VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 Evangile du Mercredi 3 Novembre

Aller en bas 
AuteurMessage
Mary-ray
membre
Mary-ray

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France

Evangile du Mercredi 3 Novembre  Empty
MessageSujet: Evangile du Mercredi 3 Novembre    Evangile du Mercredi 3 Novembre  Icon_minitimeMar Nov 02 2010, 16:02


<TABLE style="WIDTH: 412.5pt; mso-cellspacing: 0cm; mso-yfti-tbllook: 1184; mso-padding-alt: 0cm 0cm 0cm 0cm" class=MsoNormalTable border=0 cellSpacing=0 cellPadding=0 width=550>

<TR style="mso-yfti-irow: 0; mso-yfti-firstrow: yes; mso-yfti-lastrow: yes">
<td style="BORDER-BOTTOM: #f0f0f0; BORDER-LEFT: #f0f0f0; PADDING-BOTTOM: 0cm; BACKGROUND-COLOR: transparent; PADDING-LEFT: 0cm; WIDTH: 7.5pt; PADDING-RIGHT: 0cm; BORDER-TOP: #f0f0f0; BORDER-RIGHT: #f0f0f0; PADDING-TOP: 0cm" width=10>
</TD>
<td style="BORDER-BOTTOM: #f0f0f0; BORDER-LEFT: #f0f0f0; PADDING-BOTTOM: 0cm; BACKGROUND-COLOR: transparent; PADDING-LEFT: 0cm; PADDING-RIGHT: 0cm; BORDER-TOP: #f0f0f0; BORDER-RIGHT: #f0f0f0; PADDING-TOP: 0cm" vAlign=top> Famille de St Joseph
mercredi 3 novembre 2010
Férie



Ph 2, 12-18
Mes bien-aimés, vous qui avez toujours obéi, travaillez à votre salut dans la crainte de Dieu et en tremblant ; ne le faites pas seulement quand je suis là, mais encore bien plus quand je n'y suis pas. Car c'est l'action de Dieu qui produit en vous la volonté et l'action, parce qu'il veut votre bien. Faites tout sans récriminer et sans discuter ; ainsi vous serez irréprochables et purs, vous qui êtes des enfants de Dieu sans tache au milieu d'une génération égarée et pervertie où vous brillez comme les astres dans l'univers, en tenant fermement la parole de vie.
Alors je pourrai m'enorgueillir quand viendra le jour du Christ : je n'aurai pas couru pour rien ni peiné pour rien. Et si je dois verser mon sang pour l'ajouter au sacrifice que vous offrez à Dieu par votre foi, je m'en réjouis et je partage ma joie avec vous tous. Et vous, de même, réjouissez-vous et partagez votre joie avec moi.

Ps 26 (27), 1, 4abcd, 13-14

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J'ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie.

J'en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »

Lc 14, 25-33

De grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher derrière moi ne peut pas être mon disciple.
« Quel est celui d’entre vous qui veut bâtir une tour, et qui ne commence pas par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? Car, s’il pose les fondations et ne peut pas achever, tous ceux qui le verront se moqueront de lui : ‘Voilà un homme qui commence à bâtir et qui ne peut pas achever !’.
« Et quel est le roi qui part en guerre contre un autre roi, et qui ne commence pas par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui vient l’attaquer avec vingt mille ? S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander la paix.
« De même, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. »


Homélie

Jésus marche seul, devant. Il se retourne et s’adressant à la foule qui le suit, il explicite les conditions de la vie du disciple. La première est de renoncer à ses attaches familiales pour s’attacher exclusivement à sa personne. Seul celui qui partagera ainsi le destin du Christ dans un tel renoncement, pourra prétendre marcher à sa suite.
Dans l’évangile de saint Luc, la rupture par rapport à la vie naturelle imliquée par la sequela Christi est particulièrement marquée. Jésus ne demande bien évidemment pas de rompre totalement avec sa famille. Il veut seulement remettre les choses à leur place, rétablir l’ordre des priorités. Il s’agit de ne rien lui préférer, ni parents, ni enfants, ni fratrie, ni même sa propre vie ; littéralement : « haïr » tout ce qui pourrait nous détourner de lui en nous gardant dans les liens d’affections trop humaines qui nous recentreraient sur nous-mêmes.
Vient alors la parole sur la suite crucifiante : « Quiconque ne porte pas sa croix et ne vient pas derrière moi ne peut être mon disciple ». Porter sa croix signifie ici l’accepter non pas comme un événement ponctuel de sa vie, mais comme un style permanent, ou plus exactement une thérapie de longue durée, destinée à nous guérir de cette maladie que Jésus appelle dans un autre passage de l’évangile « la sclérocardia », cette sclérose, cette fermeture et paralysie de notre cœur qui nous empêche d’aimer.

Comment ne pas être bousculé par de telles paroles ! Comme pour mieux nous éclairer sur leur teneur, Jésus va prolonger son propos par deux paraboles. Il s’agit en effet de ne pas s’engager à la légère à la suite du Christ. Il faut s’assurer de pouvoir mener cette entreprise jusqu’au bout. Il faut donc repérer ses véritables ressources et ses véritables forces. Quelles sont-elles ? La priorité que l’on accorde au Christ et l’orientation vers lui que l’on donne à tout ce que l’on possède. Voilà pourquoi à la fin du récit de ces deux paraboles Jésus peut dire : « Ainsi donc, quiconque parmi vous ne renonce pas à tous ses biens ne peut être mon disciple. »

Ainsi, les ressources nécessaires pour construire cette tour, la force et le courage des dix mille qui marchent contre le roi qui en a vingt mille, ne signifient qu'une chose, c'est que chacun doit renoncer à tout ce qu'il possède. Calculer ses ressources et ses forces, c’est paradoxalement se débarrasser de tout ce qui nous encombre pour ne compter que sur notre véritable richesse : le Christ. Autrement dit, pour suivre Jésus, il ne faut compter que sur lui.

Le commencement de ce discours s'accorde parfaitement avec sa conclusion : « Celui d’entre vous qui ne renonce pas à tous ses biens ne peut pas être mon disciple ». Père, mère, épouse, enfants, frères, sœurs, et même sa propre vie, toutes ces choses sont la propriété de chacun, et la plupart du temps, elles sont pour lui un obstacle qui l'empêche d'obtenir non les biens particuliers du temps, qui passent si vite, mais ces biens communs à tous qui doivent durer éternellement.
Jésus ne parle donc pas ainsi pour nous effrayer, voire nous décourager ; mais après avoir insisté sur l’urgence d’un choix résolu pour le Royaume, qui seul donne sens à notre vie, il nous invite maintenant tout aussi instamment à prendre les moyens pour arriver au but en devenant ses disciples.

« Seigneur j’ai peur ; peur de ne pas être à la hauteur ; peur de ne pas vouloir - ni même désirer - choisir ce chemin. Je peux seulement t’offrir mon ‘désir du désir de te suivre’. S’il te suffit, je t’en prie, viens me séduire, afin que je trouve dans ton amour, la force de mettre mes pas dans les tiens afin de ne jamais être séparé de toi. »

Frère Elie



</TD>
<td style="BORDER-BOTTOM: #f0f0f0; BORDER-LEFT: #f0f0f0; PADDING-BOTTOM: 0cm; BACKGROUND-COLOR: transparent; PADDING-LEFT: 0cm; WIDTH: 7.5pt; PADDING-RIGHT: 0cm; BORDER-TOP: #f0f0f0; BORDER-RIGHT: #f0f0f0; PADDING-TOP: 0cm" width=10>
</TD></TR></TABLE>
Revenir en haut Aller en bas
 
Evangile du Mercredi 3 Novembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Évangile du Jour-
Sauter vers: