VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 Le festin est prêt. Saint Matthieu 22,1-14

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

Le festin est prêt. Saint Matthieu 22,1-14 Empty
MessageSujet: Le festin est prêt. Saint Matthieu 22,1-14   Le festin est prêt. Saint Matthieu 22,1-14 Icon_minitimeSam Oct 08 2011, 20:17

Le festin est prêt


Saint Matthieu 22,1-14


Jésus disait en paraboles : « Le Royaume des cieux est comparable à un roi qui célébrait les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs pour appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités : ‘Voilà : mon repas est prêt, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez au repas de noce.’ Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce ; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et brûla leur ville. Alors il dit à ses serviteurs : ‘Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes. Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les au repas de noce.’ Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils rencontrèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives. Le roi entra pour voir les convives. Il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce, et lui dit : ‘Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?’ L’autre garda le silence. Alors le roi dit aux serviteurs : ‘Jetez-le, pieds et poings liés, dehors dans les ténèbres ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents.’ Certes, la multitude des hommes est appelée, mais les élus sont peu nombreux. »


Prière d’introduction Seigneur, je me tourne vers toi dans ma prière, je crois que tu es présent ici avec moi. J’ai confiance en ton désir de me donner chaque grâce dont j’ai besoin aujourd’hui. Merci de ton amour, merci de ton immense générosité envers moi. Je te donne ma vie et mon amour en retour.

Demande Père, tu as envoyé ton Fils pour nous préparer à être reçu dans ton Royaume céleste, où tu partageras avec nous une profusion infinie d’amour et de joie. Accorde-moi toutes les grâces dont j’ai besoin pour répondre à ce don merveilleux.

Points de réflexion


1. Un festin au delà de toute attente. Au temps du Christ en Palestine, peu de fêtes rivalisaient avec un banquet de mariage, encore moins un banquet de mariage royal. Un mariage était une circonstance joyeuse, le plus grand moment dans les vies des nouveaux mariés. Pour un mariage royal, c’était le plus grand moment dans la vie de tout le royaume. Avec sa parabole du banquet du mariage royal, le Christ nous donne une idée du paradis qu’il prépare pour nous. Il dit à chacun de nous, "Il n’y a rien de plus grand que ce que je veux célébrer avec toi dans l’éternité !" Ainsi, si notre idée du ciel a quelque chose de peu attrayant ou d’insatisfaisant, nous n’avons pas encore compris de quoi il s’agit. Demandons à Jésus de nous donner un aperçu de la joie qu’il veut que nous partagions avec lui pour l’éternité. Demandons-lui un grand désir du ciel.

2. Celui qui est digne fait ce qui est digne. Le roi a envoyé des invitations à beaucoup de gens, mais les réponses n’étaient pas celles qu’il avait espérées. Les personnes invitées ont repoussé sa générosité, préférant leur propre choix de vie peu enthousiasmants (l’un est allé à sa ferme, l’autre à s’occuper de quelques affaires) plutôt que d’accepter l’invitation du roi et de participer aux réjouissances. Naturellement, aucun d’eux ne méritait vraiment d’être invité : ils ne s’étaient pas rendus dignes par leur mérite personnel. Le roi les a invités par pure générosité. Ce qui les a rendus vraiment indignes était leur refus de cette générosité. Leur "valeur" était un cadeau donné librement, et il a été perdu quand ils ont refusé ce don. S’ils avaient répondu favorablement, ils seraient restés dans les bonnes grâces du roi et ils auraient partagé la joie du banquet- une joie impossible à posséder autrement. Le Christ nous montre ici que notre mérite à participer à son banquet éternel ne vient pas de nos propres efforts ; c’est un cadeau que nous n’avons qu’à accepter. Nous pourrions nous demander "suis-je digne du ciel ?" Si nous sommes honnêtes, nous nous rendrions compte que la réponse est"non." Mais aux yeux du Christ, ce n’est pas la question importante. La vraie question est, "est-ce que je corresponds et j’accepte les dons qu’il m’a déjà donné ?"

3. Mal habillé pour l’événement. C’est gênant à la fois pour le maître de maison et pour l’invité quand quelqu’un arrive à un banquet élégant en tenue décontractée pensant qu’il s’agissait d’un pique nique ou parce qu’il ne connait pas les usages. C’est tout à fait différent si l’invité intentionnellement ne s’habille pas correctement parce qu’il s’en moque ou parce qu’il est présomptueux. L’hôte est alors offensé, pas simplement gêné. Dans cette parabole le roi est offensé parce que l’invité savait qu’il aurait dû porter un vêtement de noce et il a choisi de ne pas le faire. Vivre dans la grâce sanctifiante et l’amitié de Dieu est le vêtement de noce que nous devons porter afin d’être reçu au banquet éternel. Le Christ nous avertit du danger de la présomption, qui est une forme d’orgueil : arriver à la porte du ciel sans la seule chose que nous savons que nous devons avoir afin de partager la joie du Christ. Si nous nous efforçons chaque jour de plaire au Seigneur et de vivre dans sa grâce, nous aurons notre vêtement de noce prêt pour le banquet. Nous serons bien habillés pour l’occasion.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, le don du ciel que tu as gagné pour moi est au delà de tout mérite de ma part, mais il me montre combien ta générosité est grande. Quand je te regarde cloué à la croix, je vois là aussi l’ampleur de ta générosité : tu étais disposé à faire cela pour moi de sorte que je puisse avoir ce don du ciel-que je ne mérite pas. Comment ne pas te remercier ? Comment ne pas essayer chaque jour de répondre et d’accepter avec une humilité joyeuse toutes les grâces que tu veux me donner, même lorsque cela m’est difficile ? Merci de tant d’amour !

Résolution Pour répondre à l’amour de Dieu aujourd’hui, j’accepterai volontairement toute difficulté ou contrariété que je rencontrerai.

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
 
Le festin est prêt. Saint Matthieu 22,1-14
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Évangile du Jour-
Sauter vers: