VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 La souffrance est la voie par laquelle notre Seigneur obtient d'une âme une conversion plus profonde./Marie des Philippines

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

La souffrance est la voie par laquelle notre Seigneur obtient d'une âme une conversion plus profonde./Marie des Philippines Empty
MessageSujet: La souffrance est la voie par laquelle notre Seigneur obtient d'une âme une conversion plus profonde./Marie des Philippines   La souffrance est la voie par laquelle notre Seigneur obtient d'une âme une conversion plus profonde./Marie des Philippines Icon_minitimeJeu 11 Aoû - 10:22

Le monde va commencer à comprendre le rôle vital joué par les Philippines dans le salut du monde

Message de Jésus via Marie des Philippines, reçu à son autel début Juillet 2011 (peu après la victoire d’Azcals contre le Sri-Lanka, 4-0 au Stade Rizal de Manille)

Moi : Je comprends maintenant (grâce à mon expérience comme instrument de guérison de personnes différentes) que la souffrance est la voie par laquelle notre Seigneur obtient d'une âme une conversion plus profonde. La souffrance au sein de mon mariage m'a permis de grandir dans de nombreux domaines : la patience, le silence, une plus grande confiance en Lui [le Seigneur], des efforts pour être plus altruiste (beaucoup d'humilité) et une plus grande facilité à ne pas laisser les humiliations me déprimer, mais plutôt me donner une plus grande acceptation, une tolérance due à la confiance en Son Amour et à mon désir de fleurir dans Son Cœur.

(Le mot souffrance est répété encore et encore)

Maman Marie : Il se fait tard. Beaucoup de loups portent des vêtements de brebis et peuvent faire du tort à mes enfants. Vous voyez maintenant que, de bien des manières, nous sommes dans la vallée de la grande obscurité, juste avant l'aube... Mais c'est pourquoi ma présence est aussi plus fortement marquée, ressentie par tous mes petits enfants – il s’agit de vous apporter une protection contre les attaques.

Rappelez-vous que vous ne comprenez pas le plan de Dieu et la façon dont le tout s’articule et s’unifie.
Pourtant, il vous est donné des aperçus sur l’à propos des concordances divines. En ayant un esprit de véritable gratitude et d’humilité, vous y trouverez d’autant plus Sa paix.
[Jésus va parler maintenant de l’humilité et de ce que signifie « devenir rien »]

Jésus : Dans ton mariage avec X, il avait des faiblesses nécessaires qui t’ont permis de grandir de beaucoup de façons, dans les vertus qui te manquaient encore, la patience, l'endurance, le silence, la compassion, la confiance. L’état de tension de la famille, la perte de confiance à cause des trahisons, t’avaient poussée dans un coin et c’était nécessaire parce que tu plaçais trop ta confiance en toi-même. Tu avais appris à t’auto-suffire à l’excès (à partir de ton séjour aux USA) et ton orgueil en était tout gonflé. Tu avais besoin d'un cœur humble et contrit pour être en mesure d'entrer et de grandir dans Mon Cœur. Tu avais besoin d'être dépouillée de cette autosuffisance, afin de grandir en tant que rien.

Dans ta prise de conscience de l’insignifiance de ce qu’est le monde, devenir un rien exige une perte. Pour les hommes, un rien est une personne sans voix, sans reconnaissance ni louange, oubliée et sans valeur. Pourtant, Je te dis que c’est en parvenant au rien que vous entrez dans Mon Cœur. Souvenez-vous de la litanie de l'humilité : « Doux Jésus, délivre-moi du désir d'être aimé, loué, vanté, consulté, honoré », « Doux Jésus, délivre-moi de la crainte des réprimandes, des souffrances, des humiliations, des calomnies ».

Souvenez-vous que les voies du monde sont opposées à Mes voies. Devenir un rien exige un grand effort. Ce sont les grands riens de ce monde, ceux qui souffrent humiliations et rebuffades, qui placent les autres en premier, qui n'ont besoin ni de la louange des autres ni de leur vénération, que notre Père attire le plus certainement et tendrement et pleinement dans son Divin Cœur. Car ceux qui ne sont rien se sont vidés de toutes les fausses valeurs de ce monde.

Oui, vous êtes pécheurs. Tu es toujours encline à aller vers des péchés particuliers : l'agressivité, l'impatience, la désobéissance, la luxure, l'orgueil, l'envie. Et à travers toutes les épreuves que tu as traversées, tu as d'abord pensé : « Dieu ne m'aime pas, il n'entend pas mes appels et mes prières ». Pourtant, pour te défaire de toutes les fausses idées que tu avais, et que tu peux encore avoir, il était nécessaire de te laisser souffrir jusqu'à ce que tu puisses voir que le fait de beaucoup souffrir mets déjà ton âme en route vers la vérité du salut et de la nécessité de lutter et de se vider de beaucoup de fausses valeurs de ce monde.


Tout cela est nécessaire parce que l'humilité que le monde hait, qu’il hait, qu’il hait, est cette qualité précieuse que votre Père recherche dans l'âme, de sorte que Son action salvifique, via le Saint Esprit, puisse s’y déverser. Dans l’humilité, vous pouvez désormais facilement incliner la tête et vous repentir vraiment devant la Bonté impressionnante du Père.

[Jésus parle à présent des Philippins, « de ceux qui ne sont rien », et de la mission des Philippines dans le monde]

Vois les Philippins ces sans-droits, qui souffrent partout : tu te rends compte que leur Foi est si forte, leur foi en Moi, d’être nourris par Moi, et par le Saint-Esprit, que cette Foi sera Lumière pour le monde entier. Si une nation souffre depuis longtemps, avec patience, elle va récolter une telle effusion de grâce que cela peut suffire à guérir ce sombre, si sombre monde qu’est le vôtre. Et tous ceux de ce pays qui ne sont riens n'ont cessé de gagner les ultimes bénédictions de bonté de Mon Père. Le Père est tellement, tellement, tellement généreux pour dispenser à tous Sa présence divine une fois qu’Il décide que la souffrance a assez duré. Comme à l'époque de Moïse, vos OCW [= Overseas Contract Workers : ce sont les travailleurs philippins expatriés, sous contrat à l’étranger] sont comme les Israélites d'autrefois, au service de leurs maîtres étrangers (*). Pour la plupart ils souffrent, ignorés par beaucoup, depuis longtemps. Le Père a besoin de beaucoup de souffrance pour expier les péchés de ce monde.

[(*) On appelle OFW (Overseas Filipino Worker) tout philippin qui vit en dehors des Philippines, qu’il s’agisse de quelqu’un d'ascendance philippine maintenant citoyen d'un pays différent, ou d’un citoyen philippin qui, en tant qu’OCW (Overseas Contract Workers), soutient par son travail sa famille restée au pays. Les principales destinations des OFW sont : les USA, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Qatar, Hong Kong, Singapour, le Koweït, Taïwan, l’Italie, le Canada, le Bahreïn, la Lybie et jusqu’à l’Islande.

La performance de l'économie des Philippines au cours des dernières décennies, combinée à une généralisation de la connaissance de l'anglais – héritage des Philippines en tant qu’ancienne colonie des Etats-Unis –, ont fait qu’il y a plus de 11 millions de Philippins à l'étranger dans le monde, formant une population en diaspora, constituée de toute sorte de corps de métiers, dont certains très qualifiés : médecins, infirmières, comptables, informaticiens, ingénieurs et architectes, artistes, techniciens, enseignants, militaires, étudiants, et aides domestiques, qui ont envoyé au pays près de 15 milliards de dollars en 2007, soit 13,5% du montant du PIB national, ce qui constitue évidemment un facteur économique majeur pour le pays.]

Partout dans le monde, beaucoup de Philippins ont été refondus dans un renouveau spirituel dont tous ont encore à témoigner. Vous ne pouvez pas imaginer le plan du Père. Il est si merveilleux.

En attendant, continuez à offrir, à vous humilier afin de pouvoir continuer à recevoir Sa miséricorde et Son amour. Priez beaucoup pour vos compatriotes philippins qui travaillent à l'étranger, car un jour, ils feront le voyage de retour pour leur terre bien-aimée et vont choisir de renaître des cendres de la corruption et de la cupidité débridée. Quand ils se réveilleront, il y aura une guerre éclair et soudaine obligeant vos législateurs à se taire et à se mettre en accord avec leur rôle de serviteurs du peuple. La bonne gouvernance sera la seule route à prendre.


La victoire d’Azkals (**) est une victoire qui, bien que temporaire, est un signe de la faveur de Dieu pour les Philippines.

[(**) Le 3 juillet 2011, au Stade Rizal à Manille (Philippines), l’équipe nationale de foot des Philippines, Azkals, a battu le Sri Lanka, 4-0 ; du coup l’Azkals s’est qualifié pour rencontrer le Koweït le 23 Juillet, pour le second tour de qualification de la Coupe du Monde de football au Brésil, en 2014. Jusqu'à présent c’est la plus grande victoire des Philippins en football. Devant des milliers de philippins, l’équipe nationale a joué avec un cœur énorme. L'équipe est formée de Philippins jouant dans le pays, mais aussi partout dans le monde, autrement dit des OCW.]

Surveillez les signes d'une plus grande participation de vos OCW [= les Philippins expatriés donc] pour ramener à la Lumière la gloire de ce Dieu d'amour qui aime votre nation. Le monde va commencer à comprendre le rôle vital joué par les Philippines dans le salut du monde (***).

[(***) Voici un signe (et un exemple) de ce rôle, donné par les Philippins en Libye : « Quand la guerre sera terminée, le travail des catholiques restera une des pages les plus héroïques de l’histoire de l’Eglise en Libye », a déclaré Mgr Martinelli, le vicaire apostolique de Tripoli, en juin 2011. Quelque 2.000 Philippins travaillant dans les hôpitaux sont restés à leur poste. « Quand l’OTAN a commencé à bombarder, la plupart des migrants ont perdu leur travail et ont fui. Ceux qui sont restés ont eu à faire face à d’énormes difficultés. Les infirmières et les médecins philippins ont choisi de rester, pas pour l’argent, mais pour servir le peuple libyen et l’Eglise. Beaucoup de migrants subsahariens, travaillant dans la construction, sont également restés. Ils ont montré un grand courage. Ces gens donnent leur temps et leur vie pour l’Eglise et ils sont un signe d’espoir pour les Libyens. »]

[Jésus s’adresse maintenant au petit reste]

Les péchés du monde l’alourdissent tellement qu’il faut vous attendre à de plus grands châtiments. Le Père châtie parce qu'il souhaite un retour à Son Plan, à Sa Volonté.

Avant les frappes majeures [« the Big One hits » : les frappes majeures de la Comète du Châtiment, qui est aussi celle de l’Avertissement], de plus petites (des comètes aussi) [« smaller ones (comets) »] vont d'abord avoir lieu. Le Père prévient toujours, donc préparez-vous. Regardez maintenant les familles, les coups [« small ones »] qu’elles reçoivent : dans l’une, un membre est frappé par le cancer, dans l’autre, le mariage est tendu, une autre perd un de ses jeunes membres, cette autre est étranglée [par les dettes], dans cette autre encore règne une avidité débridée, et là le suicide ... mais il y aura aussi la lumière du membre de la famille qui, quoique particulièrement accablé, prie pour celle-ci et place sa confiance en Dieu. Soyez Ma Lumière dans vos familles. C'est pourquoi ce n’est pas le moment de se dissiper, mais d'approfondir vos conversions. A tous, un grand esprit de sacrifice est nécessaire parce que c'est le retour définitif vers le Père.

La tâche devient en effet plus intense, plus immense. Même si c’est encore le Père qui décide du moment. Gardez pourtant à l'esprit qu’il y a urgence à approfondir la purification de votre âme, et choisissez d'acquérir une plus grande humilité : ainsi une plus grande effusion de Son amour pourra s’y épancher et vous pourrez prolonger de plus en plus les dons de Sa miséricorde et de Sa charité. Car tant de gens sont dans le besoin, dans le besoin, dans le besoin. Tant ont soif

L'Esprit languit maintenant après tant d'âmes – si peu encore, si peu, répondent à l'appel pour servir leurs frères et sœurs dans le besoin alors que sans conteste ils sont plus avancés sur le chemin [de la sainteté].
Pourtant l'Esprit se répand dans une plus grande mesure !

Mes enfants si petits, ne vous inquiétez pas si vos démarches pour montrer aux autres l'amour du Seigneur et Sa miséricorde sont rejetées ou ridiculisées. C'est de l’orgueil ... Lorsque votre coupe déborde de Ma bonté, ne soyez pas intimidés, louez-Moi, montrez-Moi votre foi, votre amour, pour Moi et pour le Père, en touchant une personne dans le besoin. Tant d'âmes sont à présent dans l'obscurité et attendent que vous alliez vers elles, pour leur transmettre la Lumière sur leur chemin, pour leur montrer la Vérité.


L’étroit chemin du retour vers le Père peut être difficile, mais c'est à vous, mes enfants si petits, mes humbles cœurs contrits, qui faites si simplement confiance, avec tant de candeur, c'est à vous que revient la charge de rendre ce chemin plus large et plus facile pour les autres.

Les Philippins aiment à faire les choses en groupe, voyez-vous. Déjà vous connaissez le secret de l'identité du Père. L'identité du Père est enveloppée dans la Trinité ! La Très Sainte Trinité ! [Jésus veut dire que le secret de Dieu, c’est la relation entre les Personnes, et que pour arriver au but la relation avec les autres est décisive.] Alors voyez-vous, si vous travaillez ensemble, en priant les uns pour les autres, en vous aimant, beaucoup peut être accompli. Au moins deux par deux, comme dans le passé, allez prêcher une fois de plus la bonne nouvelle que je viens, que le salut est pour tous.

Je vous supplie de montrer aux autres qu'ils ne sont pas seuls, qu’ils peuvent venir à Moi, (à la Messe ou dans la chapelle de l'Adoration), qu’ils peuvent venir à Moi pour boire Mon sang, et manger Mon corps, et demander des cadeaux au Saint Esprit ; qu'ils n'ont rien à craindre, que leur Mère les console, les protège et les guide, tout comme leurs anges gardiens et les saints à qui ils feront appel.

Apprenez-leur à avoir une grande confiance, à ne pas craindre l'aggravation des conflits, des luttes, des divisions ni les crises douloureuses parce que le Père a prévu la grande Réconciliation et le renouvellement du Royaume. Au milieu de la lutte la plus intense est taillée la plus grande purification et le renouvellement de Son Royaume au sein et dans la plénitude des temps.

Ayez grande confiance et croyez au Merveilleux Plan d'Amour du Père pour tous ! Pour accomplir cela aidez les âmes, une à la fois. Et commencez par la votre ! Soyez petits mais visez haut !

Que Notre amour et Notre paix soient toujours avec vous.

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
 
La souffrance est la voie par laquelle notre Seigneur obtient d'une âme une conversion plus profonde./Marie des Philippines
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Messagers et Messages pour notre temps :: Lec et Marie des Philippines-
Sauter vers: