VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Que ton règne vienne !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Que ton règne vienne !   Mar Déc 05 2017, 20:09

Rappel du premier message :

Avant de débuter cette nouvelle file, je tiens à prendre appui sur cette Parole :

La méthode de Dieu pour faire quelque chose, c'est de trouver quelqu'un !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


D'office, nous pouvons comprendre au travers de cette Parole, que sans réponse concrète de notre part ... sans engagement de notre part ... il y a le très grand risque du flop généralisé !
Alors ne nous étonnons pas du déclin de l'Eglise occidental ...!

En contre-partie ... quand le TRES-HAUT trouve quelqu'un qui veut bien s'engager avec LUI dans la Mouvance de l'ESPRIT SAINT ...

TOUT CHANGE ...!

Et tout à changé ! Amen

Très bonne nouvelle pour vous tous ... surtout pour nous :

La communauté des paroisses reconnue par l’évêque

Lors de sa visite pontificale, Mgr  Christian Kratz, évêque auxiliaire, a solennellement reconnu la communauté des paroisses
Altenheim - Dettwiller - Littenheim - Lupstein - Lupstein


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] border="0" alt="" />
Les membres de la nouvelle EAP

L'Abbé Tim a introduit la cérémonie en disant :

"Les fiançailles ont assez duré, voici les noces !"

Quelques Paroles de Mgr Kratz :

- Toutes les institutions sont en crise, donc l'Eglise au coeur du monde est en crise ou en mutation. Il faut cultiver notre relation avec DIEU.
- Nous sommes sur terre en stage d'amour.
- Que ce moment fondateur nous projette vers l'avenir


Désormais notre Communauté de Paroisses s'appelle :

"Dettwiller et les collines de Wundratzheim" sous le Patronage de Ste BARBE !

Il m'a été donné de présenter à Mgr Christian KRATZ notre groupe de prière

Une demi-heure pour DIEU !

Dont voici l'écrit :

Citation :
Visite Pastorale Mgr Christian KRATZ, le 25 novembre 2017

Monseigneur,

Bonjour.

A nous, Membres du Conseil Pastoral et aussi autres engagés paroissiens,
la FOI CHRÉTIENNE, nous tient profondément à coeur !
Animés par cette FOI VÉRITABLE, nous avons répondu à l'Appel du SEIGNEUR par l'entremise de l'Abbé Tim.
A ses côtés, nous sommes engagés au Service de la Communauté ... comme co-opérants divers !

En paroisse, au "service des malades et personnes âgées" il y a le SEM !
Une fois par an le SEM organise une Messe pour les malades avec la proposition de pouvoir recevoir le "Sacrement des malades".
Mais est-ce donc tout ce que notre secteur paroissial peut offrir au service des malades et autres personnes âgées ?

Certes que non ... !
Il y a aussi cette initiative de la "Demi-Heure pour Dieu", une fois par mois, le 3ème lundi du mois ...
Pendant laquelle, ceux qui le désirent se réunissent pour chanter, bénir, prier, louer le SEIGNEUR, LUI rendre Grâce !

Stéphanie, Membre du Conseil Pastoral avait reçu cette "Inspiration Spirituelle";
cet Appel Divin, de mettre à disposition des paroissiens dans chaque paroisse, un cahier !
Dans ce cahier placé sur l'un des autels latéraux de chacune de nos églises, chacun est invité a y a-poser ce qui pèse en son coeur,
ses soucis, ses préoccupations, ses demandes particulières, ses prières, ses remerciements, sa Louange ...!
Madeleine, autre Membre du Conseil Pastoral a reçu par la suite l'Inspiration d'y rajouter la Chapelle Ste Barbe,
très visitée, où nombre de personnes étrangères à nos paroisses trouvent l’Authentique Paix de DIEU, en ce lieu.

Le Point de départ de cette Ste Initiative approuvée par notre Père-Abbé fut le 3ème lundi du Temps de l'Avent en Décembre dernier.
A l'Eglise de Rosenwiller ... cette première année de service de prière en faveur des paroissiens a été clôturée ce lundi en la présence de près de 20 priants !

Cette "Demi-Heure pour DIEU", n'étant pas une Messe, n'étant pas dirigée par notre Pasteur-Prêtre ...
Il était essentiel que nous prenions appui sur notre Baptême en CHRIST !
De suite nous débutons le Temps de Prière par un chant à Marie ... l'invoquant par ce biais, pour nous aider à nous présenter face au DIEU de GLOIRE !
Ensuite, je sonne la cloche exposée dans le coeur de l'Eglise, de 3 coups, au NOM du PÈRE et du FILS et du St ESPRIT,
interpellant ainsi la Ste Attention de la Très Ste TRINITÉ.
De même que le Seigneur frappe à la porte du coeur de notre âme, afin de pouvoir souper avec nous dans l'Intimité de l'Amitié Spirituelle ...
pareillement nous, Enfants de DIEU, frappons à la PORTE DES CIEUX en Jésus CHRIST afin d'être invité en la Ste Présence de notre DIEU et Père.

Suite à mon introduction de PURE FOI ... insensiblement, nous pénétrons au sein du ROYAUME DES CIEUX en nous signant ...

Au Nom du PÈRE et du FILS et du ST ESPRIT ! Amen

Nous invoquons l'ESPRIT SAINT qui nous anime en CHRIST par un autre chant !
Le chant suivant est destiné à nous préparer, à pouvoir accueillir la MISÉRICORDE DIVINE !

Ceci étant fait, en assemblée, à tour de rôle nous présentons à NOTRE PÈRE QUI EST AUX CIEUX,
les doléances de tous les anonymes qui ont bien voulu s'exprimer dans les cahiers, face à DIEU au travers de nous, les priants !
En-suite, une partie personnelle de prière, de libre louange, d'intercession est proposée aux Membres de l'Assemblée ...!
Un chant d'Action de Grâce, clôture ce temps de "lectures et de prières" suivi d'un court temps d'adoration !
Ce mois-ci nous avons prié "la prière de sagesse dans l'action" du Père jacques Loew
et avons clôturé cette Veillée de Prière par :
- L'Acte de Consécration de la Communauté de Paroisses "Les Collines de Wundratzheim" à la Miséricorde Divine, à Marie, à Ste Barbe.

Ainsi, ni les pauvres de ce monde, ni les malades, ni les personnes âgées, ni nos défunts, ni le Pape, ni Mgr Grallet sortant, ni Mgr Ravel entrant, ni Mgr Dollman, ni vous-même,
ni notre prêtre, ni les prêtres, ni ceux qui se préparent à une vocation religieuse, ni l'Eglise paroissiale, ni l'Eglise universelle, ni la FRANCE, ni l'Alsace, ni le monde, ni les pécheurs, ni les âmes du Purgatoire,
ni les Saints Anges, ni les Sts de DIEU jusqu'en nos familles, ne sont absents de notre prière dans le face à FACE DIVIN !

Mgr Christian, puisse le SEIGNEUR présent parmi nous, vous accorder une véritable amélioration à votre santé par Son TOUCHER DIVIN ! Amen

André Dominique

Puisse maintenant le SEIGNEUR réaliser son Oeuvre de GLOIRE ... Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
André Dominique
membre


Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Mai 22 2018, 18:40

.

Cette Prière fut forte en vécu ... du moins pour moi !

5 mns après la clôture de la "Demi-Heure pour DIEU", alors que nous partagions encore entre nous, hors de l'Eglise ... voilà qu'apparaît un magnifique ARC EN CIEL (partiel) qui recouvrait l'Eglise !

Notre PÈRE QUI EST AUX CIEUX est PÈRE CRÉATEUR !
Comment ne pas voir, au travers de cet ARC EN CIEL un SIGNE DES CIEUX ... Ô combien le SEIGNEUR approuve notre Prière mensuelle !

PÈRE CRÉATEUR a qui rien n'est impossible ... qui peut absolument TOUT ... et Sa BONTÉ est sans commune mesure !

"Il suffit de croire" disait le Bienheureux Frère André.
Croire, venir, prendre un Véritable BAIN DE DIEU, c'est être assuré du Toucher de DIEU ... Toucher qui peut tout, à qui rien n'est impossible !

Comment ne pas perce-voir le Bonheur de la Ste TRINITE quand des personnes viennent librement à Sa Rencontre ... osent franchir ce SEUIL DE LA PORTE DE DIEU pour se présenter face à LUI, être présent à Sa Ste Présence.

Svp. Seigneur, une Parole pour tous :

Nul ne viens à MOI, sans qu'il n'obtienne un Fruit de Ma Grâce !

Jean.44 Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire.


André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mer Mai 23 2018, 17:24

.




.
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Jeu Mai 24 2018, 07:03

.

Nous sommes Hétitiers d'une Eglise qui s'est comme intitutionalisée d'une façon permanente au pied de la Montagne Sainte !

L'Eglise est le "Point de Passage" obligé, de même que le "Chemin Unique" en Jésus CHRIST pour celui qui veut franchir le SEUIL DE DIEU et gravir la Montagne Sainte ... celui qui veut accéder au PERE DES CIEUX !

Aucun être humain n'est destiné à rester bloqué au SEUIL DE DIEU qu'est l'EGLISE ... il est invité à rejoindre Son PERE QUI EST AUX CIEUX ... vivre de Son Incommensurable Bonté !

Celui qui ose aller au bout de son "Chemin Personnel", franchir le "SEUIL DE DIEU", a-BOUT-ir au Sommet de la Rencontre, n'est plus de ce monde ... Il Est des CIEUX !

De ce qu'Il peut Y vivre en concret ... St Paul nous en partage un Aspect (svp, ne nous limitons pas à l'aspect choquant de la vantardise... écoutons le vécu)


Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens Ch.12


01 Faut-il se vanter ? Ce n’est pas utile. J’en viendrai pourtant aux visions et aux révélations reçues du Seigneur.

02 Je sais qu’un fidèle du Christ, voici quatorze ans, a été emporté jusqu’au troisième ciel – est-ce dans son corps ? je ne sais pas ; est-ce hors de son corps ? je ne sais pas ; Dieu le sait – ;

03 mais je sais que cet homme dans cet état-là – est-ce dans son corps, est-ce sans son corps ? je ne sais pas, Dieu le sait –

04 cet homme-là a été emporté au paradis et il a entendu des paroles ineffables, qu’un homme ne doit pas redire.

05 D’un tel homme, je peux me vanter, mais pour moi-même, je ne me vanterai que de mes faiblesses.

06 En fait, si je voulais me vanter, ce ne serait pas folie, car je ne dirais que la vérité. Mais j’évite de le faire, pour qu’on n’ait pas de moi une idée plus favorable qu’en me voyant ou en m’écoutant.


07 Et ces révélations dont il s’agit sont tellement extraordinaires que, pour m’empêcher de me surestimer, j’ai reçu dans ma chair une écharde, un envoyé de Satan qui est là pour me gifler, pour empêcher que je me surestime. [/color]

J'avais exprimé cette Parole :

Qu'est-ce que l'Eglise si ce n'est une "Entreprise Divine de Transformation" d'un fils de l'homme en Fils de DIEU ?

Nous ne pouvons devenir des "Alter-Christi" qu'à partir du moment où nous osons qui cette "institutionalisation de l'Eglise" pourle ROYAUME DES CIEUX, pour embraser la Vocation Royale Baptismale du Chrétien.

Le Victorieux reçoit en partage des Cieux un "Vécu Unique" qui lui est totalement propre ... une "Appartenance à DIEU" qui en un INTOUCHABLE DE DIEU.

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Jeu Mai 24 2018, 18:39

.

Suite,

Le Victorieux reçoit en partage des Cieux un "Vécu Unique" qui lui est totalement propre ... une "Appartenance à DIEU" qui en fait un INTOUCHABLE DE DIEU.

INTOUCHABLE DE DIEU, sur qui personne au monde n'a pouvoir ... dont on ne peut prendre la vie sans qu'il ne donne son accord ... sans que Sa Mort boule-verse à l'Image du CHRIST, l'ordre établi !

INTOUCHABLE DE DIEU, qui a établi sa demeure aux CIEUX !

INTOUCHABLE DE DIEU qui devient central au monde ... Pure Bénédiction pour les Bien-veillants, Bien-pensants, Bien-agissants, tous les hommes de bonne volonté ... malédiction pour les ennemis de DIEU et des hommes, tous les hommes de mauvaise volonté.

L'Homme de DIEU qui a su s'élever aux hautes sphères spiriruelles de l'Intimité Divine, devenant un "Elément Central" du développement du monde ... Co-Régnant avec le CHRIST sur Son Trône dans l'ESPRIT SAINT change toute donne, les modifie, les ré-actualise selon les besoins de son époque ... Co-concourt à la Venue du REGNE DE DIEU sur Terre.

L'Evangile de ce jour, nous montre que la Parole de DIEU adaptée à l'INTOUCHABLE DE DIEU prend une puissance phénoménale ... Le projette dans le monde comme un Elément de Bénédiction ou un élément pertubateur phénoménal, aux répercussions insoupçonnables :


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 9, 41-50)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :

   « Celui qui vous donnera un verre d’eau
au nom de votre appartenance au Christ,
amen, je vous le dis,
il ne restera pas sans récompense.


(INTOUCHABLE DE DIEU = PETIT DE DIEU ...
Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des Cieux.)

  Celui qui est un scandale, une occasion de chute,
pour un seul de ces petits qui croient en moi,
mieux vaudrait pour lui
qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes,
et qu’on le jette à la mer.

....

Combien de Baptisés refusent de nos jours de vivre leur "Union à Dieu", préfèrent le monde à DIEU ?

Tout le reste terrible de cet Evangile les concerne, car le monde est mensonger, le monde est traître !
Que penser de tous ces Baptisés dans le SEIGNEUR qui préfèrent "l'esprit de mort" à "l'ESPRIT DE VIE" ?
Que penser de tous ces Baptisés qui sont passés à l'ennemi ... que les TEMOINS DE DIEU dérangent ?


Celui qui est un scandale, une occasion de chute,
pour un seul de ces petits qui croient en moi,
mieux vaudrait pour lui
qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes,
et qu’on le jette à la mer.
   Et si ta main est pour toi une occasion de chute,
coupe-la.
Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains,
là où le feu ne s’éteint pas.
   Si ton pied est pour toi une occasion de chute,
coupe-le.
Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds.
   Si ton œil est pour toi une occasion de chute,
arrache-le.
Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux,
   là où le ver ne meurt pas
et où le feu ne s’éteint pas.
   Chacun sera salé au feu.
   C’est une bonne chose que le sel ;
mais s’il cesse d’être du sel,
avec quoi allez-vous lui rendre de la saveur ?
Ayez du sel en vous-mêmes,
et vivez en paix entre vous. »

           – Acclamons la Parole de Dieu.


André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Jeu Mai 24 2018, 18:47

André Dominique a écrit:
.




.

De ce cliché jaillissent 2 sens :

- Alliance entre la terre et les CIEUX !

- L'Eglise Nouvelle Jérusalem aspire à jaillir du sein de la matrice ... comme un accouchement !


André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Mai 29 2018, 07:08

.

L'Eglise catholique en Alsace ... bilan !

Citation :

La vitalité du diocèse de Strasbourg en chiffres



Les 11 et 18 mars 2018, toutes les paroisses d’Alsace ont comptabilisées le nombre de pratiquants à la messe dominicale.

Les statistiques globales des différentes réalités diocésaines ont été présentées par Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et le Père Bernard Xibaut, chancelier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C’est une première pour le diocèse de Strasbourg que de procéder au comptage des différentes réalités de pratiques au sein de l’Église catholique en Alsace.

Dès son arrivée comme archevêque, il y a un peu plus d’un an, Mgr Ravel a souhaité procéder à un état des lieux chiffrés.


  • «  Fondé l’Espérance sur le réalisme est une démarche chrétienne, liée à l’incarnation, explique l’archevêque. J’ai besoin de percevoir la réalité et non une perception der la réalité et les chiffres nous y aident. J’invite chacun à apprendre à lire les chiffres au regard des signes de l’Esprit. Je souhaite maintenant prendre le temps de l’analyse, qui sera discutée, pour préparer l’avenir comme un pasteur, cherchant à discerner les aventures de l’Esprit-Saint pour demain. »


              Le tableau présenté et que vous retrouvez dans son intégralité ici, est complet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il porte sur les personnes au service de l’Église, sur la vie religieuse, les mouvements apostoliques et les communautés nouvelles, sur les sacrements, sur les engagements au service de la diaconie…Et le choix qui a été fait est d’intituler le document de synthèse sous l’angle de la vitalité de l’Église diocésaine.

Cela peut paraitre excessif au regard de la diminution du nombre de prêtre (deux tiers en moins en 50 ans), de séminaristes, de religieuses (près de 4 000 en moins, quel village n’avait pas il y a 50 ans la présence d’une religieuse ?), de la pratique sacramentelle, de la pratique religieuse…Cependant, on observe également une très forte augmentation des laïcs engagés au service de leur paroisse ou de la solidarité (appelée diaconie), du nombre de diacres, du nombre d’élèves dans l’enseignement catholique.

Et si le nombre de pratiquants à la messe dominicale parait faible, 5% des personnes se disant catholiques, il est nettement plus important que sur le plan national, 1.8%.

Les chiffres sont donc contrastés et sont bien sûr le reflet de l’évolution de la vie du monde et de la présence de l’Église au sein de la société. Un monde nouveau se dessine, l’Église a à y trouver sa place.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En tant que membre de l'EAP, moi aussi j'avais été invité à participer au comptage des Fidèles du Dimanche !

A l'époque, l'Eglise nous proposait cette lecture concernant le Roi David et le recensement :

Citation :

Lecture du deuxième livre de Samuel (2 S 24, 2.9-17)

En ces jours-là,
    le roi David dit à Joab, le chef de l’armée, qui était près de lui :
« Parcourez toutes les tribus d’Israël, de Dane à Bershéba,
et faites le recensement du peuple,
afin que je connaisse le chiffre de la population. »
   Joab donna au roi les chiffres du recensement :
Israël comptait huit cent mille hommes capables de combattre,
et Juda cinq cent mille hommes.
    Mais après cela, le cœur de David lui battit
d’avoir recensé le peuple,
et il dit au Seigneur :
« C’est un grand péché que j’ai commis !
Maintenant, Seigneur,
daigne passer sur la faute de ton serviteur,
car je me suis vraiment conduit comme un insensé ! »
   Le lendemain matin, David se leva.
Or la parole du Seigneur avait été adressée au prophète Gad,
le voyant attaché à David :
    « Va dire à David : Ainsi parle le Seigneur :
Je vais te présenter trois châtiments ;
choisis l’un d’entre eux,
et je te l’infligerai. »
   Gad se rendit alors chez David et lui transmit ce message :
« Préfères-tu qu’il y ait la famine dans ton pays
pendant sept ans ?
Ou bien fuir devant tes adversaires lancés à ta poursuite,
pendant trois mois ?
Ou bien la peste dans ton pays
pendant trois jours ?
Réfléchis donc, et vois
ce que je dois répondre à celui qui m’a envoyé. »
   David répondit au prophète Gad :
« Je suis dans une grande angoisse…
Eh bien ! tombons plutôt entre les mains du Seigneur,
car sa compassion est grande,
mais que je ne tombe pas
entre les mains des hommes ! »
   Le Seigneur envoya donc la peste en Israël
dès le lendemain jusqu’à la fin des trois jours.
Depuis Dane jusqu’à Bershéba,
il mourut 70 000 hommes.
    Mais lorsque l’ange du Seigneur
étendit la main vers Jérusalem pour l’exterminer,
le Seigneur renonça à ce mal,
et il dit à l’ange exterminateur :
« Assez ! Maintenant, retire ta main. »
L’ange du Seigneur se trouvait alors
près de l’aire à grain d’Arauna le Jébuséen.
    David, en voyant l’ange frapper le peuple,
avait dit au Seigneur :
« C’est moi qui ai péché, c’est moi qui suis coupable ;
mais ceux-là, le troupeau, qu’ont-ils fait ?
Que ta main s’appesantisse donc sur moi
et sur la maison de mon père ! »

           – Parole du Seigneur.

Cette Parole m'interpella tellement, au point de demander à ne pas participer au comptage des Pratiquants Catholiques du Dimanche !
Certes, on insisté à ce que je participe ... mais en même temps, on a respecté mon choix !

Le péché-recencement du Peuple de DIEU dont le Roi David, ce Il avait la charge ... était comme une récupération à son propre profit du BIEN DE DIEU !
Le péché réside dans la pureté d'intention, la pureté de coeur, la pureté-élan de sa volonté !

Tel n'est pas le cas de Mgr Luc Ravel comme Il l'a bien précisé ... mais par voie de conséquence, donne à tous ceux qui lisent ces chiffres catastrophiques ... un coup faramineux en pleine tronche, à en être applati à terre !

De mon côté, il en est tout autre :
- De même que Jésus CHRIST a fait littéralement basculer la réalité de la "perdition humaine" en "REALITE REDEMPTRICE" ... je persiste à croire qu' UN SEUL, vraiment de FOI VIVANTE peut tout faire basculer à nouveau ... du déclin irrémé"diable" à un phénoménal Re-Nouveau de  "TEMPS DE LA FOI" ... de l'actualisation concrête-incarnée du "ROYAUME DES CIEUX" en ce monde !
Mais pour cela, il faut un Homme d'Exception !
Que le SEIGNEUR nous accorde enfin le Roi Promis !
Qu'Il fasse UN avec Son Eglise ... totalement donné ... au Charisme Divin !
Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
BENEDICTE
membre
avatar

Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Mai 29 2018, 12:27

En Allemagne les diosèces catholiques ont aussi procédé au comptage des catholiques pratiquants , résultat 10% ???

L'Allemagne compte plus de protestants que de catholiques ,je ne sais pas si ces derniers ont fait un comptage des pratiquants ??

En Autriche ,l'évèque a nommé un moine cistercien (KARL WALLNER ) ,pour une mission d'évangélisation chez les jeunes,
aussi dans les pays du tiers monde .....
ce moine Karl Wallner a dit ,arrètons le bricolage et les techniques pour attirer les jeunes ,vivons honnètement et au grand jour notre vie de chrétien,il parlait des consacrés qui n'osent plus sortir en ville en affichant leur appartenance au CHRIST ...
ayons une VRAIE FOI dans la parole du CHRIST ('frapper et l'on vous ouvrira ,chercher et vous trouverez ...ect....)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Mai 29 2018, 15:28

.

Désolé pour les fautes de frappes ... à la pause de midi, je n'ai pas le temps de me relire et de me corriger !


André Dominique a écrit:
.

Le 31 janvier 2018, nous avions une réunion EAP, dont l'un des thèmes fut le comptage des Fidèles Paroissiens !
En tant que membre de l'EAP, moi aussi j'avais été invité à participer au comptage des Fidèles du Dimanche !

Ce jour-là, l'Eglise nous proposait cette lecture concernant le Roi David et le recensement qui m'a grandement interpellé :

Citation :

Lecture du deuxième livre de Samuel (2 S 24, 2.9-17)

En ces jours-là,
    le roi David dit à Joab, le chef de l’armée, qui était près de lui :
« Parcourez toutes les tribus d’Israël, de Dane à Bershéba,
et faites le recensement du peuple,
afin que je connaisse le chiffre de la population. »
   Joab donna au roi les chiffres du recensement :
Israël comptait huit cent mille hommes capables de combattre,
et Juda cinq cent mille hommes.
    Mais après cela, le cœur de David lui battit
d’avoir recensé le peuple,
et il dit au Seigneur :
« C’est un grand péché que j’ai commis !
Maintenant, Seigneur,
daigne passer sur la faute de ton serviteur,
car je me suis vraiment conduit comme un insensé ! »
   Le lendemain matin, David se leva.
Or la parole du Seigneur avait été adressée au prophète Gad,
le voyant attaché à David :
    « Va dire à David : Ainsi parle le Seigneur :
Je vais te présenter trois châtiments ;
choisis l’un d’entre eux,
et je te l’infligerai. »
   Gad se rendit alors chez David et lui transmit ce message :
« Préfères-tu qu’il y ait la famine dans ton pays
pendant sept ans ?
Ou bien fuir devant tes adversaires lancés à ta poursuite,
pendant trois mois ?
Ou bien la peste dans ton pays
pendant trois jours ?
Réfléchis donc, et vois
ce que je dois répondre à celui qui m’a envoyé. »
   David répondit au prophète Gad :
« Je suis dans une grande angoisse…
Eh bien ! tombons plutôt entre les mains du Seigneur,
car sa compassion est grande,
mais que je ne tombe pas
entre les mains des hommes ! »
   Le Seigneur envoya donc la peste en Israël
dès le lendemain jusqu’à la fin des trois jours.
Depuis Dane jusqu’à Bershéba,
il mourut 70 000 hommes.
    Mais lorsque l’ange du Seigneur
étendit la main vers Jérusalem pour l’exterminer,
le Seigneur renonça à ce mal,
et il dit à l’ange exterminateur :
« Assez ! Maintenant, retire ta main. »
L’ange du Seigneur se trouvait alors
près de l’aire à grain d’Arauna le Jébuséen.
    David, en voyant l’ange frapper le peuple,
avait dit au Seigneur :
« C’est moi qui ai péché, c’est moi qui suis coupable ;
mais ceux-là, le troupeau, qu’ont-ils fait ?
Que ta main s’appesantisse donc sur moi
et sur la maison de mon père ! »

           – Parole du Seigneur.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cette Parole de DIEU, m'interpella tellement aux entrailles de mon âme que j'ai demandé à être exempté de ce comptage !
Quand la Providence Divine va jusqu'au point a vouloir actualiser ce Texte Sacré trop explicite, en parfait accord avec notre délibération paroissiale sur ce thème, je me devais en réponse d'exprimer le Point de Vue de DIEU ... et d'a-poser mon veto !
Certes, on a insisté à ce que je participe ... mais en même temps, on a respecté mon choix !
Un chaleureux merci à toutes et tous.

Le Roi David avait la charge du Peuple de DIEU, en était le Serviteur ...
Il se devait d'en prendre soin au travers d'un Règne de Justice et de Préservation contre tout mal potentiel !
Il était si Béni-Oint de DIEU que tout lui réussissait ... au point de vouloir récupérer inconsciemment la Grâce du TRES-HAUT ... s'accaparer le Peuple ... qui sait pour quelle gloriole raison ?
Son péché réside dans la pureté d'intention, pureté de coeur, pureté-élan de sa volonté !

Tel n'est pas le cas de Mgr Luc Ravel comme Il l'a bien précisé ... mais par voie de conséquence, donne à tous ceux qui lisent ces chiffres catastrophiques ... un coup faramineux en pleine tronche, à en être aplati par terre !

De mon côté, il en est tout autre :
- De même que Jésus CHRIST a fait littéralement basculer la réalité de la "perdition humaine" en "REALITE REDEMPTRICE" ... je persiste à croire qu' UN SEUL, vraiment de FOI VIVANTE peut tout faire basculer à nouveau ... d'un déclin irrémé"diable" vers un phénoménal Re-Nouveau de "TEMPS DE LA FOI" ... de la Descente du "ROYAUME DES CIEUX" en ce monde !
QUE SON REGNE VIENNE ... maintenant !

Mais pour cela, il faut un Homme d'Exception !
Que le SEIGNEUR nous accorde enfin le Roi Promis !
Qu'Il fasse UN avec Son Eglise ... totalement donné ... au Charisme Divin Explosif-Détonant !
Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Mai 29 2018, 16:50

.

Que le SEIGNEUR nous accorde enfin le Roi Promis, ce Chrétien d'exception !
Qu'Il fasse UN avec Son Eglise ... totalement donné ... au Charisme Divin Explosif-Détonant !
Amen



Nous avons tellement pris l'habitude de vivre notre FOI petitement ... qu'à force au travers des siècles, nous avons perdu la capacité de LA vivre Grandement ... mis a part quelques exceptions que nous nommons les Saints !

Quand nous voyons l'héca-tombe actuelle de la pratique de FOI, c'est à dire de la Communion au DIEU-VIVANT ... on ne peut être qu’ébahi par la dimension prophétique du Concile Vatican II qui mit le Fidèle Chrétien, le Baptisé face à sa Vocation de Prêtre-Prophète-Roi :

Citation :

Deux participations à l’unique sacerdoce du Christ

1546 Le Christ, grand prêtre et unique médiateur, a fait de l’Église " un Royaume de prêtres pour son Dieu et Père " (Ap 1, 6 ; cf. Ap 5, 9-10 ; 1 P 2, 5. 9). Toute la communauté des croyants est, comme telle, sacerdotale. Les fidèles exercent leur sacerdoce baptismal à travers leur participation, chacun selon sa vocation propre, à la mission du Christ, Prêtre, Prophète et Roi. C’est par les sacrements du Baptême et de la Confirmation que les fidèles sont " consacrés pour être ... un sacerdoce saint " (LG 10).

1547 Le sacerdoce ministériel ou hiérarchique des évêques et des prêtres, et le sacerdoce commun de tous les fidèles, bien que " l’un et l’autre, chacun selon son mode propre, participent de l’unique sacerdoce du Christ " (LG 10), diffèrent cependant essentiellement, tout en étant " ordonnés l’un à l’autre " (LG 10). En quel sens ? Alors que le sacerdoce commun des fidèles se réalise dans le déploiement de la grâce baptismale, vie de foi, d’espérance et de charité, vie selon l’Esprit, le sacerdoce ministériel est au service du sacerdoce commun, il est relatif au déploiement de la grâce baptismale de tous les chrétiens. Il est un des moyens par lesquels le Christ ne cesse de construire et de conduire son Église. C’est pour cela qu’il est transmis par un sacrement propre, le sacrement de l’Ordre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

De nos jours, sont engagés tous ceux qui aiment vraiment le SEIGNEUR DIEU, l'Eglise, chacun de ses membres !
Et bien que peu nombreux, notre Vie de FOI est riche de vécu ... grâce à notre Prêtre-Ordonné ... grâce à l'effort de chacun d'entre nous !
Et c'est sur ce terrain fertile que le SEIGNEUR aspire à déposer les germes-semences de Sa Grâce dont nous percevons déjà les premières pousses!

De "finis selon le mode" nous sommes en vérité à peine au début du temps de la "germination des Semences Divines".

Ne serais-ce que pour confirmer ; ce jour, le SEIGNEUR nous donne cette Lecture prophétique :


PREMIÈRE LECTURE

« Ils ont prophétisé pour annoncer la grâce qui vous est destinée. C’est pourquoi mettez toute votre espérance en elle » (1 P 1, 10-16)

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Bien-aimés,
   sur le salut, les prophètes ont fait porter
leurs interrogations et leurs recherches,
eux qui ont prophétisé
pour annoncer la grâce qui vous est destinée.
   Ils cherchaient quel temps et quelles circonstances
voulait indiquer l’Esprit du Christ, présent en eux,
quand il attestait par avance les souffrances du Christ
et la gloire qui s’ensuivrait.
   Il leur fut révélé
que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous,
qu’ils étaient au service de ce message,
annoncé maintenant par ceux qui vous ont évangélisés
dans l’Esprit Saint envoyé du ciel ;
même des anges désirent se pencher
pour scruter ce message.
   C’est pourquoi, après avoir disposé votre intelligence pour le service,
restez sobres,
mettez toute votre espérance
dans la grâce que vous apporte la révélation de Jésus Christ.
   Comme des enfants qui obéissent,
cessez de vous conformer aux convoitises d’autrefois,
quand vous étiez dans l’ignorance,
   mais, à l’exemple du Dieu saint qui vous a appelés,
devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite,
   puisqu’il est écrit :
Vous serez saints, car moi, je suis saint.


           – Parole du Seigneur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Le monde va à sa perte c'est indéniable ... et impossible de s'inter-poser !
Pour nous tous que le monde rejette, jusqu'en nos familles, tels des pestiférés parce que nous croyons en Christ, Le suivons, acceptons d'incarner ce qu'IL nous inspire ... réjouissons-nous, car la Récompense Divine est sans commune mesure pour qui L'aime en Esprit et Vérité :

ÉVANGILE

« Vous recevrez, en ce temps déjà, le centuple, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle » (Mc 10, 28-31)

Alléluia. Alléluia.

Tu es béni, Père,
Seigneur du ciel et de la terre,
tu as révélé aux tout-petits
les mystères du Royaume !


Alléluia. (cf. Mt 11, 25)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
   Pierre se mit à dire à Jésus :
« Voici que nous avons tout quitté
pour te suivre. »
   Jésus déclara :
« Amen, je vous le dis :
nul n’aura quitté,
à cause de moi et de l’Évangile,
une maison, des frères, des sœurs,
une mère, un père, des enfants ou une terre
   sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple :
maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres,
avec des persécutions,
et, dans le monde à venir,
la vie éternelle.
   Beaucoup de premiers seront derniers,
et les derniers seront les premiers.
»


           – Acclamons la Parole de Dieu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Suite à l'Appel de notre Evêque Mgr Luc RAVEL ... nous les Fidèles qui à travers les siècles ont été maintenus continuellement au bas de la Montagne Sainte, sommes invités désormais, à prendre notre Envol Divin sous la Gouvernance Royale de notre Prêtre Ordonné !

Alors peu importe le nombre que nous sommes ... on s'en fout !
Ce qui importe c'est d'être de Vrais et Authentiques Serviteurs de DIEU, animés par l'ESPRIT SAINT !
DIEU parle et agit toujours encore au travers de chacun de ses Fils-Fille en Jésus CHRIST !
De chacun d'entre nous dépend l'Impact Divin dans le monde, sa Nouvelle Evolution ... avec la perspective d'un Retournement total, une Conversion Universelle !
Il est clair que nos petits actes, faits et gestes de DIEU, Paroles Inspirées sont d'un poids ridicule face aux puissances dominatrices et écrasantes des ténèbres qui régissent le monde ... c'est pourquoi, débute le nouveau temps des fléaux !

A nous, de nous rendre prêt-apte à accueillir-gérer tous ceux que le SEIGNEUR récupérera, nous enverra !

Que le SEIGNEUR nous garde sous sa Protection Angélique. Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Mai 29 2018, 17:34

.
Si pour moi, le Concile Vatican II est vraiment prophétique, pour d'autres ce n'est pas le cas !

Vatican II : Anatomie d’un effondrement


Dans un livre passionnant, Guillaume Cuchet explique l’effondrement du catholicisme en France à partir des années 60. Présentation.

Le livre de G. Cuchet, "Comment notre monde a cessé d’être chrétien" (1), a déjà fait beaucoup parler de lui. Il est vrai qu’il mérite d’alimenter un débat jusque-là très largement occulté dans l’Église, tant le concile Vatican II est longtemps demeuré un objet intouchable, fermé à toutes critiques, lesquelles ne pouvaient provenir que de milieux « intégristes », dont il ne valait même pas la peine d’examiner le bienfondé. Pourtant, cet ouvrage intelligent n’apporte aucune révélation (sinon de nombreux chiffres significatifs), la grande nouveauté est dans le fait que, loin d’être méprisée et ignorée, son analyse est entendue et discutée, ce qui est un progrès indéniable.
Quelle est, précisément, la thèse de l’auteur ? La voici résumée : « Ce krach [la crise des années 60] s’est produit à la faveur de Vatican II, avant Mai 68 et la publication en juillet de la même année de la fameuse encyclique Humanae vitae de Paul VI sur la contraception, traditionnellement invoqués pour l’expliquer. Non que ces deux événements n’aient pas eu d’importance : ils ont amplifié la vague, mais ils ne l’ont pas créée. Vatican II semble avoir été en définitive cette réforme (probablement nécessaire) qui a déclenché la révolution qu’elle prétendait éviter, comme jadis les états généraux dans la France de la fin du XVIIIe siècle » (p. 271).
Pour étayer son analyse, G. Cuchet part de la fameuse « carte Boulard » qui proposait une radiographie précise du catholicisme français jusqu’au seuil des années 60, radiographie qui concluait à une certaine stabilité. À cette époque, 94 % d’une génération étaient baptisées et la pratique dominicale était de 25 %. Or, les années 60 vont marquer une rupture radicale avec un effondrement particulièrement visible en termes de pratique religieuse, de vocations, mais aussi de confession, indices indubitables d’une grave crise. Aujourd’hui, nous en sommes arrivés à 30 % de baptisés et à une pratique dominicale inférieure à 2 %.
L’intérêt de l’ouvrage de G. Cuchet est de ne jamais céder à la facilité pour expliquer cet effondrement. À cet égard, il renvoie dos à dos les conciliaristes béats et les traditionalistes : les premiers, à l’occasion du Concile, vantaient un « nouveau printemps de l’Église » et ont systématiquement refusé d’établir tout lien entre Vatican II et la crise, elle-même largement niée ; les seconds ont fait du Concile l’alpha et l’oméga de la crise, responsable de tous les maux, en refusant de comprendre le contexte général et la nécessité des réformes.
G. Cuchet explique l’ampleur de cette crise par la simultanéité de deux mutations, l’une religieuse, l’autre socio-culturelle. Il cite plusieurs transformations sociales importantes, notamment : « la fin des réserves rurales du catholicisme » (p. 158) qui se produit en cette période avec l’urbanisation et l’exode rural ; et « une moindre vitalité démographique des familles catholiques » (p. 162), phénomène important trop peu analysé. Quant à la mutation religieuse, il insiste sur le fait que Vatican II a été perçu, « un peu malgré lui », comme une « sortie de la culture de la pratique obligatoire » avec l’effacement de la notion de péché mortel « qui a eu des effets proprement révolutionnaires sur le niveau de la pratique » (p. 171). Dans ce contexte, l’auteur montre « le rôle de fait générateur de la crise joué par le décrochage des jeunes » (ibid.). Il montre également combien le silence des prêtres sur les fins dernières a modifié la conception du salut qui semblait désormais acquis pour tous.
G. Cuchet fournit une masse d’éléments difficilement contestables et présentés avec grande objectivité qui font de son livre une référence incontournable sur le sujet. Il ne s’arrête cependant quasiment pas sur la volonté de rupture avec le passé qui a prédominé chez nombre de chrétiens de l’époque, volonté qui se recommandait d’un « esprit du concile » dont Benoît XVI a montré tous les méfaits. Si Vatican II, comme l’expose l’auteur, a bien contribué à l’effondrement observé dans les années 60 et postérieures, il l’a fait plus en raison de l’état d’esprit qu’il a suscité dans le contexte d’optimisme de l’époque qu’en raison des textes qu’il a promulgués. Lesquels ont réalisé une mise à jour indispensable sans laquelle l’effondrement eut sans doute été plus grand encore et, surtout, sans laquelle le renouveau initié par Jean-Paul II eut été impossible.

Christophe Geffroy

(1) Guillaume Cuchet, Comment notre monde a cessé d’être chrétien. Anatomie d’un effondrement, Seuil, 2018, 290 pages, 21 €.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extraits :

« Ce livre-diagnostic, qui vient à peine de sortir, fera date. L’auteur, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-Est Créteil, entend préciser à quel moment et pour quelles raisons a commencé, en France, le recul spectaculaire du catholicisme. […]

La fin du Concile, le début de la réforme liturgique

C’est entre 1965 et1966, que la pratique dominicale a décroché, c’est-à-dire à la fin du concile Vatican II, alors que la réforme liturgique avait commencé. Guillaume Cuchet combat l’idée reçue qui veut que Mai 68 et l’encyclique Humanæ vitæ de Paul VI, en 1968, condamnant la contraception, aient été les déclencheurs de ce décrochement. Ils l’ont accentué, mais il a eu lieu avant, en 1965.
Cet effondrement a été d’autant plus spectaculaire que les enquêtes sociologiques précédentes, jusqu’en 1962, étaient plutôt optimistes. Lancées après la guerre, de manière très systématique, dans les diocèses et les paroisses, par le célèbre chanoine Boulard, sur un projet initial du sociologue Gabriel Le Bras, elles avaient abouti, à partir de 1947, à l’édition successive de cartes (les « cartes Boulard). Elles montraient que la période d’après-guerre a correspondu à une embellie pour le catholicisme français […]
Et puis, patatras ! En mars 1975, entre bien d’autres études et sondages, une enquête révélait une chute de 47% de la pratique dans le diocèse de Paris depuis 1954. En 1974, à Lille, on constatait qu’un tiers des pratiquants avait disparu depuis les dernières années. Des analyses plus fines permettant de dater la chute de 1965-1966, plutôt en 1965. De travaux en travaux, toutes les instances ecclésiastiques devaient convenir, tout en cherchant d’abord à minimiser, qu’un incroyable décrochement s’était produit. Qui plus est, il affectait tout particulièrement les jeunes de familles pratiquantes du baby-boom. Autrement dit, la génération de catholiques qui arrivait à 20 ans en1965, pour la première fois dans l’histoire, n’a pas bénéficié de la transmission de l’héritage catholique.
Et bien entendu, ce fait colossal va désormais se démultiplier. En définitive, d’une pratique dominicale, juste avant le Concile, en moyenne, de 25 % des Français (avec 80 % des enfants faisant leur communion solennelle, c’est-à-dire pratiquant et étant catéchisés jusqu’à l’âge de 12 ans), on est passé aujourd’hui, si on considère les vrais chiffres, ceux de la pratique tous les dimanches et non pas une fois par mois, à moins de 2 % de pratiquants (très exactement : 1,8 %, enquête Ipsos pour La Croix, 12 janvier 2017) […].

Vatican II, « événement déclencheur »

« On ne voit pas en effet quel autre événement contemporain aurait pu engendrer une telle réaction. La chronologie montre que c’est n’est pas seulement la manière dont le concile a été appliqué après sa clôture qui a provoqué la rupture. Par sa seule existence, dans la mesure où il rendait soudainement envisageable la réforme des anciennes normes, le concile a suffi à les ébranler, d’autant que la réforme liturgique, qui concernait la partie la plus visible de la religion pour le plus grand nombre, a commencé à s’appliquer dès 1964 » (G. Cuchet, p. 130).
Dans le Concile, cependant, il incrimine le texte fameux sur la liberté religieuse, Dignitatis humanæ, qui concernait en définitive les rapports de l’Eglise et des Etats chrétiens, mais qui a été entendu, non sans raison, comme une consécration de la liberté de la conscience de chaque catholique. D’où le développement d’une “religion à la carte”, où chacun module en quelque sorte son propre Credo. Les normes gênantes sont désormais passées sous silence dans l’enseignement, la principale en l’espèce étant l’obligation faite par le commandement de l’Eglise d’assister à la messe le dimanche, sous peine de péché grave. […]

S’agit-il toujours de la même religion

En 1952, 51 % des adultes baptisés déclaraient se confesser une fois par an. En 1974, ils sont 29 %, presque la moitié en moins. Quant au groupe des pénitents fréquents (une fois par mois), il s’est évaporé entre 1952 et 1974. Le décrochage, ici aussi, a eu lieu à la fin du Concile.
Ceci s’est conjugué avec un silence sur les fins dernières : « Le clergé a cessé assez brutalement de parler de tous ces sujets délicats, comme s’il avait arrêté d’y croire lui-même, en même temps que triomphait dans le discours une nouvelle vision de Dieu, de type plus ou moins rousseauiste : le Dieu Amour (et non plus seulement d’amour) des années 1960-1970 » (G. Cuchet, p. 216). […]
Au total, la fracture au sein de la prédication catholique est « si manifeste qu’un observateur extérieur pourrait légitimement se demander si, par-delà la continuité d’un nom et de l’appareil théorique des dogmes, il s’agit bien toujours de la même religion » (G. Cuchet, p. 266). […]
[…] Tout cela participe de la grande crise d’autorité, ou de « paternité » par laquelle la modernité a basculé dans l’ultra-modernité. La grande conséquence est que le principe de la transmission par l’éducation ne fonctionne plus. On savait tout cela, mais ce que Guillaume Cuchet souligne est que cette rupture phénoménale a eu lieu dans l’Église avant d’avoir lieu dans la société. On s’est souvent gaussé des hommes d’Église qui couraient derrière le monde moderne mais avaient toujours un train de retard. Eh bien c’est faux ! La révolution doctrinale et liturgique du Concile a précédé la révolution de Mai 68. Et ce fut un suicide. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fête-Dieu à Altenheim

Notre Eglise aura le Visage de notre investissement spirituel.
Il y aura toujours ceux qui partiront de l'homme et ceux qui partiront de DIEU !
Selon que nous nous positionnons en DIEU ou non, l’éclairage de notre esprit en sera tout autre.

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Mai 29 2018, 18:05

.

En cette Fête de la Ste TRINITE, j'avais écrit :



Un seul Seigneur, une seule foi,
un seul Baptême, un seul Dieu et Père !



Seul le Chrétien qui suit la Seigneur, qui vit de sa Foi Vivante peut oser exprimer une telle Acclamation Vivante !
Lui seul, car Baptisé et suivant le CHRIST, peut se targuer (se vanter) de vivre dans l’Intimité de la Ste Trinité … avoir part à l’Intimité du Seigneur DIEU en Jésus CHRIST, avoir part à la Con-naissance de Notre Père qui Est aux Cieux dans la Lumière du ST ESPRIT !

Cette formulation n’est pas anodine … elle implique une Filiation, une réalité d’enfantement continuelle … un A-bout-issement dans la Suite de DIEU … une Con-Naissance A-Bout-I, un Partage de Vie Divine et humaine !

En prenant exemple sur la réalité humaine … ce n’est pas parce qu’un milliardaire donne en partage une grande partie de sa fortune à son fils que ce dernier en fera quelque chose … pareillement, bien plus est DIEU qui donne en partage Sa VIE … qu’en font les Baptisés qui ont accès à Sa Fortune Spirituelle, qu’on nomme les Talents …
Talents-Dons de DIEU … Talents-Fortune de DIEU ?

Si l’Eglise Corps du CHRIST à périclité au travers des siècles, surtout en ce dernier siècle, c’est parce que les « Baptisés, Enfant de DIEU » n’ont pas gravi leur propre Montagne Sainte … se sont installés paroissialement au bas de la Montagne Sainte, n’ont pas franchi le « Seuil de DIEU », n’ont pas achevé leur conversion d’être, de « fils de l’homme » vers la stature nouvelle de « Fils de DIEU en Jésus CHRIST » pour en vivre pleinement!

Le « Fils de DIEU en Jésus CHRIST » à Part-Accès à son PERE DES CIEUX dans l’Intimité du « Face à FACE » de l’ESPRIT SAINT !

Etrange phénomène !
- Pour celui qui ne développe pas la Vie Divine reçu par le Baptême … c’est comme si DIEU n’EST pas !
- Pour Celui qui se développe par la Vie Divine reçu par le Baptême … c’est comme si DIEU EST Ultra-Présent à tout instant, en toute chose !
- Que celui qui est écartelé sa vie durant entre le monde et les CIEUX, qu’il ose franchir ce « Seuil-Soumission-Eglise » où l’obéissance prime sur la liberté, pour croître jusqu’à son a-BOUT-issement personnel Royal en DIEU !

Ne pas développer son « Talent-Baptismal » c’est priver la Ste TRINITE d’un « Impact Phénoménal Actif » de SALUT en ce monde !
Ce n’est pas pour rien que dans les Evangiles, le SEIGNEUR EST, si dur avec ceux qui ne développent pas leur « Talent-Baptismal » … en comparaison, quand un de Ses « Frères en DIEU » a su développer son « Talent-Baptismal », IL l’élève à un autre « niveau de responsabilité » au sein du monde … IL le comble même de Son Pouvoir Légal et Royal !

Matthieu 13,11-12
11 « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume des Cieux, mais ce n’est pas donné à ceux-là.
12 À celui qui a, on donnera, et il sera dans l’abondance ; à celui qui n’a pas, on enlèvera même ce qu’il a.


Il existe une « Abondance de la Con-Naissance de DIEU » … et vous y avez part !
C’est seulement en ayant part à « l’Abondance de la Con-Naissance de DIEU » que notre Evangélisation sera efficace dans nos paroisses et dans le monde !
Mais pour cela, il nous faut quitter la « limite étatisée-rivée-engluée » à ce monde de notre Eglise que nous avons reçu en héritage !

Le propre de « l’EGLISE-CORPS-DU-CHRIST » est de nous enfanter à la VIE DIVINE !
Une fois Enfanté … à nous d‘atteindre l’Âge Adulte en CHRIST !
Chacun a son propre « Chemin en CHRIST » à faire !
De « l’Engagement en CHRIST » de sa personne dépend :
- l’évolution de la FOI du Frère Converti
- la Conversion, l’évolution de la FOI du prochain
- la Conversion absolument nécessaire de « l’ennemi de DIEU et des hommes », son évolution dans la FOI.

Luc 2,52 Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

les disciples disent à Jésus

“ Seigneur augmente-nous la foi ”

Nous aussi avons à grandir en DIEU avec pour unique limite, l’infini et l’absolu de DIEU !

Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Lun Juin 11 2018, 06:48

.

Ce jour en la Fête de St Barnabé, le SEIGNEUR nous dit :

VOUS ÊTES LA LUMIERE DU MONDE !


Citation :
HOMÉLIE DE S. CHROMACE D'AQUILÉE

Vous êtes la lumière du monde.
Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.


Le Seigneur avait appelé ses disciples sel de la terre parce qu'ils ont relevé par la saveur de la sagesse céleste les cœurs humains affadis par le démon. Et maintenant il les appelle lumière du monde parce que, éclairés par lui, qui est la lumière éternelle et véritable, ils sont devenus à leur tour une lumière dans les ténèbres.

Parce qu'il est lui-même le Soleil de justice il peut aussi appeler ses disciples lumière du monde ; c'est par eux, comme par des rayons étincelants, qu'il déverse la lumière de sa connaissance sur la terre entière ; en effet, ils ont chassé les ténèbres de l'erreur loin du cœur des hommes, en montrant la lumière de la vérité.

Éclairés par eux, nous-mêmes, de ténèbres que nous étions, sommes devenus lumière, comme dit saint Paul : Autrefois, vous n'étiez que ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes devenus lumière ; vivez comme des fils de la lumière. Et encore : Vous n'appartenez pas à la nuit ni aux ténèbres ; vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour. Saint Jean a eu raison d'affirmer dans sa lettre : Dieu est lumière, et : Celui qui demeure en Dieu est dans la lumière comme il est lui-même dans la lumière. Aussi, puisque nous avons la joie d'être délivrés des ténèbres de l'erreur, nous devons vivre dans la lumière, comme des fils de lumière. ~ Ce qui fait dire à l'Apôtre : Parmi eux, vous apparaissez comme des sources de lumière dans le monde, vous qui portez la parole de vie.

Si nous n'agissons pas ainsi, on verra que, pour notre malheur comme pour celui des autres, nous couvrons et nous cachons par notre manque de foi comme par un voile les bienfaits de cette lumière si nécessaire. Aussi savons-nous, pour l'avoir lu dans l'Évangile, que nous encourons le châtiment mérité par celui qui avait reçu un talent pour lui faire gagner le ciel, et qui a mieux aimé le cacher que de le confier à la banque.

C'est pourquoi cette lampe resplendissante, qui a été allumée pour servir à notre salut, doit toujours briller en nous. Nous avons en effet la lampe du commandement céleste et de la grâce spirituelle, ce dont David a témoigné ainsi : Ta parole est une lampe pour mes pas, une lumière pour ma route. Et Salomon a dit : Le précepte de la loi est une lampe. ~

Cette lampe de la loi et de la foi, nous ne devons donc pas la cacher, mais l'installer toujours dans l'Église comme sur le lampadaire, pour le salut d'un grand nombre, afin de jouir nous-mêmes de la lumière de sa vérité, et d'en éclairer tous les croyants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Lun Juin 18 2018, 13:36

-

DÉROULÉ SOIRÉE PRIERE-LOUANGE« QUE TON RÈGNE VIENNE » n°19 18/06/2018

Introduction à la rencontre/Evangile :

Citation :

C'en est fini du règne de satan !

- Quand une âme donne toute sa préférence à Jésus CHRIST !
- Quand cette âme préfère l'Union à DIEU, à toutes les séductions et attraits égocentriques du monde qui glorifient l'amour de soi !
- Quand cette âme si pauvre de cœur unit le sien au SACRE COEUR de Jésus CHRIST afin que le  Règne de DIEU puisse s'établir tout en elle !

Alors,

Éprise du SEIGNEUR, elle court là, où elle est certaine de la Grande rencontre … là où son cœur peut battre en parfaite et Sainte Union avec le Sacré Cœur de Jésus CHRIST … là où elle peut en jouir dans la Béatitude !

Éprise du SEIGNEUR, quand sonnent les cloches elle ac-court à la Messe … ac-cueillir la Vraie Vie de DIEU, le Fruit sublime de la Rédemption offert dans l'Hostie Consacrée, le Trésor de NOTRE PERE QUI EST AUX CIEUX pour chacun de ses Enfants !

Éprise du SEIGNEUR, avec passion cette âme aspire à Le con-naître davantage … elle sait que là ou deux se rassemblent en Son NOM, Lui, le VERBE DE DIEU est Présent, lui donne part à Son ESPRIT SAINT, la rend participante … aux « Saveurs de l’Évangile » !

Éprise du SEIGNEUR, se recon-naissant Fille du TRES-HAUT, elle n'hésite pas à porter sa croix, à prier-intercéder pour ses proches, malades ou bien-portants, croyants ou incroyants ,,, elle prend tous à cœur même ses ennemis,

Éprise du SEIGNEUR, elle devient Sa Servante … Inspirée par le ST ESPRIT elle agit en conformité avec la Ste Volonté du PERE DES CIEUX … elle franchit le Seuil du Royaume des CIEUX, comme ici même en cette « Demi-Heure pour DIEU » pour qu'ad-vienne enfin le Règne des Cieux sur terre, en toute âme de bonne volonté !

Dans l’Évangile du 10 juin, nous pouvions observer la Très Ste Vierge Marie venant avec sa famille au seuil de Jésus CHRIST, alors qu'IL re-prenait ceux qui LE traitaient de « possédé par Béelzéboul » … péchant contre Son ESPRIT SAINT ...  se privant volontairement du SALUT ETERNEL.

Marie était là, physiquement avec sa famille mais par son Cœur Immaculé, Elle était toute Unie au Sacré Cœur de son Fils … à Elle, l'Unique entre toutes les femmes, Jésus dit : « Ma MERE »
A nous, qui avons reçu le PARDON MISERICORDIEUX DE DIEU, qui avec Elle, par Son Coeur Immaculé osons franchir le SEUIL DE DIEU pour nous unir au SACRE COEUR du Seigneur ... Jésus CHRIST dit :  «  mon Frère, ma Sœur »

C'est par ce SIGNE que nous sommes Vainqueurs, Aptes aux Cieux !


Au NOM du PERE et du FILS et du SAINT ESPRIT ! Amen


Le Toucher de DIEU :
 

Souvenons-nous de notre Première Communion !
Marthe Robin reconnue Bienheureuse par notre Église, recevant Jésus pour la première fois à l'âge de 10 ans disait :

Je crois que ma communion privée a été une prise de possession de Notre Seigneur. Je crois que déjà Il s’est emparé de moi à ce moment-là.
Ma communion privée a été quelque chose de très doux.

Plus tard dans sa vie d'adulte elle dira :

      -     J’ai envie de crier à ceux qui me demandent si je mange que je mange plus qu’eux, car je suis nourrie par l’Eucharistie du sang et de la chair de Jésus.
J’ai envie de leur dire que c’est eux qui arrêtent en eux les effets de cette nourriture, ils en bloquent les effets.


En prenant la feuille avec les images, tout en nous laissant toucher par le souvenir de notre propre 1ère Communion,
laissons pareillement l'ESPRIT SAINT nous éclairer, et le SACRE COEUR de Jésus CHRIST nous donner de goûter à Sa Béatitude, l'Union à son PERE.
Si le SEIGNEUR nous donne d’intercéder, de louer de rendre grâce, n'hésitons pas,   (1mn de silence)

Citation :

Que Ton REGNE VIENNE, SEIGNEUR !


Rosenwiller, 5mns après la Demi-Heure pour DIEU, 18 mai 2018

Sacré Coeur de Jésus CHRIST

 Cœur Immaculé de Marie

Voici mon Corps !
Voici mon Sang !

Il y a 160 ans le 3 juin 1858, en la Fête-DIEU, dans le petit oratoire de l'hospice, Bernadette Soubirous faisait sa Première Communion … elle écrit à sa cousine :
- Jour si doux, si riche de bonheur, de pieuse joie.
Bernadette avait la Passion de l'Eucharistie, aimait adorer-écouter-louer, je dirais même « jouissait»
Elle disait :
- Ô l'heureux moment, l’Éternité seule nous réserve des joies plus grandes !
Mgr André Dupuy, chapelet du 3 juin 2018   -  https://www.youtube.com/watch?v=VuMpVTanGLQ

Le Bienheureux Frère André dit … Il suffit de croire !

SVP,

S'il vous est possible de participer, là où vous êtes ... Merci d'avance !


Citation :
Prière de cœur !

Ce jour, j'ai reçu à cœur de prier pour la France, la venue du nouveau Roi, Fils Ainé de l'Eglise !

Nous avons cette assurance que lorsque nous nous réunissons en son NOM, Jésus est présent parmi nous

Il nous dit en  Matthieu 18
…18Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. 19Je vous dis encore que, si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. 20Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux.
C'est donc avec vous, ce soir que j'aspire à prier.
Il est important de prier dans l'Esprit Saint, selon ce qu'Il nous montre … de sorte que nous actions dans le monde le DON DE DIEU, en Parfaite et Sainte correspondance avec la Volonté de Notre Père qui est aux CIEUX.

Permettez que je vous expose le contexte, afin que vous puissiez comprendre et étant d'accord, participiez vraiment de cœur à la Prière.

Ce jour, l’Église nous propose une Parole de St Cyprien sur la Prière du Notre Père,
Il dit : ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
«  Le Christ n'a pas voulu que la Prière soit individuelle et privée comme si l'on ne priait que pour soi … Il l'a voulu publique et communautaire !
L'homme nouveau, régénéré et rendu à son DIEU par la Grâce Divine commence par dire PERE, parce que désormais il est devenu Fils. »
… et nous sommes Fils et Fille de DIEU !

Hier était un jour anniversaire, celui de l'Apparition du SACRE COEUR à Ste Marguerite marie Alacoque, le 17 juin 1689.
A l'époque, par son intermédiaire, Jésus CHRIST dit à Louis XIV :
« - qu'Il obtiendra sa naissance de grâce et de gloire éternelle par la consécration qu'il fera de lui-même à Son COEUR ADMIRABLE qui veut triompher du sien, et par son entremise, de celui des grands de la terre … pour le rendre triomphant de tous les ennemis de la Ste Eglise, »
Pour que nous sachions quel Fruit Magnifique aboutirait de cette conségration, le Seigneur dit  :
« Je prépare à la France un déluge de Grâces lorsqu'elle sera consacrée à mon divin cœur, »
( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

L'information fut transmise au Roi qui ne fit pas la consécration demandée.
Louis XVI la fera, mais alors il ne sera plus Roi.
- A partir de ce moment là, la France Royale entra en décadence jusqu'à ce qu'elle perdit la Couronne au travers de la révolution et tout ce qui s'en suivit comme « lot de désolation », comme « déluge de désolation » :
- On dansait sur les Autels !
- On décapita les prêtres et autres personnes de noble lignée !
- On causa un génocide en vendée
- L'Europe fut mise à feu et à sang
- ce fut le commencement du temps des misérables
- les guerres mondiales et autres calamités de nos jours en sont toujours encore les conséquences désolantes, effroyables.

Pour remédier à ce déluge de désolation … il est de prime importance que vienne le Roi, qu'Il soit Oint par l'Huile Sainte, comme Roi des Français ,,, les représentant ainsi face à DIEU pour réaliser cette CONSECRATION DE LA FRANCE au SACRE COEUR de Jésus CHRIST !

DIEU seul peut l'amener sur le Trône, mais il faut que le Peuple le veuille … alors prions ensemble pour que cette Union de la Tête-Roi, Lieutenant du CHRIST, puisse à nouveau de tout cœur être greffé au Corps-Peuple !
Alors la Promesse contenue du SEIGNEUR depuis plus de 300 ans pourra se réaliser :
Un Déluge de GRÂCES se déversera sur la France, sur le Peuple, sur chacun d'entre nous,

Maintenant si vous êtes d'accord, je vous invite de nous unir en premier lieu au Coeur Immaculé de Marie par un
« Je vous salue Marie »

Je vous salue Marie, 
pleine de grâce
Le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, 
Mère de Dieu,
priez pour nous, 
pauvres pécheurs
maintenant et à l’heure de notre mort.

Grâce à la Très Ste vierge Marie, Saint et Parfait est notre demande face à Notre PERE QUI EST AUX CIEUX … devant qui nous nous tenons à l'instant … avec notre intention au cœur, prions juste la Prière que le SEIGNEUR nous a enseigné :


Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.
Amen
                                                                                   
                                    Merci

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Juin 19 2018, 19:15

.


Prière pour la Protection Divine !




Voici une prière de Dimension Royale en Christ !
QUe le Seigneur daigne accorder à toute âme qui la prie avec FOI ... TOUT ce qu'elle demande ! Amen

André Dominique

Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Jeu Juin 21 2018, 19:13

.

Pour que Ton Règne vienne ... être toujours orienté vers DIEU !





TOUJOURS ORIENTES VERS DIEU - Première Partie

Jésus-Christ a dit : « Il faut prier toujours et ne jamais se lasser ». Saint Paul recommande aux chrétiens de prier sans interruption. De quelle manière doit s’entendre ce précepte, ou, si l’on veut, ce conseil ? Car on se demande immédiatement comment il est possible de l’accomplir…


Commençons par rappeler que ce précepte ne porte pas sur la prière vocale ! En effet, comment passer une journée entière à ne faire qu’accumuler des formules verbales de prière ! Même les religieux les plus contemplatifs et les plus consacrés à la prière ne vivent pas ainsi. Nous devons passer, bien souvent, la majeure partie de notre temps à accomplir notre devoir d’état temporel, celui sur lequel Dieu nous jugera à la fin de notre existence, en nous demandant des comptes sur ce que nous aurons fait.

Ce précepte ne peut pas non plus porter sur l’oraison mentale, car nous ne pouvons pas être toujours dans l’exercice actuel de cette prière intérieure ! Il est impossible à notre nature d’occuper continuellement notre esprit de la pensée de Dieu ou des choses de Dieu. Une attention non interrompue à la présence de Dieu est au-dessus des forces humaines, et n’est pas compatible avec les embarras de cette vie.


Comment donc et par quelle autre espèce de prière peut-on remplir les intentions de Notre-Seigneur ? Par la prière du cœur, qui consiste dans une disposition habituelle et constante d’amour de Dieu, de confiance en Dieu, de soumission à sa volonté dans tous les évènements de la vie, dans une attention continuelle à la voix de Dieu qui se fait entendre au fond de la conscience et dans les circonstances providentielles dans lesquelles nous nous trouvons, et qui nous invite à faire le bien et à éviter le mal.

Cette disposition du cœur est celle où devraient être tous les chrétiens ; c’est en tout cas celle où ont été tous les saints ; et c’est en cela uniquement que consiste la vie intérieure.

Dieu appelle tout le monde à cette disposition de cœur, puisque c’est sans contredit pour tous les chrétiens que Jésus-Christ a dit qu’il faut toujours prier ; et il est certain que tous parviendraient à cet état s’ils répondaient fidèlement à l’appel de la grâce, cela même sans parler de faveurs mystiques extraordinaires. Que l’amour de Dieu soit vraiment dominant dans un cœur ; qu’il lui devienne en quelque sorte comme familier et habituel ; qu’on rejette tout ce qui y est contraire ; qu’on s’applique continuellement à en vivre en cherchant à plaire à Dieu en toutes choses, à progresser dans son intimité autant qu’il lui est agréable et qu’il veut bien nous y introduire ; qu’on s’efforce de ne rien refuser à Dieu de ce qu’il demande ; qu’on prenne comme de sa main tout ce qui arrive ; qu’on soit dans une détermination inébranlable de ne jamais commettre aucun acte dont on aurait conscience qu’il s’agit d’une faute ; et si on a le malheur d’en faire une, qu’on s’en humilie et qu’on se relève aussitôt : on sera dans la pratique de la prière continuelle. Cette prière subsistera au milieu de nos occupations, de nos entretiens, de nos amusements même innocents. La chose n’est donc pas impraticable, ni aussi difficile qu’on pourrait se l’imaginer.


Dans cet état, on ne pense pas toujours à Dieu, mais on ne s’arrête jamais volontairement à une pensée que l’on sait lui être contraire. On ne pose pas sans cesse des actes, on ne prononce pas sans cesse des prières, mais le cœur est toujours tourné vers Dieu, toujours attentif à Dieu, en ce sens qu’il est toujours disposé à passer à l’acte quand les circonstances s’y prêtent ou le requièrent.

Père Grignion


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Lun Juil 02 2018, 17:24

.

Ce site, a continuellement des problèmes !

il dérange ... donc à lire et à accueillir.


TOUJOURS ORIENTES VERS DIEU !    Seconde Partie



Jésus-Christ a dit : « Il faut prier toujours et ne jamais se lasser ». Saint Paul recommande aux chrétiens de prier sans interruption. De quelle manière doit s’entendre ce précepte, ou, si l’on veut, ce conseil ? Car on se demande immédiatement comment il est possible de l’accomplir…



Commençons par rappeler que ce précepte ne porte pas sur la prière vocale ! En effet, comment passer une journée entière à ne faire qu’accumuler des formules verbales de prière ! Même les religieux les plus contemplatifs et les plus consacrés à la prière ne vivent pas ainsi. Nous devons passer, bien souvent, la majeure partie de notre temps à accomplir notre devoir d’état temporel, celui sur lequel Dieu nous jugera à la fin de notre existence, en nous demandant des comptes sur ce que nous aurons fait.

Ce précepte ne peut pas non plus porter sur l’oraison mentale, car nous ne pouvons pas être toujours dans l’exercice actuel de cette prière intérieure ! Il est impossible à notre nature d’occuper continuellement notre esprit de la pensée de Dieu ou des choses de Dieu. Une attention non interrompue à la présence de Dieu est au-dessus des forces humaines, et n’est pas compatible avec les embarras de cette vie.



Comment donc et par quelle autre espèce de prière peut-on remplir les intentions de Notre-Seigneur ? Par la prière du cœur, qui consiste dans une disposition habituelle et constante d’amour de Dieu, de confiance en Dieu, de soumission à sa volonté dans tous les évènements de la vie, dans une attention continuelle à la voix de Dieu qui se fait entendre au fond de la conscience et dans les circonstances providentielles dans lesquelles nous nous trouvons, et qui nous invite à faire le bien et à éviter le mal.

Cette disposition du cœur est celle où devraient être tous les chrétiens ; c’est en tout cas celle où ont été tous les saints ; et c’est en cela uniquement que consiste la vie intérieure.

Dieu appelle tout le monde à cette disposition de cœur, puisque c’est sans contredit pour tous les chrétiens que Jésus-Christ a dit qu’il faut toujours prier ; et il est certain que tous parviendraient à cet état s’ils répondaient fidèlement à l’appel de la grâce, cela même sans parler de faveurs mystiques extraordinaires. Que l’amour de Dieu soit vraiment dominant dans un cœur ; qu’il lui devienne en quelque sorte comme familier et habituel ; qu’on rejette tout ce qui y est contraire ; qu’on s’applique continuellement à en vivre en cherchant à plaire à Dieu en toutes choses, à progresser dans son intimité autant qu’il lui est agréable et qu’il veut bien nous y introduire ; qu’on s’efforce de ne rien refuser à Dieu de ce qu’il demande ; qu’on prenne comme de sa main tout ce qui arrive ; qu’on soit dans une détermination inébranlable de ne jamais commettre aucun acte dont on aurait conscience qu’il s’agit d’une faute ; et si on a le malheur d’en faire une, qu’on s’en humilie et qu’on se relève aussitôt : on sera dans la pratique de la prière continuelle. Cette prière subsistera au milieu de nos occupations, de nos entretiens, de nos amusements même innocents. La chose n’est donc pas impraticable, ni aussi difficile qu’on pourrait se l’imaginer.


Dans cet état, on ne pense pas toujours à Dieu, mais on ne s’arrête jamais volontairement à une pensée que l’on sait lui être contraire. On ne pose pas sans cesse des actes, on ne prononce pas sans cesse des prières, mais le cœur est toujours tourné vers Dieu, toujours attentif à Dieu, en ce sens qu’il est toujours disposé à passer à l’acte quand les circonstances s’y prêtent ou le requièrent.

Père Grignion

reçu par mail

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Lun Juil 02 2018, 18:00

.

Il existe une manière de prier qui est incroyablement efficace !

Celle de la Très Sainte Vierge Marie, celle qui vient des entrailles du cœur de l’âme, celle qui naturellement jaillit comme Parole Fleuve, celle qui re-commande, celle qui met en ordre sa propre attitude qui se doit d’être humble et pourtant forte tel un Cri qui arrive à atteindre les Cieux !

La Très Sainte Vierge Marie, par Sa Prière-Cri nous a gagné le CHRIST … c’est phénoménal !

Tellement à l’opposé se révèle être notre propre Prière, si incroyablement éloigné du Cri Plénier de Marie qui arrive à atteindre la finalité voulue et désirée … cette Prière Mariale, ce Cri des entrailles de l’âme se doit d’être en Parfaite et Sainte Conformité avec le Très Haut dans l’inspiration du St ESPRIT !

Selon l’Evangile de ce Dimanche, notre pauvre et misérable prière se confond tellement avec tous ceux qui touchent Jésus CHRIST, l’écrasant même, mais sans le toucher vraiment en profondeur … là, où IL EST, le VERBE DE DIEU, LUI qui fait UN avec son PERE DES CIEUX !
Évangile de Jésus Christ selon saint Marc  (Mc 5, 21-43)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Étrangement, une femme, pliée sous le fardeau de la réalité qui est sienne … moulue au secret, par la souffrance continuelle, a su reconnaître en Jésus le Messie, Celui qui SAUVE, Celui qui nous a tellement à cœur … toujours prêt à laisser épancher son SACRE-CŒUR … toujours prêt à laisser tomber à flots la Grâce des CIEUX qui guérit tout sur ceux qui arrivent à communier à LUI !
Aux entrailles du cœur de cette femme malade, une Parole seule, unique entre toutes, mais expressive de sa FOI, de son désir, de son attente lui parle, lui fait re-connaître en Jésus son Sauveur  ce cri intérieureur :

« Si je parviens à toucher seulement son vêtement, je serai sauvée. »

Cette femme si faible et chétive a su frayer son chemin intime jusqu’à pouvoir Toucher le CHRIST … la Grâce des CIEUX s’est déversée en elle, répondant à son désir des entrailles, à sa prière de vérité, la guérissant !

Par Jésus CHRIST à qui IL EST tout UNI, son PERE DES CIEUX dit à la femme :

« Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal. »

La FOI SAUVE … les Sts Fruits en sont la Paix des CIEUX et la guérison de tout mal !

Pour que notre prière porte des Fruits Saints … pour que le CIEL puisse y répondre, il convient déjà que nous croyions des entrailles du cœur de notre âme que DIEU PEUT TOUT, que RIEN N’EST IMPOSSIBLE A DIEU !
Pour que notre prière porte des Fruits Saints … pour que le CIEL puisse y répondre, il convient de re-connaître que livrés à nous-même nous ne sommes capable d’aucun FRUIT SAINT … c’est donc humblement, en toute vérité de coeur que nous avons à crier notre prière de cœur, inspirée par l’ESPRIT SAINT !

Le Toucher des réalités, des volontés Divines et humaines, Parfaitement et Saintement Joignables en CHRIST selon l’Inspiration du ST ESPRIT, feront que la GRÂCE DES CIEUX en DÉLUGE se répande dans l’Eglise, en chaque Membre du Corps du CHRIST et par Eux aux hommes de bonne volonté au sein du monde !

PRIER et COMMUNIER est une même Réalité !

Nous Prions quand nous Communions, nous communions quand nous prions !
Et c’est à la plus Grande Communion qui soit que nous sommes tous Invités en tant que Baptisés … consommer le CORPS et le SANG du CHRIST … avoir part à Sa Vie Divine.

Dans la 1ère Lecture il est écrit : (Sg 1, 13-15 ; 2, 23-24)

C’est par la jalousie du diable
que la mort est entrée dans le monde ;
ils en font l’expérience,
ceux qui prennent parti pour lui.


Par notre FOI PURE en DIEU … pourquoi n’expérimenterions-nous pas cette Parole en tant que:

C’est par Pur Amour des hommes
que la VIE ETERNELLE est entrée dans le monde ;
ils en font l’expérience,
ceux qui prennent parti pour Jésus CHRIST.


Comme réponse pour le Croyant Pratiquant, n’est-il pas juste de nous exalter en  DIEU, de manifester notre Joie Sur-naturelle ?

PSAUME (29 (30), 2.4, 5-6ab, 6cd.12, 13)

R/ Je t’exalte, Seigneur : tu m’as relevé. (29, 2a)

Je t’exalte, Seigneur : tu m’as relevé,
tu m’épargnes les rires de l’ennemi.
Seigneur, tu m’as fait remonter de l’abîme
et revivre quand je descendais à la fosse.

Fêtez le Seigneur, vous, ses fidèles,
rendez grâce en rappelant son nom très saint.
Sa colère ne dure qu’un instant,
sa bonté, toute la vie.

Avec le soir, viennent les larmes,
mais au matin, les cris de joie.
Tu as changé mon deuil en une danse,
mes habits funèbres en parure de joie.

Que mon cœur ne se taise pas,
qu’il soit en fête pour toi,
et que sans fin, Seigneur, mon Dieu,
je te rende grâce !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La femme-âme de l’Evangile est chacun d’entre nous …
- Comme elle nous devons prendre conscience du « mal-péché » qui nous empêche de profiter en plénitude de la VRAIE VIE DE DIEU qui est LUMIERE
- Comme elle nous nous devons d’oser croire en ce que nous inspire l’ESPRIT SAINT et le faire !

La très Ste Vierge Marie, Maîtresse des âmes sait ce qu’il convient de faire :

Faites tout ce qu’IL vous dira (ou inspirera) !

En réponse au Miracle que le SEIGNEUR veut Opérer en nous …. Il convient telle la pécheresse de se mettre à genoux face à LUI et de communier au Corps et au Sang du CHRIST le plus humblement possible tel que l’Eglise nous l’enseigne :
- Sur la langue
- A genoux

Citation :

Communier à genoux et sur la langue...

Comment convient-il de recevoir la Sainte Communion ? Pourquoi recevoir la Communion à genoux et dans la bouche sur les lèvres ? Voici les réponses de Saint Jean-Paul II, du Pape Benoit XVI, du Pape François et de nombreux Cardinaux à l’exception française de communier debout et dans les mains, véritable « manque de respect » selon Mère Térésa.

Eucharistie

A la question d’un journaliste en 1997 : « Mère Térésa, quel est le plus grand malheur du monde actuel ? » , la Réponse de Mère Térésa fut : « Ce n'est pas la misère ou la famine, dont sont victimes tant de pauvres, ce ne sont pas les guerres, et les catastrophes de toutes sortes, c'est la Communion dans la main qui est ce manque de respect, vis à vis de la personne de Jésus-Christ » .

Lors de la Messe de la Fête Dieu , le 22 mai 2008, Benoît XVI a dit : « S'agenouiller devant l'Eucharistie est une profession de liberté : celui qui s'incline devant Jésus ne peut et ne doit se prosterner devant aucun pouvoir terrestre, aussi fort soit-il. Nous les chrétiens nous ne nous agenouillons que devant Dieu, devant le Très Saint Sacrement, parce qu'en lui nous savons et nous croyons qu'est présent le seul Dieu véritable, qui a créé le monde et l'a tant aimé au point de lui donner son Fils unique. La communion à genoux est une tradition ancienne qui existe depuis des siècles, et, d'autre part, elle est un geste particulièrement expressif d'adoration, tout à fait approprié à manifester la vraie présence réelle et substantielle de Notre-Seigneur Jésus-Christ dans les espèces consacrées » .

Dans son exhortation apostolique Sacramentum Caritatis du 22 février 2007 au numéro 65, le pape Benoît XVI a écrit : « … Je pense, d'une manière générale, à l'importance des gestes et des postures, comme le fait de s'agenouiller pendant les moments centraux de la prière eucharistique »

Le Pape Benoît XVI au sanctuaire de Fatima le 13 mai 2009 avait fait savoir que lui-même ne distribuerait la Communion que sur la langue.

Pourquoi le Pape Benoit XVI nous invite lui-même à recevoir la Communion à genoux et dans la bouche ? 1- Tout part de la loi infaillible de l'Eglise elle-même à ce sujet, depuis des siècles par le culte de la Messe de saint Pie V à respecter telle quelle, en sa manière de donner la Communion : à genoux et sur la langue.
2- Seuls les Prêtres ayant reçu l'onction par l'évêque en leurs mains, ont le privilège unique et si précieux de pouvoir toucher l'Hostie Consacrée, et de la donner aux malades, tout comme spécialement les Diacres.
3 - Seuls les apôtres de Jésus, lors de la sainte scène, ont reçu la bouchée des mains de Jésus, car ils étaient eux-mêmes les prêtres de Jésus, en prenant le Pain de vie en leurs mains, tandis que la sainte Vierge Marie, et les Saintes femmes qui l'accompagnaient, avec douce humilité recevaient toujours des mains des prêtres qui étaient les saints apôtres du Christ, la Communion à genoux et dans la bouche, il suffit pour cela de consulter toutes les révélations de la vie de jésus et de Marie de Nazareth par les différents saints mystiques de l'histoire de l'Eglise. Alors pourquoi ne pas imiter l'humilité de la sainte Vierge Marie, en recevant par respect et obéissance, la Communion à genoux et sur la langue, tous les laïcs et les religieuses seraient-ils plus élevés, ou plus digne de faire autrement, que la Sainte Vierge Marie et les saints autour d'elle ?
4 - N'oublions pas que la Communion dans la main encouragée en premier par des évêques français, a permis les Messes noires, et le poison de l'invasion des démons de l'impureté de plus en plus partout, puisque c'est un péché grave de désobéissance à Dieu le Père, entrainant la multitude des péchés qui se multiplient ainsi dans l'Eglise et le monde entier...
5 - Rappelons-nous encore des apparitions reconnues de Notre Dame de Fatima, quand les petits bergers ont reçu la Communion des mains de l'Archange de l'Eucharistie, à genoux et sur la langue.
6 - La Communion dans la main à la française trouve des racines dans la célébration de la Cène issue de la Réforme protestante : elle concrétise en quelque sorte la négation de la Présence réelle et la réalité du Sacerdoce Catholique

Le Saint Pape Jean-Paul II interrogé par Mgr J.R. Laise : « Saint Père, que pensez-vous de la communion dans la main ? » répondit : « Une lettre apostolique a été écrite, qui prévoit que, pour cela, il faut une autorisation spéciale valide. Mais je vous dis que je ne suis pas en faveur de cette pratique, et que je ne la recommande pas non plus. Cette autorisation a été accordée en raison de l'insistance particulière de certains évêques diocésains » . Et sur l’agenouillement : « n’ayez pas peur de vous agenouiller devant Dieu ! Car adorer le Créateur ne diminue en rien l’homme, mais lui restitue sa pleine humanité et dignité ! »

Jean Paul II avait refusé de donner la Communion autrement que sur les lèvres à Mme Chirac en 1980 sous les écrans de la télévision

Lors de la Messe du 21 avril 2013 dans la basilique Saint-Pierre, le Pape François encourage, de façon évidente, les catholiques à communier dans la bouche. Des consignes semblent avoir été données, les prêtres refusent de donner la Communion dans la main des fidèles.

Mgr Albert Malcom Ranjith, Secrétaire de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, a déclaré : « Je suis convaincu de l’urgence de donner à nouveau l’hostie aux fidèles directement dans la bouche, sans qu’ils la touchent » et « de revenir à la génuflexion au moment de la communion en signe de respect » .

Le Cardinal Carlo Caffarra, Archevêque de Bologne, a déclaré le 27 avril 2009 : « A compter d'aujourd'hui, dans l'église métropolitaine de S. Pietro, dans la basilique de S. Petronio et dans le sanctuaire de la B.V. de San Luca à Bologne, les fidèles recevront le Pain Consacré uniquement des mains d'un ministre directement sur la langue » .

Le Cardinal Juan Luis Cipriani, Archevêque de Lima et primat du Pérou, représentant officiel du Sacré Collège et de l’Opus Dei, l’un des grands experts de l’Église catholique en ce qui concerne la théologie morale et la liturgie, a demandé au cours d'une homélie prononcée en 2009 : « que les fidèles se mettent désormais à genoux pour recevoir la Sainte Communion directement dans la bouche » . Le Cardinal a aussi demandé que, conformément aux règles données dans le missel romain actuel, l'usage de la patène soit rétabli.

Jean Stiegler
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Reçu par mail pour le 1er juillet (extrait)


Terminons juste avec cette Parole de Jésus CHRIST :


Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la Gloire de DIEU ?


André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Lun Juil 02 2018, 18:05

.

Pour que Ton Règne vienne ... toujours orienté vers DIEU ! seconde partie



24 JUIN 2018 -  Par le Père Grignion

On se trompe quand on croit qu’il n’y a de prière réelle que celle qui est expresse, formelle, vocale, sensible, qui s’incarne dans des suites de formules, et dont on peut se rendre témoignage à soi-même. De là vient que tant de personnes se persuadent qu’elles ne font rien à l’oraison, lorsqu’il n’y a rien de marqué, rien que l’esprit ou le cœur aperçoivent ou sentent, aucun discours développé dans l’intelligence ; ce qui les engage à y renoncer. Mais on devrait faire réflexion que Dieu entend, comme dit David, la préparation de nos cœurs ; qu’il n’a besoin ni de nos paroles, ni même de nos pensées pour connaître la disposition intime de notre âme ; que notre prière se trouve déjà en germe et en substance dans le fond de notre volonté, avant qu’elle soit développée par la parole ou la pensée ; en un mot, que nos actes intimes et directs précèdent toute réflexion, et ne sont pas sentis ni aperçus, à moins qu’on n’y fasse une attention expresse. Aussi, quand on demanda à saint Antoine quelle était la meilleure manière de prier, il répondit : «C’est, lorsqu’en priant, on ne pense pas qu’on prie. » Notre-Seigneur n’affirmait-il pas lui-même à ses apôtres : « Quand vous priez, ne prononcez pas des paroles vaines à la manière des païens ; ils s’imaginent que c’est l’abondance de leur verbiage qui les fera exaucer. Ne leur ressemblez donc pas : votre Père connaît vos besoins, avant que vous ne le suppliiez. » (Mt, VI, 7-8) Ce qui rend cette manière de prier plus excellente, c’est que l’amour propre n’y trouve rien où il puisse s’appuyer, et qu’il ne saurait en souiller la pureté par ses regards.

La prière continuelle n’est donc pas difficile en elle-même, néanmoins elle est très rare, parce qu’il est peu de cœurs disposés comme il faut pour le faire, suffisamment généreux pour se donner si simplement mais si complètement à Dieu, et assez courageux et fidèles pour y persévérer. On ne commence à y entrer que du moment qu’on s’est donné tout à fait à Dieu. Or, il est très peu d’âmes qui osent se donner à Dieu sans réserve ; il y a presque toujours dans ce don de secrètes restrictions de l’amour-propre, des ambitions de vanité ou de succès, comme la suite ne tarde pas à le faire voir. Mais quand le don de soi est plein et entier, Dieu le récompense sur le champ par le don de Lui-même ; il s’établit dans le cœur, et il y forme cette prière continuelle qui consiste dans la paix, dans le recueillement, dans l’attention à Dieu au-dedans de soi-même, au milieu des occupations ordinaires. C’est pourquoi toutes ces distractions technologiques d’aujourd’hui sont de véritables désastres spirituels —sans même parler des usages gravement peccamineux qu’elles facilitent, voire encouragent— car l’intrusion invasive des écrans dans notre vie, cette pollution audio-visuelle permanente, rendent impossible ce recueillement profond de l’âme, cette attention intérieure à Dieu. Nos facultés de concentration sont happées par toutes ces sollicitations extérieures, par tous ces renseignements qui se proposent à nous et qui nous contraignent à vivre à la périphérie de nous-même et non pas en notre « château intérieur », comme aurait dit sainte Thérèse d’Avila.

Ce recueillement dont nous parlions est d’abord sensible : on en jouit, et on le sait. Il devient ensuite tout spirituel ; on l’a, mais on ne le sent plus. Si l’on regrette ce sentiment si doux, si consolant qu’on a perdu, si l’on veut le rappeler, c’est un effet de l’amour propre. Si l’on croit que l’on n’est plus recueilli et qu’on ne pratique plus la prière continuelle parce qu’on ne sent plus rien : c’est une erreur ! Si l’on a la pensée de quitter l’oraison et ses exercices ordinaires de piété, sous prétexte qu’on n’y fait rien, comprenez que l’on n’y ressent plus rien, c’est une très dangereuse tentation. Si l’on y succombe, si l’on se relâche de sa fidélité, si l’on va chercher auprès des créatures la consolation que l’on ne goûte plus en Dieu, on perd le don de la prière continuelle, on déchoit de son état, et l’on s’expose à devenir pire que l’on n’était avant de se donner à Dieu…

Père Grignion


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Juil 03 2018, 19:25

.

Ce matin au travail ... une question traversa mon esprit :

Qu'est-ce que la FOI ?

La Lumière qui me vint naturellement fut :

Citation :

La FOI est la "Réponse Electro-Choc" de l'homme au Toucher de l'AMOUR MISERICORDIEUX de notre DIEU.
La FOI VIVANTE et ACTIVE de l'homme suscite la Réponse Conséquente du TRES HAUT !


L'AMOUR DE DIEU est toujours Premier à se manifester ... il convient de LUI répondre comme allant de soi !
C'est en répondant par l'Offrande de sa pauvre vie ... comme DIEU même a offerte la SIENNE en Premier, que s’enclenche ce Mouvement Saint, ce Mouvement d'Elévation de l'âme, ce Mouvement d'Apprentissage, de Partage et de Connaissance, de sanctification !
Le Festin du Royaume des Cieux trouve son origine dans la FOI qui nous fait "Adhérer-Coller-Lier" au DIEU VIVANT qui se révèle à nous !

Ce soir, après avoir effectué une recherche sur le net, je me suis arrêté à cette Parole de Mgr. Denis Biju-Duval :


Citation :
QU'EST-CE QUE LA FOI ?

La foi est l’accueil du Dieu qui se révèle en Jésus Christ, et la totale adhésion à ce qu’il nous révèle.
Croire est une grâce, mais c’est aussi un acte pleinement humain, raisonnable, libre, qui apporte une lumière surabondante à l’homme en quête du sens ultime de sa vie.


1. La foi chrétienne repose sur la Révélation. Par elle, Dieu prend la libre initiative de se donner gratuitement à connaître et il se communique lui-même ; la foi est l’accueil de cette initiative de Dieu et une adhésion personnelle à lui et à tout ce qu’il révèle.

La foi correspond à une initiative de Dieu

Elle est l'accueil de cette initiative de Dieu, l'accueil de la révélation qu'il fait de son être et de sa propre vie. Comme le cœur de cette initiative consiste dans le fait de donner son Fils dans lequel il révèle tout ce qu'il est, cela signifie que la foi est l'accueil du Christ, « plénitude de la Révélation » (Catéchisme de l’Église catholique (CEC), 65) qui se révèle à nous et qui nous révèle le mystère de Dieu.

Sa Révélation est transmise par l’Église

La foi procède de l'initiative de Dieu, qui s'est pleinement réalisée dans le Christ, dans les événements de sa venue, de sa vie, de son ministère, de sa mort et de sa résurrection. Pour nous qui n'y avons pas assisté à l'époque où ils se sont produits, l'Esprit Saint nous les rend présents par l'Église, par sa parole, par les sacrements. C'est pourquoi la foi chrétienne est aussi foi de l'Église. Depuis les origines, cela s'exprime fortement dans la liturgie baptismale : le ministre immerge le baptisé dans la foi de l'Église et en même temps, le baptisé confesse personnellement la foi transmise par l'Église.

La foi est la réponse juste et adéquate de l’homme à Dieu qui se révèle

« La foi est une réponse d’obéissance à Dieu » (Fides et ratio, Jean-Paul II, 14 septembre 1998, §13). La foi est donnée et non pas imposée. « Puisque l'homme dépend totalement de Dieu comme son Créateur et Seigneur et que la raison créée est complètement soumise à la vérité incréée, nous sommes tenus de présenter par la foi à Dieu qui se révèle la soumission plénière de notre intelligence et de notre volonté » (Constitution dogmatique de Vatican I sur la foi catholique Dei Filius, III, DS 3008)

etc. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Puisque la FOI est une Réponse-Fiat à l'Invitation Divine en Jésus CHRIST comment ne pas tourner notre regard vers la Très Ste Vierge Marie au Coeur Immaculé de tout péché, Parfaitement Apte à pouvoir accueillir le Message du St Archange Gabriel ... contrairement au pauvre Zacharie qui nous ressemble tant  ... qui ressemble tant au pauvre St Thomas que nous fêtons en ce jour, qui ne pouvais croire en la Résurrection du SEIGNEUR qu'à condition de pouvoir LE toucher, constater dans les faits la Nouvelle Donne de DIEU !

Dans l'Office des Lectures de ce 3 juillet 2018, l'Eglise nous propose cette Homélie de S. GRÉGOIRE LE GRAND SUR L'ÉVANGILE DE JEAN, il nous dit :

Citation :
... ce disciple, en doutant et en touchant, est devenu témoin de la réalité de la résurrection. ~

Il toucha donc, et il s’écria : Mon Seigneur et mon Dieu. Jésus lui dit : Parce que tu m’as vu, tu crois.
Or, l’Apôtre Paul a dit : La foi est la manière de posséder déjà ce qu’on espère, et de connaître des réalités qu’on ne voit pas.
Il est donc bien clair que la foi fait connaître ce qui ne peut pas se voir.
Ce qu’on voit, en effet, ne produit pas la foi mais la constatation.
Alors que Thomas a vu, lorsqu’il a touché pourquoi lui est-il dit : Parce que tu m’as vu, tu as cru ?
Mais ce qu’il a cru n’était pas ce qu’il a vu. Car la divinité ne peut être vue par l’homme mortel.
C’est donc l’homme qu’il a vu, et c’est Dieu qu’il a reconnu en disant : Mon Seigneur et mon Dieu.
Il a donc cru tout en voyant, puisqu’en regardant un vrai homme, il a proclamé que celui-ci était Dieu, et cela, il n’avait pas pu le voir.

Ce qui suit nous donne de la joie : Heureux ceux qui croient sans avoir vu !
Par cette phrase, c’est nous qui sommes spécialement désignés, nous qui nous attachons par l’esprit à celui que nous n’avons pas vu dans la chair.
Car celui-là croit véritablement, qui met en pratique, par ses actions, ce qu’il croit.
Au contraire, Paul dit de ceux dont la foi est purement nominale : Ils font profession de connaître Dieu, mais par leurs actes ils le renient.
Et Jacques : La foi sans les œuvres est morte.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Suite à ce partage, il convient de reconnaître que la FOI n'est pas naturelle à l'homme ... qu'Elle n'est même pas un FRUIT SAINT du BAPTÊME !
Devons-nous donc être surpris du peu de monde au sein de nos Célébrations ?
Que non !

Que faut-il donc pour que la FOI puisse naître au coeur de nos paroissiens, des Baptisés, des membres de notre propre famille, des musulmans, des athées, tout homme de ce monde, même nos ennemis ?

Réponse :

Accepter, de devenir les Témoins du DIEU VIVANT !

Pratiquer sa Foi ne suffit pas !
Aller à la Messe ne suffit pas !
Prier et Communier ne suffissent pas !

Que ces Stes Pratiques Chrétiennes aident chacun d'entre nous à évoluer spirituellement ... de sorte à pouvoir entrer avec Marie comme Mère et Maîtresse, dans ce Mouvement de FOI VIVANTE, de RÉPONSE-FIAT par un DON TOTAL de tout soi-même à DIEU !

Faut-il craindre le démon et les hommes ?

Que non, car reposant dans la MAIN DU SEIGNEUR, nous ne craignons aucun mal ... aucune puissance de mal ne saurait avoir, quelque pouvoir sur nous ! AMen

St Thomas et vous "Tous-les-Saints", "TOUS-SAINTS" qui avez su croire sans voir ... priez pour nous ! Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Lun Juil 16 2018, 07:02

.

DÉROULÉ SOIRÉE PRIERE-LOUANGE« QUE TON RÈGNE VIENNE » 16/07/2018



Introduction à la rencontre                                            

Ce jour, nous fêtons Notre-Dame du Mont Carmel.

Dans la nuit du 16 juillet 1251, Simon Stock demandait, avec une ferveur toute spéciale, la protection de la Sainte Vierge sur son Institut. Au lever de l’aurore, Marie lui apparut, accompagnée d’une multitude d’anges, environnée de lumière et vêtue de l’habit du Carmel.
Son visage était souriant ; dans Ses mains Elle tenait le scapulaire de l’Ordre. Devant le Saint Elle S’en revêtit Elle-même, en disant : « Ceci est un privilège pour toi et pour tous les Carmes. Quiconque mourra en portant cet habit ne souffrira pas le feu éternel. » Le Saint fit des miracles pour confirmer la réalité de cette vision.



Carmel signifie "verger", "jardin", "Vigne de Dieu".

Notre Dame du Mt Carmel, du Verger de DIEU, du Jardin de DIEU, de la Vigne de DIEU nous invite à nous intérioriser … à rejoindre les Prophètes Elie et Elysée dans la Grotte du Carmel où ils ont vécu … où ils ont Communié au DIEU VIVANT … Ils y ont été établis Prophètes !

Jésus CHRIST Lui aussi nous y invite par la Parole de Son Evangile :

Toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. (Matthieu 6,6)

Cette « re-Commande-Action » du Seigneur fut proposée à ses disciples réunis autour de lui, une fois que Jésus avait gravi Sa Montagne … ils y reçurent Son Enseignement et la Prière de toutes les Prières …le NOTRE PERE !

Jésus CHRIST montre l’exemple … tout à l’Écoute de Son PERE DES CIEUX, Il a vécu retiré dans la grotte du désert, sa Pièce Intérieure la plus retirée, avant de débuter le Temps Nouveau de l’Evangélisation … Pareillement, quand arriva l’Heure fatidique de la Passion, c’est à la « grotte du Gethsémani » qui signifie en araméen « lieu du pressoir », que Jésus CHRIST a connu son Agonie de Cœur … c’est également à cet Endroit Intime que Jésus subit de plein fouet la trahison de Judas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La Très Ste Vierge Marie, Elle aussi nous visite dans la Pièce Retirée de notre âme !

Comme Elle Est apparue à Simon Stock, ainsi est-Elle apparue à une jeune bergère, Bernadette, à Lourdes, dans une grotte … symbolisant ainsi la Pièce Retirée du cœur de Bernadette … ensemble elles y prièrent le Chapelet !

Voilà l’Endroit Intime et Céleste qui, grâce au Baptême est devenu le Bon Pâturage des Cieux, où nous, les Brebis du « Berger des CIEUX » peuvent paître la « Connaissance de DIEU » en toute sécurité … là, où continue de couler l’EAU BAPTISMALE qui nous désaltère, nous lave et nous purifie.

Faisons le Plongeon de la FOI, pour qu’avec Notre-Dame du Mont-Carmel, St Joseph son Epoux, les Sts Apôtres, les Prophètes Elie et Elysée, St Simon Stock, Ste Bernadette, Ste Odile et Ste Rose de Lima nous puissions entrer au sein du Royaume des Cieux, pour y communier à Notre Père qui est aux Cieux, là où IL EST est Présent dans le Secret.

Au NOM du PERE et du FILS et du SAINT ESPRIT ! Amen



LE TOUCHER DE DIEU !

En 1251, Simon Stock à prié la Très Ste Vierge Marie pour la Protection de la Communauté naissante du Carmel. Elle vint à l’aurore avec une multitude d’Anges Protecteurs

Nous aussi venons La prier, La demander comme Intercetrice … comme notre Ambassadrice face à DIEU !

Grâce à Elle, même si notre Prière est hésitante, mal-formulée, inconvenante, etc. cette prière devient éclatante de Beauté et de Perfection face à DIEU !

En prenant la feuille avec les images, laissons l'ESPRIT SAINT nous éclairer et  le SACRE COEUR de Jésus CHRIST nous donner de goûter à Sa Béatitude, à l'Union à son PERE DES CIEUX qui est aussi le Nôtre.

Si le SEIGNEUR nous donne d’intercéder, de louer de rendre grâce, n'hésitons pas !







Prière Personnelle:

Pour ce 14 juillet la république a convié les enfants de la patrie à un feu d’artifice, tout pour les yeux … Pareillement, le SEIGNEUR DIEU et PERE convie tous ses Enfants à un Festival de Révélations, tout pour le cœur de l’âme !

Que le SEIGNEUR nous donne pleine Participation à Sa LUMIERE … Amen

Ce 16 juillet 2018 nous donne de faire mémoire de la tragique date anniversaire du 16 juillet 1794, quand en la Fête de Notre Dame du Carmel, les Carmélites de Compiègne furent condamnées à être guillotinées.

Nous sommes tous appelés à vivre au niveau de la Grotte Intérieure du cœur, en Parfaite et Sainte Union au CHRIST, car nous y obtenons la Maîtrise de notre Destinée … n’ayant pas à subir les aléas du monde !

On ne touche pas impunément Ceux ou Celles qui vivent l’UNION A DIEU sans devoir encourir le Courroux des Anges de DIEU … car Toucher à ces âmes Bénies, c’est toucher à la Prunelle de l’œil de DIEU. Ainsi à peine les Carmélites de Compiègne furent-elles guillotinées, que 10 jours plus tard, l’équivalent d’une semaine révolutionnaire, tous les gouvernants de l’époque furent destitués et exécutés.

Le plus célèbre d’entre eux était « robes-pierre » qu’on surnommait l’incorruptible !

C’est par un un cri perçant et épouvantable, que cette personne quitta le monde … vraiment « l’habit-robe » ne fait pas le moine !

En Vérité, Est vraiment incorruptible le corps de Ste Bernadette, car ayant revêtu le Christ, Elle est dans la pleine Participation à la GOIRE DE DIEU.


Souvenons-nous du conseil que la Très Ste Vierge Marie, a donné à Bernadette lors de la 9ème apparition le 9 février1858
"Allez boire à la fontaine et vous y laver. Vous mangerez de cette herbe qui est là."

Les Carmélites de Compiègne et Ste Bernadette ont nettoyé leur Source, en ont bu, s'y sont lavés ...

En acceptant comme Elles de nous revêtir de la Vie du CHRIST, pour vivre l'union de notre pauvre coeur au SACRE COEUR de Jésus CHRIST nous sommes assurés à ne pas devoir souffrir le feu éternel de l’enfer, protégés par les Sts Anges...

Stock signifie en allemand « Bâton ». le SEIGNEUR nous offre le Bâton de Commandement, le Sceptre Royal, la Participation Active à Son Règne en ce monde tel Moïse qui par son Bâton vainquit Pharaon et ouvrit la Mer Rouge pour que passe le Peuple de DIEU, à pied sec. De même dans le désert, Moïse frappa le rocher avec son bâton. Il en jaillit de l'eau en abondance, pour abreuver le peuple et le bétail !

Les Carmélites de Compiègne, munis du Bâton de leur FOI … par le Sacrifice de leur vie ont obtenu de DIEU, la fin du temps de la terreur révolutionnaire.

Ste Odile, notre Ste Patronne, à l'image de Moïse, elle aussi frappa le rocher … un jour, en descendant la montagne, elle rencontre sur le chemin un homme mourant. Elle frappa le rocher de son bâton ; une source pure en jaillit, qui guérit le mourant, Source Miraculeuse que nous connaissons tous !


Mais comment se fait-il qu'une simple femme devenue Religieuse puisse accomplir un tel Miracle ?

Inspiré par l'ESPRIT SAINT, l'Evêque Ehrard, muni de son Bâton d'Evêque, vint au monastère à Beaume les Dames, Baptiser Odile une jeune aveugle de 12 ans ! Celle-ci, gardée Pure et Intègre parmi les Religieuses, désormais Baptisée voit la Grâce de DIEU devenir une Source Jaillissante au cœur de son âme, laver sa cécité physique, lui donner la pleine participation à la LUMIERE DIVINE…

Pour que chaque âme puisse se Sanctifier, le SEIGNEUR a voulu, que les Serviteurs Ordonnés de Son Eglise leur fournissent tous les SACREMENTS nécessaires à leur continuelle Evolution.

Chaque Evêque, muni du Bâton de Commandement, la Crosse Episcopale … est habilité à user du Pouvoir de DIEU, à œuvrer au NOM du DIEU VIVANT … mais ne peut compenser le déficit de notre Foi !

Comprenons ici une Parole de notre Evêque, Mgr Luc Ravel :

« Je ne peux faire plus pour vous … à vous de vous prendre en main ! » ceci en toute Justice !

Observons maintenant le tableau de Ste Rose de Lima qui a su donner toute sa Préférence à Jésus CHRIST, le parterre fleuri du Royaume des CIEUX où Elle vit, le Jardin de DIEU, où Elle se situe … la Couronne qu’Elle reçoit de l’Enfant-Jésus !




Observons de même la fresque centrale de notre Eglise … Jésus CHRIST, enveloppé de Lumière, crucifié sur la VIGNE DE DIEU, entourés de tous les Sauvés qui nous ressemblent tant … regardez bien, nous sommes au Carmel !


Ceux qui arrivent à passer par la Porte Etroite du Royaume des CIEUX ont pleinement part à la Gloire de DIEU … La Dimension Royale du Chrétien y est Active … vivant de Son ESPRIT SAINT, pleinement unis à Son SACRE CŒUR … tous ensemble, nous sommes appelés à manifester la GLOIRE DE DIEU ! Amen

SEIGNEUR DIEU, l’Histoire, la Foi, et le Témoignage des Saints, nous interpellent … par Marie, daigne accorder à tous les Tiens de pouvoir vivre de l’UNION AUTHENTIQUE à la Véritable REALITE du Royaume des CIEUX, d’en avoir dès à présent le St Bénéfice, d’être les TEMOINS de Ta GLOIRE ! Amen

SEIGNEUR DIEU, selon Ton Bon VOULOIR, Fais pleuvoir en Déluge Saint, le FEU de ton AMOUR GLORIEUX pour que tous les hommes de bonne volonté puissent se convertir, et obtenir ce que TU leur réserves à la mesure de leur Foi Vivante …Feu d’Amour pour les bons, charbons ardents pour les mauvais … par Marie Notre Mère et Reine, nous te le demandons. Amen


Conclusion

QU'est-ce que l'Eglise sinon le CARMEL DE DIEU, Son Verger, Son Jardin, Sa Vigne !

Ne cessons jamais d'y aller, de participer à Sa Vie Active dans le monde ... afin de pouvoir en goûter les Fruits de DIEU ... avoir pleinement part à La VIE DE DIEU !

L'eau que je donnerai, dit Jésus, deviendra en vous source d'eau jaillissant en vie éternelle.

Si quelqu'un a soif, dit Jésus, qu'il vienne à moi et qu'il boive : de lui couleront des fleuves d'eaux vives.


Devant tant de Magnificences, clôturons ce temps de Prière par ce chant de Gloire :

Comment ne pas te louer.


André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Mar Juil 17 2018, 07:03

.

Autant hier soir, j'étais é-puisé !
Autant ce matin, je m'émerveillais de trouver la nature si belle !
C'était comme si mon regard voyait d'une façon nouvelle ...


Ce jour l'Eglise nous propose ces Lecture et Méditations ... comme un Clin d'Oeil du SEIGNEUR :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Antienne

Que Dieu se lève, et ses ennemis se dispersent.

Psaume : 67 - I

2 Dieu se lève et ses ennemis se dispersent,
ses adversaires fuient devant sa face.
3 Comme on dissipe une fumée, tu les dissipes ; +
comme on voit fondre la cire en face du feu,
les impies disparaissent devant la face de Dieu.

4 Mais les justes sont en fête, ils exultent ;
devant la face de Dieu ils dansent de joie.
5 Chantez pour Dieu, jouez pour son nom, +
frayez la route à celui qui chevauche les nuées.
Son nom est Le Seigneur ; dansez devant sa face.

6 Père des orphelins, défenseur des veuves,
tel est Dieu dans sa sainte demeure.
7 À l’isolé, Dieu accorde une maison ; +
aux captifs, il rend la liberté ;
mais les rebelles vont habiter les lieux arides.

... (pensée particulière aux Carmélites de Compiègne en cette Fête Anniversaire de Notre Dame du Mt Carmel)

Lecture : Dieu dans le bruit d'une brise légère (1R 19, 1-9a.11-21)

01 Le roi Acab avait rapporté à Jézabel comment le prophète Élie avait réagi et comment il avait fait égorger tous les prophètes de Baal.
02 Alors Jézabel envoya un messager dire à Élie : « Que les dieux amènent le malheur sur moi, et pire encore, si demain, à cette heure même, je ne t’inflige pas le même sort que tu as infligé à ces prophètes. »
03 Devant cette menace, Élie se hâta de partir pour sauver sa vie. Arrivé à Bershéba, au royaume de Juda, il y laissa son serviteur.
04 Quant à lui, il marcha toute une journée dans le désert. Il vint s’asseoir à l’ombre d’un buisson, et demanda la mort en disant : « Maintenant, Seigneur, c’en est trop ! Reprends ma vie : je ne vaux pas mieux que mes pères. »
05 Puis il s’étendit sous le buisson, et s’endormit. Mais voici qu’un ange le toucha et lui dit : « Lève-toi, et mange ! »
06 Il regarda, et il y avait près de sa tête une galette cuite sur des pierres brûlantes et une cruche d’eau. Il mangea, il but, et se rendormit.
07 Une seconde fois, l’ange du Seigneur le toucha et lui dit : « Lève-toi, et mange, car il est long, le chemin qui te reste. »
08 Élie se leva, mangea et but. Puis, fortifié par cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu’à l’Horeb, la montagne de Dieu.
09 Là, il entra dans une caverne et y passa la nuit.
11 Le Seigneur dit : « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer. » À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan, si fort et si violent qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ; et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ;
12 et après ce tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ; et après ce feu, le murmure d’une brise légère.
13 Aussitôt qu’il l’entendit, Élie se couvrit le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Alors il entendit une voix qui disait : « Que fais-tu là, Élie ? »
14 Il répondit : « J’éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur, Dieu de l’univers. Les fils d’Israël ont abandonné ton Alliance, renversé tes autels, et tué tes prophètes par l’épée ; moi, je suis le seul à être resté et ils cherchent à prendre ma vie. »
15 Le Seigneur lui dit : « Repars vers Damas, par le chemin du désert. Arrivé là, tu consacreras par l’onction Hazaël comme roi de Syrie ;
16 puis tu consacreras Jéhu, fils de Namsi, comme roi d’Israël ; et tu consacreras Élisée, fils de Shafath, d’Abel-Mehola, comme prophète pour te succéder.
17 Celui qui échappera à l’épée d’Hazaël, Jéhu le tuera, et celui qui échappera à l’épée de Jéhu, Élisée le tuera.
18 Mais je garderai en Israël un reste de sept mille hommes : tous les genoux qui n’auront pas fléchi devant Baal et toutes les bouches qui ne lui auront pas donné de baiser ! »
19 Élie s’en alla. Il trouva Élisée, fils de Shafath, en train de labourer. Il avait à labourer douze arpents, et il en était au douzième. Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau.
20 Alors Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie, et lui dit : « Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, puis je te suivrai. » Élie répondit : « Va-t’en, retourne là-bas ! Je n’ai rien fait. »
21 Alors Élisée s’en retourna ; mais il prit la paire de bœufs pour les immoler, les fit cuire avec le bois de l’attelage, et les donna à manger aux gens. Puis il se leva, partit à la suite d’Élie et se mit à son service.


(Pensée particulière à la Grotte ... Elie qui attendait le "Passage-Brise-Légère" du DIEU VIVANT qu'Il connaissait !
Pensée particulière à Elysée qui a revêtu le Manteau d'Elie !
A nous de nous revêtir des Vêtements du CHRIST ... déposé au pied de la CROIX !)

Suite à venir

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Jeu Juil 19 2018, 07:04

.

Sur le thême de la SOURCE à nettoyer ... pour s'y laver, s'y désaltérer !

Citation :
TRAITÉ DE SAINT AMBROISE SUR LES MYSTÈRES

Préfigurations bibliques du baptême


...
La source de Mara était amère; Moïse y jeta du bois et elle devint douce. En effet, sans l'invocation de la croix du Seigneur, l'eau n'est d'aucune utilité pour le salut futur ; mais lorsqu'elle a été consacrée par le mystère de la croix qui donne le salut, elle est toute prête pour fournir le bain spirituel et la boisson du salut. Donc, de même que Moïse, de façon prophétique, mit le bois dans cette source d'autrefois, ainsi l'évêque (muni de son Bâton de Commandement) prononce sur la source que nous voyons l'invocation de la croix du Seigneur, et l'eau devient douce pour donner la grâce.

N'en crois donc pas seulement les yeux de ton corps : on voit mieux ce qui ne se voit pas, parce que cela est provisoire, et ceci éternel. On distingue mieux ce qui n'est pas visible par les yeux, mais découvert par l'esprit et l'âme.

Puis, laisse-toi instruire par la lecture du livre des Rois. Naaman était Syrien, il avait la lèpre et ne pouvait en être purifié par personne. Alors une jeune prisonnière dit qu'il y avait en Israël un prophète qui pourrait le purifier de son mal. Il prit, dit le texte, de l'or et de l'argent et se rendit auprès du roi d'Israël. Celui-ci, apprenant le motif de cette visite, déchira ses vêtements en disant que c'était de la provocation que de lui demander ce qui n'est pas au pouvoir d'un roi. Mais Élisée fit dire au roi de lui envoyer le Syrien, pour que celui-ci reconnût qu'il y avait un Dieu en Israël. Et quand Naaman fut arrivé, Élisée lui ordonna de se baigner sept fois dans le Jourdain. Alors Naaman se mit à réfléchir: les fleuves de sa patrie avaient une eau meilleure, dans laquelle il s'était souvent baigné sans être jamais purifié de sa lèpre. C'est ce qui le retint d'obéir aux ordres du prophète. Mais il céda aux avis et aux exhortations de ses serviteurs, il se baigna et, purifié aussitôt, comprit que la purification de chacun ne vient pas de l'eau, mais de la grâce. ~

Il a douté avant d'être guéri ; toi, qui es déjà guéri, tu ne dois pas douter.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Résumé,

Par le Bois de la CROIX, planté dans notre Source intérieure ... devenant Source DIVINE ... d'où jaillit l'ESPRIT DE DLUMIERE qu'est l'ESPRIT SAINT ... nous avons tous a veiller à ce que cette SOURCE DIVINE reste PURE ... en ne pas péchant ... en usant des STs SACREMENTS, en particulier de la Réconciliation et de l'Eucharistie !

Le Saint Résultat ou Saintes Conséquences en seront ceci ... pas du Prêtre Ordonné seulement ... de chacun d'entre nous :

L'eau que je donnerai, dit Jésus, deviendra en vous source d'eau jaillissant en vie éternelle.

Si quelqu'un a soif, dit Jésus, qu'il vienne à moi et qu'il boive : de lui couleront des fleuves d'eaux vives.


S'y laver c'est aussi guérir ... c'est être purifier de toutes les scories du péché ... !

Il suffit de croire ... et agir là, à la Source du DIEU VIVANT !

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   Dim Juil 22 2018, 03:33

.

Le 6 juillet 2018, notre secteur paroissial proposait aux paroissiens une "soirée tartes flambées" dont les bénéfices étaient pour "l'association des Amis de la chapelle Sainte-Barbe" !

Ce jour là, à cette soirée, j'étais encore "hors-inspiration" ... certes je connaissais le thème à développer "Notre Dame du Mt Carmel", mais sans contenu !

Ce soir-là, j'ai discuté avec Françoise ... Elle m'a témoigné de ce qu'Elle vivait à la 1/2 Heure pour DIEU !

Suite à ce Partage, dès ce soir-là, c'est par Flots Divins que la Grâce de DIEU m'a éclairé, jours et nuits, 10 jours durant jusqu'à pouvoir "a-Bout-ir" dans ma "Composition de FOI" et l'exprimer ce 16 juillet à la 1/2 Heure pour DIEU !

Cette 1/2 Heure pour DIEU, tout ce que j'ai pu révéler ... se doit d'être rapporté à Françoise, à son Témoignage, à cette "Goutte Divine" qui à fait déborder mon "Vase-Coeur" !

Si je me permets d'écrire ainsi, c'est parce que la Parole de DIEU de l'Evangile de ce Dimanche m'y pousse.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 6, 30-34)

En ce temps-là, après leur première mission,
   les Apôtres se réunirent auprès de Jésus,
et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné.
Il leur dit :
« Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. »

De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux,
et l’on n’avait même pas le temps de manger.

   Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart.
   Les gens les virent s’éloigner,
et beaucoup comprirent leur intention.
Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux.

   En débarquant, Jésus vit une grande foule.
Il fut saisi de compassion envers eux,
parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger.
Alors, il se mit à les enseigner longuement.

  – Acclamons la Parole de Dieu.

Les Apôtres ont Témoigné à Jésus CHRIST de ce qu'ils ont "fait et enseigné" !

En voilà les Fruits ... :
De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux,
et l’on n’avait même pas le temps de manger.


C'est aussi ce que je vois pour notre avenir paroissial ... si nous Témoignons tous du fond du coeur de la "Vie de DIEU qui nous habite" !
Il va falloir s'en occuper, leur donner l'Eau Vive, leur donner à être "débordants de DIEU" au point de ne pouvoir se rassasier soi-même !
Nombreux seront ceux qui arriveront et partiront !

Quand on a tout donné, on est "é-puits-é" ... il est juste alors,  que le SEIGNEUR emmène les siens en "Barque-Eglise" faire une "Retraite Spirituelle" de re-chargement intérieur ... mais toute "l'EAU VIVE" qui a été donnée, qui a fait débordé les cœurs, qui a poussé les Receveurs de la Grâce de DIEU à Témoigner ; eux aussi "é-puits-és", sous l'Inspiration Intuitive de l'ESPRIT SAINT savent qu'il leur faut retrouver Jésus ... ils savent où aller et pas qu'eux, tous ceux qu'ils ont Évangélisé ... là où est l'EGLISE du DIEU VIVANT ... là où Jésus CHRIST EST avec les siens bien Présent ... là, où chaque membre de la foule innombrable, multi-culturelle, multi-ethnique peut être "Brebis Confiante du SEIGNEUR", se rassasiant de l'Enseignement Divin au sein du Pâturage Spirituel du Royaume des CIEUX !

SEIGNEUR Jésus CHRIST, permet à toute âme de Bonne volonté de pouvoir trouver Ton Royaume ds CIEUX ... qu'en foule ils viennent à Toi le Berger des Cieux ... que chacun de Tes Prêtres Ordonnés soit débordant de Grâce pour les Brebis que le PERE DES CIEUX t'amène, et leur confie. Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que ton règne vienne !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que ton règne vienne !
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Conférences, Retraites, Pélérinages et groupes de prières-
Sauter vers: