VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez
 

 Un pardon illimité. Saint Matthieu 18,21-35.19,1

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Canada

Un pardon illimité. Saint Matthieu 18,21-35.19,1 Empty
MessageSujet: Un pardon illimité. Saint Matthieu 18,21-35.19,1   Un pardon illimité. Saint Matthieu 18,21-35.19,1 Icon_minitimeJeu Aoû 11 2011, 03:38

Un pardon illimité


Saint Matthieu 18,21-35.19,1


Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, quand mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois. En effet, le Royaume des cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent). Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : ’Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.’ Saisi de pitié, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette. Mais, en sortant, le serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : ’Rembourse ta dette !’ Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : ’Prends patience envers moi, et je te rembourserai.’ Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé. Ses compagnons, en voyant cela, furent profondément attristés et allèrent tout raconter à leur maître. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : ’Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?’ Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il ait tout remboursé. C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son coeur. Jésus acheva ainsi son discours, puis il s’éloigna de la Galilée et se rendit en Judée, au-delà du Jourdain. »


Prière d’introduction Dieu tout-puissant, je te remercie pour ta miséricorde infinie. Par ta mort tu t’es offert pour la rémission de nos péchés et tu nous as permis de mériter un jour la vie éternelle. Que tous tes enfants reconnaissent ton immense amour et vivent de manière à obtenir la vie éternelle.

Demande Seigneur, Jésus-Christ, pendant cette méditation aide-moi à voir combien tu m’as pardonné de sorte que je puisse pardonner à mes frères et soeurs avec autant d’humilité, de générosité et d’amour.

Points de réflexion


1. Soixante-dix-sept fois. La réponse symbolique de Jésus étonne Pierre. La profondeur de la miséricorde divine, telle qu’elle est décrite ici par Jésus, nous étonne aussi. Nous, comme Pierre, nous nous trouvons déjà bien généreux quand nous pardonnons aux autres de manière limitée - sept fois. Mais Jésus pardonne d’une façon illimitée - "soixante-dix-sept" fois — et nous enseigne à faire de même. Cette parabole nous montre le caractère infini de la miséricorde de Dieu pour chacun de nous. Il nous appelle à l’imiter dans cette vertu, caractéristique des chrétiens.

2. ’Prends patience envers moi ! ’ L’esclave qui doit les dix mille talents représente chacun de nous devant Dieu. Nous devons tout à Dieu et sans son aide nous ne pouvons pas nous libérer de nos péchés. Pourtant Dieu dans sa pitié a choisi de nous pardonner. En recevant l’amour patient de Dieu, nos vies ont été changées. Nous avons une nouvelle vie en Jésus-Christ !

3. ’Serviteur mauvais ! ’ En dépit du grand amour que nous avons reçu, nous sommes parfois impitoyables envers nos proches, tout comme l’esclave dont la dette a été pardonnée. L’esclave pardonné devient mauvais puisqu’il il "ne pardonne pas comme il a été pardonné." Comme il est facile d’oublier l’amour de Dieu quand nous pensons à notre propre intérêt immédiat ! Nous devenons alors comme le serviteur mauvais, en oubliant Dieu et en exigeant une justice purement humaine pour ceux qui nous entourent - la famille, les amis et les associés en affaires.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, la leçon sur le pardon est parfaitement clair. Tu désires des disciples qui t’imitent, qui "s’aiment les uns les autres comme tu les as aimés." Apprends-moi l’humilité et la gratitude qui me permettront de pardonner patiemment à tous.

Résolution Aujourd’hui je promets de pardonner à au moins une personne qui m’a offensé

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
 
Un pardon illimité. Saint Matthieu 18,21-35.19,1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Évangile du Jour-
Sauter vers: