VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Voeux pour l'année civile 2019

Aller en bas 
AuteurMessage
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Voeux pour l'année civile 2019   Mar Jan 01 2019, 12:43

.

Pour cette nouvelle année 2019 qui se révèle à être pour le monde une année noire, très noire,
extrêmement noire, ultra noire, toute "ténèbres" en devenir !




Mon souhait est une Bénédiction :

“Que le Seigneur te bénisse et te garde !
Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage,
qu’il te prenne en grâce !
Que le Seigneur tourne vers toi son visage,
qu’il t’apporte la paix !”

(Nb 6, 22-27)



Que ton visage irradie tout entier de la Lumière du Très Haut !
Qu'IL fasse de toi, son "Fil de Lumière" qui puise par la Croix en l'Esprit Saint.
Alors, du "Phare du Salut" qu'est le CHRIST ...
Tu attireras ceux qui sont égarés dans la tourmente, ceux qui sont perdus, ceux qui sont entrain de perdre la vie !
Tu éclaireras leur chemin !
Heureux seras-tu, de pouvoir être participant à éclairer leur voie jusqu'au rivage du Royaume des CIEUX !
En CHRIST SAUVEUR tu participeras à leur Salut !



Puisses-tu faire le bon choix,
Pour que ce souhait qui est devenu une Bénédiction,
Puisse produire son Saint Fruit à ton plus grand bénéfice,
Te rendre participant aux Bonheur Véritable, à la participation plénière de la "Joie et Paix des Cieux".



Par ce choix judicieux,
que les ténèbres épouvantables de cette année 2019 se transforment pour toi en Pure LUMIÈRE DES CIEUX !
Amen


André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur
COQUELICOT

Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Mer Jan 02 2019, 15:38

Que la nouvelle année 2019, vous soit
vouée entièrement à Jésus-Christ,
par le Coeur Immaculé de Marie,
avec la protection des saints Archanges et des Anges,
sous la DIVINE VOLONTE DE DIEU TRINE !

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Jeu Jan 03 2019, 07:01

.

2019, une année noire !

Perceptions d'une Maman Chrétienne :



Citation :
03 janvier 2019
“Ouvrir le feu sur la foule” : des policiers demandent à Macron de s’expliquer



Le syndicat France Police s’est insurgé, lundi 31 décembre, contre certains propos du président de la République sur la “complaisance” avec laquelle étaient traités les “gilets jaunes”.


Les vœux du président Macron sont loin d’avoir fait l’unanimité. Une phrase en particulier a choqué les forces de l’ordre. Le syndicat France Police a immédiatement tenu à réagir.

Évoquant les débordements qui ont émaillé les manifestations des « gilets jaunes », le chef de l’Etat n’a pas fait dans le détail : « Que certains prennent pour prétexte de parler au nom du peuple […] et n’étant en fait que les porte-voix d’une foule haineuse, s’en prennent aux élus, aux forces de l’ordre, aux journalistes, aux juifs, aux étrangers, aux homosexuels, c’est tout simplement la négation de la France », a-t-il martelé lors de son allocution. Il a ensuite insisté sur le fait que « l’ordre républicain sera assuré sans complaisance ».

C’est ce terme de « complaisance » qui a fait tiquer les policiers. Dans un communiqué publié sur leur site, le syndicat France Police a précisé attendre « avec impatience les orientations sécuritaires proposées par l’exécutif pour réprimer les Gilets jaunes ‘sans complaisance’ ». Il se pose ensuite la question de savoir s’ils ont effectivement « été complaisants avec les Gilets jaunes depuis le 17 novembre alors que plusieurs manifestants pacifiques ont probablement été mutilés par nos LBD [lanceur de balle de défense] et nos grenades de désencerclement de type GLI-F4 ». Avant d’interpeller directement le président : « Pour être moins complaisants, faudra-t-il ouvrir le feu sur la foule ? », demande le syndicat. Pour lui, « les propos du chef de l’Etat demandent des éclaircissements car France Police – Policiers en colère ne voit pas comment les forces de l’ordre pourraient être moins complaisantes en l’état des choses avec les Gilets jaunes ».

http://echelledejacob.blogspot.com/2019/01/ouvrir-le-feu-sur-la-foule-des.html

Il s'agit de comprendre que sans la mise en évidence du Réel-Réalité en "vue et sue" de tous ... il est impossible qu'une vague de conversions puisse se produire !
La Croix est indispensable !
Que disparaisse enfin toute chimère et illusion démoniaque ... que tous VOIENT enfin ... et puis que chacun choisisse entre DIEU-MISERICORDE-JUSTICE et le monde impitoyable ... entre la VIE et la mort ! Amen

Que tous les liens se fassent jour,
Que tout ce qui était caché-voilé devienne visible,
Que nous aussi soyons TEMOINS ... Amen


Citation :

02 janvier 2019
Merkel confirme que les citoyens n'ont pas leur mot à dire sur l'immigration ni la souveraineté



Mes chers lecteurs, vu l'importance capitale de cet article de nos amis de ZH, mais qui est allemand à la base, je vous l'ai traduit intégralement car il concerne une conférence donnée par Angela Merkel le 21 novembre 2018.

Attention: ce que vous allez lire vous prouve que LA FRANCE VA ÊTRE EFFACÉE. Pour les gens qui ne voudront pas croire ce qu'ils vont lire, voici le lien exact aussi bien pour ZH que pour le site Konrad Adenaouer Stiftung.

L'immigration massive organisée depuis 1973 et qui est arrivé à son paroxysme depuis 2015 a été voulue et organisée à 100% par les Etats-Unis principal promoteur du fameux Ordre Mondial dont Sarkozy avait souvent parlé.

« Les Etats nations doivent se préparer aujourd’hui à abandonner leur souveraineté », selon la chancelière allemande Angela Merkel, qui a expliqué à une assemblée à Berlin que les Etats nations souverains ne doivent pas écouter la volonté de leurs citoyens lorsqu’on arrive aux questions sur l’immigration, les frontières, ou même la souveraineté pure.

Non, ce n’est pas quelque chose qui a été dit par Adolf Hitler voici plusieurs décades, mais bien ce que Mme Merkel a dit au public lors d'une cérémonie à la fondation Konrad Adenauer de Berlin. Merkel a annoncé qu’elle ne se représentera pas en 2021 et il est clair qu’elle essaie de pousser son agenda globaliste jusqu’à ses conclusions les plus perturbantes avant de quitter le pouvoir « Mais de manière ordonnée » a t'elle plaisanté, pour détendre l’atmosophère. Comme elle a toujours eu un peu de mal avec l'humour, aussitôt elle s’est lancée dans un discours sombre, condamnant les gens de son propre parti politique qui pensent que l’Allemagne devrait écouter la volonté de ses citoyens et qu'ils auraient dû refuser de signer le pacte très controversé sur la migration des Nations Unies: « il y a des (politiciens) qui croyaient qu’ils pouvaient décider quand ces accords seront caducs parce qu’ils représentent le peuple (mais) les peuples sont des individus qui vivent dans un pays, ils ne sont pas un groupe qui se définit lui-même comme le peuple (allemand) a t’elle souligné.

Mme Merkel avait précédemment accusé les critiques du pacte UN sur l’immigration comme n’étant pas des patriotes, disant « ce n’est pas du patriotisme, parce que le patriotisme c’est quand vous incluez d’autres dans les intérêts allemands et acceptez les situations "gagnant-gagnant" ».

Ses mots sont l’écho des commentaires récents faits par le très impopulaire président français Emmanuel Macron qui a déclaré dans son discours du 11 novembre que "le patriotisme est l’exact opposé du nationalisme (parce que) le nationalisme c’est la trahison". Ces déclarations ont été particulièrement impopulaires avec les Français et son taux d’approbation dans les sondages a plongé encore plus après ses commentaires.

Macron, dont le manque de charisme montre qu’il est incapable de gérer la montée en puissance des protestations en France, a dit au Bundestag que la France et l’Allemagne devraient être le centre de ce nouvel ordre mondial émergeant : le couple franco-allemand a l’obligation de ne pas laisser le monde glisser dans le chaos et de le guider sur la route de la paix … " l’Europe doit être plus forte… et elle doit gagner encore plus de souveraineté" a t’il continué en demandant, exactement comme Merkel, que les Etats membres de l’Union Européenne rendent leur souveraineté nationale à Bruxelles en ce qui concerne « les affaires étrangères, l’immigration et le développement », et, en même temps, lui donnent une part supplémentaire « de nos budgets et même de nos ressources fiscales ».

Soit les Français acceptent la disparition pure et simple de leur pays voulue par cette oligarchie invisible qui explique ouvertement que l'opinion des citoyens, on s'en moque, soit ils se révoltent comme le semble indiquer le mouvement des Gilets Jaunes en France, mais également un peu partout en Europe. Dans tous les cas, mes chers lecteurs (en particulier militaires, gendarmes et policiers) je vous invite à partager cet article en masse. Vous comprenez bien pourquoi les collabos du journal Le Monde m'ont désigné comme conspirationniste: parce que je vous donne les informations les plus importantes qu'eux vous dissimulent et cela pour des raisons éminemment stratégiques.

PS: ci-dessous, George Soros, grand exécuteurs des ordres de ce Nouvel Ordre Mondial a été remercié comme il se doit par ni plus ni moins que le Financial Times qui l'a nommé "homme de l'année du FT"... Rien que ça !




http://echelledejacob.blogspot.com/2019/01/merkel-confirme-que-les-citoyens-nont.html

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Mar Jan 08 2019, 19:22

.

Ah les voeux !
Si seulement les voeux étaient une "Bénédiction de Croyant" ... là oui, le résultat serait concluant car la Bénédiction engage DIEU à inter-agir !
Mais un voeux, livré à lui-même ... bof !!!

Citation :
08 janvier 2019
« 2019, année… erratique ! »


Avant de démarrer, je vous souhaite à toutes et tous, à chacune et à chacun, à celles et ceux qui me lisent, une bonne année, car au fond, c’est le bonheur que nous cherchons tous. Relisez cette phrase. Et après, écoutez la dialectique de notre ministre de l’Intérieur et de nos mamamouchis du gouvernement. Cela devrait vous faire sourire, car c’est leurs éléments de langage systématiquement répétés.

Je vous souhaite donc du fond du cœur une année où votre santé, la plus solide possible, vous permettra de mener à bien vos projets. Je nous souhaite collectivement de savoir retrouver le chemin de la concorde nationale et la voie pour guérir notre pays. Nous sentons tous de façon plus ou moins claire les pulsions terribles de violence qui tiraillent et déchirent notre France. Nous savons tous, hélas, que c’est assez mal parti.

Vous connaissez certainement la chanson, « 69, année érotique »… Je n’ai pas pu m’empêcher d’adapter ce titre pour l’année 2019, qui s’annonce, pour rester sobre et pudique, pour le moins… erratique.

Il n’y a pas de violence légitime !

Vous avez sans doute tous en tête ces images où un désormais boxeur célèbre français repousse à lui seul et à la force de ses poings quelques gendarmes mobiles dépassés, après d’ailleurs en avoir tabassé un au sol.

Vous avez sans doute moins en tête les images de toutes ces têtes défigurées par des tirs de flash-ball en plein milieu des visages au mépris de toutes les règles d’engagement et d’utilisation de la force.

Alors, aujourd’hui, et pour bien démarrer l’année, je souhaitais remettre l’église au milieu du village.

Il n’y a aucune violence légitime, et cela est évidemment valable pour nos forces de l’ordre.

Il n’y a que des violences indispensables, et cela n’a rien à voir.

Nous sommes tous d’accord sur le fait d’exercer une violence indispensable pour arrêter un terroriste en train de massacrer des innocents. Il n’y a pas franchement de débat dans un tel cas. Ici, la violence n’est pas « légitime ». Elle est indispensable.

Elle est indispensable pour préserver « plus » de vies !

Parler de violence « légitime » de la part d’un État sur son propre peuple légitime justement quelque chose qui n’est en aucun cas… légitime. C’est la raison pour laquelle je préfère parler de violence indispensable.

Le critère de violence indispensable est d’ailleurs, au fond, celui qui est retenu par notre justice dans les histoires de légitime défense.

La violence était-elle indispensable pour préserver la vie de ma famille par exemple ?

Certains peuvent considérer qu’il est légitime de « flinguer » le cambrioleur qui fuit sur un scooter en pleine rue, et qui est déjà à 50 mètres et ne représente plus une menace.

Je ne juge pas. Je « philosophe ».

Je dis donc que si certains peuvent juger que l’abattre est « légitime », on peut aussi juger que la violence n’est pas « indispensable » à la préservation de la vie puisque l’agression a « cessé ».

Se demander à chaque violence si elle est indispensable permet d’éviter justement les abus.

Ceux aussi bien des citoyens que des forces de l’ordre.

L’effet « foule », énervement ou testostérone est valable pour les « bleus » comme pour les « jaunes ».

Ce commandant de police qui frappe à plusieurs reprises un jeune homme désarmé, qui n’offre aucune résistance, de manière complètement hallucinante, n’exerce aucune violence indispensable. Puis, il recommence à plusieurs reprises. À chaque fois, d’autres policiers viendront s’interposer (légitimement) pour faire cesser ces agressions.

Peu importe ce qui se passe avant.

La violence des forces de l’ordre n’est pas une vengeance. Elle ne doit jamais l’être. Aucun tabassage ne peut être justifié et n’est justifiable.
C’est parce que la violence des policiers est indispensable qu’elle est acceptable et acceptée par tous les citoyens. Tout ce qui déroge à cette règle de bon sens sèmera les germes de violences futures encore plus grandes dont nous serons collectivement tous les victimes.

La réalité d’un mouvement comme celui des gilets jaunes pose évidemment le problème de la violence, mais quand on pose le sujet de la violence, il n’est jamais le fait, ou très rarement, d’un camp, mais généralement la conséquence d’un terrible cercle vicieux.

Les violences se répondent entre elles. Elles s’agrègent. Se complètent. S’amplifient. Nous ne sommes pas ici, avec les gilets jaunes, dans le cadre de la violence liée à une délinquance de droit commun, ce qui ne veut pas dire que cette violence soit justifiable.

Ces violences vont se répondre de plus en plus rapidement et de plus en plus fortement. Cela d’autant plus que manifestement, les ordres donnés aux forces de l’ordre sont à la limite des règles démocratiques. Il est, à cet égard, indispensable de rappeler à chacun, gilets jaunes comme gilets bleus, que l’on est toujours jugé individuellement.

La responsabilité individuelle prend une tournure très différente quand soufflent les grands vents.

Il n’y a rien à espérer ni à attendre d’une répression de plus en plus forte. De plus en plus aveugle. De plus en plus arbitraire.

Le métier de nos gendarmes et de nos policiers est de donner du temps pour que la réponse politique puisse s’exprimer dans un cadre de maintien de l’ordre et d’ordre maintenu. Pas de permettre le maintien au pouvoir de certains au détriment d’autres. Nuance complexe, certes, mais nuance indispensable.

Dit autrement, les forces de l’ordre sont au service de la République et de l’État, pas l’outil de quelques représentants, fussent-ils élus, désignés par ceux qui ont été élus ou encore hauts fonctionnaires.

En dépassant certaines limites, les forces de l’ordre prennent le risque de passer, dans l’esprit des citoyens, du statut de police à celui de milice patronale ou oligarchique. Croyez-moi, c’est une dérive qui, si elle se poursuit, sera terrible de conséquence pour tout le monde. Pourquoi ?

Parce que la violence exercée des gilets bleus sur les gilets jaunes, devenant « illégitime » dans la mesure où elle ne sera plus au service du peuple, mais de la protection d’une petite caste honnie, ouvrira la porte à toutes les outrances d’un côté comme de l’autre.

Pour résumer, c’est parce qu’une violence est indispensable qu’elle est légitime et donc acceptable. Pas parce qu’elle exercée par un homme habillé en bleu au nom de l’État.

La France est un vieux pays, une vieille nation comme le disait si bien Dominique de Villepin. Beaucoup ont encore, dans l’inconscient collectif, une « certaine vision de la France » et de ce qui y est possible ou impossible.

Il n’y aura de réponse réelle et durable que politique et démocratique.

Depuis le départ, j’explique qu’il n’y aura de réponse que démocratique, en rendant au peuple le pouvoir qu’il réclame légitimement, car contrairement à la violence qui n’est jamais légitime, mais parfois indispensable, la souveraineté et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes sont évidemment ce qu’il y a de plus légitime.

Cette demande est d’ailleurs tellement légitime qu’elle est gravée dans à peu près toutes les Déclarations des droits de l’homme ou constitutions de pays dits « démocratiques ».

Je persiste dans mon analyse qui consiste également à dire que nous ne sommes pas dans une jacquerie fiscale, bien que les taxes soient le point de départ de la révolte, mais dans un mouvement profondément révolutionnaire par essence et par nature et qui vise une réappropriation du pouvoir par le peuple et pour le peuple, ce qui, disons-le sans ambiguïté, est un vrai sujet.

Malgré les cris d’orfraie de nos politiciens qui hurlent que c’est la République qui est attaquée, mon analyse est très différente sur ce point précis. La République n’est pas attaquée. Les manifestants entonnent l’hymne de la République, brandissent son étendard. La République n’est pas rejetée. Ce sont les représentants et les mamamouchis actuels qui provoquent un rejet terrible. En voici la raison.

Le fond du sujet, c’est qu’évidemment les peuples européens subissent depuis plus de 10 ans maintenant des successions ininterrompues de dénis de démocratie.

Des élites « éclairées » se sont arrogé le droit de penser pour tous et de faire la politique qu’ils souhaitent contre les peuples qu’ils sont censés représenter.

On ne peut pas éternellement mener une politique contre son propre peuple sans qu’il n’y ait, à un moment donné, de conséquences désagréables.

Cela fait des années que vous pouvez trouver en fin de chacun de mes éditos cette citation de JFK : « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes. »

Cela n’est pas un hasard. Le chemin que nous empruntons ne peut nous mener qu’à cette alternative. Ce n’est pas faute de prévenir et d’alerter depuis des années et des années. Je suis évidemment favorable aux révolutions pacifiques pour éviter à tout prix les révolutions violentes. Hélas, pour cela, il faut que ceux qui dirigent anticipent, comprennent et acceptent pacifiquement de remettre une partie de leur pouvoir… Nous n’en prenons malheureusement pas franchement le chemin.

Pour sortir réellement de la crise, la réponse est politique.
La vision est politique.
La solution est une adaptation et une modernisation de notre superstructure à notre infrastructure.

Sans réponses concrètes et réelles, alors notre pays sera contraint de subir ces montées de violences qui deviendront de plus en plus fortes.

À cet égard, le cas de la Grèce est édifiant. Même le « gauchiste » Tsipras finira par faire la politique exigée par Bruxelles contre la population grecque qui souffre depuis maintenant plus de 10 ans.

Tout vient de la crise de 2008 !

Enfin, non, cela vient d’avant, et les causes sont multiples, mais l’étincelle, c’est évidemment la crise des subprimes de 2007 et 2008.

Nous sommes en 2019, et nous sommes sensiblement dans la même situation, mais… en pire. Nous avons accumulé encore plus de dettes, encore plus de déséquilibres, encore plus de difficultés et les mêmes causes produisent généralement des effets assez identiques.

La FED monte ses taux, malgré les hurlements de Donald Trump, qui voit très bien l’effondrement économique poindre le bout de son nez et la chute des marchés boursiers en raison justement de la politique de la FED.

Avant chaque crise, les banques centrales montent les taux. Les banques centrales déclenchent volontairement les crises.

La FED a décidé de le faire à nouveau. Elle monte donc ses taux, et on voit bien que les marchés souffrent déjà.

La probabilité de crise économique majeure pour 2019 est donc très élevée.

La Macronie risque donc d’être confrontée rapidement à un contexte économique très détérioré (alors qu’il n’est déjà pas fondamentalement brillant) au moment même où le gouvernement veut « accélérer » ses « réformes » pour les rendre plus « radicales », comme le dit le pauvre Griveaux, évacué en urgence de son Palais avant une rencontre directe avec la radicalité des gilets jaunes. Réformes explosives des retraites, et encore plus de l’indemnisation du chômage !!

Le chômage, déjà très élevé, va monter avec la nouvelle crise. Les indemnités vont baisser.

Les effets seront terribles. Cette politique, incompréhensible.

Sans oublier le prélèvement à la source qui va s’avérer une nouvelle source d’emmerdements pour le gouvernement.

En clair, l’année 2019 s’annonce au mieux erratique, au pire… révolutionnaire ! N’oublions pas que les révolutions sont toujours le fait d’une infime minorité.

Au fait, bonne année !!! J’en profite pour adresser un immense merci aux abonnés à la lettre STRATEGIES. Mon indépendance est assurée par vous mes chers lecteurs.
Alors du fond du cœur, recevez toute ma gratitude.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

http://echelledejacob.blogspot.com/2019/01/2019-annee-erratique.html


Hors de la vision spirituelle ... on ne peut être qu'ébahi par tout ce qui est entrain de ce passer ... bof !
Vue du monde, toutes les les perspectives pour les peuples sont "noir de noir ... y a plus d'espoir" !

La vérité est qu'il y avait en occident des dictatures softs qu'on appelait "démo(n)cratie" ... obligées de révéler désormais leur vrais visages de "dictatures-hard", particulièrement en France !

Incroyable mais vrai :






La police annonce la couleur

Citation :

08 janvier 2019
Un responsable syndical policier confirme que les tirs tendus (interdits) sont bien effectués sur ordre du gouvernement


Lors d'un débat très polarisé entre policier et Gilet Jaune qui a été diffusé sur RT, Eric Roman, secrétaire national du syndicat France Police, Policiers en colère a confirmé (à partir de 06:50) que "tout ce qui est tirs tendus est ordonné de toute façon par l'autorité hiérarchique donc c'est ordonné par les commissaires et ça remonte jusqu'aux préfets donc nous obéissons aux ordres".


Bien sûr, les préfets sont eux-même sous l'autorité du ministère de l'intérieur donc les ordres viennent de là. Macron a bien autorisé les policiers au niveau national à tirer au flashball (enfin c'est un abus de langage, au LBD40) sur la tête des manifestants. On en est là et cela explique tous les blessures irréversibles que l'on observe ces dernières semaines. C'est une raison plus que suffisante pour demander la destitution de ce gouvernement qui s'attaque ainsi à la population civile.

Libre à chacun de voir toute la vidéo mais on y trouve aussi beaucoup de mauvaise foi de la part du policier et aucune autre information réellement nouvelle.

Encore récemment à Epinal, un homme à été visé à la tête alors qu'il essayait de protéger un enfant selon ses dires. Et c'est ainsi depuis des semaines. Certains sur Twitter ont témoigné en disant qu'ils ne vont plus aux manifestations...par peur de la police.

http://echelledejacob.blogspot.com/2019/01/un-responsable-syndical-policier.html

Citation :

06 janvier 2019
Le régime en place octroie une prime annuelle scandaleuse aux Officiers généraux de l'armée pour acheter leur loyauté


Dans un décret (n° 2018-955) paru le 10 novembre 2018 au Journal officiel, le gouvernement a autorisé, sans faire la moindre vague dans les médias (uniquement sur Youtube), la création d'une " indemnité spécifique de haute responsabilité" scandaleusement importante pour les "officiers généraux occupant certains emplois présentant un niveau de responsabilité particulièrement élevé".

En gros, tout le gratin du commandement militaire. En s'assurant de leur loyauté en leur graissant la patte à un moment fort opportun, on ne peut pas s'empêcher de penser que le gouvernement souhaite ainsi éviter un coup d'état, après la récente grogne d'une douzaine de généraux à l'encontre de l'exécutif concernant le pacte de Marrakech.

"Ce décret institue, en faveur des officiers généraux et selon le niveau de responsabilité de leur emploi, une indemnité spécifique de haute responsabilité. Cette indemnité est composée d'une part fonctionnelle prenant en considération les responsabilités afférentes à ces emplois dans la conduite des politiques publiques de défense, les sujétions particulières et le niveau d'encadrement, et d'une part variable liée aux résultats dans l'exercice de ces fonctions. La part fonctionnelle fait l'objet d'un versement mensuel, la part variable d'un versement annuel. "

Ce décret est mis en application à partir du 1er janvier 2019.

Le montant de cette indemnité dépasse largement ce que touchent certains français en plusieurs années de travail. On trouve tout d'abord une part fixe liée à la fonction et payée mensuellement.
etc.
http://echelledejacob.blogspot.com/2019/01/le-regime-en-place-octroie-une-prime.html


Béni Sois-TU SEIGNEUR pour le "DEVOIR DE VERITE" qui s'impose à tous !
Donne nous SEIGNEUR de pouvoir témoigner ouvertement de notre  FOI ... Merci

Jusqu'à Noël il n'y avait que les Chrétiens que je pouvais porter d'une façon particulière et juste dans ma prière ... s'y rajoutent désormais les "petites gens" !

"SEIGNEUR de Gloire des Petites Gens", je te les présente avec tous leurs besoins et aspirations justes et nobles ... puisque TU les as pris sous le "Couvert de Ta Faveur" daigne les Bénir !
TOI notre ROI Intervient, daigne rétablir Ton REGNE en FRANCE ... que Tes Sts Anges agissent selon ma dernière prière mais de telle façon qu'aucun des authentiques gilets jaunes n'ait à subir en retour le courroux du pouvoir usurpateur actuel. Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Mer Jan 09 2019, 07:05

.

Un Baptisé ne peut se limiter à une approche Confucéenne !

Confucius est probablement à l'origine des "singes de la sagesse" ... le but étant d'éviter la souffrance !






http://www.gaia-images.com/trois-singes-de-sagesse/


Jésus CHRIST EST ROI car il a pris à Coeur notre Salut ... et s'est totalement engagé en ce sens ... jusqu'à mourir sur la CROIX de la façon la plus infamante qui soit !

IL EST toujours notre ROI et s'engage en notre Faveur !
Celui qui le Suit se doit aussi de s'engager en Faveur des petites gens !

Les petites gens ne LE connaissent pas en majorité ... à nous de Le révéler !
Du haut de notre dimension spirituelle et de Communion Sainte, avons le Devoir de les prendre en charge ... prier-supplier-intervenir auprès du TRES-HAUT !

Car si nous ne voulons pas "entendre-voir-parler" tel les singes de la "fausse sagesse" ... tous en subiront les frais !


Étrange on dirait de vrais jumeaux ?

Sauf que l'un est Fils de France et l'autre fils d'allah !

Entre le Bien et le mal, il faut choisir !

Entre la Vie et la mort, il faut choisir !

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Mer Jan 09 2019, 19:03

.

Une histoire de boxeur !


Gendarmes frappés à Paris : le boxeur Gilet jaune justifie son geste


Citation :

2ème cagnotte Leetchi bloquée par le gouvernement



Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, la cagnotte de Christophe Dettinger, celui qui a boxé un policier, a été bloquéee par Leetchi, sans aucune raison juridique valable, en dépit de tout bon sens d’aide, de générosité, de pardon, d’Amour, de compassion, de soutien et de partage qui sont des valeurs essentielles dans le monde que nous voulons voir sur Terre.

Récemment je me disais que la cagnotte Leetchi qui avait été lancée pour moi n’avançait plus depuis que je l’avais affiché sur stopmensonges.com (la Cagnotte avait été lancée par Corine Riotte pour m’aider dans mon installation en France).
Voir article : https://stopmensonges.com/arrestation-de-laurent-freeman-et-son-proces-contre-le-grand-orient-de-france/

https://stopmensonges.com/2eme-cagnotte-leetchi-bloquee-par-le-gouvernement/

Citation :

« Que nous dit le succès de la cagnotte du boxeur ?! »
par Charles Sannat | 9 Jan 2019


Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Mes chers et fidèles lecteurs,

Depuis hier soir, je suis la cagnotte du « boxer » qui a été mise en ligne sur le site Leetchi et les réactions que cela entraîne. Ce qui se passe est passionnant. Intellectuellement, c’est ahurissant. J’ai l’impression de contempler un asile de fous. La tension monte terriblement depuis hier soir, et là, nous en sommes au moment où un membre de gouvernement réclame la liste des « donateurs »…  Le pays sombre dans une hystérie collective, prélude à la folie de tous qui se transformera en violence de tous contre chacun.

Je précise, dans ce climat délétère, qu’analyser un phénomène n’est pas le soutenir ou le condamner…

Une « petite » cagnotte, mais un gros problème !

C’est fou comme une petite cagnotte microéconomique peut révéler et relever de « politique » et de la situation désastreuse de notre pays.

En quelques heures, la barre des 100 000 euros collectés a été franchie allègrement. Les dons affluent par milliers, ainsi que les commentaires. Je vous invite à aller les lire. Peu importe ce que vous pensez, ce que vous croyez moral ou pas. Si nous analysons froidement les choses et ce que nous révèle la réalité, c’est que, au moment où j’écris ces lignes, 8 000 personnes viennent de donner de l’argent à Christophe Dettinger, 2 500 ont écrit un mot de soutien sans cacher leur identité. En fait, vous ne pourrez plus les lire, car Leetchi a fermé la cagnotte.

De l’autre côté, les « foulards rouges » ont lancé au même moment ou presque une pétition demandant à ce même Christophe de « rendre l’argent ».

1 000 signatures… et 2 commentaires.

Sur le ring donc, les gilets jaunes, le flot de dons et de soutien.

De l’autre côté, la « Macronie », un peu moins de 1 000 signatures peu engageantes, puisque signer une pétition en ligne ce n’est pas donner de l’argent !! et 2 commentaires… c’est dire le peu d’engouement.

En cliquant sur les deux images, vous arriverez sur chacun des sites concernés et vous pourrez aller vérifier par vous-même les deux réalités qui s’opposent et la force des deux « camps ». En fait non. La cagnotte a été fermée par le site Leetchi, mais je vous l’ai déjà dit. La pétition, elle, est toujours en ligne !!


https://insolentiae.com/wp-content/uploads/cagnotte-officielle-400x440.jpg

Un soutien populaire massif à la violence contre les policiers ou contre la violence des policiers ?

Les médias ont passé les images en boucle de gendarmes roués de coups.

Cela n’est pas justifiable.

Pas moins (évidemment) que de brûler 3 policiers dans une voiture en maintenant les portières fermées en hurlant la volonté de faire du « poulet rôti », si vous voyez ce que je veux dire…

Le parallèle que je fais n’est pas un hasard.

Tous ces éléments sont dans la tête des Français. Les grands médias ne le diront pas, mais sur les réseaux sociaux, et dans les discussions entre amis, c’est cela qui est dit ! C’est cela qui est évoqué.

Voici donc quelques éléments de réflexion et quelques enseignements que je souhaitais partager avec vous.

Je tiens à préciser que je n’ai rien contre nos forces de sécurité, bien au contraire. Il n’y a pas de liberté sans ordre et de bonheur sans droit à la sécurité. Il n’y a pas d’économie saine sans sécurité. Vous ne trouverez jamais chez moi un discours anti-flics !

La sécurité est un besoin fondamental. La sécurité est multiple et multidimensionnelle. Elle est physique, mais aussi, pour ne donner que quelques exemples, sociale, ou encore… alimentaire, énergétique, etc.

1/ La propagande ne fonctionne que sur les gens qui resteront dans leur salon quoi qu’il se passe. Les révolutions ne sont pas faites par ceux qui restent dans les salons… Ni par les majorités. Quand un système s’effondre, c’est parce qu’il n’y plus assez de monde pour y adhérer. C’est la fin de la fiction imaginaire qui le soutient. C’est arrivé à l’URSS il y a 30 ans. Ce sont toujours les plus motivés qui l’emportent. Quand vous regardez ces deux sites, où voyez-vous la motivation ? Où voyez-vous l’engagement (que cela vous plaise ou non, je précise ici que nous analysons) ?

2/ Le soutien massif au boxeur n’est pas un soutien massif à la violence du boxeur contre la police, mais une protestation massive contre la violence injuste des forces de l’ordre et contre la répression qui est l’unique stratégie depuis des semaines d’un gouvernement qui joue au poker, et pas aux échecs. Manque de culture vraisemblablement.

3/ Le gouvernement et les forces de l’ordre sont en train de perdre la guerre des cœurs, et c’est l’enseignement le plus important pour la suite des événements.

Lorsque je dis que la répression n’est pas la solution, c’est une analyse qui repose sur ce genre d’éléments.


Une « guerre », une « insurrection », une « ‘révolution », cela se gagne en gagnant les cœurs.

Les cimetières de l’histoire sont remplis de victoires militaires et de défaites politiques. On gagne la guerre, on perd la paix… ce qui revient au bout du compte à perdre la guerre. Regardez l’Irak, l’Afghanistan. Autant de guerres modernes gagnées et de paix perdue. Puis, inévitable, après des milliers de morts pour rien… le retrait !

On gagne contre une insurrection, en coupant les sources d’alimentation de l’insurrection concernée, pas en matraquant aveuglément.

Croire que la répression viendra à bout d’une insurrection est d’une bêtise insondable. Même en Algérie, avec torture et tout le tremblement, l’insurrection l’a remportée.

Macron a perdu les cœurs.

Les forces de l’ordre, police comme gendarmerie, perdent également le soutien populaire, et c’est très clair.

Cela n’est pas souhaitable, car encore une fois, l’ordre est une nécessité, mais quand la police confond maintien de l’ordre avec maintien au pouvoir, elle devient milice.

Cela fait plusieurs fois que j’exprime cette idée. Les implications d’un tel ressenti des foules sont potentiellement dramatiques et portent des germes de violences encore plus terribles.

Quand tout le monde s’égare de la sorte, le pire, qui n’est pas souhaitable, devient possible.

C’est pour cela que je dénonce avec force cette dérive répressive.

Elle sera contre-productive.

Elle donne des « martyrs »… et le boxeur en devient un.

Iconique. Son acte incarne une résistance héroïque à une oppression.

Hurlez tant que vous voulez, c’est vécu ainsi. C’est ce qui s’écrit sous les yeux effarés de nos mamamouchis qui l’ont déclenché eux-mêmes en instrumentalisant plus que de raison ces violences.

Elle alimente l’insurrection qu’elle voudrait combattre.

Gilets jaunes comme gilets bleus deviennent les marionnettes et la chair à canon moderne de mamamouchis mal élus, peu légitimes parce que peu représentatifs et dont la politique ne reçoit qu’une adhésion très minoritaire.

Cela manque cruellement de culture, de réflexion et de sagesse aussi bien dans les états-majors que chez les mamamouchis. À moins, à moins que…

Car il y a une autre hypothèse, celle où le gouvernement souffle volontairement sur les braises pour justement déclencher la violence chez les plus « fragiles » des gilets jaunes dans le but de justifier la répression. Dans un tel cas, il est encore plus crucial de ne pas tomber dans ce piège de la violence tendu par le gouvernement.

L’erreur fatale d’une gestion à la grecque !

Nous voyons bien la tentation des élites européistes et françaises, qui pensent depuis le départ qu’elles vont pouvoir gérer la situation comme les protestations ont été gérées en Grèce après la crise de 2008. Il a fallu réduire le niveau de vie de la Grèce pour maintenir sa solvabilité. Sauver les banques au détriment des peuples.

Cela, évidemment, a posé de graves problèmes sociaux et les manifestations ont été violentes, bien plus qu’en France actuellement d’ailleurs.

La police grecque a tenu bon.

Les Grecs ont été matés et sont entrés dans le rang.

L’exemple sécuritaire grec est appliqué à la France dans une forme de tentative désespérée du système à se maintenir.

Pourtant, c’est à mon sens, une erreur.

La France n’est pas la Grèce.

Nous ne sommes pas meilleurs ou pires, nous sommes différents. Notre culture, nos sociétés, notre géographie ou la taille de nos populations n’ont rien à voir.

Le maintien de l’ordre n’est pas concentré sur la place Syntagma (celle du parlement grec) mais sur la totalité du territoire. « Militairement », c’est un enfer pour les forces de l’ordre qui sont à l’os. Trop de terrain à couvrir, trop de manifestants à gérer sur trop de temps.

Il n’est pas dit que les forces françaises tiennent aussi longtemps que les forces grecques.

Il n’est pas dit du tout que la population supporte ce que les Grecs endurent depuis 10 ans.

Il n’est pas dit du tout que cela se passe aussi facilement en France qu’en Grèce, ce n’est tellement pas dit que je pense que la probabilité est très forte que cela ne se passe pas ainsi.

La mobilisation reste très forte, elle est même en train de repartir de plus belle, et mieux vaut avoir des gilets jaunes sur des ronds-points gérés par les gendarmes du coin et tolérés s’il n’y a pas de blocage que d’avoir des manifestations importantes dans toutes les villes de province où vont se retrouver chaque samedi les « chassés des ronds-points ». Le week-end dernier, beaucoup étaient encore en vacances ou sur la route des retours. Le mouvement s’essouffle donc officiellement d’après « radio-Paris », mais tout le monde sait qu’il reprend de plus belle.

Les mensonges et les paradoxes d’un système inique explosent à la figure de ceux qui l’incarnent et qui hurlent plus fort.

Ce n’est pas républicain de « gagner de l’argent » en tabassant des flics !!
Certes.

Mais c’est du niveau 0 de l’argumentation politique que de se limiter à ce genre de propos.

Le gouvernement met un voile pudique sur une vérité qu’il ne veut pas voir et qu’il a provoquée, comme en son temps, il y a 50 ans exactement, le préfet de Police de l’époque en 1968, Grimaud, l’avait écrit de façon tellement juste dans une lettre adressée à tous les policiers. Je vous la reproduis dans sa totalité dans un article de cette édition.

Allons plus loin dans l’analyse si vous le voulez bien.

La vérité ? C’est celle du préfet Grimaud. C’est celle-ci :

« Dites-vous bien et répétez-le autour de vous : toutes les fois qu’une violence illégitime est commise contre un manifestant, ce sont des dizaines de ses camarades qui souhaitent le venger. Cette escalade n’a pas de limites.

Dites-vous aussi que lorsque vous donnez la preuve de votre sang-froid et de votre courage, ceux qui sont en face de vous sont obligés de vous admirer même s’ils ne le disent pas. »


Voilà ce que la cagnotte indécente pour le gouvernement révèle de profond.

Elle est une forme « d’escalade » de la protestation populaire contre les violences policières.

Elle est une protestation non violente contre les violences.

Couper son expression est compréhensible en termes de communication (cachez cette réalité que je ne veux surtout pas voir), bien que le gouvernement et les médias auraient mieux fait d’ignorer le phénomène comme ils ignorent la réalité de l’importance des manifestations du samedi.

Couper les expressions non violentes est en revanche une erreur politique qui pousse à l’escalade (vous savez, toujours cette histoire de citation de JFK sur les révolutions pacifiques ou violentes).

Aujourd’hui, ce qui est admiré, ce n’est pas le fait de « tabasser » du flic (et heureusement), c’est qu’un peuple (ou une partie non négligeable) subit les outrances d’une répression très forte que la majorité silencieuse souhaiterait plutôt voir s’exercer contre la délinquance quotidienne de droit commun qu’à l’égard de manifestants très majoritairement pacifiques, non violents.

Même Apathie, le chroniqueur d’Europe 1, en parle lui aussi, et c’est dire, car objectivement, il n’est pas l’un de ceux qui soutiennent massivement les gilets jaunes. Mais à un moment, la répression cela se voit.

La force subversive de la non-violence et de l’insolence.

C’est ainsi qu’il faut comprendre la force de la non-violence et du fait de « tendre l’autre joue ».

En réalité, tendre l’autre joue n’est pas si « altruiste » que cela.

C’est une arme politique redoutable. Accepter la violence, accepter les outrances d’un pouvoir, c’est vouloir le montrer tel qu’il est.

Froidement.

Lucidement.

Il apparaît dictatorial.

Il apparaît illégitime.

Grâce à la non-violence, il ne peut se cacher derrière aucun prétexte pour justifier ce qu’il devient.

Pire. Accepter sa violence et continuer pacifiquement à le défier en disant non, c’est le renvoyer à son impuissance.

Accepter la violence de notre gouvernement en place publique et cathodique, c’est s’attirer la compassion des foules et des masses, car les peuples, les gens, les petits, les sans-grades et les sans-dents, tous les gueux que nous sommes, ne peuvent qu’éprouver de la compassion pour nos congénères gueux qui souffrent sous les coups d’un gouvernement détesté chaque jour un peu plus.

C’est cette compassion qui fait gagner la bataille des cœurs, les guerres, et la paix qu’il faut bâtir ensuite ensemble et collectivement.

Au bout du chemin, les systèmes oppressifs s’effondrent faute de combattants pour le soutenir parce que devenus totalement illégitimes aux yeux de tous.

La répression se voit d’autant plus qu’en réalité, l’usage de la force est souvent disproportionné.

Écoutez Apathie ici :

https://twitter.com/Europe1/status/1082532848026869761

La solution?

Elle est simple et complexe.

Simple parce qu’il suffit de rendre le pouvoir au peuple, ce qui est légitime.


Complexe parce que cela sera évidemment porteur d’immenses bouleversements, de la fin de l’Union européenne telle que nous la connaissons et qui est centrale dans nos problèmes de souveraineté, qu’une caste politique entière sera balayée, qu’il nous faudra au moins 20 ans pour stabiliser notre pays et trouver notre nouvel équilibre. C’est ce que j’expliquais dans ma lettre STRATÉGIES dès novembre intitulée « Révoltes, révolutions et patrimoines », accessible à tous les nouveaux abonnés (plus de renseignements ici pour ceux qui le souhaitent).

Comment?

1/ Libérer les paroles et les mots et cesser de judiciariser tous les propos tenus qui ne plaisent pas à tel ou tel. Utiliser les mots évite évidemment la violence.

2/ Ce président élu conformément à la loi mais sans légitimité et à l’insu du plein gré du peuple ne peut manifestement plus diriger le pays sans l’armée et sans que certains envisagent de tirer sur la foule…

Surréaliste.

Il faut donc évoquer désormais le fait de préparer le départ du président dans le respect du cadre des institutions et de la stabilité de notre pays en initiant une transition politique et en annonçant que le pouvoir sera remis au Président du Sénat qui conformément à notre Constitution préparera les prochaines élections. Sans panique, et sans précipitation en annonçant une période de transition de plusieurs mois a l’issue de laquelle le Président démissionnera en bon ordre.

3/ Dans la période de transition mettre en place le référendum d’initiative citoyenne…

4/ Remettre systématiquement le peuple de France face aux complexités de la réalité, sociale, économique, environnementale etc…


On peut aussi comme le demande Luc Ferry faire directement tirer sur la foule de Gilets Jaunes à balles réelles et tuer femmes et hommes.  Comme le montre cet article de France Soir (cliquez dessus pour le croire…)

On peut aussi embastiller Ferry pour incitation à la haine… Ces propos sont inqualifiables en provenance d’un responsable politique dans la situation qui est la nôtre

http://www.francesoir.fr/politique-france/luc-ferry-appelle-tirer-sur-les-manifestants-gilets-jaunes-et-intervention-de-armee

null

.
Bref, nous n’y couperons pas, et globalement, nous sommes arrivés à l’heure des comptes. Solder les errements est toujours douloureux.

La question est de savoir si nous saurons le faire pacifiquement ou pas.

Vous me trouverez toujours du côté et aux côtés de la multitude qui souffre et des opprimés, mais la violence ne doit pas être le chemin emprunté et en cela, le gouvernement comme nos forces de l’ordre ont aussi un immense rôle modérateur à jouer par leur exemplarité.

Ce qui se passe à Toulon, l’utilisation de flash-ball en tirs tendus et tout ce qui sort du champ classique (et légal) est porteur de grands dangers. Quand le premier gilet jaune tombera, fauché par un flash-ball sous les caméras et en direct, que se passera-t-il à votre avis ?

Je suis très inquiet de ce cercle vicieux de la violence que personne ne veut briser et qui s’annonce à nouveau paroxystique pour samedi prochain.

La violence mène à l’effondrement, l’effondrement conduit au chaos. Le chaos n’est jamais dans l’intérêt des peuples.

Chacun à notre place, sans la moindre complaisance vis-à-vis d’un pouvoir à la dérive et dont les membres sont peut-être en marche mais marchent sur la tête, nous nous devons d’être pacificateur pour éviter les drames et préserver la vie.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

https://insolentiae.com/que-nous-dit-le-succes-de-la-cagnotte-du-boxeur-ledito-de-charles-sannat/


C'est quand même fascinant comment le SEIGNEUR DIEU nous donne d'avoir des parallèles entre des histoires d'hommes ... de sorte que quiconque veut bien voir le puisse !
Notre SEIGNEUR SAUVEUR et REDEMPTEUR s'implique phénoménalement dans notre histoire commune ... BENI SOIT-IL ! AMEN

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Mer Jan 09 2019, 19:34

.

Gilets jaunes : il paraît que personne n'avait rien vu venir mais voici la preuve du contraire.






emmanuel macron a clairement l'intention de vous marcher dessus s'il est élu ! à 10'50"

L' aile ou la cuisse de Jupiter : Emmanuel Macron ou le dernier avatar de Jacques Borel
(avant les élections présidentielles de )2017





Censure !

Campagnol tvl  Ajoutée le 16 nov. 2018

L'auteur fait une apparition le 17 novembre parmi les intervenants du Forum de la Fondation Polémia sur la Dissidence en France, à propos de la censure caractérisée dont il a fait l'objet avant l'élection présidentielle de la part de son propre éditeur, sans doute soucieux de rester dans les bonnes grâces de la presse inféodée



https://www.youtube.com/watch?v=EN7_EFBiFd8






Ayant des élites qui luttent ouvertement contre leur Peuple Souverain ... ça commence à se savoir :

On est dans un délire total !
à partir de 4'48"




Vivement le RETOUR DU Roi ! Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Mer Jan 09 2019, 19:43

.

Comme il s'agit d'une année ténébreuse en devenir ... il est juste de mettre le doigt sur cet événement providentiel près à ad-venir ... !!!


https://www.silverdoctors.com/headlines/world-news/impending-doom-super-blood-wolf-moon-crosses-us-on-2nd-anniversary-of-trumps-inauguration/


Traduction google :

Doom imminente? Super Blood Wolf Moon va traverser le 2 ème anniversaire de l'inauguration de Trump
8 janvier 2019

Le destin des États-Unis est-il inséparablement lié à Donald Trump et quelle est la signification de cet événement qui se produit le 20 janvier? Voici un aperçu…

par Michael Snyder du blog Effondrement économique

Dans la soirée du 20 janvier, un phénomène très étrange se produira. Une éclipse lunaire totale surnommée "super lune de loup de sang" apparaîtra dans le ciel au-dessus de l'Amérique. Toute l’éclipse, du début à la fin, sera visible  de chaque endroit de la partie continentale des États-Unis , mais une grande partie du reste du monde manquera complètement cette expérience. Par exemple, l’éclipse ne sera visible en aucun endroit de la Chine. Certains diront que ce n'est qu'une coïncidence, mais c'est presque comme si quelqu'un arrangeait le moment de cette «super lune de loup sanguin» pour qu'elle soit vue spécifiquement par les personnes vivant aux États-Unis. Et il se trouve que cette «super lune de loup de sang» aura lieu précisément à l’occasion du deuxième anniversaire de l’inauguration de Donald Trump.

Bien sûr, certains d'entre vous n'ont peut-être jamais entendu parler d'une «super lune de loup de sang». Fondamentalement, ce terme signifie qu'une «super lune», une «lune de sang» et une «lune de loup» se dérouleront simultanément.

Une «lune de sang» se produit pendant une éclipse lunaire alors que la lumière du soleil parvient toujours à atteindre la lune. Ce qui suit vient de  USA Today …


  • Bien que la lune soit dans l'ombre de la Terre, une partie du soleil atteint encore la lune. La lumière du soleil traverse l'atmosphère terrestre, ce qui a pour effet de filtrer l'essentiel de la lumière bleue.

    Une partie du soleil atteint l'atmosphère terrestre, ce qui enveloppe la lune et lui donne une couleur riche.


Une «super lune» se produit lorsqu'une pleine lune coïncide avec l'orbite de la lune à 90% de son approche la plus proche de la Terre, ce qui peut donner à la lune un aspect  beaucoup plus gros et plus lumineux que la normale .


  • Une super lune se produit lorsque la pleine lune se trouve au point le plus proche de son orbite par rapport à la Terre, également appelée périgée.

    Cela donne à la lune un aspect très proche et très lumineux - jusqu’à 14% plus grande et 30% plus lumineuse qu’une pleine lune à son point le plus éloigné de la Terre, connue sous le nom d’apogée, a déclaré la NASA.


Enfin, une "lune de loup" est simplement  "la première pleine lune de l'année" …


  • Ce sera la première éclipse lunaire de 2019 et la dernière éclipse lunaire totale jusqu'en 2021. Elle coïncide avec la première pleine lune de l'année - une «lune du loup» dans la tradition folklorique, car elle se produit à un moment de l'année où les loups hurlent en dehors des villages - et vient quand la lune est légèrement plus grande et plus brillante car elle est au point le plus proche de la Terre dans son orbite elliptique.

    Certains médias ont surnommé cette éclipse une "super loup de sang."


Alors, est-il significatif que ces trois événements se produisent exactement au même moment à l’occasion du deuxième anniversaire de l’inauguration de Donald Trump? Eh bien, le pasteur Mark Biltz  semble bien le penser …


  • «Trump est né la nuit du 14 juin 1946, dans les 15 minutes qui ont suivi l'éclipse totale de Lune et 700 jours avant la création de l'État d'Israël. Lorsqu'il a prêté serment en tant que président le 20 janvier 2017, il avait 70 ans, sept mois et sept jours. De manière très significative, la Super Blood Moon tombe également lors de la fête juive de Tou Bichévat. Encore plus significatif est le fait qu'il y avait une autre lune de sang sur Tou Bichévat l'année dernière! L'année dernière, la lune de sang a été vue au Moyen-Orient et cette année aux États-Unis »


Dans les temps anciens, une «lune de sang» était considérée comme un signe de malheur imminent, et certains dirigeants chrétiens soulignent que la Bible dit que la lune sera un «signe» important à une époque que la Bible appelle « les derniers jours".

Par exemple, voici ce que Luc 21: 25-28 dit  dans la version anglaise moderne …


  • 25  “Il y aura des signes dans le soleil,  la lune  et les étoiles; et sur la terre la détresse des nations, avec perplexité, la mer et les vagues rugissantes;  26  hommes s'évanouissant de peur et d'attentes de ce qui se passe sur la terre habitée. Car les puissances du ciel seront ébranlées.  27  Ensuite, ils verront le Fils de l'homme venir sur une nuée avec puissance et une grande gloire.  28  Quand ces choses commenceront, lève les yeux et lève la tête, car ta rédemption approche. ”


Et voici ce que Joël 2:31 dit  dans la version anglaise moderne …


  • Le soleil sera transformé en ténèbres et  la lune  en sang, avant le grand et impressionnant jour du  Seigneur  .

 

Dernier point, mais non le moindre, voici ce que dit Revelation 6:12  dans la version anglaise moderne …


  • J'ai regardé comme il a ouvert le sixième sceau. Et soudain il y a eu un grand tremblement de terre. Le soleil est devenu noir, comme un sac en poil de chèvre, et  la lune  est devenue comme du sang.


En fin de compte, il y aura beaucoup de discussions sur ce que cette «super lune de loup de sang» pourrait signifier, mais pour le moment personne ne le sait vraiment.

Mais il semble très étrange que cela se produise exactement au deuxième anniversaire de l'inauguration de Donald Trump. Que vous l'aimiez ou que vous le détestiez, aujourd'hui en Amérique, il semble que le monde entier tourne autour de Trump. Les médias grand public sont obsédés par lui depuis le moment où il a annoncé pour la première fois qu'il se présentait à la présidence. Ses décisions ont de profondes répercussions sur la vie de chaque homme, femme et enfant dans tout le pays, et tout le monde dans la nation ne peut tout simplement pas. arrête de parler de lui.

Même lorsque j'écris des articles qui n'ont absolument rien à voir avec Trump, la plupart des commentaires que mes lecteurs publient concernent toujours Trump.

Beaucoup pensent que le destin des États-Unis semble être inséparablement lié à Donald Trump, et je suis sûr que mes lecteurs vont débattre avec fièvre de la question de savoir si c'est une bonne ou une mauvaise chose.

Mais sans aucun doute, 2019 s'annonce comme  une année très difficile , et plus tard ce mois-ci, un présage très étrange apparaîtra directement dans le ciel au-dessus de l'Amérique à l'occasion du deuxième anniversaire de l'inauguration de Trump.

À propos de l'auteur:  Michael Snyder  est un écrivain, une personnalité des médias et un activiste politique au niveau national. Il est l’auteur de quatre livres, dont  Get Prepared Now ,  Le début de la fin,  et  Une vie qui compte vraiment . Ses articles sont publiés à l'origine sur  le blog The Economic Collapse , dans  End of the American Dream  et dans  The Most Important News . À partir de là, ses articles sont republiés sur des dizaines d'autres sites importants. Si vous souhaitez republier ses articles, n'hésitez pas à le faire. Plus il y a de personnes qui voient cette information, mieux c'est, et nous devons réveiller plus de gens pendant qu'il est encore temps.

https://www.silverdoctors.com/headlines/world-news/impending-doom-super-blood-wolf-moon-crosses-us-on-2nd-anniversary-of-trumps-inauguration/
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Mer Jan 09 2019, 20:01

.

En ce monde de ténèbres ... il est essentiel que nous soyons tous des "Fils de Lumière" (Fil ou Fils) du PHARE DE DIEU qu'est le CHRIST Jésus !

Citation :

Consécration officielle de la France au Sacré Coeur de Jésus, par un descendant des rois de France !
Par Paula Corbulon le 9 janvier 2019


Cet évènement est passé plutôt inaperçu (le Bien ne fait pas de bruit), mais il nous semble opportun, en ces temps de bouillonnement et de réveil du Pays réel, de le relater et d’inciter à le relayer. Lors de l’inauguration d’une statue représentant Saint Louis enfant, à Saint-Germain l’Auxerrois, la paroisse des rois de France, Monseigneur le Comte de Paris, l’un des actuels dynastes (nous n’entrerons pas dans les querelles françaises à ce sujet), a solennellement consacré la France au Sacré-Coeur. Il a précisé explicitement qu’il réparait en cela l’erreur de son ancêtre Louis XIV, indocile au message transmis par Sainte Marguerite Marie. En conséquence, il a procédé à la modification officielle des Armes de France qui arborent désormais l’image du Sacré Coeur de Notre Seigneur Jésus Christ, vrai Roi de France !




Discours du Chef de la Famille Royale de France, S.A.R. Monseigneur le Comte de Paris Duc de France, de jure Henri VII, prononcé le samedi 23 juin 2018 à Saint-Germain l’Auxerrois, lors de l’inauguration de la statue du Roi Saint Louis enfant offerte par le Prince et par l’Ancien Ordre Royal et Souverain de l’Étoile et de Notre-Dame du Mont-Carmel à l’ancienne paroisse des Rois de France.

« En ce monde désaxé chacun regrette la perte de nos repères et celle de nos valeurs chrétiennes. Or la vie est un court passage sur terre et nous oublions que, de l’autre côté, nous aurons des comptes à rendre. Il n’est jamais trop tard pour comprendre ce qu’il est demandé à chacun.

Pourtant un grand nombre d’entre nous se confie au démon pour les aider à acquérir argent et pouvoir. Peu d’entre eux comprennent que si le démon existe, c’est Dieu tout puissant qui lui permet d’exister.

A chacun d’entre nous alors de faire ses choix et ne rejetons pas notre foi, source de vie.

Prière de consécration de la France au Sacré Cœur de Jésus

– Prions Sainte Marguerite Marie qui en 1675 demandait au Roi Louis XIV, mal conseillé, de consacrer la France au Cœur Sacré de Jésus, car c’est au centre de ce Cœur Sacré que se forgent nos destinées.

– Prions l’Archange Saint Michel protecteur de notre Sainte Église et de la France Fille Aînée de l’Église pour qu’il nous assiste dans cette prière : défendez-nous dans le combat contre les démons déchaînés sur notre pauvre humanité devenue incrédule. Prince de la Milice Céleste repoussez en enfer par la vertu divine Satan et les esprits malins qui errent dans le monde pour la perte des âmes.

– Prions Marie Immaculée, notre douce médiatrice : nous vous supplions très humblement, daignez intercéder pour nous. Demandez à Dieu qu’il envoie Saint Michel et les Anges pour écarter tous les obstacles qui s’opposent au règne du Cœur Sacré de Jésus dans nos âmes.

– Prions pour que le feu de l’Esprit Saint descende sur nous afin de devenir pain de vie et que la coupe médiatrice devienne le saint calice au cœur de notre âme, et, par cette préfigure du Sacrement d’entre les Sacrements, puisse commencer la transfiguration de notre pays la France et celle de l’Univers en son entier.

– Prions pour que dans cette communion, plus rien ne puisse nous séparer de rien ni de personne vivant ou trépassé, ainsi la communion des saints sera, plus rien ne nous fera peur car notre vie sur terre n’étant qu’un passage, nous ne mourrons pas et tout sera vivant à jamais.

– Prions pour que nous autres humains, dans cette expérience, devenions des êtres liturgiques et ayant atteint notre royauté intérieure nous devenions le tabernacle du Cœur Sacré du Christ. Alors la vie tout entière deviendra la célébration de la “Racine”, ainsi que le disait Saint Jean de la Croix et l’humanité pourra s’écrier ainsi que le fit la Sainte Vierge Marie : “Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit est ravi de joie en Dieu mon sauveur.”

– Pénétré par ces prières, moi Henri VIIème du nom, descendant des Rois qui bâtirent avec les Français ce pays béni de Dieu et des Saints de France, j’obéis humblement à la supplique de Sainte Marguerite Marie et

Je consacre la France, aujourd’hui en péril, au Cœur Sacré de Jésus.

France, Fille Aînée de l’Église, souviens-toi de ton baptême, que le Cœur Sacré de Jésus soit à jamais ton bouclier pour les combats à venir dans les siècles des siècles. Amen. »



Des précisions supplémentaires, ainsi que des photos sur les circonstances de cet évènement, et sa signification peuvent être trouvées ici, ici et là.
http://leblogducomtedeparis.fr/les-armes-de-france-au-sacre-coeur/
http://leblogducomtedeparis.fr/le-chef-de-la-maison-royale-de-france-et-les-armes-de-france/
https://www.la-couronne.org/actualite-royale/le-comte-de-paris-hommage-stlouis/

https://www.lesalonbeige.fr/consecration-officielle-de-la-france-au-sacre-coeur-de-jesus-par-un-descendant-des-rois-de-france/

On dirait que tout s'enclenche en vue de la Venue du futur Roi Promis de DIEU !
C'est bien de réparer ... mais la Réparation n’efface pas le passé !
On ne peut être coupable et successeur ... d'ailleurs le Sacré Coeur du CHRIST est ultra petit, alors qu'IL devrait dominer toutes les Fleurs de Lys ... même s'IL est Central !
Le futur Roi Promis de DIEU est donc quelqu'un d'autre !

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Jeu Jan 10 2019, 06:49

.

Il est important de prendre conscience ... du Retour de la ROYAUTE EN CHRIST en France !

et

de la disparition certaine en devenir, de la "ré(pue)blique" et "l'europe de mammon" !


François Asselineau analyse et répond aux vœux de Macron.




André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Lun Jan 14 2019, 07:04

.

En attendant que tout s'accomplisse ... MÉFIANCE !

Certes au niveau des voeux on peut rester au niveau des bisounours ou des écureuils complètement coupés de la Réalité Incarnée tel que :

Stan a écrit:
Citation :

Prédictions
de ce que nous vivrons
au cours de l'année 2019...?





Stan

C'est à dire croire que que ceux qui imposent leur "loi" soient bienveillants pour le Peuple ... et qu'ils nous laisseront jouir d'une grande liberté de parole lors du "grand débat" !

Bon, les bisounours y croiront ... ceux qui passent à la casserole NON !
Ceux qui observent avec coeur et intelligence NON !


Citation :
« Grand débat. Faut-il y aller ? »
Charles SANNAT 14 Jan 2019

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Mes chers et fidèles lecteurs,

Alors que l’heure du grand débat approche, beaucoup se demandent s’il faut y participer ou pas. Je n’en connais pas encore les modalités précises. Je viens de lire la lettre du président.

Les questions qu’il pose sont bonnes sans être exhaustives mais il ne pouvait pas en être autrement. La méthode est digne d’intérêt. Nous pouvons critiquer ce grand débat et je vais le faire dans quelques instants, mais l’idée de donner la parole à tous est une bonne idée, et personne ne peut être contre.

Evidemment donner la parole ne veut pas dire que nous serons entendus. Ces dernières semaines ne brillent pas par le niveau d’écoute du gouvernement mais par sa politique de répression.

Il y a donc effectivement, de vous à moi, très peu de chance que cela serve franchement à quelque chose, et le Président, qui avait dû remiser sa réforme constitutionnelle dans les cartons, tentera vraisemblablement de la ressortir à ce moment-là.

Il y aura, au bout du compte, une petite dose de proportionnelle comme ce qui était déjà prévu, mais une dose de 10 ou 15 % qui laissera les équilibres inchangés et ne remettra pas en cause le système.

Il y aura une réforme pour intégrer le « RIC », le référendum, avec toute une liste de sujets interdits et de « garde-fous » pour protéger le système des « folies » du peuple. La dernière idée à la mode étant de parler de démocratie, tout en expliquant doctement qu’il ne faut surtout pas laisser totalement la parole au peuple… ce qui est évidemment une drôle de conception de la démocratie.

Nous sommes là au cœur du sujet.

Faut-il donc, alors que l’on sait déjà à quelle sauce le « système » politique voudra manger le peuple, participer au grand débat ?

Oui, uniquement si vous maîtrisez le langage politiquement correct, sinon vous prenez le risque de finir devant le juge !

De vous à moi, je considère que tout grand débat est une belle et bonne chose. Je considère que toute possibilité de prise de parole est une belle occasion de l’ouvrir. Un grand débat c’est génial en théorie. En pratique, c’est une autre histoire !

Pourtant, j’incite chacune et chacun à la plus grande prudence dans le climat actuel.

L’une des raisons d’être de mon engagement c’est justement de débattre et d’alimenter les débats !

L’une des raisons pour lesquelles nous avons ouvert les commentaires c’est justement pour permettre les échanges.

Pourtant, c’est très risqué juridiquement, car chaque commentaire posté peut être évidemment tout simplement illégal.

Je ne porte jamais plainte lorsque je reçois un mail déplacé ou un message d’insultes. Pourquoi ? Parce que je suis assez « voltairien » dans ma conception de la liberté de parole !

On fait dire à Voltaire la citation (apocryphe) suivante : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. »

La parole n’a pas été libérée, elle est emprisonnée comme jamais !

Aujourd’hui, quoi que vous disiez, quoi que vous pensiez, on vous fait taire en judiciarisant tous les propos tenus, toutes les actions entreprises.

Partout en France, ce n’est que procès, sanctions judiciaires, répression juridique, c’est aussi la « crucifixion » en place cathodique.

Nous sommes passés des « débats » de mon enfance à l’inquisition verbale.

J’entendais, samedi, un « gilet jaune » sur un plateau télé expliquer à une députée de la REM que « non, les soins ne sont pas gratuits en France, que les citoyens les paient via leurs cotisations sociales », ce qui, de vous à moi, est une réalité factuelle.

En France, rien n’est gratuit, car tout est payé via les cotisations sociales, les impôts, les taxes et aussi quand il nous manque de l’argent (tous les ans) par la dette !!

Que cela vous plaise ou non, c’est, hélas, la réalité. Nous devrions même pouvoir en débattre !

La réponse « dépitante » de la députée a été de dire au gilet jaune « Monsieur, vous insultez le service public français ». Fin de débat et ferme ta gueule.

Pourtant, dans ce qu’a dit ce gilet jaune, il y avait matière à débat justement, et de surcroît, il n’a pas dérapé ! Il n’a pas dérivé !

Tourner 7 fois notre langue dans notre bouche, mais mieux vaut rester chez nous et la boucler !!

Bien sûr que nos gilets jaunes ont plein de choses à dire ! Des choses passionnantes. Mais vous n’avez pas le droit d’en parler les gars !

Ce qu’il va se passer ? Simple. Un ou deux bobos bien formés en politiquement correct et animation de débat sauront vous faire sortir de vos gonds. Vous finirez par dire une connerie, et les forces de l’ordre, qui seront présentes jamais très loin pour assurer la « sérénité » des « échanges » « constructifs » et forcément « ouverts » dans le cadre d’une « démocratie » « participative » « renouvelée » et « modernisée », vous embastilleront pour (rayer la mention inutile) :

– menaces à personne dépositaire de l’autorité publique, si vous dites par exemple « un coup de fourche dans le derche vous ferez du bien » +
– insultes et injures publiques, si vous dites par exemple au bobo parisien qui sera descendu, condescendant pour l’occasion, « pauvre trou du cul aux chaussures pointues t’es qu’un pauvre connard qui ne sait pas de quoi il parle et t’a encore rien vécu » l
– racisme ou une phobie quelconque, si vous dites par exemple « y’en a marre de ces centres de migrants, on ne se sent plus comme avant » ;
– organisation illégale d’une manifestation non déclarée, si vous dites par exemple sur un réseau social quelconque « tous devant la salle des fêtes de Troutrou la Friboisette pour accueillir nos mamamouchis en itinérance auprès du peuple » ;
– utilisation abusive de l’avertisseur sonore de votre véhicule, si vous klaxonnez au passage du convoi des dites « autorités » mamamouchesques en goguette ;
– rébellion, si vous dites par exemple à un gendarme qui veut vous faire sortir de la salle « me touche pas », accompagné d’un geste de recul à son égard l
– et puis vous avez aussi les outrages à personne dépositaire de l’autorité publique, les incitations à la haine, aux discriminations, ou aux violences, etc.

Je pourrais continuer à vous faire toute la liste à la Prévert de ce que vous risquez si vous l’ouvrez à mauvais escient.

On ne peut pas demander la liste des donateurs à une cagnotte et qui ne pensent pas comme vous et après vouloir qu’ils viennent débattre !

Vous avez aujourd’hui une secrétaire d’État qui demande la liste de ceux qui ont versé dans une cagnotte pour « incitation à la haine ou la violence », ce qui est évidemment très douteux.

Tellement douteux qu’elle a fini par se raccrocher aux branches en expliquant que c’était pour savoir si des « puissances étrangères » ne finançaient pas les violences et les casseurs… Bien sûr ! Et la marmotte met le chocolat dans le papier d’alu !

Vous voyez bien que chaque acte, chaque action est potentiellement rapidement porteuse de conséquences judiciaires ou juridiques graves.

Il n’y a pas de liberté de parole possible dans un tel climat de répression légal.

N’ayez aucune naïveté à ce sujet.

Le propre d’un débat c’est d’échanger avec des gens qui pensent l’opposé de ce que vous croyez. Si vous criminalisez les donateurs à une cagnotte, vous criminalisez ceux avec qui vous voudriez débattre, c’est-à-dire ceux qui vous sont opposés. Au passage, si vous considérez qu’ils ont tort, vous vous privez aussi de la chance de les convaincre par les mots et par la raison et vous perdez la possibilité de les ramener vers votre panache blanc.

En disant cela, je ne justifie ni ne condamne le bien-fondé ou pas d’une cagnotte ou d’une autre.

Je dis juste que cela revient à faire inviter les poules par un renard ! Cela se termine mal en général… pour les poules !

La conclusion est très simple.

Un vrai grand débat n’est valable, que si ce dernier s’accompagne, par avance, d’une autorisation express de la libération de la parole, d’autant plus que l’on demande à des « non-professionnels » de la parole de l’exercer.

Un grand débat n’est possible que si « rien de ce que vous direz ne sera retenu contre vous ».

Si « tout ce que vous dites peut-être retenu contre vous », alors, mes amis, mieux vaut considérer sérieusement l’hypothèse de se la fermer et de rester chez nous. De toutes les façons, j’ai foot les samedis avec les enfants, il y a la partie de crapette, sans oublier qu’il faut bien ranger la cave !

Pour résumer, vous pouvez l’ouvrir si vous êtes bien sûr de ce que vous allez dire d’un point de vue légal… Et ce n’est pas facile, croyez-moi !! Surtout si vous êtes passablement énervé, et il y a des sujets politiques qui font vite grimper certains dans les tours !

Compte tenu du climat délétère, les conditions de liberté et de sécurité d’expression ne sont pas forcément requises pour aller s’exposer publiquement.

De l’autre côté, si les gilets jaunes, et le peuple en colère, veulent pouvoir débattre, nous devons évidemment assurer la sécurité physique de ceux qui viennent à notre rencontre, car on ne peut pas exiger d’être légitimement entendu quand on veut dire des choses, et casser la figure de celui qui vient prendre connaissance de pensées qui peuvent lui être pour le moins… assez étrangères !

Je suis favorable à ce que nos pensées soient exprimées de manière frappante à nos mamamouchis, et c’est ce que je tente de faire à peu près tous les jours, mais je parle bien évidemment de « frappantes » verbalement !!!

Il ne faut donc pas refuser par principe le grand débat.

Il est au contraire une grande chance pour tous si… chacun accepte l’autre dans ses différences, et parfois dans ses outrances verbales.

La violence arrive quand les mots ne sont plus suffisants. Il faut donc autoriser, dans cette parenthèse démocratique, tous les mots pour qu’ils puissent décrire tous les maux.

Il ne faut donc pas prendre le risque d’y aller tant que nous n’avons pas la garantie que rien de ce que nous dirons ne pourra nous être reproché.

Que le débat serve et soit utile est une chose, et l’on peut raisonnablement décider de lui donner sa chance ! Mais si on vous demande de « parler » sans garantir votre « sécurité verbale », alors c’est une mascarade démocratique qui doit être désignée pour ce qu’elle est. Une mascarade…

Et comme disait le Général de Gaulle, « quand on est couillonné, on dit : je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! »

Ici, pas la peine de foutre le camp ! Il suffit de ne pas y aller.

On ne peut penser pour panser que lorsque l’on est autorisé à poser les mots sur les maux.

Le président apporte un début de réponse à cette question. Voici ce qu’il dit très exactement et c’est très important. Lisez ce passage avec la plus grande des attention:

« Pour garantir votre liberté de parole, je veux que cette consultation soit organisée en toute indépendance, et soit encadré par toutes les garantie et de transparence ». Relisez et relisez encore. Il n’est en aucun cas stipulé que nous ne risquons rien en parlant.

C’était l’évident prérequis que nous étions en droit d’attendre. L’absence de sécurité verbale est la seule véritable raison de ne pas jouer au débat!

Nous n’y sommes pas du tout.

C’est fort triste.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

https://insolentiae.com/grand-debat-faut-il-y-aller-ledito-de-charles-sannat/


C'est au fruit que vous voyez ce qu'ils valent :


Citation :
SARKOZY EN A REVE, CASTANER L'A FAIT: IL A NETTOYE AU KARCHER, MAIS PAS LES RACAILLES: LES FRANCAIS
du 14 au 18 janvier 2019 :

Nicolas Sarkozy en aavait rêvé, pouvoir nettoyer une population au Karcher, mais n'a pas osé aller jusqu'au bout. Emmanuel Macron et son fidèle porte-flingue Ministre de l'Intérieur Castaner, lui, n'a pas hésité une seule seconde: mais au lieu de lancer ses Karcher géants sur les quartiers contrôlés par la "racaille" dans une banlieue pourrie, il les a lancés à l'assault des Français.

Et sur la Place de l'Etoile s'il vous plaît, 2e symbole de la France après la Tour Eiffel.


Par je ne sais quel mystère, je me suis retrouvé exactement au bon endroit et au bon moment, c'est à dire avenue de Wagram et la place de l'Etoile où je suis resté coincé de 14h30 jusqu'à 17h et j'ai pu assister non seulement à la manière dont les gendarmes ont lancé leur camion à eau sur les manifestants, mais surtout j'ai pu assister à la provocation purement gratuite de la part des forces de l'ordre.

Vous allez le voir sur mon reportage photo (et vous avez aussi des videos sur youtube par d'autres journalistes) le Karcher a bien fonctionné, à vrai dire je ne l'ai jamais vu cracher son eau poivrée en intervention autant de fois que ce jour là.

Et quand ce n'était pas le Karcher qui nous donnait l'impression d'être nettoyés comme des m*** de chien par une balayeuse géante de la Maire de Paris, ce sont des grenades lacrymo et de désencerclement qui ont été DELIBEREMENT lancés par les gendarmes alors que les Gilets Jaunes ne représentaient aucun danger.

Je plains vraiment les quelques centaines de Gilets Jaunes qui ont été douchés alors qu'il faisait très froid, ce qui veut dire que la moitié d'entre eux a fini avec une pneumonie et au moins une semaine d'arrêt de travail.

Je les ai vus grelotter ces pauvres hères, tremblant comme des feuilles sans savoir que quelques infirmers "volants" en blouse blanche auraient pu les recouvrir pour les protèger de la température glaciale. L'un de ces "arrosés" est passé devant nous, dégoulinant, n'ayant clairement plus tous ses esprits, et répétant toutes les 5 secondes "C'est ça la France, c'est ça la France, c'est la France...". J'en ai eu vraiment mal au coeur pour lui.

Même les journalistes ont été gazés, repoussés à coups de bouclier (sur l'une des photos, vous voyez un bout du bouclier du gendarme qui me poussait dans le dos comme un fou), les CRS ne voulant par la proximité des photographes qui sont par définition des témoins gênants en cas de grabuge.

A un moment donné, une grenade lacrymo a explosé à mes pieds, m'enveloppant instantanément d'un brouillard si épais que j'en perdis tout sens de l'orientation, sans parler de mes yeux violemment irrités. Coup de chance, bien qu'aveuglé, j'ai couru dans la bonne direction, autrement j'aurais sans le savoir foncé direct sur les CRS (merci aux infirmiers blancs qui sont venus m'aider et m'ont nettoyé les yeux ❤️ ❤️ ❤️ ).

Ensuite j'ai vu passer pire, un caméraman porté par des Gilets Jaunes qui s'était pris un flashball dans l'aine. Mais, vous avez remarqué, BFM vous a expliqué que les Gilets Jaunes ont maltraité des journalistes de LCI et de C-NEWS. Je peux vous affirmer que certains gendarmes aiment bien s'en prendre à la presse. Manifestement ils ont eux aussi des comptes à régler avec les médias.

Donc ce samedi, la Préfecture a utilisé la même technique qu'avec la manifestation Jour de Colère: amener le cortège dans un endroit précis, et, une fois que TOUS les manifestants sont bien rassemblés en une masse compacte dans le piège, on les provoque et on les gaze avant de les passer au Karcher.

Bienvenue à Auschwitz...

A vrai dire, tout ce que j'ai vécu ce samedi 12 janvier m'a fait penser à ce que racontent les survivants des camps de concentration allemands: on les rassemble dans une pièce pour prendre une douche et on leur balance le Zyklon B.

C'est aussi simple que cela...

Au moment de l'explosion, perdant tout sens de l'orientation, j'ai pensé aussi à tous les soldats de 14-18 qui ont traversé des nuages de brouillard de gaz mortels, sans trop savoir où ils allaient, puisque aveuglés et, en plus, sous la mitraille allemande et les grenades. Ca devait être vraiement dantesque. Castaner n'a pas fait tirer sur la foule, pas encore, mais je pense qu'avec la fatigue des policiers, c'est inévitable, l'un d'eux finira par se servir de son arme.

D'ailleurs, ne l'oubliez pas, c'est le voeu le plus cher de l'ancien ministre Luc Ferry, philosophe semblable au Tartuffe de Molière.

Un conseil aux Gilets Jaunes: ne demandez PLUS JAMAIS une autorisation de manifester car cela permet à Castaner de prévoir la nasse à l'avance et de disposer ses troupes en fonction du lieu final afin de vous gazer et de vous bloquer en fermant TOUTES LES ISSUES pour vous "karcherizer" en toute tranquillité. En leur donnant un itinéraire, vous aidez Macron et sa politique de banquier voleur et vous desservez finalement la raison d'être de la manifestation elle-même.

PS: les 86 photos sont dans l'ordre chronologique (lien), et vous pouvez voir que les CRS ont même lancé une grenade directement dans la bouche de métro Etoile où ne se trouvaient que de journalistes. Dans le même genre, ils avaient aussi "karcherisé" trois Gilets Jaunes venus évacuer l'un des leurs qui avait été foudroyé par le jet d'eau, gisant sur le sol assomé par la pression.

Les gendarmes ont des âmes de garçons de bain de thalassothérapie. Cliquez ici pour la page reportage du 12 janvier 2019 avec les photos.

PS2: Regardez ce lien de desarmons.net, ce sont tous les Gilets Jaunes, 80, qui ont été carrément tués, gravement blessés ou éborgnés par ces flash-balls de la gendarmerie.

Regardez bien tous ces visages, ce sont ceux de tous les Français qui ont été blessés par les forces de l'ordre. Vous n'avez jamais vu les gendarmes utiliser ces armes lors des émeutes de la banlieue, n'est-ce pas, c'est juste pour les Français qui travaillent. Evidemment puisqu'ils savent que dans les banlieues, les Kalachnikofs circulent beaucoup... et que dans les cités qui ont échappé au contrôle de la "République" elles n'hésiteront pas s'en servir.

PS3: François Asselineau dans sa dernière vidéo a demandé à Macron de partir, de démissionner parce qu'il n'a plus aucune légitimité, étant un minus, indigne de la fonction présidentielle, meurtrier, et avec un comportement relevant de l'hôpital psychiatrique, regardez-la ici sur Youtube.

PS4: Emmanuel Macron a été humilié par les Gilets Jaunes, et à cause de cela, parce qu'il est vexé comme un pou, il n'hésitera pas une seule seconde à user de la force pour les réprimer, quitte à laisser des morts sur les pavés. Castaner me fait penser à ces policiers qui travaillaient la main dans la main avec les Allemands pendant la guerre. J'espère moi aussi que les Français auront le même courage que les Brésiliens, à manifester autant de samedis qu'il le fut jusqu'à le faire partir.




Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©️ www.jovanovic.com 2008-2019


Il existe une seconde possibilité ... manipuler notre perception ... leur accorder un Bien qui leur permettrait de ravoir droit à la Bénédiction Divine !

NON, NON, NON ... je n'irais pas !
Je ne leur accorderai absolument rien de tout ce que j'ai été en mesure de leur ôter !

Imposition du DEVOIR DE VERITE jusqu'au Bout ... tel est mon Choix !
Et puisqu'ils ne manifestent aucune Miséricorde ... qu'ils en soient privés de même ... Ainsi soit-il ... Amen !

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Lun Jan 14 2019, 18:20

.

Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Mar Jan 15 2019, 06:49

.

Les gilets jaunes blessés fichés par les hôpitaux !
par Charles Sannat | 15 Jan 2019



Fichage à l’hôpital! Je relaie ici une information de Mediapart qui revient sur le fichage de tous les blessés gilets jaunes dans les hôpitaux.

À chacun de tirer ses propres conclusions sur la tournure que prennent les événements et sur la nécessité de préserver, dans notre pays, une approche démocratique sur laquelle nos valeurs sont fondées.

Charles SANNAT


Les services de santé ont fiché des « gilets jaunes » blessés

Lors des journées d’action des 8 et 15 décembre, la Direction générale de la santé a activé le dispositif SIVIC, normalement prévu pour les situations d’attentat afin d’assurer un suivi des victimes et aider à la recherche de personnes. Depuis mars 2018, ces données sont ouvertes aux agents du ministère de l’Intérieur. « Le personnel de santé se transforme peu à peu en auxiliaire de police », dénonce l’Association des médecins urgentistes de France.

https://www.mediapart.fr/journal/france/110119/les-services-de-sante-ont-fiche-des-gilets-jaunes-blesses?onglet=full


https://insolentiae.com/les-gilets-jaunes-blesses-fiches-par-les-hopitaux/
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
André Dominique

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 57
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   Mer Jan 16 2019, 06:49

.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voeux pour l'année civile 2019   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voeux pour l'année civile 2019
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Libre Expression-
Sauter vers: