VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Apparition annuelle des serpents en Grèce à Kefallonia et Markopoulo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
albanor
membre


Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 45
Localisation : France

MessageSujet: Apparition annuelle des serpents en Grèce à Kefallonia et Markopoulo   Sam Aoû 12 2017, 14:27



Extrait de Mystagogy,

http://www.johnsanidopoulos.com/2011/08/annual-appearance-of-snakes-of-panagia.html

"Au milieu du mois d'août, une horde de serpents non venimeux inconnus de la science, embellis de croix noires sur la tête et la peau comme du velours, apparaissent à Markopoulo. Ils remplissent les rues avec leur ruse, s'approchent de l'icône en argent de la Vierge, s'installent sur le trône de l'évêque, et à la fin du service, disparaissent aussi tranquillement et inexplicablement qu'ils étaient venus".

Telle est la description de l'apparition annuelle de serpents de la Sainte Vierge donnée par De Bernières. C'est une description commune, mais pas entièrement vraie sur certains points. Un cas en particulier, est que De Bernières relate cet événement en 1940, mais il n'y avait pas de pareille apparence en 1940. Une autre question est de savoir si ces serpents sont venimeux. Qu'ils soient inconnus de la science ou connus. Qu'ils apparaissent ou non dans Markopoulo ou ailleurs dans l'île. Et si les croix sur la tête et les langues des serpents sont de couleur noire, ou comme signalé par d'autres, de couleur blanche. Ce ne sont que quelques-une des contradictions typiques et des informations désuètes que j'ai rencontrées dans mes recherches qui nécessitaient des éclaircissements.

Les serpents de la Dormition entre les fêtes de la Transfiguration du Christ et la Dormition de la Theotokos, font leur apparition annuelle à l'Eglise de la Dormition du 6 au 15 août. Au fur et à mesure que les jours se rapprochent de la fête de la Dormition, le nombre de serpents augmente, jusqu'à ce qu'ils disparaissent à la fin de la fête, pour ne pas être vu le reste de l'année. D'où ils viennent et où vont-ils nous reste inconnu. Un prêtre local raconte que de nombreuses personnes cherchent sur l'île entière ces serpents, mais ils ne peuvent être trouvés à aucun moment de l'année. D'autres serpents sont trouvés, mais pas ceux-ci.

Bien que Markopoulo soit plus célèbre pour ce phénomène, ce n'est pas le seul village de Kefallonia où cela se produit. Un peu plus loin vers le haut du Mont Ainos, se trouve un petit village appelé Arginia. En même temps, du 5 au 15 août, des serpents apparaissent aussi dans cette église du village avec des festivités de type similaire, puisque l'Eglise est également consacrée à la Fête de la Dormition de la Theotokos. L'Eglise est construite à côté de l'eau de source naturelle du village. En fait, beaucoup d'images des serpents publiés sur Internet et diffusés, sont celle qui font leur apparition à Arginia. Les scientifiques qui ont essayé de démêler le mystère de l'apparence du serpent, croient que la route humide qui court de l'eau douce à Arginia dans le ravin à Markopoulo, est un chemin migratoire pour les serpents, bien qu'il n'y ait aucune preuve à ce sujet.

L'Eglise de Markopoulo est construite au fond d'un ravin. Le clocher d'autre part se détache de l'Eglise à côté de la rue. Il est très ancien avec une base solide, de couleur grise et érodée par le temps, plein de trous à sa base. Le style est vénitien, et les cloches sont uniques à l'île, en sautant quand elles sonnent. On a observé que les serpents émergent d'abord par les trous créés pour les cordes de cloches, et ceux à sa base. Pour cette raison, certains considèrent comme un miracle que le clocher ne se soit pas effondré lors du grand tremblement de terre de 1953, étant donné que c'est de là qu'apparaissent les serpents.

Autrefois, les serpents entraient dans l'Eglise pendant le service et se glissaient vers l'icône de la Panagia. Sur le chemin, les pèlerins choisissaient certains serpents pour les vénérer et les placer sur leur corps, pour une bénédiction. Certains serpents allaient jusqu'à s'incliner sur les pages du livre de l'Evangile, jusqu'à la fin de la Lecture. En tant que prêtre local, le Père Ionnis Messoloras a expliqué :
"Aujourd'hui, vous ne voyez pas autant de serpents ramper sur le sol. Avant il y avait plus de serpents mais moins de pèlerins, et les serpents pouvaient ramper plus facilement vers l'Eglise et honorer l'icône. Les serpents étaient plus nombreux qu'aujourd'hui, surtout avant la Seconde Guerre Mondiale, je ne sais pas pourquoi. Certaines années, ils n'apparaissent pas du tout. Ce sont de mauvaises années, comme l'année où les Allemands ont exterminé tous les soldats italiens qui auparavant avaient été leurs alliés. Il a toujours été un mauvais signe si les serpents n'apparaissaient pas."

Les touristes excités empêchent l'expérience complète du miracle de se réaliser depuis. Aujourd'hui, il est fréquent le 6 août, de voir des pèlerins rechercher les serpents tout au long de la nuit avec des lampes de poche. Avant que les serpents ne pénètrent même dans l'église, les fidèles les emmènent et amènent à l'icône et à l'évêque. Les gens du pays disent qu'ils le font pour les empêcher d'être piétinés par la foule excitée et nombreuse qui n'est pas familière avec eux, et aussi bien sûr pour recevoir une bénédiction. Alors que, dans l'immédiat, les serpents préféreraient rester proches de l'icône, les fidèles préfèrent les gérer, car ils sont inoffensifs et sereins, et sont photographiés avec eux.

Les pèlerins sont toujours étonnés de l'amabilité des serpents, et de la façon dont ils sont dans l'Eglise au milieu de la foule. Les serpents ne craignent rien pendant ces jours. Ils sont de taille réduite, adorables, calmes, inoffensifs, et portent quatre points mystérieux en forme de croix sur leur tête, ainsi que la pointe de leur langue étroite. Certains enveloppent les poignets, les épaules de gens, pénètrent dans les manches de vêtements et s'échappent de l'autre côté. D'autres décorent les icônes de l'Eglise, le crucifix, et même le pain utilisé pendant les services, avec leur présence. Et comme mentionné précédemment, ils vont vers le prêtre qui lit l'Evangile comme s'ils participaient à la Célébration. L'atmosphère rappelle le Jardin d'Eden.

Pour préparer les visiteurs à cette interaction étroite, les villageois disent : "Ils vont ramper vers vous, mais par la puissance de la Sainte Vierge, ils ne vous nuiront pas. Vous les tiendrez dans votre main et ils vous lécheront comme des chats." Comme il est écrit dans un verset célèbre chanté par les villageois concernant un homme qui souhaitait fortement se suicider parce que son coeur était brisé, et qu'il souhaitait se faire mordre par les serpents, "J'ai demandé aux serpents de Markopoulo de me tuer, mais la Sainte Vierge a fait qu'ils ne m'ont que caressé.. et je me souviendrais toujours de la bienveillance des serpents".
Revenir en haut Aller en bas
https://mystiqueorthodoxe.blogspot.fr/
 
Apparition annuelle des serpents en Grèce à Kefallonia et Markopoulo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: