VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
fleurette



Date d'inscription: 18/11/2010

MessageSujet: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Lun Mai 23 2011, 07:36


PREUVE SCIENTIFIQUE QUE L'ENFER EXISTE


Des scientifiques ont découvert l'enfer a 15 kilomètres de profondeur sous terre en faisant des recherches sur les plaques continentales,

http://le-ciel-nous-interpelle-faites-vite.over-blog.com/article-preuve-scientifique-que-l-enfer-existe-44788470-comments.html#anchorComment


Des faits scientifiques très clairs en concordance avec l’enseignement de l’Eglise):


Un TROU vers l'Enfer ? Voici un fait FAIT, soigneusement enterré dans le SILENCE par les médias de l'Est, comme de l'Ouest, c'est la découverte de l'Enfer par les Soviétiques en Sibérie occidentale, fin 1989...


À Mourmansk, le forage avait pour objectif de surveiller les plaques
lithosphériques dont les mouvements génèrent les séismes ; le moyen de
contrôle est la descente, au fond du forage le plus profond possible, d'un capteur de vibrations (un micro est un capteur de vibrations sonores) connecté à un enregistreur en surface.

"Nous avons percé la voûte de l'Enfer" tel est le titre du reportage effectué à HELSINKI (Finlande) par le journaliste US Stan Miller et publié le 24 Avril 1990
par l'hebdomadaire américain "WEEKLY WORLD NEWS" :

"Des Scientifiques qui ont fait un forage de 15 Km de profondeur pour
étudier le mouvement des plaques continentales sous la surface terrestre, prétendent avoir découvert l'enfer.
C'est la nouvelle publiée dans le respectable journal finlandais AMMENUSASTIA, et révélant ceci :

"le Géologue soviétique Dimitri AZZACOV a dit qu'une créature
terrifiante ailée s'échappa du tubage
, avant que les microphones fussent mis en place révélant les hurlements de douleur des Damnés" "En tant que
communiste, je ne crois ni au Ciel, ni à la Bible, mais en tant que scientifique, je crois maintenant à l'Enfer", dit le Dr AZZACOV. "Point n'est besoin de dire
que nous eûmes un choc de faire une telle découverte. Mais nous savons ce que nous avons vu et ce que nous avons entendu. Et nous sommes absolument certains que nous avons atteint la voûte de l'Enfer."

Et AZZACOV témoigne :
"Arrivée à 15 Km de profondeur, la colonne de forage commença à tourner librement, montrant que le trépan était arrivé dans une large cavité ou caverne. Les sondes thermométriques indiquèrent alors une hausse subite de chaleur :
1.100° c.


Après avoir remonté la colonne de forage, nous ne pûmes en croire nos yeux : une créature pourvue de crocs avec d'énormes yeux terrifiants, diaboliques, est apparue dans un nuage gazeux et a hurlé comme un animal sauvage avant de disparaître.

Quelques ouvriers et techniciens s'enfuirent mais ceux qui restèrent voulurent en apprendre davantage.


Nous avons descendu au fond du tubage un micro destiné à enregistrer le bruit de plaque lithosphérique en mouvement. Mais au lieu de cela, nous avons entendu une voix humaine qui hurlait de douleur de façon perçante.

Tout d'abord nous avons cru à une défectuosité de notre matériel. Nous
l'avons remonté, vérifié, redescendu et nos pires soupçons furent confirmés : ce n'étaient pas les hurlements d'une seule personne, c'étaient les cris perçants de douleur de millions de personnes.
Fort heureusement, nous avions mis en route l'enregistreur et nous
possédons ces hurlements de cauchemar enregistrés sur cassette.

A ce stade, nous avons arrêté le forage et cimenté le trou. Il est certain que nous avions découvert quelque chose qui était au-dessus de notre
compréhension."


Selon le Journal AMMENUSASTIA, "les Autorités soviétiques ont refusé
tout commentaire, les reportant à plus tard."

Une autre publication US ("The Last Days Ministries") avait publié l'information
le 14 Février 1990 ; le 2 Avril suivant, elle donne des précisions complémentaires avec la traduction d'un article du "Asker og Baerums
Budstikke", le plus important journal de Norvège ; c'est l'interview de BJARNE NUMMEDAL, le sismologue en chef de l'équipe norvégienne participant au forage de Mourmansk :

"La découverte des voix humaines dans cette cavité a
tellement choqué les soviétiques que, tout d'abord, ils ne surent que faire avec les membres étrangers."..."Nous fûmes tous licenciés deux jours après cette découverte.

Les soviétiques avaient terriblement peur que nous propagions les nouvelles de cette découverte et un représentant du Ministre des Affaires Religieuses nous remit à tous une grosse somme en prix de notre silence ; nous fûmes contraints d'accepter (de retour en Norvège, je fis don de l'argent à une oeuvre de charité).

Ce qui a surtout effrayé les soviétiques, c'est cette hideuse créature intelligente, avec de grandes ailes de chauve-souris, embrasée de flammes sur le fond sombre du ciel sibérien, et qui a crié en russe : "Je vous ai conquis."

"Ce fut absolument terrible, les soviétiques crièrent de terreur", dit NUMMEDAL. Plus tard un chauffeur qu'il connaissait lui révéla qu'un sédatif connu pour effacer la mémoire à court terme, avait été administré au personnel russe."


Voilà l'information sensationnelle qui n'a été publiée en détails que par des journaux finlandais et norvégiens, et reproduits seulement par un hebdomadaire et une publication à faible tirage US.

Tous les médias français ont fait le silence le plus complet ; or les médias sont tous en liaison permanente par téléscripteur avec les grandes agences de presse qui ont
forcément diffusé l'information. (...)

Revenir en haut Aller en bas
Mary-ray



Date d'inscription: 01/09/2010
Localisation: France

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Lun Mai 23 2011, 08:20

Cer article est effrayant..je veux bien imaginer la terreur de ces hommes .. mais me pose question je croyais que l'Enfer était invisible à nos yeux humains car habité par des esprits démoniaques mais dépourvus de corps ..sauf ..cas d'apparitions , je veux bien faire l'effort de croire à cette créature maléfique ayant pris forme et sortant de ce trou.

Mais penser que l'enfer ..".a une adresse "..comme nous le fait cet article , sachez que j'en suis étonnée , pensant que l'enfer invisible a nos yeux est partout à la fois , les esprits sont invisibles mais sont présents autour de nous , donc ...arriver à penser ..qu'il y a un lieu ...??!!

Est ce que cet article est "certifié conforme " ?

Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
violaine



Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: FRANCE

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Lun Mai 23 2011, 09:32

@ Fleurette

je connaissais ce message, l'ayant déja posté je pense ici et sur VSJ, mais merci de le rappeler , mais bien sur beaucoup n'ont pas voulu y croire

Violaine
Revenir en haut Aller en bas
fleurette



Date d'inscription: 18/11/2010

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Lun Mai 23 2011, 10:58

Chère Violaine,

désolée de ne pas avoir vu ton précédent post...

Chère Mary-Ray,

j'ai entendu des vidéos sur internet avec le son enregistré... j'avais eu connaissance de ce fait scientifique il y a longtemps... je vous le partage à tous comme une curiosité, une interrogation, mais que l'enfer soit à cet endroit ou à un autre, cela ne change rien à son existence... et au fait qu'il y fait très chaud par endroits ...ailleurs on nous parle aussi d'endroits particulièrement froids et noirs... mais toujours dans les extrêmes...

Peu importe les souffrances et punitions réelles qui y sont infligées, une chose est sure, on y est coupés de Dieu, et plongés dans l'obscurité, dans le non Amour.

Le Paradis, avant tout, c'est désirer être avec Dieu, en totale communion avec Lui... et puisque le Christ a payé pour tous nos péchés, aucun ne devrait nous empêcher d'y entrer, si nous les regrettons et les combattons du mieux que nous pouvons, après un temps de purgatoire tel que rendu nécessaire ou pas par l'état de notre âme à chacun...

Pour en revenir à l'article ci-dessus, je pense, Mary-Ray, que le démon qui s'est échappé du forage long de 15 km, s'est matérialisé pour donner un signe que l'enfer existe, criant même un message significatif ("Je vous ai conquis") c'était très certainement une grâce de Dieu pour la Russie devenue communiste et athée... ayant rejeté Dieu... et cette grâce a certainement été obtenue par les prières des croyants de par le monde... et même en Russie.

La Ste Vierge se plaint que les hommes ne croient plus à l'existence de l'enfer,... et elle demande dans les messages que les prêtres parlent de l'enfer aux gens...

Alors cela ne me surprend pas qu'une telle grâce comme indiquée ci-dessus se soit produite, pour aider un pays, ceux qui en entendront parler, à réaliser la réalité de l'enfer... et de la perte des âmes...

fleurette
Revenir en haut Aller en bas
DelacroixdeDozulé



Date d'inscription: 11/09/2010

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Lun Mai 23 2011, 12:11

Oui effectivement nous avons vu ce poste sur VSJ.


Cordialement dans la Croix Glorieuse
Revenir en haut Aller en bas
Octo



Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Montréal, Québec, CANADA

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Lun Mai 23 2011, 14:59

Mary-ray a écrit:
Cer article est effrayant..je veux bien imaginer la terreur de ces hommes .. mais me pose question je croyais que l'Enfer était invisible à nos yeux humains car habité par des esprits démoniaques mais dépourvus de corps ..sauf ..cas d'apparitions , je veux bien faire l'effort de croire à cette créature maléfique ayant pris forme et sortant de ce trou.

Mais penser que l'enfer ..".a une adresse "..comme nous le fait cet article , sachez que j'en suis étonnée , pensant que l'enfer invisible a nos yeux est partout à la fois , les esprits sont invisibles mais sont présents autour de nous , donc ...arriver à penser ..qu'il y a un lieu ...??!!

Est ce que cet article est "certifié conforme " ?

Mary-ray

@ Mary-Ray :

Très chère enfant du Bon Dieu,

Pour répondre à votre interrogation, le post de Fleurette fut déjà publié sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus !", à la différence que la source où Fleurette a puisé ce message avait tronqué la partie de la conclusion.

Voici l'article intégeral paru sur VSJ avec la partie non tronquée soulignée en bleu :

**************************



Le trou le plus profond du monde, le trou de l'enfer.

Un groupe de géologue après avoir foré un trou d'environ 14.4 kilomètres de profondeur dirent qu'ils ont entendu des cris humains. Les cris perçants des âmes condamnées de l'enfer. Les scientifiques terrifiés ont eu peur d'avoir lâché les forces maléfiques de l'enfer jusqu'à la surface de la terre. Cette rumeur a circulé sur Internet, preuves sonores à l'appui...


Bibliorama.com publie cet article dans un simple souci d'information mais sans le cautionner d'aucune façon. Tout lecteur responsable est à même de se forger sa propre opinion. Article du Weekly World News, 24 avril 1990.
Avons- nous découvert l'enfer ? Des scientifiques ayant percé un trou d'une profondeur de 15 km environ pour étudier les mouvements de plaques terrestres massives, affirment avoir découvert l'enfer. C'est ce qu'écrit un journal finlandais très respecté du nom de Ammenusastia qui citait un géologue soviétique, le Dr Smitri Azzacov disant qu'une créature ailée était sortie de l'encavure en question avant qu'on y descende des microphones révélant les cris des condamnés. " En tant que communiste, je ne crois ni à la Bible, ni à l'existence du Ciel, mais en tant que scientifique je crois maintenant à l'existence de l'enfer" dit le Dr Azzacov. "Il va sans dire que nous avons tous été stupéfaits de faire une telle découverte". "Mais nous savons ce que nous avons vu et nous savons ce que nous avons entendu. Et nous sommes absolument convaincus que nous avons percé les portes de l'enfer". Ce drame terrifiant s'est déroulé, selon les dires des géologues et savants soviétiques, lorsque ceux-ci perçaient un puits sur un site qui n'a pas été identifié à l'ouest de la Sibérie, en atteignant une profondeur de 15 km.
D'après le Dr Azzacov, "le trépan (mèche) s'est soudainement mis à pivoter à une vitesse folle, indiquant que nous avions atteint une large poche ou caverne vide. Les thermomètres ont tout à coup indiqué une hausse importante de la température lorsque celle-ci eut atteint 2000° farenheit.
Lorsque nous avons retiré la foreuse, nous ne pouvions en croire nos yeux !".
"Une créature munie de crocs et d'immenses yeux maléfiques est apparue dans un nuage gazeux et s'est mise à pousser des hurlements tel un animal sauvage avant de disparaître. Certains des techniciens et travailleurs se sont enfuis, mais ceux d'entre nous qui sommes demeurés là désiraient en connaître davantage". " Nous avons donc fait descendre un microphone destiné à prélever les sons qu'émettent les mouvements des plaques terrestres, à l'intérieur du puits. Mais au lieu d'entendre les mouvements des plaques terrestres, nous avons entendu une voix humaine hurlant de douleur.
Tout d'abord, nous avons cru que ces bruits provenaient de notre propre équipement". "Mais après avoir fait quelques ajustements, nos pires craintes ont été confirmées. Ces cris et ces hurlements ne provenaient pas d'un seul humain, ils étaient les cris de millions d'êtres humains. Cependant, nous avons pu tout enregistrer sur bande magnétique et nous avons conservé cette expérience de cauchemar". "A ce moment-là, nous avons cessé nos recherches et nous avons recouvert le puits. Il était alors évident que nous avions découvert quelque chose qui était au-delà de toute compréhension.
Nous avions vu et entendu des choses qui ne devaient jamais être vues et entendus" raconte le Dr Azzacov. " Les responsables soviétiques ont refusé de commenter le rapport suite à l'étude de ces renseignements et à l'enquête qui aura lieu plus tard cette année. "Nous ne pouvons qu'espérer que les Soviétiques nous fourniront tous les détails" conclut le journal Ammenusastia dans un éditorial d'une page. " Le monde

Voici un extrait du livre Dieu existe de Fernand ALEMAN (sur une découverte dont on a peu parlé et qui montre des faits scientifiques très clairs en concordance avec l’enseignement de l’Eglise) :

Un TROU vers l'Enfer ? Voici un fait FAIT, soigneusement enterré dans le SILENCE par les médias de l'Est, comme de l'Ouest, c'est la découverte de l'Enfer par les Soviétiques en Sibérie occidentale, fin 1989.

Et cela, au cours de forages profonds près de MOURMANSK, dans la presqu'île de KOLA qui jouxte la Finlande sous le Cercle polaire arctique. Dans ses éditions du 31.05 et 6.10.1989, du 26.10.1990, le Figaro a rendu compte de ces forages profonds de la croûte terrestre, effectués aux USA, en Allemagne et en URSS (et là, sans une seule référence à l'Enfer).

À Mourmansk, le forage avait pour objectif de surveiller les plaques lithosphériques dont les mouvements génèrent les séismes ; le moyen de contrôle est la descente, au fond du forage le plus profond possible, d'un capteur de vibrations (un micro est un capteur de vibrations sonores) connecté à un enregistreur en surface.
"Nous avons percé la voûte de l'Enfer" tel est le titre du reportage effectué à HELSINKI (Finlande) par le journaliste US Stan Miller et publié le 24 Avril 1990 par l'hebdomadaire américain "WEEKLY WORLD NEWS" :

"Des Scientifiques qui ont fait un forage de 15 Km de profondeur pour étudier le mouvement des plaques continentales sous la surface terrestre, prétendent avoir découvert l'enfer.
C'est la nouvelle publiée dans le respectable journal finlandais AMMENUSASTIA, et révélant ceci : "le Géologue soviétique Dimitri AZZACOV a dit qu'une créature terrifiante ailée s'échappa du tubage, avant que les microphones fussent mis en place révélant les hurlements de douleur des Damnés" "En tant que communiste, je ne crois ni au Ciel, ni à la Bible, mais en tant que scientifique, je crois maintenant à l'Enfer", dit le Dr AZZACOV. "Point n'est besoin de dire que nous eûmes un choc de faire une telle découverte. Mais nous savons ce que nous avons vu et ce que nous avons entendu. Et nous sommes absolument certains que nous avons atteint la voûte de l'Enfer." Et AZZACOV témoigne :
"Arrivée à 15 Km de profondeur, la colonne de forage commença à tourner librement, montrant que le trépan était arrivé dans une large cavité ou caverne. Les sondes thermométriques indiquèrent alors une hausse subite de chaleur : 1.100° c.

Après avoir remonté la colonne de forage, nous ne pûmes en croire nos yeux : une créature pourvue de crocs avec d'énormes yeux terrifiants, diaboliques, est apparue dans un nuage gazeux et a hurlé comme un animal sauvage avant de disparaître. Quelques ouvriers et techniciens s'enfuirent mais ceux qui restèrent voulurent en apprendre davantage.

Nous avons descendu au fond du tubage un micro destiné à enregistrer le bruit de plaque lithosphérique en mouvement. Mais au lieu de cela, nous avons entendu une voix humaine qui hurlait de douleur de façon perçante.

Tout d'abord nous avons cru à une défectuosité de notre matériel. Nous l'avons remonté, vérifié, redescendu et nos pires soupçons furent confirmés : ce n'étaient pas les hurlements d'une seule personne, c'étaient les cris perçants de douleur de millions de personnes. Fort heureusement, nous avions mis en route l'enregistreur et nous possédons ces hurlements de cauchemar enregistrés sur cassette. A ce stade, nous avons arrêté le forage et cimenté le trou. Il est certain que nous avions découvert quelque chose qui était au-dessus de notre compréhension."

Selon le Journal AMMENUSASTIA, "les Autorités soviétiques ont refusé tout commentaire, les reportant à plus tard." Une autre publication US ("The Last Days Ministries") avait publié l'information le 14 Février 1990 ; le 2 Avril suivant, elle donne des précisions complémentaires avec la traduction d'un article du "Asker og Baerums Budstikke", le plus important journal de Norvège ; c'est l'interview de BJARNE NUMMEDAL, le sismologue en chef de l'équipe norvégienne participant au forage de Mourmansk : "La découverte des voix humaines dans cette cavité a tellement choqué les soviétiques que, tout d'abord, ils ne surent que faire avec les membres étrangers."..."Nous fûmes tous licenciés deux jours après cette découverte.

Les soviétiques avaient terriblement peur que nous propagions les nouvelles de cette découverte et un représentant du Ministre des Affaires Religieuses nous remit à tous une grosse somme en prix de
notre silence ; nous fûmes contraints d'accepter (de retour en Norvège, je fis don de l'argent à une oeuvre de charité).

Ce qui a surtout effrayé les soviétiques, c'est cette hideuse créature intelligente, avec de grandes ailes de chauve-souris, embrasée de flammes sur le fond sombre du ciel sibérien, et qui a crié en russe : "Je vous ai conquis."

"Ce fut absolument terrible, les soviétiques crièrent de terreur", dit NUMMEDAL. Plus tard un chauffeur qu'il connaissait lui révéla qu'un sédatif connu pour effacer la mémoire à court terme, avait été administré au personnel russe." Voilà l'information sensationnelle qui n'a été publiée en détails que par des journaux finlandais et norvégiens, et reproduits seulement par un hebdomadaire et une publication à faible tirage US.

Tous les médias français ont fait le silence le plus complet ; or les médias sont tous en liaison permanente par téléscripteur avec les grandes agences de presse qui ont forcément diffusé l'information. (...)
(Sources: Snopes.com / Rick Buhler - Truth or Fiction)

Une histoire circule, reprise par des chrétiens sous forme de tract. Cette histoire prétend que des scientifiques soviétiques entreprenant des expériences de forage profond dans la croûte terrestre en Sibérie, à plus de 14 kilomètres de profondeur, auraient percé le plafond de l'enfer. Ils auraient découvert qu'il faisait exceptionnellement chaud à cette profondeur (1.100°C).

Pour tenter d'entendre les mouvements de la croûte terrestre, ils auraient passé un microphone dans le trou et auraient été horrifiés d'entendre des millions de voix de personnes pleurant et criant dans les tourments. Terrifiés, ils auraient décidé d'abandonner le projet.

Ce canular du forage en Sibérie est venu en premier par des tabloïds (journaux à scandale) au début des années 90. L'histoire a été reprise sur la chaîne de télévision chrétienne TBN (où Benny Hinn s'exprime entre autres et qui avait aussi relayé la fameuse "prophétie du Rabbin"). La chaîne TBN, interrogée par Rick Buhler du site Truth or Fiction, a assuré s'être appuyé sur un article paru dans un journal finlandais nommé "Ammennusatia". Le réseau TBN aurait assuré avoir reçu cet article d'un évangéliste texan nommé R.W. Schambach.

Interrogé, ce dernier a alors affirmé tenir l'information d'une source hautement sérieuse, un scientifique norvégien du nom d'Age Rendalen. Contacté à son tour, Age Rendalen a raconté avoir lu l'information dans le journal finlandais cité plus haut, journal dont la réputation est des plus sulfureuses.

Ce canular a ensuite été republié dans le courrier des lecteurs d'un autre journal finlandais, plus sérieux cette fois:
Etela Suomen. Cela a suffi pour donner corps à l'histoire, qui avait gagné dans le récit de nouveaux "témoins oculaires". Cette légende urbaine avait en réalité été brodée par le norvégien Rendalen lui-même autour d'un article bien réel paru dans le Scientific American de 1984, puis envoyé au réseau TBN. L'article du Scientific American parlait à l'époque d'un forage expérimental dans la péninsule de Kola, en Russie. Le forage avait atteint la profondeur record de 12 km quand les scientifiques rencontrèrent des formations rocheuses extrêmement dures, des poches de gaz, de l'eau et des températures avoisinant les 180°C.

Il faisait chaud, certes, mais pas autant qu'en enfer !








Alors, Mary-Ray et les autres, qu'en pensez-vous ? Est-ce un canular ou est-ce malgré tout authentique ?

Octo !
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur


Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: Belgique

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Lun Mai 23 2011, 16:07

j'aimerais avoir d'autres informations sur ce trou, "faux enfer" !

En parle-t-on encore de nos jours ? personnellement, je n'ai rien remarqué !

Qu'a-t-on fait de ce trou foré très effrayant ?

merci !

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
Mary-ray



Date d'inscription: 01/09/2010
Localisation: France

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Lun Mai 23 2011, 17:02

Merci Octo de ces précisions

Personnellement je doute !! et je pose la même question que COQUELICOT
qu'en est il de ce trou ...si toutefois il y en a eu un ?

Cette histoire a été racontée , comme une légende , pour faire " trembler " dans les chaumières , comme les histoires de sorcières .

Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
fleurette



Date d'inscription: 18/11/2010

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Mer Juin 08 2011, 17:47

Chers tous,

merci Octo pour l'article non tronqué !

Si autant de personnes se sont appliquées à façonner un tel canular, nulle surprise qu'il fonctionne un peu...

Il n'en reste pas moins que je n'ai pas besoin de cela pour croire à l'existence de l'enfer, ni vous non plus d'ailleurs.

Les démons sont tous sur notre terre à l'heure qu'il est... inutile d'aller forer pour les trouver.

La croute terrestre se fend en de plus en plus d'endroits, et des volcans vont se réveiller de plus en plus, des catastrophes écologiques vont se produire en grand nombre et en même temps sur plusieurs endroits de la terre, maintenant. Ce dernier message a été donné par le Seigneur via la messagère anonyme européenne "The Warning" ce lundi.

Pardon pour mon erreur involontaire, dans le doute, je ne soutiendrai pas ce texte plus haut, que je pensais plus sérieux et fondé que cela.

encore une fois, merci Octo pour ces précisions,

fleurette
Revenir en haut Aller en bas
Jean Manaus



Date d'inscription: 21/05/2011
Age: 60
Localisation: Manaus (capitale de l'Amazonie)

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Mer Juin 08 2011, 18:19

Aie aie aie !!!
Comme les gens sont crédules : on peut leur raconter n'importe quoi, et ils vont y croire, avant même d'utiliser le moindre soupçon d'esprit de discernement.

Allons, nous ne sommes plus des enfants pour croire à des choses pareilles.

Certes, l'enfer existe bel et bien. Oui, c'est un LIEU, mais pas corporel, du moins dans le sens où on le comprend.
Oui il y a des damnés en ce LIEU, mais ils n'ont pas de corps, et non ils ne hurlent pas sous l'effet de tortures interminables. Leur souffrance est d'être coupés de Dieu, sans aucun contact, ni aucune possibilité d'en avoir, et Dieu a mis un gouffre infranchissable empêchant quiconque d'en franchir le seuil, dans un sens ou un autre. Ainsi, une âme compatissante, si elle était prise de la folie de croire qu'elle peut apporter un soulagement, ne pourrait pas commettre cette folie d'amour, que seul Dieu peut faire : Jésus EST descendu aux enfers, et Lui seul a les clefs pour y entrer !!!

Enfin, que l'on s'enlève de la tête l'idée horrible d'un Dieu qui condamnerait à des tortures sans fin. Si ce dieu existait, j’essaierai de l'anéantir !!!
L'enfer est un lieu dans lequel chacun trouve ce qu'il voulait AVOIR. Ils ont, mais ne sont rien !!!
Mais je le redis : le pire est d'être totalement coupé de toute présence de Dieu, de tout amour, de toute compassion. Les gens qui y sont, sont là librement : ce sont elles qui ont DÉCIDÉ d'y être, après avoir REFUSÉ l'amour de Dieu : "Rien à foutre de ta compassion et de ton amuuuuuuuuur. Moi, je veux être libre, et faire ce que JE veux, quand je le veux. Je suis mon propre dieu".
Atroce !
Jamais AUCUN remord en ce lieu !
Jamais !!!
Personne n'éprouve le moindre regret d'être là.
Certains vont même jusqu'à dire que l'enfer n'est pas abominable en soi. Ce qui est abominable est de ne pas être aimé. Mais eux, ils n'en ont rien à faire de l'amour !!!

Je pense pouvoir affirmer que ceci est la doctrine qui est actuellement avancée par de plus en plus de théologiens.
Je vais demander à mon grand ami Arnaud Dumouch s'il pense bon d'intervenir ici. De toute façon, son enseignement à ce sujet est librement et gratuitement disponible ici :




Leçon 17 — L'enfer
(46 mn)



Les six
blasphèmes contre l'Esprit Saint. La damnation vient du choix de
l'orgueilleux.







Leçon 18 — Les
peines de l'enfer

(28 mn)


L'absence
de Dieu dû à l'orgueil du damné, cause de tout. Le feu, le ver rongeur,
les pleurs et les grincements de dent.

Y a-t-il
une peine matérielle en enfer ?



Revenir en haut Aller en bas
http://www.jean-manaus.com
fleurette



Date d'inscription: 18/11/2010

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Mer Juin 08 2011, 18:46

Bonjour Jean Manaus,

je ne serais pas si catégorique que vous concernant les peines subies en enfer...

J'ai le souvenir de divers témoignages de personnes vivantes qui ont eu un aperçu lors d'une visite spéciale de ce lieu, par une permission divine spéciale, pour pouvoir en témoigner ensuite. Il y a Gloria POLO, Sr Faustine, certains voyants de Medjugorje, etc...

Et j'ai le souvenir que des cris étaient entendus... et que des tortures étaient infligées... non par Dieu, mais par les démons...

Je tremble également de vous entendre dire que vous anéantiriez un tel Dieu... s'il existait... cela me fait un choc comme si c'était une pensée bien présomptueuse...

Voici un extrait d'un texte sur l'enfer donné à Maria VALTORTA :

En enfer la pensée de Dieu est remords, ressentiment, damnation, haine. Haine contre Satan, haine contre les hommes, haine contre soi-même.

Après avoir, pendant leur vie, adoré Satan à ma place, maintenant qu’ils le possèdent et en voient le véritable aspect, qui n’est plus caché sous le sourire ensorcelant de la chair, sous l’éclat lumineux de l’or, sous le signe puissant de la suprématie, ils le haïssent pour avoir causé leurs tourments.

Après avoir oublié leur dignité d’enfants de Dieu au point d’adorer les hommes jusqu’à devenir des assassins, des voleurs, des escrocs, des marchands d’immondices pour eux-mêmes, maintenant qu’ils retrouvent les patrons pour lesquels ils ont tué, volé, escroqué, vendu leur propre honneur comme celui de tant de créatures malheureuses, faibles, sans défense, en se faisant l’instrument d’un vice que les animaux n’en connaissent pas — la luxure, cet attribut de l’homme empoisonné par Satan —, maintenant donc ils les haïssent pour avoir provoqué leurs tourments.

Après s’être adorés eux-mêmes en accordant toute satisfaction à la chair, au sang ainsi qu’aux sept appétits de leur chair et de leur sang, foulant ainsi aux pieds la Loi de Dieu et celle de la moralité, ils se haïssent maintenant parce qu’ils se rendent compte qu’ils se sont eux-mêmes causé leurs tourments.

Le mot "Haine" recouvre ce royaume immense ; Il rugit au milieu de ces flammes; il hurle sous les ricanements des démons; il sanglote et crie au milieu des lamentations des damnés; il résonne, résonne, résonne, comme une cloche qui sonne éternellement le tocsin; il retentit comme un buccin éternel; il remplit chaque recoin de cette prison; il est en lui-même un tourment car, chaque fois qu’on l’entend, il ranime le souvenir de l’Amour perdu à jamais, le remords d’avoir voulu le perdre et la rage de ne plus jamais pouvoir le revoir.

Au milieu de ces flammes, l’âme morte, à l’instar de ces corps jetés au bûcher ou dans les fours crématoires, se tord et crie comme si elle était de nouveau animée par un mouvement de vie, elle se réveille pour comprendre son erreur puis meurt et renaît à chaque instant dans d’atroces douleurs, car le remords la tue sous un blasphème et ce meurtre la ramène à vivre un nouveau tourment. Le crime d’avoir trahi Dieu dans le temps reste devant l’âme pour l’éternité; l’erreur d’avoir refusé Dieu dans le temps lui est éternellement présente, pour son tourment.

Dans le feu, les flammes singent les spectres de ce qu’ils ont adoré pendant leur vie, les passions se peignent en ardents coups de pinceau sous leurs aspects les plus appétissants et elles crient, crient leur mémento [6] : "Tu as voulu le feu des passions. Reçois maintenant le feu allumé par Dieu, dont tu as tourné en dérision le saint Feu."

Le feu répond au feu. Au paradis, il est feu d’amour parfait. Au purgatoire, il est feu d’amour purificateur. En enfer, il est feu d’amour offensé. Puisque les élus ont aimé à la perfection, l’Amour se donne à eux avec toute sa perfection. Puisque les âmes du purgatoire ont aimé tièdement, l’Amour devient flamme pour les amener à la perfection. Puisque les maudits ont brûlé de tous les feux, sauf du Feu de Dieu, le Feu de la colère de Dieu les brûle pour l’éternité. Or au sein de ce feu se trouve aussi un froid glacé.

Oh ! Vous ne pouvez vous imaginer ce qu’est l’enfer. Prenez tout ce qui tourmente l’homme sur terre : le feu, les flammes, le gel, les eaux qui submergent, la faim, le sommeil, la soif, les blessures, les maladies, les plaies, la mort... Additionnez-les et multipliez ce total des millions de fois : vous n’aurez qu’une pâle image de cette terrible vérité.

Un froid sidéral se mêlera à une chaleur insoutenable. Les damnés ont brûlé de tous les feux humains mais n’auront eu qu’une vie spirituelle glacée pour leur Seigneur Dieu. C’est donc le gel qui les attend pour les congeler après que le feu les aura salés comme du poisson mis à rôtir sur une flamme. Le fait de passer de la chaleur brûlante qui fait fondre au froid glacé qui condense est un tourment de plus.

Oh ! Ce n’est pas là un langage métaphorique, car Dieu peut faire en sorte que les âmes, lourdes des fautes qu’elles ont commises, aient une sensibilité égale à celle de la chair, même avant qu’elles ne revêtent cette chair. Vous ne savez pas et ne croyez pas. Mais je vous dis, en vérité, que mieux vaudrait pour vous subir tous les tourments de mes martyrs plutôt que passer une seule heure dans les tortures de l’enfer.

Le troisième tourment, ce sera l’obscurité. Une obscurité matérielle et spirituelle. Se trouver pour toujours dans les ténèbres après avoir vu la lumière du paradis, être étreint par la Ténèbre après avoir vu la Lumière qui est Dieu ! Se débattre dans l’horreur noire où seul s’illumine, au réverbère de l’esprit brûlant, le nom du péché qui leur a valu d’être plongés dans une telle horreur !
Ne trouver aucun appui dans ce remue-ménage d’âmes qui se haïssent et se nuisent mutuellement, si ce n’est dans le désespoir qui les rend fous et toujours plus maudits. S’en nourrir, s’appuyer sur lui, se tuer avec lui. La mort nourrira la mort, est-il dit. [7] Le désespoir est mort et nourrira ces morts pour l’éternité.

Je vous le dis, moi qui pourtant ai créé cet endroit : quand j’y suis descendu pour tirer des limbes ceux qui attendaient ma venue, j’ai eu horreur, moi qui suis Dieu, de cette horreur, et, si une chose faite par Dieu n’était immuable parce que parfaite, j’aurais voulu le rendre moins atroce, car je suis l’Amour et j'ai souffert de cette horreur.

Or vous, vous voulez y aller !

Mes enfants, méditez ce que je vous dis. On donne aux malades des médicaments amers, les endroits atteints par le cancer sont cautérisés et le mal excisé. Pour vous, qui êtes malades et cancéreux, ma parole est médicaments et cautère chirurgical. Ne la refusez pas. Servez-vous-en pour vous guérir. La durée de la vie n’est pas ces quelques jours passés sur la terre. La vie commence quand elle vous semble finir, et elle ne finit pas.

Faites en sorte qu’elle se déroule là où la lumière et la joie de Dieu rendent l’éternité belle, et non pas là où Satan est le bourreau éternel."


Dernière édition par fleurette le Jeu Juin 09 2011, 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean Manaus



Date d'inscription: 21/05/2011
Age: 60
Localisation: Manaus (capitale de l'Amazonie)

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Mer Juin 08 2011, 19:19

Ne tremblez pas mais lisez moi, sans me faire dire ce que je n'ai pas dit :
Citation :
Si ce dieu existait, j’essaierai de l'anéantir !!!
Je ne vois pas ce qu'il y a de présomptueux ici, où je parle "d'essayer". Et je persiste et signe!
Et je ne vois ce qu'il y a de choquant lorsque j'affirme refuser un dieu qui serait capable de mal.

J'attire votre attention sur la transformation que vous avez fait subir à mes écrits :
Citation :
... de vous entendre dire que vous anéantiriez un tel Dieu
Jamais je n'ai écrit cela !!!
Ni mis une majuscule à la lettre "D"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jean-manaus.com
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Mer Juin 08 2011, 22:06

Chère Fleurette, toutes les peines de l'enfer décrites par la Bible existent, y compris le feu. Cependant, tout cela se fera à cause de la logique de l'âme des damnés, pas à cause d'une punition surajoutée par Dieu.


Dans la vision de Fatima, l'enfer ressemblait a cela:

Citation :
«La première [partie] fut la vision de l'Enfer. Notre-Dame nous montra une grande mer de feu, qui paraissait se trouver sous la terre et, plongés dans ce feu, les démons et les âmes, comme s'ils étaient des braises transparentes, noires ou bronzées, avec une forme humaine. Ils flottaient dans cet incendie, soulevés par les flammes, qui sortaient d'eux-mêmes, avec des nuages de fumée. Ils retombaient de tous côtés, comme les étincelles retombent dans les grands incendies, sans poids ni équilibre, avec des cris et des gémissements de douleur et de désespoir qui horrifiaient et faisaient trembler de frayeur. Les démons se distinguaient par leurs formes horribles et dégoûtantes d'animaux épouvantables et inconnus, mais transparents et noirs. Cette vision dura un moment, grâce à notre bonne Mère du Ciel qui auparavant nous avait prévenus, nous promettant de nous emmener au Ciel (à la première apparition). Autrement, je crois que nous serions morts d'épouvante et de peur.

Cette histoire, prouve que les textes de l'Evangile annonçant les peines de l'enfer sont vrais. C''est pourtant un choix pour celui qui ne veut pas voir Dieu et vivre dans son orgueil. Il souffre de solitude, etc. Il ne choisit pas les maux mais le bien qu'il préfère au dessus de tout: SA LIBERTE, SON INDEPENDANCE.


Cette video vous l'expliquera :

http://www.dailymotion.com/video/xaoldq_163peineenfer

Lorsque vous avancerez dans la lecture de "l'heure de la mort", vous verrez que:

1° Oui, l'enfer est choisi par les damnés, librement, parce que leur égoïsme y voit le paradis de leur liberté. On ne choisit que ce qu'on aime.

2° Oui Dieu respecte leur choix et leur offre tous les cadeaux qu'il avait prévu: un corps ressuscité magnifique et parfait, immortel, lumineux, subtile et agile; Un monde pour eux seul, plein de merveilles minérales et vivantes.
Ainsi, la justice (droiture extrême) de Dieu est réalisée Elle est tout simplement sa façon d'aimer ceux qui l'aiment comme ceux qui le refusent, [b]se donnant au premier, se cachant aux seconds.

Le reste, en joies comme en peines, c'est de la déduction de l'état d'âme de chacun, les aimants transformant tout en joie, les égoïstes transformant tout en rage.


3° Ainsi, les damnés transforment eux-mêmes, tels des rats de cave, ces dons en malheur,[/b] non à cause de Dieu qui les punirait (En enfer, Dieu ne punit plus pour éduquer. Il respecte), mais à cause de la haine et la jalousie qui anime TOUT LEUR COMPORTEMENT.

Voici quelques exemples de cette SOMATISATION de leur égoïsme qui conduit à toutes ces peines :

1- L’absence de Dieu : C’est la cause de tout : leur âme est faite pour Dieu comme la femme pour l’homme. Et leur volonté préfère se priver de lui plutôt que d’en accepter les conditions (humilité et amour). Dieu ne peut donc se donner à eux. On ne l’épouse que si on l’aime, dans l’humilité. Sans ces conditions, la vision de Dieu est IMPOSSIBLE, comme il est impossible de faire un mariage d’amour sans aimer.

2- Feu spirituel : Du coup, coupé de ce qui SEUL aurait pu les rendre heureux, leur âme, dans son essence, est MAL. Elle est dans une sorte de feu, qui est ressenti comme de l’ANGOISSE (l’angoisse est déjà, ici-bas, la marque de la souffrance d’une âme qui, pour une raison ou une autre, n’a pas Dieu).

3- Le ver rongeur du remords : Du coup, subissant ce feu, ils se disent : « Je suis coincé. Je suis en prison. MAIS PLUTÔT MOURIR QUE CÉDER EN DEMANDANT PARDON ». Le remords, c’est le regret de s’être fait prendre. Rien à voir avec le repentir qui est le regret d’avoir fait du mal aux autres.

4- Les pleurs : Les damnés verront que ces gens dont ils méprisent l’humilité, les élus, rayonne de joie, ils en pleureront de rage et de jalousie.

5- Grincements de dents : Si vous voyez une fleur, vous vous réjouissez et vous en louez la bonté de Dieu. Su un damné voit une fleur, elle lui rappelle ce qu'il refuse de Dieu: son humilité et son amour. Alors ils la détruisent. Les beautés de leur monde disparaissent vite, comme un type crasseux pour sa maison qu'il façonne à l'image de son âme.

6- Le feu et la glace PHYSIQUES : On peut même justifier qu'au terme, par dégradations successives, les damnés finissent dans un lieu sinistre, froid ou brûlant, selon les préférences. En effet, la plus grande douleur d'un damné, c'est de rencontrer par hasard un des élus du Ciel qui, plein de joie, ne cessera de visiter l'univers et de s'y déplacer comme l'éclair (dit la Bible). En effet, pour les damnés, l'humilité des saints qu'ils méprisent accompagnée de leur gloire immense, les enrage. Alors, pour éviter cela, il est très certain qu'ils finissent par s'exiler dans les lieu les plus sinistres et déserts de l'univers.



On m'avait posé une question un jour :
Citation :
Donc, si j ai bien compris :

Une personne qui est en enfer et qui voit une fleur, si elle touche la fleur , se pétales tomberont : c est bien cela ?

Non. C'est plutôt le damné qui ne supporte pas la fleur et la fuit. C'est qu'elle lui rappelle ce Créateur humble et aimant dont il méprise les qualités. Alors il cherche les endroits les plus déserts où rien ne lui rappelle ce Dieu à la fois attirant et rejeté. Au point qu'il finissent par faire leur demeure des désert sinistres et des lieux enflammés AU SENS PROPRE, comme le dit l'Ecriture:
Citation :
"L'étang de feu".

Mais le pire, pour le damné, c'est la rencontre fortuite d'un saint du Ciel. Cela le met en rage, car il dénie à ces gens le bonheur.

Citation :
"C'est MOI qui suis heureux", proclame-t-il ! C'est MOI qui suis l'homme DEBOUT LIBRE.
Pourtant, il VOIT l'inverse. alors il fuit !

Et c'est vrai: les élus du Ciel ont renoncés à TOUT. Et ils ont tout obtenu. Une fleur suffit à les ravir puisqu'ils voient Dieu face à face.

Au contraire, les damnés se sont cherchés et ont tout perdu car ils n'arrivent à profiter de rien.

Conclusions

1° Toute la parole de Dieu sera réalisée, jusqu'au moindre détail, y compris cette description du Moyen Age des étangs de feu.

2° Mais tout cela se fera à cause de la logique de l'âme des damnés, pas à cause d'un sadisme de Dieu. Cela, c'est vraiment un truc périmé définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mary-ray



Date d'inscription: 01/09/2010
Localisation: France

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 02:33

Lors de notre mort terrestre , la Question Ultime ..nous sera posée par la Justice divine qui se pose en deux

Celle de choisir de se repentir et de renoncer à Satan ..! OUI ! telle est la Miséricorde divine ! offrir un Purgatoire plus ou moins long , mais avec une espérance de voir Dieu

OU....ne pas se repentir et préférer l' Enfer éternel et d'être à jamais séparé de Dieu et de Son Amour !!

Jusqu'à ..ce moment ..extrème , Dieu se veut clément et Miséricordieux pour ses enfants qu'Il désire sauver ..un...par un....

La Liberté de choix est ..donnée ... l'homme reste l'acteur de ses choix de vie ou de mort... éternelle

Si la haine de l'homme pour Dieu demeure même au moment de ..la Question ..il est évident qu'il choisit la réponse de l' Enfer qui sera souffrance éternelle ..car Satan ..contrairement à Dieu n'a aucune clémence ni reconnaissance envers les hommes qui l'ont servi durant leur séjour sur Terre ..nous savons tous qu'il est ...menteur et cruel et que son seul objectif c'est d'infliger la Souffrance ! affraid

Telle est ma réflexion !!

Sur Terre l' Enfer est partout présent par ses esprits maléfiques qui rôdent
Un endroit précis est peu probable !

Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 02:59

Chère Marie-Ray, c'est vrai !

Toute la question est de savoir si Satan a l'autorisation de torturer les damnés en enfer.

En réalité, je crois que, en enfer, l'enfer c'est l'autre (citation de Sartre). Les démons n'ont pas à torturer. Leur seule présence est une torture de même que, pour les démons, la seule présence des damnés est une torture. Car leur âme est lumineuse et de cette lumière noire, on ne voit que haine, envie,, rancoeur, égoïsme, orgueil.

En fin de compte, vue l'immensité du monde nouveau, il me semble que les damnés auront tendance à s'isoler dans leur splendide orgueil, régnant sur leur liberté individuelle insensée.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Admin
Admin


Date d'inscription: 29/08/2010
Localisation: Canada

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 03:27

Merci pour cette échange !

Jean Manaus à écrit,

Citation :
Jésus EST descendu aux enfers

Alors si Jésus est décendu aux enfers...

que veut dire cette phrase,ou est ce lieu ?

Et qu'a fait Jésus aux enfers ?

Merci

Céline

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 03:50

Céline a écrit:
Merci pour cette échange !

Jean Manaus à écrit,

Citation :
Jésus EST descendu aux enfers

Alors si Jésus est décendu aux enfers...

que veut dire cette phrase,ou est ce lieu ?

Et qu'a fait Jésus aux enfers ?

Merci

Céline

Chère Céline,




Voilà ce qu'on peut, semble-t-il, reconstituer de ce que
vivaient les morts de l'ancien temps, avant la passion du Christ:





A cette époque là, lorsqu'un homme mourait, Il n'était pas
abandonné pour toujours dans 1° le shéol = Hadès en grec, ce lieu intermédiaire
d'errance (entre ce monde et l'autre) que décrit Job.





Citation :



Job 7, 8 Désormais je serai invisible à tout regard, tes
yeux seront sur moi et j'aurai disparu.


Job 7, 9 Comme la nuée se dissipe et passe, qui descend au
shéol n'en remonte pas.


Job 7, 10 Il ne revient pas habiter sa maison et sa demeure
ne le connaît plus.





Très vite, l'ange de Dieu leur était envoyé. Il leur
apparaissait sous forme sensible et lumineuse et, dans la gloire, il leur
annonçait le salut futur à venir.





Tout homme était alors bouleversé, mais certains, déjà à
cette époque, refusaient définitivement la révélation de l'humilité et de
l'amour. Il suivaient Lucifer par un acte lucide de blasphème contre l'Esprit
et se tournaient vers 2° l'enfer éternel.





Certaines de ces personnes, ayant beaucoup souffert sur
terre, n'ayant aucune illusion sur elles-mêmes, entraient simplement avec joie,
comme Abraham, dans l'annonce de ce salut à venir. Ils entraient alors
directement dans un lieu appelé 3° "Le sein d'Abraham" (Voir
Luc 16, 22). C'était le paradis provisoire, celui de l'attente de la Venue du
Christ. Il y régnait l'eau de la grâce et une douce présence de Dieu. Mais nul
ne voyait encore Dieu face à face, car le coeur de Dieu n'avait pas été ouvert.







Enfin, certaines personnes, devenue follement amoureuses du
Christ non encore né, devaient encore être purifiées d'un reste de leur
orgueil. Il aimaient, mais avec cette fierté qui ne peut exister au paradis.
Ceux-là se purifiaient donc dans 4° le purgatoire et ses divers degrés.





Il y avait donc 4 demeures, 4 "enfers" (= lieux
inférieurs
à celui de la Vision béatifique).





Le Christ, lorsqu'il est descendu aux enfers, est venu
visiter et emplir de sa lumière trois d'entre eux.





D'abord le shéol, où erraient les fantômes: ils les a
illuminé de sa lumière. Ils en ont été bouleversés et certains l'ont rejeté
pour toujours. La plupart l'ont aimé.





Il est ensuite allé dans le purgatoire où il a
délivré toutes les âmes qui étaient prêtes, hâtant la transformation des autres
qui, à la vision de ses stigmates, n'avaient plus envie que de l'imiter dans la
mort à soi-même.





Enfin, il est entré dans le sein d'Abraham et a
immédiatement montré sa divinité, FACE A FACE. Ces gens sont entrés, ce jour
là, dans la vision béatifique.





A partir de ce jours là, l'enfer appelé "le sein
d'Abraham"
n'a plus existé puisque tous les hommes qui furent prêts
entrèrent directement dans la vision de Dieu.





Je ne pense pas que Jésus visita l'enfer des damnés.
Cela eut été inutile. Les faire hurler de rage un peu plus ? A quoi bon ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Admin
Admin


Date d'inscription: 29/08/2010
Localisation: Canada

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 03:59

Merci beaucoup pour cette réponse très claire et généreuse.

Citation :
Il y avait donc 4 demeures, 4 "enfers" (= lieux
inférieurs
à celui de la Vision béatifique).

4 demeures ,voilà ce qui explique les mots ( aux enfers ) au pluriel.

Les ( limbes ) ca existe ou pas ? Si ,oui, c'est une demenre ?

Ou vont les bébés avortés ?

Merci à l'avance !

Céline

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 04:31

Céline a écrit:
Merci beaucoup pour cette réponse très claire et généreuse.

Citation :
Il y avait donc 4 demeures, 4 "enfers" (= lieux
inférieurs
à celui de la Vision béatifique).

4 demeures ,voilà ce qui explique les mots ( aux enfers ) au pluriel.

Les ( limbes ) ca existe ou pas ? Si ,oui, c'est une demenre ?

Ou vont les bébés avortés ?

Merci à l'avance !

Céline

Les bébés avortés ne vont pas dans des Limbes ETERNELLES. Cette théorie de saint Augustin, l'Eglise l'a rejeté dans Vatican II et Gaudium et Spes 22, 5 :
Citation :

"Dieu proposera son salut à tout homme".

Les limbes, ou le shéol est un lieu, entre ce monde et l'autre ou les enfants adoptés commencent par grandir. Puis l'Evangile leur est proposé, avec son amour et son, humilité.

C'est du moins la théorie qui se dessine actuellement. Vous la trouverez davantage développée dans cette video n° 25

http://eschatologie.free.fr/fichiers/video.htm


http://www.dailymotion.com/video/xanyrt_lecon-25-y-les-enfants-morts-sans-b_webcam

Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
violaine



Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: FRANCE

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 04:43

@ Arnaud Dumouch

je ne pense pas que cela soit vrai, c'est encore une hérésiede vatican II
Voilà un message qui prouve le contraire,
mais je sais que Notre Seigneur a demandé de faire des prières et un bapteme chez soi avec de l'eau bénite et prier pour que tous les enfants avortés soient baptisés comme cela et de cette maniere peuvent aller au ciel




Les limbes
"Lorsque la servante de Dieu fut transportée à l'entrée de l'enfer, elle vit tout près un ange debout à une autre porte : c'était la porte des limbes, de cette prison où toutes les âmes justes de la terre attendirent si longtemps la venue du Libérateur. Ce lieu, quoique contigu à l'enfer, n'a aucune communication avec lui."




[center]

Révélations de Sainte Françoise Romaine - Fondatrice des Oblates (1384-1440)

CHAPITRE VII


Lorsque la servante de Dieu fut transportée à l'entrée de l'enfer, elle vit tout près un ange debout à une autre porte : c'était la porte des limbes, de cette prison où toutes les âmes justes de la terre attendirent si longtemps la venue du Libérateur. Ce lieu, quoique contigu à l'enfer, n'a aucune communication avec lui.

Son élévation est à l'enfer ce qu'est celle d'une maison aux caves de la maison voisine ; c'est-à-dire, que sa plus basse partie est supérieure à la plus élevée de l'enfer.
Il n'y a dans ce lieu ni feu, ni glace, ni serpents, ni démons, ni odeur empestée ; on n'y entend ni hurlements, ni blasphèmes ;

on n'y souffre aucune autre peine que la privation de la lumière
; car il y fait toujours nuit.
C'est là que se trouve la demeure éternelle des enfants morts sans baptême
. Sa distribution est la même que celle de l'enfer. Il y a une partie supérieure, une inférieure et une intermédiaire.

La partie supérieure est habitée par les enfants nés ou conçus de parents chrétiens. Dans la partie intermédiaire sont renfermés les enfants des Juifs, morts avant d'avoir péché.

leur position est la même que celle des premiers, excepté que leur prison est encore plus ténébreuse.
Dans la partie inférieure se trouvent les enfants nés ou conçus par l'effet d'un crime contraire au vœu solennel de chasteté ou à l'affinité spirituelle. Là règne une nuit plus profonde que dans les deux parties plus élevées. (...)



[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Mary-ray



Date d'inscription: 01/09/2010
Localisation: France

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 04:43

Jésus mort ...humainement ..est passé par " enfers " c'est à dire dans l'antichambre de " l'Enfer et du Ciel "où toute âme allait avant que le Seigneur ne réssucite comme il l'avait promis .

.Le Seigneur est venu apporter aux âmes en attente la Grande Nouvelle ! la possibilté nouvelle du " Choix " dont il a permis l'accomplissement par sa Résurrection...promesse faite de Vie éternelle près de Dieu .

N'a t'il pas dit "au bon larron " repenti ...peu avant sa mort " qu'une place lui était réservé près de Lui au Paradis

Notion de Paradis ,d' Enfer et de Purgatoire prennent alors tout leur sens .

La Résurrection de Jésus a ouvert aux âmes..... les Portes du Paradis ..Vie Eternelle près du Père...ou de l' Enfer éternel!

Tout reste aux hommes de faire le Bon Choix ! celui de Vivre ici sur Terre pour Dieu avec l'Espérance de le voir un jour ...ou ....enfer et damnation éternelle ...qui veut dire séparation eéternelle avec Dieu !

Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 05:03

violaine a écrit:
@ Arnaud Dumouch

je ne pense pas que cela soit vrai, c'est encore une hérésiede vatican II
Voilà un message qui prouve le contraire,
mais je sais que Notre Seigneur a demandé de faire des prières et un bapteme chez soi avec de l'eau bénite et prier pour que tous les enfants avortés soient baptisés comme cela et de cette maniere peuvent aller au ciel




Les limbes
"Lorsque la servante de Dieu fut transportée à l'entrée de l'enfer, elle vit tout près un ange debout à une autre porte : c'était la porte des limbes, de cette prison où toutes les âmes justes de la terre attendirent si longtemps la venue du Libérateur. Ce lieu, quoique contigu à l'enfer, n'a aucune communication avec lui."




[center]

Révélations de Sainte Françoise Romaine - Fondatrice des Oblates (1384-1440)

CHAPITRE VII


Lorsque la servante de Dieu fut transportée à l'entrée de l'enfer, elle vit tout près un ange debout à une autre porte : c'était la porte des limbes, de cette prison où toutes les âmes justes de la terre attendirent si longtemps la venue du Libérateur. Ce lieu, quoique contigu à l'enfer, n'a aucune communication avec lui.

Son élévation est à l'enfer ce qu'est celle d'une maison aux caves de la maison voisine ; c'est-à-dire, que sa plus basse partie est supérieure à la plus élevée de l'enfer.
Il n'y a dans ce lieu ni feu, ni glace, ni serpents, ni démons, ni odeur empestée ; on n'y entend ni hurlements, ni blasphèmes ;

on n'y souffre aucune autre peine que la privation de la lumière
; car il y fait toujours nuit.
C'est là que se trouve la demeure éternelle des enfants morts sans baptême
. Sa distribution est la même que celle de l'enfer. Il y a une partie supérieure, une inférieure et une intermédiaire.

La partie supérieure est habitée par les enfants nés ou conçus de parents chrétiens. Dans la partie intermédiaire sont renfermés les enfants des Juifs, morts avant d'avoir péché.

leur position est la même que celle des premiers, excepté que leur prison est encore plus ténébreuse.
Dans la partie inférieure se trouvent les enfants nés ou conçus par l'effet d'un crime contraire au vœu solennel de chasteté ou à l'affinité spirituelle. Là règne une nuit plus profonde que dans les deux parties plus élevées. (...)



[/center]

Chère Violaine, dans ces Révélations privées, les saints mettent aussi parfois leur propre pensée. Voici une autre Révélation privée, cette fois par le Bienheureux Marcel Van. Il dit l'inverse :

Citation :
Extrait de la lettre du 21 mars 1950



( où Marcel Van écrit à son directeur spirituel, le Père Antonio Boucher, les révélations que Jésus lui fait sur les enfants non encore baptisés. )

Marcel :
L’intention que Jésus m’a fixée pour aujourd’hui, c’est de prier pour les enfants. Il m’a demandé de ne pas les oublier. Aussi je n’ai fait que penser à eux. A l’heure de l’oraison, ce soir, méditant de nouveau sur la bonté de Dieu envers les enfants, je me suis rappelé les paroles que Jésus m’a adressées auparavant au sujet des enfants non encore baptisés. Mais j’étais très inquiet, me demandant si c’était bien là une réalité ou tout simplement un rêve de mon imagination. Alors, Jésus est venu aussitôt me délivrer de cette inquiétude en me disant clairement :

Jésus :
Ce n’est pas là un rêve de ton imagination, mais bien une doctrine qui, comme je le veux, doit être reconnue comme vraie par la Ste Église. Oui je veux que la Sainte Église, mère bonne et généreuse, tende ses bras pour accueillir ces petits et les admettre au nombre de ses enfants, comme beaucoup d’autres qui ont eu le bonheur de recevoir le baptême.
Si en raison des circonstances, ils n’ont pu recevoir le baptême comme les autres, ils ont quand même un droit à le recevoir.

De plus, c’est le péché originel qui les empêche de jouir de la grâce sanctifiante. Or en vertu de mes mérites, le péché originel a été largement expié.
En outre j’ai donné à l’Église le pouvoir de retenir et de remettre le péché, alors pourquoi l’Église n’aurait-elle pas le pouvoir suffisant pour remettre le péché originel à ces enfants, même si en raison des circonstances ils ne peuvent recevoir le baptême comme les autres enfants ?
Si l’Église le veut, ces enfants sont purifiés aussitôt, car l’Église est la seule sur terre à posséder ce pouvoir.

Par conséquent, en ce domaine, aucune puissance spirituelle ne peut s’opposer à son autorité, même si des parents sans religion ne voulaient pas que leur enfant jouissent de la grâce de ma Rédemption ; car dans ce cas la volonté des parents serait injuste à l’égard d’un enfant innocent qui n’a pas encore l’usage de la raison. C’est pourquoi la Sainte Église peut exercer librement son autorité, et rien ne peut lui résister.

Petit frère, reste en paix.
Ce que je t’ai communiqué n’est pas une chose qui doit t’inquiéter, mais bien un point de doctrine que je veux révéler à mon Epouse vénérable, la Sainte Église.

Van :
Alors pourquoi les Saints docteurs, comme Saint Thomas ont-ils soutenus une opinion contraire ?


Jésus :
Une opinion et une révélation sont deux choses différentes.

Van :
Ainsi n’as-tu pas l’impression de mépriser Saint Thomas pour avoir soutenu une opinion erronée ?


Jésus :
Pas du tout, petit frère, je ne dis pas que c’était une opinion erronée mais une vérité qui n’était pas encore connue. C’est pourquoi je veux la révéler afin qu’on la reconnaisse publiquement. Ne te trouble pas.
Je suis la Vérité. Continue à me suivre, sans jamais craindre de jamais t’égarer.


Van :
Oui mais si il n’y a aucun signe pour manifester ces choses, alors !

Jésus :
Te rappelles-tu, petit frère, ce que j’ai dit à mes apôtres " laissez venir à moi les petits enfants, car le Royaume des cieux leur appartient " Est-ce que ces paroles dites ce jour là ne concernaient que les enfants qui se trouvaient alors présents ou encore tous les autres enfants à venir ?

Le signe extraordinaire qui dépasse toute imagination,

c’est la bonté de Dieu en Trois personnes.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mary-ray



Date d'inscription: 01/09/2010
Localisation: France

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 05:35

Un bébé mort sans avoir obtenu le Baptème sanctifiant est une âme complètement innocente et indépendante de ses parents géniteurs ..il est avant tout une créature de Dieu ..qui délivre son âme du péché originel ..ce Bébé n'a pas connu le péché et étant PUR ... le convie à rejoindre la Communauté des Anges !

Que d'espérance pour ces bébés morts naturellement sans avoir reçu le Baptème , pour les bébés sacrifiés ou avortés .

Dieu est Miséricorde et Bonté ...Il reconnait ce qui est ..Pur ..Beau et Bon !

Il ne peut ..à mon avis en être autrement !!

:sunny:
Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 06:11

I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
violaine



Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: FRANCE

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 10:56

@ MARY RAY

nous avons tous le péché originel dès notre conception et pour le laver il faut le sacrement de bapteme, bien sur ce sont des victimes innocentes ces bébés, mais ils ne peuvent entrer au ciel sans le bapteme, c'est pour cela qu'il faut dire les prieres pour les enfants avortés afin qu'ils puissent aller au ciel par un effet de la bonté du Seigneur

Je ne sais si quelques membres du forum connaissent ces prières.

violaine
Revenir en haut Aller en bas
Jean Manaus



Date d'inscription: 21/05/2011
Age: 60
Localisation: Manaus (capitale de l'Amazonie)

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 11:50

Violaine, j'ai été profondément choqué par votre réflexion !
Citation :
je ne pense pas que cela soit vrai, c'est encore une hérésie de vatican II
Comment osez-vous gifler ainsi la foi d'un nombre majoritaire de catholiques, AFFIRMANT que Vatican II est l'œuvre du Saint Esprit ?

Êtes-vous une intégriste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jean-manaus.com
Simon1976



Date d'inscription: 07/12/2010
Age: 37

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 13:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Fleurette, toutes les peines de l'enfer décrites par la Bible existent, y compris le feu. Cependant, tout cela se fera à cause de la logique de l'âme des damnés, pas à cause d'une punition surajoutée par Dieu.


Dans la vision de Fatima, l'enfer ressemblait a cela:

Citation :
«La première [partie] fut la vision de l'Enfer. Notre-Dame nous montra une grande mer de feu, qui paraissait se trouver sous la terre et, plongés dans ce feu, les démons et les âmes, comme s'ils étaient des braises transparentes, noires ou bronzées, avec une forme humaine. Ils flottaient dans cet incendie, soulevés par les flammes, qui sortaient d'eux-mêmes, avec des nuages de fumée. Ils retombaient de tous côtés, comme les étincelles retombent dans les grands incendies, sans poids ni équilibre, avec des cris et des gémissements de douleur et de désespoir qui horrifiaient et faisaient trembler de frayeur. Les démons se distinguaient par leurs formes horribles et dégoûtantes d'animaux épouvantables et inconnus, mais transparents et noirs. Cette vision dura un moment, grâce à notre bonne Mère du Ciel qui auparavant nous avait prévenus, nous promettant de nous emmener au Ciel (à la première apparition). Autrement, je crois que nous serions morts d'épouvante et de peur.

Cette histoire, prouve que les textes de l'Evangile annonçant les peines de l'enfer sont vrais. C''est pourtant un choix pour celui qui ne veut pas voir Dieu et vivre dans son orgueil. Il souffre de solitude, etc. Il ne choisit pas les maux mais le bien qu'il préfère au dessus de tout: SA LIBERTE, SON INDEPENDANCE.


Cette video vous l'expliquera :

http://www.dailymotion.com/video/xaoldq_163peineenfer

Lorsque vous avancerez dans la lecture de "l'heure de la mort", vous verrez que:

1° Oui, l'enfer est choisi par les damnés, librement, parce que leur égoïsme y voit le paradis de leur liberté. On ne choisit que ce qu'on aime.

2° Oui Dieu respecte leur choix et leur offre tous les cadeaux qu'il avait prévu: un corps ressuscité magnifique et parfait, immortel, lumineux, subtile et agile; Un monde pour eux seul, plein de merveilles minérales et vivantes.
Ainsi, la justice (droiture extrême) de Dieu est réalisée Elle est tout simplement sa façon d'aimer ceux qui l'aiment comme ceux qui le refusent, [b]se donnant au premier, se cachant aux seconds.

Le reste, en joies comme en peines, c'est de la déduction de l'état d'âme de chacun, les aimants transformant tout en joie, les égoïstes transformant tout en rage.


3° Ainsi, les damnés transforment eux-mêmes, tels des rats de cave, ces dons en malheur,[/b] non à cause de Dieu qui les punirait (En enfer, Dieu ne punit plus pour éduquer. Il respecte), mais à cause de la haine et la jalousie qui anime TOUT LEUR COMPORTEMENT.

Voici quelques exemples de cette SOMATISATION de leur égoïsme qui conduit à toutes ces peines :

1- L’absence de Dieu : C’est la cause de tout : leur âme est faite pour Dieu comme la femme pour l’homme. Et leur volonté préfère se priver de lui plutôt que d’en accepter les conditions (humilité et amour). Dieu ne peut donc se donner à eux. On ne l’épouse que si on l’aime, dans l’humilité. Sans ces conditions, la vision de Dieu est IMPOSSIBLE, comme il est impossible de faire un mariage d’amour sans aimer.

2- Feu spirituel : Du coup, coupé de ce qui SEUL aurait pu les rendre heureux, leur âme, dans son essence, est MAL. Elle est dans une sorte de feu, qui est ressenti comme de l’ANGOISSE (l’angoisse est déjà, ici-bas, la marque de la souffrance d’une âme qui, pour une raison ou une autre, n’a pas Dieu).

3- Le ver rongeur du remords : Du coup, subissant ce feu, ils se disent : « Je suis coincé. Je suis en prison. MAIS PLUTÔT MOURIR QUE CÉDER EN DEMANDANT PARDON ». Le remords, c’est le regret de s’être fait prendre. Rien à voir avec le repentir qui est le regret d’avoir fait du mal aux autres.

4- Les pleurs : Les damnés verront que ces gens dont ils méprisent l’humilité, les élus, rayonne de joie, ils en pleureront de rage et de jalousie.

5- Grincements de dents : Si vous voyez une fleur, vous vous réjouissez et vous en louez la bonté de Dieu. Su un damné voit une fleur, elle lui rappelle ce qu'il refuse de Dieu: son humilité et son amour. Alors ils la détruisent. Les beautés de leur monde disparaissent vite, comme un type crasseux pour sa maison qu'il façonne à l'image de son âme.

6- Le feu et la glace PHYSIQUES : On peut même justifier qu'au terme, par dégradations successives, les damnés finissent dans un lieu sinistre, froid ou brûlant, selon les préférences. En effet, la plus grande douleur d'un damné, c'est de rencontrer par hasard un des élus du Ciel qui, plein de joie, ne cessera de visiter l'univers et de s'y déplacer comme l'éclair (dit la Bible). En effet, pour les damnés, l'humilité des saints qu'ils méprisent accompagnée de leur gloire immense, les enrage. Alors, pour éviter cela, il est très certain qu'ils finissent par s'exiler dans les lieu les plus sinistres et déserts de l'univers.



On m'avait posé une question un jour :
Citation :
Donc, si j ai bien compris :

Une personne qui est en enfer et qui voit une fleur, si elle touche la fleur , se pétales tomberont : c est bien cela ?

Non. C'est plutôt le damné qui ne supporte pas la fleur et la fuit. C'est qu'elle lui rappelle ce Créateur humble et aimant dont il méprise les qualités. Alors il cherche les endroits les plus déserts où rien ne lui rappelle ce Dieu à la fois attirant et rejeté. Au point qu'il finissent par faire leur demeure des désert sinistres et des lieux enflammés AU SENS PROPRE, comme le dit l'Ecriture:
Citation :
"L'étang de feu".

Mais le pire, pour le damné, c'est la rencontre fortuite d'un saint du Ciel. Cela le met en rage, car il dénie à ces gens le bonheur.

Citation :
"C'est MOI qui suis heureux", proclame-t-il ! C'est MOI qui suis l'homme DEBOUT LIBRE.
Pourtant, il VOIT l'inverse. alors il fuit !

Et c'est vrai: les élus du Ciel ont renoncés à TOUT. Et ils ont tout obtenu. Une fleur suffit à les ravir puisqu'ils voient Dieu face à face.

Au contraire, les damnés se sont cherchés et ont tout perdu car ils n'arrivent à profiter de rien.

Conclusions

1° Toute la parole de Dieu sera réalisée, jusqu'au moindre détail, y compris cette description du Moyen Age des étangs de feu.

2° Mais tout cela se fera à cause de la logique de l'âme des damnés, pas à cause d'un sadisme de Dieu. Cela, c'est vraiment un truc périmé définitivement.

Bienvenue, Arnaud ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 14:17

I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mary-ray



Date d'inscription: 01/09/2010
Localisation: France

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 15:00

Violaine
Je ne peux admettre que Dieu , infiniment bon et Miséricordieux refuse le Paradis à un tout petit , qui est innocent de tout péché .
Pour moi c'est un ange , créature de Dieu :sunny:

Rien nous empêche de dire des prières pour ce petit être mort avant d'avoir vécu ..mais je pense sincèrement que vu son âme pure , Dieu l'a déjà pris près de Lui dans son Choeur des anges pour chanter Sa Gloire et prier pour nous ...pauvres pêcheurs ..que nous sommes.

en union

Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 15:03

Mary-ray a écrit:
Violaine
Je ne peux admettre que Dieu , infiniment bon et Miséricordieux refuse le Paradis à un tout petit , qui est innocent de tout péché .
Pour moi c'est un ange , créature de Dieu :sunny:

Rien nous empêche de dire des prières pour ce petit être mort avant d'avoir vécu ..mais je pense sincèrement que vu son âme pure , Dieu l'a déjà pris près de Lui dans son Choeur des anges pour chanter Sa Gloire et prier pour nous ...pauvres pêcheurs ..que nous sommes.

en union

Mary-ray

C'est évident. Dieu ne peut mourir sur la croix pour essayer de sauver des criminel et, en même temps, séparer de lui les tout-petits que l'on a jeté dans la mort par avortement.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Admin
Admin


Date d'inscription: 29/08/2010
Localisation: Canada

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 15:13

Simon a écrit,

Citation :
Bienvenue, Arnaud ! Very Happy




Peut-être que vous vous connaissez ! ?

J'aimerais beaucoup et les membres aussi j'en suis sur,vous connaitre davantage Cher Arnaud,pouvez-vous ouvrir un fil sur (Présentez-vous ) pour que nous puissions faire connaissance.

En attente de ce fil,je vous dit moi aussi ,Bienvenue !

Céline

_________________
La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellejerusalem.forumactif.com
Mary-ray



Date d'inscription: 01/09/2010
Localisation: France

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 15:38

Merci Arnaud de m'approuver pour la Miséricode divine

Je vous suis par vos vidéos sur Internet , et je sais que vos enseignements sont appréciés et de temps en temps , je... visite... votre Forum ! :sunny:

Comme Céline , je suis aussi désireuse que vous vous présentiez pour ceux qui ne vous connaissent pas .

En union

Mary-ray
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 15:48

C'est fait ! Je me suis présenté. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Simon1976



Date d'inscription: 07/12/2010
Age: 37

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 15:50

D'accord avec Arnaud. Dieu est Amour, il n'abandonnera pas tous ces enfants avortés.

Mais il doit être infiniment triste de voir qu'on tue autant d'enfants innocents... :cry:
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur


Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: Belgique

MessageSujet: prière pour les enfants tués !   Jeu Juin 09 2011, 16:59

Voici une prière enseignée par Jésus à un chrétien du sud de la France qui reçoit des locutions de Dieu le Père, de Jésus, de Marie, de saint Joseph et de saint Pio.

Ô Trinité Sainte adorée et bien-aimée,
je baptise en VOTRE DIVIN VOULOIR
tous les enfants nés en ce jour.

Je baptise en VOTRE DIVIN VOULOIR
tous les enfants nés et assassinés en ce jour,
et tous ceux qui attendent d'être accueillis.

Je baptise en VOTRE DIVIN VOULOIR
tous les foetus avortés en ce jour,
et qui attendent d'être accueillis.

Je baptise en VOTRE DIVIN VOULOIR
tous les foetus morts-nés en ce jour et en attente.

Ô Trinité Sainte adorée et bien-aimée,
nous VOUS les présentons tous,
afin que VOUS les baptisiez VOUS-MÊMES en VOTRE DIVIN VOULOIR,
et qu'ainsi ils puissent VOUS adorer,
Vous aimer comme VOUS VOUS aimez entre VOUS,
VOUS glorifier et VOUS rendre grâce.
FIAT ! Amen.

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
violaine



Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: FRANCE

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 16:59

@ Arnaud Dumouch

citation :
Comment osez-vous gifler ainsi la foi d'un nombre majoritaire de catholiques, AFFIRMANT que Vatican II est l'œuvre du Saint Esprit ?

Je suis désolée de vous décevoir, mais vatican II n'est pas que l'oeuvre du Saint ESPRIT, Dieu voulait un renouveau dans son église mais pas de cette facon, ce sont les francs facons et satan qui ont "crées des héresies" dans vatican II.

Dieu n'a jamais voulu du modernisme dans son église

si vous appelez intégriste ceux qui n'ont jamais changé la religion catholique , celle que Jésus à institué, la fidélité aux vrais sacrements, le respect de Jésus Hostie, l'amour des saintes Messes faites par de bons prêtres fidèles à leur sacerdoce, oui je suis intégriste.

mais je reconnais le pape Benoit XVI comme le pasteur du troupeau de l'église,
d'ailleurs , ce bon pape revient à la tradition et essaie de réparer les erreurs commises, mais hélas ce bon pape prisonnier de la franc maconnerie ne fait pas ce qu'il veut, c'est pour cela qu'il devra fuir le vatican.

violaine
Revenir en haut Aller en bas
violaine



Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: FRANCE

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 17:03

@ COQUELICOT

merci Chère Coquelicot , c'est exactement cela, c'est cette prière qui permet aux enfants innocents avortés de pouvoir entrer au ciel , ce baptême fait pour ces enfants est reconnue valide par Jésus Lui-meme.

autrement ces enfants restent dans les limbes en attendant le retour glorieux de Jésus

Violaine
Revenir en haut Aller en bas
Jean Manaus



Date d'inscription: 21/05/2011
Age: 60
Localisation: Manaus (capitale de l'Amazonie)

MessageSujet:    Jeu Juin 09 2011, 18:41

violaine a écrit:
@ Arnaud Dumouch
citation :
Comment osez-vous gifler ainsi la foi d'un nombre majoritaire de catholiques, AFFIRMANT que Vatican II est l'œuvre du Saint Esprit ?
violaine
Violaine, je vous appelle à un peu plus de calme, et de pondération...
Jamais Arnaud n'a dit ce que vous lui faites dire... C'est moi qui l'ai écrit. Et hop, au passage, une nouvelle erreur qui porte préjudice à l'autre...
Citation :
vatican II n'est pas que l'oeuvre du Saint ESPRIT
Houla, vous avez donc un sens extraordinaire du discernement, vous permettant, sans coup férir, de savoir où est la vérité et où est le mensonge... Hmmmm....
Citation :
Dieu voulait un renouveau dans son église mais pas de cette facon
Outch ! Dieu vous a donc réellement tout expliqué son plan !!! Fabuleux !
Citation :
Dieu n'a jamais voulu du modernisme dans son église
Fichtre diantre, Dieu vous a révélé Sa volonté !!!
Citation :
oui je suis intégriste.
Donc acte !
Citation :
Je reconnais Benoit XVI comme le pasteur du troupeau de l'église,
Madame est trop bonne ! Attention, vous vous relâchez...

Allez, ça suffit !
Et si vous mettiez un zest d'amour dans vos paroles et dans vos actes, un soupçon d'humilité (attention, ça tâche! Ah oui, une fois touché, ça ne part plus), un grain de sénevé de doute sur ce que vous croyez être LA Vérité ?
C'est incroyable le nombre de saints... de fous qui ont affirmé de rien savoir, alors que vous êtes la preuve vivante que l'on peut savoir tout sur tout de façon indiscutable.

Hmmm.... ? J'ai été méchant, moi ?!?
Dieu seul jugera de cela, que j'assume dans la charité du Christ.
Je vous embrasse fraternellement, Violaine !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jean-manaus.com
fleurette



Date d'inscription: 18/11/2010

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 20:25

Bonjour Arnaud DUMOUCH,

quel plaisir de lire un théologien !

Je vous rassure tout de suite, puisque vous avez eu la gentillesse d'intervenir ici en m'adressant votre premier message : je ne pense pas que Dieu s'amuse à torturer qui que ce soit, je Le connais "dans mon coeur", et je sais bien depuis ma plus tendre enfance qu'Il n'est qu'Amour, il n'y a qu'à regarder la vie, l'enseignement de Jésus, comment Il guérissait les malades, comment il a pardonné à la femme adultère, comment Il est mort sur la Croix pour chacun de nous !

Je dis ceci avec beaucoup de simplicité, avec un coeur d'enfant.

D'ailleurs ma phrase en réponse à Jean Manaus était :

"j'ai le souvenir que des cris étaient entendus (en enfer)... et que des tortures
étaient infligées...
non par Dieu, mais par les démons...

Jean Manaus avait affirmé :

"Certes, l'enfer existe bel et bien. (...)
Oui il y a des damnés en ce LIEU, mais ils n'ont pas de corps, et non ils
ne hurlent pas sous l'effet de tortures interminables. Leur souffrance
est d'être coupés de Dieu, sans aucun contact, ni aucune possibilité
d'en avoir (...)

Enfin, que l'on s'enlève de la tête l'idée horrible d'un Dieu qui condamnerait à des tortures sans fin. Si ce dieu existait, j’essaierai de l'anéantir !!!"

Votre intervention, cher Arnaud Dumouch, a permis de préciser qu'il y a bien des cris et hurlements en enfer, et Sr Faustine a vu que dans certains cas, il y avait en plus des peines subies par tous les damnés (absence de Dieu, présence de Satan, etc...), des tortures spécifiques qui n'étaient pas destinées à s'arrêter un jour... je ne l'invente pas.

Enfin, Jean Manaus a écrit :

"L'enfer est un lieu dans lequel chacun trouve ce qu'il voulait AVOIR."

Même cela, je le conteste, car nombre d'âmes sont surprises de se retrouver en enfer, elles voulaient certes sur terre vivre sans Dieu, mais sur terre cela avait un autre goût, c'était la liberté du luxe, de la vie au grand air, avec la beauté d'un coucher de soleil dans un hôtel de grand standing, au prix d'argent gagné malhonnêtement, etc... c'était un avortement pour échapper à la responsabilité de voir grandir un enfant qui aurait gâché la belle liberté dont l'âme rêvait pour elle-même... mais ce n'était certainement pas la noirceur absolue de l'enfer, l'absence de toute beauté, la présence visible de démons, et j'en passe...

Jésus nous demande de prier pour que les âmes des plus grands pécheurs échappent aux griffes de Satan... Satan est le menteur par excellence, il leur ment même à eux, ceux qui le suivent parfois sans le savoir...

Les pauvres, il ne veulent pas obéir à Dieu, ils veulent leur totale liberté, loin de Dieu... et se retrouvent au bout du compte en enfer, totalement dépendants de Satan et des autres démons qui habitent ces lieux de désolation absolue... croyez-vous sincèrement que c'est tout ce qu'ils voulaient ? Moi je crois qu'il y a énormément de surprises pour les âmes une fois arrivées en ce lieu...

Adam et Eve ont été trompés sur les conséquences du péché originel, Dieu leur avait annoncé ce qui arriverait vraiment s'ils mangeaient du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, mais l'antique serpent, Satan, leur a menti, et ils l'ont cru... cependant ils ont subi ce que Dieu leur avait annoncé dans la vérité.

C'est pareil pour les damnés... Satan leur ment...

Il y a une plaisanterie qui circulait à propos de Berlusconi, président italien, et que je racconte ici pour l'illustrer (ça donnera une touche d'humour à un sujet drammatique) :

Berlusconi reçoit un jour la visite d'un ange qui l'avertit qu'il va mourir bientôt dans un accident de voiture, mais comme beaucoup de gens le connaissent et prient pour lui, il a la possibilité de choisir à l'avance l'endroit où il ira après sa mort. Berlusconi répond : "mais comment pourrais-je choisir si je ne connais pas l'endroit où je vais aller ?" L'ange lui dit qu'une visite est prévue tant en enfer qu'au paradis, pour qu'il puisse se déterminer en connaissance de cause.

Tout content, Berlusconi part en visite du Paradis : il y voit des personnes heureuses, qui chantent sans fin les louanges de Dieu, des paysages magnifiques, une atmosphère légère, une très belle lumière... il dit à l'ange qu'il trouve cela très beau, mais... est bien tenté de voir l'enfer avant de prendre sa décision.

En enfer, des villas somptueuses, avec des filles lascives allongées devant des piscines, prenant des bains de soleil, des banquets aux tables couvertes de mets succulents, des voitures interminables qui sillonnent les rues, bref, Berlusconi retrouve bien là l'atmosphère à laquelle il est habitué, en mieux... alors il dit à l'ange : "le paradis c'était bien, rien à redire, mais... j'avoue avoir un faible pour l'enfer !" Pas de problème lui répond l'ange, vous êtes libre de choisir !"

Quelques jours plus tard, comme annoncé, l'accident fauche la vie de Berlusconi qui se retrouve en enfer ... là l'obscurité est totale, on entend des cris et hurlements de rage, des démons par milliers torturent les pauvres âmes, il est tout déboussolé, effaré, et se tourne vite vers quelqu'un pour s'écrier : "il doit y avoir une erreur, j'ai visité l'enfer il y a quelques jours et ça n'avait rien à voir avec maintenant ??? que se passe-t-il ?" Et on lui répond : "Oh, mais il y a quelques jours nous étions en période pré-électorale, comme lorsqu'un président annnonce son futur programme pour tenter d'être élu !"

Et si ça ne suffisait pas, se référer à la parabole du riche et de Lazarre, les deux meurent, Lazare va au Paradis, mais le riche se retrouve en enfer, nous dit Jésus... et le riche n'est pas content d'être en enfer, il songe à ses frères sur terre, qui risquent d'aller eux aussi en ce lieu, et il aimerait que ses frères soient avertis du sort qui les attend, pour qu'ils n'y tombent pas comme lui y est tombé...

Jean Manaus, cher frère en Christ, savez-vous combien de fois dans ma vie j'ai dit à Dieu, le coeur débordant de reconnaissance, combien c'était merveilleux d'avoir un Dieu comme Lui, qui, tout puissant, était rempli d'Amour, et non pas assoiffé de pouvoir et prêt à nous écraser, comme certains potentats sur terre, et je Lui disais : "Tu es Dieu, et nous ne t'avons pas choisi, mais quelle chance nous avons que Tu sois Amour, et non pas comme ces puissants sur la terre qui ne pensent qu'à eux... !"



Pour les enfants avortés, ou morts de fausses couches, sans avoir été baptisés, ils sont certes sans péchés, n'ayant pu en commettre, mais ils ont en eux hérité de la marque du péché originel, et c'est le Christ qui nous en libère, et par la grâce du baptême nous sommes plongés avec le Christ dans sa mort et revêtus de la grâce de sa Résurrection.

Un prêtre jésuite m'avait enseigné comment pratiquer moi-même un baptême de "désir" : prendre de l'eau bénite, choisir un prénom pour l'enfant dont on sait qu'il est mort sans baptême, et dire en reprenant une partie de la formule lors d'un baptême :

"Jérémie (par ex), je te baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit, sois prêtre, prophète et roi avec le Christ Jésus !" et faire en l'air un signe de la croix en giclant de l'eau bénite dans l'air, en accompagnement du geste de la croix.

Voilà, aussi simple que cela. Et ensuite faire célébrer une messe de réparation pour les parents de l'enfant avorté.

Les mamans enceintes peuvent faire un baptême de désir pour leur enfant à naître, à l'avance, qui sera bien sûr baptisé pour de bon par un prêtre s'il vient à naître, mais qui sera déjà baptisé par ce baptême de désir, au cas où il mourrait avant de naître (fausse-couche...).

Mirella PIZZIOLI, italienne vivante, reçoit beaucoup de révélations des âmes du purgatoire, elle a un jour assisté à un baptême dans une église, et voilà que lui apparaît une âme d'un enfant mort-né dans la famille de l'enfant qui devait se faire baptiser. Cette petite âme lui a révélé que dans le projet de Dieu, il était prévu que l'enfant mort-né qui n'avait pas été baptisé, puisse bénéficier du baptême automatiquement au moment où un petit frère ou soeur né après lui viendrait à être baptisé. C'est beau à savoir... !

Le Père James MANJACKAL a témoigné avoir été approché en Allemagne par 3 frères mariés qui ne pouvaient avoir d'enfants. Pendant la prière de discernement, le P. Manjackal reçoit comme un flash très puissant une vision d'une clinique avec écrit devant "Clinique d'avortement" ! Les 3 frères dans les larmes lui confirment que leur mère, une doctoresse très connue, avait fondé une clinique d'avortement, par laquelle elle était devenue très riche, et avait légué cet argent à ses 3 enfants. Le Père Manjackal leur explique que cela pèse sur eux comme une malédiction, ils décident alors de rejeter tout cet argent, et le donnent pour faire construire des églises en Afrique, et créer et soutenir un orphelinat. Puis le Père Manjackal reçoit leur confession, et les invite à participer à une messe de réparation pour leur famille et le travail d'avortement de leur maman dans cette clinique.

Or durant la messe de réparation, à un moment donné, le Père Manjackal racconte avoir vu arriver à lui des miriades d'âmes de bébés avortés, qui venaient demander le baptême... et lui les baptisait au fur et à mesure qu'ils arrivaient... cela a pris un temps très long, jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus de nouvelles qui se présentaient... alors il a pu continuer la messe, qui a duré plus de 3 heures !

C'est aussi très beau à savoir, et cela rejoint l'explication de Arnaud Dumouch ci-dessus, où il est dit que les âmes des enfants avortés ne demeurent pas éternellement dans des limbes, mais peuvent en sortir et entrer au paradis... certainement à travers ce ministère de l'Eglise, à travers ses prêtres notamment (mais même nous par notre prière, comme ce prêtre jésuite me l'a expliqué et comme je l'ai dit ci-dessus). J'ai eu confirmation que nous pouvons prier pour l'âme de tout enfant, même qui aurait vécu dans une famille d'une autre religion... car toutes les âmes appartiennent à Dieu, et il n'est pas bon de pénaliser l'âme d'un enfant à cause de la foi ou non foi de ses parents...

Merci Jean Manaus d'être allé chercher votre ami Arnaud Dumouch, du coup vous nous enrichissez, outre la votre, d'une autre présence dense !

fleurette
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 23:56

fleurette a écrit:


Enfin, Jean Manaus a écrit :

"L'enfer est un lieu dans lequel chacun trouve ce qu'il voulait AVOIR."

Même cela, je le conteste, car nombre d'âmes sont surprises de se retrouver en enfer, elles voulaient certes sur terre vivre sans Dieu, mais sur terre cela avait un autre goût, c'était la liberté du luxe, de la vie au grand air, avec la beauté d'un coucher de soleil dans un hôtel de grand standing, au prix d'argent gagné malhonnêtement, etc... c'était un avortement pour échapper à la responsabilité de voir grandir un enfant qui aurait gâché la belle liberté dont l'âme rêvait pour elle-même... mais ce n'était certainement pas la noirceur absolue de l'enfer, l'absence de toute beauté, la présence visible de démons, et j'en passe...

Chère Fleurette, en fait Jean Manaus et vous avez tous les deux raison.

Je veux dire que Dieu ne prive les âme de l'enfer que d'une chose : La vision béatifique. Et il ne les prive d'aucun bien matériel au point de leur rendre un corps magnifique et ressuscité la fin du monde.

Mais, à cause de leur âme perverse, ces damnés ne profitent d'aucun plaisir. La haine ronge tant leur âme que même la vision d'une fleur les met en rage, leur rappelant ce Dieu dont ils détestent l'humilité et l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean Manaus



Date d'inscription: 21/05/2011
Age: 60
Localisation: Manaus (capitale de l'Amazonie)

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Jeu Juin 09 2011, 23:59

Citation :
Merci Jean Manaus d'être allé chercher votre ami Arnaud Dumouch, du coup vous nous enrichissez
Merci à Arnaud de TOUJOURS répondre "présent" quand on l'appelle.
Et vous avez pu constater l'investissement profond avec lequel il le fait.
Moi... je ne suis qu'un inventeur (chercher la définition de ce mot dont plus personne ne connait la véritable signification).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jean-manaus.com
violaine



Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: FRANCE

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Ven Juin 10 2011, 02:23

@ Jean Manaus

je vous remercie de la façon dont vous me traiter,
j'ai simplement répondu à un débat et j'ai dit ce que je pensais, je me suis peut-être trompé dans une citation, mais cela n'empêche aucunement de dire ce que je pense.

Je n'ai jamais prétendu tout connaitre et avoir la science infuse mais peut-être faut-il mieux avoir la franchise de dire ce que l'on pense et à ce que l'on croit, que ne rien dire du tout.

alors donc, faisons comme beaucoup ici, lisons et ne disons rien comme cela aucune remarque désobligeante et blessante ne vous sera faites

Violaine
Revenir en haut Aller en bas
fleurette



Date d'inscription: 18/11/2010

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Ven Juin 10 2011, 07:00

Chers tous,

je constate les limites de l'expression écrite dans un forum : il faut du temps pour bien connaître les membres actifs, ou présents, et comprendre correctement ce que chacun chacune exprime... nous pouvons tous nous tromper dans notre compréhension d'un message d'un autre membre, à un moment ou à un autre, et ce que je regrette, ce sont les phrases un peu dures qui sont "envoyées" à untel ou une telle... sous prétexte de redresser la vérité... et on oublie au passage la charité...

Depuis des mois que j'ai participé sur ce forum, je peux vous rassurer Jean Manaus, Violaine aime profondément Jésus, est très attachée à la tradition de l'Eglise d'avant Vatican II, et au Pape actuel... et si nous acceptons vous et moi mieux qu'elle Vatican II, je peux vous dire que j'ai découvert un certain nombre de problèmes qui ont été amenés par Vatican II, et qu'une amie religieuse très attachée à l'Eglise d'avant Vatican II autant qu'à l'obéissance à l'Eglise actuelle, m'a expliqué que bien des consignes données initialement concernant les choses à modifier, à améliorer, ont été outrepassées par les commissionns instituées pour étudier ces changements, et ainsi la volonté première du Pape n'a pas été respectée...

Il est vrai, Jean Manaus, que les franc-maçons ont infiltré le Vatican de l'intérieur, nous avons environ 1 tiers de Cardinaux (40 sur 120) qui rendent un culte à Satan... et font partie de la Franc-maçonnerie que l'on nomme "ecclésiastique", car se trouvant parmi les gens d'église ! Le Faux prophète à venir, est en fait un Cardinal qui vit actuellement parmi les Cardinaux, appartient à cette franc-maçonnerie ecclésiastique, et pratique l'homosexualité dans des rituels franc-maçons sataniques...

Ne soyons pas trop durs les uns envers les autres... nous avons besoin les uns des autres pour affronter les temps de la fin qui s'en viennent, ceux annoncés par l'Eprit Saint dans le livre de l'Apocalypse... car l'Antéchrist et le Faux prophètes seront bientôt en place, le Faux prophète prendra indûment la place du Pape Benoït XVI au Vatican... il faut être préparés à cela, prier, et ne pas perdre des énergies à nous battre sur de faux problèmes.

Amour et Paix à tous et toutes,

fleurette


Dernière édition par fleurette le Ven Juin 10 2011, 07:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Ven Juin 10 2011, 07:05

Chère Fleurette, chère Violaine, ce n'est pas Vatican II, le problème. C'est la façon dont un certain clergé, majoritaire en Occident, s'est permis d'interpréter ce Concile en opposition avec le Magistère authentique des papes Paul VI, Jean-Paul II et Benoît XVI. Et ce Magistère autoproclamé a identifié l'Evangile avec leur conception post mai 68.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fleurette



Date d'inscription: 18/11/2010

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Ven Juin 10 2011, 07:10

Merci Arnaud pour cette précision, importante, que je crois volontiers !

N'y a-t-il pas eu aussi des décisions mauvaises prises, dans un certain nombre de cas, dont l'exorciste du Vatican, dom Gabriel AMORTH a parlé dans une interview ? (il y a un fil ici qui en parle...).

Il est difficile pour nous de savoir précisément ce qu'il en est... parfois des infos nous parviennent... merci pour votre apport précieux.

fleurette
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Ven Juin 10 2011, 07:49

Chère Fleurette, c'est vrai : les ^papes ne sont pas protégés et rendu infaillibles pour ce qui est des décisions concrètes (pastorales). Par exemple, Benoît XVI reconnait que la mise en place de la Nouvelle liturgie de Vatican II a souvent été faite sans délicatesse ni respect de la sensibilité des gens.

L'infaillibilité pontificale ne porte que sur une chose : la doctrine universelle du salut.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
violaine



Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: FRANCE

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Ven Juin 10 2011, 08:27

[quote]L'infaillibilité pontificale ne porte que sur une chose : la doctrine universelle du salut. [/quote]

C'est bien pour cela que je suis fidèle à la tradition catholique, j'aime beaucoup notre Pape Benoit XVI qui souffre beaucoup et ne peut pas faire et dire ce qu'il veut, il est prisonnier du vatican, comme Jésus le dit bien souvent dans de nombreux messages.

dans peu de temps, il devra fuir le vatican, cela me semble clair qu'il ne peut compter que sur un petit nombre de fidèles cardinaux et évêques, le reste appartient à satan.

merci Fleurette de ton discernement et de rétablir la juste part des choses

Violaine
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Ven Juin 10 2011, 08:33

Cher Violaine, un jour, la papauté devra fuir mais je ne pense pas que ce sera sous le pontificat de Benoît XVI. Cela se fera au cours des temps, au moment voulu. La catholicité est encore trop forte pour que cela arrive à notre époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
violaine



Date d'inscription: 06/09/2010
Localisation: FRANCE

MessageSujet: e   Ven Juin 10 2011, 08:44

@ Arnaud Dumouch

vous trouvez que la catholicité est encore assez forte,moi je ne pense pas, les églises se vident, les vrais catholiques sont de moins en moins nombreux, certains font leur religion soit disant catholique à leur manière,c'est tout et n'importe quoi.

Dans certains paroisses, des prêtres disent ne plus croire au purgatoire, ni à l'enfer,
le péché n'existe plus , les commandements de Dieu et de l'église qui les connait maintenant à notre époque ? et la liste serait longue à poursuivre

c'est bien la confusion et le futur schisme annoncé par Jésus se fera lors de la proclamation du Dogme de Marie co-Rédemptrice et là on arrivera à la division de l'église et peut-être en découlera la fuite du pape Benoit XVI !

Violaine
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch



Date d'inscription: 08/06/2011

MessageSujet: Re: Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE   Ven Juin 10 2011, 09:03

L'Europe apostasie mais respecte la vie des chrétiens et l'Etat du Vatican. Et cela durera encore longtemps. Jusqu'à ce que se lève une génération qui aura un autre état d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 

Preuve scientifique que l'ENFER existe : un forage à 15 km de profond à MOURMANSK en RUSSIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: -
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet