VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Comme *Sainte Germaine* : les mystères du choix de Dieu

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Anne
Admin
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Comme *Sainte Germaine* : les mystères du choix de Dieu    Sam Juin 30 2018, 10:34




Si vous vous posez des questions sur les mystères du choix de Dieu, sachez qu’il concerne en premier l’humilité et la disponibilité.
L’exemple, vous l’avez en sainte Germaine qui était une humble bergère rejetée par sa famille mais aimée des enfants et des pauvres auxquels elle savait si bien faire connaître Dieu...
Et toujours elle faisait son maximum pour assister à la messe matinale !
Quand une âme est vraiment choisie, elle est prédestinée à cause de sa soif à aider son prochain et ainsi à tout donner entièrement à Dieu.
Et c’est toujours Dieu qui sait, qui appelle et qui sauve !
Germaine n’a pas été choisie pour sa fortune, ses dons de la parole, de l’art ou de la culture, ni par la place qu’elle occupait dans la société. Dieu l’a choisie, car Il a sondé le fond de son cœur et a vu en elle un grand désir et l’humilité qui lui ont permis de la diriger pour faire « de grandes choses ».
Oui, de grandes choses !
N’est-elle pas la sainte de Toulouse


Ste Germaine de Pibrac
Les saints ont un point commun : ils aiment les hommes et mettent tout leur espoir dans le Christ,c’est-à-dire qu’ils ne cherchent le succès, la valeur et la récompense uniquement qu’en Dieu. Jésus Sauveur devient leur sagesse pour vivre en eux Sa sainteté de Fils.
Pour celui qui est choisi, les chemins ne sont jamais faciles et même parfois fort déroutants.
Ces choisis entendent dans leur cœur des pourquoi douloureux, « pourquoi moi ? » et souvent ils se demandent s’ils possèdent toute leur raison ...
Sur les chemins de leur service ils sont mal considérés, écartés de leurs amis, de leurs parents et passent même pour des demeurés.
Leur mission dérange le Griffu, aussi subissent-ils sans cesse les assauts des mauvais esprits qui cherchent par tous les moyens à les faire chuter.
Ceux qui sont prédestinés sont comme des voyageurs et des gens de passage.
En réalité où peut se situer leur vraie patrie ? Ce n’est ni le lieu qui les a vus naître, ni le lieu où leur cœur a gardé ses racines. Ce ne sont pas non plus les haltes de leur exode sur terre, aussi accueillantes et fraternelles soient-elles. A quelque endroit qu’ils se trouvent, ils servent Dieu en aimant ceux qu’Il aime et chaque jour ils vivent pour la gloire de Dieu et le salut du monde. Leur vraie patrie, en réalité, c’est le pays de la gloire, où Dieu sera tout en tous. 
Vous constaterez qu’ils ne sont pas parfaits.
Tout comme la chenille, ils abandonnent leurs péchés, leurs erreurs, leurs fautes et leurs déplorables habitudes pour petit à petit se métamorphoser en papillon.
Ainsi ils font comme l’athlète qui prend part à une course ; il peut leur arriver de trébucher et de tomber mais ils se relèvent aussitôt pour s’élancer vers le but sans examiner l’endroit de la chute ou déplorer la maladresse.
Jésus insiste à propos de Ses brebis : « Mon Père qui me les a données est plus grand que tout.» Elles sont le cadeau du Père à Jésus. Mais elles sont en même temps celles que Jésus donne à Son Père ! 
Ces brebis, ces choisis sont à la fois dans la main du Père et dans la main du Fils ; chacune de ces deux mains les donne et les reçoit, et l’Esprit qui les joint leur donne part au mystère de cette unité qui est tout le bonheur de Jésus : « Le Père et moi, nous sommes un.» 

Tous comme la douce Germaine soyez les serviteurs toujours modestes, doux et humbles de cœur et vous gravirez plus aisément les sommets de la vie.... 

"Jean, messager de la Lumière "



Livre Tome 5 : En route vers la Jérusalem céleste
Page 157 : Sainte Germaine -  Message du 15 juin 2006 -


[center]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Comme *Sainte Germaine* : les mystères du choix de Dieu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: "La Rubrique de Lily-Anne"-
Sauter vers: