VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

 

 Divinité de Marie ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeJeu Aoû 14 2014, 00:09

LucJos écrit:
Citation :
Quant aux textes que vous me proposez au sujet de la loi de gradualité et de l’épikie, je vous avoue franchement que pour moi ce ne sont que des textes savants qui sortent, que saint Thomas d’Aquin me pardonne, plus de l’esprit de l’homme que de son cœur. La preuve : je les ai lus en entier et je n’y ait rien compris !

Cher LucJos,

Si cela peut vous aider à comprendre un peu mieux l'épikie, je vous laisse, ci-dessous, le vidéoclip d'explication sur cette vertu, l'explication incluant des exemples concrets qui vous la feront mieux saisir.


Mais si vous voulez un simple et bel exemple d'épikie dans l'évangile du Christ, je vous en propose la parole du Christ qui suit:
Citation :
« C'est le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat » (Marc 2, 27)

Et voici maintenant ce qui, à mes yeux, différencie l'enseignement de l'abbé Pagès de l'enseignement du Christ, selon l'impression qui me reste de l'écoute que j'ai fait (mais que je ne fais plus) de plusieurs vidéoclips de celui-ci: Les enseignements de l'abbé Pagès se fondent finalement sur l'inverse de ce que nous enseigne Jésus; pour lui (l'abbé Pagès), à n'en pas douter, «c'est bien l'homme qui a été fait pour le Sabbat (les lois) » (et c'est, me semble-t-il, de cette conception inversée de l'homme par rapport au sabbat (les lois) que vient sans doute tout le rigorisme pharisaïque de celui-ci (l'abbé Pagès)); il me semble, vraiment, que tous ses propos sous-entendent l'inverse de ce que le Christ nous enseigne, à savoir que : « c'est le sabbat qui a été fait pour l'homme » (Marc 2, 27). Je pense, pour ma part, qu'un tel enseignement de l'abbé Pagès (contraire à l'enseignement du Christ) ne peut être que dommageable à la vie spirituelle et à la saine compréhension du message évangélique du Christ, chez les personnes vulnérables qui écoutent les enseignements très altérés de celui-ci.


Quant aux enseignements confus de J.N.S.R. qui se donne pour mission de faire en sorte que l'Église catholique reconnaisse comme un dogme ( Divinité de Marie ? 4109263706 ) la "DIVINITÉ" ( Divinité de Marie ? 4109263706 ) de la Vierge Marie, ce prétendu dogme dont la conséquence serait que les catholiques devraient ADORER Celle-ci en la désignant comme étant la DÉESSE MARIE Divinité de Marie ? 4109263706  Divinité de Marie ? 4109263706  Divinité de Marie ? 4109263706 ) (QUELLE CONFUSION!), je suis surpris que vous secondiez une telle proposition de religion-fiction, à moins que ce ne soit du délire mystique ?... Je pense qu'il faut plutôt revenir les pieds sur terre, et revenir surtout à notre bon vieux Credo catholique qui débute ainsi: « JE CROIS EN UN SEUL DIEU, LE PÈRE TOUT-PUISSANT... etc..»

Nous avons actuellement notre extraordinaire pape François dont les enseignements sont stimulants et dont les actions sont vraiment prophétiques; alors pourquoi ne pas suivre ces enseignements de notre pape, plutôt que de suivre les enseignements douteux (voire bancals?) de l'abbé Pagès ?

Cordiales salutations!

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)


Dernière édition par Stan le Jeu Aoû 14 2014, 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeJeu Aoû 14 2014, 04:18

Que de confusions !

Pour dire les choses simplement, Stan ou aussi Claire, qualifier l'abbé Pages seulement de rigorisme ou d'oubli de la Miséricorde est imprudent (j'ai déjà entendu plusieurs fois cet abbé au contraire parler de celle-ci) et passablement ... réducteur. En passant il est connu que "la dynamique de la peur de l'enfer" qui est mentionnée ci-dessus était la première "stratégie" d'homélie du Saint Curé d'Ars Jean Marie Vianney, patron de tous les curés de l'univers ...

Même si je ne suis pas toujours en phase avec le style de l'abbé Pages et parfois son manque de nuances occasionnel ou de précision, je pense que son enseignement a une vraie valeur chrétienne ... Son but est avant tout il me semble de rétablir des vérités de base, même s'il le fait imparfaitement parfois ... mais qui est parfait ? ...

Vous avez raison par contre, à mon avis, de mettre l'accent sur la loi de gradualité - à ne pas confondre comme le disait Saint Jean Paul II avec la gradualité de la loi - et l'épikie.

Cependant ... d'abord la gradualité de la loi au lieu de la loi de gradualité est également un danger démagogique et parfois plus grave que l'oubli de loi de gradualité dans lequel tombent un grand nombre de personnes probablement à cause de la tendance de la faiblesse humaine à la facilité ...

D'autre part l'épikié est évidemment encore plus délicate à considérer et faire vivre et il faut pour cela une éminente aide de discernement donnée par le Seigneur.

Donc prudence dans les propos ...

Enfin c'est une fiction que de prétendre que dans les écrits de JNSR il aurait été mentionné que la Sainte Vierge Marie serait une déesse; ceci ne repose sur rien de vrai. Là aussi la prudence devrait être de mise ...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeJeu Aoû 14 2014, 04:54

Claire a écrit:
territoire en héritage a écrit:
Que de confusions !

Pour dire les choses simplement, Stan ou aussi Claire, qualifier l'abbé Pages seulement de rigorisme ou d'oubli de la Miséricorde est imprudent (j'ai déjà entendu plusieurs fois cet abbé au contraire parler de celle-ci) et passablement ... réducteur. En passant il est connu que "la dynamique de la peur de l'enfer" qui est mentionnée ci-dessus était la première "stratégie" d'homélie du Saint Curé d'Ars Jean Marie Vianney, patron de tous les curés de l'univers ...

Même si je suis d'accord avec certains de ses propos, mon sentiment reste quand même que Jésus ne parlerait pas comme il le fait. Et je ne pourrais pas non plus le comparer avec le saint Curé d'Ars. D'accord pour la dynamique de la peur de l'Enfer mais lui il va trop loin et se permet même de juger surtout sur les prêtres qui iront en Enfer. Seul Dieu est juge !
J'aimerais que quelqu'un me trouve une vidéo où il parle de l'Amour des ennemis, de la tendresse de Dieu....
Merci.

C'est bien trop souvent malheureusement que le Seigneur Jésus ne parlerait pas comme nous ...

Je n'ai pas lu de video de l'abbé Pages concernant les prêtres allant en enfer et je ne peux vous répondre à ce sujet; cependant d'un autre côté il est assuré qu'il y a aussi des prêtres en enfer comme il y en a au Paradis ou au Purgatoire, suivant le seul jugement du Seigneur effectivement.

Je n'ai pas de référence concernant les videos de l'abbé Pages parlant de la tendresse de Dieu, mais pour l'amour des ennemis il y en a, même si les références je ne les ai pas, je regrette, mais en cherchant vous pourriez peut-être les retrouver.

Et de même merci, pour l'expression de votre opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeJeu Aoû 14 2014, 11:11

Territoire en Héritage écrit:
Citation :
Enfin c'est une fiction que de prétendre que dans les écrits de JNSR il aurait été mentionné que la Sainte Vierge Marie serait une déesse; ceci ne repose sur rien de vrai. Là aussi la prudence devrait être de mise ...

Bonjour Territoire,

Je vous communique, en citation ci-dessous, la proposition "théologique" de J.N.S.R., telle qu'elle est formulée sur le site dont j'indique la source :
Citation :

Je demande à Mon Église de reconnaître
la Divinité de Ma très Sainte Mère, la Bienheureuse Vierge Marie.

 
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J.N.S.R. parle donc de la (prétendue) "Divinité" de la Vierge Marie (le mot Divinité employé ici avec un "D" majuscule)

Et je vous communique la définition du mot "Divinité", ainsi que les synonymes auxquels elle réfère le plus souvent, selon divers dictionnaires :

Citation :
divinité (nom féminin)  
Nature de ce qui est divin.
Dieu, déesse.


Les synonymes Mediadico de divinite :

1 : dieu, esprit, immortel, déesse.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
définition - divinité  

divinité (n.f.)

1.être divin.

divinité (n.)

1.nature de Dieu.

synonymes - divinité

divinité (n.f.)

ciel, déesse, déité, démiurge, dieu, esprit, génie, grâce, manitou, providence


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Il me semble donc que nous avons ci-dessus les éléments de définitions et de synonymes du mot "divinité" pour comprendre la confusion engendrée par l'utilisation d'un tel mot par J.N.S.R., dans la proposition théologique qu'elle veut faire reconnaître par l'Église catholique. Et encore une fois, à propos de cette demande de J.N.S.R., je ne peux que m'exclamer et protester en disant : « Quelle confusion! »...au nom d'un simple "bon sens élémentaire" qui ne parait pas du tout ici respecté par J.N.S.R.. !

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeJeu Aoû 14 2014, 13:43

Et justement ce n'est évidemment pas le synonyme : Dieu ou déesse qui convient ici mais "ce qu'il y a de divin" en Marie (ainsi dans votre texte : "nature de ce qui est divin") et en particulier de l'Immaculée Conception de Marie et cela est très clair dans le contexte.

Il n'est donc pas question de dire que Marie est Dieu ou une déesse au sens d'égale à Dieu, ou qu'il faudrait aduler ... comme le sens usuel pourrait le laisse communément entendre, ce qui serait alors évidemment faux.

Donc ne pas faire de confusion, effectivement ...

En ce qui concerne la "divine Immaculée Conception" on pourra considérer plusieurs aspects :

- d'abord le vitrail de la Divine Immaculée Conception à Lourdes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

je ne place pas l'image, mais on peut l'y trouver


- ensuite 460 Le Verbe s’est fait chair pour nous rendre " participants de la nature divine " (2 P 1, 4)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et la Sainte Vierge y participe d'une manière singulière par sa maternité divine; ce qui est affirmé de supplémentaire dans le message de JNSR est que c'est par sa "divine Immaculée Conception"; à l'Eglise de trancher la question un jour ...

cf. aussi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  messages des 15 août 2010 et 9 juin 2014

- cette participation est rappelée par Jésus : Jean 10;34-35

34 Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux.
35 Donc, ceux à qui la parole de Dieu s'adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l'Écriture ne peut pas être abolie.

C'est cette participation qui est signifiée non le fait impossible bien sûr qu'un être humain, y compris la Sainte Vierge Marie, soit le Seigneur Dieu.

- pour l'expression "créature divinisée" voir par exemple :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Et nous avons voulu que vous nous ayez en exemple pour créer en vous cette créature divinisée qu’est l’homme fils de Dieu, C’est pourquoi nous avons déposé en vous l’amour qui est notre essence, et nous vous avons proposé l’amour comme terme de la perfection pour que vous parveniez à être avec nous sans fin, tout comme vous étiez en nous avant que la création n’existe, quand nous vous contemplions, avant que vous ne soyez sortis du néant pour devenir conformément à notre volonté, la créature qui porte le reflet de Dieu, lequel l’a divinement conçue pour sa gloire.    


ou

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
L'homme, unissant dans sa  personnalité ces deux éléments distincts, a nécessairement deux  fins diverses, quoique intimement unies et nécessairement subordonnées : une fin naturelle, en tant qu'il est créature ; une fin surnaturelle, en tant qu'il est une créature divinisée par la grâce et qu'il participe à la nature divine.


Donc oui, évitons soigneusement les confusions, il y en a déjà tant ...
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeJeu Aoû 14 2014, 22:44

territoire en héritage a écrit:


Et justement ce n'est évidemment pas le synonyme : Dieu ou déesse qui convient ici mais "ce qu'il y a de divin" en Marie (ainsi dans votre texte : "nature de ce qui est divin") et en particulier de l'Immaculée Conception de Marie et cela est très clair dans le contexte.

Il n'est donc pas question de dire que Marie est Dieu ou une déesse au sens d'égale à Dieu, ou qu'il faudrait aduler ... comme le sens usuel pourrait le laisse communément entendre, ce qui serait alors évidemment faux.

Donc oui, évitons soigneusement les confusions, il y en a déjà tant ...

Cher territoire,

En tout respect pour la peine que vous vous êtes donné à écrire votre dernier message, je ne veux pas vous faire perdre votre temps, ni le mien, à propos des écrits de J.N.S.R. avec ses histoires de nouveau dogme (?) sur "l'origine divine de la Vierge Marie qui aurait été engendrée par Dieu le Père Lui-même" (c'est là une affirmation énorme qui ne trouve aucun écho dans la tradition catholique et chez les Pères de l'Église); et avec ses histoires d'extraterrestres que nous serions appelés à évangéliser en plus des cinq milliards de terrestres qu'il nous restent à évangéliser, comme si nous n'avions pas déjà assez de travail d'évangélisation à faire sur notre terre (Ne vous semble-t-il pas que ça défie le bon sens élémentaire que de parler ainsi d'évangéliser des extraterrestres ?). Sans compter qu'il y a des disparitions inexpliqués de messages problématiques de J.N.S.R. sur son site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de cela (de ces zones d'ombre chez J.N.S.R.) il a déjà été question sur ce Forum :

Citation :
Certains anciens messages du site de JNSR ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) sont mystérieusement disparus:
Citation :
Mon problème a été, en allant au lien indiqué par Andrée, que les messages aux dates du 23 juin et du 1er juillet 2003 ont été supprimées de ce site (de JNSR). Il me semble donc y avoir des zones d'ombre chez JNSR


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En toute bonne conscience devant Dieu, je préfère m'en tenir à l'enseignement officiel de l'Église catholique, et cela en accord avec le  "Sentire cum Ecclesia" (qui était si cher à Saint Ignace de Loyola), et non pas avec un "Sentire cum J.N.S.R.", ou bien un "Sentire cum Territoire".

Citation :
Sentire cum ecclesia signifie sympathiser avec l’Église et aimer l’Église. La Pentecôte nous invite, encore une fois, à marcher avec l’Église, à respirer avec l’Église, à espérer avec l’Église, à sentir avec l’Église,  « sentire cum ecclesia ». Que veut dire l’Église pour moi, personnellement? Quel est mon rapport personnel à l’Église? Est-ce que j’aime l’Église? Est-ce que je me sens aimé/e par l’Église?

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pensez-vous sincèrement que le Père Joseph-Marie Verlinde serait théologiquement d'accord pose question avec l'ajout hérétique du prétendu Nouveau dogme de Marie qui, selon J.N.S.R., aurait été engendrée par Dieu le Père Lui-même  s\'interroger  (et non pas par un homme), compte tenu des quelques règles de discernement que le Père Verlinde nous donne lui-même dans le vidéoclip ci-dessous ?

Citation :

La Révélation « officielle »
et les révélations « privées »


Les révélations privées ne peuvent rien apporter de nouveau par rapport à la Révélation « officielle », c'est-à-dire l'ensemble « Ecriture, Tradition, Magistère ». Elles peuvent tout au plus souligner un aspect de la Révélation divine particulièrement pertinent pour notre époque, ou en rappeler un autre que nous aurions tendance à passer sous silence. Leur importance est donc toute relative à la Révélation officielle.




Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeVen Aoû 15 2014, 09:01

Claire a écrit:
Une petite vidéo bien faite par l'émission "Le jour du Seigneur" (diffusée sur France 2)

Question à un prêtre :



Bonne fête de l'Assomption !

 Divinité de Marie ? 3959946349  et  Merci +++  Claire, de publier sur le Forum ce vidéoclip qui nous redit l'enseignement catholique concernant la Vierge Marie!

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
LucJos

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 80
Localisation : Belgique

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeVen Aoû 15 2014, 10:31

Citation :

Jésus leur dit :
“J’ai fait, et vous avez vu, beaucoup de belles œuvres qui venaient du Père. Quelle est celle qui mérite ces pierres ?”  
Les Juifs lui répondirent :
“Ce n’est pas pour une belle œuvre que nous te lapidons, mais parce que tu blasphèmes :
tu n’es qu’un homme et tu te fais Dieu.”
Alors Jésus leur dit :

“Dans votre Loi il est écrit : Je l’ai dit, vous êtes des dieux.
On ne peut changer l’Écriture, et ici elle appelle “dieux” ceux qui recevaient cette parole de Dieu."

(Jean, 10 32-35)
Ce prêtre ne fait que nous dire, mais il n'en est pas responsable, ce qu'on lui a appris au séminaire et les séminaires ne sont pas nécessairement les endroits où l'on reçoit le meilleur enseignement.

Au Ciel, le Père restera ce qu'Il est de toute éternité, le seul Dieu Tout-Puissant, mais tous Ses enfants vivront en Lui et de Lui. Ils recevront tout de Lui et seront dès lors des êtres divins, parce que Dieu le veut ainsi (voir ci-dessus). Mais pour nous, ceci ne sera vrai qu'à partir du moment où tout sera accompli.

Par contre, Marie, qui a été rachetée avant même d'avoir pu pécher, a, dès l'instant de son Assomption, pu bénéficier de cet état divin, tout en restant comme nous au départ une créature, et c'est bien la raison pour laquelle elle a immédiatement reçu le titre qui sera le sien à jamais "la Divine Immaculée Conception" et si Dieu a souhaité que l'Eglise partage avec Jésus et le Ciel tout entier cette révélation merveilleuse, c'est moins pour mettre Marie en valeur que pour nous donner la possibilité de Lui obéir humblement et de nous réjouir avec Lui, mais aussi de rendre plus sensible en nous la réalité de la Communion des saints. Ceci aurait eu pour effet immédiat, dès la proclamation de la précision apportée au dogme, de réduire de beaucoup les souffrances que l'humanité subit déjà et va devoir encore subir.

Et si l'Eglise n'a pas cru bon de répondre positivement au Seigneur, il ne nous reste, à nous chrétiens, qu'à nous incliner et à continuer à voguer dans la barque de Pierre sans perdre confiance.

Stan, si j'ai écrit le mot "Divine" avec un D majuscule, n'y voyez aucune provocation de ma part, mais Marie ayant été une co-rédemptrice parfaite et une Maman parfaite, comparativement à nous qui ne sommes que de bien petits co-rédempteurs, quand nous le sommes, il me semble que l'on devait lui faire ce bien petit cadeau. Cela ne change de toute façon rien au fond. I love you
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeVen Aoû 15 2014, 11:36

Stan a écrit:
...

Cher territoire,

En tout respect pour la peine que vous vous êtes donné à écrire votre dernier message, ...

...
En toute bonne conscience devant Dieu, je préfère m'en tenir à l'enseignement officiel de l'Église catholique, et cela en accord avec le  "Sentire cum Ecclesia" (qui était si cher à Saint Ignace de Loyola), et non pas avec un "Sentire cum J.N.S.R.", ou bien un "Sentire cum Territoire". ...

En réponse au "Sentire cum Stan" que vous êtes donné la peine de nous produire, je vous dirai déjà l'importance du "cum cura legere"; en effet vous auriez pu lire en y prenant garde que j'ai bien écrit pourtant :

territoire en héritage a écrit:
et la Sainte Vierge y participe d'une manière singulière par sa maternité divine; ce qui est affirmé de supplémentaire dans le message de JNSR est que c'est par sa "divine Immaculée Conception"; à l'Eglise de trancher la question un jour ...
et si vous l'aviez fait vous n'auriez pas eu l'impression d'un "sentire cum ..." que vous avez voulu inventer pour l'occasion en effet je n'ai pas de problème en ce qui me concerne avec l'Eglise.

En réalité nous ne pouvons décider mais nous pouvons pour l'instant donner des arguments ou en critiquer. J'avais bien dit que votre suggestion (avec force références lexicales inutiles...) d'affirmer que le texte signifiait que la Sainte Vierge était Dieu ou déesse à son égale, ou adorable comme Lui, était évidemment complètement fausse, mais qu'il s'agissait d'une participation singulière à la nature divine, par le biais de sa "divine Immaculée Conception" :

"Le Verbe s’est fait chair pour nous rendre " participants de la nature divine " (2 P 1, 4) " dans la Bible

et dans l'oeuvre donnée à Maria Valtorta : "cette créature divinisée qu’est l’homme fils de Dieu"

et dans la Bible encore :

"Jean 10;34-35

34 Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux.
35 Donc, ceux à qui la parole de Dieu s'adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l'Écriture ne peut pas être abolie. "


Sur cette question de la "divine Immaculée Conception" peut-être l'Eglise après enquête canonique dira un jour "oui" ou "non" et ce sera alors ainsi, tout simplement ...



Donc la Sainte Vierge est évidemment une créature humaine - et il n'est aucunement nécessaire de référence spéciale pour cela ici, Claire ... - mais ce qui est affirmé dans les textes de JNSR est que l'Immaculée Conception de Marie (dogme! je vous le rappelle ! ...) a été réalisée d'une manière spéciale, unique, par une intervention divine particulière.

Nous sommes tous créés par Dieu et le père et la mère d'un être humain participent seulement de cette création, ceci pour le corps et non pas pour l'âme bien entendu ... sauf évidemment pour Adam et Eve qui ont été créés directement et uniquement - uniquement signifiant ici sans géniteur humain - par le Seigneur.

Donc aucun être humain n'a été engendré par le Père comme l'est le Fils, mais tous ont été créés ...

Evitons les confusions, effectivement ...


PS Je n'ai jamais vu de mention d'"évangélisation d'extra terrestres" chez JNSR - références ? ... - et pour la gestion des textes sur son site je ne la connais pas, ce qui semble normal; si vous voulez lui poser des questions à ce sujet, libre à vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeVen Aoû 15 2014, 23:30

territoire en héritage a écrit:

PS Je n'ai jamais vu de mention d'"évangélisation d'extra terrestres" chez JNSR - références ? ... - et pour la gestion des textes sur son site je ne la connais pas, ce qui semble normal; si vous voulez lui poser des questions à ce sujet, libre à vous ...  

Bonjour Territoire,

Avec le moteur de recherche Google, il est possible de trouver une multitude d'adresses de liens (environ 80 références en 8 pages) qui nous parlent de J.N.S.R. mise en rapport avec ses écrits concernant les extraterrestres: Voir SVP, à ce sujet, le lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Quant à la référence précise que vous me demandez sur l'évangélisation des extraterrestres selon J.N.S.R., je vous en donne une citation ci-dessous, mais il y a sans doute d'autres citations de J.N.S.R. qui en parlent  :

Citation :

Extrait du message  de J.N.S.R., le 1 juillet 2009

« Ce rôle des hommes de la Terre, est celui des Apôtres du Christ : Convertir  les êtres au-delà même de la Terre, tous les êtres éparpillés dans l’Infini de DIEU , afin qu’ils puissent communiquer, se retrouver, s’aimer et se reconnaître en Celui qui est, qui était et qui vient, Jésus-Christ, " l’AMOUR crucifié" offert au Père. (...)»

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Territoire en héritage écrit:
Citation :
Nous sommes tous créés par Dieu et le père et la mère d'un être humain participent seulement de cette création, ceci pour le corps et non pas pour l'âme bien entendu ... sauf évidemment pour Adam et Eve qui ont été créés directement et uniquement - uniquement signifiant ici sans géniteur humain - par le Seigneur.

Donc aucun être humain n'a été engendré par le Père comme l'est le Fils, mais tous ont été créés ...

Evitons les confusions, effectivement ...

Merci de nous rappeler ce que vous écrivez dans la citation ci-dessus, Territoire ! Mais, bon, il reste que J.N.S.R. nous a apprend étrangement que la Sainte Vierge Marie n'aurait pas eue de géniteur humain (En autant que je suis bien informé, une telle révélation privée n'est pas en concordance, ni en convergence, avec la Tradition de l'Église, non plus qu'avec les enseignements des Pères de l'Église; cette révélation me parait donc non recevable; mais qu'on me corrige si je me trompe!) :

Citation :

Extrait du message de J.N.S.R., le 23 Juin 2003

« Cette enfant sainte (Marie), qui devait Me recevoir, venait de naître d'une femme jusqu'alors stérile, Anne.

Pour que sa fille naisse d'une Conception immaculée, c'est qu'elle ne pouvait être conçue d'un homme. Saint Joachim fut son père comme Saint Joseph fut le Mien.

Pour que le sein d'Anne puisse porter cette sainte enfant, Dieu Lui-même le purifia ; et le sein d'Anne fut lavé de la Faute Originelle.

Ainsi, MARIE fut conçue sans péché.
Et si Sa Conception fut immaculée, c'est qu'elle ne pouvait être conçue
d'un homme.

Sainte Anne, restée stérile jusque‑là, a été préparée pour recevoir la Toute‑Pure conçue du Saint Esprit qui est Dieu
.


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il est à noter que :
Citation :
Dans son Dictionnaire des apparitions de la Vierge Marie, l'abbé René Laurentin (expert en phénomènes mystiques) précise ne pas être en faveur des révélations a J.N.S.R. (selon une information que je n'ai pas pu vérifier à la Source et qui provient d'un internaute)

Une parole du Père Joseph-Marie Verlinde,
que je propose à notre méditation

Citation :

L’Eglise a à assurer un ministère de discernement ; n’oublions pas que les Evêques ont reçu ce charisme avec leur ordination. Si nous croyons pouvoir nous en passer, nous risquons fort de faire fausse route.
Je vous partage mon étonnement : il y a tellement de dévotions reconnues par l’Eglise que vous ne parviendrez jamais à en faire le tour. Pourtant, c’est précisément vers celles que l’Eglise interdit que se portent un bon nombre de croyants. Expliquez-moi donc ce phénomène ? Ne s’agit-il pas d’une curiosité malsaine ? N’oublions pas que Jésus aime avant tout et au-dessus de tout l’obéissance, par laquelle il a sauvé le monde.


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeSam Aoû 16 2014, 12:34

Stan a écrit:
...

Avec le moteur de recherche Google, il est possible de trouver une multitude d'adresses de liens (environ 80 références en 8 pages) qui nous parlent de J.N.S.R. mise en rapport avec ses écrits concernant les extraterrestres: Voir SVP, à ce sujet, le lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Quant à la référence précise que vous me demandez sur l'évangélisation des extraterrestres selon J.N.S.R., je vous en donne une citation ci-dessous, mais il y a sans doute d'autres citations de J.N.S.R. qui en parlent  :

Citation :

Extrait du message  de J.N.S.R., le 1 juillet 2009

« Ce rôle des hommes de la Terre, est celui des Apôtres du Christ : Convertir  les êtres au-delà même de la Terre, tous les êtres éparpillés dans l’Infini de DIEU , afin qu’ils puissent communiquer, se retrouver, s’aimer et se reconnaître en Celui qui est, qui était et qui vient, Jésus-Christ, " l’AMOUR crucifié" offert au Père. (...)»

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
...

@ Stan

Observez qu'il ne s'agit pas d'évangélisation dans le texte que vous nous donnez mais de conversion; l'évangélisation c'est prêcher l'Évangile à des populations non chrétiennes, convertir au christianisme et convertir, c'est amener ou ramener quelqu'un à la religion, à la foi vraie.

On peut convertir sans évangéliser au sens habituel au moins. Si un acte d'amour peut aider une créature par la grâce divine à se convertir sur terre ou même comme c'est dit ici dans un autre monde, pourquoi pas après tout ?

Quant au fait qu'il est impossible à un être seulement humain de n'avoir pas eu de père humain, l'exemple que je vous avais donné d'Adam et Eve contredit cette affirmation.

Encore une fois je n'ai pas dit qu'il est impossible qu'un évêque après enquête canonique sérieuse n'ait pas le discernement, puisqu'au contraire et pour la troisième fois, je redis qu'il faudra se tenir à la décision après enquête canonique sérieuse de l'Eglise - je dis sérieuse par exemple à cause du cas Medjugorje, pour laquelle des évêques du lieu ont prononcé d'abord une condamnation, mais qui a été réexaminé avec un grand sérieux et solennellement par la Commission internationale que vous connaissez (décision encore à venir) ...

En ce qui concerne l'authenticité ou non de la demande concernant la "Divine Immaculée Conception", j'aurais plutôt tendance personnellement à y faire foi, mais ce qui me gêne par contre est le fait que dans l'oeuvre donnée à Maria Valtorta est mentionné de manière très succincte, si j'ai bien compris et si tout a été fidèlement rapporté ou traduit, que la Sainte Vierge serait née de manière "naturelle" de Joachim et Anne; donc là pour moi subsiste une interrogation, énigme à être élucidée par la grâce du Saint Esprit et c'est ce que j'espère et attend sereinement, en particulier de la part de l'Eglise  ...
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
LucJos

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 80
Localisation : Belgique

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeSam Aoû 16 2014, 15:02

territoire en héritage a écrit:
En ce qui concerne l'authenticité ou non de la demande concernant la "Divine Immaculée Conception", j'aurais plutôt tendance personnellement à y faire foi, ...
Moi de même, mais nous sommes tous et toutes tellement différents et avec des sensibilités tellement différentes également que nous n'arriveront probablement pas à nous mettre d'accord, sauf lorsque nous verrons la Vérité en face.

Alors, je vous propose, à vous Stan et à vous territoire en héritage, ainsi qu'à chaque membre, de nous mettre au moins d'accord sur ce que nous dit l'Eglise au sujet de Marie ... et de méditer ce court extrait.
Citation :
La Vierge Marie en effet, qui, lors de l’Annonciation faite par l’ange, reçut le verbe de Dieu à la fois dans son Cœur et dans son corps, et présenta au monde la vie, est reconnue et honorée comme la véritable Mère de Dieu et du Rédempteur.

Rachetée de façon éminente en considération des mérites de son Fils,
unie à lui par un lien étroit et indissoluble, elle reçoit cette immense charge et dignité d'être la Mère du Fils de Dieu,
et, par conséquent, la fille de prédilection du Père et le sanctuaire du Saint-Esprit,

don d'une grâce exceptionnelle qui la met bien loin au-dessus de toutes les créatures dans le ciel et sur la terre.
Mais elle se trouve aussi, comme descendante d'Adam, réunie à l'ensemble de l'humanité qui a besoin de salut; bien mieux, elle est vraiment « Mère des membres [du Christ]... ayant coopéré par sa charité à la naissance dans l'Eglise des fidèles qui sont les membres de ce Chef. ». C'est pourquoi encore elle est saluée comme un membre suréminent et absolument unique de l'Eglise, modèle et exemplaire admirables pour celle-ci dans la foi et dans la charité, objet de la part de l'Eglise catholique, instruite par l'Esprit-Saint, d'un sentiment filial de piété, comme il convient pour une mère très aimante.
Vatican II
La Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu dans le mystère du Christ et de l'Eglise
(Constitution dogmatique sur l'Eglise "Lumen Gentium" N° 53)
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeDim Aoû 17 2014, 01:19

LucJos a écrit:
territoire en héritage a écrit:
En ce qui concerne l'authenticité ou non de la demande concernant la "Divine Immaculée Conception", j'aurais plutôt tendance personnellement à y faire foi, ...
Moi de même, mais nous sommes tous et toutes tellement différents et avec des sensibilités tellement différentes également que nous n'arriveront probablement pas à nous mettre d'accord, sauf lorsque nous verrons la Vérité en face.

LucJos

Chers LucJos et Territoire,

Sincèrement, je pense que vous devez faire maintenant le deuil de voir un jour une proclamation du dogme de la "Divinité de Marie"; parce que ce prétendu titre très ambigu de "Divine Marie" (un titre que Saint Louis-Marie Grignion de Monfort emploi d'ailleurs (sans lui donner une signification absolu) dans son livre "Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge") est propre à semer la plus grande confusion chez nos frères protestants qui auront trop beau jeu de dire qu'ils ont enfin la preuve que les catholiques idolâtrent la Sainte Vierge... et qu'ils font donc de la mariolâtrie.

Ce titre de "Divine Marie" me semble d'ailleurs utilisé comme un "Cheval de Troie" par J.N.S.R., afin que puissent ensuite s'engouffrer à la suite de celui-ci, dans la doctrine catholique, le reste de ses histoires abracadabrantes sur "les extraterrestres à convertir" et sur "la prétendue conception de la Vierge Marie par l'opération du Saint Esprit dans le sein de Sainte Anne".

Mais la plus grande raison qui me motive à vous inviter à faire votre deuil de cette histoire irréaliste du prétendu nouveau dogme de la "Divinité de Marie", est que la Vierge Marie (apparue à Amsterdam, sous le vocable de "La Dame de Tous les Peuples", une apparition reconnue authentique par le magistère catholique) a elle-même invité les théologiens catholiques à se mettre au travail pour que le pape proclame un jour le cinquième et dernier des dogmes mariaux qui sera celui de "Marie Co-rédemptrice, Médiatrice et Avocate" . Comprenez SVP que si la Vierge Marie a annoncé le cinquième et dernier Dogme marial, cela veut en effet dire que le prétendu et très attendu sixième dogme de "la Divinité de Marie" de J.N.S.R. vient de mourir de sa belle mort au feuilleton... :

Divinité de Marie ? Marie10
Citation :

« La Dame de Tous les Peuples est présente pour vous aider partout.
Puisqu'elle est la Co-Rédemptrice, la Médiatrice et l'Avocate.
Ceci sera le dernier dogme
. Travaillez-y vite et rapidement.»


Source : Les Messages de la Dame de Tous les Peuples, Comité "Vrouwe vanalle Volkeren", Amsterdam,  Quarante-Quatrième vision, 8 décembre 1952, p.102

Si vous voulez bien accepter un autre objectif de dogme que celui, illusoire, que vous envisagiez avec J.N.S.R. de voir proclamé un jour, je vous suggère de reporter vos énergies sur le promotion du dogme de "Marie Co-Rédemptrice, Médiatrice et Avocate" , qui semble en bonne voie de se concrétiser un jour, s'il faut en juger du moins par ce que nous raconte le vidéoclip ci-dessous:



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Membres
territoire en héritage

Date d'inscription : 15/09/2010

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeDim Aoû 17 2014, 09:08

Stan a écrit:
Sincèrement, je pense que vous devez faire maintenant le deuil de voir un jour une proclamation du dogme de la "Divinité de Marie"; parce que ce prétendu titre très ambigu de "Divine Marie"

...
Sincèrement je me demande si vous avez simplement lu ou compris ou voulu comprendre ce que je vous ai expliqué que le terme "divine" dans l'expression "Divine Immaculée Conception" signifie que c'est l'intervention singulière concernant cette Immaculée Conception qui est divine mais ne signifie pas qu'il y a divinité de Marie au sens où vous l'avez déjà très incorrectement dit : qu'Elle serait Dieu ou comme Dieu etc ... Simple pourtant à comprendre ...

Et vous-même d'ailleurs rappelez fort justement l'expression de "divine Marie" employée par Saint Louis Marie Grignon de Montfort ... et votre expression : "sans lui donner une signification absolue" que signifie-t-elle pour vous ? Serait-ce à nouveau la même erreur expliquée ci-dessus ? ...


Quant à l'objection de semer éventuellement la confusion dans le milieu protestant, d'abord vous n'en savez rien ensuite elle est sans valeur car si l'éventuelle confusion existait pour certains ce ne serait évidemment pas un argument valable : par exemple la Transsubstantiation existe même si elle n'existe que dans le milieu catholique ainsi que l'autorité au sens catholique du Pape, la vénération catholique de la Vierge Marie, les sacrements spécifiquement catholique etc ... D'ailleurs la fausse accusation de mariôlatrie existe déjà chez certains et depuis longtemps.

Donc objection sans valeur également.

Citation :
Mais la plus grande raison qui me motive à vous inviter à faire votre deuil de cette histoire irréaliste du prétendu nouveau dogme de la "Divinité de Marie", est que la Vierge Marie (apparue à Amsterdam, sous le vocable de "La Dame de Tous les Peuples", une apparition reconnue authentique par le magistère catholique) a elle-même invité les théologiens catholiques à se mettre au travail pour que le pape proclame un jour le cinquième et dernier des dogmes mariaux qui sera celui de "Marie Co-rédemptrice, Médiatrice et Avocate" . Comprenez SVP que si la Vierge Marie a annoncé le cinquième et dernier Dogme marial, cela veut en effet dire que le prétendu et très attendu sixième dogme de "la Divinité de Marie" de J.N.S.R. vient de mourir de sa belle mort au feuilleton... :

Sauf que vous n'avez pas compris qu'une précision n'est pas un nouveau dogme, ce n'est qu'une précision supplémentaire - éventuelle puisque l'Eglise ne s'est pas encore prononcée sur ce sujet : quatrième redite ...

Donc cette objection là tombe elle aussi.

Citation :
je vous suggère de reporter vos énergies sur le promotion du dogme de "Marie Co-Rédemptrice, Médiatrice et Avocate" , qui semble en bonne voie de se concrétiser un jour
Je le souhaite énergiquement effectivement, comme vous je peux le supposer, et sur cela nous sommes d'accord.

Mais évitons le plus possible les fausses interprétations par ailleurs, ce qui n'est pas contradictoire, du moins ne devrait pas l'être ...


P.S.  D'autre part nous ne sommes plus beaucoup dans le sujet du fil; pourriez-vous déplacer certains des derniers messages dans un autre fil où ils auraient une place plus adéquate SVP ? Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
LucJos

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 80
Localisation : Belgique

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeDim Aoû 17 2014, 13:17

Cher Stan,

Ce titre de "Divine Marie", que vous considérez comme très ambigu, n'est pas aussi ambigu que vous semblez le croire :
Citation :
... Que tous les chrétiens adressent à la Mère de Dieu et des hommes d'instantes supplications, afin qu'après avoir assisté de ses prières l'Eglise naissante, maintenant encore, exaltée dans le Ciel au-dessus de tous les bienheureux et des anges, elle continue d'intercéder près de son Fils dans la communion de tous les saints, jusqu'à ce que toutes les familles des peuples, qu'ils soient déjà marqués du beau nom de chrétiens ou qu'ils ignorent encore leur Sauveur, soient enfin heureusement rassemblés dans la paix et la concorde en un seul peuple de Dieu à la gloire de la Très Sainte et indivisible Trinité.
(Vatican II, "Lumen Gentium" N° 69)
A ma connaissance, les anges restés fidèles à Dieu sont des êtres divins comme nous nous le deviendrons lorsque nous serons passés sur l'autre rive et que nous vivrons et que nous recevrons tout de Lui. Pourquoi voulez-vous, que Marie, la sans tache, qui n'a jamais été contaminée par la faute originelle, la fille de prédilection du Père et le sanctuaire du Saint-Esprit, don d'une grâce exceptionnelle qui la met bien loin au-dessus de toutes les créatures dans le ciel et sur la terre (voir mon message précédent que vous avez, semble-t-il, lu un peu trop rapidement) ... pourquoi voulez-vous que Marie n'ait pas droit au même statut que les anges et nous, alors qu'elle a été et est toujours la Co-Rédemptrice parfaite ? Nous sommes sur un forum sérieux, restons donc sérieux ! Very Happy 
Par ailleurs, ne vous souciez pas trop de nos frères protestants et de ce qu'ils pourraient penser, notre devoir est de chercher la Vérité et rien d'autre.
En outre, j'ai l'impression que vous acharnez un peu trop sur cette pauvre J.N.S.R. qui, si je ne me trompe reçoit des messages depuis 1982. J'ai tous ses livres, je les ai lus très attentivement, et beaucoup de messages ont trait à la charité qui doit être une des caractéristiques essentielles d'un chrétien. Et, je n'ai pas honte de le dire, ils ont progressivement changé mon comportement dans ce domaine. Mais, Jésus donnent à J.N.S.R. aussi beaucoup de messages parlant de Dozulé ainsi que de la Croix Glorieuse et, de ce fait, comme Madeleine Aumont, elle a été "mise à l'écart" par la CEF.
Et lorsque vous écrivez :
Citation :
Dans son Dictionnaire des apparitions de la Vierge Marie, l'abbé René Laurentin (expert en phénomènes mystiques) précise ne pas être en faveur des révélations a J.N.S.R. (selon une information que je n'ai pas pu vérifier à la Source et qui provient d'un internaute).
... il faut savoir que l'abbé René Laurentin a dû se conformer, de gré ou de force, je n'en sais rien, à l'exigence de la CEF qui avait "demandé" aux théologiens français de ne rien écrire au sujet de Dozulé, lesquels en compensation pouvaient faire ce qu'ils désiraient lorsqu'il s'agissait de messages ou autres événements survenant en France ou même à l'étranger, mais cela il ne pouvait pas se permettre de le dire et il ne pouvait dire que ce qu'il a dit sans toutefois avoir jamais eu un seul entretien avec J.N.S.R.
Quant au dogme de "Marie Co-rédemptrice, Médiatrice et Avocate", en réalité il existe déjà :
Citation :
La bienheureuse Vierge Marie, prédestinée de toute éternité, à l'intérieur du dessein d'incarnation du Verbe, pour être la Mère de Dieu, fut sur la terre, en vertu d'une disposition de la Providence divine, la vénérable Mère du divin Rédempteur, généreusement associée à son oeuvre à un titre absolument unique, humble servante du Seigneur.

En concevant le Christ, en le mettant au monde, en le nourrissant ,en le présentant dans le Temple à son Père, en souffrant avec son Fils qui mourait sur la Croix, elle apporta à l'oeuvre du Sauveur une coopération sans pareille [si ceci ne veut pas dire co-rédemptrice, j'y perd mon latin] par son obéissance, sa foi, son espérance, son ardente charité, pour que soit rendue aux âmes la vie surnaturelle. C'est pourquoi elle est devenue pour nous, dans l'ordre de la grâce, notre Mère.
"Lumen Gentium" n° 61
Il faut donc comprendre que Marie n'a pu devenir Notre Mère, ce que nous acceptons tous, que parce qu'elle a été co-rédemptrice.
Citation :
C'est pourquoi la bienheureuse Vierge Marie est invoquée dans l'Eglise sous les titres d'avocate, d'auxiliatrice, de secourable de médiatrice, tout cela cependant entendu de telle sorte que nulle dérogation, nulle addition n'en résulte quant à la dignité et à l'efficacité de l'unique Médiateur, le Christ.
(Lumen Gentium N° 62)
Et pour terminer, en m'excusant pour la longueur de mon texte :
Citation :
"Cette enfant sainte (Marie), qui devait Me recevoir, venait de naître d'une femme jusqu'alors stérile, Anne. Pour que sa fille naisse d'une Conception immaculée, c'est qu'elle ne pouvait être conçue d'un homme. Saint Joachim fut son père comme Saint Joseph fut le Mien."
Lorsque Anne donna naissance à Marie, non seulement elle était stérile depuis de nombreuses années, mais en plus son âge ne lui permettait plus de procréer. Dès lors, Dieu est intervenu, et Lui seul sait comment, car ce qui est certain, c'est qu'il était indispensable que le sein qui allait recevoir Marie soit totalement pur afin que Marie elle-même soit pureté parfaite pour recevoir en elle le Saint, Dieu Lui-même.

Bien à vous,
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeDim Aoû 17 2014, 18:03

Territoire écrit:
Citation :
P.S.  D'autre part nous ne sommes plus beaucoup dans le sujet du fil; pourriez-vous déplacer certains des derniers messages dans un autre fil où ils auraient une place plus adéquate SVP ? Merci d'avance.

@Territoire

Ainsi que le fait remarquer Claire, je ne suis plus co-administrateur du Forum. Et je ne me souviens pas si votre tâche de Modérateur du Forum vous permet de faire vous-même le déplacement des derniers messages de ce fil, qui ne concernent pas en effet le sujet de ce fil (J'éviterai de répondre à l'avenir aux messages qui sont hors sujet; et j'attendrai que ces messages hors sujet soient déplacés, avant de leur faire mes prochaines réactions); si, comme Modérateur, vous ne pouvez-pas faire les déplacements de messages en question, vous pouvez communiquer par courriel avec , l'Administratrice du Forum, qui fera les modifications voulues. Merci pour votre juste remarque!

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeMar Aoû 19 2014, 07:12


DANS L'OFFICE DES LECTURES DE CE JOUR :




SERMON DE SAINT BERNARD
À LA LOUANGE DE LA VIERGE MÈRE


« Celui qui va naître de toi sera appelé Fils de Dieu »

Naître d’une vierge était la seule naissance digne de Dieu ; et donner le jour à Dieu était le seul enfantement qui puisse convenir à une vierge. Aussi le Créateur des hommes, pour se faire homme en prenant naissance dans l’humanité, dut, entre tous les humains, se choisir ou plutôt se préparer une mère dont il sût qu’elle serait digne de lui et qu’elle lui plairait.

Il voulut donc qu’elle fût vierge, afin de naître sans tache d’une femme immaculée, lui qui allait laver de leurs taches tous les hommes. Il a voulu de même que soit humble celle dont il naîtrait doux et humble de cœur, lui qui allait être, de ces vertus, l’exemple dont tous avaient besoin pour être sauvés. Il donna donc à la Vierge d’enfanter, lui qui avait déjà inspiré en elle le vœu de virginité et lui avait dispensé par avance cette valeur précieuse qu’est l’humilité.

Autrement, comment l’ange, par la suite, pourrait-il la déclarer comblée de grâce, s’il y avait en elle quoi que ce soit d’imparfait, qui ne viendrait pas de la grâce ? Ainsi, pour que fût sainte de corps celle qui devait concevoir puis enfanter le Saint des saints, elle reçut le don de la virginité, et le don de l’humilité pour être sainte en son esprit.

Parée des joyaux de ces deux vertus, la Vierge royale, resplendissante d’un double éclat, celui de l’esprit et celui du corps, et connue jusqu’au ciel pour son éclat et sa beauté, attira sur elle les regards des habitants de la cité céleste ; c’est pourquoi elle éveilla même l’attention du Roi, qui se mit à la désirer et dépêcha d’en haut vers elle un messager céleste. ~

L’ange, dit l’Évangile, fut envoyé par Dieu à une Vierge, vierge de corps, vierge d’esprit, vierge aussi par décision et engagement — bref la vierge telle que la décrira l’Apôtre : sainte d’esprit et de corps. Elle ne fut pas trouvée au dernier moment ni par hasard, mais elle avait été choisie dès l’origine, comme d’avance par le Très-Haut, qui l’avait préparée pour lui ; les anges l’avaient gardée, les patriarches l’avaient annoncée en figure, les prophètes l’avaient promise.



Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
LucJos

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 80
Localisation : Belgique

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeMar Aoû 19 2014, 14:15

Stan a écrit:
...et avec ses histoires d'extraterrestres que nous serions appelés à évangéliser en plus des cinq milliards de terrestres qu'il nous restent à évangéliser, comme si nous n'avions pas déjà assez de travail d'évangélisation à faire sur notre terre (Ne vous semble-t-il pas que ça défie le bon sens élémentaire que de parler ainsi d'évangéliser des extraterrestres ?).
A ce sujet, j'ai retrouvé le message concerné. Je vous le livre tel quel et sans aucun commentaire. Les passages mis en gras, le sont aussi dans le texte original. Ce message date du 23 avril 2007 et a pour titre :
Citation :

La Planète bleue :
l'Eglise de tout l'Univers
JÉSUS : Le refus vient souvent de l’ignorance. L’homme doit toujours pardonner par Amour pour Dieu et pour ses frères. Actuellement, qui peut savoir ce que fut exactement le monde de l’origine ? Pouvez-vous compter toutes les galaxies et attribuer un nom à chacune ? Chacune est composée de milliards d’étoiles comme votre soleil. Il y a des êtres issus de civilisations extra-terrestres mais, actuellement, rien que d’en parler vous serez comme Galilée, accusé, rejeté. Et dans votre silence, vous ferez comme lui et vous direz : « Et pourtant nous ne sommes pas seuls, il y a d’autres mondes ». Et ils ont tous le même Créateur : Dieu Unique et Vrai !
Aussi, au moment où sur la Terre Dieu envoya Son Fils pour naître, vivre et mourir sur Sa Croix puis ressusciter, tout fut préparé pour le Fils. Par l’Esprit Saint, dans le sein de la Vierge MARIE, Il a pris Chair et S’est fait Homme…
Par ce même Esprit Saint, qui est Dieu comme le Père et comme le Fils, tu M’entends encore aujourd’hui dans ton cœur et dans ton esprit. Écoute !
Le Père, le Fils et l’Esprit Saint est un Seul Dieu Unique et Vrai. JÉSUS est bien le Fils Unique qui, avec l’Esprit Divin dans le Père, ne forme qu’un Seul Dieu. Au moment où, sur la Terre, Dieu Se fit Homme appelé à naître, vivre et mourir sur Sa Croix d’Amour pour ressusciter, Sa Sainte Résurrection fut ressentie dans tout l’Univers visible et invisible : Dieu a vaincu la Mort : Dieu, par Son Fils JÉSUS Christ à qui il a remis tout Pouvoir, vient de sauver toute la Création du pouvoir du Mal qui terminera sa course très bientôt.
Au Ciel très Saint de Dieu, comme aux Limbes et au Purgatoire, et chez tous les croyants, tous ressentirent la Sainte Résurrection. La Foi progressera lorsque l’homme s’ouvrira complètement à Dieu qui désire faire avancer Son enfant dans Sa Connaissance.
La Terre est une planète, la plus belle, qui devait porter la marque ineffable du Christianisme. Elle est la planète offerte à JÉSUS Christ par Son Père Très Saint, Dieu, Roi de tout l’Univers visible et invisible. C’est pour cela que le Père a remis tout Pouvoir à Son Fils, car JÉSUS Christ est le
Véritable Maître de l’Église Chrétienne
l’Église Universelle de Dieu
dont le Seul Maître est JÉSUS Christ.
Et votre Terre  à elle seule, est l’Église du Monde. Elle est la Planète bleue, la Terre de JÉSUS et de MARIE, donc la Planète-Amour.
Elle doit redevenir le modèle de toute la Création. En JÉSUS Christ, l’homme doit faire aimer le Père et se soumettre à JÉSUS pour faire comprendre à chacun de vivre en ayant sous son regard cette planète bleue conquise à grand prix sur la Sainte Croix du Ressuscité qui est Fils de Dieu et Fils de l’Homme. Sur cette Terre, Dieu S’est incarné et sacrifié sur Sa Croix d’Amour plantée sur le Monde à vocation chrétienne.
La Planète, bleue comme la parure azurée de MARIE, Mère de Dieu et Mère des hommes, est, a été et sera le cadeau du Père Éternel pour JÉSUS et MARIE en vue de christianiser toute l’Humanité qui appartient à Dieu. Si la France a été choisie pour être l’éducatrice de tous les peuples de la Terre, elle ne peut être que chrétienne, elle ne peut faillir à sa mission : le Monde entier aspire à sa vocation car tout a été créé par Dieu, en Dieu et pour Dieu.
L’Éternel, qui est Père, Fils et Esprit Saint. †
Amen.

†  †
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeMer Aoû 20 2014, 00:17


Commentaire théologique du Père Marcel Driot o.s.b., à propos de l'expression
« divine Marie », employée par Saint Louis-Marie Grignion de Monfort,
dans le livre de ce dernier, intitulé : "Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge" :


Citation :

« Aujourd'hui, l'auteur n'aurait pas qualifié Marie de « divine », car cette expression
courante sans doute de son temps (...) serait mal comprise
. »


Source : Traité de la Vrai Dévotion à la Sainte Vierge, Saint Louis-Marie
Grignon de Monfort, Ed. Médiapaul, 1987, p. 25

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
LucJos

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 80
Localisation : Belgique

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeMer Aoû 20 2014, 04:56

Stan a écrit:
«Aujourd'hui, l'auteur [Saint Louis-Marie Grignion de Monfort] n'aurait pas qualifié Marie de «divine»,
car cette expression courante sans doute de son temps (...)
serait mal comprise.»
Ce que dit le Père Marcel Driot o.s.b. n'est qu'un avis que l'on partage ou non. En ce qui me concerne, j'ai plutôt l'impression, que Saint Louis-Marie Grignion de Monfort, s'il revenait aujourd'hui parmi nous, mettrait toute son ardeur à bien faire comprendre cette expression.

Vous savez, Stan, les théologiens sont, sauf exceptions, bien sûr, des personnes qui réfléchissent plus qu'ils ne méditent. Dès lors, ne croyons pas, sans esprit critique, ce qu'ils nous écrivent, surtout lorsqu'ils tentent d'amoindrir des textes ainsi beaux que ceux de Saint Louis Marie Grignion de Monfort.

Laissons-nous guider par ce "témoin" et ce "maître", comme le qualifie le Pape Jean-Paul II, dans la recherche de Jésus, Sagesse Incarnée, par Marie.
Citation :
Marie est le grand moule de Dieu, fait par le Saint-Esprit,
pour former au naturel un Homme Dieu par l'union hypostatique, et pour former un homme Dieu par la grâce.

Il ne manque à ce moule aucun trait de la divinité;
quiconque y est jeté et se laisse manier aussi, y reçoit tous les traits de Jésus-Christ, vrai Dieu,
d'une manière douce et proportionnée à la faiblesse humaine, sans beaucoup d'agonie et de travaux;
d'une manière sûre, sans crainte d'illusion, car le démon n'a point eu et n'aura jamais d'accès en Marie,
sainte et immaculée, sans ombre de la moindre tache de péché.


Le Livre d'Or - Le Secret de Marie
Nouvelle Cité, Paris,  1989
Bien à vous,
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeMer Aoû 20 2014, 07:09


Il y a ici en cause le mystère de l'incarnation !

De ces derniers écrits ressort l'âme immortelle d'origine divine issue de Dieu, "fille de Dieu" ...
Nous sommes tous "fils et filles de Dieu" !!!
Ok, la Ste Bible nous en parle, c'est clair ...
Mais pour ce qui est de l'incarnation, c'est à dire comme si l'âme prenait "habit de chair" en s'incarnant, qu'en est-il ?

Adam et Eve avant de chuter est-il écrit qu'ils sont "fils et fille de Dieu" ???
En tout cas les attributs humains de l'époque nous démontrent déjà que nous sommes différenciés des animaux ... que la nature des animaux n'est pas tout à fait la nôtre !
Adam ne pouvait pas s'unir-épouser une créature du règne animal !!!
Eve est comme détachée de lui par le Très Haut pour en faire une "entité" à part entière, avec qui, en qui et pour qui, lui-même arrive à s'accomplir !

Leur accomplissement était un peu comme une réalité à devoir vivre en "image-miroir" de la Ste Trinité révélée par Jésus Christ.
Ils se sont loupés !
Ils ne se sont pas accomplis !
L'homme, la femme, l'enfant ... une union-relation parfaite en Amour à l'image de la Ste Trinité, ils n'ont pas réussit à la vivre ... Dès le départ de l'humanité, le 1er fils est devenu le meurtrier de son frère !!!
D'union intime à Dieu, existe-t-elle encore ?
Le véritable Amour originel en Dieu existe-t-il encore au coeur de l'homme ?
Peut-il encore subsister en l'homme déchu ?
Est-il encore possible de voir qui est Dieu quand l'homme est réduit pour seulement survivre à une connaissance superficielle de la réalité ?
Il est incroyable de constater à quel point l'homme originel a chuté de la Connaissance à la méconnaissance !!!

Marie de ce fait, si elle est "divine d'origine" et qu'elle n'a aucunement chutée (par GRÂCE particulière), se doit d'être totalement unie à la Ste Trinité, dès lors de sa conception jusqu'au moment ultime de son endormissement, avant de connaître son Assomption Céleste ... avec une Connaissance innée de Dieu qu'on ne peut même pas s'imaginer.
En DIEU est l'Eternité qui est par delà le temps et l'espace ... donc elle se devait de connaître parfaitement à l'image de Jésus Christ ... son origine, sa condition présente, la Passion à venir, tout l'aboutissement du Salut, le prix à payer, sa participation à la Croix, sa propre Assomption ...

Est-il possible que le terme d'IMMACULEE CONCEPTION soit égal à DIVINITE de MARIE, je en saurais le dire ...

Ce jour St Bernard nous offre dans l'office des lectures cette approche intime sur le thème de l'Amour :

[quote]SERMON DE S. BERNARD
SUR LE CANTIQUE DES CANTIQUES


L'amour se suffit à lui-même, il plaît par lui-même et pour lui-même. Il est à lui-même son mérite, il est à lui-même sa récompense. L'amour ne cherche hors de lui-même ni sa raison d'être ni son fruit : son fruit, c'est l'amour même. J'aime parce que j'aime. J'aime pour aimer.

Quelle grande chose que l'amour, si du moins il remonte à son principe, s'il retourne à son origine, s'il reflue vers sa source pour y puiser un continuel jaillissement ! De tous les mouvements de l'âme, de ses sentiments et de ses affections, l'amour est le seul qui permette à la créature de répondre à son Créateur, sinon d'égal à égal, du moins dans une réciprocité de ressemblance. Car, lorsque Dieu aime, il ne veut rien d'autre que d'être aimé. Il n'aime que pour qu'on l'aime, sachant que ceux qui l'aimeront trouveront dans cet amour même la plénitude de la joie.

L'amour de l'Époux, ou plutôt l'amour qu'est l'Époux, n'attend qu'un amour réciproque et la fidélité. Qu'il soit donc permis à celle qu'il chérit de l'aimer en retour. Comment l'épouse pourrait-elle ne pas aimer, elle qui est l'épouse de l'Amour ? Comment l'Amour ne serait-il pas aimé ?

Elle a donc raison de renoncer à tous ses autres mouvements intérieurs, pour s'adonner seulement et tout entière à l'amour, puisqu'elle a la possibilité de répondre à l'amour même par un amour de réciprocité. Car elle pourra bien se répandre tout entière dans son amour, que grâce au regard du flot éternel d'amour qui jaillit de la source même ? Les eaux ne sourdent pas avec la même profusion de celle qui aime et de l'Amour, de l'âme et du Verbe, de l'épouse et de l'Époux, du Créateur et de la créature: la différence n'est pas moins grande qu'entre l'être assoiffé et la source.

Alors quoi ? Faudra-t-il pour autant que périsse et disparaisse complètement chez l'épouse le souhait de voir s'accomplir ses noces ? Le désir qu'expriment ses soupirs, la force de son amour, son attente pleine de confiance ; seront-ils réduits à rien, parce qu'elle ne peut égaler à la course un géant, et qu'elle ne peut rivaliser de douceur avec le miel, de tendresse avec l'agneau, de blancheur avec le lis, de rayonnement avec le soleil, d'amour avec celui qui est l'amour en personne ? Non, car même si la créature aime moins, en raison de ses limites, pourvu qu'elle aime de tout son être, il ne manque rien à son amour, puisqu'il constitue un tout. C'est pourquoi aimer de la sorte équivaut à un mariage, car une affection si forte ne saurait recevoir une réponse de moindre affection, dans cet accord réciproque des deux époux qui fait la solidité et la perfection du mariage. À moins qu'on ne mette en doute que l'amour du Verbe précède et dépasse celui de l'épouse...[/
quote]

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitimeJeu Aoû 21 2014, 00:12


Quelques pensées qui peuvent aider notre discernement
devant tout ce qu'on peu entendre aujourd'hui en fait d'opinions
des uns et des autres concernant la saine doctrine chrétienne.


Citation :

Kathryn Kulhman
et le pape Paul VI


Divinité de Marie ? C9611

Kathryn Kuhlman disait:

« Un peu de connaissance et une surabondance de zèle sont toujours dangereux
et dans le domaine des vérités religieuses le résultat peut être désastreux.


"Une surabondance de bonne intention, mais point de talent": (c'est là hélas)
ma réaction à l'encontre de ceux qui ont tant à dire sur la foi, qui professe
être des autorités sur ce sujet et qui prétendent avoir toutes les réponses...»


Source : Je crois aux miracles, Kathryn Kuhlman, Les éditions Murray ltée 1962, p. 153



Citation :

Thérèse d'Avila préférait consulter humblement
des prêtres instruits plutôt que de se fier à ses propres lumières
.




Le prêtre pour Thérèse d'Avila doit d’abord être un lettré, un homme instruit. Sinon, il peut faire plus de mal que de bien. À propos du prêtre de Becedas, elle indique : « Je le choisis pour confesseur, car j’ai toujours aimé les gens instruits. Et cependant des confesseurs d’un médiocre savoir m’ont fait bien du tort. Par la suite l’expérience m’a montré que lorsque les confesseurs sont vertueux et de bonne vie, il vaut mieux encore qu’ils n’aient aucune instruction que d’en avoir une médiocre, parce qu’alors ils s’informent auprès des hommes de doctrine et ne se fient pas à leurs propres lumières. »
(V 5, 3)

Toutefois, à ses yeux, l’instruction ne fait pas tout, il faut aussi acquérir une expérience : « En effet pour instruit qu’il puisse être, s’il n’a pas l’expérience de ces sortes de choses, il ne sera pas à même d’en faire le discernement. » (F 8, 8)


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Divinité de Marie ? Empty
MessageSujet: Re: Divinité de Marie ?   Divinité de Marie ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Divinité de Marie ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Consacré à la Vierge Marie * Pour toi Marie *-
Sauter vers: