VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?

Aller en bas 
AuteurMessage
violaine
membre
violaine

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : FRANCE

Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Empty
MessageSujet: Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?   Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Icon_minitimeLun Nov 21 2011, 15:30

Doit-on dialoguer avec les « artistes » modernes blasphémateurs?


[size=116]

Certains prétendent que les « artistes » modernes veulent susciter la réflexion, et n’ont pas d’intention blasphématoire ; et que de toutes façons, il faut une attitude non-violente et donc s’abstenir de manifestations.

La réponse la plus simple est d’élever nos regards vers le modèle suprême, Notre Seigneur Jésus Christ Lui-même sur la Croix. Lorsqu’Il était blasphémé par les passants de toutes classes, depuis le pharisien hypocrite, passant par les soldats jusqu’au larron à sa gauche, les Apôtres ont eu des attitudes différentes.

L’un avait trahi son Maître pour trente deniers.

Un autre « dialoguait » avec les soldats et servantes du grand-prêtre… jusqu’à en renier Notre Seigneur Jésus Christ.

La majorité des autres s’était enfuie et ne pouvait être trouvé nulle part.

Un seul autre était visiblement debout au pied de la Croix, auprès de la Très Sainte Vierge Marie, et priait avec elle et de saintes femmes sans se cacher. Pour Mgr Vingt-Trois, ce n’est là qu’ « un groupuscule sans aucun mandat. »

Quelle attitude choisissez-vous ? Celui qui dialoguait est celui qui renia.

Castelluci est-il un « chercheur de Dieu », comme le prétend Mgr d’Ornellas ? A la mode des princes des prêtres qui disaient : « qu’il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui ! » (Mt. 27:41). A ce blasphème des princes des prêtres – blasphème car ils n’avaient aucune intention de croire en Lui, et la preuve en est qu’ils refusèrent la Résurrection, qui est indubitablement un miracle plus grand que de descendre de la Croix – à ce blasphème donc, que répondit Notre Seigneur ? Il n’a pas dialogué avec eux. Il s’est offert en sacrifice et a prié pour ceux-là même qui Le crucifiaient : mais prière et sacrifice public. C’est ce que font les fidèles qui prient publiquement en réparation pour les blasphèmes.

Quand Castellucci déclare, « Je leur pardonne car ils ne savent pas ce qu’ils font », il ne faut pas faire d’illusion : un tel usage des paroles de Notre Seigneur Jésus Christ est un blasphème. En effet, le Christ innocent pouvait bien pardonner à ses persécuteurs, mais un voleur condamné à la prison par un juste juge n’a pas à « pardonner » à son juge, car le juste juge est innocent et le voleur coupable. De même le blasphémateur, gravement coupable, n’a rien à pardonner aux fidèles innocents qui prient publiquement en réparation de ses blasphèmes. C’est gravement tourner à l’envers le bien et le mal que d’utiliser alors les paroles de Notre Seigneur. « Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui font des ténèbres la lumière et de la lumière les ténèbres, qui font de l’amer le doux et du doux l’amer » (Isa 5:20).

Mgr Bernard Podevin indique que « l’Eglise catholique en France condamne les violences perpétrées lors des récents spectacles », comme si prier était une violence et que blasphémer n’en était pas une ! ou comme si les œufs et l’huile d’un nombre infime de jeunes était une violence nécessitant un déclaration épiscopale, mais pas les spectacles eux-mêmes ! En fait ce que craint Mgr Podevin, c’est le courage des vrais Catholiques qui prient publiquement comme la Sainte Vierge au pied de la Croix, ce qui manifeste par contraste la lâcheté de ceux qui restent cachés.

Abbé François Laisney


[/size]
Revenir en haut Aller en bas
violaine
membre
violaine

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : FRANCE

Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?   Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Icon_minitimeLun Nov 21 2011, 15:32

désolé mais n'ayant aucune fonction pour éditer et remettre ce texte plus grand je me vois contraint de demander aux administreurs de l'agrandir

merci

il serait préférable comme dans tous les autres forums d'avoir la fonction "éditer"

tout serait plus simple !

Violaine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?   Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Icon_minitimeLun Nov 21 2011, 15:38

Doit-on dialoguer avec les « artistes » modernes blasphémateurs?


Certains prétendent que les « artistes » modernes veulent susciter la réflexion, et n’ont pas d’intention blasphématoire ; et que de toutes façons, il faut une attitude non-violente et donc s’abstenir de manifestations.

La réponse la plus simple est d’élever nos regards vers le modèle suprême, Notre Seigneur Jésus Christ Lui-même sur la Croix. Lorsqu’Il était blasphémé par les passants de toutes classes, depuis le pharisien hypocrite, passant par les soldats jusqu’au larron à sa gauche, les Apôtres ont eu des attitudes différentes.

L’un avait trahi son Maître pour trente deniers.

Un autre « dialoguait » avec les soldats et servantes du grand-prêtre… jusqu’à en renier Notre Seigneur Jésus Christ.

La majorité des autres s’était enfuie et ne pouvait être trouvé nulle part.

Un seul autre était visiblement debout au pied de la Croix, auprès de la Très Sainte Vierge Marie, et priait avec elle et de saintes femmes sans se cacher. Pour Mgr Vingt-Trois, ce n’est là qu’ « un groupuscule sans aucun mandat. »

Quelle attitude choisissez-vous ? Celui qui dialoguait est celui qui renia.

Castelluci est-il un « chercheur de Dieu », comme le prétend Mgr d’Ornellas ? A la mode des princes des prêtres qui disaient : « qu’il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui ! » (Mt. 27:41). A ce blasphème des princes des prêtres – blasphème car ils n’avaient aucune intention de croire en Lui, et la preuve en est qu’ils refusèrent la Résurrection, qui est indubitablement un miracle plus grand que de descendre de la Croix – à ce blasphème donc, que répondit Notre Seigneur ? Il n’a pas dialogué avec eux. Il s’est offert en sacrifice et a prié pour ceux-là même qui Le crucifiaient : mais prière et sacrifice public. C’est ce que font les fidèles qui prient publiquement en réparation pour les blasphèmes.

Quand Castellucci déclare, « Je leur pardonne car ils ne savent pas ce qu’ils font », il ne faut pas faire d’illusion : un tel usage des paroles de Notre Seigneur Jésus Christ est un blasphème. En effet, le Christ innocent pouvait bien pardonner à ses persécuteurs, mais un voleur condamné à la prison par un juste juge n’a pas à « pardonner » à son juge, car le juste juge est innocent et le voleur coupable. De même le blasphémateur, gravement coupable, n’a rien à pardonner aux fidèles innocents qui prient publiquement en réparation de ses blasphèmes. C’est gravement tourner à l’envers le bien et le mal que d’utiliser alors les paroles de Notre Seigneur. « Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui font des ténèbres la lumière et de la lumière les ténèbres, qui font de l’amer le doux et du doux l’amer » (Isa 5:20).

Mgr Bernard Podevin indique que « l’Eglise catholique en France condamne les violences perpétrées lors des récents spectacles », comme si prier était une violence et que blasphémer n’en était pas une ! ou comme si les œufs et l’huile d’un nombre infime de jeunes était une violence nécessitant un déclaration épiscopale, mais pas les spectacles eux-mêmes ! En fait ce que craint Mgr Podevin, c’est le courage des vrais Catholiques qui prient publiquement comme la Sainte Vierge au pied de la Croix, ce qui manifeste par contraste la lâcheté de ceux qui restent cachés.

Abbé François Laisney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?   Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Icon_minitimeLun Nov 21 2011, 15:40

Coucou Violaine,

j'ai copié le texte ci-dessus, je l'ai ouvert dans un document Word et j'ai modifié l'écriture et le format en l'agrandissant... et voici le résultat en le copiant dans l'autre sens, c'est-à-dire à nouveau sur le forum...

merci, j'ai trouvé la réflexion en question très appropriée...

Cela donne vraiment envie de prier, tout présenter à Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Mary-ray
membre
Mary-ray

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France

Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?   Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Icon_minitimeLun Nov 21 2011, 16:00

Merci à vous deux pour ce texte et à l'ingéniosité de Fleurette

" Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui font des ténèbres la lumière et de la lumière les ténèbres, qui font de l’amer le doux et du doux l’amer »" (Isa 5:20).

"on ne peut voir le bien qu'avec les yeux de son âme !"
à méditer !

Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
violaine
membre
violaine

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : FRANCE

Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?   Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Icon_minitimeLun Nov 21 2011, 16:05

merci FleuretteDoit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? 2365505105

me voila très contente de voir ce texte bien lisible.

merci Mary Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? 2365505105 de ta réponse

Violaine
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?   Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Icon_minitimeLun Nov 21 2011, 17:50

Merci Violaine

Marie est un exemple pour nous...

Le CHAPELET est une arme et c'est la seule arme que Marie nous demande.

Marie ne s'est pas caché non plus...elle est resté au près de son fils, priant notre `Père de nous pardonner...nous devons a mon humble avis faire de même !

CélineDoit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? 3616797596

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
Simon1976
membre


Date d'inscription : 07/12/2010
Age : 42

Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?   Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Icon_minitimeSam Nov 26 2011, 11:41

On devrait les inciter à adorer le Christ et non à le blasphémer.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?   Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Doit-on dialoguer avec les "artistes " modernes blasphémateurs ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Église Catholique Romaine-
Sauter vers: