VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 Le signe de l’aveugle à qui Jésus rend la vue. Saint Marc 8, 22-26

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

Le signe de l’aveugle à qui Jésus rend la vue. Saint Marc  8, 22-26 Empty
MessageSujet: Le signe de l’aveugle à qui Jésus rend la vue. Saint Marc 8, 22-26   Le signe de l’aveugle à qui Jésus rend la vue. Saint Marc  8, 22-26 Icon_minitimeMer Fév 15 2012, 09:12

Le signe de l’aveugle à qui Jésus rend la vue




St Marc, chapitre 8, 22-26


Ils arrivèrent à Bethsaïde, et on lui amena un aveugle qu’on le pria de toucher. Prenant la main de l’aveugle, il le conduisit hors du bourg, lui mit de sa salive sur les yeux, et, lui ayant imposé les mains, lui demanda s’il voyait quelque chose. Il regarda et dit : " Je vois les hommes, car j’aperçois comme des arbres, et ils marchent. " Il lui imposa de nouveau les mains sur les yeux, et il vit clair, et il fut rétabli ; et il voyait distinctement toutes choses. Et il le renvoya dans sa maison, en disant : " N’entre même pas dans le bourg."


Prière d’introduction Seigneur, Toi le Vrai Médecin, l’unique Médecin de mon âme, aide-moi à me rendre compte de mes maladies, et à suivre tes prescriptions afin que je puisse guérir. Aide- moi aussi à être patient, à te laisser agir comme tu le désires, afin que la guérison ait bien lieu dans mon âme.

Demande “O mon Dieu ! Je vous demande pour moi et pour ceux qui me sont chers la grâce d’accomplir parfaitement votre sainte volonté, d’accepter pour votre amour les joies et les peines de cette vie passagère afin que nous soyons un jour réunis dans les Cieux pour toute l’éternité.” Ainsi soit-il. (S. Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face)

Points de réflexion


1. « il le conduisit hors du bourg, lui mit de sa salive sur les yeux ». On demanda à Jésus de guérir un aveugle. Cependant, au lieu de le faire comme d’habitude, Il sort du bourg et utilise de la salive. Le christ aurait pu le guérir tout de suite mais telle n’était pas la volonté de Dieu le Père. Oui, chacun à besoin de guérison mais tous n’ont pas besoin d’être guéris de la même façon. Le Seigneur me connaît et sait ce dont j’ai besoin. Le Seigneur sait si je dois guérir, à quel moment, et de quelle manière. Parfois, je veux être guéri immédiatement. Je ne supporte pas d’attendre. Comme un bon médecin, le Seigneur va utiliser les meilleurs remèdes pour mon âme, afin que ma guérison soit totale. Je dois donc examiner comment je réagis, lorsque je souhaite une guérison, ou quand j’attends que ce que je désire se réalise. Suis-je impatient avec Dieu ? Mais peut-être sais-je déjà espérer avec paix et confiance en Celui qui sait ce dont j’ai besoin.

2. « Je vois les hommes, car j’aperçois comme des arbres, et ils marchent ». Le Seigneur est le meilleur des Médecins et il suit donc ses patients avec attention. Il s’intéresse à moi et me demande comment vais-je. Il m’aide à discerner de la sorte si les choses vont mieux. Mais, en tant que patient, je dois être attentif aux enseignements du Médecin afin de lui permettre de me guérir comme il l’entend. Je dois aussi être sincère avec moi- même et avec le Médecin, car je sais bien que si je ne le suis pas, la maladie pourra même empirer. Toute ma réalité doit être reprise dans un dialogue avec Dieu où j’ouvre totalement mon cœur au regard du Sauveur. Ainsi pourrai-je guérir dans les dimensions les plus profondes de mon être.

3. « il voyait distinctement toutes choses ». L’aveugle a laissé agir Jésus. Il aurait pu se montrer impatient, gêné par la boue. Il aurait pu partir et se contenter de voir un peu mieux. Dans ma vie, si je suis impatient avec Dieu, mon Médecin, je peux partir loin de Lui et donc rester aveugle. Je peux aussi me satisfaire d’une petite guérison. Et, je peux, aussi, faire des reproches au Médecin à cause de la boue qu’il utilise, au lieu d’agir directement, comme je le voudrais. Il ne faut pas oublier que le Seigneur est mon Médecin et que si je veux être guéri c’est par Lui. Si je veux voir, comme cet aveugle, distinctement et discerner sans erreur ma vie spirituelle, je dois écouter Dieu et suivre ses conseils. Il me faut être patient et ne pas me rebeller contre Lui. Je dois rester avec Lui pour toujours. Alors, je verrai toujours clair et je ne serai pas malade.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, Toi qui as rendu la vue à cette aveugle, à cause de sa patience et de sa soumission envers Toi, aide-moi à suivre son exemple pour que je puisse voir clair dans ma vie spirituelle. Toi Marie, qui ne fus jamais touchée par aucune maladie, Toi qui as toujours vu clair, guide-moi sur le Bon Chemin.

Résolution Reconnaître mon défaut principale et prendre une solution pour le supérer.

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
 
Le signe de l’aveugle à qui Jésus rend la vue. Saint Marc 8, 22-26
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Évangile du Jour-
Sauter vers: