VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Mer Déc 07 2016, 04:45

Voici le communiqué qu’on peut lire, à la date du 29 novembre,
sur la page Facebook de Strasbourg Zone Dissidente.
Et les images qui vont avec… (voir lien ci-dessous

Le Christkindelsmärik, ou «marché de l’Enfant Jésus» en dialecte alsacien, est le nom donné au traditionnel marché de Noël qui se tient depuis 1570 à Strasbourg. Il a été pendant longtemps le seul marché de Noël de France. Le Christkindelsmärik attire chaque année deux millions de visiteurs venus du monde entier.

C’est un grand moment de partage, de spiritualité et, il faut l’avouer, de consommation. Depuis l’année dernière la traditionnelle arcade lumineuse marquant l’entrée du marché a disparu. En effet, il semble que M. [Roland] Ries [PS], le maire de Strasbourg, ne veuille pas choquer une certaine communauté quelque peu susceptible.

C’est à se demander en quoi le mot “Christkindelsmärik” est choquant ? L’intolérance n’est pas du côté que les médias veulent bien nous laisser croire. Nous, dissidents alsaciens, tenons à dénoncer cet agissement plein de lâcheté. Cet agissement inspiré par la traîtrise et l’abandon de notre identité. Nous ne resterons pas sans rien faire. Nous défendrons notre identité contre tous ceux qui veulent la détruire !


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Les attaques sidérantes contre l’Église catholique en Espagne   Mer Déc 28 2016, 10:04

Les attaques sidérantes contre l’Église catholique en Espagne
Un antichristianisme virulent extrêmement inquiétant.


Philippe Oswald 26 décembre 2016


Quatre-vingts ans après la guerre d’Espagne (1936-1939), une laïcité agressive resurgit en Espagne. Les actes hostiles au christianisme ont doublé au cours de ces deux dernières années selon le rapport 2016. Certes, comme nombre d’autres pays, l’Espagne a subi des attentats islamistes visant des bâtiments chrétiens et ceux qui les protègent. Mais la virulence de l’offensive laïciste est symptomatique d’une radicalisation idéologique due à des ferments internes. En voici quelques exemples.

Sus aux crèches et aux symboles religieux !

En juillet 2014, l’Association pour la défense d’une université publique et laïque a appelé à la suppression des symboles religieux de l’Université de Grenade, tandis que l’Association Valencienne des Athées et des Libres Penseurs offrait 5 euros pour chaque symbole religieux enlevé. Le 24 décembre 2015, une crèche grandeur nature était vandalisée au parc Taconera de Pampelune. Le maire de Madrid, membre du parti de gauche Podemos a, quant à elle, interdit l’exposition d’une crèche de Noël à la fameuse Porte de Alcalá de la capitale espagnole en 2016 comme en 2015. En réaction, plusieurs centaines de Madrilènes sont venus y déposer des crèches !

On ne compte plus les attaques contre les bâtiments et les symboles catholiques. En juin 2014, des Femen se sont enchaînées à la Cathédrale Almudena de Madrid. En novembre 2014, des membres du même groupe ont profané le cimetière de Paracuellos del Jarama à Madrid, où reposent les restes de 7 000 victimes de la guerre civile espagnole. En octobre 2014, des vandales ont mis le feu à la porte de l’église des Douleurs de Málaga. En août 2015, le même acte de vandalisme a été perpétré contre l’église de Saint-Vincent-de-la-Mer dans la ville d’O Grove.

Les attaques contre des manifestations religieuses n’ont cessé de croître. En mai 2014, la municipalité de Hospitalet de Llobregat a interdit la procession de Notre-Dame de Grâce de Carmona. En juillet 2014, la municipalité de Barcelone a proscrit tous les symboles religieux de la fête de la Vierge de la Miséricorde. À Madrid, la chapelle de l’Université Complutense a été fermée pour empêcher les étudiants d’y tenir une veillée de prières. À Pâques, un groupe féministe a singé une procession des fêtes traditionnelles espagnoles de la Semaine Sainte en proférant des obscénités et des menaces. Le 12 janvier 2015, le parti Podemos a déclaré qu’il abolirait la semaine de Pâques s’il parvenait au pouvoir. Le 13 juillet 2015, le maire de Cenicientos a supprimé le Chemin de Croix du Peuple sous prétexte de respecter « les personnes qui ne professent aucune religion ou qui professent l’islam ». Le retrait des crucifix de lieux publics est devenu une pratique courante, comme dans les municipalités de Hellin (Albacete), Cádiz, Ciudad Real, Cordoue et Palma de Mallorca… En février 2016, le conseil municipal de Madrid a fait enlever du cimetière de Carabanchel Bajo une plaque commémorant l’exécution de huit jeunes carmélites au cours de la Guerre civile espagnole.

Harcèlements à répétition contre les évêques

La hiérarchie et le clergé catholiques subissent des harcèlements répétés. L’archevêque de Madrid a été vivement critiqué par les partis de gauche, en avril 2014, pour avoir averti dans une homélie : « Il y a des faits et des attitudes qui ont provoqué la guerre civile et qui peuvent encore la provoquer à nouveau ».

En septembre 2014, la « Confédération espagnole des personnes lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles et transgenres » a intenté un procès à l’évêque d’Alcalá de Henares pour incitation à la « haine et à la violence contre les personnes LGBT ». Le mois suivant, la municipalité appelait au « bannissement » de l’évêque, parce qu’il avait qualifié de « train de la mort » le  « train de la liberté » pro-avortement exposé à Madrid.

En février 2015, le gouvernement régional d’Andalousie a interdit les visites de l’évêque de Cordoue dans les écoles. En juillet 2015, le parti politique catalan pro-indépendance Candidature d’Unité Populaire, a demandé au maire de Barcelone d’interdire les activités des Petites Sœurs du Couvent de l’Agneau et d’expulser les religieuses. C’est parfois allé jusqu’aux agressions physiques. Le 10 mars 2015, un membre du clergé a été battu à Valence, et le 3 novembre 2015, un prêtre âgé de 87 ans a été frappé à Málaga.

Dans plusieurs régions d’Espagne,  l’élection de membres de partis de gauche radicale au sein du gouvernement local a eu des répercussions sur la liberté religieuse. Ils ont multiplié les critiques contre le Concordat qui régit les relations Église-État et les « privilèges » qu’il accorderait à l’Église catholique. Le secrétaire général du Parti Socialiste des Ouvriers Espagnols (PSOE), principal parti d’opposition en Espagne, exige son abrogation. Revendication relayée au parlement régional de Castilla-La Mancha, par le PSOE et le nouveau parti d’extrême gauche Podemos. Des accusations de malversations financières ont été portées contre l’Église catholique pour contester les exemptions fiscales qui lui sont légalement accordées comme à d’autres institutions. En mars 2015, la Gauche Unie, une coalition de partis dont le noyau dur est le Parti Communiste, a appelé le Conseil municipal de Madrid à les supprimer. On conteste aussi à l’Église la possession de certains actifs. Le gouvernement régional de l’Andalousie, contrôlé par le PSOE et le parti Podemos, veut confisquer à l’Église catholique la cathédrale de Cordoue, ancienne mosquée construite sous les Omeyyades au VIIe siècle, mais cathédrale de la ville depuis sa reconquête par Ferdinand de Castille en 1236 !

Par ailleurs, la religion catholique est la cible d’activités prétendument culturelles à financement public. En novembre 2015, une « œuvre d’art » a été exposée dans l’Hôtel de Ville de Pampelune, gouvernée par la gauche nationaliste. Elle représentait le mot « pédérastie » énoncé avec 242 hosties consacrées ! « L’artiste » qui a volé ces hosties à Madrid et à Pampelune  avant de se faire photographier nu au milieu d’elles a été relaxé de l’accusation de « profanation » par un juge à la mi-novembre 2016. Celui-ci a estimé qu’utiliser ces « petits objets ronds et blancs » pour une œuvre d’art n’était pas une profanation ! Les photos, exposées dans une salle appartenant à la ville de Madrid et la vente des hosties auraient rapporté 268 000 dollars à « l’artiste », selon l’agence de presse américaine Catholic News Agency (CNA).

L’Association espagnole des juristes chrétiens à l’origine de la plainte a fait appel, tandis qu’une pétition et de nombreuses manifestations ont demandé le retrait de l’exposition. 4500 fidèles ont assisté à une messe expiatoire célébrée par l’archevêque de Pampelune

L’éducation religieuse dans les écoles est qualifiée  d’« endoctrinement ». En février 2014, le groupe de gauche au Parlement régional de Valence, a réclamé la suppression de l’instruction religieuse du programme scolaire. En décembre 2014, les régions de l’Andalousie, de Castille-Leon, du Pays-Basque, des îles Canaries, des Asturies et de la Galice ont réduit les classes religieuses au minimum requis par la loi : 45 minutes par semaine. Le 6 mars 2015, le Parti Uni de la Gauche s’est plaint auprès de la Commission européenne de l’inclusion de l’éducation religieuse dans les programmes scolaires. Le 13 avril 2015, le secrétaire général du PSOE a annoncé que si son parti devait remporter l’élection, sa nouvelle loi sur l’éducation exclurait les cours religieux du cursus scolaire.

Mots d’ordre de la gauche : « déconfessionnalisation », « laïcisation »

Les mêmes partis de gauche prônent des mesures juridiques appelées « mouvements de déconfessionnalisation » ou « motions de laïcisation » pour bannir tous les symboles et toutes les expressions religieuses de l’espace public et des actes officiels, et pour éliminer toute référence religieuse des noms de rues, d’écoles et d’établissements publics.

Un tel faisceau d’intolérances rappelle l’anticléricalisme virulent des années trente en Espagne. Le pays est sur une pente glissante, savonnée, pourrait-on dire, par le principal parti de gauche en Espagne, le Parti socialiste des ouvriers (PSOE), et la montée rapide d’une gauche plus radicale et anticléricale, représentée par Bildu (gauche basque pro-indépendance), Compromis (nationalistes et écologistes de gauche à Valence), Gallegas Mareas (Marées galiciennes), et divers groupes locaux de Podemos, qui occupent maintenant un certain nombre d’offices publics.

http://fr.aleteia.org/2016/12/26/les-attaques-siderantes-contre-leglise-catholique-en-espagne/?
utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Sam Déc 31 2016, 15:29


Seigneur, viens à notre secours !

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Mer Jan 04 2017, 06:24

Dortmund :

Saint-sylvestre aux cris de "allahou akbar" et-début  d'incendie d'une église

Un bon millier de “migrants”, essentiellement des jeunes gens originaires d’Afrique du Nord et de Syrie, ont “fêté” à leur manière la Saint-Sylvestre dans la ville de Dortmund en tirant intentionnellement des feux d’artifices sur les badauds puis sur la police.

Des fusées ont été tirées contre la Reinoldikirche (église évangélique Saint-Renaud, la plus grande et la plus ancienne de la ville), ce qui a déclenché un début d’incendie du filet de protection qui la recouvre en partie, incendie qui a nécessité l’intervention des pompiers, alors que l’utilisation d’engins pyrotechniques est formellement interdit dans toute la zone.

Des cris de Allahou Akbar ont également été lancés et l’on a vu aussi des individus agiter des drapeaux de l’État Islamique, d’Al-Qaïda et de la soi-disant «Armée syrienne libre». On compte 5 blessés légers chez les policiers, 23 blessés chez les manifestants et 12 personnes placées en garde à vue.


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Jeu Jan 05 2017, 07:18

Pakistan

Le fils du gouverneur Salman Taseer menacé de mort

Voici sept ans, jour pour jour, Salman Taseer, gouverneur musulman du Pendjab, était assassiné par son garde du corps pour avoir pris la défense d’Asia Bibi et dénoncé la loi sur le blasphème.

Son fils, Shaan Taseer, lui aussi musulman, est désormais sous la menace d’une fatwa pour avoir, à son tour, soutenu Asia Bibi en lui souhaitant publiquement sur sa page Facebook, ainsi qu’à tous les chrétiens pakistanais, un joyeux Noël et en contestant la loi sur le blasphème.

L’organisation Sunni Tehreek l’accuse d’apostasie et de blasphème, des crimes punissables de mort… S’il vous plaît, priez pour le repos de l’âme de Salman Taseer et pour la protection de son fils Shaan !


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Mar Jan 10 2017, 14:29


Viens, Seigneur Jésus !

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Sam Jan 14 2017, 13:10

«Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom.
Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu»


Mercredi 23 novembre 2016
Saint Clément 1er, pape et martyr ; saint Colomban, abbé.

St Luc (21, 12-19) a écrit:
Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera;
on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom.

Cela vous amènera à rendre témoignage. Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense.
C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer.
Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous.

Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom.
Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie
.

Prière d'introduction

Seigneur, tu reviendras à la fin des temps, mais personne ne sait ni le jour ni l’heure.
Peut-être te verrai-je venir sur les nuées du ciel pour juger tous les hommes. Peut-être serai-je déjà mort.
En tout cas, dès maintenant, je cours vers toi, Jésus, comme un petit enfant vers les bras de sa mère.
Seigneur, que Marie, ta très sainte Mère, me fasse entrer dans ton Royaume auprès de toi !

Demande

Seigneur, donne-moi la grâce de la persévérance dans l’amour !

Points de réflexion

1. Ce passage de l’Évangile me transporte dans la cour du Temple, toute pavée de marbre et d’or, où Jésus passe les dernières heures de sa vie publique, avant de souffrir sa Passion. Il vient d’avertir les foules que ces décors éblouissants seront bientôt réduits en poussière car le monde que nous voyons n’est pas éternel. Mais avant de révéler la fin du monde, le Seigneur veut parler du temps intermédiaire qui s’étend de sa Résurrection jusqu’à sa venue dans la gloire, au dernier jour. C’est le « temps des nations », dans lequel nous vivons aujourd’hui en 2016. L’Évangile de ce jour me donne deux conseils pour persévérer pendant ce temps.
2. Jésus me dit d’abord que je serai persécuté.
Si je veux le suivre, je sais clairement que je devrai passer tôt ou tard par la croix.
On pourra m’ignorer ou me critiquer, mais peut-être aussi m’insulter, me frapper, salir ma réputation, me traîner devant les juges
ou en prison, et enfin me tuer. Je pense à tous les martyrs massacrés pour le nom du Christ, depuis saint Étienne jusqu’au père Jacques Hamel.

Mais je ne dois pas avoir peur !
Je sais que le Seigneur mettra sur mes lèvres les paroles nécessaires pour tenir tête à mes adversaires.
C’est bien ce qui est arrivé aux apôtres quand ils ont été emprisonnés et conduits devant le sanhédrin, ou à Mère Yvonne-Aimée de Jésus,
qui a fait face aux SS quand ceux-ci voulaient forcer la clôture du monastère de Malestroit.
Même des enfants comme sainte Bernadette ou les voyants de Fatima, inspirés par l’Esprit-Saint, ont résisté
aux autorités civiles qui voulaient les faire mentir.

Seigneur, au moment de la persécution, inspire-moi ce que je dois dire !
Je remets entre tes mains toutes mes préoccupations.

3. Le deuxième conseil que me donne cet Évangile est de regarder vers le ciel.
Il y a tout un monde invisible à nos yeux, mais vers lequel je marche depuis le jour de mon baptême.

C’est dans ce monde surnaturel que tous les cheveux de ma tête seront gardés, c’est là que je gagnerai la vraie vie.
En tenant mes yeux fixés sur l’au-delà, je serai capable de relativiser tout ce que cette vie d’ici-bas peut m’offrir.
Je verrai que la communion des saints l’emporte sur les liens du sang, et la Parole de Dieu sur la sagesse humaine.

Tout ce que j’entreprendrai ou endurerai pour le nom du Christ sera un double témoignage :
un témoignage pour montrer aux hommes qu’il existe une vie infiniment meilleure que celle que nous vivons sur cette terre,
et un témoignage en ma faveur devant le trône de Dieu.

Seigneur, aide-moi à vivre dès maintenant comme un citoyen du ciel !

Dialogue avec le Christ

Seigneur,
je te donne toute ma misère, ma faiblesse et mes péchés, car c’est la seule chose qui est vraiment à moi.
Prends tout cela, je t’en prie, et cloue-le à la croix !

Sainte Vierge Marie, mère de l’Église, aide-moi à rester toujours fidèle à la pureté de mon baptême !


Résolution

Aujourd’hui, je lirai la vie d’un martyr.

Frère Benoît Terrenoir, LC


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
JosLuc
Invité



MessageSujet: Une des conclusions du ministre français de l'Intérieur au sujet des sites chrétiens vandalisés en 2016.    Mar Fév 14 2017, 05:27



« Il y a donc une vigilance toute particulière à avoir sur les sites chrétiens,
lesquels représentent 90% du total (des atteintes) de 2016, soit 949 atteintes. »

Extrait d’un rapport de Bruno Le Roux,
Ministre de l’Intérieur français depuis le 16/12/2016.

Les autres parties de la vidéo sont également intéressantes à écouter.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Mar Fév 14 2017, 07:41

   LucJos,

Je suis étonnée de vous voir connecté en tant qu'"invité" alors que vous en êtes un membre,
un frère bien-aimé dans le Christ de ce forum

Avez-vous eu un souci ?

Je vous demande cela car j'ai moi-même eu un souci pour me connecter il y a un moment.

Bien fraternellement, Lumen


A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Mar Fév 14 2017, 08:43

Very Happy en prendre plein lescolombe paix
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Séville : des incidents antichrétiens lors des processions du Vendredi Saint>.    Dim Avr 16 2017, 05:26

Séville : des incidents antichrétiens lors des processions du Vendredi Saint

Les processions de la Semaine Sainte de Séville sont sans doute les plus connues au monde et assurément les plus spectaculaires :
elles attirent, outre les nombreuses Hermandades qui font ces processions, un nombre considérables de fidèles ou de curieux,
et de très nombreux étrangers

Celles de la Madrugá, nuit du Vendredi Saint, qui, cette année, ont sillonné les artères de la capitale andalouse ont été marquées
par des incidents antichrétiens qui ont créé la panique et causé au moins 70 blessés dont un victime d’un grave traumatisme crânien,
tandis que la policeprocédait à huit interpellations : sept Espagnol et un Sénégalais.

À 3 h 30, lors du passage d’une procession, un Sénégalais s’est mis à vociférer des Allahou Akbar, provoquant une première panique :
il a été condamné pour offense au sentiments religieux. À 4 h 20, lors du passage d’une autre procession, trois quadragénaires ont hurlé
des slogans comme « Vive l’ETA » ou « voici les bombes de l’ETA », créant un nouveau mouvement de panique.

Les trois individus ont été placés en détention provisoire en attendant de passer en jugement. À 6 h, deux Espagnols de 19 ans, dont l’un
a déjà été condamné pour offense aux sentiments religieux, ont hurlé des Allahou Akbar au passage de la procession de la Hermandad
de la célèbre Macarena. Enfin, à 6 h 05, une nouvelle provocation antichrétienne a été commise par deux jeunes Espagnols de 20 et 21 ans qui
ont été interpellés pour offense aux sentiments religieux.

Bien que les autorités politiques nient toute relation des ces perturbateurs avec des organisations terroristes,
elles admettent que leurs actes provocateurs relèvent d’intentions malveillantes destinées à provoquer
des mouvements de panique et de trouble.


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Dim Avr 16 2017, 06:05

Dimanche des Rameaux endeuillé par deux attentats sanglants en Égypte

44 chrétiens égyptiens sont morts, la palme des martyrs à la main, en ce jour de célébration de la fête des Rameaux
ce 9 avril 2016.

La première déflagration a retenti au beau milieu de la messe célébrée ce dimanche matin en l’église Saint-Georges de Tanta, au nord
du Caire, dans le delta du Nil. La bombe, placée dans les premiers rangs de l’édifice, a tué 27 personnes sur le coup et blessé
près de 80 fidèles.

La seconde charge explosive a tué dix-sept fidèles et blessé 48 paroissiens de l’église Saint-Marc d’Alexandrie où la célébration de la messe
des Rameaux présidée par le pape copte Tawadros II venait de s’achever. La tuerie serait l’œuvre d’un kamikaze selon les témoignages
recueillis par les médias égyptiens. Un policier égyptien serait mort en empêchant le terroriste d’entrer dans l’édifice.

Les premières images de l’attentat diffusées par les réseaux sociaux traduisent un chaos épouvantable et illustrent un effroyable
bain de sang. La plupart des blessés ont été immédiatement pris en charge et soignés dans une mosquée du voisinage.

Le pape François a assuré les chrétiens égyptiens de sa prière au cours de l’angélus ce dimanche :

« Prions pour les victimes de l’attentat commis malheureusement aujourd’hui, ce matin, au Caire dans une église copte.
J’exprime mes profondes condoléances à mon cher frère, sa sainteté le pape Tawadros II,
à l’Église copte et à toute la chère nation égyptienne ».

L’État islamique a revendiqué l’attentat en début d’après-midi.

La communauté copte paye un lourd tribu à la lutte contre le terrorisme menée par le président égyptien Al-Sissi.
Cette double attaque a été perpétrée moins de quatre mois après une attaque qui avait fait une trentaine de morts dans une église copte du Caire,
le 11 décembre 2016.



_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Lun Avr 17 2017, 04:52

Nice :
Messe de Pâques interrompue par un homme menaçant, fidèles évacués

La presse locale parle, bien sûr, d’un détraqué, mais le Père Gil Florini, qui célébrait la Messe de Pâques,
n’hésite pas à parler d’un « terroriste » : «Ceux qui essaient de faire peur aux chrétiens n’ont pas gagné».


Une fois le perturbateur interpellé, la Messe a pu reprendre. L’église Saint-Pierre-d’Arène avait déjà été profanée en octobre 2014 (voir ici et là).

Les fidèles d’une église du centre-ville de Nice ont été évacués, ce dimanche matin [16 avril], alors que la messe de Pâques était célébrée.
Selon les informations de Nice-Matin, un homme vêtu d’un treillis et de gants de ski a pénétré dans l’église Saint-Pierre d’Arène vers 11 h 30
en adressant des menaces aux personnes présentes.


D’après un témoin de la scène :
«Il a dit qu’on allait tous y passer. Il transpirait beaucoup et avait l’air excité».


Les forces de l’ordre se sont rapidement rendues sur place et ont déployé un périmètre de sécurité dans le quartier.
L’homme a été maîtrisé et interpellé dans le calme. Quelques minutes après l’incident, quelques hommes politiques réagissaient
comme Christian Estrosi, président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et Éric Ciotti, président du département des Alpes-Maritimes.
Ce dernier était d’ailleurs sur place lors de l’évacuation.



_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Mar Mai 02 2017, 07:27

Espagne :
une page Facebook invite à brûler les églises


Le très précieux Observatorio contra la Cristofobia, tout récemment lancé,
dénonce avec raison l’existence sur la toile d’une page Facebook dont le titre est la reprise du vieux slogan anarchiste
La única iglesia que ilumina es la que arde (la seule église qui illumine est celle qui brûle),
accompagné de l’image d’une église en feu…


Cette honteuse page Facebook existe depuis le 3 avril 2010. Si vous voulez la découvrir c’est ici.
N’hésitez pas à la signaler à l’administration de Facebook.
Des pages aussi haineuses contre les chrétiens n’ont pas leur place sur les réseaux sociaux.



_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Mexico : prêtre poignardé en pleine messe dans la cathédrale   Mar Mai 16 2017, 03:41

Mexico :
prêtre poignardé en pleine messe dans la cathédrale


Hier, lundi 15 avril vers 19 h (heure locale), alors qu’il terminait de célébrer une messe au grand autel de la cathédrale de Mexico,
le Père Miguel Angel Machorro a été agressé par un homme d’une trentaine d’année. Il l’a saisi au col et a tenté de l’égorger avec
une arme blanche mais le prêtre, qui s’est débattu, n’a été grièvement blessé qu’au poumon. On l’a transporté par hélicoptère dans
un hôpital où l’on qualifie son état de délicat mais stable. L’identité de l’agresseur tout comme la raison de son geste demeurent
mystérieux. Il s’est dit artiste et citoyen des États-Unis et s’est identifié comme John Rock Schild : un patronyme évidemment faux
et qu’on dirait fabriqué à partir de Rockfeller et Rothschild, avant de s’enfermer dans un mutisme total.

Des informations ont circulé qui le prétendaient de nationalité française, mais elles n’ont pas été confirmées.



http://www.christianophobie.fr/breves/mexico-pretre-poignarde-pleine-messe-cathedrale

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Mar Mai 23 2017, 04:53

Inde : une église dévastée dans le Telangana

Hier, dimanche 21 mai, vers 9 h 30
une foule composée d’une centaine de personnes a entièrement dévasté l’église Notre-Dame de Fatima du village de Keesara
(diocèse d’Hyderabd, État du Telangana). Rien n’a résisté à leur fureur destructrice comme le montre la vidéo ci-dessous.


Cette église venait tout juste d’être consacrée, le samedi 13 mai,
jour du centième anniversaire de la première apparition à Fatima (Portugal).


«Cet acte de profanation et de vandalisme, la destruction des statues blessent profondément les sentiments
de la communauté catholique. Nous sommes bouleversés», a déclaré Mgr Thumma Bala, archevêque d’Hyderabad.
Une plainte a été déposée…


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Sam Mai 27 2017, 04:49

35 morts : le bilan du massacre de chrétiens en Egypte s'alourdit

À mesure que les heures passent,
le bilan de la tuerie méticuleusement préparée et perpétrée contre les chrétiens, s’alourdit tragiquement.
International Christian Concern vient de mettre en ligne un article de William Stark, son directeur régional,
qui apporte de nouveaux détails effrayants.

Les chrétiens coptes qui se rendaient en pèlerinage ce matin vers le monastère de Saint-Samuel-le-Confesseur,
avaient constitué un convoi composé de deux autocars et d’autres véhicules particuliers.

C’est en arrivant sur le plateau d’Abou Tartour, dans le désert occidental égyptien, que le convoi fut intercepté par quatre véhicules 4×4
à bord desquels avaient pris place une dizaine de terroristes qui ouvrirent immédiatement le feu causant la mort d’au moins 35 chrétiens,
essentiellement des enfants, et en en blessant plus de 25. Si ce massacre n’a toujours pas été “revendiqué”, il est évident que ceux qui l’ont
perpétré avaient préparé avec beaucoup de soin leur embuscade et qu’ils étaient informés des détails et des horaires de ce convoi.


(26 mai 2017)


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Cameroun : Mgr Benoît Balla, évêque de Bafia, a-t-il été assassiné ?   Dim Juin 11 2017, 07:14

Cameroun : Mgr Benoît Balla, évêque de Bafia, a-t-il été assassiné ?

Isabelle Cousturié | 07 juin 2017


D’après certaines constatations de l'autopsie toujours en cours, Mgr Jean-Marie Benoît Balla
aurait subi d'effroyables sévices avant d'être jeté à l’eau.

La découverte, le 2 juin dernier, du corps sans vie de Mgr Jean-Marie Benoît Balla, 58 ans, évêque de Bafia, dans les eaux
du fleuve Sanaga, à une centaine de kilomètres de Yaoundé — et l’attente des résultats de l’enquête judiciaire sur les
circonstances de sa mort — suscitent beaucoup d’émotion et d’indignation dans la région.

Il y exerçait son ministère depuis près de quinze ans, mais également dans tout le pays où, depuis 1983, la liste de religieux
et prélats morts dans des circonstances «suspectes» ne cesse de s’allonger.

Moins de trois semaines avant la disparition tragique de l’évêque, l’un de ses proches collaborateurs — le recteur du petit séminaire
Saint-André de Bafia — Armel Djama, a été retrouvé mort dans sa chambre, sans que les raisons de ce décès ne soient encore élucidées.
Ses obsèques avaient été célébrées par Mgr Balla, quelques jours avant sa propre disparition.

Mgr Jean Marie Benoît Balla est né 10 mai 1959 à Oweng, dans le diocèse de Mbalmayo, au centre du Cameroun.
Après plusieurs années comme aumônier dans des écoles, il a été nommé supérieur du petit séminaire de Yaoundé, aumônier de la
Congrégation des filles de Marie, et professeur au grand séminaire de Nkolbisson. Il a été nommé évêque en 2003 par Jean Paul II.


Suicide ? Assassinat ?


L’évêque a disparu dans la nuit du 30 au 31 mai — après un mystérieux coup de fil — rapportent les médias camerounais, alors qu’il
n’aimait pas voyager de nuit, se sont étonnés ses collaborateurs à l’évêché. Sa voiture a été retrouvée, trois jours après sa disparition,
sur un pont donnant sur le fleuve, sans traces de sang ou signes de violence à l’intérieur. Un message laissé bien en vue sur la banquette
arrière : «Je suis dans l’eau» a d’abord fait penser à un suicide.

Suicide ? Assassinat ?
Aucune hypothèse n’est écartée. Mais d’après les premiers éléments de l’enquête, et certaines fuites, le meurtre semble être la piste
privilégiée par les enquêteurs. Les sept médecins légistes chargés de l’autopsie ont relevé qu’un bras et une jambe de l’évêque ont été
cassés, et ses organes génitaux mutilés comme durant un acte de torture, rapportent certains médias.

Par ailleurs, parmi les indices qui viennent appuyer la thèse de l’assassinat, il est révélé que le corps de l’évêque aurait été sorti de l’eau,
avec des sandales portées à l’envers, et que ses poumons ne contenaient «aucune goutte d’eau». De plus, selon certaines connaissances
de l’évêque, Mgr Balla savait parfaitement nager et «ne pouvait pas mourir aussi facilement dans l’eau».

«Nous attendons des enquêtes sérieuses de la part du gouvernement. Il faut approfondir les recherches, pour savoir ce qui lui est arrivé,
comment il a pu se retrouver là. Un évêque de la trempe de Mgr Jean-Marie Benoît Bala ne se suicide pas (…) et puis c’est un cas de figure
plutôt rare dans l’histoire de l’église. Les évêques ne se suicident pas», a déclaré l’archevêque de Bamenda, Mgr Cornelius Esua Fontem.

L’Église locale est consternée par ce qui est arrivé
et de nombreuses célébrations religieuses, à sa mémoire, ont été organisées à travers tout le pays.

Liste noire

Le décès de Mgr Jean Marie Benoît Balla, vient s’ajouter à la longue liste de religieux, prêtes, évêques retrouvés morts au Cameroun depuis
1988, dans des circonstances suspectes, et dont les auteurs n’ont jamais été rattrapés. L’assassinat le plus marquant fut celui de Mgr
Engelbert Mveng, l’un des plus grands intellectuels camerounais qui avait «une indépendance d’esprit et des jugements sans concession»,
rapporte mondafrique. Premier jésuite camerounais, il était avant tout historien, artiste et théologien. Il a été retrouvé étranglé dans son lit,
le 21 avril 1995. Son horrible assassinat n’a jamais été élucidé, comme celui, en 1988, du prêtre Joseph Mbassi, directeur du célèbre quotidien
catholique L’Effort camerounais, retrouvé assassiné et mutilé, connu pour ses enquêtes sur les trafiquants d’armes; celui en 1991, de l’évêque
émérite de Garoua, Mgr Yves Plumey ; et en 1992 de deux religieuses françaises, Germaine Marie Husband et Marie Léone Bordy,
après avoir été violées.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Ven Juil 07 2017, 07:11


Excellente vidéo de nos amis de Réinformation TV qui ont obtenu un entretien avec Priscille des Minières,
une volontaire de SOS Chrétiens d’Orient qui revient d’une mission en Irak. Son témoignage est clair :
ce que les chrétiens d’Orient éprouvent aujourd’hui pourrait nous arriver demain…



https://www.christianophobie.fr/cartes-des-evenements/2017/072017/chretiens-dorient-quils-eprouvent-aujourdhui-pourrait-arriver-demain

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Sam Juil 15 2017, 05:18

Egypte : en raison de menaces terroristes les Eglises suspendent des activités.

Les services de sécurité égyptiens ont averti le 13 juillet les Églises chrétiennes – orthodoxe, catholique, évangélique –
de risques potentiels d’attentats islamistes. Si leurs services religieux continueront comme à l’ordinaire, les Églises ont décidé
de suspendre toutes leurs activités annexes – camps de jeunes, pèlerinages, conférences, etc. –,
et rappelé chez eux tous les chrétiens qui étaient en train d’y participer.


https://www.christianophobie.fr/breves/egypte-menaces-islamistes-obligent-eglises-a-reduire-leurs-activites

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Dim Juil 16 2017, 03:12

Philippines :
15 chrétiens catholiques toujours otages des islamistes à Marawi

Le 23 mai dernier, un grand nombre de djihadistes du groupe Maute – sans doute au moins 500 combattants – attaquaient et investissaient la ville de Marawi, majoritairement peuplée de musulmans, dans l’île de Mindanao. Après avoir incendié la cathédrale, ils prirent en otages 15 catholiques qui sont toujours entre leurs mains cinquante jours plus tard. Selon l’évêque de la prélature de Marawi, « il ne s’agit pas d’une guerre de religion »… Mais quel est donc l’objectif du groupe Maute sinon d’imposer un régime islamiste dans l’île de Mindano au moyen de la guerre !

«Nous attendons avec angoisse de connaître le sort de nos 15 paroissiens chrétiens, otages entre les mains du groupe terroriste Maute à Marawi. La crise continue et l’armée fait le plus grand effort possible. Mais il ne s’agit pas d’une guerre de religion : nous l’avons déclaré avec clarté en tant qu’évêques des Philippines au cours de ces derniers jours». C’est ce que déclare à l’Agence Fides l’évêque de la prélature de Marawi, Mgr Edwin de la Pena, qui suit le siège de la ville, dans laquelle les djihadistes du groupe Maute, qui a prêté serment de fidélité au prétendu État islamique, continuent à demeurer retranchés dans une partie de la ville. Depuis le jour de l’attaque terroriste, lancée le 23 mai dernier, le nombre de morts dans les affrontements à Marawi a dépassé les 500 dont 392 militants djihadistes, 93 militaires et au moins 45 civils


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Prier est-il interdit en Suisse ?   Sam Juil 29 2017, 12:21

Prier est-il interdit en Suisse ?

En Suisse, l'avortement est autorisé jusqu'à la 12ème semaine de grossesse. Et en 2015, au sein de l'hôpital universitaire de Lausanne, 757 enfants ont été tués selon les données communiquées par l’hôpital lui-même.

Or depuis 10 ans, le 13 de chaque mois, dans la chapelle de l’hôpital, des personnes prient pour les enfants et pour «réparer ces crimes d'avortement». Non seulement on y prie, mais on y célèbre la messe, ce qui semble avoir rendu folle la direction de l’établissement. Et du coup, le directeur de l’hôpital a réagi violemment en interdisant de dire la messe et de prier...."



_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Sam Aoû 05 2017, 08:35

L’État Islamique annonce une guérilla urbaine contre les chrétiens en Occident

Contre les chrétiens et même contre les enfants chrétiens ! C’est de que révèle la dernière livraison (n° 11) de Rumiyah, magazine de propagande de l’État Islamique (EI) qui appelle à la guérilla urbaine dans tout l’Occident. En voici des extraits. La totalité de cet article peut se lire sur Les Observateurs qui l’a repris de Dreuz Info (© Rosaly). Les menaces proférées devraient être prises au sérieux, ne serait-ce qu’en raison de la multiplication des attaques au couteau de “loups solitaires” islamistes dans de nombreuses villes européennes…

[…] Les attaques contre leurs églises ont été bénies par Allah. Mourir en perpétrant ces attaques est un acte solennel, car c’est Allah qui nous a guidés dans ce parcours de la foi.

Tuez les mushikrin, ceux qui attribuent des associés à Allah, [les chrétiens] partout où ils se trouvent. Capturez-les, assiégez-les et tuez-les. Attendez le moment opportun pour les frapper, mais s’ils se repentent, laissez-les partir, car Allah est miséricordieux.

Tuer pour la défense d’Allah est permis, mais les mushikrin devront être épargnés s’ils récitent la chahada et embrassent la véritable foi.

Le sang des mushikrin n’est pas sacré, à l’exception de celui des dhimmis, ayant accepté le Pacte de soumission à la loi islamique. Ces derniers doivent payer un impôt spécial [la jiziya] leur assurant la «protection» en vertu du Pacte. Mais, il s’agit là d’une mesure exceptionnelle et momentanée. À l’échéance du contrat, leur sang devra baigner la terre.

Les actions physiques ne sont que le moyen d’atteindre l’objectif spirituel et l’enlèvement d’enfants d’infidèles en est un
L’objectif de l’enlèvement n’est pas de demander une rançon, mais de perpétrer un massacre et répandre ainsi la terreur dans le cœur des incroyants. Séquestrez-les, non pour négocier une rançon, mais pour les tuer. Poursuivez votre mission, jusqu’à ce qu’Allah vous rappelle à lui. Les enfants devront être tués avant l’arrivée de la police.

Ne compromettez pas une opération, si vous ne disposez pas d’une arme à feu, car immense est la récompense pour ceux qui massacrent les croisés avec un couteau. Il suffit d’un peu d’imagination et d’une planification de base.

Les otages serviront de boucliers humains et leur massacre distillera la peur dans le cœur des incroyants.
L’objectif d’un enlèvement est la publicité, qui en découle. Dans certains cas, il est opportun de maintenir momentanément les otages en vie, d’informer les autorités et leur expliquer l’enjeu de la mission, que le soldat de l’EI s’apprête à accomplir, car le but est de créer la terreur […]

Sources : Dreuz Info, 20 juillet ; Les Observateurs, 22 juillet



_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Lun Aoû 07 2017, 12:57

Nigéria : au moins 12 morts lors d’une fusillade dans une église catholique.

Cette fusillade s’est déroulée de dimanche 6 août. Je procéderai à des mises à jours au fur et à mesure des développements sur cette information tragique.

Au moins douze personnes ont été tuées dimanche lors de l’attaque d’un édifice religieux du sud-est du Nigeria par au moins un homme armé. L’attaque s’est produite dans l’église catholique Saint-Philippe d’Ozubulu, près d’Onitsha, à 300 km à l’est de Lagos, la capitale économique du Nigeria. «Pour le moment nous avons douze personnes mortes qui reposent à la morgue et d’autres qui reçoivent des soins médicaux», a affirmé à l’AFP un responsable de l’hôpital universitaire Nnamdi Azikiwe de Nnewi, où les victimes ont été transférées.

Plusieurs fidèles ont reçu des blessures par balles, a ajouté ce responsable, sans en préciser le nombre, ni la gravité des blessures. Le chef de la police de l’État d’Anamba, Garba Umar, a indiqué de son côté que la fusillade n’était due qu’à un seul homme armé. «D’après les éléments en notre possession, il est clair que la personne qui a mené cette attaque était un résident local», a-t-il assuré. «D’après ce que nous savons, un homme armé vêtu de noir et la tête couverte d’une casquette est entré dans l’église durant l’office de 6 h à l’église catholique Saint-Philippe, s’est dirigé dans une direction précise et a ouvert le feu», selon le chef de la police. « Après avoir ouvert le feu sur sa cible, il a continué à tirer, tuant et blessant plusieurs fidèles », a poursuivi le policier sans apporter de bilan des victimes. Selon lui, une poursuite a été lancée par les forces de l’ordre pour retrouver le tireur qui a pris la fuite.


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Mar Aoû 08 2017, 04:38

Nigéria : précisions sur le massacre dans l’église d’Ozubulu

J’ai consulté, depuis tôt ce matin, l’essentiel de ce qui a été publié dans la presse nigériane sur la tuerie abominable perpétrée dans l’église Saint-Philippe d’Ozubulu (État d’Anambra) hier dimanche lors de la première messe du jour célébrée à 6 h du matin. Il est désormais évident qu’il ne s’agit pas d’un attentat terroriste, mais de l’acte d’un ou plusieurs membres d’un gang vivant du trafic de drogue : on ignore toujours le nombre des agresseurs car les témoignages sont contradictoires, ce dont on est sûr c’est qu’ils ont pu fuir et n’ont toujours pas été arrêtés : probablement, il n’y avait qu’un tireur qui a vidé au moins deux chargeurs, d’autres complices attendaient en voiture devant l’église et ont récupéré le tueur avant de s’enfuir. Ces derniers sont aussi brutaux, meurtriers et impitoyables que les dijhadistes de Boko Haram, mais l’affaire n’est pas religieuse. Il n’empêche que le sacrilège est évident et massif : au moins 12 morts, certains tués sur place, d’autres décédés lors de leur transport vers l’hôpital, d’autres encore décédés à l’hôpital. Le nombre des blessés est aussi très élevé : au moins 20, certains dans une situation critique. La fusillade a commencé sitôt la lecture de l’Évangile au moment où le prêtre commençait à donner l’homélie. L’Agence Fides a reçu une reconstitution des faits que lui a procurée l’Église locale. La voici.

«L’objectif des meurtriers était Aloysius Ikegwuonu, un important trafiquant de drogue qui a gagné d’énormes sommes en Afrique du Sud où il contrôle une bande active dans la distribution de la cocaïne. Revenu dans son État d’origine, l’Anambra, Aloysius Ikegwuonu a investi une partie de sa fortune dans la construction d’œuvres publiques telles que routes etc., dont l’église dans laquelle a eu lieu le massacre, se comportant comme un bienfaiteur de la population locale, au point que circulent sur Internet des vidéos montrant Aloysius Ikegwuonu distribuant de l’argent dans les rues. Les assassins étaient d’anciens complices qui l’accusaient de leur avoir dérobé la majeure partie des recettes de la vente de drogue. Hier, Aloysius Ikegwuonu avait organisé une sorte de cérémonie de remerciements en l’église Saint-Philippe, mais, au dernier moment, il a été averti que le groupe de ses anciens complices avait prévu de l’attaquer. Il a donc évité de se présenter à l’église. Le groupe de tueurs est entré dans l’église et, ne le trouvant pas, a tué le père d’Aloysius Ikegwuonu et les personnes qui l’entouraient, en pensant qu’il s’agissait de membres de la famille».


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Ven Aoû 11 2017, 08:42

Égypte : le gouvernement alerte les églises d’attentats imminents

Le ministre de l’Intérieur vient d’alerter les églises qu’un terroriste
répondant au nom de Hamza Shabaan Abdel-Rahman projetait des attentats contre elles dans les tout prochains jours.

Le ministre de l’Intérieur a précisé que ce terroriste, né le 29 octobre 1997 dans un ville du gouvernorat de Beni Suef (Haute-Égypte),
avait passé plusieurs années hors de son pays mais qu’il venait d’y rentrer dans l’intention de perpétrer des attentats contre des églises.
Les réseaux sociaux des églises égyptiennes ont largement diffusé cette alerte.


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   Mar Aoû 22 2017, 13:53

La décision de l’Inspection académique de l’Indre a été rendue hier dans l’affaire de l’instituteur de Malicornay :
l’enseignant est muté. Le laïcisme “à la française” dans ses œuvres ! Scandaleux…

Une décision disciplinaire de mutation a été prise aujourd’hui [vendredi 2 juin] à l’encontre d’un instituteur de l’Indre à qui il est reproché «d’avoir passé la mesure dans l’étude du fait religieux».

L’enseignant de CM1-CM2 du regroupement pédagogique intercommunal (RPI) des communes de Chavin, Badecon-le-Pin, Malicornay et Le Menoux, dans l’Indre, a annoncé son intention de faire appel de cette « sanction » auprès du tribunal administratif de Limoges. «C’est une décision sans fondement qui procède de considérations idéologiques», a estimé son avocat, Me Jean-Raphaël Mongis. L’instituteur avait été suspendu fin février après un courrier à l’inspection académique adressé par un collectif de parents. Ceux-ci lui reprochaient d’avoir travaillé avec les enfants sur des passages de la Bible.

D’autres parents s’étaient élevés en revanche contre la décision de l’administration de suspendre le maître d’école. Pour le directeur académique de l’Indre, Pierre-François Gachet, «il n’est pas reproché (à l’enseignant) d’avoir utilisé des textes religieux mais d’avoir dépassé la mesure de ce qui était nécessaire dans le cadre de l’étude du fait religieux». « Selon les calculs de l’administration elle-même, l’enseignant n’a consacré que six heures à l’étude de textes bibliques entre la rentrée de septembre et sa suspension fin février, ce qui ne paraît pas disproportionné », a fait valoir Me Mongis. «La sanction consiste en un déplacement d’office, en voulant éviter un retentissement définitif dans la carrière de l’enseignant, par exemple par la perte d’un échelon, et un impact financier sur ses revenus», a insisté M. Gachet. «Un consensus s’est dégagé pour qu’il puisse continuer à exercer son métier au sein d’une équipe, et non pas isolé, car c’est sans doute ce qui a été à l’origine du problème», a expliqué le directeur académique.


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Vous serez tous détestés à cause de mon Nom" ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Adoration perpétuelle-
Répondre au sujetSauter vers: