VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  
Partagez
 

 Etes-vous chrétien ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

Etes-vous chrétien ? Empty
MessageSujet: Etes-vous chrétien ?   Etes-vous chrétien ? Icon_minitimeLun Mai 14 2012, 10:59

DU NOM ET DE LA DIGNITÉ DE CHRÉTIEN
DEMANDE : Etes-vous chrétien ?
RÉPONSE : Oui, je suis chrétien par la grâce de Dieu.

En répondant de la sorte, vous faites une noble profession de foi ; vous imitez les fidèles, les martyrs des premiers siècles à qui les tyrans demandaient s'ils étaient chrétiens, et qui répondaient avec assurance : « Oui, nous sommes chrétiens par la grâce de Dieu ».
Chrétien vient du mot Christ, et signifie disciple de Jésus-Christ. Vous êtes les disciples de Jésus-Christ ; c'est à lui que vous appartenez ; c'est ce divin Sauveur que vous reconnaissez pour votre maître et votre chef ; c'est son nom même que vous portez : est-il un nom plus glorieux et plus saint ? Que sont tous les titres, en comparaison de celui dont vous êtes décorés, et combien n'avez-vous pas sujet d'en être fiers ?
Vous êtes chrétiens par la grâce de Dieu. On entend par grâce un don, un bienfait, une faveur à laquelle on n'a aucun droit ; or, vous n'aviez aucun droit au nom et à la qualité de chrétiens ; vous n'aviez aucun droit à cette faveur inestimable, et ce n'est que par un effet de sa pure bonté que le Seigneur vous l'a accordée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]D : Qu'est-ce qu'un chrétien ?
R : Un chrétien est celui qui, étant baptisé, croit les vérités et pratique les devoirs que la religion de Jésus-Christ nous enseigne.

Un chrétien est celui qui est baptisé : c'est par le baptême que l'on devient chrétien et enfant de Dieu, c'est par le baptême que l'on entre dans la grande famille dont Jésus-Christ est le chef ; et quiconque n'a pas été marqué, par le baptême, du sceau de Jésus-Christ, est un infidèle ; il n'a point Dieu pour père, il n'a point Jésus-Christ pour maître et pour chef ; mais il appartient au démon, dont il est l'esclave.
Pour être chrétien il faut donc, d'abord, avoir reçu le baptême, et on appelle infidèles ceux qui ne l'ont pas reçu et qui ne croient pas en Jésus-Christ. Il faut ensuite croire les vérités et pratiquer les devoirs que la religion de Jésus-Christ nous enseigne. Il est bien vrai que le caractère de chrétien, imprimé dans l'âme par le baptême, est un caractère qui ne peut être effacé ; ainsi on ne cesse pas précisément d'être chrétien parce qu'on refuse de croire les vérités ou de pratiquer les devoirs de la religion ; mais ces vérités il faut les croire, ces devoirs il faut les pratiquer pour être un bon chrétien, pour l'être véritablement et dans toute l'étendue du terme.

D : Quelles sont les vérités et les devoirs que la religion de Jésus-Christ nous enseigne" ?
R : Ce sont les vérités que Dieu lui-même nous a révélées, et les devoirs qu'il nous a prescrits.

Jésus-Christ n'a enseigné aux hommes que ce qu'il avait appris de son Père ; c'est lui-même qui le déclare dans l'Evangile ; c'est au nom de son Père qu'il a parlé, ou plutôt c'est Dieu lui-même qui a parlé aux hommes par la bouche de son Fils, Dieu comme lui, un seul et même Dieu avec lui. La religion de Jésus-Christ n'enseigne donc que ce que Dieu lui-même nous a révélé.
La religion de Jésus-Christ se divise en deux parties principales, le dogme et la morale. On entend par dogme les vérités que Dieu nous a révélées et que nous devons croire, quoique, parmi ces vérités, il y en ait plusieurs qui sont au-dessus de notre raison abandonnée à elle-même. Morale veut dire règle des mœurs ; c'est l'ensemble des devoirs que nous avons à remplir envers Dieu, envers le prochain et en­vers nous-mêmes.

D : Où sont contenus ces vérités et ces devoirs ?
R : Dans le Catéchisme.

On donne le nom de Catéchisme, d'un mot grec qui signifie instruction, au livre qui renferme en abrégé les vérités et les devoirs de la religion. On appelle aussi Catéchisme l'instruction elle-même que l'on donne aux enfants ou aux adultes pour les instruire de ces vérités et de ces devoirs. Venir au Catéchisme est donc la même chose que venir à l'instruction.

D : Qu'est-ce donc que le Catéchisme ?
R : Le Catéchisme est une instruction, par demandes et par réponses, sur les vérités et les devoirs que la religion nous apprend.

Le Catéchisme est une instruction, c'est-à-dire que le Catéchisme nous éclaire sur les vérités que nous devons croire et sur les devoirs que nous avons à remplir. Cette instruction se fait d'une manière simple et familière, afin qu'elle soit à la portée de tous, et que les plus simples et les plus ignorants puissent en profiter ; tout s'y passe par forme de conversation, et on y entre dans une foule de détails que le genre plus grave des prônes et des sermons ne permettrait pas. Cette instruction se fait par demandes et par réponses ; l'expérience prouve que rien n'est plus propre à soutenir l'attention, et à faire éviter l'ennui que les élèves (enfants ou adultes) ne tarderaient pas à éprouver si le Catéchiste, c'est-à-dire celui qui fait l'instruction, parlait seul.

TRAITS HISTORIQUES

Ce fut à Antioche, environ dix-sept ans après l'Ascension de Jésus-Christ, que les disciples de ce divin Sauveur commencèrent à porter l'auguste nom de Chrétiens (Actes III, 26). On les appelle encore Fidèles, Frères, Croyants, Saints ; on leur donne ce dernier nom, parce qu'ils font profession de sainteté, et qu'ils doivent être irréprochables dans toute leur conduite.

Une femme pauvre voyant s'élever dans son pays une magnifique église, voulut contribuer à cette excellente œuvre. Mais à la vue de sa misère, le prêtre à qui elle faisait son offrande, fruit de ses longues économies, hésitait à la recevoir. « Un écu ! c'est trop, ma fille, vous êtes pauvre. — Moi pauvre ! s'écria cette admirable femme avec un accent plein de foi, eh ! ne suis-je pas chrétienne, fille d'un grand Roi, héritière d'un grand royaume ! »


_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
marie-rose
membre
marie-rose

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

Etes-vous chrétien ? Empty
MessageSujet: Re: Etes-vous chrétien ?   Etes-vous chrétien ? Icon_minitimeMar Mai 15 2012, 02:38

Je me bats dans ma paroisse contre ceux qui se disent chrétiens,enseignent le contraire de la doctrine,sont remplis d'orgueil(sont contre les prêtres,pour le mariage de ces derniers, sont pour l'avortement,les fêtes d'halloween vivent en union libre et en plus font des enfants qu'ils baptisent,sont méchants etc..)je ne vois pas pourquoi ceux qui ne sont pas baptisés appartiendraient au démon.Tous ceux qui sont morts avant Jésus Christ appartenaient-ils au démons?Il est allé les chercher aux enfers.Beaucoup de ceux qui se disent chrétiens feraient mieux de regarder ceux qu'ils font à leurs frêres,et ce qu'ils font des sacrements(il est écrit,qu'en recevant le corps du Christ, l'on peut recevoir sa propre condamnation)Soyons fiers d'être chrétiens,mais ne jugeons pas ceux qui ne le sont pas.Seul Dieu connait le coeur des gens.Ils ne sont pas moins créatures de Dieu que nous,ils sont nos frêres et nos soeurs eux aussi.Ils ne sont pas des animaux,et encore que saint françois appelait les animaux"frêres" colombe paix
Revenir en haut Aller en bas
 
Etes-vous chrétien ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Enseignements Spirituels-
Sauter vers: