VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 La Prière à travers textes choisis et vidéos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Modérateur


Date d'inscription : 27/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: La Prière à travers textes choisis et vidéos   Jeu Mai 12 2016, 12:51

Soeur Emmanuelle du Caire




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dans un article récent paru dans Panorama, Sœur Emmanuelle nous explique en
détail pourquoi et comment elle prie; en voici des extraits :


Je prie pour répondre à l’amour de Dieu

Prier, c’est une rencontre d’amour avec le Seigneur, dans la foi, hors du sensible :
Il m’aime, je réponds à son amour, c’est tout simple ...

Prier, c’est me plonger dans le cœur du Christ, quelles que soient ma faiblesse et ma misère; j’espère sa miséricorde, sa tendresse pour me laisser inonder par ce fleuve d’eau vive qui inonde à travers moi mes frères et sœurs en humanité.




POURQUOI PRIER ?

Comme un corps a besoin de respirer, mon âme a besoin d’aspirer Dieu : aspirer, respirer, expirer, ce n’est pas une gymnastique ni un effort, c’est naturel pour vivre.
Plusieurs fois, dans St Jean, Jésus affirme qu’il demeure en nous. Puisqu’il habite en moi, pas de problème pour le rencontrer : à tout moment, un clin d’œil, un mot, une rspiration et je le rencontre ... dans la foi.




QUI PRIER ?

Ma dévotion se porte d’abord vers la Sainte Trinité : Père, Fils, Esprit.
Mon icône préférée est la Trinité d’Andrei ROUBLEV, sommet de l’art religieux; chacune des trois Personnes se penche vers l’Autre dans une relation d’amour; tout est courbe, douceur, tout respire le don, la sortie de soi vers l’autre. Je me plonge dans cette circulation de tendresse, je me laisse porter par le Père vers le Fils, par le Fils vers le Père, dans l’Esprit; c’est tout simple, mon petit bateau vogue ... dans la foi.
Pour pénétrer dans cet océan d’amour, je passe par la Vierge, celle qui est comblée de grâcrs.
C’est pourquoi, j’égrène mon chapelet, spécialement dans les heures de fatigue; tandis que les grains circulent entre mes doigts, le souvenir des Mystères joyeux, douloureux, glorieux de la vie de Jésus et de Marie flotte devant mes yeux. Ce rosaire quotidien est comme un bouquet de roses pour ma Mère du ciel, offert ... dans la foi.




POUR QUI PRIER ?

Je prends dans mon cœur ceux que j’aime, ceux pour lesquels j’ai promis de prier, ceux qui souffrent et meurent ce jour, victimes des tragédies, guerres, catastrophes. Cette immense brassée, je l’offre à la miséricorde du Seigneur, par les mains de Marie, mère de la miséricorde. Je demande à Dieu d’aider tous mes frères et sœurs au milieu des difficultés de ce monde, pour que leur peine soit allégée ici-bas et pour qu’un jour, toute larme soit essuyée de leurs yeux dans la Cité céleste (Ap. 21, 4).



L’AMOUR, CHEMIN DE PRIÈRE

En ces jours où le Seigneur accorde à bon nombre d’entre nous un peu plus de temps pour prier, rappelons-nous lechemin de prière tranquille d’Élisabeth de la Trinité : Je me tais ... Je L’écoute ... Je L’aime. Ce que Bernadette confirme à son tour en disant : Il suffit d’aimer. Seul, l’amour est source de vie et de bonheur déjà sur notre terre où nous vivons ... dans la foi.
Et un jour, dans les éternités des éternités.



Source : Feuille paroissiale

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Modérateur


Date d'inscription : 27/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: La Prière à travers textes choisis et vidéos   Mer Mai 25 2016, 11:42

Le Pater en saint Luc (11,1-13)

Citation :
Un jour, quelque part, Jésus était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda: «Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean Baptiste l’a appris à ses disciples.»
Il leur répondit: «Quand vous priez, dites: “Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous soumets pas à la tentation.”»
Jésus leur dit encore: «Supposons que l’un de vous ait un ami et aille le trouver en pleine nuit pour lui demander: “Mon ami, prête-moi trois pains: un de mes amis arrive de voyage, et je n’ai rien à lui offrir.” Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond: “Ne viens pas me tourmenter! Maintenant, la porte est fermée; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner du pain”, moi je vous l’affirme: même s’il ne se lève pas pour les donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
«Eh bien, moi, je vous dis: Demandez, vous obtiendrez; cherchez, vous trouverez; frappez, la porte vous sera ouverte. Celui qui demande reçoit; celui qui cherche trouve; et pour celui qui frappe, la porte s’ouvre. Quel père parmi vous donnerait un serpent à son fils qui lui demande un poisson? ou un scorpion, quand il demande un œuf?
«Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père céleste donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent!»




Voir Jésus en prière donnait envie de prier ; et la demande que lui fait ce jour-là l’un de ses disciples, beaucoup d’autres sans doute auraient aimé la lui adresser : « Apprends-nous à prier, à prier comme tu pries ! » Et ce que le disciple veut apprendre de Jésus, c’est une nouvelle manière de prier qui devienne la caractéristique de sa communauté : « Apprends-nous à prier comme Jean le Baptiste l’a appris à ses disciples ». La prière enseignée par Jésus deviendra donc un signe de ralliement pour tous les siens et le premier bien qu’ils auront à partager.

« Quand vous prierez, dites : Père ! »

C’est essentiel aux yeux de Jésus, et lui-même parlait à Dieu en l’appelant : ’Abba’, un mot intraduisible, dont le sens est à mi-chemin entre Père et Père chéri. C’est donc par là qu’il faut commencer : dire « Père » à notre Créateur. Dire « Père » à Celui qui est maître de l’espace et du temps et qui mène l’histoire du monde comme la destinée de tout homme. Dire « Père », en mettant dans ce nom plus de confiance, plus d’assurance, plus de tendresse qu’aucun père d’ici-bas n’a jamais pu le mériter. Dire « Père » avec la certitude d’être aimés tels que nous sommes, et tels que nous avons été.

Quand on y réfléchit, il y a là une audace inouïe de notre part, et, de la part de Dieu, une offre d’amour qui nous dépasse totalement, au point que certains, hommes ou femmes, qui n’ont gardé de leur jeunesse qu’une image paternelle dévaluée, luttent parfois des années, à l’intime d’eux-mêmes, avant de pouvoir dire avec vérité, et avec bonheur, au début de leur prière : « père », « toi qui es Père à la manière de Dieu ».

C’est seulement lorsque nous nous sommes approchés de Dieu en lui donnant son nom de bonté et de tendresse que nous commençons notre prière, en lui parlant de Lui-même : « Que ton Nom soit sanctifié » ; c’est-à-dire : que le mystère de ton être et de ton agir soit reconnu et adoré par les hommes. « Que ton Règne vienne » ; c’est-à-dire : que ton plan d’amour et de salut se réalise parmi les hommes comme tu le veux, aux moments que tu as choisis.

Avec le Nom et le Règne de Dieu il est bien question de la gloire de Dieu, mais nous lui sommes associés dans ce que nous demandons, puisque cette gloire par la louange devra venir de nous. Ainsi la prière, selon Jésus, vise d’abord ce que Dieu attend de l’homme, mais tout naturellement, en vertu de la réciprocité de l’Alliance, dans un deuxième moment la prière aborde ce que l’homme peut attendre de Dieu .

Que va dire l’homme ? …« donne-moi » ? Non pas : il dira : « donne-nous ». « Donne-nous le pain, dont nous avons besoin pour chaque jour. Même lorsque nous prions dans le secret, la prière de Jésus nous fait dire : »donne-nous". Cela ne signifie pas que personnellement nous n’intéressons pas Dieu, car ce nous est fait, à ses yeux, de personnes irremplaçables, aimées chacune comme l’unique. Mais cela veut dire que la dimension communautaire, universelle même, habitera toujours notre prière personnelle.

Il y a des prières de silence, de souffrance, de regard, des cris du cœur ou des admirations qui sont intensément personnelles, et la prière de Jésus était souvent cela : « Je te rends grâces, Père, Seigneur du ciel et de la terre … Père, que ta volonté soit faite et non la mienne ». Mais quand nous disons le Notre Père, même dans le secret, c’est toujours une prière universelle : « donne-nous ; donne, Seigneur, à moi et à tous les hommes, le pain dont nous avons besoin ».

C’est une prière qui concerne des biens quotidiens, matériels ; mais Dieu, qui nous a créés êtres de chair, n’a pas peur, pour nous, des choses matérielles. Il aime qu’on le prie pour cela aussi, et, en nous fiant à la parabole choisie par Jésus, on pourrait dire : Dieu aime qu’on le dérange, même pour cela, dès lors qu’on garde un cœur ouvert au bonheur de tous.

À vrai dire on ne dérange jamais Dieu : il a toujours le temps, puisqu’il habite l’éternité ; il a toujours de la place, puisqu’il n’habite aucun espace ; il se penche vers chacun avec un cœur universel, et il a pour l’univers des hommes le même regard d’amour qu’il a pour chaque personne.

Le brave homme de la parabole insiste auprès de son voisin : « Prête-moi trois pains pour un voyageur de passage ». Trois pains : c’est là le maximum de l’audace ! Mais dans le Notre Père, parce que nous nous adressons à Dieu, notre audace devient d’emblée universelle : « Donne-nous, donne à tous les hommes, le pain de chaque jour ».

La demande suivante vise bien chaque croyant en particulier, mais elle est aussi une imploration pour le monde entier : « pardonne-nous nos péchés », et elle a aussitôt son prolongement communautaire : « car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous ».

Même la dernière demande du Pater peut être reprise avec ces deux mêmes dimensions, personnelle et universelle : « Ne nous soumets pas à la tentation », c’est-à-dire : Garde-nous de consentir à la tentation. Garde-moi, Seigneur, aux heures où je dois choisir. Garde-nous tous, Seigneur, des forces de refus qui travaillent le monde . Garde-nous tous des séductions du profit, du pouvoir et du plaisir.

Ainsi le Notre Père, qui monte en nous dans les plus beaux moments de notre intimité avec Dieu, fait craquer à chaque fois les limites ou les étroitesses de notre cœur, et nous ouvre au monde que Dieu aime et que Dieu sauve.

Ne nous en étonnons pas, puisque, avec le Notre Père, c’est Jésus lui-même qui nous introduit dans sa prière, dans sa manière de prier. C’est une prière intensément personnelle, puisque c’est la prière du Fils ; mais en même temps une imploration universelle, puisque c’est la prière du Sauveur.

« Pour toucher le Père avec les paroles du Fils » (Tertullien), nous nous remettons chaque jour à l’école de Jésus, le grand priant. Pour nous présenter devant Dieu en solidarité avec nos frères, nous prions comme Jésus. Pour recevoir d’auprès du Père l’Esprit que Jésus glorieux nous envoie, nous prions par lui, avec lui, et en lui.



Fr. Jean-Christian Lévêque, o.c.d.




_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Modérateur


Date d'inscription : 27/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: La Prière à travers textes choisis et vidéos   Jeu Mai 26 2016, 12:39

La prière comme don de Dieu

extrait du Catéchisme de l'Église catholique *


Qu'est-ce que la prière ?

Pour moi, la prière c’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie" (Ste. Thérèse de l’Enfant-Jésus, ms. autob.)



La prière, don de Dieu

"La prière est l’élévation de l’âme vers Dieu ou la demande à Dieu des biens convenables" (S. Jean Damascène, f. o. 3, 24 : PG 94, 1089D).

D’où parlons-nous en priant ? De la hauteur de notre orgueil et de notre volonté propre, ou des " profondeurs " (Psaume 130, 14) d’un cœur humble et contrit ? C’est celui qui s’abaisse qui est élevé (cf. Lc 18, 9-14). L’humilité est le fondement de la prière. " Nous ne savons que demander pour prier comme il faut " (Rm 8, 26). L’humilité est la disposition pour recevoir gratuitement le don de la prière : L’homme est un mendiant de Dieu (cf. S. Augustin, serm. 56, 6, 9 : PL 38, 381).


"Si tu savais le don de Dieu!" (Jn 4, 10).



"C'est toi qui l'en aurais prié et il t'aurait donné de l'eau vive" (Jn 4,10)
Jésus et la Samaritaine    – Philippe de Champaigne

La merveille de la prière se révèle justement là, au bord des puits où nous venons chercher notre eau : là, le Christ vient à la rencontre de tout être humain, il est le premier à nous chercher et c’est lui qui demande à boire. Jésus a soif, sa demande vient des profondeurs de Dieu qui nous désire. La prière, que nous le sachions ou non, est la rencontre de la soif de Dieu et de la nôtre. Dieu a soif que nous ayons soif de Lui (cf. S. Augustin, quæst. 64, 4 : PL 40, 56). (#2559)

Notre prière de demande est paradoxalement une réponse. Réponse à la plainte du Dieu vivant : " Ils m’ont abandonné, moi la Source d’eau vive, pour se creuser des citernes lézardées ! " (Jr 2, 13), réponse de foi à la promesse gratuite du salut (cf. Jn 7, 37-39 ; Is 12, 3 ; 51, 1), réponse d’amour à la soif du Fils unique (cf. Jn 19, 28 ; Za 12, 10 ; 13, 1). (#2561)



La prière, une relation d'Alliance

D’où vient la prière de l’homme ? Quel que soit le langage de la prière (gestes et paroles), c’est tout l’homme qui prie. Mais pour désigner le lieu d’où jaillit la prière, les Écritures parlent parfois de l’âme ou de l’esprit, le plus souvent du cœur (plus de mille fois). C’est le cœur qui prie. S’il est loin de Dieu, l’expression de la prière est vaine.

Le cœur est la demeure où je suis, où j’habite (selon l’expression sémitique ou biblique : où je "descends"). Il est notre centre caché, insaisissable par notre raison et par autrui ; seul l’Esprit de Dieu peut le sonder et le connaître. Il est le lieu de la décision, au plus profond de nos tendances psychiques. Il est le lieu de la vérité, là où nous choisissons la vie ou la mort. Il est le lieu de la rencontre, puisque à l’image de Dieu, nous vivons en relation : il est le lieu de l’Alliance.

La prière chrétienne est une relation d’Alliance entre Dieu et l’homme dans le Christ. Elle est action de Dieu et de l’homme ; elle jaillit de l’Esprit Saint et de nous, toute dirigée vers le Père, en union avec la volonté humaine du Fils de Dieu fait homme.


Citation :
Dieu a soif que nous ayons soif de Lui
(S. Augustin)

*******************************************************************************************************


(*) "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]" publié par le Vatican en 1992. Ce texte introduit la 4e partie qui porte sur la Prière chrétienne,(# 2559 - 2564.).





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Modérateur


Date d'inscription : 27/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: La Prière à travers textes choisis et vidéos   Ven Mai 27 2016, 12:25

La prière, définition et mode d'emploi

Pierre-Marie Delfieux a fondé les Fraternités monastiques de Jérusalem en 1975. Son intuition : revenir au monachisme urbain. Au coeur de la vie monastique, la prière comme lien intime avec Dieu.
Mais comment prier? Pierre-Marie Delfieux nous l'explique par l'enseignement que Jésus a laissé dans les Evangiles.

Le Père P.-M Delfieux est décédé jeudi 21 février 2013 à l'âge de 78 ans. Il est le fondateur des Fraternités monastiques de Jérusalem, aujourd'hui présentes dans 6 pays.

La messe d'A-Dieu, présidée par le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a été célébrée le mercredi 27 février, à 10h00, en la cathédrale Notre-Dame de Paris. L'inhumation dans le cimetière de Magdala s'est faite dans l'intimité en présence de la communauté et de la famille.



  • Biographie du Père Pierre-Marie Delfieux sur le site des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  • Article de Claire Lesegretain sur le site de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]







************************************************************************************

(*) Reproduction autorisée du site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Auteur: François HUGUENIN | Réalisateur : Philippe FUSELLIER| Production: CFRT/KTO/Zoulou Cie| Musique: Exulte Jérusalem © Fraternités Monastiques de Jérusalem


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Modérateur


Date d'inscription : 27/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: La Prière à travers textes choisis et vidéos   Sam Mai 28 2016, 13:46

La prière fait partie de la vie chrétienne




« La prière fait indéniablement partie de la vie chrétienne, depuis la prédication même de Jésus et celle des apôtres, et dès les origines de l'Eglise », rappelle le cardinal Odilo Scherer, archevêque de Sao Paulo (Brésil), dans un artiche paru dans la revue archidiocésaine « O São Paulo ».

Le cardinal y souligne que « tout au long de l'histoire de l'Eglise, la prière est une des expressions les plus évidentes de la foi et de la vie ecclésiale ».

« Le chrétien prie et celui qui ne prie pas met de coté un aspect important de la vie chrétienne », écrit-il.

Selon Mgr Scherer, la prière consiste à « traduire dans les faits ce qui a été appris sur Dieu et la foi : prier c'est passer de la « croyance intellectuelle » au « relationnel avec Dieu ».

« Pour savoir si une personne croit, et de quelle foi elle est animée, il suffit d'observer si elle prie et comment elle prie. Ce qui justifie pleinement l'affirmation "lex credendi, lex orandi", la manière de croire transparaît dans la manière de prier, et la prière est l'expression de la manière de croire ».

Dans notre prière, poursuit l'archevêque, « nous ne nous adressons pas à Dieu de manière abstraite, comme s'il était une énergie qu'il est possible de capturer par des mots ou des rites magiques ; nous n'invoquons pas non plus un pouvoir impersonnel dans le but de l'adresser et d'obtenir des bénéfices souhaités ».

« Notre prière se base sur la grâce reçue dans le baptême, par laquelle nous avons été accueillis par Dieu comme des fils (‘fils dans le Fils') et avons reçu l'Esprit Saint qui nous aide à prier de manière adéquate (cf. Rm 8,26-27). Comme Jésus, nous pouvons nous aussi nous adresser à Dieu comme des enfants s'adressent à leur père, avec confiance et simplicité ».

« Il est beau de penser que nous ne sommes pas étrangers à Dieu, ni que Dieu ne nous est étranger ; nous appartenons à la ‘famille de Dieu', auquel nous nous adressons de manière familière » .

C'est pourquoi, affirme le cardinal, « notre prière se traduit en profession de foi, adoration, louanges, récit des merveilles de Dieu, remerciement, supplique, défoulement dans l'angoisse, demande de pardon, intercession pour les autres ».

« Nous sommes des enfants aimés du père auquel nous vouons un amour filial, dans les bras duquel nous pouvons nous blottir, nous sentir étreints et enveloppés de tendresse, sans qu'un seul mot soit même prononcé ».




Réflexion du cardinal Odilo Scherer, archevêque de Sao Paulo au Brésil *



********************************************************************************************

(*) Extrait de ZENIT.org, du mercredi 18 août 2010


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Modérateur


Date d'inscription : 27/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: La Prière à travers textes choisis et vidéos   Lun Juin 06 2016, 12:17

La vie de l'Esprit Saint en nous



Dieu a fait alliance avec nous. Dans plusieurs récits de la Bible hébraïque, nous voyons que Dieu se présente comme un Dieu qui nous défend face à nos ennemis, qui nous protège contre les dangers, et qui nous guide vers la liberté. Dieu est Dieu-pour-nous. Avec Jésus se révèle une autre dimension de l'alliance. En Jésus, Dieu naît, grandit, vit, souffre et meurt comme nous. Dieu est Dieu-avec-nous. Enfin, au moment de partir, Jésus nous laisse la promesse de l'Esprit Saint. En l'Esprit Saint, Dieu révèle toute la profondeur de l'alliance. Dieu veut être aussi proche de nous que notre souffle. Dieu veut respirer en nous, pour que tout ce que nous disons, tout ce que nous pensons, tout ce que nous faisons soit complètement inspiré par Dieu. Dieu est Dieu-en-nous. Ainsi donc, l'alliance de Dieu nous révèle à quel point Dieu nous aime.





La vie spirituelle est la vie dans l'Esprit ou, plus précisément, la vie de l'Esprit en nous. C'est la vie spirituelle qui nous permet de vivre avec une mentalité nouvelle dans un temps nouveau. Une fois que nous avons compris cela, le sens de la prière devient clair. Elle est l'expression de la vie de l'Esprit Saint en nous. La prière n'est pas ce que nous faisons mais plutôt ce que fait en nous l'Esprit Saint. Comme Paul l'écrit aux Corinthiens, "personne n'est capable de dire: 'Jésus est le Seigneur' sans l'action de l'Esprit Saint" (1 Co 12,3), et aux Romains il affirme: "L'Esprit... vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut. L'Esprit lui-même intervient pour nous par des cris inexprimables. Et Dieu, qui voit le fond des coeurs, connaît les intentions de l'Esprit; il sait qu'en intervenant pour les fidèles, l'Esprit veut ce que Dieu veut." (Rm 8, 26-27) La prière est le travail de l'Esprit Saint.


_______________________________________________________________________

Extraits de "Bread for the Journey" et de "Compassion", traduits et cités dans "La seule chose nécessaire : vivre une vie priante", Ed. Bellarmin, 2001, p. 66-67.






_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Modérateur


Date d'inscription : 27/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: La Prière à travers textes choisis et vidéos   Lun Juil 04 2016, 13:58

Mon Dieu, je t'aime, moi aussi...






Prier c'est répondre à l'amour de Dieu


Dieu déclare: "Je vous aime d'un amour éternel", et Jésus est venu nous le dire.  Quand Jésus a été baptisé, il a entendu une voix qui disait: "C'est toi mon Bien-aimé, en toi j'ai mis tout mon amour."  C'est là une déclaration très importante, et Jésus veut que nous l'entendions.  Nous sommes les Bien-aimés, mais pas à cause de ce que nous avons accompli, pas parce que nous avons fait nos preuves.  Au fond, Dieu nous aime, quoi que nous fassions.  Si c'est bien le cas, les quelques années que nous passons dans le monde nous sont données pour dire à notre tour, au milieu de notre vie: "Oui, mon Dieu, je t'aime, moi aussi."

De même que Dieu s'occupe de nous, il est très important que nous nous occupions de Dieu dans le monde.  Si Dieu naît comme un petit bébé, Dieu ne peut marcher ou parler à moins que quelqu'un ne le lui enseigne.  C'est l'histoire de Jésus, qui a besoin des êtres humains pour grandir.  Dieu nous dit: "Je veux être faible pour que vous puissiez m'aimer.  Comment mieux vous aider à répondre à mon amour qu'en devenant faible pour que vous puissiez vous occuper de moi?"  Dieu devient un Dieu qui trébuche, qui tombe à l'heure de la croix, qui meurt pour nous, et qui a totalement besoin d'amour.  Dieu fait cela pour que nous puissions nous approcher.  Le Dieu qui nous aime est un Dieu qui se fait vulnérable, dépendant dans la crèche et dépendant sur la croix, un Dieu qui nous dit, en somme: "Es-tu là pour moi?"

À la fin de l'Évangile de Jean, Jésus demande à Pierre par trois fois: "M'aimes-tu?"  Dieu attend notre réponse.  La vie nous donne toutes sortes d'occasions de lui répondre.


 
par Henri J.M. Nouwen *








RENTRER CHEZ DIEU - Un poème de Robert Lebel, magnifiquement récité par Albert Millaire.


____________________________________________________________________________


* Extrait de: "La Seule chose nécessaire: vivre une vie priante" Ed. Bellarmin, 2001, p.90




_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Prière à travers textes choisis et vidéos   Aujourd'hui à 13:11

Revenir en haut Aller en bas
 
La Prière à travers textes choisis et vidéos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Prières-
Sauter vers: