refus d'obtempérer à Mes Demandes que Je ne cesse de rappeler chaque jour par la voix du Saint-Père, par Mes Prophètes, par ceux qui reçoivent la Parole de Notre Seigneur Jésus-Christ. Oui, le monde refuse Ma Divinité, il se coule dans un monde de violence jamais assouvie, réalisant des projets destructeurs commandités par des autorisés nébuleuses au sommet d'une hiérarchie diabolisée. Réagissez, Mes enfants, ne donnez pas dans cette direction plus de mal qu'il n'a été fait. Vous voyez bien que même les dirigeants ne savent où donner de la tête, tout leur est difficile. Et il ne faut pas dire que tout va bien, ça c'est de l'Intox, c'est du maraudage en vue d'élections. Ces gens qui ainsi s'adressent à leurs peuples sont des inconscients, des fossoyeurs, car ce qui les intéresse au premier chef, c'est leur condition propre, même si elle doit laisser les autres dans l'erreur. J'entends outre-Atlantique : "C'est un bonheur de reconstruire, cela nous donne d'énormes possibilités de développement." Jusqu'où ira donc ce cynisme, où s'arrêteront ces monstruosités qui non seulement pervertissent le monde, mais ignorent quelque sentiment de recueillement devant tant de misère. Je n'entends pas le cri des hommes vers leur Seigneur. Non ! Je n'entends rien sinon que l'on prie :

"dixit President" (George W. BUSH),




alors que le monde politique s'acharne dans ce nouveau monde à propager sa loi par des guerres fratricides et ignobles. Amen !



Je laisse aller le monde selon sa volonté, car vous n'avez pas fait Ma Volonté, (voir dans ce recueil les maintes fois où Je vous ai demandé de vous tourner vers Moi), dit Jésus ; combien de fois Je vous ai interpellé pour que vous Me fassiez connaître, pour que le monde change et applique Mes Commandements. Je vous ai donné Ma Loi -pardon de Me répéter- mais le monde est sourd à Mes appels ; c'est pourquoi J'insiste avant que vienne l'Epreuve. Ô elle n'est pas loin au train où vont les choses : la grippe aviaire est là pour vous le rappeler, et vous aurez beau faire et beau dire, ce sera une épreuve d'envergure. Le monde est régit par l'Adversaire, Je vous l'ai dit au début de ce propos, c'est lui qui commandite tout cela, qui organise tout cela, et vous ne M'obéissez plus. Souvenez-vous, vous Mes enfants qui tendez l'oreille à votre Dieu. Rappelez-vous votre roi Clovis qui se converti et fut baptisé par Remi à Reims, il donnait à son peuple la victoire sur le péché en entraînant derrière lui tout un peuple. Quand est-il des dirigeants d'aujourd'hui, savent-ils ce qu'ils font ? Savent-ils où ils conduisent les âmes en refusant de M'écouter ? Ils sont responsables de leurs sujets, et, s'ils laissent faire sans réagir à Mes propos, ils sont coupables devant l'Eternel, ils auront à rendre des comptes au jugement particulier, et là, ils se trouveront sans avocat pour les défendre, sans argent pour payer leur défense, ils seront à nu devant Dieu, leur âme les jugera eux-mêmes, car Dieu est bon, mais colère à la fois contre ces monstruosités qui s'agitent devant Lui. Amen !



Je vous invite à la repentance, à demander pardon pour les fautes et les manques de réaction envers Mon Cœur ; les divisions ne servent pas l'homme, elles les conduisent au déchirement, aux blasphèmes et aux guerres. Ce mot que Je voudrais ne plus entendre fait rage en ce jour dans une majorité de continents. Je vous interpelle pour que vous réagissiez, pour que vous preniez une autre route et que vous dénonciez le Mal partout où il se trouve. Amen !



Je vous bénis, Mes chers enfants, Marchez à Ma suite et réjouissez-vous dans le Seigneur, Il est votre force et votre salut. Amen !





Jésus et Marie, et saint Joseph patron de votre Pape et de l'Eglise, vous bénissent et vous invitent chez eux, dans l'obéissance et le respect du Très-Haut et de ses Lois. Amen !



Réagissez, il en est encore temps ! Amen !





Fin : 6 H 13



Durée : 36 mn





Téléchargez en Word



Accueil / Home





--
Revenir en haut Aller en bas
sylvia regis
membre
sylvia regis

Date d'inscription : 31/01/2011

CLOVIS baptisé par REMY Empty
MessageSujet: Message du 15/1/2007   CLOVIS baptisé par REMY Icon_minitimeVen Fév 25 2011, 15:36

15 Janvier 2007 - 5 H 24 (GMT+1) Fête de Saint-Remi

Mon Doux Jésus +

Marie, Reine des Cœurs +++



Recevez en ce jour, Mes bien-aimés, la bénédiction qui vous conduira jusqu'à Dieu. Souvenez-vous du Baptême de votre Seigneur qui affranchît le peuple juif, et par là toute l'humanité. Souvenez-vous aussi du Baptême de Clovis qui donna à la France un Roi chrétien, qui anoblit ce Pays pour le sacrer fille Aînée de toutes les Nations. Souvenez-vous que vous habitez ce Pays et que Mon Amour pour elle ne s'est jamais tari. Sachez que Je l'aime toujours d'un Amour fraternel, que Mon Cœur y est attaché, et que bientôt ce Cœur flottera brodé sur son étendard. C'est Mon souhait depuis 3 siècles(*), et cela sera effectif dans les mois qui vont venir. Rassemblez-vous pour accueillir celui qui viendra mettre de l'ordre dans la Maison France, que vos suffrages aident à cela. Je vous le ferai savoir bientôt. Amen !



Recevez en ce jour de Saint-Remi cette bénédiction qui vous mènera tous et chacun à adorer Mon Cœur, Mon Cœur Sacré. Merci de consacrer votre cœur au Mien, votre famille au Mien, votre Pays et le Monde en entier à Mon Cœur qui aime au-delà de tout ce que l'homme puisse imaginer. Amen !



La ferveur de chacun et de chacune dans cette dévotion au Sacré-Cœur doit retentir aux quatre coins du Monde. Aujourd'hui est jour béni pour enfanter de Mon Enfant de Paray-le–Monial fêtée le 16 Octobre : Marguerite-Marie, Ma sainte fille qui accueillit Mon Cœur et ne vivait que par lui. Amen !



Dans ce Cœur sont enfermés tous les cœurs, les vôtres en particulier. Dans ce langage du cœur vous comprendrez mieux l'Appel que Je vous lance, car l'Amour vient du cœur, du Cœur de votre Seigneur, du Cœur transpercé par la lance du Centurion qui reçu de lui la grâce de la Conversion. Demandez cette grâce pour vous-mêmes, pour vos familles, pour vos frères et sœurs en Christ. Demandez pour tous les hommes, pour les pécheurs, pour les païens, pour ceux qui ne veulent pas encore choisir Dieu pour Ami, pour Père, pour Roi et Seigneur. Demandez pour eux la grâce de connaître Dieu, de Le reconnaître en son entier, en ses trois Personnes, en son Nom : Trinité. Amen !



Bénissez le Seigneur chaque jour, donnez à vos âmes le nectar de Mon Cœur, Mon Sang pour purifier la terre, Mon Sang pour anéantir ce qui est Mal, tout Mal. Bénissez le Seigneur et Sa Maman Marie ; offrez à Dieu leurs douleurs, les douleurs de Joseph qui s'endormi dans la mort au moment où Jésus, son Fils de Nazareth, allait commencer sa Mission au milieu de ses frères. Bénissez cette famille offerte à Dieu pour offrir vous aussi vos familles à la Sainte Trinité. Cette dévotion est irremplaçable, elle vous conduit au sommet de Mon Amour, car c'est au-dedans de cette Trinité que le Père officie chaque jour ; c'est là qu'Il conduit les peuples, c'est là qu'Il donne ordre à ses Anges de vous conduire, de vous éclairer, de vous donner à chacun et à chacune la Bénédiction et la Paix en vos cœurs. Amen !



Resplendissez à la lumière qui vient de Dieu. Établissez en vos cœurs la Paix venant de Dieu, vivez dans cette Paix. Remerciez Dieu de vous l'avoir donnée. Amen !



Que cette Paix soit sur vous et y demeure à jamais, qu'elle envahisse les cœurs de chacun et de chacune ; qu'elle soit pour tous et pour toutes les nations, pour tous les peuples, pour tous les hommes. Redonnez cette Paix à chacun, là où vous êtes. Ne privez personne de la Paix, même pas vous qui lisez ces quelques lignes, vous êtes sous la grâce, sous l'Ombre du Seigneur. Soyez en Paix. Soyez Amour. Soyez dociles à Mes demandes. Propagez Ma Paix, Ma Joie, Mon Amour, Ma Divinité, Je vous en serai aussitôt reconnaissant. Vous êtes Mes Amis si vous faites ce que Je vous demande, ce que Je vous Commande. Amen !



Remplissez votre Mission avec Panache, avec Foi, avec promptitude. Ne laissez pas gagner le Mal, mais délivrez-vous par Mon Sang et Mon Cœur Sacré de tout Mal. Je bénis chacun d'entre vous. Puisez en Mon Cœur votre force. Agissez avec lui et pour lui, et par lui. Amen !





Jésus et Marie de Nazareth, au cœur de la Trinité, vous conduisent pour que votre cœur s'unisse aux leurs, et vous bénissent pour que votre vie soit attachée à leur Vie. Amen !



(*) Voir en ouvrant le bouton "A & W" au centre de la Croix.





Fin : 6 H 07



Durée : 43 mn





Téléchargez en Word



Accueil / Home





[i] --[/i]
Revenir en haut Aller en bas
sylvia regis
membre
sylvia regis

Date d'inscription : 31/01/2011

CLOVIS baptisé par REMY Empty
MessageSujet: Message du 9/11/2009   CLOVIS baptisé par REMY Icon_minitimeVen Fév 25 2011, 15:38

09 Novembre 2009 - 3 H 08 (GMT+1)

Mon Doux Jésus +

Marie, Mère de Miséricorde +++



Par Ta douloureuse Passion, Seigneur, soit Miséricordieux pour nous et pour le monde entier. Cette phrase répétée chaque jour dans le chapelet de la Miséricorde Divine répond à l'Appel de Dieu de Lui offrir son Fis et de demander par le Fils de répandre sur le monde entier sa Miséricorde Divine. Amen +



Soyez Miséricordieux comme le Père et Moi-Même sommes Miséricordieux. Mais n'oubliez pas une chose : c'est que la Miséricorde est Justice. Celui qui est miséricordieux aura la Justice de Dieu pour le secourir, mais celui ou celle qui refusera Ma Miséricorde recevra Ma Justice pour être jugé selon ses actes, ses blasphèmes, ses refus à Mes appels sans cesse répétés. Il ne suffit pas de dire : Seigneur, Seigneur ! il s'agit de faire la Volonté du Père. Et celui qui fait la Volonté du Père est un fils ou une fille miséricordieuse. Voilà Mes chers enfants comment s'applique Ma Justice. Être juste, c'est correspondre au souhait de Mon Père, à appliquer avec droiture ses Commandements divins. C'est sur ses Commandements divins que chacun sera jugé, la Charité, l'Amour, la Sagesse étant aux premiers rangs. Chez Mon Père et Moi il n'y a pas de différence : qui Me voit ou M'entend, entend ou voit le Père qui M'a envoyé. Je suis son Verbe et Il M'a tout remis. Il M'a donné sa Justice à accomplir, sa Volonté à accomplir, sa Divinité à partager avec chacun et chacune d'entre vous en M'envoyant parmi vous pour Le manifester. Je suis Celui qui suis. Je suis Celui qui Est. Je Suis ! Amen +



Ne suivez pas les directives des hommes ou des femmes qui veulent faire un Monde imbécile privé de culture et dominé par l'Argent(*). Soyez vous-mêmes, soyez des frères et des sœurs en Christ, mais gardez votre identité, votre savoir, votre richesse que Dieu vous a donnés : le travail par lequel chaque homme et chaque femme doit se nourrir. Avec Joseph, J'ai Moi-Même sanctifié le travail. Il n'est pas bon d'errer à ne rien faire, cela entraîne à la décadence d'une société ; chacun doit pouvoir fournir son savoir pour le bien commun, en conservant sa culture, sa façon de faire, sa religion. Amen +



La laïcité est ce qui doit répondre au bien de ceux qui ne peuvent entrer dans les Ordres, mais la laïcité doit respecter l'Église que Moi-Même J'ai donnée par Mon Cœur ouvert sur la Croix pour vous sauver et vous guider. Souvenez-vous , il y a quelques jours, Je vous parlais des crucifix, et dans les jours qui ont suivis on vous a annoncé que tous les crucifix devaient quitter leur emplacement pour être remisés et ne plus être vus. Malheureux qui vous prenez pour Dieu, ne croyez pas que tout se passera bien pour vous, vous attirez sur vous la Malédiction. Si vous ôtez l'Amour que J'ai donné au monde et que représente la Croix où Je suis crucifié, vous ne trouverez pas la Paix, vos cœurs ne seront plus des cœurs mais des pierres sans saveur, des pierres qu'il vous faudra porter comme un fardeau, et sans Moi votre fardeau ne s'allégera pas. Amen +



Refusez d'ôter ces marques de Mon Passage de la vie à la mort et de la Mort à la Vie. Refusez d'ôter le signe des chrétiens qui ont façonné la France avant de façonner le Monde. Fille Aînée de l'Église par le Baptême de son Roi Clovis. Souvenez-vous ! c'était hier. Et demain sera ce que vous en ferez. Ne participez pas à la destruction du Monde, mais à son essor fondé sur Dieu Lui-Même. Sans Moi, vous ne pouvez rien faire, et ce que vous faites, vous le faites mal, car c'est le Mal qui vous guide et vous conduit à l'abîme. Ce n'est pas Moi qui envoie les catastrophes, mais c'est bien vous qui vivez dans le péché et qui refusez Dieu dans votre vie. Amen +



Changez de cap ! il en est encore temps, mais le temps est court, voici que Je viens : Viens Seigneur Jésus ! Demandez-Moi chaque jour que Je vienne et Je viendrai en vous, pour vous, pour honorer avec vous Mon Père par Mon Esprit. Amen +



Dites souvent : Seigneur Jésus-Christ, Fils du Père, envoie à présent Ton Esprit sur la Terre…, la prière donnée à Ida Peerdeman dans sa maison à Amsterdam où Ma Mère, Mère de l'Église et Mère de tous les Peuples : Notre-Dame a promis la Paix par ces mots qu'Elle dit Elle-même. Comme à Cana, elle annonce le Fils, elle Lui demande son aide : voyez, ils n'ont plus de vin. Et aujourd'hui, ils n'ont plus la Foi. Seigneur donnez-leur la Foi, envoyez-leur votre Esprit, à Présent ! Amen +



Recevez en ce jour Ma Maternelle Bénédiction. Faites tout ce qu'il vous dit et vous serez appelés enfants de Dieu, vos fronts seront marqués du signe de la Croix et vos noms inscrits sur le Livre de Vie. Ainsi vous aurez part à l'héritage que Dieu veut vous donner : Son Cœur, Son Amour et Sa Miséricorde. Soyez prompts à réagir, car le temps presse. Refusez les injections mortelles que l'on veut vous administrer et ayez confiance. C'est cette Confiance qui vous rendra forts, qui vous tiendra debout face à l'Adversaire. Amen +





Jésus et Marie et Joseph, Nous vous bénissons au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Que la grâce de votre Baptême vous conduise au Cœur de Jésus-Christ ; que votre oui soit oui, que votre non soit non ! Amen +



Et bonne journée à tous. Amen +



(*) la mondialisation



Fin : 3 H 48



Durée : 40 mn





Prière à Notre-Dame de tous les Peuples





Téléchargez en Word



Accueil / Home





--
Revenir en haut Aller en bas
sylvia regis
membre
sylvia regis

Date d'inscription : 31/01/2011

CLOVIS baptisé par REMY Empty
MessageSujet: Message du 1/1/2007   CLOVIS baptisé par REMY Icon_minitimeVen Fév 25 2011, 16:56

1er Janvier 2007 - 23 H 49 (GMT+1) Marseille

Mon Doux Jésus +

Marie, Reine de France, Reine du Monde +++



Soyez bénis Mes chers enfants en cette année qui commence. Cette année aura de grands rebondissements. Dieu va intervenir avec puissance dans tous les domaines. Préparez-vous dans la prière, prenez vos chapelets et priez avec Moi, votre Maman qui est au Ciel et qui vous donne en ce jour 1er sa Bénédiction Royale, car, Mère de l'Église et Mère de tous les Peuples, elle est la Reine et règne avec son Fils, votre Seigneur Jésus-Christ. Tout au long de cette année, vous serez informés des nouvelles donnes. Ne craignez pas pour vos âmes, elles sont gardées et protégées si vous vous confiez totalement à Nos Divins Cœurs. Priez avec Nous, priez le Père Éternel pour qu'Il envoie son Esprit-Saint dans les cœurs de tous les hommes. Priez-Le chaque jour pour les intentions de Mon Vicaire, le Pape BENOÎT XVI. Priez pour lui, parce qu'il est le flambeau qui éclaire la terre de Ma Présence. Portez vers lui votre affection, aidez-le par vos prières, vos intentions pour lui, par votre soumission à ce qu'il demande, car il le demande à tous en Mon Nom, au Nom de Jésus, au Nom de Marie votre Maman. Ceci est très important, car le combat eschatologique va être rude ; Confiez toutes vos intentions à votre Seigneur le Christ Jésus. Prenez courage, ne faiblissez pas, fortifiez votre Foi dans l'abandon à sa Divinité. Aimez-Le comme Il vous aime, vous ne L'aimerez jamais assez. Amen !



Bienheureux ceux qui suivent la Parole de Dieu et la mettent en pratique. Demandez vous recevrez. Demandez et Dieu vous exaucera, mais pour cela il faut faire sa Divine Volonté, se justifier auprès de Lui, c'est-à-dire s'ajuster à son Divin Cœur. Amen !



C'est par le Cœur de votre Seigneur, par le Sacré-Cœur que vous aurez la Paix, que vous obtiendrez la joie, que vous accomplirez votre Mission, celle de porter sa Parole et de la faire comprendre ; l'Esprit-Saint viendra éclairer les âmes afin que vous compreniez ce pour quoi Je vous ai appelés. Aidez-Moi à évangéliser le monde, à faire connaître Mon Nom à tous les hommes, à faire reconnaître le Nom au-dessus de tout Nom. Amen !



Priez pour la France, pour que ce Pays si cher à Mon Cœur soit pourvu d'un Chef, d'un vrai Chef qui appuie son autorité sur Ma Divinité, sur Mon exemple, sur Mon Droit que Je demande à chaque homme de suivre, Mes Commandements : en premier lieu tu ne tueras pas, car ce Commandement est loin d'être respecté, et, si vous ne suivez pas ce Commandement, vous ne pouvez suivre aucun des autres, surtout pas celui qui est d'honorer Dieu qui est Vie. Amen !



Merci à tous les pèlerins qui ont prié pour les femmes qui ont perdu un enfant, pour ces femmes qui ont abandonné leur progéniture dans les cliniques malsaines où l'on réduit un être humain à l'esclavage en détruisant la Création de Dieu. Tous ces enfants qui sont morts dans le ventre de leur maman, qui n'ont pas pu survivre aux traitements inhumains des hommes sans scrupules, mais surtout sans Dieu, sans loi, à contre-courant de la Vérité, et qui sèment la mort chaque jour et plusieurs fois par jour. Priez pour que le monde rejette ces lois monstrueuses qui autorisent d'un côté les avortements répétitifs, et de l'autre côté des manipulations génétiques sans étique, sans respect de la Création de Dieu et qui fait que l'homme devient lui-même "créateur". Non ! vous n'êtes pas mesdames et messieurs des créateurs, le Créateur c'est Dieu Lui-Même, ce n'est pas un homme, si intelligent soit-il et si instruit soit-il, qui peut créer l'homme. Dieu seul et Lui seul peut créer, et Il crée chaque jour jusqu'à la fin du monde. Apportez votre pierre à l'édifice de Dieu, à son Eglise, à sa demande. Combattez le Mal là où il se trouve et bénissez le Seigneur pour qu'Il vous donne la force de réagir, la force de combattre, la force de prier pour toutes ces intentions-là. Amen !



Je vous demande la Paix entre vous. Je vous demande l'Amour entre vous. Éloignez-vous des mauvaises gens, prenez ombrage sous le regard de Dieu. Aimez votre Dieu qui Lui aussi depuis le commencement vous aime, c'est-à-dire depuis toujours. Amen !





Jésus et Marie et Joseph vous bénissent et vous portent vers le Père. Que la Bénédiction du Père Tout-Puissant descende sur vous et y demeure à jamais. Amen !



Bénédiction Apostolique donnée le Jour de Noël "Urbi et Orbi" pour ceux qui n'ont pu assister de visu à cette cérémonie des messages donnés par le Saint-Père. Soyez bénis. Amen !





Fin : 0 H 23



Durée : 34 mn





Téléchargez en Word



Accueil / Home





[i] --[/i]
Revenir en haut Aller en bas
sylvia regis
membre
sylvia regis

Date d'inscription : 31/01/2011

CLOVIS baptisé par REMY Empty
MessageSujet: Message du 22 mars 2009   CLOVIS baptisé par REMY Icon_minitimeVen Fév 25 2011, 17:11

22 Mars 2009 - 2 H 54 (GMT+1)

Mon Doux Jésus +

Marie, Reine de France +++



Je viens vous parler de la France et de ses dirigeants, autant que tous les hommes et femmes politiques qui condamnent les propos de Mon Pape. Sachez que Dieu a mis en vos mains une Loi et que celle-ci est à accomplir et non à réfuter. De quel droit êtes-vous pour condamner celui qui par l'Esprit éduque et dénonce devant les peuples les exactions, la corruption, le chemin qui par le péché vous conduit à l'abîme. Mais Je M'en prends aux dirigeants qui tous, sans exception, condamnent. Vous serez jugés pour vos actes, pour vos paroles, pour votre reniement à Ma Parole, pour le non respect des Commandements. Vous êtes responsables plus que tout autre ainsi que les Baptisés catholiques qui dénoncent les propos du Saint-Père que J'ai choisi pour mener Mon Église, pour accomplir sa Mission, et sa Mission c'est Moi qui lui ai donnée, pas vous. J'attends toujours que sur le drapeau de la France on y mette Mon Cœur Sacré. À qui Je l'ai demandé ? à la plus haute instance de votre Pays. Qui a Baptisé la France ? son roi Clovis. Tout haut et 1er responsable est le chef d'un Pays auquel Je demande d'agir en Ma faveur. Ne soyez pas incrédules ! lorsque vous allez à la Messe, pour ceux qui y vont encore, vous récitez le Credo et vous dites : Je crois en l'Église, une, Sainte, catholique et apostolique. Alors croyez en celui qui en est le Chef sinon vos paroles ne veulent rien dire. Et le Credo comme le Symbole de Nicée vous y invite. Ne soyez pas sourds et ne jugez pas, car vous serez jugés par le Juge, et rien ne sera laissé passé, tout sera mis à votre compte. Repentez-vous des exactions, condamnations, verbiages insolents envers le Vicaire de Mon Cœur, il ne vous reste plus que cela à faire. La France qui a déjà été touchée par plusieurs tempêtes en subira encore, car le Mal a envahi votre Pays. Ouvrez les yeux et les oreilles ! Les riches ne sont pas pour Moi la référence, mais plutôt les pauvres à qui on ne donne pas la lumière pour sortir de l'impasse. Ne soyez pas à la solde des monstres, et ne soyez pas vous aussi des monstres qui Je le sais ont profité de faibles enfants pour un billet. Balayez devant votre porte avant d'aller voir chez les autres. La règle de Dieu n'est pas la règle que vous vous appliquez quand vous agissez ainsi, que vous soyez pédophiles ou homosexuel, il faut vous rendre à l'évidence que Dieu ne vous a pas créés pour devenir ce que vous êtes. Chassez de vos âmes ces pratiques et observez Mes Commandements. Je n'en demande pas plus. Et arrêtez de tout manipuler ; vous êtes catholiques, eh bien prouvez-le ! Aimez, acclamez celui que Je vous ai donné comme Chef, comme Pontife. Priez pour lui, le Saint-Père qui remplit sa Mission et qui laissera un bon souvenir aux peuples qu'il aura visité. Je bénis chacun et chacune de vous qui aimez, qui acquiescez, qui vivez de la parole et des solutions que le Saint-Père apporte partout où il va. Je vous bénis pour que vous lui soyez fidèles, pour que vous récusiez les propos mensongers et vengeurs de ceux qui blasphèment et se rendent ridicules devant la tâche qu'il y a à accomplir. Et cette tâche Mon Pape, Père spirituel de tous les peuples, vous en donne la ligne à suivre pour être en accord avec Moi, Jésus le Christ, qui Me suis donné entièrement à Dieu pour vous sauver, à Mon Père qui possédait tout dans ses Mains et qui M'a gratifié de ses Bienfaits lorsqu'Il M'a remis tout ce qu'Il avait entre ses Mains. Il en est de même pour vous si vous écoutez Mon Vicaire et mettez en pratique ce qu'il vous a communiqué dans ses voyages et dans ses homélies, à l'Angelus le dimanche et dans ses enseignements du mercredi, vous serez les bénéficiaires de grandes choses pour avancer avec vos peuples vers le bonheur, le bien-être que vous recherchez tous, car votre bonheur ne peut s'obtenir qu'à partir de Dieu, du Père, du Fils, et du Saint-Esprit. Amen +



Le Baptême se reçoit de cette façon-là : Je te baptise au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Il faut vous souvenir de ce jour où Dieu est venu vous visiter, où l'Esprit-Saint vous a envahi de ses dons. Vous n'allez quand-même pas renier l'Esprit-Saint, car vous savez que cette pratique vous conduira là où brûle le feu éternel, car le péché contre l'Esprit n'est pas pardonné. À bon entendeur ! Amen +





Jésus et Marie et Joseph, Sainte Famille irréprochable, vous invitent à retrouver votre sens, à délaisser vos propos diffamatoires, et à reprendre le chemin de Dieu, celui qui vous conduira au Ciel : tel est Notre désir ! Amen +



La liberté c'est de venir vers Dieu, ce n'est pas de s'en éloigner, et encore moins de le contrister. Nous vous bénissons au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen +





Fin : 3 H 33



Durée : 39 mn





Téléchargez en Word



Accueil / Home



2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




CLOVIS baptisé par REMY Empty
MessageSujet: Re: CLOVIS baptisé par REMY   CLOVIS baptisé par REMY Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
CLOVIS baptisé par REMY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Messagers et Messages pour notre temps :: Site Trinité 1-
Sauter vers: