VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Marie, Mère de l’Eglise, célébrée le lundi après la Pentecôte

Aller en bas 
AuteurMessage
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Marie, Mère de l’Eglise, célébrée le lundi après la Pentecôte    Mar Mai 15 2018, 04:31

Marie, Mère de l’Eglise, célébrée le lundi après la Pentecôte
Malo Tresca , le 06/03/2018 à 6h00


coeur rayonnant

Selon un décret publié samedi par la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements,
une nouvelle fête célébrant la Vierge Marie, Mère de l’Église, apparaît dans le calendrier romain.
Elle devient une fête d’obligation le lundi suivant la Pentecôte pour toute l’Église catholique.


Que dit ce nouveau décret ?

Le pape François a souhaité inscrire officiellement la mémoire de la Vierge Marie, Mère de l’Église, dans le calendrier romain. Dans un décret signé le 11 février – à l’occasion du 160e anniversaire de la première apparition mariale à Lourdes – et publié samedi, la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a entériné l’apparition d’une nouvelle fête obligatoire, pour toute l’Église catholique, le lundi suivant la Pentecôte. Selon le texte du cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation, le pape François a pris cette décision «en considérant l’importance du mystère de la maternité spirituelle de Marie qui, dans l’attente de l’Esprit Saint à la Pentecôte (Ac 1,14), n’a jamais cessé de prendre soin maternellement de l’Église pèlerine dans le temps».

Le vœu du pape, explique encore le cardinal Sarah, est que cette célébration rappelle à tous les disciples du Christ la nécessité de planter sa vie sur trois grandes réalités – la Croix, l’hostie, et la Vierge – «trois mystères que Dieu a donnés au monde pour structurer, féconder et sanctifier notre vie intérieure, et nous conduire vers Jésus».

«Par cette décision, François réaffirme le mystère maternel d’une manière à la fois très humaine et très concrète», explique le père ­André Cabes, recteur des sanctuaires de Lourdes, «il montre que l’Église n’est pas une administration abstraite, mais une famille composée de frères et de sœurs, et contenue tout entière dans le cœur de Marie».


Quelle est l’origine de ce titre dans la tradition chrétienne ?

La piété chrétienne a, au fil des siècles, honoré la Vierge avec les titres de Mère des disciples, des fidèles et des croyants. «Celui de ”Mère de l’Église” était peu employé dans la Tradition, mais il a commencé à être notamment reconnu avec l’élan de renouveau qu’a connu l’Église au XXe siècle, alors que plusieurs épiscopats commençaient à le promouvoir», soutient le père Cabes. «Proposé au concile Vatican II, il n’a d’abord pas été voté tel quel car certains craignaient que Marie ne soit présentée comme une figure extérieure à l’Église, intermédiaire entre l’institution et Dieu», poursuit-il.

C’est finalement Paul VI qui, le 21 novembre 1964 – en concluant la troisième session du concile Vatican II –, reconnaît solennellement à la Vierge le titre de Mère de l’Église, «c’est-à-dire Mère de tout le peuple chrétien, aussi bien des fidèles que des pasteurs». Puis, à l’occasion de l’Année sainte de 1975, le Saint-Siège propose une messe votive en son honneur, insérée plus tard dans le missel romain.


Comment sera célébrée cette nouvelle fête ?

«Ce choix de l’inscrire dans la lumière de la Pentecôte est très beau : il rappelle la naissance de l’Église, après que Jésus a offert aux apôtres, au pied de la croix, le cœur et le visage de sa mère», ajoute le père Cabes, en précisant simplement que «les lectures et les antiennes des psaumes de ce lundi seront adaptées au mystère du jour».

Dans le décret, le Saint-Siège concède également que les nations – dont la Pologne et ­l’Argentine –, diocèses, et familles religieuses qui en ont fait la demande pourront continuer à vivre cette célébration dans leur calendrier particulier. Dans ces cas-là, rien ne changera.

https://www.la-croix.com/Journal/Marie-Mere-lEglise-celebree-lundi-Pentecote-2018-03-06-1100918437

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
 
Marie, Mère de l’Eglise, célébrée le lundi après la Pentecôte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Église Catholique Romaine-
Sauter vers: