VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, https://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

 

 Nuit de Noël, nuit de joie ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Nuit de Noël, nuit de joie ...    Empty
MessageSujet: Nuit de Noël, nuit de joie ...    Nuit de Noël, nuit de joie ...    Icon_minitimeLun Déc 23 2013, 13:10

Nuit de Noël, nuit de joie ...    Jeanca16  Le 22 décembre 2005

" La célébration de la naissance du Christ Jésus est une occasion privilégiée qui vous permet d’établir un contact d’amour. Ce qui donne une importance toute particulière à cette nuit, c’est l’entrée de Dieu dans votre vie personnelle, collective et familiale.
 Jésus, comme tout premier-né, est venu changer radicalement la vie d’un tout jeune couple. Et les premiers témoins de Sa naissance, après Ses parents, sont d’humbles bergers gagnant leur vie par leur travail nocturne dans les montagnes environnantes ...

 Le problème des sans-papiers et sans-logis existait déjà au temps de la naissance de Jésus ! Actuellement, des populations de différents pays et continents se déplacent pour des raisons de survie. Sous l’occupation romaine, au temps de Jésus c’était des Juifs qui étaient les personnes déplacées, dans leur propre pays. Ainsi, c’était pour répondre aux décisions de l’occupant que Joseph et Marie, comme tant d’autres, durent se mettre en route pour aller faire régulariser leur situation.
 La naissance de Jésus a eu lieu à Bethléem. Marie mit au monde son fils, le premier-né qui est le seul enfant sorti de sa chair, c’est le premier-né du Père éternel, le premier-né d’une multitude de frères dont vous faites partie.
Vous n’avez pas à considérer la naissance de Jésus comme un charmant récit d’un conte de Noël romantique, dans une grotte au milieu de la nuit... En revanche, vous devez approfondir le sens de cette naissance qui signifie qu’un Sauveur est né et que le salut est arrivé :  « Gloire à Dieu et paix sur terre aux hommes qu’Il aime » !

 En ces derniers jours de l’Avent, le Christ vous presse de reconnaître lucidement ce qui vous éloigne de Dieu. Dieu veut que tous aient le temps de se convertir, aussi laissez-vous transformer dès maintenant et agissez à l’égard de vos frères de telle manière que tous vous soyez nets et irréprochables.
 Cherchez et aimez Dieu le Père, oui, vous pouvez L’atteindre. Aimez aussi votre prochain, vous demande Jésus. Soyez persuadés qu’il n’existe aucune adoration véritable sans aussi beaucoup de sollicitude à l’encontre de vos frères ; vraiment aimez-vous tous vos frères ? Il est encore temps d’en faire le bilan. Votre foi doit se trouver affermie, préparez-vous à la venue du Seigneur, et offrez à vos frères le désir de s’y préparer également. 

Constatez que cette nuit de Noël réunit les hommes dans un grand rassemblement composé de ceux qui y viennent spécialement ce jour-là, de ceux qui participent assez régulièrement à l’Eucharistie du dimanche et de ceux, bien moins nombreux, qui disposent de suffisamment de temps pour recevoir l’Eucharistie tous les jours.
  Et c’est dans cette douce nuit de Noël, grâce à vos prières et messes, que de nombreuses âmes en purification seront accueillies par Jésus et Marie au Paradis, acclamées de tous les saints ainsi que de toute l’armée des anges... 

Ouvrez vos cœurs et vos vies à la lumière de l’Enfant de Bethléem, Prince de la paix, et demandez-lui d’apporter la paix dans ce monde troublé, la paix entre tous les peuples, dans vos vies familiales, et tout d’abord en chacun de vos cœurs. 

 Tous les hommes de bonne volonté doivent être d’abord des personnes raisonnables, qui se servent sans cesse de la raison que Dieu leur a donnée. Considérez qu’il ne s’agit pas d’essayer d’être un grand spirituel ni même de pratiquer la charité, si vous ne vivez pas selon les exigences de la raison, donc de la justice.
 A l’époque où la mondialisation d’un système économique libéral à outrance crée tant de différences considérables entre les fortunés et les infortunés du système, l’appel à la justice est indispensable. Enfin au moment où la guerre ensanglante tant de pays, il est bon d’inviter les hommes à la véritable religion qui consiste à aimer son prochain donc à nourrir celui qui a faim et vêtir celui qui est nu.
 « Je vous annonce une grande joie pour tout le peuple » disaient les anges aux bergers.
Priez pour que la joie que vous recevez de la célébration de cette nuit s’étende à tous ceux qui vous entourent et qu’elle atteigne tous ceux qui en sont privés.

 Jean, messager d'Espérance " Nuit de Noël, nuit de joie ...    HdGS40oVFsg?utm_source=feedburner&utm_medium=email

_________________
Nuit de Noël, nuit de joie ...    Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit de Noël, nuit de joie ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Messagers et Messages pour notre temps :: Jean Cara-
Sauter vers: