VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 Le pédalo dans le bénitier

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitimeMar 8 Jan - 18:54

Voici un article intéressant que j'ai trouvé dans le blog de Maître Collard avocat et député français. C'est une véritable plaidoierie pour le catholicisme. On aime ou pas Le pédalo dans le bénitier 4109263706

Citation :


Les disciples du pédalo déclenchent une tempête dans le bénitier.

Les bénis oui-oui de la gauche ne tolèrent aucune opposition de conscience au mariage dit pour tous, qui n’est que pour quelques-uns. En fait, la volonté d’une minorité s’impose à tous et la soustraction devient addition égalitaire par manipulation des mots. Vincent Peillon, ministre cacanisbisé de l’éducation nationale, voit dans toute réflexion sur le mariage homosexuel une atteinte « au strict respect de tous les individus », sauf quand madame Najat Vallaud Belkacem s’exprime dans un collège du Loiret en faveur du mariage mixte… Sous prétexte que le secrétaire de l’enseignement catholique, Éric de Labarre, a affiché son opposition au mariage amphibie, le ministre accuse l’éducation catholique d’encourager l’homophobie, de manquer à l’obligation de neutralité, de déroger au strict respect de tous les individus. Cette missive ministérielle est un réquisitoire écrit par un commissaire politique. Elle insulte les catholiques, pose en principe présomptif que toute réflexion de conscience sur un sujet qui divise les Français, pour lequel ils sont plus de 60 % à exiger un référendum, constitue, de fait, le délit d’homophobie ! Ainsi, le seul fait libre de n’être pas d’accord avec cette loi, de vouloir en discuter, d’oser s’opposer, même en respectant la liberté sexuelle de chacun, incarcère les catholiques dans le camp des salauds, des homophobes haineux, des délinquants. Peu importe que les autres religions partagent la même réprobation pour ce mariage. Les seuls salauds ce sont les cathos ! Si ce n’est pas de la stigmatisation, je me fais curé. Si ce n’est pas une atteinte à la liberté d’expression, je me fais muet. Robespierre Peillon est de retour avec sa loi des suspects, son certificat de civisme qu’il est seul habilité à délivrer avec son profil de guillotine sèche. C’est du terrorisme anti chrétien, anti catholique. C’est une forme de persécution de toute pensée qui ose n’être pas socialiste. C’est simple, si on ne pense pas comme eux, les archétypes de la morale universelle, les belles âmes, les certifiés civiques, on est mécaniquement des ordures, des exclus du bien public, des présumés coupables d’homophobie, des toxiques bons pour la quarantaine idéologique ! On n’a que le droit de se taire, de se terrer, de se faire insulter, de se faire allumer sur le brasier d’une certaine presse qui brûle les rebelles de la bien-pensance, de subir le tweet outrageant et discriminant de Michèle Delaunay : « Aujourd’hui les catholiques condamneraient la Sainte Famille : un mari qui n’était pas le père, une mère vierge ». La maculée connerie de ce ministre souille ma foi ! N’avons-nous pas droit à un peu de respect, comme les autres, dans nos croyances ? Duflot, Delaunay, Peillon, du bois dont on fait les bûchers. Des coups de mitres pour ces pitres ! Lève-toi et marche…
Il serait temps que les paralysés de la pensée unique se lèvent et marchent. J’irai marcher le 13 janvier avec les autres manifestants dans le respect de tous mes frères humains et de mes idées. Venez ! Marchez !
Écraser du pied gauche Peillon cela porte bonheur.

Gilbert Collard, député et avocat

http://gilbertcollard.fr/2013/01/07/blog-le-pedalo-dans-le-benitier/


_________________
Le pédalo dans le bénitier Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
marie-rose

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Re: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitimeMar 8 Jan - 19:40

Le pédalo dans le bénitier 3959946349 Le pédalo dans le bénitier 3959946349 Le pédalo dans le bénitier 3959946349
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Marie
membre
Anne-Marie

Date d'inscription : 24/10/2011

Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Re: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitimeMar 8 Jan - 19:52

marie-rose a écrit:
Le pédalo dans le bénitier 3959946349 Le pédalo dans le bénitier 3959946349 Le pédalo dans le bénitier 3959946349


Moi aussi j'y vais même si cela déplait à mon mari, moi qui n'ai jamais manifesté, cette fois là j'y vais...
Revenir en haut Aller en bas
BENEDICTE
membre
BENEDICTE

Date d'inscription : 17/04/2011

Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Re: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitimeMar 8 Jan - 20:23

JE DEVRAIS Y ETRE.......NOUS PARTONS A 4H DU MAT.......
ILS ANNONCENT DE LA NEIGE ......
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
marie-rose

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Re: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitimeMer 9 Jan - 8:11

Avec vous en communion mes amis, nous prierons pour vous, des amis prêtres y vont.Mon fils dit qu'il aurait aimer y aller.Nous ne pourrons pas y être mais serons tous les 3 présents avec vous dans la prièreLe pédalo dans le bénitier 74858511
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Re: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitimeMer 9 Jan - 16:24

Idem pour moi

Le pédalo dans le bénitier Union_10

_________________
Le pédalo dans le bénitier Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Marie
membre
Anne-Marie

Date d'inscription : 24/10/2011

Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Re: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitimeJeu 10 Jan - 17:43






ISLAM ET HOMOSEXUALITÉ Cette étude d'Annie Laurent a été publiée par La Petite Feuille Verte ( n° 102 - Déc. 2012)


[email=contact@associationclarifier.fr][/email]Le débat autour du projet de loi sur le
« mariage pour tous » offre l’occasion de s’interroger sur la position
de l’Islam au sujet de l’homosexualité.


Le principe


Le Coran évoque le thème de
l’homosexualité en relation avec l’histoire du personnage biblique Loth :
« Souvenez-vous de Loth. Il dit à son peuple : vous livrez-vous à cette
abomination que nul, parmi les mondes, n’a commis avant vous ? Vous
vous approchez des hommes de préférence aux femmes pour assouvir vos
passions. Vous êtes un peuple pervers » (7, 80-81). La même réprobation
est reprise en 27, 54-55.
Dans la Sunna (tradition mahométane), la
question est abordée par cette recommandation attribuée à Mahomet : «
Chassez de vos maisons les femmes hommasses et les hommes efféminés ».

Le droit


L’homosexualité est illégale et
qualifiée de crime dans la plupart des pays musulmans. Elle est donc
passible de sanctions. Mais le Coran impose une peine seulement aux
femmes fautives, à condition que leur « action infâme », associée à
l’adultère, soit attestée par quatre témoins. Alors, « enfermez les
coupables jusqu’à leur mort » (4, 15).


En fait, le droit pénal en la
matière n’est pas uniforme. Il varie selon les écoles juridiques et les
Etats où s’applique la charia, la loi islamique (celle-ci n’a jamais
fait l’objet d’une codification générale et unifiée). L’école malékite
(elle s’appuie sur la pratique en vigueur au temps de Mahomet à Médine,
mais s’est ensuite ouverte à d’autres influences), qui est en vigueur
notamment au Maghreb, prescrit la lapidation pour les homosexuels de
sexe masculin, actifs et passifs.

Explications d’un juriste musulman


Selon Mohamed Hocine Benkheira,
chercheur à l’Ecole pratique des Hautes Etudes de Paris : «
L’homosexualité constitue une abomination sans pareille (…).
L’homosexuel est perçu à la fois comme un pécheur et un criminel, maudit
par Dieu (…). Quand les homosexuels s’unissent, le Trône de Dieu
tremble : la terre, le ciel, le sol et le toit hurlent de colère et
réclament vengeance (…). L’homosexualité constitue une remise en cause
d’un des principaux fondements de la société : il ne peut y avoir
d’union qu’hétérosexuelle. Et comme celle-ci est une institution divine,
l’homosexuel est un rebelle contre la loi de Dieu ».
Benkheira met
par ailleurs en lumière une différence avec la conception chrétienne qui
a son fondement dans le droit naturel alors que, dans l’Islam, c’est
Dieu Lui-même qui détermine ce qui est bien et mal, ce qui est permis et
ce qui est interdit (halal et haram). « L’idée de nature n’intervient
pas en matière d’homosexualité, du reste comme dans l’ensemble de la
loi islamique : on ne trouve donc pas trace de la notion de crime
contre-nature ; ce n’est pas la nature qui définit la norme, c’est
toujours Dieu » (Dictionnaire du Coran, éd. Robert Laffont, pp.
400-401).

Et le christianisme ?


L’homosexualité est désignée dans la
Bible comme une dépravation grave (Genèse 19, 1-29 ; Romains 1, 24-27 ; 1
Timothée 1, 10). Dans le prolongement, le Catéchisme de l’Eglise
catholique commente : « Les actes d’homosexualité sont intrinsèquement
désordonnés. Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte
sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité
affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation
en aucun cas. » (CEC n° 2357).
Comme l’Islam, le christianisme
condamne donc l’homosexualité et a fortiori le mariage entre
homosexuels. Cependant, plusieurs divergences opposent les deux
religions à propos du péché et du pécheur.

1 - Concernant la loi
naturelle, le christianisme en attribue l’origine à Dieu qui lui a donné
une valeur universelle et immuable. Mais l’homme, parce qu’il «
participe à la sagesse et à la bonté du Créateur », est capable, par sa
raison et sa conscience, de discerner « ce que sont le bien et le mal,
la vérité et le mensonge » (CEC n° 1954). Il n’a pas besoin d’un diktat
divin comme dans l’Islam. Selon la doctrine chrétienne, la loi civile ne
peut contredire la loi morale. Mais, contrairement à l’Islam où la loi
civile s’immisce jusque dans la conscience et la sphère privée, dans le
christianisme cette même loi ne se confond pas avec la loi morale, en ce
sens qu’elle n’oblige personne à l’adopter et à l’appliquer.

2 -
Le christianisme distingue toujours l’acte fautif de celui qui l’a
commis. S’il condamne le péché, il appelle à la miséricorde envers le
pécheur. Selon le Catéchisme de l’Eglise catholique, l’état homosexuel
constitue pour la plupart de ceux qu’il concerne « une épreuve » et une
condition « qu’ils n’ont pas choisie ». « Ils doivent donc être
accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur
égard toute marque de discrimination injuste. » (CEC n° 2358). Pour sa
part, l’Islam confond loi religieuse et loi civile. D’où il résulte que
tout péché, même s’il relève de l’ordre privé, est assimilé à une
atteinte à l’ordre public. Dans l’Islam, l’éradication du mal passe par
la punition pénale de son auteur, voire sa suppression, tandis que dans
le christianisme, la faute est effacée par le pardon sacramentel.

Christianisme et Islam se rejoignent donc dans leur condamnation de l’homosexualité.
Mais
ils se distinguent nettement par la réponse qu’ils donnent
respectivement à cette homosexualité ainsi que par le « traitement » des
homosexuels eux-mêmes



Annie Laurent




Le pédalo dans le bénitier Union_10
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
marie-rose

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Re: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitimeJeu 10 Jan - 17:54

L'Eglise condamne le péché mais non le pécheur croix
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Re: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitimeJeu 10 Jan - 19:55

Merci Anne-Marie pour ce très beau texte qui nous explique la différence entre les religions musulmane et chrétienne sur ce sujet particulièrement sensible.

Avant de condamner ce péché présenté comme une abomination aux yeux de Dieu, il en est d'autres qui sont commises et dont on ne fait pas beaucoup cas :

Citation :


" [...] Une femme ne portera point un habillement d'homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme ; car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Eternel, ton Dieu ". (De 22/5)


Citation :
" [...] De plus, Josias fit disparaître ceux qui évoquaient les esprits et ceux qui prédisaient l'avenir, et les théraphim, et les idoles, et toutes les abominations qui se voyaient dans le pays... ". (2 Rois 23/24)

Citation :


" [...] Tout cœur hautain est en abomination à l'Eternel ; Certes, il ne restera pas impuni ". (Pr 16/5)


C'est important de méditer cet extrait du Livre de l'Imitation de Jésus-Christ : 14. Eviter les jugements téméraires

Citation :
Tournez les yeux sur vous-même, et gardez-vous de juger les actions des autres.
En jugeant les autres, l'homme se fatigue vainement; il se trompe le plus souvent, et commet beaucoup de fautes ; mais en s'examinant et se jugeant lui-même, il travaille toujours avec fruit.
D'ordinaire nous jugeons les choses selon l'inclination de notre coeur, car l'amour-propre altère aisément en nous la droiture du jugement.
Si nous n'avions jamais en vue que Dieu seul, nous serions moins troublés quand on résiste à notre sentiment.

Je me suis toujours demandée quelles auraient été mes réactions si un membre proche de ma famille avait été homosexuel ? Serais-je devenue complaisante ou intransigeante ?

Lorsque je suis face à une situation comme celle-ci, pour éviter de tomber dans les jugements hâtifs, je me place différemment. En changeant mon regard et ma perspective, je deviens plus miséricordieuse. La justice est respectée mais je ne peux taire en moi, la voix de l'avocate qui trouve toujours une indulgence humaine.

Est-ce la bonne formule qui plaît à Dieu ou suis-je moi-même une abomination parce que je porte le pantalon et que je pèche - selon la loi - comme mon frère homosexuel Le pédalo dans le bénitier 4109263706

(Petite précision de pensée : je reste farouchement opposée au mariage pour tous.)

_________________
Le pédalo dans le bénitier Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le pédalo dans le bénitier Empty
MessageSujet: Re: Le pédalo dans le bénitier   Le pédalo dans le bénitier Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pédalo dans le bénitier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Libre Expression-
Sauter vers: