VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Vatican : Veillée pour "essuyer les larmes" - Des témoignages poignants de consolation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Co-Fondateur


Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Vatican : Veillée pour "essuyer les larmes" - Des témoignages poignants de consolation   Jeu Mai 05 2016, 20:11

Citation :


Veillée au Vatican,
pour "essuyer les larmes" :
des témoignages poignants
de consolation


(Les pleurs miraculeux
d'une statue de la Vierge Marie
en 1953)


Trouver une parole de consolation. Lors de la veillée pour “essuyer les larmes” de ceux qui souffrent qui a eu lieu jeudi 5 mai, en la Basilique Saint-Pierre de Rome, trois témoignages de vie ont été écoutés par les fidèles présents. La cérémonie, présidée par le Pape François, est centrée sur l’une des sept œuvres de miséricorde spirituelle, en cette année jubilaire : la consolation des affligés.

Parmi ces trois témoignages de souffrances, Giovanna et Domenico ont fait part de leur douleur d’avoir perdu leur fils ainé, Antonio, qui s’est suicidé. Il est «désormais au Ciel depuis presque 5 ans, après avoir décidé, sans explication, de s’ôter la vie, à l’âge de 15 ans» partage la mère de famille avec émotion. (...)

« Courage, je suis là pour toi »



Son mari raconte à son tour : «le jour des funérailles d’Antonio, j’étais dans l’église, anéanti, confus, stupéfait, et je contemplais, incrédule, le corps merveilleux et inerte de mon fils. J’avais failli comme parent, comme époux, comme père, comme chrétien. Je n’étais rien. Et soudain, un homme a fait son entrée dans l’église, un inconnu. Il m’a vu, et sans me connaître, est venu vers moi et m’a serré dans ses bras. Il m’a dit : "j’ai vu l’avis de décès, moi aussi, j’ai vécu cette expérience avec ma fille, il y a 2 ans. Courage, je suis là pour toi". J’ai senti que cette étreinte venait directement du Ciel

Après un temps de prière, Qaiser Felix
a témoigné à son tour de son parcours.



(...) En 2007, Qaiser Felix reçoit le prix international attribué par l’association des journalistes catholiques, et en devient le secrétaire national pour l’Asie du Sud. Devenu une personnalité connue pour ses articles, «certains groupes terroristes qui considéraient mes paroles comme une attaque contre le pays et l’islam» l’ont menacé, lui, sa femme et ses enfants. Malgré ses appels à l’aide, il lui a été conseillé d’immédiatement de quitter son travail de journaliste et de fuir : «Tous me donnèrent cette réponse lapidaire et sans appel : "C’est fini. Laisse ton travail et la ville. Mets ta famille en sécurité, et fuis le plus vite possible".»

«Parachuté» à Rome, comme réfugié politique, Qaiser Felix ne peut poursuivre son activité de journaliste. (...) «Aujourd’hui, grâce aux pères jésuites, ma femme et moi travaillons dans un institut universitaire à Venise. Mes enfants vont à l’école. Ils sont doués, ils ont appris l’italien, vite et bien, et leur futur est ici, désormais» raconte-t-il.

C’est la foi qui a été son «ancre de salut» pendant «ces moments de ténèbres», et ces amis et collègues «la providence de Dieu».

Sauvé de la dépression
par la conversion de son frère




Le dernier témoignage poignant est celui de Maurizio Fratamico, un animateur à succès, remplissant des salles de spectacle «avec des milliers de personnes», croyant au «mythe du succès, de la célébrité, du divertissement, de l’avoir» et obtenant tout ce qu’il voulait. Mais jamais le bonheur. «J’avais tout ce qui me semblait utile et nécessaire à mon bonheur, et pourtant, je me sentais seul, vide, pas aimé, et ma vie n’avait aucun sens

(...) Et un jour, son frère lui annonce qu’il s’est converti. «Il avait rencontré Dieu dans les yeux d’une petite fille pauvre du Cap-vert, où il travaillait.» C’est racontant cette expérience de Dieu que Maurizio «a débuté un autre chemin», à la recherche lui aussi, «de cette joie».

Maurizio a rencontré Dieu à son tour à travers les jeunes «qui ont éprouvé tant de difficultés», accueillis par la communauté Nuovi Orizzonti. Une expérience à la fois douloureuse et de renaissance, qu’il a vécue en versant de nombreuses larmes. «Il a fallu tout un parcours de connaissance de soi, et de guérison de cœur, pour me retrouver, et trouver Dieu dans mon cœur.» C’est «grâce à ses larmes», qu’il a retrouvé le chemin de la foi et est aujourd’hui, avec sa femme, un «instrument de l’amour du Père». (...)

Après ces témoignages de souffrances et de consolation,
le Pape François a prononcé une méditation.


Après chaque témoignage, introduit par des lectures bibliques, une bougie allumée a été portée devant la relique de Notre-Dame des Larmes de Syracuse, dans lequel, les larmes humaines qui sont coulée du bas-relief en 1953 ont été recueillies.


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
 
Vatican : Veillée pour "essuyer les larmes" - Des témoignages poignants de consolation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Prières-
Sauter vers: