VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal

Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeMar Oct 11 2011, 12:38

Mère Teresa et les voyantes de Garabandal

Agrandir cette image
Réduire cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Mother10

On voit les photos ci-dessus qui témoignent du lien d'amitié qui a existé, de 1976 à 1997, entre les voyantes de Garabandal (Conchita Gonzales, Marie-Loly Mazon et Jacinta Gonzales) et Mère Teresa de Calcutta.
C’est difficile de ne pas en conclure que Mère Teresa avait, quant à elle, un discernement nettement favorable au sujet des apparitions de la Vierge Marie (1961-1965) à Garabandal.
Trouvons dans cet acte non publié de Mère Teresa un lien avec la famille de Conchita, puisqu'elle a acceptée d'être la marraine de baptême d'une des filles de cette principale voyante…

Le Roi Baudouin et la Reine Fabiola, de Belgique

.


On dit aussi que le Cardinal Danneels lors de son homélie des funérailles du Roi Baudouin en 1993 a parlé du « Secret du Roi »

Et ce secret pourrait être en rapport avec les apparitions de Marie à Garabandal. La Reine Fabiola l'accompagnait lors de sa visite à Garabandal en 1962, et ont été témoins d'une des extases de Conchita
Sa particularité est que durant l'extase en question, il s'était trouvé immobilisé en quelque sorte par la voyante en extase (Souvenir d'une lecture sur internet et dont je n'ai pas encore trouvé la confirmation).
Tiré du journal de Don Marichalar, curé de la paroisse de Cosio et Garabandal :

Citation :
Le journal de Don Marichalar, curé de paroisse de Cosio et Garabandal, cite la visite du roi Baudouin au village. En août 1961, alors qu'ils visitaient les grottes d'Altamira en Cantabrie, ils eurent connaissance des Apparitions de Garabandal et montèrent au village. Pour ne pas être reconnus, Baudouin et son épouse se promenaient chacun séparément avec les filles de Martin Artajo. Ils distribuèrent des bonbons et des pièces de monnaie. C'est alors qu'un enfant rentra chez lui, donna la pièce à sa mère qui s'empressa de lui demander :
« Qui t'a donné ça ? »
« C'est le Monsieur là-bas…. »
Quand elle vit le portrait de l'homme sur la piécette, elle reconnut aussitôt l'homme que lui montrait son enfant…
« Mais c'est le Roi Baudouin ! »

Alors que le Roi des Belges se promenait encore dans le village, Mari-Loli tomba en extase, aux pieds de Baudouin… la Ste Vierge aurait donné un secret pour le Roi….

Le Roi Baudouin (roi des Belges) et la reine Fabiola sont venus à Garabandal et ont payé la réfection d'une partie de la route….

Me vient alors à l'esprit cette question : l'instabilité du gouvernement belge et la présidence de la Belgique à la tête de l'Europe dont le gouvernement siège à Bruxelles ne seraient-elles pas en lien avec ce secret ?….

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Petit témoignage personnel en faveur de Garabandal
C'est en 1967-68 que j'ai entendu parler pour la première fois des apparitions de la Vierge Marie à Garabandal, par le livre "La Vierge est-elle apparue à Garabandal", de F. Sanchez-Ventura y Pascual.
Or, ce livre je l'ai fais connaitre, à cette époque, à plusieurs amis-étudiants.
Il est paru aux Nouvelles Editions Latines.
Petit clin d’œil que sans doute la Vierge Marie a voulu me faire puisque j'ai reçu un jour, d'un certain Monsieur Laval, un chapelet et une image.
Il s’avère que ceux-ci avaient touché à un objet sur lequel la Vierge Marie avait posé ses lèvres à Garabandal.
Et qu'elle ne fut pas ma surprise en sortant cette image de Notre-Dame du Mont-Carmel, de sentir un parfum suave que s'en dégageait.
Un de mes meilleurs amis a été témoin et n'a pas pu me contredire là-dessus...ni expliquer lui-non plus l'origine de ce parfum.
Rien d’étonnant que sur le coup, j'ai pensé pendant un moment, que cette image était "truquée"...» Mais aujourd'hui, je crois que Marie m'avait alors donné un petit signe.

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)


Dernière édition par Stan le Mar Oct 11 2011, 18:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Complément d'information sur le Roi Baudouin et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeMar Oct 11 2011, 13:15

Mardi 12 septembre 1961 :
Le Roi Baudouin de nouveau à San Sébastian de Garabandal


Le souverain belge était allé déjà plusieurs fois à San Sebastian de Garabandal. Profitant de vacances qu'il passait en Espagne avec son épouse d'origine espagnole, la Reine Fabiola, il retourna au village ce 12 septembre. Il assista aux extase et se trouva particulièrement «lié» à l'une d'entre elles. L'une des voyantes, faisant en effet un pas en arrière, lui marcha sur le pied, au point de l'immobiliser complètement !

Lors de la messe de funérailles di Roi Baudouin, le Cardinal Danneels insista longuement sue le « secret » du défunt. Sous le feuillage des activités publiques du monarque (dont on a évoqué la possible béatification), coulait une source calme et cachée : sa vie en Dieu, rythmée par la prière, la pénitence, une grande dévotion à la Vierge, et l'Eucharistie. « Un jour viendra où le "secret" du Souverain sera dévoilé, et le monde alors sera dans l'étonnement », de préciser le Cardinal Danneels.

Dans la nuit du 12 au 13 septembre, en la fête du saint Nom de Marie, les fillettes récitèrent extatiquement
les 15 mystères du Rosaire.

Source : Garabandal, Apparitions Prophétiques de Marie, Ed François-Xavier de Guibert, 1996, p. 97.


Dernière édition par Stan le Mar Oct 11 2011, 18:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Propos de Mère Teresa sur Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeMar Oct 11 2011, 13:32

- Mère Teresa, Conchita, Jacinta…
Posté par Pélerin le 28 octobre 2010

Dans une lettre à l'évêque de Santander, Juan Antonio del Val Gallo en date du 10 Novembre 1987, Mère Teresa a écrit :
Citation :
« C'est en 1970, il y a dix-huit ans, que j'ai entendu parler pour la première fois des apparitions de San Sebastian de Garabandal en Espagne. Parfois, il semble qu'il y a bien longtemps, d'autres fois, comme si c'était hier. Dès le début, j'ai senti que ces événements étaient authentiques. »
(Los Pinos de Garabandal iluminaran al mundo par Maria Josefa Villa de Gallego).
Mère Teresa rencontra Conchita dans les années 1970 et elles devinrent amies.
Quand la religieuse venait à New York, elle appelait Conchita. À une certaine époque, Conchita et son mari, Patrick, furent même bénévoles à la soupe populaire dirigée par les Missionnaires de la Charité à New York.

En 1980, lors du tournage du film de la BBC sur Garabandal, Mère Teresa s'est trouvée indirectement impliquée dans les coulisses.

Après avoir cherché un endroit possible pour l'interview du film, le réalisateur Bill Nicholson, Conchita et ses amis ont fait un détour par le couvent des Missionnaires de la Charité, situé dans le Bronx de New York. Gladys Dominguez eut l'idée de demander aux sœurs de prier pour le succès du film. Peu était au courant, mais Mère Teresa était là. Lorsque Conchita pénétra dans le vestibule du couvent, elle fut chaleureusement accueillie par les sœurs qui la connaissaient toutes, et la nouvelle fut annoncée dans le couvent de Mère Teresa, qui sortit alors la saluer personnellement.

Quand la religieuse lui demanda la raison de sa visite, Conchita lui parla du film. Mère Teresa lui demanda immédiatement si l'évêque de Santander lui avait donné sa permission. Conchita avait appelé Mgr del Val à ce sujet et il lui avait répondu : «Humilité et obéissance, et ne pas trop parler des précédents évêques. » Conchita comprit ces paroles comme un consentement, cependant, quand elle essaya de transmettre ce message à Mère Teresa, celle-ci n'en fut pas satisfaite et lui déclara : « Tu dois de nouveau demander à l'évêque. »

Lorsque Conchita demanda ce qu'elle devait dire, la religieuse écrivit sur au dos d'une enveloppe vierge: « Lui demander si vous pouvez faire cela pour l'honneur et la gloire de Dieu et pour aucune autre raison. »

Dès que Conchita fut rentrée chez elle, elle appela l'évêque mais il était absent ; elle rappela le lendemain après-midi et put lui parler.

Elle lut à l'évêque - qui avait une grande admiration pour Mère Teresa - les paroles écrites par la future bienheureuse ; l'évêque lui répondit avec enthousiasme: «Bien sûr, vous pouvez le faire pour cette raison” puis il lui demanda de lui faire parvenir l'enveloppe contenant le message pour le garder en souvenir.. Conchita respecta son souhait.

Avant de quitter New York, Mère Teresa appela Conchita et lui dit qu'elle avait prié pour le film qui, soit dit en passant, fut un énorme succès lors de sa diffusion à la télévision du Royaume-Uni. (Tout cela est raconté par un témoin oculaire).

En Janvier 1992, Mère Teresa invita Jacinta à venir la voir. Elle se remettait juste d'une maladie grave dans son noviciat à Tijuana, au Mexique, situé seulement à quelques heures de la maison de la voyante à Oxnard, en Californie. Jacinta fit le voyage le 19 Janvier 1992:. Mère Teresa la présenta à sa communauté: « Voici Jacinta de Garabandal. Garabandal est vrai ! »

Sa dernière rencontre avec Conchita eu lieu à New York quelques semaines avant sa mort.

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeMar Oct 11 2011, 15:10

Merci Stan d'avoir posté ce sujet très intéressant. J'ignorais complètement le lien qui unissait Conchita et Mère Teresa.

Je crois qu'il était difficile pour cette "petite" Soeur de renommée mondiale, de pouvoir afficher ses croyances personnelles.

Ton fil conducteur est excellent entre le Roi saint, la Soeur sainte et l'Âme privilégiée. Chacun a son rang. Chacun a sa mission. Mais ils ont tous l'humilité et l'obéissance en commun.

Gloire à Toi Seigneur !

L-A

_________________
Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
COQUELICOT

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeMar Oct 11 2011, 17:35

Notre feu roi Baudouin était un fervent défenseur de la vie et n'a pas voulu signer la loi dépénalisant l'avortement.

Il faisait aussi partie du renouveau charismatique dans la chapelle du château où il résidait.

Je suis certaine qu'il a obtenu de Dieu la grâce de protéger son frère notre roi actuel Albert II et le pays tout entier !

voici la prière qu'il a écrite :

Moi, je ne compte pas
Auteur : prière du Roi Baudouin de Belgique
MOI :

Qu'importe si je dois boire un amer calice,
Et si je sens mon coeur triste jusqu'au trépas:
Puisque c'est toi, JESUS, qui veux le sacrifice,
Moi, je ne compte pas.

A ton gré, mon JESUS, laisse tomber le voile,
Montre-moi ta beauté, serre-moi dans tes bras,
Ou du ciel obscurci dérobe chaque étoile:
Moi, je ne compte pas.

Donne-moi, mon JESUS, ta paix ou la tempête,
Couronne mes efforts, ou ne me soutiens pas,
Sous le poids des douleurs laisse courber ma tête:
Moi, je ne compte pas.

Que mon coeur soit meurtri, même par ceux que j'aime,
Qu'importe mon JESUS, puisque tu m'aimeras !
Que le bien que je fais soit soupçonné lui-même:
Moi, je ne compte pas.

Si d'incessants labeurs tu veux que je t'honore,
Ou si je dois languir dans l'impuissance, hélas !
Qu'importe, mon JESUS ! Tu le veux: je t'adore !
Moi, je ne compte pas.

Si je dois achever de gravir le calvaire,
Si le Cyrénéen manque même à mes pas,
Qu'importe, mon JESUS ! Tu verras ma misère.
Moi, je ne compte pas.

JESUS :

Si ta foi, cher enfant, est si grande et si haute,
Si tu veux t'oublier pour vivre dans mes bras,
Moi je sais, moi je peux, moi je t'aime et je compte,
Si tu ne comptes pas !

MOI :

Qu'importe mon plaisir, ma joie, ma souffrance !
Jésus seul doit compter dans mon coeur ici bas.
A lui seul gloire, amour, reconnaissance :
Moi, je ne compte pas.

Merci à la reine Fabiola d'avoir fait connaître cette belle prière

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeMar Oct 11 2011, 18:26

COQUELICOT a écrit:
Notre feu roi Baudouin était un fervent défenseur de la vie et n'a pas voulu signer la loi dépénalisant l'avortement.

Il faisait aussi partie du renouveau charismatique dans la chapelle du château où il résidait.

Je suis certaine qu'il a obtenu de Dieu la grâce de protéger son frère notre roi actuel Albert II et le pays tout entier !

voici la prière qu'il a écrite :

Moi, je ne compte pas
Auteur : prière du Roi Baudouin de Belgique
MOI :

Qu'importe si je dois boire un amer calice,
Et si je sens mon coeur triste jusqu'au trépas:
Puisque c'est toi, JESUS, qui veux le sacrifice,
Moi, je ne compte pas.

(...)

JESUS :

Si ta foi, cher enfant, est si grande et si haute,
Si tu veux t'oublier pour vivre dans mes bras,
Moi je sais, moi je peux, moi je t'aime et je compte,
Si tu ne comptes pas !

MOI :

Qu'importe mon plaisir, ma joie, ma souffrance !
Jésus seul doit compter dans mon coeur ici bas.
A lui seul gloire, amour, reconnaissance :
Moi, je ne compte pas.

Merci à la reine Fabiola d'avoir fait connaître cette belle prière

Merci, Coquelicot, de me (nous) faire découvrir cette touchante prière du Roi Baudouin; je ne la connaissais pas.

C'est en écoutant les funérailles du Roi Baudouin, en 1993, et en écoutant les témoignages de plusieurs personnes à propos de ses bonnes actions, qu'une impression m'est resté depuis ce jour: celle de la sainteté chez ce Roi. La biographie que, par la suite, j'ai lu de lui (et dont l'auteur était le Cardinal Suenens), et les écrits du Père Philippe Verhaegen, son aumônier pendant près de 20 ans, n'ont fait que me conforter dans mon impression.

Citation :
« Le roi Baudouin était avant tout un homme de prière. J'ai été étonné et émerveillé de voir à quel point la prière était importante pour lui. "Chercher d'abord le Royaume de Dieu et sa justice" était sa devise.

Sa prière avait d'abord la forme d'une participation quotidienne à l'Eucharistie. Il m'est d'ailleurs arrivé de dire la messe très tôt ou fort tard. Quand il partait en voyage, il s'arrangeait toujours pour que l'ambassade du pays lui permette de participer à l'Eucharistie. C'était vraiment chez lui comme une seconde nature.

Chaque matin, il assistait à une messe privée dans la petite chapelle du palais. Il était extrêmement sensible à la liturgie de l'Église. Il annotait toujours soigneusement les textes de l'édition mensuelle du missel de la semaine, soulignant les passages qui l'interpellaient. Il mangeait véritablement la Parole de Dieu. »


Source: Une vie au souffle de l'Esprit, Père Philippe Verghaegen, Ed. Fidélité/Racine, 1995, p. 52.

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeVen Oct 14 2011, 15:18

Le roi Baudouin et la reine Fabiola.

Un véritable roi, une véritable reine.

Un couple royal, serviteur de Dieu, serviteur des hommes.

Que suis-je sans ma femme, RIEN !!!

Là où deux ou trois se réunissent en mon NOM, Je suis présent!!! dit le Seigneur

Citation :
Le Serviteur de Dieu Baudouin 1er

1930-1993

Fête le 31 juillet



«L'annonce du Royaume de Dieu est l'annonce d'un Dieu présent, d'un Dieu qui nous connaît et nous écoute; d'un Dieu qui entre dans l'histoire pour faire justice. Cette prédication est donc aussi l'annonce du jugement, l'annonce de notre responsabilité. L'homme n'a pas le droit, à sa fantaisie, de faire ce qui lui plaît. Il sera jugé. Il doit rendre compte. Cette certitude vaut pour les puissants comme pour les simples. Lorsque celle-ci est respectée, les limites de tout pouvoir en ce monde sont tracées» (Conférence du Cardinal Ratzinger, 10 décembre 2000). Saint Benoît rappelle souvent, dans sa Règle, la réalité future du jugement de Dieu. C'est là une pensée salutaire, propre à éclairer nos coeurs et à guider nos vies. Le Roi des Belges, Baudouin 1er, avait foi en cette vérité fondamentale. Après avoir refusé de signer la loi sur l'avortement votée par le Parlement, il écrivait dans son journal intime: «Je me suis embarqué seul, avec ma conscience et Dieu».

Baudouin est né le 7 septembre 1930, deuxième enfant de Léopold, qui deviendra Roi en 1934, et de son épouse, Astrid de Suède. Le 29 août 1935, la Reine Astrid meurt dans un accident de voiture. Baudouin est profondément marqué par cette disparition: il gardera toujours la photo de sa mère sur sa table de chevet. Léopold III confie l'éducation de ses trois enfants (Joséphine-Charlotte, née en 1927, Baudouin, et Albert, né en 1934) à une jeune fille hollandaise; Baudouin s'attache profondément à elle. Dans sa scolarité, il se révèle un enfant comme les autres.


Gravé dans le coeur


En 1940, au début de la guerre, la famille royale, sauf le Roi Léopold, se réfugie en France, mais, après la capitulation des armées belges, elle rentre en Belgique, où elle est prisonnière des Allemands. En 1944, ceux-ci la déportent en Allemagne, puis en Autriche. Après la fin du conflit mondial, le climat politique ne permet pas à Léopold de reprendre ses fonctions, et en septembre 1945, il gagne la Suisse où il reste avec ses enfants, jusqu'en 1950. À son retour en Belgique, un référendum lui donne une large majorité favorable à la reprise de ses fonctions royales. Toutefois, devant les émeutes sanglantes organisées contre lui, il préfère noblement abdiquer en faveur de son fils plutôt que de voir les Belges s'affronter gravement à propos de sa personne. Cet exemple admirable d'un Roi qui se sacrifie pour son peuple, restera profondément gravé dans le coeur de Baudouin. Afin d'assurer une transition, Léopold III continue à régner pendant un an, et, le 16 juillet 1951, Baudouin devient Roi. Il accepte cette charge par devoir. Timide, sans expérience, il garde un imperturbable sérieux en toutes circonstances et répugne à prendre l'indépendance dont il aurait besoin. Ces défauts du début de son règne ne sont pas dus à un manque de caractère; Baudouin a du tempérament et il n'hésite pas à afficher ses convictions. Mais il lui faut découvrir peu à peu son «métier» de Roi.

Son premier voyage au Congo, alors colonie belge, en mai-juin 1955, est un révélateur. Accueilli par une foule exubérante et débordante d'enthousiasme, il abandonne sa réserve habituelle et n'hésite pas à payer de sa personne. À son retour en Belgique, plus confiant dans ses propres capacités, il arbore un sourire qui conquiert ses compatriotes. Quatre ans plus tard, il se rend aux États-Unis. Sa jeunesse et son charme enchantent les Américains et le succès du voyage est total.

Un jour de février 1960, Baudouin se promène dans le parc du château royal de Laeken, près de Bruxelles, en compagnie de Mgr Suenens, qui deviendra Archevêque de Malines et Cardinal. Leur conversation est familière, à bâtons rompus, sans protocole. Au cours de la promenade, la ville de «Lourdes» est évoquée comme par hasard. Le prélat suggère alors au Roi de s'y rendre, un jour, incognito, et de se mêler à la foule des pèlerins: «Mais, répond le Roi, j'en reviens précisément: j'y ai passé la nuit en prière aux abords de la Grotte, et j'ai confié à Notre-Dame de Lourdes le soin de résoudre le problème de mon mariage». Confidence pour confidence, le Cardinal lui raconte ce qu'est Lourdes pour lui, par suite de la rencontre d'une personnalité hors du commun, Veronica O'Brien. La réaction du Roi est instantanée: «Pourrais-je la rencontrer?» Miss O'Brien, une Irlandaise, dirige la Légion de Marie. Le Roi lui fait parvenir une invitation protocolaire pour le 18 mars 1960. L'audience dure cinq heures. Veronica O'Brien adresse ensuite au Roi une lettre en anglais: «23 mars 1960. Dear King... Puis-je vous offrir, en cette belle Fête de l'Annonciation, ces précieux petits livres dont nous avons parlé? (Le Secret de Marie et le Traité de la vraie dévotion, de saint Louis-Marie Grignion de Montfort). Ils vous arrivent tout chargés de grâce, car depuis la fête de saint Joseph, j'ai prié pour vous fidèlement chaque jour... Marie est immensément plus intéressée à votre avenir que vous-même pourriez l'être».


Partager l'essentiel


Au cours d'une deuxième rencontre, le Roi avoue à Veronica qu'il souhaite épouser une femme qui partagerait ses profondes convictions religieuses. Il lui semble qu'une telle épouse pourrait être trouvée en Espagne, où la religion est restée ancrée dans beaucoup de consciences. Pendant la nuit qui suit, Veronica perçoit «une parole intérieure», un appel du Seigneur: «Allez offrir au Roi d'aller en Espagne, en vue de lui défricher le terrain». Le matin, durant son oraison, elle comprend que cet appel vient réellement de Dieu. Surpris et ému, le Roi lui donne pleins pouvoirs, dans le plus grand secret. Bouleversant tous ses projets, Veronica se consacre sans attendre à cette mission tout à fait spéciale. Elle écrit au Roi: «Ce sera vous qui ferez en fait le dur travail en étant saint à cent pour cent, à chaque respiration. Cela veut dire: aimer chacun des enfants de votre grande famille. Et, «aimer» veut dire: aller vers eux, leur parler, se donner en partage».

Mise en rapport avec le Nonce à Madrid qui lui donne une lettre de recommandation, Veronica commence une enquête sur l'apostolat dans l'aristocratie espagnole. Bientôt, on l'adresse à une jeune femme de trente-deux ans, Fabiola de Mora y Aragón, pétillante de vie, d'intelligence, d'entrain, de droiture, de clarté. Gracieuse et généreuse, elle s'occupe des malades et des pauvres. À leur première rencontre, Veronica a l'intuition d'avoir trouvé la personne qu'elle cherche. «Comment se fait-il que vous ayez évité le mariage jusqu'à présent? demande-t-elle – Que voulez-vous, je ne suis jamais tombée amoureuse jusqu'ici. J'ai mis ma vie entre les mains de Dieu, je m'abandonne à Lui, peut-être que Lui me prépare quelque chose». Lorsque Fabiola fait visiter son appartement à Veronica, celle-ci est bouleversée de reconnaître, accroché à un mur, un tableau qu'elle a vu la nuit précédente en rêve.

Avec l'accord du Roi, Veronica révèle à Fabiola la raison de sa présence en Espagne et le souhait du Roi de la rencontrer officieusement. La jeune fille croit alors être l'objet d'une invraisemblable mystification et il faut l'intervention personnelle du Nonce pour la décider à accepter la proposition. Les fiançailles officieuses entre le Roi Baudouin et Fabiola ont lieu à Lourdes, le 8 juillet 1960. «Ce qui me plaît le plus en elle, dira le Roi, c'est son humilité, sa confiance en la Très Sainte Vierge et sa transparence... Je sais qu'elle sera toujours un grand stimulant à aimer Dieu toujours plus». Le mariage est célébré le 15 décembre suivant. Pendant plusieurs années, l'espoir d'avoir des enfants reste très vif dans le coeur des époux royaux. Mais avec le temps, ils comprennent qu'ils n'auront pas d'enfant. «Nous nous sommes interrogés sur le sens de cette souffrance, avoue un jour le Roi; peu à peu, nous avons compris que notre coeur était plus libre pour aimer tous les enfants, absolument tous les enfants».

Lors du vingt-cinquième anniversaire de son accession au trône, en 1976, le Roi crée la «Fondation Roi-Baudouin» dont le but est de prendre «toutes initiatives tendant à l'amélioration des conditions de vie de la population, tout en tenant compte des facteurs économiques, sociaux, scientifiques et culturels qui influenceront l'évolution du pays dans les années à venir». Il demandera à cette fondation d'aborder des sujets tels que la traite des femmes, les problèmes carcéraux, l'accès à la justice, la maltraitance sexuelle des enfants, etc.


Ébahis


En 1979, les Souverains reçoivent sept cents enfants à Laeken. Dans un coin, il y a un groupe d'enfants handicapés dont plusieurs trisomiques. «J'apporte une assiette pleine de caramels à une petite fille qui savait à peine contrôler sa main, raconte le Roi. Avec d'immenses difficultés, elle arrive à prendre un caramel, mais, à ma stupéfaction, elle le donne à un autre enfant. Pendant un bon moment, sans jamais en garder pour elle-même, elle a distribué ces bonbons à tous les enfants bien portants qui la regardaient ébahis... Quel mystère d'amour dans ces êtres déformés physiquement...»

Pour terminer la réception, le Souverain fait une petite allocution à ses jeunes auditeurs: «Le monde a besoin d'amour et de joie. Vous êtes capables de les donner. C'est vite dit, mais c'est très difficile. Il faut s'y exercer et recommencer tous les jours. En le faisant, vous verrez changer les choses autour de vous, par exemple en aidant vos parents, en leur exprimant votre tendresse, vous les rendrez plus heureux, vous leur donnerez envie de faire de même entre eux et vis-à-vis d'autres personnes. Et ainsi, petit à petit, les relations entre les gens deviendront meilleures. Essayez, persévérez dans cet effort d'aimer avec les actes. Ne vous découragez jamais. Si vous le faites, je vous le répète, vous verrez changer jusqu'à la figure des gens autour de vous et, tous les soirs, vous sentirez une très grande joie dans votre coeur. Devenez des bâtisseurs d'amour».

La prière tient la première place dans l'emploi du temps du Roi. Il s'y adonne habituellement au début du jour. La sécheresse spirituelle ne l'épargne pas: «C'était presque toujours difficile, écrira-t-il, de rester immobile à contempler Dieu dans le silence et l'aridité de la foi». La Messe quotidienne est le moment privilégié de sa journée. Dans tous les lieux du monde où sa charge le conduit, il demande que se trouve un prêtre pour la célébrer. Il vit au rythme de la liturgie, notant dans son agenda une pensée tirée des textes de la Messe. Il s'approche régulièrement du sacrement de Pénitence et part souvent avec la Reine en week-end de retraite.


J'existe pour Toi


L'audience avec le Seigneur que constitue sa prière, l'aide à être attentif aux personnes qu'il rencontre. Il écrit: «Aujourd'hui, j'essaierai d'être particulièrement attentif à tous ceux que le Seigneur mettra sur mon chemin... Dieu ne nous demande pas d'être expert technique dans les domaines les plus divers, de la musique à la politique, mais, guidé par son Esprit, d'aimer les hommes avec son Amour, les regarder avec ses yeux, les écouter avec ses oreilles, leur parler avec ses paroles. Seigneur, nous désirons cela, Fabiola et moi, de toute notre âme». C'est ainsi qu'il envisage son métier de Roi. Pour connaître la volonté de Dieu dans son activité quotidienne, il invoque l'Esprit-Saint: «Comment dois-je m'y prendre? Esprit-Saint, ne me quitte pas d'une semelle, je T'en prie. Sois ma force, ma sagesse, ma prudence, mon humour, mon courage, ma dialectique. Je me sens si démuni par le langage! D'un autre côté, je sais que Tu as besoin de ma faiblesse pour manifester ta gloire... Je pense trop souvent à la mission que Tu m'as confiée et pour laquelle je suis né. J'oublie trop souvent que j'existe avant toute autre chose pour Toi, pour T'adorer, pour Te contempler, pour aimer tous ceux que Tu mets sur mon chemin».

La vie spirituelle du Roi le soutient et le stimule dans ses fonctions gouvernementales, et il suit de très près les affaires du pays. Conscient des limites que la Constitution met à son pouvoir, il exerce une influence sur la vie politique plus par ses conseils et ses mises en garde que par des décisions. Pour cela, il s'informe avec précision sur tous les sujets, en interrogeant directement des personnes compétentes qu'il reçoit en audience. Il note avec méthode sur un cahier l'essentiel de ces entretiens. Les avis qu'il donne ensuite à ses collaborateurs sont appréciés: «Il est en possession de plus d'informations que nous, avoue l'un d'eux. Alors c'est évident que nous l'écoutons et que, souvent, nous suivons ses conseils». Le Roi complète son information par de nombreuses visites dans le pays, où il rencontre l'éventail le plus large possible de personnes: hommes et femmes de toute tendance politique et idéologique. Chacun de ses voyages, en Belgique ou à l'étranger, chaque discours, fait l'objet d'une préparation soignée. Il lit les ouvrages que ses collaborateurs lui conseillent et étudie minutieusement les dossiers qu'ils lui présentent, ne laissant rien au hasard. Tout en ayant le don de distinguer l'essentiel de l'accessoire, il ne néglige pas pour autant les détails.

Au matin du 4 avril 1990, une nouvelle inouïe est transmise par la radio: la Belgique n'a plus de Roi! Baudouin ayant refusé de signer la loi autorisant l'avortement, le gouvernement a déclaré qu'il se trouve dans l'impossibilité de régner. Le 29 mars, le Parlement avait voté une loi libéralisant l'avortement, acceptée par le Sénat le 6 novembre précédent. Or, selon la Constitution belge, aucune loi ainsi votée par les Chambres ne peut être promulguée sans avoir reçu la signature du Roi.


Des choix parfois douloureux


Dans nos sociétés, il semble que le vote d'une majorité ne se discute pas, et qu'il suffise pour rendre une loi légitime. Mais, dans son encyclique Evangelium vitæ, publiée le 25 mars 1995, le Pape Jean-Paul II rappellera que le vote démocratique n'est pas un absolu: «Dans la culture démocratique de notre temps, l'opinion s'est largement répandue que l'ordre juridique d'une société devrait se limiter à enregistrer et à recevoir les convictions de la majorité... En réalité, la démocratie ne peut être élevée au rang d'un mythe... Son caractère «moral» n'est pas automatique, mais dépend de la conformité à la loi morale, à laquelle la démocratie doit être soumise comme tout comportement humain» (nn. 69-70). Le Roi Baudouin se trouve dans la situation que Jean-Paul II décrira dans la même encyclique: «L'introduction de législations injustes place souvent les hommes moralement droits en face de difficiles problèmes de conscience en ce qui concerne les collaborations, en raison du devoir d'affirmer leur droit à n'être pas contraints de participer à des actions moralement mauvaises. Les choix qui s'imposent sont parfois douloureux et peuvent demander de sacrifier des positions professionnelles confirmées» (n. 74). Baudouin sait qu'en refusant de signer, il s'expose à être incompris par nombre de ses concitoyens au sens moral affaibli, et risque même de devoir abdiquer.

Or, la loi sur l'avortement votée au Parlement belge est en contradiction avec le bien, exprimé par la loi de Dieu. «Parmi tous les crimes que l'homme peut accomplir contre la vie, l'avortement provoqué présente des caractéristiques qui le rendent particulièrement grave et condamnable. Le deuxième Concile du Vatican le définit comme «un crime abominable», en même temps que l'infanticide (Gaudium et spes, 51). Mais aujourd'hui, dans la conscience de nombreuses personnes, la perception de sa gravité s'est progressivement obscurcie. L'acceptation de l'avortement dans les mentalités, dans les moeurs et dans la loi elle-même est un signe éloquent d'une crise très dangereuse du sens moral, qui devient toujours plus incapable de distinguer entre le bien et le mal, même lorsque le droit fondamental à la vie est en jeu... L'avortement direct, c'est-à-dire voulu comme fin ou comme moyen, constitue toujours un désordre moral grave, en tant que meurtre délibéré d'un être humain innocent... Aucune circonstance, aucune finalité, aucune loi au monde ne pourra jamais rendre licite un acte qui est intrinsèquement illicite, parce que contraire à la Loi de Dieu, écrite dans le coeur de tout homme, discernable par la raison elle-même et proclamée par l'Église» (Evangelium vitæ, nn. 58, 62).

Le respect de la vie de l'enfant à naître est un principe sacré et universel: «L'enfant, a déclaré le Roi Baudouin quelques mois plus tôt, en raison de son manque de maturité physique et intellectuelle, a besoin d'une protection spéciale, de soins spéciaux, notamment d'une protection juridique appropriée avant comme après la naissance». Sachant qu'il devra rendre compte à Dieu de ses décisions, Baudouin écrit à son Premier Ministre: «Ce projet de loi soulève en moi un grand problème de conscience... En signant ce projet de loi... j'estime que j'assumerais inévitablement une certaine coresponsabilité. Cela, je ne puis le faire».


Chercher la Vérité


Ce noble refus est le fruit et le couronnement d'une longue ascension, souvent douloureuse, sur le chemin de la sainteté. La fidélité à ses devoirs d'état dans les actions ordinaires a préparé le Roi à cet acte exemplaire qui manifeste une conscience droite, parfaitement docile à la voix de Dieu. «La conscience – écrit saint Bonaventure – est comme le héraut et le messager de Dieu; ce qu'Il dit, elle ne le prescrit pas d'elle-même, mais elle le prescrit comme venant de Dieu, à la manière d'un héraut lorsqu'il proclame l'édit du Roi» (cf. Encyclique Veritatis splendor, 6 août 1993, n. 58). «Il est certain que, pour avoir une bonne conscience (1 Tm 1, 5), l'homme doit chercher la vérité et juger selon cette vérité... L'Église se met toujours et uniquement au service de la conscience, en l'aidant à ne pas être ballottée à tout vent de doctrine au gré de l'imposture des hommes (cf. Ep 4, 14), à ne pas dévier de la vérité sur le bien de l'homme, mais, surtout dans les questions les plus difficiles, à atteindre sûrement la vérité et à demeurer en elle» (Ibid., nn. 62-64).

En réponse à la lettre du Roi, et pour sortir de l'impasse où se trouve le gouvernement, le Premier Ministre fait appel à un article de la Constitution belge qui prévoit que le Roi peut, dans des cas extrêmes, se trouver dans l'impossibilité de régner. Le 3 avril, le Conseil des Ministres constate que, dans la situation présente, cette impossibilité est réelle. Ce même Conseil agit alors comme s'il n'y avait plus de Roi, et promulgue la loi refusée par Baudouin. Mais pour que le Roi soit rétabli dans ses fonctions, un vote du Parlement est nécessaire. Le 5 avril, le vote du Parlement permet à Baudouin de reprendre sa place de Chef de l'État.

Le Roi réintègre donc ses fonctions au service du pays; mais depuis dix ans, sa santé s'est dégradée et il sent la mort approcher. En 1991 et 1992, il subit deux interventions chirurgicales dont une à coeur ouvert. Le 21 juillet 1993, jour de la fête nationale, il s'adresse à ses concitoyens et, peu après, quitte la Belgique pour se rendre en Espagne prendre du repos. Le 31 juillet au soir, il s'installe sur la terrasse de la demeure. Vers 21 heures, la Reine l'appelle pour le dîner. N'obtenant aucune réponse, elle s'approche de lui et le trouve effondré dans son fauteuil, foudroyé par une crise cardiaque. À l'occasion de ses obsèques, une foule considérable vient manifester son attachement à sa personne, et des pauvres parmi les plus pauvres témoignent combien le coeur fraternel du Roi avait été proche des détresses humaines les plus grandes.

Le Roi Baudouin «avait son secret: c'était son Dieu, qu'il aimait à la folie et dont il était si aimé. Sous le feuillage de ses activités publiques et politiques, coulait une source calme et cachée: c'était sa vie en Dieu... Pendant que le Roi servait les hommes, il ne cessait de penser à Dieu. Dans chaque visage humain qui se présentait à lui, il discernait le visage du Christ» (Cardinal Danneels, Homélie pour les obsèques du Roi, le 7 août 1993). Le Pape Jean-Paul II l'a qualifié de «Roi exemplaire» et de «chrétien fervent». Son exemple nous encourage à travailler pour la gloire de Dieu dans nos actions quotidiennes: «O mon Dieu, pour T'aimer sur la terre, je n'ai rien qu'aujourd'hui», disait, dans une expression lumineuse, sainte Thérèse de Lisieux (Poésie 5).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si seulement nos politiques en France pouvaient s'inspirer de ce grand ROI; on ne naît pas grand, on le devient !

Là nous rencontrons de suite un problème de base, car ils ne sont pas élu de droit divin, par naissance comme préparé à régner au service du peuple > en ce sens assumant sa vocation de Roi de droit divin, le Roi Baudouin a su par sa Foi-Adhésion pu la vivre d'une manière exemplaire...

Mais qu'est-ce qu'ils ont donc tous ces gens arrivistes à vouloir absolument les rênes du pouvoir !
Ne savent-ils donc pas qu'un jour il leur faudra répondre au devant de Dieu du poids de la responsabilité du peuple qu'ils auront voulu revêtir > rendre compte !!!
Quelle absurdité que la démocratie !
Ce n'est pas pour rien que dans son essence elle est rebelle et se doit de se couper du divin...

Certes, nous élisons !
Mais notre voix une fois donnée, c'est tout pouvoir que nous avons confié à l'élu !
Qu'en fera-t-il ?
Ils en font ce qu'ils veulent et qui les arrangent...
Je me demande ce qu'il en est au niveau de leur conscience !

Le pape JPII a invité les chrétiens a prendre des fonctions en politique, mais j'ai cette perception que si ceux-ci n'adhèrent pas à un cercle franc maçon, c'est vite réglé pour eux...
D'ailleurs les lois anti-vie, anti-homme prennent de plus en plus d'ampleur...
Qu'en sera-t-il du règne de l'antéchrist ?

Nous à notre niveau, celui des tous petits, si nous le désirons nous pouvons choisir la Vie de Dieu, en Dieu dès à présent.
Une vie de croissance spirituelle de tendance quasi absolue.
le Seigneur nous donne toute une Eglise à notre service afin que nous puissions croître à l'image du Couple Royal qu'étaient Baudouin et Fabiola ...
Certes, nos dirigeants élus ne leur ressemblent pas et ils nous le font ressentir chaque jour un peu plus ; peu importe si ce monde nous est contraire de plus en plus > car nous seuls pouvons manger les fruits nouveaux de l'Arbre de la Croix de Vie.
Savez-vous que vous êtes destinés à régner dès à présent dans ce monde ?
Que vous pouvez devenir des "personnes centrales" de qui tout dépend ?
Que faites-vous de votre vocation de "ROI" ?

Pour le devenir, il convient de se dépouiller de tout ce qui est représentatif de ce monde, étant contraire à la stature du Modèle qu'est Jésus Christ ...
Tout ce qui n'est pas conforme à Sa Sainte Nature est à rejeter !
Que dire de toutes ces petites brouilles entre forumeurs ?
Que tout chrétien bien intentionné cesse de suite ces anti-témoignages de l'Amour !
Que le Seigneur avec notre accord fasse croître en nous cette aptitude de pouvoir pardonner encore et encore jusqu'à 7 x 77 fois selon l'attende de Notre Sauveur...
J'ai mal, quand je vois que des personnes comme Fabienne se font exclure !

De tout coeur, je prie le Seigneur afin que Céline et Lily-Anne, mais aussi tous les autres modérateurs de forum chrétiens prennent conscience de la charge qui leur est demandé par le Seigneur, un peu à l'image du Roi Baudoin, une vocation de service, de don de soi...
La vraie royauté est celle du coeur aimant uni au Sauveur, de Lui nous recevons la Sainteté et la Perfection, à nous de la vivre !
Saints et saintes de Dieu priez pour nous !

Confiance, paix et Joie à tous

André Dominique

Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
COQUELICOT

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeVen Oct 14 2011, 16:01

Merci André Dominique pour ce témoignage !


Je suis convaincue que Dieu a accueilli auprès de Lui, notre brave roi Baudouin.
Par sa foi humble et silencieuse, et par l'intercession de Saint Joseph patron du pays, la main de Dieu est sur la Belgique et sur notre roi Albert II, petit frère de Baudouin !


_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
Mary-ray
membre
Mary-ray

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeVen Oct 14 2011, 16:33

Je suis convaincue que le Roi Baudouin a une jolie place au Ciel .

C'était une âme humble et pleine d' amour , son épouse , la Reine Fabiola est aussi très pieuse .

C'était un couple trés aimant et très aimé . Dieu ne leur pas permis d'avoir d'enfant , ce fut leur grand chagrin .
Mais il témoignèrent beaucoup d'attention et d'affection pour les enfants de familles démunies de Belgique ..

Leur participation financière , de leurs propres deniers , pour une partie de la route n'est nullement étonnante .,et va dans le sens de leur grande générosité et de leur amour immense pour la Vierge Marie .
☀
Je souhaite que la béatification prochaine envisagée de Feu Roi Baudouin se fasse bien vite et amène des grâces sur ce Pays divisé qu'est actuellement la Belgique .

Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Merci pour votre très bon article!   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 09:13

Bonjour André Dominique,

Même si, pour ma part, je ne suis pas trop friand (en général) des longs articles sur les Forums, je dois avouer que la lecture du texte biographique sur la vie du roi Baudouin, que vous mettez sur ce Forum, a été vraiment intéressante pour moi.

Merci pour vos réflexions à la suite de ce texte biographique sur le Roi Baudouin; elles me sont occasions de réflexion sur le sens de la responsabilité que chaque chrétien doit assumer devant Dieu.

Je me dis que...peu importe le régime politique (quand il est reconnu légitime et acceptable) du pays dans lequel nous vivons, la sainteté est accessible à chacun de ceux qui veulent bien conformer leur vie à la Volonté de Dieu.

Merci encore pour vos réflexions personnelles que j'ai trouvé intéressantes en ce qu'elles nous parlent de la responsabilité que nous avons tous devant Dieu pour ce qui regarde les choix bons ou mauvais que nous faisons au cours de nos vies.

Cordiales salutations!

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 11:25

Sans vouloir rajouter de l'huile sur le feu, j'aimerais préciser certaines choses :

Citation :
Que dire de toutes ces petites brouilles entre forumeurs ?
Que tout chrétien bien intentionné cesse de suite ces anti-témoignages de l'Amour !


Je suis entièrement d'accord avec vous André Dominique sur ce point.

Le mensonge, le harcèlement, les insultes, la manipulation de la vérité, l'acharnement à détruire, le pouvoir et la pression exercée en permanence sur une personne etc. sont autant d'injustices que l'on créé.

Jésus, lui-même, lorsqu'il a été giflé par le soldat, lui a demandé pourquoi ? Il ne s'est pas rebellé mais cette gifle était inadéquate.

Si nous avons fondé ce forum, c'est pour sortir de ce cercle vicieux et infernal. Nous avons tout encaissé pendant 1 an et demi de la part d'un Admin qui s'est fait éjecter de partout pour les mêmes raisons. Un jour où Fabienne est venue, non pas en amie mais camouflée derrière un pseudo "Marc" pour régler ses comptes avec Le Moine. Mary-ray l'a démasquée. Elle aurait pu se rendre compte que ses agissements étaient loin de la lumière. Qu'a-t-elle fait ? Elle a monté une campagne de calomnies envers Mary-ray sur son forum et sur un autre pour se venger de sa déconvenue.

Citation :
J'ai mal, quand je vois que des personnes comme Fabienne se font exclure !


Moi, j'ai mal lorsque je vois mes amies se faire insulter et traîner dans la boue par des personnes mal intentionnées qui sont des Janus. Côté pile, c'est très beau et côté face, c'est la misère humaine dans tout ce qu'il y a de mauvais. Chacun joue la harpe du bon chrétien mais le son est FAUX !

Citation :
Que le Seigneur avec notre accord fasse croître en nous cette aptitude de pouvoir pardonner encore et encore jusqu'à 7 x 77 fois selon l'attende de Notre Sauveur...

Pour qu'un pardon soit donné, il faut selon le catéchisme catholique romain (enseignement de l'Eglise) :

- la reconnaissance de la faute

- réparer le mal si c'est possible

- demander pardon

Premièrement, la reconnaissance de la faute, n'a pas été faite.

Deuxièmement, si certains liens ont été supprimés, c'est par le biais d'une plainte officielle et encore pas tous !

Quant à la demande de pardon, elle brille par son absence.

Jésus a toujours condamné l'injustice avec des mots parfois très durs..relisez Matthieu 23 et que fait-Il avec les Marchands du Temple ???

St Paul nous dit que nous devons nous écarter du mal, c'est ce que nous avons fait. Hélas, le mal est rancunier et ne peut pas supporter de perdre ce qu'il croit être sa propriété.

Sans cesse nous avons tendu l'autre joue jusqu'au jour où le seuil de tolérance a été atteinte et c'est votre amie Fabienne qui a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Citation :
De tout coeur, je prie le Seigneur afin que Céline et Lily-Anne, mais aussi tous les autres modérateurs de forum chrétiens prennent conscience de la charge qui leur est demandé par le Seigneur

Merci André Dominique de nous rappeler nos devoirs mais n'oubliez pas SVP, nos droits.

Pour être un bon chrétien, faut-il être Ponce Pilate :?:

En union de prière

L-A

_________________
Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 13:01

VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Qu'est-ce que j'aime le titre de ce forum, car il y a comme un appel attirant d' En Haut auquel nous répondons...
Ne prenez pas comme mal intentionné ce que j'ai pu écrire.

Ce qui importe, c'est que chacun perçoive au fond du coeur de son âme l'Appel a y arriver personnellement et en commun.
Nous vivons tous dans ce monde et sommes comme infecté par le virus du "mal" dont l'antidote est Jésus-Eucharistie.
Trop peu sont ceux qui sont encore interpellés par la Grâce de Dieu et qui se nourrissent de Lui; alors si même ceux qui suivent le Seigneur répondent aux offenses à la façon du monde, en quoi sommes nous différents...

Oui, des coups bas il y en a, il y en aura encore plus et franchement je n'ai jamais rien pu faire quoique ce soit contre ou amener "l'ennemi" à de meilleurs sentiments à mon égard > par contre sur moi-même, OUI cela je le peux !
Et c'est à cela que nous sommes tous appelés > car rien ne peux nous empêcher d'aimer notre "ennemi" si nous le voulons vraiment... Bénir au lieu de désirer le mal... Prier pour son bien afin que Dieu interpellé puisse agir et qui sait nous réconcilier un jour.

Si nous faisons cela nous faisons l'expérience de ce que Jésus le plus Grand Offensé a vécu sa Vie durant...
Son Pardon est allé jusqu'à pardonner à tous ses bourreaux quelqu'ils soient...
Citation :
Père, pardonne leur car ils ne savent pas ceux qu'ils font !
Ce n'est pas pour rien que nous communions à l'Eucharistie, ou plutôt Jésus qui se donne à nous a travers Elle, afin que justement nous puissions vivre cette dimension du Pardon et en plus du fond du coeur!
Si c'était facile, nous n'aurions pas besoin de l'Eucharistie, mais justement parce qu'Il se donne nous sommes sans excuse si nous n'y rajoutons pas toute notre volonté...

Certes la croix a porter est très lourde et encore moins insignifiante, car le malin sait y faire par delà nos fragilités pour nous monter les uns contre les autres... mais il n'y peut rien si nous choisissons d'office d'aimer de tout notre vouloir quoiqu'il en coûte en somme de souffrances...
Par un acte de consécration se donner encore et encore à Jésus par Marie bien sûr, c'est aussi recevoir le lot de consolation d'En Haut > car vivre de la Grâce de Dieu c'est accepter que le Bon Dieu nous saisisse, nous porte sur son Sacré Coeur et nous donne de goûter d'être à son école !
La Vie Eternelle c'est de te connaître, Père !
Aucune instruction ne vaut celle de l'expérimentation
On peut vivre la croix et connaître en même temps les délices des Cieux.
Connaître en même temps les délices des Cieux, c'est aussi vivre ma propre vie créée à l'image de Dieu dans sa version non-pécheresse, c'est à dire sainte...

Il y a une Parole qui dit que "Tous sont appelés, mais peu sont élus" > c'est normal s'il n'y a pas de réponse en face
On pourrait presque dire:
O Père, quelle bienheureuse faute à mon égard qui me permets de me jeter dans tes bras !
Alors ne pas juger est sage.
Rien ne se peut si Dieu ne le permets
Que savons-nous de tout ce que le Seigneur nous a déjà préparé par Sa Main Providentielle...

Le Roi Baudouin a choisi et a vécu selon ses convictions de coeur > cela a donné le roi unique qu'il fut !
Et nous quel roi seront-nous ?

Quand Joseph a vu Marie enceinte, que croyez-vous qu'il lui soit passé par la tête ?
Il avait sa façon humaine de réagir, mais il n'a voulu que le bien, un tel bien pour celle qui lui déchira le coeur à cause de son état... L'apparence était contre Marie, mais Elle n'y pouvait rien car tout venait de Dieu...
Voyez jusqu'où un OUI TOTAL peut conduire quelqu'un, au désarroi.
Fallait-il que Joseph juge Marie, la fasse lapider ou alors bien qu'il ne pouvait comprendre le phénomène juste la répudier car il ne trouvait plus sa place dans l'histoire...
St Joseph a bien agit car il n'a voulu que le BIEN pour l'autre, il n'a pas jugé, il a juste grandit a un état plus grand de sainteté. St joseph a vécu l'Evangile avant l'heure et lui il n'avait pas encore l'Eucharistie.
Mais peut-être que Jésus comme pour Elisabeth dans la communion des saintes âmes a su travailler son coeur ???
Cela on le saura au Ciel, a moins que par messager céleste nous aussi recevions un jour un éclairage à ce sujet!

Pardon, Confiance, Paix et Joie à tous

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
COQUELICOT

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 13:52

souvent, sous le coup d'un énervement, d'une impatience ou d'une lassitude, certaines personnes envoient balader les autres en leur disant " va voir ailleurs si j'y suis" pour rester polie.....!

n'étant pas meilleure qu'une autre, mon esprit se calme pour dire :
" va à Dieu" !

c'est un bon début.....!


_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 13:55

Merci André Dominique Smile

_________________
Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 15:26

Bonjour André Dominique,

Je vois en vous un homme plein de bonne volonté (j'aime souvent ce que vous écrivez), une homme qui se veut le bon ami de tous, et qui pense honnêtement "bien faire" en intervenant dans une affaire dont, apparemment, vous ne connaissez pas bien le genèse, ni les tenants ni les aboutissants.

Ce que que vous écrivez à propos de votre manière de régler un conflit, par le simple pardon accordé ("et voilà! vous n'aurez plus de problèmes de conflits!", si je vous ai bien compris?), n'est pas sans me rappeler les propos également plein de bonne volonté des amis de Job (dans la Bible); ces bons amis qui, avec leur zèle (mal placé?) et leur argumentaire très pieux (mais décalé) se comportaient, sans qu'ils s'en rendent compte, comme d'authentiques "gérants d'estrade" auprès du malheureux Job. Mais peut-être connaissez déjà ce que Dieu a dit à ces bons amis de Job, en conclusion de ce que nous lisons de cette histoire dans la Bible : « Job priera pour vous, j'accueillerai sa prière avec bienveillance et je renoncerai à vous traiter selon votre folie, bien que vous n'ayez pas dis la vérité sur moi comme il l'a fait lui-même. » (Job 42, 8)

Merci pour votre zèle au service du bien et pour la bonne volonté que vous y mettez...avec beaucoup de coeur ( je le reconnais ). Mais à partir de ce que vous écrivez ( tant qu'à y être) pourquoi ne pas vous imaginer aussi en train de donner le même genre de conseils aux Hébreux de l'Exode: le conseil de pardonner inconditionnellement au Pharaon d'Égypte, et celui de faire la paix avec Lui..; "Et le conseil de retourner en Égypte pour avoir enfin la paix?"; est-ce que cela n'aurait pas également fait partie de vos bons conseils ? (cf.Exode 14, 1-14). Est-ce que je me trompe?

S.V.P., comprenez que notre cour est pleine. A cause de vos manques d'informations sur cette affaire, cela se traduit par une intervention quelque peu inappropriée. Nous vous serions reconnaissant de nous aider, ne serait-ce qu'en respectant la souffrance qu'a causée cette affaire.

J'ose croire que vous ne m'en voudrez pas de ce que je viens de vous écrire au mieux de ce que je crois bon de vous dire...

Cordiales salutations ! (Pardon, Confiance, Paix et Joie à tous!)

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 15:32

Merci Stan d'avoir exprimé avec tes mots la douleur de notre coeur.

Lily-Anne

_________________
Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
Mary-ray
membre
Mary-ray

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 15:56

Stan et Lily vos paroles viennent du fond de votre coeur .Les blessures ne sont pas encore cicatriisées car elles sont elles sont encore ouvertes

Prions pour qu'enfin vienne la Paix qui amènera le pardon ...oui.. dans ce cas le pardon ne peut se faire qu'après une Paix retrouvée ...silence des belligérences ...

Paix et joie !
Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 16:15

Mais qu'est-ce qui vous est arrivé ???
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 18:03

Merci André Dominique, c'est la première fois qu'un membre nous pose cette question.

Je vais vous expliquer en faisant le plus court possible et en essayant de ne pas porter atteinte à l'intégrité de cet Admin que je ne nommerai pas.

Cet Admin a été banni de plusieurs forums. Il a décidé de créer le sien. Céline est devenue sa Modératrice.

Stan, Fleur, Maud et moi, nous nous sommes inscrits. Les sujets étaient variés et la communauté plaisante. Seule ombre au tableau : le comportement de l'Admin. Avec gentillesse, nous avons essayé de lui faire comprendre avec des mots très pesés et parfois implicites que maltraiter les membres n'étaient pas bien. Stan, Fleur et moi avons été bannis. Céline a suivi et Maud est partie d'elle-même car tout le monde a essuyé les insultes, le harcèlement et j'en passe.

Céline a eu mal au coeur car notre petite fratrie était en création mais elle promettait déjà d'être belle et unie. Céline s'est lancée sans connaissance informatique, elle a créé ce forum de paix. Tout au moins, c'est ce que nous avions imaginé mais le Mal est rancunier.

Lorsque nous avons ouvert ce forum le 14 septembre 2010, l'Admin est venu avec une proposition de paix mais le connaissant nous savions qu'il n'en n'était rien. Nous n'avons pas répondu. De rage, il a supprimé son message (au début, tous les membres avaient la fonction EDITER) et a continué à nous traîner dans la boue nous traitant de révoltés, orgueilleux, sataniques, voyous, vipères et je préfère oublier le reste. Disant que nous avions essayé de détruire son forum...Les reproches pleuvaient mais nous n'avons jamais rien dit, ni plainte déposée en abus, ni réponse...nous poursuivions notre chemin.

Il s'est inscrit un nombre incalculable de fois sous différents pseudos pour continuer sa vendetta, proférer des menaces et faire croire que c'était nous qui le harcelions. Il s'est approprié notre bonne réputation pour faire croire aux autres (sur son forum et ici) que c'était nous les menteurs. Et le pire, c'est qu'on l'a cru !

Céline recevait des courriels insultants la traitant de pute et de chienne. Il crachait son venin sur elle, sur moi, sur Stan nous poursuivant de sa rancune vindicative. Nous ne disions rien.

Puis F.G. est venue pour faire sa publicité. Nous l'avons accueillie. Le Moine s'est inscrit et leur bagarre a commencé. Céline les a bannis tous les deux pour une semaine. F.G attaquait gravement A-D, le traitant de faux théologien. Un soir, installée chez une amie de Mary-ray qui l'hébergeait pour faire ses conférences à Nice, elle a demandé l'ordinateur de celle-ci pour s'inscrire chez nous sous le pseudo de Marc dans le but de défendre cette "pauvre F.G." et de "mordre Le Moine" au passage.

Elle avait oublié un détail, c'est que Mary-ray connaissait l'IP de son amie et a tout de suite compris le subterfuge. Devant ces mensonges, Céline, Mary et moi sommes intervenues. Nous étions catastrophées de voir une âme qui se prétend privilégiée se comporter de cette manière.

Etant démasquée, F.G. s'est vengée en prétendant que Mary était une ancienne FM. La connaissant personnellement, je peux vous dire que c'était un mensonge avec un M majuscule et une calomnie. F.G. a fait paraître ce scoop sur son forum relayé par notre Admin, trop heureux d'en découdre avec nous et de semer le doute dans les esprits et d'alimenter sa rubrique sensationnelle.

Dans l'intervalle, cet Admin plagiait ce qu'écrivait Stan et le mettait sur son forum sans lien, allant même jusqu'à faire croire qu'une amie lui avait envoyé en courriel.

Fort de cette alliance contestable, ils ont cru que nous ne dirions rien, comme d'habitude. Notre soeur Mary-ray était bouleversée par cette atteinte grave particulièrement honteuse. Les traces sur Google restent et portent préjudice à Mary-ray.

Pour elle, nous sommes sortis de notre réserve. Nous avons demandé le retrait de ces infamies. Nous avons déposé plusieurs plaintes, lui une quarantaine...et c'était nous les détracteurs ! Et on l'a cru !

Notre hébergeur commun a tranché mais n'a pas exigé le retrait de toutes ses insultes. il nous reste le CNIL s'il n'obtempère pas. Et cette institution traite les dossiers aussi bien nationaux qu'internationaux.

Cet Admin et F.G. manipulent tellement les âmes que même les meilleures se font avoir. Il a fait une telle campagne de désinformation que les lecteurs ne comprennent plus qui est l'offensé de l'offenseur. Dieu du Ciel, seraient-ils aveugles à ce point !

Tout le monde nous parle du pardon mais qu'en est-il de ces fautes à répétitions, ces coups que nous avons subi dans le silence ? Qui a pris notre défense ? Certains membres inscrits ici sont même allés sur le forum de cet Admin pour le conforter dans son combat et sa victoire (apparente).

Barabbas, le bandit n'est pas mort !
Il continue de vivre à la place de l'Innocent.

Vous comprenez pourquoi André Dominique, ce sujet est sensible. Le pardon (miséricorde) est donné mais la justice doit se manifester.

Et quand je parle de justice, je veux parler de vérité mise à jour tout simplement. Si la vérité éclate, la justice suivra. Elle confondra le menteur en faisant tomber son masque et en révélant son vrai visage.

Dans la Nouvelle Jérusalem, les oeuvres du mal n'ont pas leur place.

Merci André Dominique de m'avoir lu.

Lily-Anne

_________________
Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 18:41

André Dominique écrit,

Citation :

Mais qu'est-ce qui vous est arrivé ???


Cher André, les réponses faites par les gens DIRECTEMENT impliquer dans cette triste histoire ont été TRÈS généreuse un peu discrete mais HONNETE et VÉRITÉ.

Sur ce forum nous avons TOUJOURS encaissés les coups en donnant tout ca au Seigneur. Nous avons gardé le SILENCE, malgré des attaques QUOTIDIENNES, public et privé.

OUI,la prière, le PARDON, la CONFESSION et l'Eucharistie ont fait en sorte que nous sommes encore là...PLUS unis encore entre nous. Nous n'attaquons pas..nous avons dit , C'EST ASSEZ !

Alors mon frère ce que nous avons besoin ce c'est temps c'est des PRIÈRES !

Seul le SEIGNEUR peu convertir un coeur.Nos COEURS ont besoin de guérissons, tant de blessures...le temps est là...très, très près ou RIEN ne nous sera caché et TOUT sera vu de TOUS. Et ce jour là la JUSTICE de Dieu sera sur TOUS, que la MISÉRICORDE de Dieu coule sur nous pauvres pécheurs.

REVIENS SEIGNEUR JÉSUS !

AMEN

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeSam Oct 15 2011, 19:26

J'ai mal pour vous !

Comme mon temps est compté, je n'ai pas le temps de courir de forum en forum!
A l'époque lors de la création de ce forum, j'y avais lu un clin d'oeil du Seigneur, d'ailleurs je reviens toujours au thème du titre de ce forum que Céline avait eu en prière...
Je le crois profondément prophétique !

Concernant Fabienne et sa vie dont j'ai d'ailleurs posté un témoignage, j'aimerai y rajouter une donnée supplémentaire.
Le Week End dernier nous avions donc vécu en famille une session ABBA.
Je vous avais parlé de mon père et du traumatisme qu'a causé sa mort sur mon âme d'enfant.

Je ne pensais pas utile d'en parler alors, mais il était aussi ressorti a ce qu'on appelle du domaine de la divination, des broutilles quoi ! Mais assez pour qu'on me dise d'aller voir le Père Paul afin qu'il coupe les liens que moi même je ne voyais pas... Dans l'obéissance, je me suis confessé et j'ai demandé simplement qu'il en soit ainsi...
Maintenant, si pour moi-même il en est ressorti cette dimension de gravité, de pouvoir être manipulé par satan sans que je m'en rend compte > c'est énorme !!!
Je comprends alors comment certains liens n'ayant pas été coupés et ligotés chez les pécheurs peuvent amener à ce que l'on soit manipulés d'autant plus que Satan sait y faire > pensez qu'il est un archange déchu !!!

Là, je reviens à mon post antérieur sur l'autre file sur le thème du témoignage, où il m'a été donné de voir Jésus-Miroir par lequel Notre Père qui est aux Cieux nous regarde...
Certes nous ne percevons pas son regard, mais je pense que tout un chacun peut se l'imaginer ! Tristesse !!!

Le pardon est absolument nécessaire, particulièrement pour la victime d'autant plus qu'il est libérateur .
Ne pas arriver à pardonner signifie qu'on est lié à la faute, comme enchaîné...
Comment grandir alors dans la voie de la sainteté ?
N'est-ce pas notre vocation initiale ?

Certes, la souffrance peut être si intense qu'on a du mal a pardonner !
Comme l'a exprimé Stan, moi qui ne souffre pas de ce mal, je pourrais être comme un de ces personnages conseillers de JOB, je le reconnais, mais je ne le suis pas... Je vous apporte juste un autre éclairage, une autre approche de foi !
Vous, vous souffrez ! Pardon d'avoir mis mon doigt sur votre plaie du coeur.
J'ai commencé il faut que j'aille jusqu'au bout.

Dieu viens à mon aide ! Seigneur à notre secours !
Comment aimer en esprit et vérité si je n'arrive pas a pardonner !
Jésus l'a même mis comme condition impérative dans la prière du Notre Père:
Citation :
Pardonne nous nos offenses comme nous aussi pardonnons à ceux qui nous ont offensés !

Ce qui importe c'est de continuer à avancer à la suite du Sauveur, car il nous mène au Père.
Du Père par le Fils nous recevons l'Esprit Consolateur...
Tant que nous sommes en ce monde l'ennemi nous harcelera et nous fera tomber...
Peu importe Dieu nous relèvera, mais comment y arriver si nous nous arrêtons dans le jugement...
A Dieu seul le jugement !

Il en arrivera que par le pardon facilement donné, vous serez si mobile en esprit et de coeur, que le démon aura du mal à vous aligner; et pour tous ceux qui acceptent de vivre selon les manips du mauvais, il en ressortira qu'ils auront comme le dit si bien St Paul comme des "charbons ardents sur la tête"

Dans l'Evangile du jour d'hier il nous était donné ceci:

Citation :
« L'Esprit Saint vous enseignera à cette heure même ce qu'il faudra dire »

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 12,8-12.

Jésus disait à ses disciples : " Je vous le déclare : Celui qui se sera prononcé pour moi devant les hommes, le Fils de l'homme se prononcera aussi pour lui devant les anges de Dieu.
Mais celui qui m'aura renié en face des hommes sera renié en face des anges de Dieu.
Et celui qui dira une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera pardonné ; mais si quelqu'un blasphème contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné.
Quand on vous traduira devant les synagogues, les puissances et les autorités, ne vous tourmentez pas pour savoir comment vous défendre ou comment parler.
Car l'Esprit Saint vous enseignera à cette heure même ce qu'il faudra dire. »

C'est dans le même Esprit que je vous ai écrit ce post comme le précédent.
De même, j'arrête car je ne désire aucunement rentrer dans des polémiques.
(à l'instant, je viens de remarquer que Céline vient de poster, je vous comprends !
Et comme je l'ai déjà exprimé > votre charge de modératrice n'est vraiment pas facile à porter...
Oui, je vous comprends désormais !)

Pardon, Confiance, Paix et Joie à tous

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeDim Oct 16 2011, 03:38

Je viens de recevoir une image:

Il s'agit de l'Arc en Ciel, symbole d'unité, signe d'Alliance entre Dieu et les hommes.

Ayant souffert, je sais qu'une poussière peut être perçu comme ayant la taille d'une montagne...
De même, une souffrance énorme peut être perçu de la taille d'une poussière...
Seul l'AMOUR donne vie à cette aptitude, d'où la nécessité de communier à l'AMOUR DIVIN, de sorte que le Seigneur infuse en nous Sa VIE, la capacité à pouvoir agir comme Lui...
Qui regarde vers Lui, resplendira!
De suite, c'est Jésus sur la Croix qui nous vient à l'esprit !!!
Seule la prière-communion nous permet de dépasser l'abomination apparente de la Croix crucifiante pour arriver à voir l'AMOUR UNIQUE qui l'a amené à vouloir "crever comme un poisson hors de l'eau" pour moi !!!

L'âme est comme un rayon divin jaillit du Sacré Coeur de Dieu.
Chaque âme a sa coloration propre et unique, il n'en est pas de comparable.
Toutes ensemble, nous sommes destinées par notre communion à resplendir de la Gloire de Dieu.
Le propre de l'Arc en Ciel est d'unifier toutes ces colorations uniques en une magnifique Arche d'Alliance.
Certes satan s'en était mêlé et avait réussi son oeuvre de désunion et de dissonance !
Jésus par Son Sacrifice Saint, tout dans le Père et dans l'Esprit a rectifié le tir...
Désormais, chacun peut s'il le veut revenir dans l'Arche d'Alliance...
Dieu a tout réalisé, désormais tout dépend de chacun d'entre nous...
Car je peux toujours encore dire OUI ou NON, faire tout ce qui est désormais de mon pouvoir de choix pour faire que toutes les âmes coloriées se fondent toutes les unes dans les autres pour n'en devenir que plus resplendissantes en LUI...

Satan fera tout pour que cela n'arrive pas!
Ne vous étonnez pas de ce que vous vivez, c'est "normal", ce serait anormal qu'il en soit autrement...
Nous sommes si différents les uns des autres au travers de nos histoires, caractères, blessures, sentiments et perception qu'il est quasi impossible de vraiment se comprendre ...
Dieu seul, peut faire l'unité, car pour chaque âme Il a fait l'oblation ultime de tout LUI !!!
On ne peut attendre de l'autre qu'il fasse des démarches de pardon, car l'âme tellement blessée peut ne pas pouvoir ; qu'il est tellement essentiel que ceux qui le peuvent le fasse de tout leur coeur...

Certes tout cela relève de l'héroïsme, mais le "Prix Payé" et la "Récompense à obtenir" en valent la peine.

Béni soit le Seigneur trois fois Saint en Son Amour Incomparable par lequel avec notre apport nous devenons tous des SAUVES de l'enfer... un enfer que beaucoup trop expérimentent déjà des à présent !
En Dieu seul, la Paix, la Joie...
Faire tout ce que Jésus dit et attend de nous est sage !

Unis tous ensemble dans une seule et magnifique Alliance louons et bénissons le Seigneur d'avoir part à un tel CADEAU gratuit de Sa part...

Citation :
Consécration à Jésus par Marie

Prier avec Marthe Robin

Je te choisis aujourd'hui, ô Marie,
en présence de toute la cour céleste
pour ma mère et ma reine.

Je te livre et consacre,
en toute soumission et amour
mon corps et mon âme,
mes biens intérieurs et extérieurs,
et la valeur même de mes bonnes actions
passées, présentes et futures,

te laissant un entier et plein droit
de disposer de moi
et de tout ce qui m'appartient
sans exception, selon ton bon plaisir,

à la plus grande gloire de Dieu dans le temps et l'éternité.

- Saint Louis-Marie Grignion de Montfort -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pardon, Confiance, Paix et joie à tous

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Bâtir la Paix et l'harmonie sur des fondations solides?   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeDim Oct 16 2011, 09:52

André Dominique a écrit:
Je viens de recevoir une image:

Il s'agit de l'Arc en Ciel, symbole d'unité, signe d'Alliance entre Dieu et les hommes.
(...)
L'âme est comme un rayon divin jaillit du Sacré Coeur de Dieu.
Chaque âme a sa coloration propre et unique, il n'en est pas de comparable.
Toutes ensemble, nous sommes destinées par notre communion à resplendir de la Gloire de Dieu.
Le propre de l'Arc en Ciel est d'unifier toutes ces colorations uniques en une magnifique Arche d'Alliance.
Certes satan s'en était mêlé et avait réussi son oeuvre de désunion et de dissonance !
Jésus par Son Sacrifice Saint, tout dans le Père et dans l'Esprit a rectifié le tir...
Désormais, chacun peut s'il le veut revenir dans l'Arche d'Alliance...
(...)
Pardon, Confiance, Paix et joie à tous

André Dominique

Bonjour André Dominique,

Je reprend au bond votre image de l'arc-en-ciel, en y accolant la chanson de Kizito Mihigo, dans le clip ci-bas; une chanson qui célèbre la paix et l'harmonie enfin retrouvée...au Rwanda avant tout (après le génocide de 1993, qui a fait 1 million de morts); n'y a-t-il y pas en effet, dans cette reposante chanson, une possibilité de la transposer à toutes les situations conflit en voie de règlement dans le monde ?

Mais il ne faudrait pas en oublier pour autant les sous-entendus sur lesquels doivent reposer la paix et l'harmonie enfin retrouvées, et, cela, (peut-être) à partir de ces réflexions utiles qu'a fait le Pape Paul VI alors qu'il parlait un jour (à L'O.N.U.) des conditions de la paix:

Citation :
« Impossible d'être frères si l'on n'est humble. Car c'est l'orgueil, si inévitable qu'il puisse paraitre, qui provoque les tensions et les luttes de prestige, de la prédominance, du colonialisme, de l'égoïsme; c'est lui qui brise la fraternité. »

«La paix, vous le savez, ne se construit pas seulement au moyen de la politique, et de l'équilibre des forces et des intérêts. Elle se construit avec l'esprit, les idées, les oeuvres (et le langage) de la paix.»


Extraits du Discours de Paul VI à l'O.N.U. le 4 octobre 1965


_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Admin
Lily-Anne

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeDim Oct 16 2011, 12:28

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Meteo_11

Gloire à Dieu au plus haut des Cieux
et
Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté !

_________________
Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Jc_6_b10
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
Stan

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: «Je suis celui qui vous aime.» nous redit Dieu à Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeMar Oct 18 2011, 16:14

« Je suis celui qui vous aime! »

N'en déplaise à ceux qui ne voient en Dieu qu'un "Justicier tatillon",

Je crois pour ma part, en me fondant sur les Évangiles
(qui sont "la Bonne Nouvelle de notre Salut en Jésus Christ"
),
que notre Dieu n'est que Pardon et Bonté pour chacun de nous;
et que ce n'est pas Dieu mais nos péchés persistants
qui sont souvent la cause de nos malheurs.


Mais qui donc peut accuser le Père miséricordieux d'avoir été
la cause des malheurs du fils prodigue
dans cette Parabole que nous lisons en Luc 15, 11-32 ?


Le message de Salut et de Tendresse, dans le vidéoclip ci-bas,
(ce message dont j'ignore la provenance)
a pour moi des accents de vérité...
et la couleur de l'Évangile du Christ,


Le Nom de Jésus

ne signifie-t-il pas aussi:

"l'Éternel Pardon du Père à ce monde."


( Le Message de Garabandal, dans le clip ci-dessous :

une autre façon de rappeler la douceur de l'Évangile du Christ )




« Venez à Moi, vous tous qui m'évitez et qui avez peur de Moi,
vous tous qui ne Me connaissez pas. »


_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 58
Localisation : Alsace

Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitimeMar Oct 18 2011, 17:08

Merci Stan,

C'est magnifique,
Tout est dit...

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Empty
MessageSujet: Re: Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal   Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mère Teresa, le Roi Baudouin...et Garabandal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: "La Rubrique de Stan"-
Sauter vers: