VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Corne de l'Afrique : une génération entière risque d'être perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

MessageSujet: Corne de l'Afrique : une génération entière risque d'être perdue   Ven Oct 07 2011, 22:52

Corne de l'Afrique : une génération entière risque d'être perdue



Une conférence de presse était organisée ce vendredi au Vatican au terme d’une réunion sur la lutte contre la famine dans la Corne de l’Afrique. Depuis la mise en scène de la mobilisation de la communauté internationale cet été, cette région frappée par la sécheresse est retombée quasiment dans l’oubli. A l’origine de cette initiative, le Conseil pontifical Cor Unum, dirigé par le cardinal guinéen Robert Sarah. Selon lui, il faut dépasser la logique des interventions d’urgence et aller à la racine du problème : l’avenir de l’Afrique – a-t-il estimé - passe par l’éducation, et c’est à l’Église que revient la tâche de garantir la présence d’une école dans chaque village. Le cardinal Sarah a par ailleurs précisé que Benoît XVI avait demandé au Conseil pontifical Cor Unum de réfléchir à une action à mener avec les autres communautés chrétiennes.
L’administrateur apostolique de Mogadiscio, Mgr Giorgio Bertin et le secrétaire général de Caritas internationalis, Michel Roy se sont eux aussi exprimés devant les journalistes. Mgr Bertin a notamment réclamé qu’on agisse également au niveau politique. Le problème de la Somalie – a-t-il souligné – ce n’est pas seulement la famine, c’est aussi l’absence d’un État. La communauté internationale et les Nations Unies doivent s’activer pour trouver une solution internationale. Il faut aller au-delà des sursauts émotionnels – a-t-il lancé. Jusqu’ici les différentes conférences internationales ont été des échecs. Un point a été fait sur l'aide d'urgence de l'Eglise catholique aux victimes de la sécheresse. Collectée par les 163 Caritas, elle devrait atteindre 60 millions d'euros dans les mois prochains.
12 millions de personnes sont directement concernées par cette catastrophe humanitaire et l’Église a tenu à faire le point sur la situation pour montrer son plein engagement.
Xavier Sartre

Non, l’Église n’oublie pas la Corne de l’Afrique et ses habitants. Benoît XVI l’a encore évoqué mercredi dernier lors de l’audience générale. Depuis des années déjà la Caritas, via ses différentes agences est impliquée dans la région et encore plus depuis des mois, depuis que l’état de famine a été décrété dans plusieurs pays comme la Somalie, l’Ethiopie ou le Kenya. 31 millions d’euros ont déjà été récoltés par Caritas à travers le monde entier et d’ici la fin de l’année, l’agence table sur 60 millions d’euros. Dans cet effort de tous les jours, les chrétiens s’unissent, notamment les anglicans britanniques. De cette manière, la Caritas vient directement en aide à 1,1 million de personnes : des tentes, de l’eau potable, de l’aide de première urgence, de l’aide psychologique aussi, en priorité accordée aux enfants de moins de cinq ans et aux personnes âgées. Mais combattre cette famine c’est aussi pour la Caritas, miser sur l’avenir, sur de nouvelles semences pour éviter que le drame actuel ne se répète. C’est aussi, selon Mgr Bertin, l’administrateur apostolique de Mogadiscio, soutenir politiquement la Somalie, un pays sans Etat, et donc sans moyen pour organiser l’aide, pour la répartir et l’acheminer. L’avenir, c’est aussi, pour le cardinal Sarah, président de Cor Unum, construire des écoles dans chaque village : c’est selon lui le devoir de l’Eglise afin de donner les outils intellectuels aux Africains pour affronter leurs défis.

Sur le terrain concrètement l’Église agit par le biais de la Caritas. Michel Roy, secrétaire général de Caritas Internationalis participait à cette réunion organisée au Vatican par le conseil pontifical Cor Onum. Il s'exprime au micro de Xavier Sartre
http://www.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=527108

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
 
Corne de l'Afrique : une génération entière risque d'être perdue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Mondiales-
Sauter vers: