VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   Dim Aoû 21 2016, 11:00

Citation :

Huit « commandements »
pour musulmans et chrétiens



Ces huit commandements sont le résultat du dialogue entre
musulmans et chrétiens d’un groupe en Allemagne, composé
de scientifiques, politiciens, historiens, spécialistes de la Bible
et du Coran et de personnes de la vie quotidienne, appartenant
aux communautés musulmanes ou chrétiennes. Un groupe
de travail qui se réunit depuis des années
.

Les 8 commandements forment le noyau de la déclaration :
« Keine Gewalt im Namen Gottes » (« Pas de violence au
nom de Dieu ») – Christen und Muslime als Anwälte für den
Frieden (Chrétiens et musulmans comme avocats de la paix),
Bonn 2016.


  1- Utiliser Dieu pour justifier des meurtres et des actions violentes est un blasphème.
  2- Il n’y a pas de guerres saintes. L’objectif de Dieu est la paix juste. La conduite humaine doit s’orienter d’après cela.
  3- En tant que Chrétiens et Musulmans nous condamnons chaque fondamentalisme, radicalisme, fanatisme, terrorisme.
  4-La Bible et le Coran veulent mener l’homme vers la justice et la paix.
  5- La diffusion de la foi ne doit jamais se faire par contrainte ou violence.
  6- Nous nous déclarons ensemble pour le respect du droit de l’homme à la liberté religieuse.
  7- La représentation hostile de l’autre est à démasquer et à dépasser.
  8- La prévention de la violence est une tâche pour toute personne religieuse.


Source : http://nsae.fr/2016/08/20/huit-commandements-pour-musulmans-et-chretiens/


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   Dim Aoû 21 2016, 15:39

*
Tout cela est bien beau !

On fait "intellectuellement-miraculeusement" abstraction de tous les versets coraniques dérangeants !

On fait abstraction de la Parole du CHRIST :

Matthieu 10
34 Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
35 Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère :
36 on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.


On fait abstraction de la conversion que se doivent de vivre les musulmans ... et nous savons à quel point cela est douloureux pour eux ... car vraiment ils perdent tout en se convertissant au CHRIST, parents, famille, communauté de foi, jusqu'à leur vie !

Allez ! Allez !
Tout cela n'est que pures fadaises qui n'a rien à voir avec la FOI CHRÉTIENNE autant que musulmane !
Tout cela n'est que du bobard supplémentaire pour endormir les masses ... jusqu'à l'apocalypse-révélation finale !

Seigneur DIEU, daigne nous confirmer dans la FOI VERITABLE COMMUNION, accorde aux musulmans de pouvoir se convertir, de trouver une nouvelle Famille-Communauté avec nous, de pouvoir partager le BANQUET-FESTIN du ROYAUME DES CIEUX ... Amen

Evangile : « On viendra de l’orient et de l’occident prendre place au festin dans le royaume de Dieu » (Lc 13, 22-30)

Acclamation :
Alléluia. Alléluia.
Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit le Seigneur ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. (Jn 14, 6)
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (du jour)

En ce temps-là,
   tandis qu’il faisait route vers Jérusalem,
Jésus traversait villes et villages en enseignant.
   Quelqu’un lui demanda :
« Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? »
Jésus leur dit :
   « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite,
car, je vous le déclare,
beaucoup chercheront à entrer
et n’y parviendront pas.
   Lorsque le maître de maison se sera levé
pour fermer la porte,
si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte,
en disant :
‘Seigneur, ouvre-nous’,
il vous répondra :
‘Je ne sais pas d’où vous êtes.’
   Alors vous vous mettrez à dire :
‘Nous avons mangé et bu en ta présence,
et tu as enseigné sur nos places.’
   Il vous répondra :
‘Je ne sais pas d’où vous êtes.
Éloignez-vous de moi,
vous tous qui commettez l’injustice.’
   Là, il y aura des pleurs et des grincements de dents,
quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob,
et tous les prophètes
dans le royaume de Dieu,
et que vous-mêmes, vous serez jetés dehors.
   Alors on viendra de l’orient et de l’occident,
du nord et du midi,
prendre place au festin dans le royaume de Dieu.
   Oui, il y a des derniers qui seront premiers,
et des premiers qui seront derniers. »


   – Acclamons la Parole de Dieu.


Posons nous la question :

Ces chrétiens et musulmans sont-ils déjà passés par la PORTE ETROITE qu'est le SEIGNEUR Jésus CHRIST ?
Connaissent-ils le PERE DES CIEUX ?
Sont-ils connu de DIEU ?
LUI ont-ils donné toute leur préférence en toute chose ?

Les musulmans sont tous invités au FESTIN du ROYAUME DES CIEUX !!!
Qui sont ces soit-disant chrétiens, philosophes, historiens, etc. qui veulent les laisser attachés au "pieu-coran-meurtrier" les empêchant ainsi de participer au BANQUET des NOCES DE L'AGNEAU DE DIEU ... dans l'esclavage à satan ?

Je me suis déjà exprimé sur le fait, que tous ensemble nous sommes désormais poussés vers la PORTE ÉTROITE DES CIEUX ...
S'ils ne veulent pas être balayés comme "fétus de pailles", qu'ils s'efforcent plutôt de passer tous ensemble par la PORTE ÉTROITE DES CIEUX ... Amen

André DOminique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   Dim Aoû 21 2016, 15:58

*
Un débat-discussion entre convertis :

Débat Inter-religieux : "Muhammad est-il un vrai prophète de Dieu ?" Abbé Pagès et Karim al-Hanifi


Il y a l'hémisphère nord ... l'hémisphère sud !
2 mondes qui se touchent à peine à l'équateur ... cherchent à envahir-conquérir l'autre
Pauvre discussion stérile (à mon avis)

Un autre débat où on se balance la FOI à la figure :

MORGAN PRIEST - DÉBAT INTER-RELIGIEUX - CHRÉTIENS / MUSULMANS - 28 MAI 2016


La FOI VIVANTE est une REALITE VECUE débordante par-delà soi !
Le TEMOIGNAGE est donner à la FOI VIVANTE de pouvoir s'exprimer !
Par la FOI VIVANTE exprimée et témoignée nous donnons à Notre SEIGNEUR de pouvoir toucher l'autre !

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   Lun Aoû 22 2016, 06:50

*
8 commandements, vue d'en-bas, dans l'espérance d'un "VIVRE ENSEMBLE" possible !

Ô la tièdeur !

Le chaud ou le froid est le propre des engagés ... pas la tièdeur !
L'accueil ou le rejet en sont les fruits naturels !

Comme on ne peut être à la fois chrétien et musulman ... musulman ou chrétien ... il faut choisir !
Si en plus chacun est appelé à la conversion de l'autre ... ah, je vous le dis, ça va barder ... et les 8 commandements, de la pure illusion !

Et les tièdes, les athés ou les non-engagés ... ils vont être confrontés à un monde qu'ils ne s'imaginaient pas ... prions pour leur conversion chrétienne. Amen

Evangile du jour en rapport :

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 23, 13-22)

En ce temps-là,
Jésus disait :
   « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous fermez à clé le royaume des Cieux
devant les hommes ;
vous-mêmes, en effet, n’y entrez pas,
et vous ne laissez pas entrer
ceux qui veulent entrer !
   Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous parcourez la mer et la terre
pour faire un seul converti,
et quand c’est arrivé,
vous faites de lui un homme voué à la géhenne,
deux fois pire que vous !

...
– Acclamons la Parole de Dieu.


André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   Lun Aoû 22 2016, 19:19

*

L’enseignement catholique doit-il contribuer à islamiser les enfants musulmans ?

Du père Edouard-Marie Gallez, spécialiste de l'islam :


La question est abrupte. Et pourtant, c’est ainsi qu’elle se pose aujourd’hui en Belgique, dans le sud comme dans le nord [1] du pays, et c’est ainsi qu’elle se posera probablement en France.
__ Il est question d’organiser, pour les élèves musulmans qui y sont accueillis, des cours d’islam, dans des écoles catholiques, avec des professeurs musulmans. Pour l’instant, il n’est question que du samedi matin, hors du temps scolaire. L’enseignement catholique (Segec) contribuerait de la sorte structurellement à l’islamisation des enfants, en y prêtant et ses infrastructures et sa caution.

__ Un tel projet reflète assez clairement l’abandon de toute perspective de témoignage chrétien, au moins dans l’esprit des responsables nationaux.

__ Rien n’empêchera que, dans un second temps, les cours d’islam soient intégrés dans les heures scolaires elles-mêmes, comme c’est le cas dans certaines écoles du réseau d’Etat. Et dans un troisième temps, ils seront imposés à tous au titre de l’information « pluraliste », comme en Angleterre. En fait, une telle « information » qui reprend le discours islamique sur ses propres origines est déjà donné ici et là, beaucoup d’enseignants ne sachant pas quoi dire ou ne pas dire en présence d’élèves musulmans, parfois « radicalisés » comme on dit. Au reste, les manuels d’histoire se chargent souvent eux-mêmes de fournir aux élèves le discours islamique, accompagné d’une jolie apologie de l’islam.

Droit des parents et mauvaises solutions

__ Les parents ont le droit d’élever leurs enfants selon leur conviction personnelle[2]. Pour autant, une institution supposée catholique doit-elle apporter son concours à la transmission de n’importe quelle croyance ? Il y a une différence entre tolérer et collaborer.

__ En réalité, le problème soulevé est plus large et concerne la société civile entière. Celle-ci doit-elle collaborer ou non à la diffusion de croyances qui constituent une menace sociale, selon ce que le président égyptien Sissi a expliqué lui-même à l’université Al-Azhar ?

Citation :
“Il est inconcevable que la pensée que nous tenons pour sacrée fasse de l’Umma une source d’inquiétude, de danger, de meurtres et de destruction pour le reste du monde… Comment est-il possible que 1,6 milliard d’êtres humains [= le nombre supposé de Musulmans aujourd’hui] veuille tuer le reste de l’humanité – c’est-à-dire 7 milliards de personnes – en vue de pourvoir vivre eux-mêmes ?” (allocution du 24 décembre 2014).

__ Cette question se pose en effet à toutes les sociétés civiles du monde, y compris musulmanes. Un exemple éloquent est celui du Pakistan, pays confronté en permanence à des attentats. Le pouvoir en place combat les groupes terroristes qui sont plus islamistes que lui, mais il les suscite par son propre islamisme. Le résultat, outre les effrayantes persécutions contre les chrétiens, ce sont des centaines de milliers de Pakistanais qui fuient le pays. Comme les pays du Golfe leur sont fermés, ils veulent venir en Europe mais n’abandonnent pas les « valeurs » de leur pays, et sont porteurs de tout ce qui le détruit. Comment en sortir ?

__ Depuis plus de cinquante ans, des intellectuels occidentaux ont pensé qu’il suffirait d’encadrer l’enseignement de l’islam et d’expurger le Coran de certains de ses passages les plus violents pour obtenir un « islam compatible ».

__ Le premier de ces deux objectifs a été poursuivi déjà dans plusieurs Etats islamiques, et en vain. Il supposait des pays relativement fermés et des populations qui étaient musulmanes davantage par tradition que par conviction ou par connaissance réelle du Coran et des traditions islamiques. De plus, l’intérêt des gouvernants les rendait enclins à favoriser un « islam paisible », opposé au fanatisme politique. Mais dans un monde ouvert et façonné par le web, tout projet de contrôler de l’extérieur ce qui se dit dans les mosquées devient illusoire. Et a fortiori tout projet d’enseigner un « islam de rêve »: on ne réussirait ainsi au mieux qu’à retarder l’adhésion à l’islam intégral, et en tout cas on y conduirait.

__ Au reste, comment pourrait-on réussir à occulter les accusations contre les juifs et les chrétiens qui sont au cœur du message coranique ? Et les imprécations contre eux au nom de Dieu ? Et les appels au meurtre ? Il ne faut pas prendre les enfants pour des idiots : beaucoup maîtrisent mieux l’internet que ceux qui les enseignent. Il ne leur est pas difficile d’être en contact avec l’islam intégral diffusé par des Etats ou des groupes financiers islamiques, s’ils ne subissent pas déjà dans leur quartier l’action de réseaux islamistes.

__ La prétention catholique à favoriser un islam soft « fait maison » est donc une illusion dramatique, et c’est encore peu dire face aux phénomènes de « radicalisation » et d’enfermement communautariste tels que les statistiques disponibles les dévoilent.

__ Quant à expurger le texte de ses passages les plus violents, le Coran n’est pas le Talmud : il est, pour les musulmans, non une œuvre de compilation humaine mais la Parole même de Dieu, littéralement dictée en arabe à un transmetteur (Mahomet). On ne peut pas y toucher. Cette croyance en la dictée par un ange (Gabriel) est inséparable de la foi islamique – même si sa mise au point s’étale sur plus d’une centaine d’années. Elle est figée et sacralisée dans une vaste tradition de commentaires, qui englobe tout le Coran et en particulier ses perspectives de conquête et d’agression-soumission (islam en arabe).

__ Ainsi, le discours laïciste (« On va laïciser l’islam, comme on l’a fait pour le catholicisme ») apparaît comme un non-sens, et pire encore s’il est tenu par des responsables chrétiens – occidentaux : pas un chrétien d’Orient ne soutiendrait de telles inepties.

Le droit des enfants et la raison

__ Et les enfants en tout cela ? Ont-ils des droits ?
__ Supposons un instant l’existence d’une secte de lunatiques qui croirait que la lune est verte et que la Déesse du monde y siège. Les parents qui font partie de cette secte ont parfaitement le droit d’enseigner à leurs enfants une telle croyance – nous supposons aussi que celle-ci ne prône pas l’élimination des terriens à l’exception des lunatiques. Pour autant, l’enseignement catholique doit-il collaborer à la diffusion de cette croyance auprès des enfants de la secte qui viennent dans ses écoles ?

__ En réalité, la question est plus générale. N’existe-t-il pas un droit des enfants à n’être pas trompés ? On a oublié qu’un tel droit repose sur l’exigence même de la raison, qui fonde la dignité humaine. Le droit à n’être pas trompé concerne tout être humain, mais spécialement les enfants qui sont si facilement manipulables. Les droits des parents doivent évidemment rester saufs, nous parlons ici d’un droit d’exercice sociétal qui suppose un discernement : tout message privé ne doit pas être relayé dans la société, certains ne devraient même pas sortir du cadre familial ou lié au droit des parents.

__ Or, quel est le contenu du message islamique ?

__ D’abord, ce qui est dit sur les origines de l’islam constitue une légende, et cette légende, présentée comme historique, offense gravement l’intelligence non seulement par ses invraisemblances (par exemple la jument ailée Buraq qui transporte Mahomet à Jérusalem), mais parce qu’elle va à l’encontre de tout ce que la recherche historico-critique a pu mettre en lumière, spécialement ces dernières années (lieux, groupes impliqués, dates, etc.). Est-ce respecter les enfants devenus grands que de favoriser la diffusion de fables ?

__ Justement, si ce sont des fables, elles n’ont rien de gentil, les paroles du Président Sissi ont un lourd fondement. La figure du « Prophète de l’islam » élaborée par la tradition islamique – et présentée comme historique – donne l’exemple d’un meurtrier rusé, amant de quatre femmes et de vingt-trois concubines, etc. Elle fait appel aux pires mécanismes du mimétisme décrits par René Girard, en glorifiant la domination et l’appropriation par tous les moyens. C’est probablement ce qui fait le succès de l’islam auprès de jeunes, parfois d’origine non musulmane, peut-être aussi à cause de l’emploi du nom de Dieu. Ce nom remue les ressorts les plus profonds de la psychologie humaine, spécialement dans un monde qui prive les enfants de tout sens de la vie sinon celui des jouissances (lesquelles sont destinées surtout à ceux qui ont de l’argent).

__ Enfin, cette croyance donne des « méchants » à haïr – ce qui fonctionne toujours dans la psychologie enfantine –: ce sont les juifs et les chrétiens, présentés comme des falsificateurs de leur « révélation » respective. Ils sont donc condamnés (à l’enfer), ce que le Coran fait dès la première sourate – même si le dernier verset qui porte cette condamnation est un ajout : il ne fait que reprendre ce qui est dit souvent ailleurs dans le texte coranique.

__ Le droit des enfants à n’être pas trompés rejoint manifestement ici le droit de la société civile à se protéger des sectarismes : en aucun cas, l’islamisation des enfants ne devrait être favorisée.

Un enseignement catholique sans boussole ?

__ Notons que cette sourate 1 ou Fâtiha est la prière traditionnelle coutumière de l’islam (d’où la raison probable de l’ajout), et beaucoup de musulmans la répètent sans faire attention aux paroles. Pour autant, quelqu’un comme le Père Antoine Moussali, libanais, refusait toujours de la dire avec ses amis musulmans, parfois un peu étonnés ; « Je ne suis pas maso », leur expliquait-il gentiment. Pour revenir à l’exemple belge, on peut se poser la question : cette Fâtiha a été proclamée en présence d’un évêque en l’église du collège St Michel de Bruxelles le 23 avril dernier, tous les participants étant invités à la répéter – des chrétiens ont été également pris dans un piège aussi gros à Lyon.

__ Lorsque des chrétiens dont sans doute des évêques disent une prière musulmane qui les condamne à l’enfer, comment s’étonner si les hauts responsables de l’enseignement catholique soient enclins à prêter eux aussi leur structure à l’expression de la croyance islamique ? On en est pas (encore ?) à inviter le voile islamique dans les classes :  le directeur du Segec belge en prône l’interdiction au nom de celle de tout couvre-chef ; c’est évidemment quelque chose, mais la justification paraît légère…

__ Tant que la nouvelle religion sociale, le relativisme, restera la norme de la pensée chrétienne occidentale (si l’on peut parler encore de « pensée » dans un cadre où le fait de penser devient une incongruité, voire une faute sanctionnée par l’exclusion de l’enseignement catholique), la situation ne risque pas de changer.

__ Il est temps de rappeler qu’il existe un droit des enfants – et des adultes – à n’être pas trompés. Un droit fondamental que le décret sur la liberté religieuse de Vatican II a malheureusement oublié de traiter. Faudra-t-il un Vatican III pour cela ?

__ En attendant, les clés sont là pour ouvrir des perspectives d’avenir (et de vrais dialogues), qui replacent l’islam dans l’histoire des post-christianismes. Les recherches actuelles au demeurant vont dans ce sens. Le problème n’est pas le manque de connaissances mais le refus de les admettre.

Edouard-M. Gallez

____________________________
[1] “Le Secrétariat flamand de l’enseignement catholique (KOV) veut faire une place à part entière au culte musulman et aux autres religions à l’école. […] « C’est un projet ambitieux », souligne Lieven Boeve, du KOV. « Dans une école de dialogue, il y a par exemple de la place à côté d’une chapelle pour une salle de prière pour les musulmans ou le voile », déclare Didier Pollefeyt” – http://www.lavenir.net.

[2] Ce droit implique notamment que les parents ne soient pas obligés de mettre leurs enfants dans des écoles reconnues par l’Etat, s’ils leur fournissent autrement l’éducation nécessaire au monde d’aujourd’hui. Les pouvoirs en place estiment, eux, que “les enfants appartiennent à l’Etat” et veulent interdire, en France comme ailleurs, cette liberté des parents – cf. projet de loi n° 3704 du 27 avril 2016 visant à interdire l’école à la maison et durcissant les conditions pour l’ouverture d’un établissement privé hors contrat (voir ici).



http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/08/lenseignement-catholique-doit-il-contribuer-%C3%A0-islamiser-les-enfants-musulmans-.html
http://www.eecho.fr/islamiser-les-enfants-a-lecole-publique-ou-pas/
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   Mar Aoû 23 2016, 11:00

J'ai vécu ce problème car j'ai été catéchiste dans un collège catholique (et dans ma paroisse). 

Dans ma classe de 5ème, il y avait une musulmane. Elle avait le choix de venir en classe sans participer ou d'aller en étude. 
Les dossiers d'inscription étaient nombreux, plus de demandes que de places. Les candidatures étaient sélectives. Il fallait un excellent dossier scolaire et un bon porte-monnaie !

Je connaissais des familles chrétiennes pratiquantes qui auraient aimé que leurs enfants soient admis. 

Nous vivons actuellement une période de confusion totale.  ange ou démon ?

Je suis vraiment consternée de lire l'article posté par André-Dominique mais je préfère cela que d'être ignorante.   merci

L-A

_________________
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   Mer Aoû 24 2016, 16:25

*

Je reprends cette citation donnée plus haut :

Citation :
__ En réalité, le problème soulevé est plus large et concerne la société civile entière. Celle-ci doit-elle collaborer ou non à la diffusion de croyances qui constituent une menace sociale, selon ce que le président égyptien Sissi a expliqué lui-même à l’université Al-Azhar ?

Citation :
Citation :
“Il est inconcevable que la pensée que nous tenons pour sacrée fasse de l’Umma une source d’inquiétude, de danger, de meurtres et de destruction pour le reste du monde… Comment est-il possible que 1,6 milliard d’êtres humains [= le nombre supposé de Musulmans aujourd’hui] veuille tuer le reste de l’humanité – c’est-à-dire 7 milliards de personnes – en vue de pourvoir vivre eux-mêmes ?” (allocution du 24 décembre 2014).

Osons faire une approche soit-disant inclassable :

http://www.islam-et-verite.com/catechisme-islamique-travaux-pratiques/

Cela se déroule dans une mosquée de type "modérée" puisqu'elle se situe au Canada en Ontario :

Citation :
Catéchisme islamique : travaux pratiques 11 AOÛT 2016

Une mosquée en  Ontario enseigne à de jeunes enfants musulmans à simuler des décapitations…


Les islamistes radicaux …jouent avec les enfants et notre tête!

Des images vidéo du  Jaffari Center islamique, à Thornhill, en Ontario, montre des enfants aussi jeunes que 4 ans …observer et apprendre à mener des décapitations dans une pièce.

La vidéo a été présenté sur Sun News du Canada, dans l’émission « Byline avec Brian Lilley. »

Un jeune garçon peut être vu assis sur le sol comme un autre garçon s’approche de lui par derrière avec une machette.

A la fin de la pièce, le garçon jouant le rôle du bourreau  annoncera : « Voici les têtes. »

Mais les petites filles ne sont pas en reste

Citation :
Vidéo : une petite fille en niqab entonne un chant de l’Etat islamique et égorge sa poupée

http://www.islam-et-verite.com/catechisme-islamique-travaux-pratiques/


Avertissement contenu visuel perturbant

Une vidéo mise en ligne sur un compte Telegram le 4 août 2016 montre une petite fille en niqab entonner un chant de l’Etat islamique en brandissant un couteau. « Mon épée a été aiguisée pour vous détruire », chante-t-elle de sa voix enfantine avant d’égorger sa poupée, de présenter sa tête à la caméra, et de la laisser tomber à terre.

« Etat de l’islam, attaque et bats la religion de l’hérésie et le gang des militaires. Insuffle la terreur, extermine les restes (de l’armée), et massacre. Bientôt, bientôt, vous allez assister à des merveilles. Vous assisterez à un combat effrayant. C’est vous-même qui mènerez ces batailles. Mon épée a été aiguisée pour vous détruire. Nous avons traversé la nuit pour trancher et égorger, avec la lame de la vengeance qui attaque ceux qui le méritent… Allah Akbar ! Avec l’esprit de la nuit, les jeunes hommes de la terreur… L’Etat islamique restera et s’étendra ! »


http://www.memri.fr/2016/08/07/video-une-petite-fille-en-niqab-entonne-un-chant-de-letat-islamique-et-egorge-sa-poupee/


Que voulez-vous que je vous dise encore ?

Rester dans l'islam, à l'écoute du coran c'est être placé automatiquement sous la coupe de la parole d'allah qui exige non pas le salut des mécréants ... mais leur mort, au mieux leur persécution !
Il ne peut y avoir d'islam modéré ... cela ne peut exister ... et c'est pouquoi de nos jours les attentats au couteau et à la personne pullulent et vont pulluler encore plus et plus et plus ...

Le musulman ne peut être sauvé s'il persiste dans l'islam ... car la parole du coran façonne son coeur d'homme en coeur d'assassin !
La conversion est impérative ... car par l'union des coeurs, dans le même esprit, c'est ensemble qu'ils commettent l'acte !

SEIGNEUR, daigne préserver tous ceux qui ont placé toute leur confiance en Ton St NOM. Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   Jeu Aoû 25 2016, 07:03

*

C'est fou, la vitesse à laquelle les jeunes se laissent endoctriner ... pour aboutir à la "nausée absolu de soi" !

Heureusement que le SEIGNEUR est Miséricorde pour les perdus de l'enfer !

SVP, ne pas lire ce témoignage si vous avez le coeur trop sensible :

Témoignage d’un jeune musulman qui est parti en Syrie pour joindre les forces d’ lSIS (ou daesh de l; acronyme arabe ) et en ayant vécu l’ enfer des atrocités commises au nom de Dieu, il a décidé de publier un récit pour empêcher d’ autres musulmans à être attirés par les recruteurs des sites et  pages fb pro-daesh

https://dimpenews.com/2015/08/10/temoignage-terrifiant-dun-musulman-francais-qui-etait-parti-faire-djihad-en-syrie/
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   Jeu Aoû 25 2016, 13:09

*

Le coran éducateur ... où il entraîne ... qui il formate :

Attentat de Nice : des bébés pillés


Ça va, les illusions du "bien-vivre-ensemble" s'envolent ?

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Huit « commandements » pour musulmans et chrétiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: