VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Le Brexit et les conosophes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Le Brexit et les conosophes.   Ven Juin 24 2016, 13:01


Le Brexit et les conosophes.

Article rédigé par François Billot de Lochner, le 24 juin 2016

En réponse à une question que lui posait un journaliste sur l’affaissement culturel général, Georges Pompidou, homme d’une immense culture, d’une grande puissance intellectuelle et d’un réalisme légendaire, répondit simplement : « Voici venu le temps des conosophes ». Ce que l’on entend actuellement sur le brexit semble confirmer son affirmation.

Que l’on pointe du doigt les risques présumés d’un éloignement de l’Europe par la Grande-Bretagne est tout à fait légitime, même si l’analyse objective de la situation permet probablement de douter de la fiabilité des arguments employés. En effet, menacer cette puissante nation des pires catastrophes économiques en termes de croissance, d’emploi, de dette publique, au cas où elle quitterait l’Europe relève d’un certain aveuglement, voire de l’idéologie pure et simple. Car l’analyse économique objective démontre à l’envi que l’Union européenne est devenue une zone sinistrée : s’en éloigner semblerait donc être davantage une œuvre de salut public…

En outre, repasser en boucle les avantages de la construction européenne tels qu’ils avaient été définis à la fin des années 90 pour justifier la création de l’euro relève indubitablement du courage, peut-être de la témérité, sans doute de l’inconscience. En effet, l’Union n’a tenu à peu près aucune de ses promesses. Les rabâcher à nouveau peut s’avérer contre-productif, puisque les trois quarts des Européens estiment désormais que leur continent marche de travers.

Cela dit, la médaille de la conosophie revient incontestablement à  Donald Tusk, le puissant président du Conseil de l’Europe, qui a su affirmer qu’un départ de la Grande-Bretagne de l’Europe aboutirait à la destruction du monde occidental. Ni plus, ni moins. Adieu, nos villes et villages, nos monuments splendides, nos peintres et musiciens, notre art de vivre et notre génie propre. La Grande-Bretagne prend le large, la ruine est partout !

Quelle mouche a donc piqué ce malheureux Donald qui, par sa déclaration fracassante, s’est autopropulsé Grand Maître  de la conosophie ? Certes, nous savons tous que « plus c’est gros, mieux ça passe », mais à ce point, tout de même…Quoi qu'il en soit, les premiers résultats du référendum britannique semble montrer que cette surprenante science nouvelle n'a pas eu d'impact déterminant sur la capacité de jugement du peuple anglais.

François Billot de Lochner,
président de la Fondation de Service politique,
de Liberté politique et de France Audace.

"conosophe" n'a d'entrée dans aucun dictionnaire.
Ce mot fut prononcé pour le première fois par Georges Pompidou (Président de la République française, 1969-1974).
Il s'agit d'un mot valise, combinant "philosophe" et "con", et qui semble désigner le contraire d'un philosophe.
Dans la biographie de Georges Pompidou d'Eric Roussel, ce mot apparait une fois,
désignant des "intellectuels phraseurs".



Puis-je me permettre d'ajouter qu'une institution telle que l'Union Européenne,
qui a renié ses origines judéo-chrétiennes, ne peut espérer survivre et prospérer.
En fait, elle a été créée à l'instigation des Etats-Unis et est, en réalité, dirigée par
ces derniers dans le seul but d'accélérer la mondialisation et son seul véritable
président n'est autre, actuellement, qu'Obama en personne.
LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Sam Juin 25 2016, 05:15

Le Royaume-Uni nous montre le chemin !
Quels seraient les avantages à sortir de l'Europe ?


Corentin le Fur nous explique. 24-06-16

La raison aura donc fini par l’emporter sur les peurs ! sur les peurs ! Alors que depuis plusieurs semaines, les apôtres du maintien du Royaume-Uni dans l’Union Européenne ont redoublé d’imagination à coups d’arguments toujours plus anxiogènes (la palme du ridicule revenant sans aucun doute au président du Conseil Européen Donald Tusk, ce dernier ayant osé prétendre qu’un Brexit pourrait sonner la fin de la civilisation occidentale. Rien que ça !), les britanniques ne se sont pas laissés impressionner et ont voté en faveur de la sortie de l’UE à près de 52 % !

Ne plus être pieds et poings liés au budget européen

Mais pourquoi ce vote ? Une expression d’obscures aspirations chauvines comme disent certains ? Absolument pas ! Les sujets de sa gracieuse Majesté ne sont nullement europhobes ou repliés sur eux-mêmes. Ils sont simplement pragmatiques ! Ils ne veulent plus continuer à participer au budget européen avec une contribution nette annuelle de 8,5 milliards d’euros alors que cet argent leur permettra d’engranger à l’horizon 2030 près d’un point de PIB.

Ils ne veulent plus davantage de la bureaucratie et des nombreuses normes et directives souvent absurdes issues chaque année du « Machin » européen qui ne servent au final qu’à étouffer l’esprit entrepreneurial fidèle à nos amis anglo-saxons !

Et surtout, ils ont parfaitement compris que des États comme la Suisse ou la Norvège réussissent remarquablement en dehors de l’UE via des accords plus souples de libre échange.

Un long processus de sortie

En un mot, le Royaume-Uni a bien compris que les inconvénients de l’UE actuelle dépassent de loin ses avantages (et encore ils ont eu la lucidité de ne pas adopter l’euro) et que le moment était venu de passer des paroles aux actes et de nous montrer le chemin ! Effectivement le processus de sortie sera long et accompagné de nombreuses négociations qu’il nous faudra observer attentivement pour nous en inspirer afin de permettre à la France, à son tour, de reprendre son destin en main.

C’est pour l’ensemble de ces raisons que je salue ce vote historique
qui va dans le bon sens et marque probablement le début d’une réaction en chaîne salvatrice qui permettra,
sur les ruines d’une UE à bouts de souffle et en panne, de reconstruire un véritable projet européen recentré,
probablement confédéral, avec une application stricte du principe de subsidiarité et qui fonctionnera sur
la base de coopérations libres !

L’UE se meurt, vive l’Europe libre !


http://fr.aleteia.org/2016/06/24/le-royaume-uni-nous-montre-le-chemin/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr-Jun%2024,%202016%2006:31%20pm

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Fleur
membre
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : en Brocéliandie

MessageSujet: Brexit   Sam Juin 25 2016, 12:44

Bonsoir LucJos et merci pour ces deux messages très "réalistes" ...
En France , on joue sans cesse sur les "peurs" , on ne réfléchit plus sainement ...
je souhaite bonne chance à la Grande Bretagne et qu'on ne leur mette pas sans
cesse des bâtons dans les roues pour "justifier" les craintes des "conosophes"...
Fleur
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Sam Juin 25 2016, 18:23

Brexit: Les perdants sont ailleurs qu’en Angleterre…


Avec 51.9%, soit 17 410 742 de voix, la Grande Bretagne quitte avec fracas le paquebot européen!Les médias grand public leur annonce les pires calamités… Mais ici nous n’y croyons pas.

Au contraire, dans l’article " Brexit ou pas, le navire UE commence à tanguer…" , nous relevions deux points essentiels :
https://lilianeheldkhawam.wordpress.com/2016/06/22/brexit-ou-pas-le-navire-ue-commence-a-tanguer-liliane-held-khawam/

La panique des tenanciers de Bruxelles à l’idée de voir sortir la grande Bretagne de l’UE. Preuve en est l’accord signé entre les deux parties qui y acceptaient de remettre en question les textes fondateurs de l’union sur des sujets aussi sensibles que le financement de l’immigration, la monnaie unique ou la souveraineté des États.

De fait, le management de Bruxelles est le grand perdant du Brexit. Ce référendum vient sanctionner une gouvernance typique du 21ème siècle qui pense se passer des peuples pour imposer SA vérité.
Nous relevions aussi dans cet article, les dangers quotidiens et systémiques que faisaient courir les banques européennes quotidiennement à l’ensemble de la zone euros.

Bien que la Grande Bretagne ne soit pas membre de cette plateforme T2S à risque atomique, le signal envoyé par le Brexit fut effectivement hautement néfaste à ce noeud gordien supranational qui regroupe même des pays qui sont officiellement hors de la zone euros. Voici quelques données relevées ce jour (pour des raisons de confort, les graphiques illustratifs sont publiés ci-dessous en annexes)

1.- Des pertes considérables sur la bourse de l’Eurozone:
L’Eurostoxx 50 qui regroupe 50 groupes de l’Eurozone. Il perd en ce moment plus de 9%
Le « palmarès » des banques françaises n’est guère brillant: Société générale est à plus de 21% de perte, BNP à 18,245 et Natixis à 16,6%…
Les banques allemandes, talon d’Achille de l’Eurozone, effectuent une sérieuse plongée. Commerzbank n’en menait pas large cette nuit avec 5, 41 euros l’action…

Quant à la Deutsche bank, elle perdait plus de 155 sur son titre…Bref, les pertes sur le marché boursier de l’Eurozone sont considérables…

2.- Les pertes sur le marché boursier britannique

Avec -4,37% les pertes sur le FTSE sont nettement plus limitées… Les prévisionnistes mainstream annonçaient l’apocalypse pour la Grande Bretagne.

Les faits leur donnent tort. Il suffit de regarder les données pour comprendre où se trouve la faiblesse…

3.- Les impacts sur les monnaies

Au niveau des monnaies, effectivement la livre est en train de perdre près de 8.58% par rapport au dollar. Mais est-ce une mauvaise chose? Nous venons de vivre des années de politique monétaire non conventionnelle supposée dans le cas de la Banque centrale suisse affaiblir un franc trop fort et donc néfaste aux exportations.

D’un coup, dans le cas du Brexit, on nous explique que la chute de la livre est mauvaise.

Alors une monnaie faible est bonne ou mauvaise pour les experts du 21ème siècle? Faudra se mettre d’accord une fois pour toute.

Force est de constater qu’en quelques heures, la Banque d’Angleterre a atteint à zéro frais les objectifs recherchés par la BNS qui ont coûté des centaines de milliards…

4.- Au niveau américain

Le dollar américain est en train de gagner face à toutes les monnaies y c face au franc suisse… (graphique ci-dessous).

Quant à l’indice boursier américain S&P 500, il est dans le vert…

Une fois de plus , Wall Street est bénéficiaire des malheurs des uns et des autres.

Bref, si nous disions il y a deux jours que le bateau bruxellois tanguait. Nous pouvons dire aujourd’hui, que la zone euro pourrait risquer la faillite. Une faillite systémique grandeur nature qui relèguerait les crises de 2008 ou de 2011 à des épiphénomènes… Les sauveteurs qataris qui ont renfloué plusieurs banques dont le Credit suisse ou la Deutsche Bank n’y pourraient plus rien cette fois tant la zone euro et ses partenaires ont été financiarisés de manière systémique et systématique dans une grande fuite en avant…

L’ampleur du crash qui menace aujourd’hui encore plus qu’hier des banques comme la Deutsche Bank ou la Commerzbank est à prendre très au sérieux dans les temps à venir. nous suivrons de près l’évolution de cet ensemble….

Voilà ce qu’il en coûte à vouloir construire un projet sans le facteur humain. Bruxelles a voulu gouverner par la force en augmentant la résilience des peuples à travers des normes écrasantes et aliénantes. Le tout se retourne aujourd’hui contre elle.

La propension à l’échec se poursuivra jusqu’au jour où le facteur humain sera intégré dans la réflexion, la vision et les actions qui en découlent. L’humain est la base et l’assise sans lesquelles aucune structure ne peut tenir et encore moins durer…

Faire sans l’Humanité mènera systématiquement à l’échec. C’est une loi de la nature.

http://echelledejacob.blogspot.fr/2016/06/brexit-les-perdants-sont-ailleurs-quen.html
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Sam Juin 25 2016, 18:52

HISTORIC BREXIT VOTE MARKS COMMENCEMENT OF THE END GAME – OF GLOBAL CURRENCY COLLAPSE; THE DEMISE OF THE EUROPEAN UNION; AND IMMINENTLY, THE GOLD CARTEL ITSELF

Author : Andrew Hoffman
Published: June 24th, 2016

LE VOTE HISTORIQUE BREXIT MARQUE LE DEBUT DE LA FIN DU JEU -  L'EFFONDREMENT GLOBAL DE LA MONNAIE ; La disparition de l'Union européenne est imminente, pareillement pour le GOLD CARTEL !

traduction google :

Il est 01h30 MST le vendredi 23 Juin; à savoir, le jour le plus important dans l'histoire financière mondiale. Je ne dormais pendant deux heures; à partir de laquelle, je fus réveillé par un client - pour la première fois en cinq ans à Miles Franklin - vouloir acheter de l'or maintenant. La raison, bien sûr, est que ce que je avec véhémence prédit pendant des semaines est devenu réalité, malgré la propagande incessante autrement. Sans oublier, omniprésent PM communauté croyance que "ils" ne laissera pas se produire; parce que, comme Josef Staline une fois célèbre a dit: «ce n'est pas qui vote, mais qui compte les votes qui comptent."

À savoir, en dépit d'une manipulation du marché et de l'effort de propagande; qui, franchement, mettre pré-or référendum singeries Suisse de la fin de 2014 à la honte; la campagne britannique «congé» dirigé par Nigel Farage - qui pendant des années, je l'ai considéré comme le "Ron Paul de l'Europe" - a vaincu les puissances qui-être pris en charge "restent" campagne de quatre points de pourcentage, montrant les gens ont effectivement la capacité de changer les choses, lorsqu'il est poussé assez loin. Par conséquent, le Premier ministre britannique David Cameron a déjà annoncé sa démission - qui non seulement rock de la communauté politique mondiale, mais sceller le sort du Parti démocratique co-conspirateur Barack Obama; probablement, la remise Donald Trump la présidence avant que les débats même de commencer.

Le fait est, que nous, qui avons les cartes, pas le «pouvoir»; que nous détenons l'argent réel, dans un monde où le plus grand le plus destructeur monnaie, fiat le schéma de Ponzi de l'histoire est en train d'imploser. Ainsi, tout comme les dizaines de tentatives historiques pour réprimer l'or et l'argent - comme les années 1960 "London Gold Pool," par exemple - "New York Pool de l'or" d'aujourd'hui est à la porte de la mort. Et avec elle, le contrôle de nos vies une poignée de banquiers et les politiciens sans scrupules ont tenu pendant près de 20 ans. Ou, plus exactement, les 45 années écoulées depuis l'accord de Bretton Woods a été illégalement dissous. Comme il se trouve, «économique Mère Nature» est en fait imbattable; comme est le "tsunami imparable ou la réalité."

Les émotions que j'ai subi car il m'a frappé quelques heures en arrière que oui, la faction «congé» serait en effet gagner sont indescriptibles. Et ils ne feront que s'intensifier tout au long de la journée, culminant avec Andy Schectman et mon MUST SEE "Q & A session Rap" à Chicago ce soir. Comme peu importe comment "ils" se battent - et ils se battent, à leur bout - je suis 100% sûr que le Cartel d'or est à la porte de la mort; en particulier alors qu'ils se dirigeaient dans "surprise" la victoire de BrExit de ce soir avec leurs jamais COMEX positions courtes nus les plus élevés, à la fois l'or et l'argent.

Comment est-il approprié que la nation qui a joué un rôle dans plusieurs conflits mondiaux - militaire, diplomatique, et autres; pour ne pas mentionner, le "siège" de la plus destructrice système de suppression d'or de l'histoire; et le «fondateur» des principes bancaires modernes Central; est où unprecedentedly destructive, 15 ans du monde occidental peut-kicking campagne a frappé le mur? Pas grâce à la ville de Londres, je pourrais ajouter, qui a voté 78% à 22% à "rester"; probablement, en raison de propriétaires riches heureux d'avoir des immigrants sans fin faire monter le prix de leurs Non, il était le reste du Royaume-Uni qui a mis le holà à l'Union européenne effroyablement destructive "appartements."; assistée, en partie, par les pluies "bibliques" qui a sévi les zones les plus fortement "restent concentrées"; par opposition à la inhabituellement beau temps le reste du royaume connu.

Dans le sillage du référendum «choquant» - que je le mois dernier considéré comme le "Metal le plus important, et Precious haussière - vote dans l'histoire," l'or a commencé ce qui sera probablement l'environnement de marché le plus volatile depuis 2008 par la flambée de 100 $ / oz supérieur, avant d'être "Cartel-isé" retour à 1315 $ / oz comme je modifier à 03h00 HNE. L'argent est en hausse de 3%, mais d'autres produits de base sont en cours anéanti - à partir de cuivre, de pétrole brut, à tout ce que vous pouvez nommer. indices boursiers japonais et européens sont en baisse de 5% à 8%; et ce que cela que je vois est? Oui, le bientôt-à-être "Lehman de l'Europe," Deutschebank, est en baisse d'un énorme 13%, à près de son plus bas niveau.

Par conséquent, les banques centrales se sont réunis au «Cartel Central» - à savoir, la Banque des règlements internationaux à Bâle, Suisse - sont sans aucun doute se prépare à lancer leurs «tout ce qu'il faut" des réponses avant que les marchés américains ouverts en quelques heures. Cependant, tout ce qu'ils font sera trop peu, trop tard. Et maintenant qu'ils ont déjà épuisé essentiellement tous leurs arsenaux d'argent-impression, tout ce qui reste est le jeu de fin de l'hyperinflation. Ce que je vous assure, ils vont lancer. Pour cette question, si elles ne peuvent pas apporter les choses sous un semblant de contrôle à la fin de la négociation des États-Unis d'aujourd'hui, préparez-vous à d'innombrables annonces "Sunday Night Special" ce week-end; peut-être même par la Réserve fédérale, qui peut des taux bien coupées - et lancer QE4 - quelques semaines à peine après LOL, "menaçant" à resserrer sa politique. Et si pas maintenant, que quelque temps plus tard cette année, lorsque canard boiteux Yellen est forcé de le faire - élection présidentielle et Obama "fiction trafic" propagande nonobstant, par écraser les marchés financiers. À cette fin, le rendement de référence à 10 ans du Trésor de son touché de tous les temps faibles de 1,45% il y a quelques heures - présageant est inévitable jonction de la partie globale de taux d'intérêt négatif de la Fed; qui LOL, Whirlybird Janet il y a seulement trois jours a déclaré au Congrès qu'il était «ne pas considérer" - tout en admettant qu'il avait examiné et validé, la «priorité juridique» pour y aller si nécessaire. Ce que je vous assure, dans leurs esprits tordus, il sera.

Cependant, de loin la réaction du marché le plus violent - qui, ironiquement, les médias vont probablement ignorer (pour l'instant), en lieu et place des histoires plus "sexy" en ce qui concerne les questions politiques et écraser les marchés boursiers - a été dans les marchés des changes, qui n'ont pas seulement repris leur chute historique pour de bon, mais sont freefalling que nous parlons. La Livre Sterling, par exemple, a plongé de 10% par rapport à ses sommets avant le référendum, provoquant l'or de Pound-prix a augmenté jusqu'à 15%, alors que tout de grandes monnaies - comme l'Euro bientôt à être détruite; à des dizaines de "monnaies matières premières"; et les "BRICS" vantés; ont plongé précipitamment, beaucoup de nouveaux plus bas de tous les temps. Sans parler, les dizaines de monnaies du tiers-monde qui n'a jamais eu une chance de survivre en premier lieu. Ironiquement, la seule monnaie à un bond par rapport au dollar est le yen; qui, comme je l'ai épousée innombrables fois auparavant, se produit parce qu'il a été utilisé comme le principal outil de manipulation de «carry trade» qui a détruit les marchés mondiaux de capitaux pour les 15+ dernières années, malgré implacable Banque du Japon efforts pour détruire il. Ce qui bien sûr, ne fera que provoquer la BOJ d'aller plus loin en négatif territoire de taux d'intérêt, en gardant le "Land of the Setting Sun" sur la bonne voie pour valider ma prédiction de longue date que ce sera la première nation "première mondiale" à l'expérience 21 hyperinflation siècle.

Pour autant que je peux voir, les seules monnaies hausse sont des métaux précieux et Bitcoin, que je le mois dernier considéré comme le En fait, les prix l'or a atteint de nouveaux sommets de tous les temps dans de nombreuses devises, ce soir "destroyers jumeaux du régime de la monnaie fiduciaire."; y compris, par exemple, le dollar australien et Peso mexicain. Sans parler, il a fait un bond à l'intérieur de seulement 7% de son sommet historique en Inde, où la plus grande population d'or d'achat du monde sera sans aucun doute remarqué; et Heck, dans seulement 13% et 16%, respectivement, de son son plus haut en euros et livres sterling. Et quelqu'un a remarqué l'année cinq-plus bas du soir Yuan chinois, provoquant l'or - et Bitcoin - prix y surgissent aussi bien?

Oui, mes amis, la fin du jeu est arrivé; comme les seules choses permanentes entre l'hyperinflation inévitable de toutes les monnaies qui meurent du monde est quelques frappes de claviers de la banque centrale - que je vous assure, sera exécuté sous peu, sinon immédiatement. Pendant des mois, je suis tout sauf hurla qu'il ne va pas être possible d'échapper à 2016 sans un événement de marché financier catastrophique. Et devinez quoi, il est arrivé - sous la forme d'un «cygne noir» qui regardait droit sur nous, avec beaucoup d'avertissement. Dans son sillage, je crois que le jeu final de l'Union européenne, aussi, est arrivé; comme déjà, le bientôt-à-être-président de la France, Marine Le Pen, a appelé à un référendum similaire en France; tout comme le chef du parti d'opposition Geert Wilders aux Pays-Bas; probablement, à partir d'une avalanche d'anti-UE et anti-Euro sentiment que non seulement je prédit depuis longtemps, mais dit expressément voudrais être catalysée immédiatement si la faction «congé» a gagné le jour.

Ironie du sort, il était juste hier que la Fed a réclamé les 33 plus grandes banques américaines "passaient" leurs derniers tests de résistance - que nous sommes sur le point de voir le «stress» ressemble à rien vu depuis 2008. Seulement, cette fois, les banques centrales ne seront pas en mesure de "Sauvez-nous; selon ce que je l'ai mentionné ci-dessus, l'outil ne reste qu'ils ont est hyperinflation manifeste - qui ne sera pas trop difficile à «réaliser», comme leur crédibilité cumulative est mort récemment. Et ainsi, comme nous nous dirigeons vers ce qui sera sans aucun doute la plus laide crise financière depuis des décennies - voire des siècles - les chances du "New York Pool de l'or" survivant plus longtemps sont minces à aucun. À cette fin, il y a à peine deux semaines que j'ai écrit la «prochaine, historique pénurie d'argent"; qui, dans le sillage de la pénurie "tremblements" expérimentés en 2008, 2011, 2013, et 2015, sera probablement le plus débilitant encore. En d'autres termes, la scission inévitable entre la fraude - et bientôt à être détruite "papier" et les marchés physiques bientôt-à-être-cash-and-réalisés - se rapproche rapidement. Et quand il arrive - très probablement, d'ici la fin de l'année - si vous ne l'avez pas déjà vous protégé, il sera trop tard; pour vous et ceux que vous désirez isoler de l'explosion hyperinflationniste venant en sens inverse.

À cette fin, nous espérons que vous donnerez Miles Franklin la possibilité de concourir pour toutes les activités de métaux précieux liés que vous envisagez - qu'ils achète, swaps, ou le stockage. Maintenant, plus que jamais, qui vous faites affaire avec - en particulier dans le secteur des lingots non réglementée - sauf, paradoxalement, dans notre état du Minnesota de la maison - sera «matière», comme dans la réalité, les courtiers en lingots sont décidément pas "produits." Miles Franklin a été en affaires depuis 27 ans sans une plainte enregistrée unique; et à mon avis, a gagné le droit de concourir pour votre entreprise. Notre personnel, en moyenne, a environ 25 ans d'expérience dans l'industrie, et vous donnera la touche personnelle, vous désespérément chercher dans ces temps troublés. Ne hésitez pas à nous appeler à tout moment, au 800-822-8080; visitez notre site Web à www.milesfranklin.com; ou bien sûr, écrivez-moi à ahoffman@milesfranklin.com.

http://blog.milesfranklin.com/historic-brexit-vote-marks-commencement-of-the-end-game-of-global-currency-collapse-the-demise-of-the-european-union-and-imminently-the-gold-cartel-itself
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Sam Juin 25 2016, 20:21

Concours de bobards sur le Brexit : les journalistes se surpassent

Depuis hier les médias français organisent le plus grand concours de mensonges sur le BREXIT. Un ami a tenté d'énumérer les bobards qui circulent sur les plateaux télé. Florilège :

Les conséquences du BREXIT sont dramatique pour le Royaume uni. En fait, c’est visiblement juste l’inverse, c’est pour l’union européenne que c’est un drame car cela va faire un sacré manque à gagner pour l’UE et cela va probablement donner l’envie à d’autres pays de faire la même chose.

Les Français de Londres sont inquiets. Enorme, s’ils sont à Londres c’est justement pour fuir le régime administratif et fiscal français. L’Angleterre va juste devenir une vraie terre de refuge pour les entreprises européennes et donc un boum pour l’emploi.

Les entrepreneurs français installés à Londres sont inquiets pour leurs affaires. Même réponse et les questions à se poser sont :  Si la France était attractive pour les affaires, alors pourquoi sont-ils parti à Londres ? et l’autre : Tiens c’est marrant, je n’entends pas les entrepreneurs français qui sont en Suisse se plaindre, pourtant, la Suisse non plus n’est pas dans l’UE ?

Cela va couter 10 points de croissance à l’Angleterre (oui vous avez bien lu, sur BFM ils parlent de 10 points de croissance Enorme ! ) : Ben voyons, c’est connu, plus un pays devient attractif, plus cela lui coute des points de croissance . En parlant de « point de croissance » pourquoi est-il en berne en France alors que nous, nous sommes vraiment des bons « Européens » ?

Les traders anglais n’auront pas de bonus cette année à cause de la baisse de la bourse. Putain d’argument qui va certainement faire pleurer dans les chaumières ? Comment disait Audiard « Les cons ça osent tout c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait ! », parce que là fallait oser le sortir cet argument !

La city ne pourra plus vendre ses produits financiers dans l’Europe. Oh oui bien sûr, comme la Suisse, wouaf wouaf …

Il faudra des visas pour travailler en Angleterre : C’est déjà le cas dans d’autres pays de l’UE. Par exemple, en Espagne il faut un NIE, cela n’est pas un visa de travail en tant que tel mais sans ce document que l’on obtient en faisant une demande à l’administration il est impossible de travailler en Espagne (ni même d’être résident).

Il faudra des visas pour aller en vacances en Angleterre : et pourquoi pas une prise de sang et un thermomètre dans les fesses ! Avant l’UE fallait-il un visa pour passer des vacances en Angleterre ?

Le foot anglais va être en difficulté car le foot dépend de la liberté de circuler (si si, ils l’ont dit sur BFM… si si, ils ont osé). Si quelqu’un parmi vous vends des barbelés ou est dans le ciment, il faut foncer à Londres car visiblement, pour nos journalistes les anglais vont construire un « Mur de l’atlantique »

L’Angleterre est aujourd’hui plus que jamais divisée : Avec près de 52% pour le Brexit cela veut dire que l’Angleterre est divisée, alors qu’en France lors des dernières élections régionales en PACA, je me souviens, avec le même score en faveur de Estrosi (PS/LR) face à Marion Maréchal Le Pen cela voulait dire que c’est l’unité nationale qui est la grande gagnante de l’élection. Comprenne qui pourra !

Le BREXIT est grave pour la démocratie ( si si ils l’ont dit sur I-télé) : bien sûr ! seul les résultats en faveur du politiquement correct ne sont pas des dangers pour la démocratie.

Des Anglais qui ont voté pour le BREXIT le regrettent et demandent à revoter car ils sont déçus par le résultat. Bon en clair ceux qui ont voté pour le BREXIT sont des cons car ils votent en espérant perdre les élections. Trop fort les journaleux !

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/06/concours-de-bobards-sur-le-brexit-les-journalistes-se-surpassent.html
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Lun Juin 27 2016, 12:38

Bonjour André-Dominique, je profite de votre fil pour m'exprimer sur ce sujet.

Je pense qu'il est trop tôt pour donner un avis favorable ou défavorable au Brexit. 
Nous verrons au fil des mois et des années si cette décision politique était judicieuse ou pas.

Certes, c'est un grand saut dans l'inconnu. l'Angleterre a toujours été audacieuse.

Si ce Brexit permet au Parlement Européen de se réveiller et de reformuler les traités au profit du peuple, j'en serai ravie !

Mais à en constater leur pas de tango depuis le référendum (un pas en avant, deux pas en arrière), nous n'en sommes pas encore à leur dire goodbye !

Brexit or not brexit, that is the question ! 


L-A

_________________
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mar Juin 28 2016, 07:04

Lily-Anne a écrit:
Bonjour André-Dominique, je profite de votre fil pour m'exprimer sur ce sujet.

Je pense qu'il est trop tôt pour donner un avis favorable ou défavorable au Brexit. 
Nous verrons au fil des mois et des années si cette décision politique était judicieuse ou pas.

Certes, c'est un grand saut dans l'inconnu. l'Angleterre a toujours été audacieuse.

Si ce Brexit permet au Parlement Européen de se réveiller et de reformuler les traités au profit du peuple, j'en serai ravie !

Mais à en constater leur pas de tango depuis le référendum (un pas en avant, deux pas en arrière), nous n'en sommes pas encore à leur dire goodbye !

Brexit or not brexit, that is the question ! 


L-A

Déjà les répercussions se dessinent :

Citation :
Présidentielle et vote par correspondance en Autriche : vers une annulation de l’élection ?
Charles Sannat / 28 juin 2016

Nos grands démocrates ayant beaucoup de mal avec les résultats qui ne leur conviennent pas, soit ils utilisent la fraude (Autriche ou encore USA avec Bush et Al Gore), soit ils ne tiennent pas compte des résultats (France référendum de 2005) ou font revoter jusqu’à obtenir le résultat souhaité.

Bref, en Autriche, les soupçons de fraude semblent s’accumuler.

« L’élection présidentielle autrichienne, dont le second tour a eu lieu le dimanche 22 mai 2016, a vu s’affronter dans un scrutin extrêmement serré le candidat national-populiste Norbert Hofer (FPÖ) au candidat écologiste indépendant Alexander Van der Bellen. Au final, Alexander Van der Bellen l’avait emporté d’un cheveu, avec 50,3 % des suffrages exprimés, soit seulement 30 000 voix d’avance.

Second tour présidentielle autrichienne 2016

Des soupçons d’irrégularités ont rapidement été évoqués par des militants du FPÖ, qui avait lui appelé au calme pour pouvoir étudier les éléments avec sérénité. Le FPÖ a finalement introduit un recours.
La Cour Constitutionnelle autrichienne poursuit depuis lundi 20 juin ses auditions de membres des commissions électorales. 94 arrondissements sur 117 sont concernés.
La loi prévoit que les enveloppes du vote par correspondance ne soient ouvertes que le lundi à partir de 9 heures en présence des représentants des partis représentés au Parlement. Or dans de nombreux arrondissements, les enveloppes ont été ouvertes, voire pré-triées et décomptées dès le dimanche par des fonctionnaires en l’absence des représentants des partis, donc sans contrôle indépendant. »

« Au regard de ces révélations devant la cour constitutionnelle, le ministre autrichien de l’intérieur Wolfgang Sobotka (ÖVP, chrétien-démocrate) s’est déclaré «extrêmement déçu» de ces «négligences» dont l’étendue massive est «insoutenable» et considère «plus que honteux que des juristes aient demandé des signatures en blanc» de la part des membres des commissions électorales.
Il apparaît donc de plus en plus probable que la Cour prononce l’annulation – au moins partielle – du deuxième tour de l’élection présidentielle autrichienne. »

« L’investiture officielle de M. Van Der Bellen doit intervenir le vendredi 8 juillet. Cela signifie donc que la Cour constitutionnelle d’Autriche a jusqu’au 6 juillet pour se prononcer sur la validité ou non du scrutin présidentiel.
En cas d’annulation, un nouveau scrutin pourrait avoir lieu à l’automne. La présidence de la République serait alors vacante et sa fonction provisoirement assurée par les trois présidents (le Président et les deux vice-présidents) du Conseil national (équivalent autrichien de l’Assemblée nationale française). Norbert Hofer est le deuxième vice-président du Conseil national. »

Si cela était le cas, ce serait un autre coup de tonnerre dans une Europe déjà bien mal en point.

Préparez-vous !!

Charles SANNAT

http://www.insolentiae.com/presidentielle-et-vote-par-correspondance-en-autriche-vers-une-annulation-de-lelection/

J'espère de tout coeur que nous sommes enfin entré dans les temps nouveaux !
Je crois qu'on y est entré !
Cela signifie, que je crois par répercussion dans la prière que j'ose exprimer en direct se réalise ... que le SEIGNEUR y donne CORPS ... que la Nouvelle DONNE qui est entre nos mains devienne manifeste pour tous !
Nous sommes les RENES DE DIEU, Ses Enfants en CHRIST ... quand notre vie par choix et volonté se confond avec Celle du CHRIST, que nous recevons dans les Sacrements, il ne faut aucunement s'étonner des évolutions ...

Quand nous sommes envoyés dans le monde, c'est à la fois pour y être PRÊTRE, PROPHETE et ROI !
Ces 3 dimensions se doivent d'y être vécu ensemble ... se révéler en une seule, c'est se révéler tel un handicapé au monde !
Nous ne sommes pas liés par les handicaps du monde, nous sommes les Relevés de DIEU en ce monde qui se doivent autant d'être le serviteur du prochain, que celui qui s'accapare-arrache le Pouvoir aux forces des ténèbres ...
Si le Pouvoir n'est pas vécu d'une façon tri-dimensionnelle ... peut-être aurons-nous réussit sur un plan humain mais au détriment du plan spirituel.
Donc il convient que nous leur arrachions le VERITABLE POUVOIR qui est un Pouvoir d'ordre Divin Créateur, à ces forces du mal qui L'ont usurpé !
Si vous voulez que le monde ait encore un avenir ... vous n'avez pas le choix !

André DOminique
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mar Juin 28 2016, 11:07

Bonjour André-Dominique, la Parole du Pape François est d'une grande sagesse. Je permets de vous présenter sa réflexion à propos du Brexit.


Seigneur Jésus, envoie ton Esprit Saint pour nous permettre de bien discerner.
Amen !   prier

L-A

Citation :


Brexit – Pape François : émancipation ou sécession ?


«Dans l’union européenne, il y a une ambiance de division. Je pense à la Catalogne, à l’Écosse. Je ne dis pas que ces divisions sont dangereuses mais il faut bien les étudier. Et avant de faire un pas vers une nouvelle division, il faut parler à fond entre nous et trouver des solutions viables. Je n’ai pas étudié les raisons pour lesquelles le Royaume-Uni a pris cette décision. Mais il y a des divisions qui se font en vue d’une indépendance et par émancipation comme en Amérique latine ou en Afrique. L’émancipation est davantage compréhensible car elle est liée à une culture, à un mode de pensée. La sécession, au contraire, d’un pays – et je ne parle pas encore ici du Brexit -, je pense à l’Écosse par exemple, est une chose qui a donné son nom à ce que les politiques appellent la «balkanisation». Dans ce cas, c’est une sécession et non une émancipation. Pour moi, l’unité est toujours supérieure au conflit. La fraternité est meilleure que l’inimitié ou les distances.

«Les ponts sont meilleurs que les murs. Tout ceci doit faire réfléchir. Par ailleurs, je suis dans l’Union européenne mais je veux avoir des choses qui soient miennes, qui appartiennent à ma culture. Le pas que l’Union européenne doit franchir pour retrouver la force qu’elle connut avec ses racines, est un pas de créativité et de «saine désunion» entre guillemets. C’est-à-dire, donner plus d’indépendances, donner plus de libertés aux pays de l’Union européenne, penser une nouvelle forme de l’union. Être créatifs en économie pour des emplois car nous avons une économie liquide. En Italie, par exemple, 40 % des moins de 25 ans n’ont pas de travail! Il y a donc quelque chose qui ne va pas dans une union massive, lourde (massiccia en italien qui signifie, à la fois, massif mais lourd, NDLR). Mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain. Cherchons à recréer, parce qu’il faut toujours recréer. C’est comme une personne humaine qui passe de l’adolescence à l’âge adulte. Cela donne la vie, cela donne la fécondité. Pour moi donc, les deux paroles clés pour l’Union européenne sont fécondité et créativité».

http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/rome-riposte-catholique-blog/brexit-pape-francois-emancipation-secession

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mar Juin 28 2016, 11:09


Brexit – Pape François – « c’est la volonté du peuple anglais et exige une grande responsabilité de nous tous »

Dans l’avion qui le conduisait en Arménie, le Pape s’est exprimé sur le Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, votée à 51,9% par referendum le jeudi 23 juin, soulignant qu’il avait eu connaissance des résultats définitifs dans l’avion. «C’est la volonté exprimée par le peuple et cela exige de nous tous une grande responsabilité afin de garantir le bien du peuple du Royaume-Uni, ainsi que le bien et le vivre-ensemble de tout le continent européen», a-t-il déclaré.


http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/rome-riposte-catholique-blog/brexit-pape-francois-

_________________
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: L'avis d'un spécialiste dans le domaine financier.   Mar Juin 28 2016, 13:11

L'avis d'un spécialiste.


_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mar Juin 28 2016, 18:26

Chère Lily-Anne

Là j'ai un problème avec cette Parole du Pape :

«C’est la volonté exprimée par le peuple et cela exige de nous tous une grande responsabilité afin de garantir le bien du peuple du Royaume-Uni, ainsi que le bien et le vivre-ensemble de tout le continent européen»

Ou bien je suis trop bête ... ou trop intelligent, mais je ne comprends pas avec un esprit concret ce que notre Pape exprime !
Vraiment je pige pas!
Quand j'élève mon esprit, mon curé me dit toujours un peu énervé :
" du concret André, du concret !"

La démocratie est un pèle-mêle d'intérêts privés ... d'office il y a conflit d'intérêt !
Il y a ceux qui baignent dans l'argent facile et le pouvoir, parce qu'ils s'y connaissent ou alors parce qu'ils sont sans scrupules !
Certains marchent sur des cadavres économiques qu'on appelle "chômeurs" et même physique si quelqu'un dérange comme feu-président Kennedy.
Quand on vous pressurise jusqu'au sang ... quand l'argent-mamon prend tout son envol en prenant appui sur la misère des plus pauvres et des exclus, des misérables, des sans-avenirs ... quand on vous ment effrontément en face alors que votre perception en est l'inverse ... il ne faut pas s'étonner de ces révoltes pacifiques en cours ... du vomissement du coeur de toutes ces élites corrompues !

Ok, faisons vraiment comme notre Pape nous donne de le comprendre ... asseyons-nous ... ne faisons rien de regrettable, de dommageable ... respectons ce choix démocratique ... soyons ouvert à tout accueil de l'autre ... dans l'Amour et la Charité tendons de tout coeur vers le BIEN-VIVRE-ENSEMBLE !
Sa pensée fonctionnelle pour le Peuple de DIEU rejoint la mienne ... ce conflit, tout ce qui qui va encore s’enclencher en conséquence ne nous concerne en rien ...nous n'avons pas à y participer si ce n'est pour ramasser les "lépreux du monde" afin de les soigner en CHRIST !
Le conflit même c'est avec tous ceux qui n'écoutent pas le Pape que les élites corrompues auront à subir "l'innommable" ... ces derniers ont réussit à ce que la majeure partie de l'occident apostasie la FOI ... il est normal et juste qu'ils en mangent les fruits !

Citation :

Les peuples décadents ont les princes qu’ils méritent


26 JUIN 2016  -  F. Hollande a fait le choix d’être l’esclave des financiers internationaux qui n’ont pas de patrie. Il exécute leur programme comme un chien servile aboyant là où on lui ordonne de le faire. Il se moque du mécontentement qu’il suscite. Pourquoi ? Parce que son contrat de président exemplaire, il ne l’a pas passé avec les citoyens mais avec ses maîtres qui l’ont choisi après s’être débarrassé de DSK, lequel voulait aller plus vite que le calendrier établi par les maîtres de l’Echiquier.

Il va de soi que le contrat établi entre F. Hollande et ses maîtres, a été rédigé en dehors de tout regard, de tout notaire établi. Il repose sur des critères dont le citoyen n’a absolument pas idée.

VOYEZ LES FRUITS...

On sait que F. Hollande s’est engagé dans un processus de déchristianisation de la société en faveur des idéaux maçonniques de la Contre Eglise. Voilà les fruits concrets de son « pontificat ». Il se moque de l’avenir de la France. Elevé dans la gauche caviar et dans la recherche de l’opportunité, son ego seul compte, ainsi que ses arrières comptables.

Il jouit de certaines protections (du moins pour le moment) parce qu’il suit le calendrier de ses maîtres, comme on le voit avec la Loi Travail où aucune discussion n’est possible. Nous avons montré tout cela dans les numéros 351 et 352 de LIESI.

Aujourd’hui, F. Hollande a une cote de popularité à 18%… selon les sondages. C'est le pourcentage le plus bas depuis son arrivée à l'Elysée en 2012 et du jamais vu dans l’histoire de la Vème République. Malgré cela, il rêve de concourir à sa propre succession. N’importe quel d’entre vous jugerait la situation ubuesque, mais pas F. Hollande, qui a eu accès à ce qui se passe derrière le rideau de la CITY et de WALL STREET.

Le peuple apostat français a mérité F. Hollande. Le divorce qu’illustrent les sondages (qui se trompent souvent) entre le monarque des ripoux et le peuple,  ne changera rien au fait que la France doit aller dans le cercueil avant que la Providence n’intervienne. L’homme doit encore comprendre que les nations n’ont pas pour Roi un pouvoir satanique qui agit par procuration, des marionnettes viles et serviles, mais le Roi des rois qui entend être respecté ET honoré parce qu’il est le Tout-Puissant.

http://www.liesi-delacroix.com/content/7-nos-articles

Psaume 11

2 Seigneur, au secours ! Il n'y a plus de fidèle !
La loyauté a disparu chez les hommes.
3 Entre eux la parole est mensonge,
coeur double, lèvres menteuses.

4 Que le Seigneur supprime ces lèvres menteuses,
cette langue qui parle insolemment,
5 ceux-là qui disent : « Armons notre langue !
A nous la parole ! Qui sera notre maître ? »

6 – « Pour le pauvre qui gémit,
le malheureux que l'on dépouille, +
maintenant je me lève, dit le Seigneur ; *
à celui qu'on méprise, je porte secours. »

7 Les paroles du Seigneur sont des paroles pures,
argent passé au feu, affiné sept fois.
8 Toi, Seigneur, tu tiens parole,
tu nous gardes pour toujours de cette engeance.

9 De tous côtés, s'agitent les impies :
la corruption gagne chez les hommes.

V/ Il dirige les humbles dans la justice,
il enseigne aux malheureux ses chemin

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mar Juin 28 2016, 18:51

LucJos a écrit:
L'avis d'un spécialiste.


Cher Lucjos,

Vous m'impressionnez, à 0mn49s on peut voir officellement la chute de la Livre Sterling face au dollar US de 7,77 % !

C'est dingue on se croit revenir en 2008 !

Puisqu'il y a confirmation, je re-poste l'article posté ici :

http://nouvellejerusalem.forumactif.com/t9557p150-le-nouveau-saint-louis#206293

André Dominique a écrit:
*
Citation :

LE LIVRE 777: 7 ANS, 7 MOIS, 7 SEMAINES, 7 JOURS APRES LE 29 SEPTEMBRE 2008, LE VRAI CARNAGE VA COMMENCER !
du 27 juin au 1 juillet 2016 :

Chers lecteurs, vous avez été très nombreux à me le dire, mais le tout premier fut le mail de Mr Benoît Chappet, le 12 juin (à 13h28 : - ) "Je veux pas la ramener mais le 29 septembre 2008, nous avons eu un -777,7 sur le Dow Jones. Si on ajoute 7 ans, 7 mois, 7 semaines et 7 jours au 29 septembre 2008, on tombe sur... le 24 juin 2016! Comme par hasard un vendredi, jour de fin de semaine de trading, ideal pour un crash et faire passer ce que l'on veut pendant le week end. Et "hasard" du calendrier le lendemain du vote sur le Brexit. Théorie a vérifier".

Eh bien, chers lecteurs, c'est vérifié!!!!

Mon analyse du livre de Saint Jean est maintenant prouvée DEUX FOIS de suite (la première fois avec la démission de Benoît XVI). Wall Street a chuté de 600 points vendredi dernier. Autant dire que le reste de la chute, qui est à venir, est aussi exact. Et ça ne promet rien de bon si je suis (suivre) à la ligne le texte de st Jean.

Oubli: validé par un hasard encore plus heureux, puisque le résultat du Brexit a été donné en la fête de la saint Jean!

Les mathématiciens qui lisent cette page pourraient nous dire la probabilité à tous ces événements d'arriver avec une telle précision...

Imaginez que même @StocksCat, le célèbre trader de Wall Street sur Twitter ("Stock Trader, Speculator, Technical Anarchist, Financial Media Critic. I work hard so my cats can have a better life") a envoyé ce message à ses 28.000 abonnés dans le monde au lendemain du Brexit:



Ce que je peux ajouter: le décompte qui avait commencé le 29 septembre 2008, fête des Archanges et en même temps nouvelle année juive (LoL, ha ha ha, MDR), est maintenant terminé. Cette corrélation n'est pas due au hasard (comme l'écrivent Silver Doctors et d'autres sites américains et anglais) mais bien la perfection du texte où les Anges ont montré le futur à Jean qui l'a expliqué avec ses mots de son époque à lui.

Ceux qui ont lu le livre 666 savent que la planche à billets est au centre du texte de l'Apocalypse, et que c'est elle qui déclenche les hostilités. La dette accumulée mondiale est telle depuis le 15 août 1971 (Nixon déconnecte l'or du dollar, et aussi fête de la Vierge, rappel important aux banquiers et traders athés qui suivent cette page), que la faillite des banques à cause du dollar monnaie de singe américaine est désormais sur les rails. Et les trains des banques, toutes les banques, foncent à toute vitesse dans l'impasse.

Le crash financier sera mondial et monstrueux car la "Bête à 7 tête$" n'a plus nulle part où aller, ni se cacher.

Les appels de marge déclenchés depuis vendredi matin sont terrifiants. Les pertes des traders qui avaient compté sur le YES for Europe atteignent des sommes colossales, et il va falloir passer à la caisse. Le plus drôle est que la Bank of England a activé sa planche à 666 billets, et a limité la casse sur son Footsie le lendemain. En revanche, à cause du décalage horaire, à Tokyo ce fut un carnage car ils n'ont pas pu réagir. Idem pour le reste de l'Asie.

La BCE a fait savoir vendredi dernier qu'elle FERA TOURNER SA PLANCHE A BILLETS au maximum pour sauver le CAC-40, DAX, etc. Cela ne la dérange pas d'endetter le peuple qui aura ces centaines de milliards à rembourser avec des impôts !!!

Dingue...

Tellement facile d'appauvrir les classes moyennes en leur volant leurs retraites et économies pour protéger les plus riches et leurs multinationales, sans parler de tous les médias à leurs ordres (comme vous avez pu le voir ces derniers jours).

Il va de soi que les fascistes de Bruxelles vont tout faire pour essayer d'annuler le vote anglais en se servant de "loopholes" juridiques des Etats composant le Royaume-Uni (genre Ecosse et/ou Irlande du Nord). Je vous rappelle que Nicolas Sarkozy n'a pas hésité une seule seconde à trahir le peuple français avec le Traité de Bruxelles alors que la France avait voté non à l'Union Européenne. A ce sujet, voici le rappel de @PtdArcole de tous les référendums européens:

- Danemark 2000: NON

- Suède 2003: NON

- France 2005: NON

- Pays-Bas 2005: NON

- Irlande 2008: NON

- Grèce 2015: NON

- Royaume-Uni 2016: NON

Marko Kolanovic (la nouvelle star de la JP Morgan qui effacé Blythe Masters) a ainsi annoncé qu'il faut s'attendre à plus de 300 milliards de dollars de ventes cette semaine sur les marchés, ce qui fera baisser le SP-500 de 5 à 10% (lire ici ZH pour plus d'infos techniques).
http://www.zerohedge.com/news/2016-06-26/jpm-head-quant-expect-300-billion-program-selling-5-10-near-term-downside-sp500

La bonne nouvelle est que les 400 personnes les plus riches, toutes ensemble, ont déjà perdu 127 milliards de dollars (volés aux classes moyennes et retraités). Et ce n'est qu'un début. La période qui s'ouvre maintenant est celle de la revanche des pauvres, des gueux, des "sales populistes", des "fachos patriotes" et des sans-dents (si chers à Mr Hollande).

Dans mes dédicaces sur le livre Blythe Masters, j'écris parfois sur la 1ère page "celle qui va déclencher la Révolution Française 2.0". Eh bien on est partis pour. Suivez bien les événements.

PS: Georges Soros a déclaré "avec le Brexit, la désintégration de l'Union Européenne est IRREVERSIBLE". Il sait de quoi il parle le vieux grigou lui qui avait identifié les CDS de Blythe à des armes nucléaires financières.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2016

Jusqu'à présent, on n'avait connu que les prémices des fléaux à venir !
Maintenant commencent réellement les FLEAUX DE DIEU !
La REALITE DES CIEUX a débarqué en notre monde ... c'est le commencement d'une toute nouvelle époque !
Il y a vraiment à se réjouir ... à en exulter ... même si ce sera extrêmement douloureux et incompréhensible pour la plupart ...!

SEIGNEUR, veille à ce qu'aucun projet des mauvais n'aboutisse ... si ce n'est pour les engloutir ! Amen

André DOminique


Comment est-il possible que je puisse parler de FLEAUX BIBLIQUES et de JOIE à en exulter ?
Parce que le SEIGNEUR VIENT ... il faut bien qu'IL remette de l'Ordre dans le monde ... le rétablisse selon l'ordre de la JUSTICE MISERICORDIEUSE ... du PUR BONHEUR à vivre dans l'avenir !
Magnifique est le SEIGNEUR en toute Sa Gloire !

André DOminique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juin 29 2016, 06:30

*
IL EST FINI LE TEMPS OU L'ON SE TOURNAIT LES POUCES A ATTENDRE QUE TOUT SE RETABLISSE !

Citation :


« Plan général de sauvetage des banques de 40 milliards d’euros en Italie !! »
L’édito de Charles SANNAT / 29 juin 2016  


Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Voici un article passionnant du grand journaliste économique Ambrose Evans-Pritchard du Telegraph qui revient sur ce qu’il se passe dans le secteur bancaire italien, victime collatérale du Brexit et de la chute des marchés financiers.

Depuis vendredi, les actions bancaires sont malmenées, surtout les européennes. Comme l’écrit Ambrose Evans-Pritchard du Telegraph, le gouvernement italien est en état d’alerte et devrait bientôt intervenir :

« L’Italie est en train de préparer un plan de renflouement de 40 milliards d’euros de son système financier alors que les actions bancaires se sont effondrées à la Bourse de Milan suite aux secousses du Brexit qui ont ébranlé les marchés européens.

Un groupe de travail spécial du gouvernement italien suit les événements heure après heure, s’engageant à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la stabilité des banques. « L’Italie fera tout ce qui est nécessaire pour rassurer les gens, » a déclaré le Premier ministre Matteo Renzi.

« Il s’agit du moment de vérité que nous avons longtemps attendu. Nous ignorions juste que ce serait le Brexit qui allait lâcher l’éléphant, » a déclaré un banquier italien de premier plan.

Les actions des banques se sont effondrées pour une seconde session consécutive : Sanpaolo a chuté de 12,5 %, Banka MPS de 12 %, Mediobana de 10,4 % et Unicredit de 8 %. Les organismes de crédit ont perdu un tiers de leur valeur depuis le référendum tenu au Royaume-Uni.

« Lorsque le Royaume-Uni éternue, l’Italie s’enrhume. Il s’agit du maillon faible de la chaîne européenne, » a déclaré Lorenzo Codogno, ancien directeur général du Trésor italien et désormais employé de LC Macro Advisors.

L’Italie est la première victime sérieuse de la contagion du Brexit ainsi qu’un rappel que les destins économiques de la Grande-Bretagne et de l’Europe sont étroitement liés.  Morgan Stanley a averti dans un nouveau rapport que le PIB de la zone euro se contracterait presque autant que celui de la Grande-Bretagne en cas de « scénario à haut stress ».

Les autorités italiennes étudient la recapitalisation directe des banques par l’État, qui serait financée par une émission obligataire spéciale. Elles souhaitent également un moratoire des règles sur le renflouement interne et sur l’annulation des émissions obligataires, ce qui est impossible en vertu de la loi européenne. M. Renzi a soulevé en urgence ce sujet à l’occasion d’une réunion avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande au sommet sur le Brexit qui s’est tenu ce lundi à Berlin.

« Il doit y avoir une suspension des règles de renflouement interne (bail-in) et des règles sur les aides d’État au plus haut niveau politique de l’UE, sinon je ne vois pas comment cela pourrait fonctionner, » a déclaré M. Codogno.

Contrairement à la crise de la dette de la zone euro de 2011-2012, il n’y a pas encore de soucis sérieux sur les marchés de la dette souveraine. La BCE plafonne de facto les taux avec son assouplissement quantitatif.

Le niveau de stress de cet épisode se mesure via la santé des banques privées. L’indice des titres bancaires Euro STOXX s’est effondré de moitié, depuis juillet dernier, pour tester désormais des niveaux atteints au pire de la crise de la dette. Les titres des banques britanniques ont également plongé depuis le Brexit sans pour autant atteindre un risque systémique jusqu’à présent. Cette baisse reflète principalement les craintes de récession ainsi que la perte d’accès potentielle au marché européen.

Les banques italiennes, talon d’Achille de la zone euro

Les banques italiennes sont le talon d’Achille du système financier de la zone euro. Les crédits non performants y atteignent 18 % depuis la récession engendrée par la crise de 2008.

La nouvelle réforme concernant le renflouement interne a empiré les choses et pris les autorités européennes par surprise. L’objectif était de protéger les contribuables en s’assurant que les créditeurs supportent en priorité le gros des pertes en cas de problèmes avec une banque, mais la réforme a été mal conçue si bien qu’elle a provoqué un désamour pour les actions bancaires. La banque d’Italie a demandé la refonte complète des règles de bail-in.

Aujourd’hui, il est quasi impossible pour les banques italiennes d’augmenter leur capital. Elles sont prises en étau alors que la BCE demande simultanément de respecter des critères de capitalisation toujours plus sévères, allant jusqu’à demander parfois des injections de capitaux 3 à 4 fois. M. Codogno a déclaré que la BCE déstabilise involontairement les banques européennes dans sa tentative trop zélée de rendre les banques européennes plus sûres.

L’Italie est désormais paralysée par la structure de la zone euro. Les analystes affirment qu’elle a désespérément besoin d’un plan de sauvetage bancaire à l’américaine, comme ce fut fait en 2008 avec le TARP (Troubled Asset Relief Program, programme de rachats des actifs toxiques des banques). C’est cependant interdit dans la zone euro.

Le gouvernement a introduit en début d’année un fonds de sauvetage de 5 milliards d’euros, baptisé Atlante, mais il fut principalement alimenté par les banques et bien insuffisant pour faire face aux événements. (…)

L’étranglement bancaire est devenu politiquement explosif en Italie après que des milliers de petits épargnants furent ruinés par la faillite de 4 banques régionales en fin d’année dernière. Ils furent traités en tant que « porteurs d’obligations juniors », même si la plupart d’entre eux étaient de simples épargnants qui ne comprenaient pas ce que la banque faisait avec leur argent.

Renzi pourrait être forcé de prendre les choses en main pour mettre en place un plan de sauvetage national unilatéral du système bancaire italien en désobéissant ainsi à l’Union européenne, à moins qu’il n’obtienne des concessions de Bruxelles. Ceux qui le connaissent bien affirment qu’il ne descendra pas en enfer au nom de la pureté idéologique européenne. »

Non les banques ne sont pas solides, elles sont des colosses aux pieds d’argile !

Encore une fois, il ne faut pas céder ni à la panique et à la peur, bien mauvaises conseillères, mais pas plus à la fiction imaginaire du tout va bien et nous ne risquons rien !

La vérité est évidemment quelque part entre les deux.

L’histoire humaine n’est pas façonnée par les moyennes alors que toute notre gestion patrimoniale est basée sur l’analyse de ces moyennes. L’histoire humaine s’écrit avec des événements majeurs, par des successions de chocs « hors moyenne », hors « statistique ». De façon récente, c’était le cas avec les attentats du 11 septembre, ou encore la faillite de la banque Lehman Brothers, sans oublier le Brexit de la semaine dernière.

Ces événements constituent au choix, des « cygnes noirs », comme l’a théorisé Nassim Taleb, ou des chocs systémiques qui remettent en cause les théories, les croyances, ou encore les « moyennes » en bouleversant les grands équilibres, et c’est ce que j’ai tenté d’expliquer dans l’émission Écorama.

Il est évident que nous sommes dans une période financière charnière où de très nombreuses crises rentrent en résonance, les unes et les autres augmentant considérablement les risques dits « systémiques ».

C’est à cela que vous devez vous préparer avec constance, sans écouter les benêts béats qui prédisaient déjà depuis 3 ans l’effondrement des cours de l’or et son retour vers 0 alors que nous assistons au phénomène inverse – et ce n’est pas faute de l’avoir dit.


Je n’ai pas de boule de cristal, j’ai simplement du bon sens et une analyse indépendante et je prends grand soin d’éliminer le « bruit » de fond de la propagande bien-pensante euthanasiant la pensée. Dès lors, les choses sont plus claires et plus compréhensibles.

Il va y avoir des morts dans le système bancaire. La question est de savoir comment une Europe en décomposition et où on ne peut pas dire qu’il règne une grande harmonie politique va gérer la situation… A priori, cela sera de plus en plus mauvais car il n’y aura pas plus d’Europe malgré ce que l’on nous dit, mais chaque fois un peu moins.

C’est la raison pour laquelle je vais consacrer tout mon temps du mois de juillet à la rédaction de ce numéro hors série sur les banques que j’offrirai à tous les abonnés à ma lettre STRATÉGIES. Vous êtes nombreux à attendre des éléments précis de réflexion pour vous aider à trouver la ou les meilleures banques. Je vous demande 3 semaines de patience car il y a du travail pour vous mettre tout ça en forme. Vous pouvez d’ores et déjà vous abonner ici.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT

http://www.insolentiae.com/plan-general-de-sauvetage-des-banques-de-40-milliards-deuros-en-italie-ledito-de-charles-sannat/

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juin 29 2016, 06:42

*
Pensez juste à quel point la CRISE EST INCROYABLEMENT PROFONDE et MEURTRIERE EN DEVENIR pour qu'un ancien président de la FED ose dire tout haut, face au monde ces paroles :

Citation :

Édifiant et énorme !! Alan Greenspan en appelle au retour du standard or
Charles Sannat / 29 juin 2016
 


On va encore m’accuser de vouloir « vendre » de l’or !! Sachez que je ne vends plus d’or, bien que je vous invite à en acheter et ce avec constance depuis des années maintenant et je ne m’en veux pas que de vous soumettre cette idée alternative pour protéger vos patrimoines !!

Comprenez-moi bien : j’étais banquier et en 2011 les choses n’étaient plus tenables en termes d’éthiques entre mes convictions et ce que je devais vendre pour mon employeur de l’époque, à savoir des produits financiers sans avenir et sans sens.

Bref, si je vous invite à réfléchir sur l’or ce n’est pas pour en faire du commerce mais parce que j’y crois… Et donc accessoirement j’ai un partenaire, la société Pièces d’or, dont le fonctionnement me semble le meilleur puisque la Brink’s agit en tiers de confiance et que personne de chez Pièces d’or n’a accès à l’or des clients !

Pour le reste et les fondamentaux, eh bien voilà qu’Alan Greenspan, l’ancien « maestro » de la FED et des marchés, se souvient que l’or pourrait s’avérer bien utile dans la situation actuelle – et je peux vous assurer que lui non plus ne veut pas vous vendre d’or…

Préparez-vous ! Et ceux qui n’ont pas assez pour acheter de l’or peuvent acheter des boîtes de conserve ainsi que des outils précieux en cas de problèmes et peuvent aussi travailler leurs compétences et leur employabilité.

Charles SANNAT


Ce « bon vieux Greenspan » est comme le bon vin : il se bonifie avec le temps. Après avoir oublié les vertus du métal jaune durant son règne à la tête de la FED, la mémoire lui revient avec l’âge. À de nombreuses reprises, il a souligné l’importance du rôle de l’or dans un système monétaire et financier sain. Désormais, il a enclenché la vitesse supérieure en appelant au retour du standard or d’avant 1913 ! Article de Zero Hedge, publié le 27 juin 2016 :

« Vendredi après-midi, après le résultat stupéfiant du référendum britannique, Alan Greenspan a médusé les journalistes qui l’interrogeaient lorsqu’il a déclaré que la situation n’avait jamais été aussi mauvaise de son vivant.

« Il s’agit de la pire période dont je me souviens depuis que je suis dans la fonction publique. Nous n’avons rien connu de tel, même la crise de 1987, lorsque le Dow a connu cette chute record de 23 %. Je pensais que c’était le pire des problèmes potentiels. Il y a désormais un effet corrosif qui ne disparaîtra pas. J’aimerais pouvoir dire quelque chose de positif. »

Bizarrement, il ne faisait pas référence au départ du Royaume-Uni de l’Union européenne, mais aux problèmes économiques américains. Et aujourd’hui, Greenspan était l’invité de Bloomberg Surveillance. Durant une longue interview de 30 minutes, on lui a demandé son avis sur les conséquences du référendum britannique. D’après Greenspan, David Cameron a mal calculé son coup pour ainsi commettre une « énorme erreur » en tenant ce référendum. Il a ensuite pointé les risques de sécession de l’Écosse et de l’Irlande du Nord.  (…)

Greenspan a ensuite critiqué la fausse reprise que l’on essaie de nous vendre, avertissant que le problème fondamental réside dans le fait que la croissance de la productivité ne progresse plus. (…)

Évidemment, Greenspan ne parle pas de son propre rôle dans les créations de ces cycles artificiels d’expansion et de récession qui ont généré des bulles toujours plus dangereuses qui font peser le risque de l’hyperinflation, qui pourrait être déclenché par les hélicoptères monétaires et autres interventions. À ce titre, l’économiste de 90 ans, lorsqu’il cherche des solutions, regarde plutôt en arrière et non en avant. Sa recommandation est simple, le standard or :

« Si nous réadoptions le standard or en adhérant à sa structure telle qu’elle existait avant 1913, ce serait viable. Rappelez-vous que la période 1870 à 1913 fut l’une des périodes les plus agressives, économiquement parlant, que nous avons connu aux États-Unis. Et ce fut l’âge d’or du standard or. On m’étiquette comme un « gold bug » et on se moque de moi, mais pourquoi les banques centrales possèdent aujourd’hui de l’or ? »

Oui, pourquoi ? Nous avons souvent posé cette question rhétorique.

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juin 29 2016, 15:40

André Dominique a écrit:
Comment est-il possible que je puisse parler de FLEAUX BIBLIQUES et de JOIE à en exulter ?
Parce que le SEIGNEUR VIENT ... il faut bien qu'IL remette de l'Ordre dans le monde ... le rétablisse selon l'ordre de la JUSTICE MISERICORDIEUSE ... du PUR BONHEUR à vivre dans l'avenir !

Magnifique est le SEIGNEUR en toute Sa Gloire !

Ah, si tous les chrétiens pouvaient parler comme vous le faites ! Mais ils vont le faire, c'est certain, grâce à la souffrance qui va envahir le monde, une souffrance qui ne sera pas notre ennemie, mais l'Amour Miséricordieux et Purificateur de notre Créateur.

Alors, nous pourrons prier le Notre Père
avec un cœur enfin délivré du Mal.
Alléluia !

LucJos

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juin 29 2016, 18:34

Je ne sais plus où j'ai écrit ... c'était il y a pas longtemps 1-2 mois :

Citation :
J'étais à l'Eglise, à la Ste Messe ... a un certain moment j'ai vu notre monde comme recouvert d'une coupole qui empêchait autant les âmes de sortir de ce monde que les Êtres Célestes d'y entrer, la LUMIERE DE DIEU d'y entrer.
A un certain moment j'en ai eu marre et j'ai frappé-tapé de toutes mes forces spirituelles sur ce "dôme-coupelle" jusqu'à le fracasser-fissurer.
De suite j'ai vu des flots de LUMIERE passer des Cieux au travers de la coupelle dans le monde ...!

Entre-temps, par deux fois, j'ai vu comme une immense foule armée revêtus d'une armure dorée prêts pour le COMBAT ... juste encore comme en attente ...!

Pour moi, les Armées Angéliques sont déjà sur terre !
Alors, n'ayons plus peur ...osons l'espérance ... osons la folie de croire totalement en DIEU ... à qui rien n'est impossible ... à qui tout est possible !

Un autre mur s'est effondré :

Citation :
Brexit - François Asselineau : "le mur de bruxelles s’est effondré"


Entretien avec François Asselineau, président de l'Union Populaire Républicaine !

Historique ! Le Royaume-Uni choisit la liberté et sonne le début de l’effondrement de la construction européenne

LA VICTOIRE DU BREXIT EST ACQUISE AVEC 51,8% DES VOIX CONTRE 48,2%.


Ainsi donc, rien n’y aura fait :

– ni les menaces d’Apocalypse formulées sans cesse aux Britanniques, si d’aventure ils osaient vouloir ce qu’ont tous les peuples libres du monde,

– ni le crime mystérieux, ô combien opportun, de la députée Jo Cox, dont j’avais eu en quelque sorte la prémonition, et son exploitation abjecte par toutes les forces euro-atlantistes,

– ni les articles terrorisants publiés par Jacques Attali, Emmanuel Macron, George Soros et consorts, pour menacer les Britanniques des pires rétorsions,

– ni les scandaleux sondages bidons, qui ont été claironnés de façon triomphante et martelés à l’opinion britannique pendant le scrutin lui-même, au mépris de toute éthique démocratique.

Courageux et libre, le grand peuple britannique vient de se hisser à la hauteur de son histoire et d’administrer une formidable leçon de liberté aux autres peuples du continent.

En ce 24 juin au matin, une chose est sûre : l’Histoire vient de basculer.

Non seulement le Royaume-Uni va reprendre sa liberté mais tous les peuples d’Europe, les uns après les autres, vont désormais exiger d’avoir aussi la même possibilité.

En sortant leur pays de l’infâme piège tendu par Washington depuis 1951, les Britanniques viennent de rendre au monde un service comparable à celui de 1940.

En ce 24 juin 2016 au matin, la prétendue « construction européenne » vient de commencer son effondrement final.

Ce vote historique des Britanniques justifie les 9 ans de combat de l’UPR et préfigure l’inéluctable accession de l’UPR au pouvoir en France.

Vive les Britanniques !
Vive le Royaume-Uni libre !
Vive la République française !
Et vive la France libre !

François ASSELINEAU
24 juin 2016 – 05h55

http://vahineblog.over-blog.com/2016/06/francois-asselineau-et-la-victoire-du-brexit.html

André DOminique
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
avatar

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Jeu Juin 30 2016, 07:53

Une pensée m'est venue à l'Esprit en regardant les infos à propôs de l'Europe
"Qu'est ce qui nous attend?Quand donc,tout va nous exploser en pleine figure?!
Nous sommes à un point de non retour à cause de dirigeants et de moutons de Panurge qui ont préféré les commandements de satan à ceux de Dieu pardon !
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Dim Juil 03 2016, 11:47

André-Dominique a écrit:
Chère Lily-Anne

Là j'ai un problème avec cette Parole du Pape :

«C’est la volonté exprimée par le peuple et cela exige de nous tous une grande responsabilité afin de garantir le bien du peuple du Royaume-Uni, ainsi que le bien et le vivre-ensemble de tout le continent européen»

Ou bien je suis trop bête ... ou trop intelligent, mais je ne comprends pas avec un esprit concret ce que notre Pape exprime !
Vraiment je pige pas!
Quand j'élève mon esprit, mon curé me dit toujours un peu énervé :
" du concret André, du concret !"

Cher André-Dominique, je ne peux expliquer les propos du Pape. Par contre, je peux vous dire comment je les comprends.
Le Brexit est né d'un mensonge au Peuple Britannique (c'est moi qui le pense).
Le Pape place le Bien de ce peuple sous la responsabilité de l'Europe. Pour cela, l'Europe doit accepter de les aider à vivre cette sortie fracassante et tumultueuse et faire l'effort pour que tous les Peuples vivent en inter-action intelligente. 
Le Pape plaide pour la paix car lorsque les enjeux économiques deviennent primordiaux, ils sont de la nitroglycérine et cela déclenche des guerres.

Souvenons-nous de la deuxième guerre mondiale. L'économie Allemande étant au plus bas, Hitler a semé le fascisme pour récolter la guerre en Europe et s'emparer de ses richesses. 

Tous les partis nationalistes mènent les individus vers ce piège satanique. C'est un perpétuel recommencement. Quand saurons-nous tirer les sages leçons de nos erreurs passées  s\'interroger

Je crois et j'espère que Dieu entendra son Peuple en souffrance et qu'Il interviendra. En attendant, soyons ou devenons des artisans de paix. 

la paix !

Lily-Anne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Lun Juil 04 2016, 06:58

*
sur le thême du "Brexit et les conosophes."

J"aimerai reprendre ici cet article de Stan :

Stan a écrit:
Citation :

Une semaine après le Brexit,
la Bourse britannique atteint des sommets


Le FTSE 100 atteint son niveau
le plus haut de l'année.



Décidément, la catastrophe économique et l'effondrement boursier tant prophétisés par les partisans du maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne se fait un peu attendre. Alors même que l'incertitude politique reste extrême--personne ne sait qui succèdera à David Cameron, après le retrait inattendu de Boris Johnson, et Jeremy Corbyn, chef de l'opposition, est complètement désavoué par ses équipes--les marchés financiers britanniques voient rose.

Non seulement le FTSE 100, l'indice principal de la Bourse britannique, a ravalé les pertes qu'il avait fait au lendemain du résultat du référendum, mais il atteint son résultat le plus haut de l'année, à plus de 6500 points.



Et pendant ce temps-là, les taux de la dette britannique
restent à des niveaux historiquement bas, c'est-à-dire
à l'opposé d'un niveau de panique.



Source : http://www.atlantico.fr/pepites/semaine-apres-brexit-bourse-britannique-atteint-sommets-2752274.html


Comment comprendre ce mieux-être économique du Royaume-uni,
1 semaine après le Brexit, alors que tout semble politiquement
mal aller en ce pays ?

Stan

Pourquoi ?
D'où vient-il que les bourses explosent même à la hausse ... à la folie ???
Citation :

LE BREXIT VECU A LONDRES, LE COMMENTAIRE DE NOTRE LECTEUR...
du 4 au 7 juillet 2016 :

De notre lecteur Eric: "J'ai eu l'occasion de passer un week-end à Londres du vendredi 24 jusqu'à ce jour 27/6, week-end prévu bien avant la date du référendum. Je n'aurais jamais imaginé qu'une crise aussi aigüe puisse avoir lieu dans un pays "riche" qui devrait en principe maîtriser parfaitement les circuits monétaires, bancaires et financiers.

En fait, je pense que nous sommes passés à côté d'une catastrophe à effet de dominos s'il n'y avait pas eu des rachats gigantesques d'actions de la part des banques centrales et le déversement d'une fleuve de liquidités sur le marché obligataire.

Mais, en pratique nous avons pu vérifier sur place dès le matin du Brexit combien vos prévisions et scénarii sont extraordinairement pertinents! Je peux vous dire sans exagérer qu'il n'y avait PLUS AUCUNE LIVRE BILLET à trouver, nothing ! Market closed !

En effet, aucun agent de change ne vendait ni ne reprenait les livres, euros, dollars jusque samedi. Impossible de fixer des cours tant la chute de la livre était incontrôlable. Les distributeurs ont été "hors service" une bonne partie de la journée, au restaurant nous avons payé en dollars!


En direct et en vrai donc, on mesure à quel point toute cette monnaie ne vaut pas plus que le prix du papier sur lequel un gouverneur de banque centrale a apposé sa signature ! J'ai eu l'occasion de m'entretenir avec le vendeur d'un comptoir or qui ne savait où donner la tête, en une journée il m'a confié avoir vendu autant qu'en un mois, plus aucun souverain à trouver !!! Mais heureusement la population reste calme et flegmatique, c'est tout le charme de l'Angleterre".

Revue de Presse par Pierre Jovanovic
© www.jovanovic.com 2008-2016


Citation :
PLANCHES A BILLETS: 1.000 MILLIARDS "STEALTH" POUR SAUVER LES MARCHES APRES LE BREXIT
du 4 au 7 juillet 2016 :

Mario Drgahi l'avait déclaré, la BCE était prête à intervenir pour "soutenir les marchés" après la sortie du Royaume-Uni de l'Europe. Eh bien, la BCE a tenu parole! Rien que pour le lundi, 450 milliards d'euros ont été créés à partir de rien pour remonter le cours des actions bancaires au crick. Il est vrai, celles-ci avaient dévissé parfois de plus de 30% !!!

Au passage, cela a permis à Bruxelles de sauver les banques italiennes, Unicredit en tête, qui, sans cette intervention massive aurait explosé en plein vol.

De son côté, la Fed a imprimé quelques 400 milliards à elle pour sauver le Dow Jones, qui, sous la pluie miraculeuse a rebattu tous ses records... à la hausse!

Dingue !



Idem pour la Bank of Japon qui en a ajouté 200 milliards (elle n'est plus à ça près) pour permettre à ses traders de récupérer les pertes encaissés au moment du dépouillement.

La Bank of England, elle, a aligné entre 100 et 200 milliards de monnaie de singe livres sterling afin que le Footsie ne s'écroule pas. Preuve absolue: la bourse de Londres est celle qui a le moins souffert des pertes attendues suite au Brexit: "FTSE 100: Une semaine après le Brexit, la Bourse britannique atteint des sommets".

Au total plus de 1 trilliard de monnaie de singe dollars, yens et euros (du pur "666" dans le texte) qui ont permis aux places financières de ne pas s'efondrer!!!. Tout va bien. Du coup, grâce à ces "injections monnaie de singe", les Américains, Anglais et Japonais vont racheter le reste des biens immobiliers encore disponibles en France, en Grèce, Italie, Espagne, etc.

Wolf Richer est donc largement en dessous de la réalité quand il écrit "Remember TARP, the Troubled Asset Relief Program that the US Congress approved to bail out banks and other companies during the Financial Crisis? $700 billion were authorized, later reduced to $475 billion. The Treasury eventually dispersed $432 billion. I bring this up because the ECB bailed out the European banks with more than TARP, in just one day: on Brexit Black Friday". "T op UK Banks: HSBC, the apparent winner in this fiasco, perhaps because of its exposure to Asia, -1.4% Barclays: -17.7% Royal Bank of Scotland: -18.0% Lloyds Banking Group: -21.0%

Top German Banks: Deutsche Bank: -15.9% to €13.25, down 59% from April last year, possibly on the way to zero. Commerzbank: -13.6%, to €6.20. The German government still owns nearly 16% of it as a result of the bailout during the Financial Crisis. The third-largest German bank, KfW, is a state-owned institution, so taxpayers are automatically on the hook.

Top French banks: BNP Paribas: -17.4% Credit Agricole: -14% (down 43% since last July). Societe Generale: -20.6%. It apparently needs to find another low-level “rogue trader” to blame. "Lire ici.

En temps normaux, ie sans monnaie de singe, l'apocalypse financière aurait eu lieu. Là, ils nous ont donné encore quelques mois de répit. EN REVANCHE, la LCL a AUSSITOT ABAISSE SES LIMITES DE VIREMENTS, voir plus bas.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2016

Citation :
LA BCE DONNE 166 MILLIARDS DE MONNAIE DE SINGE AUX ITALIENS !
du 4 au 7 juillet 2016 :

John Law for ever ! Afin de ne pas déclencher une panique bancaire et une ruée sur les guichets, la BCE a fabriqué 166 milliards d'euros qui ont été aussitôt imputés aux banques italiennes en totale faillite: "Italy Granted "Extraordinary 166 billion Bank Bailout Program To Prevent "Panic, Run On Deposits" dans un programme appelé "Règles pour aider les Etats dans les crises extraordinaires" ou encore "Extraordinary Crisis Rules For State Aid". Mais le plus fou dans cette situation, est que Mario Draghi l'a fait contre l'avis des Allemands ce qui a rendu Angela Merkel folle de rage.

Cela dit, comme d'habitude, la BCE a demandé la garantie du gouvernement italie contre ces... 166 milliards de monnaie de singe. Les bonnes habitudes ne se perdent pas, et on se trouve bien dans la logique de John Law! Lire ici Bloomberg pour le croire. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2016

Chère Lily-Anne,
Ne m'en veuillez pas si je cous répond par ce post ... car votre réponse me paraît "non-réel", "non axé sur le réel" ... certes le coeru est là, le bon sens aussi, malheureusement pas partagé par tous ... en particulier "l'élite en non-service du peuple" !

Si vous croyez qu'il suffit d'un peu de bonne volonté de tous pour s'en sortir ... vous vous trompez lourdement ... et la casse il va falloir la payer ... "l'élite nauséabonde" cherchera comme toujours à nous faire porter le chapeau ... sauf que je ne suis pas d'accord ... alors je demande au Seigneur que ce soit eux désormais qui payent et pas l'innocent !
Notre INNOCENT à nous a déjà payé le PRIX, le GRAND PRIX de notre Salut, de notre Rédemption ... pour que Son REGNE puisse enfin commencer sur Terre comme aux CIEUX ... pas seulement dans le subjectif ou dans les coeurs ... dans les FAITS, dans le CONCRÊT ... TOTALEMENT ... alors qu'ils PAYENT ... Ca suffit maintenant ... !!!
SEIGNEUR DIEU et PERE daigne y donner suite ... AMEN !

André DOminique
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assistant
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Lun Juil 04 2016, 11:53



Sur le Brexit l'avis de Yves Daoudal concernant l’hystérie des européistes frappés par le Brexit :

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2016/07/01/grands-democrates-5821758.html

Citation :
Grands démocrates

On se demande jusqu’où ira l’hystérie des européistes frappés par le Brexit.

L’un des sommets est cet éditorial du Nouvel Observateur titré :

En finir avec le référendum, tyrannie de la majorité.

Il est devenu banal de voir les grands démocrates demander l’interdiction du référendum, parce que ce sont les ploucs et les salauds de pauvres qui font la majorité contre les élites qui leur montrent pourtant le bon chemin. Mais aller jusqu’à dénoncer la « tyrannie de la majorité », c’est savoureux.

Les européistes suisses sont sans doute les plus frénétiques, et on les comprend, car le Brexit rend encore plus impossible leur déjà impossible adhésion à l’UE. Les titres du quotidien Le Temps suffisent à donner le climat :

Les baby boomers crucifient l’avenir des jeunes Britanniques

Le Brexit et la «dictature des vieux».


Et dans un autre article on prend connaissance de cette très démocratique idée de Jacqueline Fehr, conseiller d’Etat socialiste de Zurich et conseiller national (ce n’est pas une hurluberlue) : donner deux voix au 18-40 ans, une voix et demie (sic) aux 40-65 ans, et une voix aux plus de 65 ans. Sic.

Elle propose aux jeunes de se mobiliser sur cette idée, de lancer une initiative populaire…

Mais elle reconnaît que ça pose des problèmes. Alors on pourrait abaisser le droit de vote à 16 ans, et ouvrir le droit de vote aux étrangers…

Le référendum détesté par certains "grands démocrates" ("démocrates" seulement si cela les arrange) ou dirigeants comme en France - celui de 2005 a été détourné par Sarkozy et Hollande n'en veut pas ...

Plus précisément une partie d'article du Nouvel Observateur  :

http://actualites.nouvelobs.com/edito/20160628.OBS3498/edito-apres-le-brexit-en-finir-avec-le-referendum.html

Citation :
Tyrannie de la majorité

Quel naufrage, et quelle ironie, de voir les inventeurs du régime parlementaire sombrer sous les coups de boutoir de la démocratie directe ! "Le référendum, ça blesse, ça brûle, ça divise", a justement rappelé au lendemain du scrutin le commissaire européen Pierre Moscovici devant la tentation exprimée par quelques populistes français d’imiter nos voisins britanniques.

On connaît depuis longtemps en effet les limites de l’exercice. Le caractère binaire de la question posée ne permet pas une campagne sereine. Il ouvre grand la porte à la caricature, aux mensonges et aux raccourcis. Plus le sujet est complexe, plus la réponse est décalée. Car sa portée, alors dévoyée, se transforme souvent en plébiscite ou en rejet de son initiateur.

Quant à son résultat, forcément aussi manichéen que son intitulé, il revient à exercer une forme de tyrannie de la majorité faisant bien peu de cas des avis contraires. Il suffit, pour s’en convaincre, de voir aujourd’hui le désespoir de la jeunesse anglaise.
Arme de frustration massive

Enfin et surtout, en matière d’affaires européennes, le référendum peut devenir une arme de frustration massive si son verdict se révèle trop compliqué à appliquer. On l’a vu en 2005 à propos du traité constitutionnel européen, en 2015 avec Aléxis Tsípras en Grèce et demain – qui sait ? – avec le Brexit.

Brexit : 7 erreurs historiques pour comprendre le naufrage européen

L’Europe n’est pas exempte de critiques, loin de là. Elle est même clairement responsable du divorce à bas bruit qui couve entre ses élites et les opinions publiques. Elle a besoin de se réformer, bien sûr, de manière urgente et profonde, pour devenir plus efficace, plus transparente et plus démocratique.

Mais ce changement doit être conduit par des représentants élus sur la base de programmes clairs. On n’a pas attendu le Brexit pour découvrir que la somme des intérêts particuliers ne dessine jamais l’intérêt général. Ni qu’un référendum – notre passé bonapartiste l’a montré – pouvait parfois se révéler liberticide !

Matthieu Croissandeau

Un exemple flagrant - le Nouvel Observateur est très loin d'être le seul ... - du mépris des prétendues "élites" pour le peuple dont elles sont censées s'occuper en bien mais qui le font en mal, de manière profondément malhonnête ! ...



Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Lun Juil 04 2016, 13:41

Citation :
L’Europe n’est pas exempte de critiques, loin de là. Elle est même clairement responsable du divorce à bas bruit qui couve entre ses élites et les opinions publiques. Elle a besoin de se réformer, bien sûr, de manière urgente et profonde, pour devenir plus efficace, plus transparente et plus démocratique.

Cette citation a été posté par Territoire en Héritage ( ps. en majuscule votre Nom sonne mieux !)

J'aimerai juste votre attention sur le comportement de Jésus CHRIST face au pauvre, au délaissé, à l'abandonné, à l'exclu, au misérable !
Avec quelle dignité il le regarde ... à Coeur, des entrailles de Son Être Divin ... avec quel Amour Incomparable, Il s'en va le toucher, le guérir, le relever, le réintroduire au sein du peuple ... IL EST UNIQUE !!!

Ces élites en sont le crachat, le "caca-humain" qu'ils jettent sur la Ste FACE, le "pipi du piss-christ" en lequel ils jettent la CROIX-PASSION de notre SEIGNEUR ... et il faudrait que j'ai un comportement décent avec eux ... je ne le puis !
J'ai comme une colère-rage en moi qui déborde pour eux ... et je n'ai aucune envie qu'elle ne déborde pas !
Si pour ceux qui sont du Christ ou de bonne volonté (vraiment au fond  de leur être) je n'ai que douceur et tendresse ... mais pour ceux-là :

LA COUPE DE LA COLÈRE DÉBORDE !

Alors mes prières sont en conséquence ... PURE JUSTICE !

Pour qu'une prière soit entendue-intégrée par Notre PÈRE DES CIEUX ... pour que la RÉALITÉ NOUVELLE s'incarne en ce monde, qu'Elle devienne voyante à tous, devient évidente à tous, Fruit de la prière ... Elle se doit d'être vécue au coeur de son âme, PUR CRI, Nécessité Absolue qui se doit d'être dite-demandée, Transcendante, Unique ... !
Quand Elle est dîte à ce niveau là, il n'y a même plus à se poser la question "ai-je raison ou tord ?" !
On demande ce qu'on a à demander, on accueille ce qui se doit d'être !
La réponse, c'est la RÉALITÉ NOUVELLEMENT INCARNEE qui nous l'exprime dans les faits !
N'oubliez jamais, peu importe le niveau que l'on a su acquérir en spiritualité ... de votre PRIÈRE VRAIE tout dans l'ESPRIT SAINT dépend l'avenir de l'humanité, du monde, du Salut Éternel de tout un chacun, de leur préservation en ce monde !

Que de par le Chapelet, l'Union à DIEU par Marie la Très Ste VIERGE qui en résulte ... vous soit accordé la PARFAITE et SAINTE UNION à DIEU dans l'ESPRIT SAINT ... pour que NOTRE PERE DES CIEUX vous accorde NOUVELLE CRÉATION à toutes vos Stes PRIÈRES ... AMen !

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assistant
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Lun Juil 04 2016, 18:27



André Dominique a écrit:
Citation :
L’Europe n’est pas exempte de critiques, loin de là. Elle est même clairement responsable du divorce à bas bruit qui couve entre ses élites et les opinions publiques. Elle a besoin de se réformer, bien sûr, de manière urgente et profonde, pour devenir plus efficace, plus transparente et plus démocratique.

Cette citation a été posté par Territoire en Héritage ( ps. en majuscule votre Nom sonne mieux !)

...


Si vous le préférez vous pouvez par exemple écrire comme Lily Anne (il me semble) TeH c'est peut-être plus parlant si vous voulez raccourcir le pseudo. Une simple petite remarque que le texte que vous citez ne vient pas de moi mais bien de
Matthieu Croissandeau (du Nouvel Observateur) et que j'ai cité, ceci pour dissiper toute ambiguïté possible.

Vous avez raison il est important et urgent de prier pour que le Seigneur Jésus avec la Sainte Vierge Marie viennent nous relever, nous en avons un besoin fort et urgent ! ...



Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juil 06 2016, 07:04

*
Je vous parle ces derniers temps souvent de REALITES !

En voilà un bel article

Citation :
VIDÉO Écorama. La difficulté d’exprimer une pensée complexe et de parler de la réalité !
Charles Sannat/ 6 juillet 2016  


« Comment en finir avec le scandale des travailleurs détachés ? » C’était le sujet du jour de l’émission Écorama.

Vous pourrez voir à quel point il est difficile d’exprimer une pensée un peu complexe alors qu’immédiatement on vous tombe dessus à bras raccourcis, ce qui est assez fatigant.

Les idées portées et défendues sont à la fois convenues et tellement conventionnelles.

Alors oui, il ne faut pas avoir peur d’énoncer des évidences comme le fait qu’évidemment, les travailleurs détachés n’expliquent pas tout le chômage mais une partie. Encore une fois, oui cette Europe organise la paupérisation des masses et on s’étonne pourtant de la déflation, alors que tout est fait pour que les salaires n’augmentent pas !

On a droit à tous les poncifs habituels du genre « on ne trouve personne pour aller sur les chantiers », « il n’y a personne pour ramasser les poubelles », je peux vous assurer que tout cela est totalement faux. Il y a une loi de l’offre et de la demande, payez-moi 6 000 euros par mois et je ramasse toutes les poubelles que vous voulez !!

Bref, si en Suisse le salaire moyen est de 6 000 francs, c’est parce qu’ils laissent aussi les salaires monter… Enfin, c’est un peu moins vrai depuis quelques temps, mais vous comprendrez la logique.

Il faut donc montrer et dénoncer tous ces paradoxes. Évidemment cela ne fait pas plaisir, pourtant, encore une fois, nos dirigeants sont en train de créer toutes les conditions d’une immense catastrophe et cela se voit comme le nez au milieu de la figure.

On ne pourra pas dire que « l’on ne pouvait pas savoir ». Là encore, il s’agit d’excuses de crétins.

Enfin, je refuse de croire à la médiocrité des gens. J’ai encore le souvenir des débats animés lors de la campagne sur la constitution européenne, et les Français massivement ont étudié, débattu et réfléchi sur le sujet. Véritablement. Le peuple, avec son bon sens, est capable aussi de discernement.

Il faut juste avoir le courage collectivement de nous réapproprier notre rôle de citoyen. Nous le réapproprier et exercer notre pouvoir.

Charles SANNAT

Manuel Valls vient de relancer le débat en menaçant de ne plus appliquer la directive européenne sur les travailleurs détachés si les pays de l’UE ne s’entendent pas. Quels sont les effets pernicieux de ce système ? Comment lutter contre les fraudes qui concernent bon nombre de travailleurs détachés ? L’analyse de Marc Landré, chef du service Économie au Figaro et Charles Sannat du blog insolentia.com. Écorama du 5 juillet 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

http://www.insolentiae.com/video-ecorama-la-difficulte-dexprimer-une-pensee-complexe-et-de-parler-de-la-realite/

Pensez donc, élaborer une pensée saine dans le "foutoir-ratatouille" de tous les intérêts privés des hommes "non-saints" de ce monde !
Il y aura toujours ceux qui attireront tout à eux par tous les moyens ... les "pauvres-SAINTS" se feront toujours laminer par ceux qui sont sans scrupules ...!
Participer avec le coeur sur la main à un tel "foutoir-ratatiné-ouille" au service des "sans scrup-ouilles ..." qu'on surnomme l'europe est de la folie pure ... il faut arrêter un peu ... réfléchir ... comprendre que sans Sainteté Régnante effective jamais cette EUROPE ne se fera !
Mais par l'acquisition de la SAINTETE en CHRIST ... certainement, en Sa ROYAUTE DIVINE elle se fera !

Comprenez-vous pourquoi ces êtres infâmes, ceux qui tirent les "ficelles-richesses" , ces élites qui dirigent l'europe et les nations honnissent-haïssent à ce point les Racines Chrétiennes, au point de vouloir les virer de la mémoire même des peuples ... pour pouvoir réaliser leur mise en esclavage de tout un chacun !

Choisir la Sainteté, vouloir donner à Celle que DIEU nous accorde, de pouvoir s'exprimer au travers de nous ... c'est être assuré qu'aucune "force-puissance-domination" ne puisse avoir pouvoir sur nous !
Ce sont juste des "mini-faibles" qui n'ont pas conscience de leur état lamentable auquel il se sont auto-réduit ... que voulez-vous, pour être aveugle ils le sont à un degré inimaginable !

Jeanne d'Arc a vaincu non par ses charismes propres ... mais par le Relèvement de son armée dans le Sacrement de la Réconciliation-Pénitence ... c'est le Peuple de France qui a vaincu avec Jeanne à sa tête !
C'est notre FOI et uniquement notre FOI qui nous donne de relever la tête ... n'acceptons jamais de l'abaisser devant de vils-hommes !
SEIGNEUR relève-nous ! AMEN

André DOminique
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juil 06 2016, 11:29

Cher André-Dominique, pas d'inquiétude, vous vous êtes toujours exprimé dans la charité et les échanges sont constructifs pour chacun de nous.

Cela me fait plaisir que vous parliez de Jeanne D'Arc. Cette petite paysanne illettrée qui se voit charger de mission par notre Seigneur et quelle mission ! 

A-D a écrit:
Chère Lily-Anne,
Ne m'en veuillez pas si je cous répond par ce post ... car votre réponse me paraît "non-réel", "non axé sur le réel" ... certes le coeru est là, le bon sens aussi, malheureusement pas partagé par tous ... en particulier "l'élite en non-service du peuple" !

Je suis intimement convaincue et même au-delà de cette pensée que notre Seigneur peut renverser tout donne.
Pour l'instant et vous avez raison, l'élite n'est pas au service du Peuple mais nous l'avons constaté avec Jeanne d'Arc, Dieu peut à tout moment créer une réaction en chaîne ( événements successifs particulièrement douloureux) qui amènerait certains hommes politiques à prendre conscience de la valeur humaine.

Beaucoup autour de moi pensent que Marine Le Pen est la nouvelle jeanne (je mets une minuscule exprès!). Je pense que c'est une illusion de plus.

Toutes les classes politiques nous font de beaux discours mais que font-ils lorsqu'ils ont le pouvoir ? Soit rien ou soit le contraire de leurs promesses ! 
En attendant, l'écart entre les pauvres et les riches s'accentuent. On les neutralise à coup de 49.3 !

Mon humanité les vomit, ma divinité supplie Dieu de les transformer. 

Quant au Brexit, chaque jour les Britanniques découvrent avec stupeur et peur, la grenade qu'ils viennent de dégoupiller !

@ Territoire en Héritage : Pardon pour le raccourci de votre pseudo. Embarassed  C'est une vieille habitude scolaire lorsque je prenais mes cours. Lorsque c'est trop long, je fais une abréviation. oups 2

L-A (comme vous pouvez le constater, je l'applique à moi-même !)  Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assistant
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juil 06 2016, 17:48


Lily-Anne a écrit:
[...]

@ Territoire en Héritage : Pardon pour le raccourci de votre pseudo. Embarassed  C'est une vieille habitude scolaire lorsque je prenais mes cours. Lorsque c'est trop long, je fais une abréviation. oups 2

L-A (comme vous pouvez le constater, je l'applique à moi-même !)  Smile

Vous pouvez faire ce raccourci si vous voulez car le pseudo est long, c'est vrai ... Mais alors plutôt TeH que TH par exemple qui n'est pas très beau ...

En ce qui concerne le Brexit :

Citation :
Quant au Brexit, chaque jour les Britanniques découvrent avec stupeur et peur, la grenade qu'ils viennent de dégoupiller !

pour ma part je dirai plutôt  : la nouveauté d'un choix de liberté par rapport à la tyrannie de l'UE comme elle est actuellement; enfin je ne comparerais surement pas Marine le Pen avec Jeanne d'Arc qui elle était fortement croyante ...



Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juil 06 2016, 19:39

*
La REALITE est en train de nous sauter à la figure !
Comprenez le symbolisme de cet article :

Citation :

La plus ancienne banque du monde voit son action flirter avec le zéro…

Les banques européennes vont mal et les Italiennes très mal.

Nous annoncions dans l’article « Brexit: Londres se remet mais pas les banques de l’Eurosystème »
https://lilianeheldkhawam.me/2016/06/30/brexit-londres-se-remet-mais-pas-les-banques-de-leurosysteme-liliane-held-khawam/
que l’Italie venait de recevoir l’autorisation de l’UE de soutenir ses banques à hauteur de 150 milliards d’euros  sous forme de garanties d’Etat et ce pour une période de 6 mois. Ceci correspond à une opération de  bailout où le sauvetage se fait avec l’argent public.

Mais le gouvernement italien a corrigé cette information parue sur le FT.


Le porte-parole du gouvernement a précisé que « l‘Italie n’a aucune intention de défier Bruxelles sur les banques. Nous respectons les règles et préférons des solutions de marché pour nos banques ». Ce  serait donc plutôt du bail-in, façon chypriote.

Si cela devait être le cas, le sauvetage se ferait par une recapitalisation via une réduction des passifs affichés au bilan de chaque banque.Cela reviendrait à diminuer le capital-actions, les dépôts, les obligations, etc. Il s’agirait de réduire les dettes que des tiers détiennent envers la banque. Mais attention on ne touche pas aux actifs dont les crédits contractés par les clients de la banque.


  • Si vous avez à la fois un compte de dépôt et un crédit dans la même banque, vous perdrez  tout ou partie (en principe préservé jusqu’à 100’000 euros) de votre dépôt mais vous devrez toujours la totalité de vos crédits. Cela s’appelle un bail-in.


C’est dans ce contexte que la BCE a jugé utile de demander à la banque Monte dei Paschi di Siena de lui rappeler le mauvais état de son bilan  et de la sommer de réduire d’un tiers ses créances douteuses d’ici 2018…


  • La plus vieille banque du monde doit ainsi ramener ses prêts à risque à 32,6 milliards d’euros en 2018, contre 46,9 MdE en 2015. Monte Paschi est la banque italienne ayant la plus forte proportion de créances douteuses, ceux-ci représentant 41% du total de son portefeuille de prêts.


On relèvera au passage l’exploit de financiers qui ont réussi à transformer une banque en poubelle… Les bonus de ces personnages liés à la croissance et au rendement leur font perdre de vue toute notion de qualité et de pérennité d’une entreprise…

Bref, la mise au point de l’UE ne pouvait pas tomber à pire moment. Toutes ces informations n’ont pas fait beaucoup de bien à l’action de la banque Monte Paschi qui a perdu le 4 juillet près de 14%.

Graphique sur un mois. Dégringolade de la valeur de près de 50%…

En conclusion, on peut supposer que le sauvetage des banques italiennes pourraient être le prélude à un potentiel processus massif de bail-in pour recapitaliser les banques de l’Eurosystème…

Les mois qui viennent s’annoncent chaud pour les banques de l’Eurozone et satellites (dont la BNS).

En attendant, les clients des banques italiennes feraient bien de mettre leur argent à l’abri. Mais où?…

Peut-être la City de Londres? Aurait-elle joué le Brexit pour se différencier de ces régions en faillite et imposer son leadership? Plus que possible.

A suivre…

Liliane Held-Khawam

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-sauvetage-des-banques-italiennes-avec-l-argent-des-deposants-liliane-held-khawam.aspx?article=8660060244H11690&redirect=false&contributor=Liliane+Held-Khawam
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juil 06 2016, 20:01

*
L’Union européenne se disloque politiquement et financièrement

 Egon von Greyerz, publié le 06 juillet 2016


Lorsque David Cameron décida de laisser les Britanniques voter sur le « Brexit », il n’a pas réalisé qu’il ouvrirait une boîte de Pandore. Avant le référendum, j’avais déclaré que le « Brexit » ne serait pas la raison d’un effondrement de l’économie mondiale, mais qu’il serait le catalyseur d’un tel effondrement.

Il y a eu quelques jours de réaction avec l’intervention massive des banques centrales mondiales, mais en vu l’énorme volatilité observée jusqu'ici, il y a maintenant une forte probabilité que débute un déclin séculaire majeur de l’économie mondiale. Les semaines et mois à venir seront probablement pires que lors de la crise de 2007-2009.

Des bureaucrates non élus et non redevables ne devraient pas décider pour 500 millions de personnes


Les problémes ne seront pas qu’au niveau économique, mais aussi sur la scène politique mondiale. L’élite n’est pas contente de Cameron, qui a laissé les citoyens britanniques voter démocratiquement sur la question d’appartenance à l’Union européenne. Les leaders politiques savent qu’il est très dangereux de donner le choix aux gens de décider d’un enjeu important. Seuls les Suisses ont ce droit, et ils l’utilisent régulièrement. Dans la plupart des pays, le gouvernement élu prend toutes les décisions importantes sans consulter la population. Dans l’Union européenne, c’est même pire que cela, parce que la plupart des décisions contraignantes pour les États-membres sont prises par des officiels non élus et non redevables. La Cour européenne de justice trône au-dessus des systèmes judiciaires des membres. Les Britanniques ont, avec une faible majorité, exprimé leur intention de refuser que leur souveraineté soit aux mains de Bruxelles. Ils ont aussi clairement indiqué ne pas vouloir accepter les règles européennes sur l’immigration illimitée et incontrôlée qui, si elle se continue, détruira le tissu-même du Royaume-Uni et du reste de l’Europe.

L’élite n’a pas réussi à faire peur au Royaume-Uni pour qu’il reste dans l’Union européenne

Il est très étonnant que Cameron et le gouvernement britannique aient perdu le vote, malgré le fait que tous les experts économiques mondiaux, aussi bien qu’Obama, Lagarde, et Carney (gouverneur de la Banque d’Angleterre) étaient de leur côté. Ils ont aussi publié des rapports selon lesquels les salaires déclineraient, ainsi que les prix de l'immobillier, et que les taxes augmenteraient. Mais, au final, toute cette propagande est devenue contreproductive. Les Britanniques ne croyaient plus ce qu’ils entendaient et ont pris le contre-pied de l’élite. C’est pourquoi il y a de la panique dans les hautes sphères. Mais l’élite va essayer par tous les moyens de renverser la décision des Britanniques. Tony Blair, l’ex-Premier ministre, s’est même proposé comme négociateur du Royaume-Uni envers Bruxelles. Blair est un membre de l’élite et engrange des dizaines de millions de dollars en accords confortables au nom de l’élite, un peu comme Bill Clinton. Il n’y a qu’un seul but à intervenir dans les négociations avec Bruxelles, car si ce retrait de l’Union se concrétise, cela sera de mauvais augure pour le Royaume-Uni. Mais je doute que les Conservateurs apprécieront qu'un ancien politicien du Labour Party, membre de l’élite, agisse en leur nom.

Pour les officiels de l’Union européenne, c'est une défaite retentissante et une dangereuse érosion de leur autorité à réglementer l’Europe en tant que super-État. Des demandes de référendum jaillissent dorénavant dans plusieurs pays européens comme la France, la Hollande et le Danemark. L’élite européenne fera tout en son pouvoir pour ne pas laisser les 27 pays restants tenir un vote démocratique. Mais le chat est sorti du sac, et il sera très difficile de stopper cette envie de se libérer des chaînes de Bruxelles.

Les problèmes de l’Union européenne ne sont que les premiers à frapper le monde en 2016

Le dilemme pour l’Europe, et aussi pour le monde, est que cette agitation politique survient dans une économie mondialisée et dans un système financier proche de l’effondrement. Depuis le début de la crise en 2006, les banques centrales et les gouvernements ont créé environ 100 000 milliards de dette supplémentaire, réduit les taux d’intérêt à zéro ou moins, et ont manipulé la plupart des marchés. Malgré cela, les problèmes très graves au sein du système financier qui ont vu jour en 2006 n’ont pas été résolus. Au contraire, ces problèmes ont augmenté de manière exponentielle, avec la dette mondiale qui a doublé et les produits dérivés, à hauteur de 1 500 000 milliards $, pour la plupart sans valeur et échappant à tout contrôle. Le système bancaire européen est au bord de l’effondrement, et cela s’étendra aussi aux banques, fragiles, aux États-Unis et en Asie.

À venir : panique sur les marchés

Les transactions sur les marchés le jour suivant le « Brexit » avaient le mot ‘panique’ écrit partout avec le Nikkei qui a perdu plus de 7% et la livre plus de 10%. La panique s’est répandue sur les marchés européens, avec l’indice allemand Dax qui perdait 7% et l’euro qui perdait 2%. Les interventions sur les marchés et les QE ont aidé les marchés boursiers, mais pas les devises.

Le dollar et le yen ont été les principaux bénéficiaires des devises, mais cela ne devrait pas durer, vu que les devises se concurrencent dans leur course vers le bas.


Le vrai gagnant, évidemment, c’est l’or qui, à un certain moment, avait grimpé de 100 $ et qui est maintenant 80 $ plus haut qu’il ne l’était. Peu d’investisseurs réalisent que l’or a mieux performé que toutes les classes d’actifs, durant ce siècle et en 2016. Vu que les conseillers en investissement ne comprennent pas l’or, moins de ½% des investisseurs à travers le monde détiennent de l’or dans leur portefeuille. Quasiment chaque pays établit la valeur de l’or en dollars. Mais ceci est une illusion totale, car l’or devrait être mesuré en onces ou en kilogrammes, vu qu’il ne s’agit pas d’un actif basé sur le dollar. Deuxièmement, la valeur de l’or ne peut qu’être établie dans la devise de l’investisseur. Il existe un prix local de l’or dans chaque devise. L’or, en dollars, a grimpé de 26% en 2016, tandis que l’or, en livres sterling, a grimpé de 43% cette année. La meilleure assurance contre les problèmes de l’économie mondiale est l’or, quelle que soit la devise dans laquelle vous l’évaluez. Ce que la plupart des investisseurs ne réalisent pas et que leurs conseillers ne leur disent jamais, est que, en termes réels, leurs actions boursières ont décliné de 60-70% ce siècle, et 20% cette année. « En termes réels » signifie évidemment de comparer les indices boursiers avec l’or.

L’or est la meilleure assurance

Ce n'est que le début du mouvement haussier de l’or. Après une longue correction de quatre ans au milieu d'un marché haussier à long terme, nous sommes maintenant en route vers de nouveaux sommets qui pourraient être touchés en 2016. À mesure que nous verrons les bulles exploser dans les actions, les obligations, l’immobilier et les produits dérivés, et que les devises continueront de décliner à cause des déficits et de l’impression monétaire, l’or continuera de performer mieux que toutes ces classes d’actifs. Mais l’or ne devrait pas être considéré comme un investissement conventionnel. L’or est une assurance contre un système financier pourri, et il protège contre l’irresponsabilité des gouvernements, qui achètent des votes en imprimant des quantités infinies de monnaie papier et, ainsi, détruisent leurs devises. De l’or détenu hors de son pays de résidence constitue aussi une protection vitale contre les contrôles de change à venir. Il n’est même pas conseillé de détenir de l’or dans l’Union européenne, même de façon privée. Avec la disparition potentielle du système bancaire européen, les renflouements internes d’actifs d’investissement dans ou à l’extérieur du système sont une possibilité. La Suisse et Singapour, évidemment, ne font pas partie de l’Union européenne.

De l’or physique (et un peu d’argent) est une bien meilleure forme de préservation de richesse que tous les autres actifs, à condition qu’il soit détenu hors d’un système financier qui ne survivra probablement pas dans sa forme actuelle.

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-l-union-europeenne-se-disloque-politiquement-et-financierement.aspx?article=8662521926H11690&redirect=false&contributor=Egon+von+Greyerz.
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mar Juil 12 2016, 07:05

J'ai pas le temps de relire, désolé !
*
La cohésion sociale repose sur ceux qui travaillent ... ceux qui sont participants actifs dans la création de richesse ou au service de leur prochain ... !
La cohésion sociale ne repose pas sur ceux qui tels des sangsues vivent au dépend d'autrui ... qui ne se développent aucunement si ce n'est dans l'arrivisme le plus vil pour être les plus infâmes profiteurs du système ... que ce soit à la tête d'un état, d'une société ou encore au plus bas de l'échelle ...!

Nos choix fondamentaux font que nous ayons un avenir commun ... ou aucun !
Je ne peux être un profiteur d'autrui et espérer en retour le BIEN !
Certes que NON ...!

Galates 5.7-10 (pv)
Et ne vous faites pas d’illusions sur ce point : Dieu ne se laisse
pas traiter avec mépris. Il ne permet pas qu’on se moque de lui. On récolte
toujours ce qu’on a semé.
8 Celui qui sème dans le domaine de sa vie terrestre moissonnera aussi sur ce
terrain : mais, dans sa récolte, il trouvera le déclin (spirituel) et la mort ; car tout,
ici-bas, est voué à la corruption. Par contre, celui qui sème dans le champ de l’Esprit
moissonnera, de l’Esprit, la vie éternelle.
9 Ayant entrepris de faire le bien, ne nous laissons donc pas gagner par la fatigue ou
le découragement. Si nous ne relâchons pas nos efforts, nous récolterons, au
moment opportun, les fruits de notre persévérance.
10 Maintenant encore, le temps est favorable. Tant que nous en avons l’occasion,
faisons donc du bien à tout le monde, mais en premier lieu –– et surtout –– à ceux
qui appartiennent à la famille de Dieu, c'est-à-dire aux croyants.

http://data6.blog.de/media/910/5739910_c174f6ca8c_d.pdf

Pourquoi l'humour est-il si souvent incroyablement tragique ?
Vraiment c'est à pleurer à en chialer ...!

Pensez juste au plus pauvre et misérable dont on est entrain d'arracher le dernier grignon de pain ... tout en lui disant :
- tout va bien !
- tout va pour le mieux !
- c'est pour ton bien !

Quand le mensonge devient l'essence même de l'être ... quand il ne peut plus être sans mentir, c'est à dire déformer la VERITE ... la REDEMPTION DU CHRIST lui coule par-dessus sans pouvoir le laver de son péché de toutes ses souillures ...!
Comment de tels êtres peuvent-ils seulement penser être admis au Paradis ... espérer la REDEMPTION DU SEIGNEUR quand ils ont fait de toute leur nature-être un "antichrist" ... quand ils en sont arrivés à ne plus pouvoir être que des "antichrists" ...!
Alors comme cela au Ciel ... tout d'un coup ils seraient PUR ... certainement pas ... par leurs choix fondamentaux, ces perdus pour l'enfer auront réussi à ce que plus une seule étincelle de LUMIERE ou de BIEN puisse subsister en eux ...!
Comment peut-il y avoir encore ACCUEIL en DIEU pour ces gens-là, même en l'Incroyable MISERICORDE servie par la JUSTICE DIVINE grâce au PRIX payé par le CHRIST JESUS sur la CROIX ?
Si on fait de sa vie un repoussoir de DIEU d'un façon choisie et délibérée, décidée et voulue ... quand on va dans les faits jusqu'à abuser outrageusement le plus pauvre petit "potentiellement SAUVE en CHRIST" ... la JUSTICE DE DIEU se doit d'intervenir, bien sûr dans l'autre monde, au moment du Jugement ... mais au combien j'aspire qu'ELLE se manifeste déjà maintenant, car le Salut Eternel des âmes est en jeu, est mis en balance ...!
Puis-je espérer moins que tous soient sauvés en CHRIST ... que tous ceux qui potentiellement sont capables d'être perdu pour l'enfer puissent être sauvés grâce à l'Action Miséricordieuse de la JUSTICE DIVINE !

Je veux que la JUSTICE DIVINE toute MISERICORDE intervienne en ce monde et agisse pour le bien du plus "pauvre-exclu-rejeté" de la société ... pour tous les hommes de bien écrasés par le joug infernal du mal ...!
Je veux que l'homme soit sauvé ... !
Je ne veux pas que la REDEMPTION DU CHRIST soit si peu efficace dans les faits au sein du monde !
Je veux que tout homme puisse rconnaître l' "INTERÊT DE LA CONVERSION" ... tout le BIEN qui en découle ... l'Invitation auquel il a droit pour être un Membre Vivant du ROYAUME DES CIEUX en CHRIST ... dans l'INTIMITE du PERE DES CIEUX ! AMEN

Qu'enfin le rire-moqueur devienne "sourire charmant" agréable et doux, tendresse de coeur, partage amical et fraternel ! Amen
Que disparaissent enfin les larmes signes des ravages du coeur, que se dilate enfin le bonheur ... que rayonne enfin la PAIX et la JOIE des CIEUX ...! AMEN

Citation :



« Michel Sapin redoute le dumping fiscal britannique… et il a raison !! »
L’édito de Charles SANNAT / 12 juillet 2016  

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

La bêtise se dispute à la naïveté et de l’un ou de l’autre je ne sais lequel de ces vilains défauts domine dans l’esprit pour le moins embrouillé de nos dirigeants, ministres, président et autres mamamouchis.

La dernière énorme ânerie nous vient d’un Michel Sapin assez inquiet et semble-t-il fort mauvais joueur qui n’avait pas vu le coup venir et n’apprécie guère de voir ses plans contrariés par la perfide Albion : lui qui pensait ravir des milliards facilement à Londres risque au contraire de voir partir quelques milliards… Quel dommage !

En Angleterre, baisse de l’IS à 15 % !!

Et je me marre, je me ris de toutes celles et ceux qui, la bouche en cœur, reprennent les complaintes de France Télévision (et des autres)… « Haaaa les pauvres anglais, ils ont peur maintenant qu’ils ont mal voté… Ils voudraient bien faire machine arrière »… « D’ailleurs Boris Johnson leur a menti »… « D’ailleurs, la livre sterling s’effondre »… Haaaaa, les pauvres « Zanglais »… Hé, avouez, on est bien hein dans l’Europe… Ha, on est soulagé… Ouf ! Et voilà c’est exactement ce que l’on veut vous mettre en tête et le résultat souhaité : cela s’appelle de la « fabrication du consentement »… et accessoirement de la propagande.

Bref, nos dirigeants, qui sont des abrutis, nous abreuvent de cette idée que, en France, on améliore notre compétitivité grâce au gouvernement et à son action résolue matérialisée par une bonne loi Travail, un CICE et tous les autres pactes et chocs divers et avariés dont on nous bassine depuis 5 ans. Et pourtant, le chômage monte toujours et ne s’inverse pas…

Bref, je dis et répète que la compétitivité est une chose relative ! Si je gagne 2 (c’est bien je suis content) mais que l’autre, lui, améliore de 4, j’ai en réalité perdu 2 de compétitivité (et là c’est pas bien, donc je ne suis pas content).

La compétitivité est donc bien relative, et chez nous, les zimpôts… c’est comme la petite bête sur le dos de nos gosses : « ça monte, ça monte, ça monte »… sauf qu’à l’arrivée, ça ne vous chatouille que le porte-monnaie et ça ne vous fait pas franchement autant marrer que vos gosses ou petits-enfants !

Vous n’imaginiez tout de même pas comme Sapin que les Britanniques allaient regarder leurs entreprises partir sur le continent et ne rien faire, voir les Britanniques quitter l’Europe pour s’enfoncer dans la misère en se disant : « Ouinnnn, ouinnnn… on aurait du rester dans l’Europe » ! Évidemment que non !

Les Britanniques vont mettre en place leur propre business model de façon indépendante, jouer l’explosion de l’euro, notre monnaie unique, pour nous affaiblir et suivre leur propre logique de domination régionale. Ne soyons pas naïfs ! Aujourd’hui, c’est l’Allemagne qui domine l’Europe et dirige. Elle le fait sans sagesse, humiliant les autres nations en s’appuyant sur sa superbe économique. L’Allemagne suit donc sa propre logique (quoi qu’en disent les euro-béats qui n’ont strictement rien compris), et le Royaume-Uni également !!

Michel Sapin contre un « dumping fiscal britannique »

« Le ministre des Finances Michel Sapin a vertement critiqué lundi le projet du gouvernement britannique de ramener l’impôt sur les sociétés (IS) à moins de 15 %, mettant en garde contre les risques de dumping fiscal.

« On ne se sort pas d’une difficulté dans laquelle on s’est mis soi-même en faisant des annonces de cette nature », a jugé lors d’une conférence de presse ce lundi 11 juillet Michel Sapin, pour qui « dans l’Union ou pas dans l’Union, chacun doit avoir un comportement amical ». « D’ailleurs je ne suis pas du tout persuadé que ce soit une bonne chose pour la Grande-Bretagne de répondre à une difficulté de crédibilité, d’attractivité financière, par des mesures d’ordre fiscal », a-t-il ajouté. »

Mais mon Michou, tu n’as rien compris !! Bien sûr que si ! Sortir de l’Europe c’est même exactement cela que ça permet !!

Sortir de l’Europe c’est sortir du carcan et pouvoir mener sa propre politique de compétitivité sans demander l’accord à Bruxelles ! Cela permet de mettre la TVA que l’on veut, l’impôt sur les sociétés et les charges sociales que l’on souhaite, le smic qu’on désire, ou encore les taxes et barrières douanières dont on a envie !

Si plus haut je vous parlais de la livre qui baisse, ce n’est pas un hasard. La compétitivité c’est aussi une monnaie qui peut parfois devenir faible et ce n’est pas un drame,  loin de là !! Cela va donner de l’air à l’industrie britannique (qui est plus importante dans le PIB britannique que l’industrie française qui a presque, elle, entièrement disparu). Cela va renchérir l’importation de toutes les chinoiseries… Aucune importance, les Britanniques en achèteront moins, les Européens iront plus faire les touristes à Londres. Au bout du compte, la livre sterling se redressera d’autant plus vite… que le reste de l’Europe va se disloquer !

Les Britanniques, eux, n’auront pas à subir ce que nous devrons affronter en cas d’explosion de l’euro et de dislocation à mon sens inéluctable aussi bien de l’Union européenne que de la monnaie unique.

Pour avoir un bon aperçu des conséquences, souvenez-vous de ce qu’il s’est passé lors de l’effondrement de l’ex-URSS.

Alors Michou veut une convergence fiscale qui est « indispensable »

Hahahahahahaha, mais quelle « marrade » ! Mon Michou, voyons, un peu de sérieux.

Michou, il veut de la convergence fiscale avec le Royaume-Uni qui, actuellement, a un taux d’IS à 20 % et qui veut passer à 15 en étant « hors Union européenne » alors que l’Irlande, dans l’Europe et dans l’euro, elle, a un taux d’IS de 12,5 % !! Hahahahahahahaha… mon Michou tu es tellement drôle ! Le dumping fiscal il est plutôt au sein même de ton Europe, celle que tu défends…

À un moment, le principe de vérité et de cohérence intellectuelle c’est important… sinon, ça fait rire.

En France, notre taux d’IS c’est quand même 33 % – hahahahahahahahahahaha – et Michou ainsi que les autres du PS, ils nous parlent de notre « com-pétitivité », mais ils n’ont strictement rien compris et sont totalement dépassés par la bête qu’ils sont bien incapables de maîtriser.

Finalement, je crois qu’il va falloir que l’on aille tous s’installer à Londres ! Vive le Brexit… Et finalement, tant pis, aucune entreprise britannique ne viendra se faire taxer à 33 % à Paris, et ça, pour le budget de notre ministre, comme on dit… ça sent le Sapin, et c’est la Merkel qui enfoncera le clou, dans le cercueil !!

Il est déjà trop tard. Préparez-vous!

Charles SANNAT

http://www.insolentiae.com/michel-sapin-redoute-le-dumping-fiscal-britannique-et-il-a-raison-ledito-de-charles-sannat/

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mar Juil 12 2016, 18:51

*
Martin Armstrong met en garde contre l'Euro au bord du désastre, réinitialisation monétaire précoce pour 2018!
Posté le12 juillet 2016

L'euro ne peut pas survivre.
Au moment où ce gâchis vient démêlé, nous allons voir le monde changer complètement. Nous regardons probablement vers une importante réforme monétaire mondiale à venir dès 2018 . La rapidité avec laquelle cela se déroule est assez incroyable ...



L'effondrement de l' Europe se déroule bien plus rapidement que toute personne aurait soupçonné. J'ai averti que les banques Continental de l'U.E. sont en grave difficulté. Les taux d'intérêt négatifs ont dévasté l' Europe. Tout en essayant de stimuler les emprunteurs qui ne sont pas intéressés , sans la possibilité de pouvoir gagner de l'argent, la BCE a effacé les épargnants, les pensions, et envoyé l'argent dans la clandestinité ; l'économie européenne se contracte - Ce n'est aucunement stimulant !
J'ai également averti que l'EURO est en grave difficulté et que le BREXIT était le seul moyen de sauver la Grande - Bretagne d'être traîné vers le bas avec l'Euro.

Les banques italiennes croulent et la crise risque maintenant de faire tomber le gouvernement italien . S'ils ne renflouent pas les banques, les gens se révolteront. S'ils renflouent les banques, ils ne peuvent malgré tout imprimer des Euros. La mise en garde sur ce sujet commence à s'illustrer. L'EURO est en effet à l'image d'un étalon-or. Lorsque la crise a frappé, tout le monde a dû suspendre l'étalon-or lors de la 1ère guerre mondiale ainsi que la deuxième, puis sur la chute de Bretton Woods.

Les monnaies étaient liées à l'or, ils ne pouvaient en augmenter l'offre. Il en est ainsi maintenant avec l'EURO. En dépit que l'EURO soit juste une monnaie électronique / papier, sa quantité est toujours fixé par l'adhésion à l' UE. Aucun Etat membre unique peut simplement augmenter son offre de manière unilatérale. Ce serait comme essayer de maintenir un niveau d'or dans une nation qui réévalue son or à trois reprises. Cela devient impossible. Les démocrates d'argent ont presque causé la faillite des États - Unis lorsqu'ils ont surévalué l' argent par rapport au monde du 19e siècle.

Ceci est la raison pour laquelle l'euro ne peut pas survivre . Vous avez des Etats souverains avec leur propre crise avec des mesures de demande séparées et distinctes des autres membres souverains. Voici comment le système de l' euro va se rompre. Il est extrêmement urgent que vous compreniez la crise à venir. Voici ce qui va envoyer des capitaux fuyant dans le dollar. Il est vrai que certains vont acheter de l'or. C'est généralement les investisseurs de détail. Les fonds de pension et les investisseurs institutionnels vont acheter des obligations du gouvernement, en dollars et les garer à la Fed, ou sauter avec les deux pieds dans le marché boursier américain.

Au moment où ce gâchis se démêlera, nous verrons le monde changer complètement. Nous observerons probablement une importante réforme monétaire mondiale arriver dès 2018. La rapidité avec laquelle cela se déroule est assez incroyable.


http://www.silverdoctors.com/gold/gold-news/martin-armstrong-warns-euro-on-the-brink-of-disaster-monetary-reset-as-early-as-2018/
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mar Juil 12 2016, 19:02

*
Cette Europe qui fait crever les peuples peut compter ses jours

12 JUILLET 2016 - Réunis pour la première fois depuis le référendum britannique du 23 juin, les grands argentiers des 19 pays qui utilisent la monnaie unique, ont pressé Londres d'agir rapidement pour résoudre une situation qui cause des problèmes à l'économie européenne. Différentes prévisions ont été présentées mais on ne s’y arrêtera pas dans la mesure où les prévisions des grandes institutions ne se réalisent quasiment jamais. On notera tout de même la réaction du ministre autrichien des Finances, Hans Joerg Schelling, qui s’est félicité du fait que Theresa May devienne la prochaine Première ministre britannique. Selon lui, la Grande Bretagne va devenir une Petite-Bretagne (Little Britain).


Quant au président de l'Eurogroupe, le ministre néerlandais des Finances Jeroen Dijsselbloem, il reprend la formule de ses associés en plaidant pour un divorce rapide, ajoutant toutefois que cette situation sera préjudiciable à la fois pour les Britanniques et les Européens.

C’est pourtant dans ce contexte que les technocrates de Bruxelles vont probablement déclarer l'Espagne et le Portugal en dérapage budgétaire… ce qui ouvre la voie à une procédure de sanctions jusqu'ici inédite dans l'histoire de la zone euro. Ces gens-là sont tellement aveugles qu’ils sont en train de scier la branche sur laquelle sont assis leurs privilèges. LIESI avait annoncé de mauvaises nouvelles pour le Portugal. Ses banques sont aussi dans un bien mauvais état. Italie, Espagne, Portugal sont dans une situation critique. Et pourtant, l’Italie est économiquement dans une bien meilleure situation que celle de la France.

Si la technocratie de Bruxelles passe à l’acte, la Commission européenne aura vingt jours pour évaluer les sanctions possibles à l'encontre des deux pays. Quand on voit un technocrate de la classe de P. Moscovici jouer les censeurs, on mesure le drame qui se joue et l’insuffisance de cette clique de marionnettes serviles des marionnettistes de Washington. Ils ne voient même pas combien tout est éphémère, surtout leurs privilèges de petits dictateurs, sans le moindre avenir quand certains événements telluriques commenceront.

Comme on se sent honteux d’entendre un P. Moscovici tancer les peuples du sud en leur rappelant qu’une sanction des seigneurs européens pourrait représenter une amende représentant au maximum 0,2% du Produit Intérieur Brut (PIB).

Quand est-ce que la technocratie de Bruxelles passera t-elle devant les tribunaux pour commenter les gabegies de l’Ordre européen, les dessous de table et pots de vin en tous genres obtenus de la part des entreprises transnationales, etc. ? Faut-il ajouter l’exemple du sieur BARROSO qui n’a cessé d’user de ses pouvoirs à Bruxelles pour aider ses amis banquiers en faillite (qui lui offraient des vacances gratis sur des yachts avec sa femme) ? Pour remercier la main puissante qui le caressait et remplissait ses poches d’oseille bien fraîche, le sieur Barroso n’a pas hésité à faire saigner les Grecs… de la veuve jusqu’à l’orphelin. Il a donc toutes les compétences pour devenir CONSEILLER de la Firme qui a joué un rôle si crucial dans le krach de 1929 et sans doute dans celui qui se prépare.

BYE BYE EUROPE

La prochaine Première ministre britannique, Theresa May, a confirmé le divorce d’avec l’UE, ce qui a tempéré les mouvements de la livre sterling. On s’attend à une nouvelle réduction des taux de la part de la Banque d’Angleterre – réponse jeudi prochain.

Cet environnement favorise le dollar US mais LIESI maintient que cette petite progression ne sera que temporaire. Elle favorise la tenue des marchés américains qui, selon deux de nos sources (américaine et européenne), n’est plus très loin d’un plus haut historique, qui marquera la fin d’une progression avec l’amorce d’un retournement pour plusieurs années. La fin de l’année sera t-elle difficile ? Est-ce pour cette raison que les financiers de la Couronne britannique reviennent en force sur l’or ?

Nous ne parlons pas de Pékin qui continue d’agir très discrètement dans ses acquisitions. Le monde sera consterné quand la Russie et la Chine seront transparentes sur leurs réserves or. Pour cela, il faut que la roue finisse de tourner avant de se gripper… Mais sachez qu’ILS contrôlent superbement la mécanique –voir le prochain N° de LIESI. La photo que nous publions de la nouvelle Première ministre se passe de tout commentaire...

http://www.liesi-delacroix.com/content/7-nos-articles
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mar Juil 12 2016, 19:05

*
« La crainte du Seigneur est le commencement de la sagesse », dit l’Ecriture
10 JUILLET 2016 -


Dom Guéranger - « Sous l’empire de la grâce, l’homme ne doit chercher qu’à servir Dieu qui est le Principe de toute chose.  Que veut l’homme quand il se convertit? Que médite t-il, que porte t-il en son cœur, qu’aime t-il, que désire t-il ainsi passionnément, sinon la science de la Sagesse?

L’homme sans doute voudrait, s’il était possible, écarter le travail et la peine, pour arriver de suite aux délices de la toute belle et parfaite Sagesse. Mais cela ne se peut dans la terre des mourants. L’Ecriture nous l’apprend, quand elle dit : Tu désires la Sagesse? Garde les commandements, et le Seigneur te la donnera.

Les commandements dont il est ici parlé regardent les oeuvres de la justice, de cette justice qui vient de la foi, qui vit au milieu de l’incertitude des tentations et sous les ombres, afin qu’en croyant pieusement ce qu’elle ne comprend pas encore, elle arrive à mériter l’intelligence. « Il ne faut point blâmer l’ardeur de ceux qu’embrase le désir de posséder la vérité sans voiles, mais ramener leur amour à l’ordre qui est de commencer par la foi, et de s’efforcer d’arriver par l’exercice des bonnes mœurs où il tend. Dans le chemin, c’est le labeur de la vertu; mais au terme convoité brille la Sagesse. Aime et désire dès le commencement et au-dessus de toute chose un objet si digne; mais que l’ardeur qui te  domine ait pour premier résultat, de te faire embrasser la fatigue de la route qui conduit au but où te porte l’amour. La Sagesse est l’unique but auquel on doit tendre, mais il faut supporter beaucoup pour l’atteindre. » (St Augustin)

Dans l’aveuglement qui la pousse à sa perte, la Synagogue justifie pleinement la parole du Sauveur : Celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. Elle précipite par ses démarches  insensées la catastrophe qui doit l’engloutir. [Notre monde du XXIème siècle décline avec célérité, parce que les principes divins sont éternels et se répètent à chaque fois qu’il y a une Trahison de la part des hommes. Ndlr]  (…) Elle qui n’a point voulu du Fils de David se livre à des hommes sans nom, et s’abandonne à tous les aventuriers qui se la disputent au nom de l’insurrection contre Rome et de l’indépendance chimérique de la patrie terrestre.  Le prophète Isaïe s’écriait : A cause de cela, le Seigneur frappera ce peuple… il n’aura pitié ni des jeunes gens, ni des enfants, ni des veuves, parce qu’ils sont tous hypocrites et criminels, et que leur bouche profère que folies. (Num XXIV,24)

Le temps est proche; l’heure vient pour ceux qui sont dans la Judée, de fuir aux montagnes.

C’était la recommandation du Seigneur; et, en effet, l’histoire nous montrera bientôt les chrétiens de Jérusalem quittant la ville réprouvée, sous la conduite de Siméon leur évêque. Avec eux s’enfuit la dernière espérance de Sion; Dieu va venger son Christ. Déjà le signal de ruine, le coup de sifflet divin qu’entendait le prophète, a retenti au-delà des mers… »

Ces lignes écrites il y a bien longtemps, doivent nous faire réfléchir; chercher, mendier le don de Sagesse au Saint Esprit, qui sauve et donne la paix pour affronter un monde où il y a de plus en plus  d’incertitudes.

Notre monde est confronté à de nombreuses hérésies, née de l’orgueil de l’homme et de la malice de l’enfer. L’hérésie et ses annexes variées, sont les multiples diminutions de la vérité dans le monde qui nous font perdre l’amitié d’avec Dieu. Que dire de ces hommes qui cherchent, par des tentatives audacieuses, d’altérer la révélation d’en haut pour préférer les fadaises de l’enfer, qui non seulement conduisent à la damnation éternelle, mais aussi aux châtiments du Ciel. Quel terrible époque quand la Rome apostate et moderniste se fait complice des forces infernales pour faire triompher la Cité du Mal. Certes, la Sainte Vierge l’avait annoncé à la Salette, ainsi que la certitude du triomphe de son Cœur Immaculé. Voilà une certitude qui doit éclairer notre route et nous garder de la tentation de la désespérance. Beaucoup, malheureusement, se laisseront tentés par la désespérance dans les temps qui viennent. Il faut toujours recourir à son ange gardien pour maintenir l’espoir, même quand les ténèbres nous environnent.

Parce que le monde s’enfoncera de plus en plus dans l’abîme. Nos contemporains sont si loin d’appréhender exactement ce que signifie le BREXIT pour la haute hiérarchie du monde occulte et de sa composante humaine : le Conseil des Treize. Le prochain numéro de LIESI citera la confidence faite à LIESI « quatorze jours avant le 23 juin ».

Cet événement est le signal du renversement du monde de l’après Seconde Guerre mondiale. Comme vous le verrez dans le numéro de LIESI du 15 juillet, nous entrons dans la dernière étape de ce que les sectateurs du Diable appellent le « CHAOS CONSTRUCTIF ».

http://www.liesi-delacroix.com/content/7-nos-articles
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Juil 13 2016, 18:16

*
Il faut bien que le système frauduleux en place s'auto-détruise ... tombe dans le trou infernal qu'il avait creusé pour nous !

Citation :
En plein Brexit, la commission menace l'Espagne et le Portugal

Le 7 juillet, la Commission européenne a constaté que l’Espagne et le Portugal n’ont pas respecté leurs engagements en matière de déficits publics. L’Espagne et le Portugal ont dix jours pour se justifier.

La Commission européenne a vingt jours pour définir les sanctions (qui seront adoptées automatiquement).

L’affaire arrive en plein Brexit et même chez les eurocrates les plus bornés on se rend compte que le moment n’est pas très bon…

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2016/07/13/des-menaces-bienvenues-5825912.html
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/07/en-plein-brexit-la-commission-menace-lespagne-et-le-portugal.html

Ce sytème est tout ... sauf démocratique !
Tu dois tomber dans le trou ... tu tombes dans le trou !
Tu dois te crasher sur le mur ... tu te crashe sur le mur !
Tu dois crever sous une montagne de liquidité de monnaie de singe ... tu crèves ainsi !

... Sauf que :

C'est toi système et cohortes serviles qui allez subir le sort que vous nous réserviez ... et cela n'est que JUSTICE !
Comme IL EST MISERICORDIEUX le SEIGNEUR pour qui croit et espère en LUI ... IL nous manifeste Son AMOUR particulier !
SEIGNEUR, ne cesse d'étendre Ta MAIN sur le monde ... jusqu'à ce que Ton REGNE DES CIEUX y soit enfin établi pour le plus grand Bonheur de tous les hommes de bonne volonté ! AMEN

André DOminique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Dim Aoû 28 2016, 23:53

*

Interventions de Charles Gave sur BFM Business 01/07/2016 - Les Experts

Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Sep 14 2016, 06:49

*

Chronique de la fin de l’Europe : le Luxembourg appelle à exclure la Hongrie de l’UE

Charles Sannat/ 14 septembre 2016  

Ambiance de fin d’empire pour l’Europe où l’on s’invective de plus en plus franchement et où il n’y a plus de limites… puisque le Luxembourg appelle à exclure la Hongrie de l’UE, rien que ça !!

« Le chef de la diplomatie luxembourgeoise, Jean Asselborn, a appelé à exclure au moins temporairement la Hongrie de Viktor Orban de l’Union européenne pour violation des valeurs démocratiques fondamentales, dans une interview publiée mardi en Allemagne. »

« Ceux qui, comme la Hongrie, bâtissent des clôtures contre des réfugiés de guerre, qui violent la liberté de la presse ou l’indépendance de la justice, devraient être temporairement, voire même définitivement, exclus de l’UE, a-t-il ajouté. C’est la seule manière de préserver la cohésion et les valeurs de l’Union européenne, a estimé le ministre luxembourgeois, en jugeant que l’UE ne peut tolérer un comportement tel que celui du gouvernement du Premier ministre hongrois. »

La réponse hongroise est on ne peut plus claire…

« Nous savions déjà que Jean Asselborn était une personne peu sérieuse, a réagi le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto, lors de sa visite en Moldavie, dans un communiqué.

Il vit à quelques km de Bruxelles, c’est un homme frustré et arrogant. Il parle d’exclure la Hongrie de l’UE mais il s’est lui-même exclu du cercle des politiciens sérieux. En bon nihiliste, il travaille de manière infatigable à la destruction de la culture et de la sécurité européennes, a-t-il ajouté.

Les Hongrois ont le droit d’exprimer leur opinion, et de décider avec qui ils veulent vivre et avec qui ils ne veulent pas vivre. Et ce droit, ni les bureaucrates de Bruxelles ni le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères ne peut leur enlever, a encore souligné le ministre hongrois. »

Je vous fais grâce des commentaires des internautes : si on les écoute sur ce sujet, ils sont très largement opposés à l’accueil sans limite ni raison des réfugiés qui ne sont, dans leur immense majorité, même pas syriens…

Et tout le problème de l’Europe est là. L’objectif de dissolution des identités nationales devient tellement visible qu’il est rejeté par tous car il fait le malheur aussi bien du « déjà là » que de « l’arrivant ».

Sous les forces multiples de ces crises migratoires, économiques et monétaires, l’Europe sans projet devenue un bateau ivre pris dans la tempête va s’effondrer sur elle-même.

Vous assistez à la fin de l’empire européen. Et ce sera douloureux.

Charles SANNAT

http://www.insolentiae.com/chronique-de-la-fin-de-leurope-le-luxembourg-appelle-a-exclure-la-hongrie-de-lue/
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Mer Sep 14 2016, 06:55

*

Pour Patrick Artus, la zone euro va disparaître


Charles Sannat/
 14 septembre 2016  



 

Pour Patrick Artus, qui reste un économiste « mainstream » et très médiatique, la « zone euro va disparaître » !

Diantre… Que lui arrive-t-il à notre michou national de l’économie ? Un accès de lucidité ? Une once de pessimisme ? Que dis-je… je crois qu’il devient un peu « populiste »… l’âge sans doute.

Non, évidemment, je plaisante et je suis ironique. Toute personne censée a déjà compris que l’euro est techniquement mal conçu et c’est ce que j’explique inlassablement depuis des années.

On peut être pour l’euro (je suis contre) mais si on est pour, il faut être cohérent et mettre en place un euro « fonctionnel ». Pour qu’il soit fonctionnel, il faut une union de transfert. En clair : que les pays riches payent pour les pauvres, les excédentaires pour les déficitaires et en encore plus clair…. les Allemands pour les Grecs !

Si on veut l’euro, il faut beaucoup plus d’Europe. L’absence de dumping fiscal et social, une harmonisation totale et aussi accessoirement un budget fédéral.

L’euro c’est la nécessité technique de beaucoup, beaucoup plus d’Europe. Si comme moi vous n’aimez pas l’Europe, cela ne va pas arranger vos petites affaires, mais cela ne change rien au fait que l’euro reste dysfonctionnel tant qu’il n’y a pas plus d’Europe.

Or l’Europe est en train de s’effondrer sous vos yeux et le Brexit n’en est que l’un des symptômes multiples. Cela veut dire que nous allons en réalité vers moins d’Europe, et s’il y a de moins en moins d’Europe, alors l’euro ne peut que disparaître.

Écoutez Artus, il n’est évidemment pas un facho ! Et pour une fois, il a parfaitement raison. À partir de la 16e minute.

Ha… Dernière chose, si l’euro disparaît… vous feriez mieux d’avoir des pièces d’or !! Vous pouvez en acheter ici ou vous renseignez au même endroit !!

Charles SANNAT


http://www.insolentiae.com/pour-patrick-artus-la-zone-euro-va-disparaitre/
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Lun Sep 19 2016, 06:36

.

La BRI surprise de l’absence de conséquences suite au BREXIT
Charles Sannat / 19 septembre 2016  



Cet article de La Tribune qui relaie le dernier rapport trimestriel de la BRI – la Banque des Règlements Internationaux, également surnommée la banque centrale des banques centrales – est assez « cocasse » si l’on peut s’exprimer ainsi, dans la mesure où la BRI est très étonnée que « les marchés financiers ont rapidement surmonté l’épreuve du « Brexit », tout en relevant des dissonances qui illustrent leur forte dépendance à l’égard des banques centrales ».

En effet, si dès l’annonce du Brexit les marchés ont largement flanché, ils se sont tout aussi rapidement repris.

« Dans les deux journées de négoce qui ont suivi la publication des résultats du vote britannique en faveur d’une sortie de l’Union européenne (UE), les grands indices de référence ont plongé de plus de 5 % dans les économies avancées, le FTSE250, l’indice élargi de la Bourse de Londres, chutant à lui seul de près de 15 %.

Les primes de risque de crédit se sont envolées, la livre britannique a perdu 10 % tandis que le dollar s’est apprécié contre la plupart des devises à l’exception du yen japonais, a également rappelé cette institution considérée comme la banque centrale des banques centrales. Malgré l’ampleur de la réaction initiale, les marchés se sont rapidement remis de ce choc, notamment grâce aux interventions des banques centrales qui ont exercé une influence apaisante en se disant prêtes à apporter leur soutien.

« Les remous ont disparu, aussi vite qu’ils étaient apparus », a retracé Claudio Borio, chef du département économique et monétaire de la BRI, lors d’une conférence téléphonique avec les journalistes. »

Et de rajouter encore que « la vitesse de la reprise en a étonné plus d’un, compte tenu des incertitudes politiques et économiques suscitées par le scrutin »…

La réalité concernant le Brexit, c’est qu’il s’agit d’un processus qui se fera dans la durée, une durée totalement incompatible avec ce que l’on peut appeler le « temps des marchés », dont l’échelle est plus proche de la nanoseconde que de l’année civile… Il ne faut pas non plus oublier l’aspect « propagande », destinée à insuffler la peur en expliquant au « bon électeur » que s’il votait pour le Brexit, alors cela se traduirait par l’arrêt de la rotation de la Terre sur l’Angleterre, une nuit éternelle sur Londres, ville sur laquelle plus jamais le soleil ne se lèverait, sans oublier la peste qui décimerait toute la population anglaise… Bref, il était évident que la poussière retomberait bien vite tant la City a une place très particulière dans la finance mondiale. D’ailleurs, plus aucune entreprise ne quitte plus Londres !

Mais il y a une autre information importante.

Les marchés obligataires sont restés sous pression

« Dans ce climat d’ébullition, des notes dissonantes se sont toutefois fait entendre, la première venant des marchés obligataires, qui sont eux restés sous pression. Les rendements obligataires ont continué à reculer et les courbes de rendements à s’aplatir, a souligné Claudio Borio, soulignant qu’il s’agissait d’un « signe avant-coureur caractéristique de perspectives de croissance en berne ». Le stock global de dette souveraine s’échangeant avec des rendements négatifs a dépassé largement les 10 000 milliards de dollars et, « fait encore plus extraordinaire », les rendements négatifs se sont mêmes propagés à une partie des obligations d’entreprise. »

Oui, vous avez bien lu ! 10 000 milliards de dollars d’épargne sont actuellement à rendement négatif… De quoi vous gratter la tête!

N’oubliez pas qu’un taux négatif signifie que celui qui prête accepte de payer celui qui emprunte pour que ce dernier ait la grande bonté d’accepter les sous du premier.

Si vous trouvez cela normal et que vous n’êtes pas défrisés (par le coiffeur à 10 000 euros du phare élyséen), je ne peux plus rien pour vous !! À ce stade, ce n’est même plus de l’économie, c’est du bon sens !


Charles SANNAT

http://www.insolentiae.com/la-bri-surprise-de-labsence-de-consequences-suite-au-brexit/
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Jeu Nov 03 2016, 19:32

.
Le reveil des peuples confrontés à la réalité usurpatrice des élites à partir de 13'00'' :


Voyez-vous une conversion quelque part chez ces gens là ... certainement pas !

Alors le cours évolutif des choses se doit d'aller en s'aggravant ...

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   Ven Jan 20 2017, 06:56

.
Zemmour : « Theresa May et Angela Merkel, deux conceptions de la démocratie »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Brexit et les conosophes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Brexit et les conosophes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Mondiales-
Sauter vers: