VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Anne
Co-Fondateur


Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mar Avr 19 2016, 10:30

Nous fêtons ces jours-ci le centième anniversaire de la première apparition au cours de laquelle l'Ange de la Paix a parlé aux petits pastoureaux. La date de cette apparition n'est pas connue avec exactitude, car les petits voyants n'en ont pas parlé tout de suite et il n'y avait aucun témoin. Dans son 4ème mémoire, sœur Lucie explique : « Je ne peux préciser les dates avec exactitude, car à cette époque, je ne savais pas encore compter les années, ni même les mois, ni même les jours de la semaine. Il me semble malgré tout que ce devait être au printemps de 1916 que l'Ange nous apparut la première fois à notre Loca du Cabeço. »

Lucie rapporte l'événement de façon pratiquement identique dans les 2ème et 4ème mémoires. Voici la version du 4ème mémoire qui est un peu plus complète :
Ce jour-là, nous étions montés sur le versant à la recherche d'un abri, et après avoir goûté et prié, nous avons commencé à voir à quelque distance, au-dessus des arbres qui s'étendaient vers l'est, une lumière plus blanche que la neige, ayant la forme d'un jeune homme, lumière transparente, plus brillante qu'un cristal traversé par les rayons du soleil. À mesure que l'apparition s'approchait, nous pouvions mieux distinguer ses traits. [Dans le 2ème mémoire, Lucie précise qu'elle avait l'apparence d'un jeune homme de 14 ou 15 ans] Nous étions surpris et à demi absorbés. Nous ne disions mot.
En arrivant près de nous, l'Ange nous dit : « N'ayez pas peur. Je suis l'Ange de la Paix. Priez avec moi. » Et s'agenouillant à terre, il baissa le front jusqu'au sol. Poussés par un mouvement surnaturel, nous l'imitâmes et nous répétâmes les paroles que nous lui entendions prononcer : « Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas, qui ne Vous aiment pas. »
Après avoir répété cette prière trois fois, il se releva et nous dit : « Priez ainsi. Les Cœurs de Jésus et de Marie sont attentifs à la voix de vos supplications. » Et il disparut.
Voilà donc les toutes premières paroles du Ciel dans cette histoire de Fatima. On ne saurait trop les méditer tant elles sont riches d'enseignement.

L'Ange de la Paix


« Ne craignez pas ! Je suis l'Ange de la Paix. » Il y a dans cette première phrase une résonance toute évangélique. En effet, la présence d'un ange saisit toujours les témoins de stupeur. Comme à Zacharie dans le temple de Jérusalem (Luc I, 13), à la Sainte Vierge dans la maison de Nazareth (Luc I, 30), aux bergers de Bethléem (Luc II, 10) ou aux femmes venues au tombeau (Mat XXVIII, 5 ; Mc XVI, 6), l'Ange commence par dire : « Ne craignez pas ».
De plus, ici, il donne son nom : « Je suis l'Ange de la Paix ». Dans notre monde actuellement si tourmenté par les guerres et les troubles de toutes sortes, Dieu nous a envoyé l'Ange de la Paix pour nous enseigner. Ne convient-il pas plus que jamais de suivre les recommandations qu'il nous a données il y a maintenant cent ans ?
Et que demande-t-il ? « Priez avec moi ». Il réitérera sa demande juste avant de disparaître en disant : « Priez ainsi ». Un envoyé de Dieu est venu non seulement pour nous enseigner à prier, mais aussi pour prier "avec" nous. Or, nous dit l'Évangile, les Anges voient constamment la face de Dieu (Mat XVIII, 10). Est-il possible d'avoir maître plus autorisé pour nous enseigner à prier ? Sa brève apparition nous instruit sur plusieurs points : l'attitude convenable pour prier, la prière elle-même, les fruits de cette prière et à qui l'adresser.

L'attitude de l'Ange


Comment prie l'Ange ? « S'agenouillant à terre, il baissa le front jusqu'au sol ». Il y a là un enseignement d'une grande importance : tout Ange qu'il est, malgré sa perfection, pour prier il n'hésite pas non seulement à s'agenouiller, mais aussi à baisser le front jusqu'à terre. Quelle humilité alors qu'il « était de lumière » selon l'expression employée par Lucie en réponse à une question du Chanoine Barthas ! La première qualité de la prière est l'humilité. Nous le voyons parfaitement dans la parabole du pharisien et du publicain. L'Ange vient nous rappeler que, même pour un être aussi parfait qu'un ange, devant la majesté de Dieu, il convient d'adopter une attitude empreinte de la plus grande humilité en s'agenouillant puis en s'inclinant le front jusqu'au sol ! Dès ce moment, les petits pastoureaux l'imiteront. Lucie précise dans son 2ème mémoire : « Depuis lors, nous restions longtemps prosternés répétant ces prières parfois jusqu'à en tomber de fatigue ».

La prière enseignée par l'Ange


Quelle prière enseigne-t-il ? Une prière pour demander pardon pour tous les péchés commis par les hommes. Nous avons déjà dit comment cette prière constituait un point essentiel du message de Fatima (voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). Nous y reviendrons plus en détail dans une prochaine lettre, tant ce point est important.

À qui s'adresse cette prière ?

L'Ange indique ensuite à qui doit être adressée cette prière : aux deux cœurs unis de Jésus et de Marie. Là encore, voilà rappelée une profonde vérité : les cœurs de Jésus et Maris sont inséparables. Déjà saint Jean Eudes avait souligné ce point et d'autres prédicateurs à sa suite. Ici c'est l'Ange de la Paix lui-même qui nous le dit.

Les fruits de cette prière


Si nous prions ainsi, dit l'Ange, Jésus et Marie « seront attentifs à la voix de nos supplications ». Quelle merveilleuse promesse ! Dès lors, ne convient-il pas d'imiter l'Ange dans tout ce qu'il a fait et dit, comme l'ont spontanément fait Lucie, François et Jacinthe ? Si nous prions comme l'Ange le leur a appris, alors Jésus et Marie seront attentifs à toutes nos préoccupations, à nos inquiétudes sur l'avenir du monde en général et de notre pays en particulier, à nos craintes sur les menaces pesant sur notre famille, nos enfants, etc.
Alors pour être délivré de tous ces tourments, pour que la paix revienne dans le monde et dans notre pays, prions comme l'Ange l'a appris à Lucie, François et Jacinthe : à genoux, le front à terre en répétant trois fois cette courte prière.
En union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie.

Yves de Lassus
Président de Cap Fatima 2017 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre


Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mar Avr 19 2016, 10:34

Citation :
« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas, qui ne Vous aiment pas. »

Une prière que je récite tous les matins et après avoir reçu Jésus

Peut être devrions nous la dire très souvent,au cours de notre journée,nous rappelant à quel point Dieu est offensé
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur


Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mar Avr 19 2016, 11:02

Dans le passé, j'avais ma liste de prières quotidiennes. Les années passant... c'est l'Esprit Saint qui a cette liste    Il est moins compliqué que moi. Il m'inspire et nous prions (et chantons) ensemble  coeur  


L-A

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jacquespascal
membre


Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mar Avr 19 2016, 21:15


Citation :
« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas, qui ne Vous aiment pas. »

C'est une prière de repentance !

Dans l'attitude de l'ange , on retrouve cette attitude d'humilité et après la prière de repentance !
Revenir en haut Aller en bas
jacquespascal
membre


Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: l'intercession   Mar Avr 19 2016, 21:19


L'humilié et la repentance amène à la prière d'intercession !
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre


Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mer Avr 20 2016, 03:46

Citation :
Il m'inspire et nous prions (et chantons) ensemble
La plus belle prière,celle que je préfère,un coeur à coeur avec Dieu



Jacquespascal a écrit:
L'humilié et la repentance amène à la prière d'intercession !

Bien sur,et la prière de l'ange est une prière de repentance qu'il nous demande
Mais c'est lorsque nous avons vraiment une relation avec Jésus, un coeur à coeur,le désir de le connaitre mieux ,le servir,que ce genre de prière porte des fruits.En plus nous y mettons tout notre coeur,bouleversé d'avoir la certitude que c'est le ciel qui nous le demande,que Dieu est blessé
Sinon ça devient des "blabla",On rabâche comme des robots colombe paix
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur


Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Lun Avr 25 2016, 10:48

Pour éviter le blabla auquel tu fais allusion marie-rose, je laisse l'Esprit Saint m'inspirer. Ma prière devient donc unique même si elle est appelée à se répéter... 

L-A  Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre


Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mar Avr 26 2016, 04:11

Citation :
Pour éviter le blabla auquel tu fais allusion marie-rose, je laisse l'Esprit Saint m'inspirer

Alors là! il a du boulot avec moi l'Esprit Saint !
Pour le "Notre Père",ça va,je ne me lasserais pas de le réciter,cette prière m'arrache des larmes,je la trouve si profonde,et de savoir que Jésus lui même l'a enseignée,me donne de la réciter sans me lasser
Mais pour "Je vous salue Marie" autant je la dis avec le coeur,autant,pour le chapelet,j'ai l'impression de "rabacher comme les paiens"
Pardon ma maman du ciel
J'ai beau méditer,je trouve trop long,je récite mon chapelet plus par obéissance blah-blah
Revenir en haut Aller en bas
COQUELICOT
Modérateur


Date d'inscription : 06/09/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mar Avr 26 2016, 05:46

pas de culpabilité car chacun prie selon son coeur.....et nous pouvons faire les deux !

Marie demande le rosaire accompagné de ses méditations dans un temps de la journée,
ensuite votre coeur peut prier librement par des prières jaculatoires !

prononcer le nom de Jésus, de Marie, de Joseph, des saints......est déjà une prière qui ne demande pas beaucoup d'effort !

plus que jamais en union

_________________
Tout vient de Dieu
tout lui appartient
tout lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assistant


Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mar Avr 26 2016, 06:55



marie-rose a écrit:
Citation :
Pour éviter le blabla auquel tu fais allusion marie-rose, je laisse l'Esprit Saint m'inspirer

Alors là! il a du boulot avec moi  l'Esprit Saint !
Pour le "Notre Père",ça va,je ne me lasserais pas de le réciter,cette prière m'arrache des larmes,je la trouve si profonde,et de savoir que Jésus lui même l'a enseignée,me donne de la réciter sans me lasser
Mais pour "Je vous salue Marie" autant je la dis avec le coeur,autant,pour le chapelet,j'ai l'impression de "rabacher comme les paiens"
Pardon ma maman du ciel
J'ai beau méditer,je trouve trop long,je récite mon chapelet plus par obéissance blah-blah


Je voudrais vous raconter une anecdote vraie. Le petit (petit à l'époque) Jakov, l'un des voyants de Medjugorje, qui devait aller à un entraînement de foot et était un peu en retard se décida quand même à prier rapidement un Je vous salue Marie que lui avait demandé la Sainte Vierge pour chaque jour (je ne sais dans quel contexte maintenant). Par la suite Elle lui montra un homme sur son lit de mort dans un pays étranger et lui dit que cet Ave Maria avait permis qu'il soit sauvé ! ...

Chaque Je vous salue Marie ainsi peut aider pour un but particulier, même si nous évidemment ne le connaissons pas forcément - et même la plupart du temps ...

Ce n'est donc pas un rabâchage mais une occasion de faire du bien à soi-même et à ses proches et à tous ... Le Rosaire est la prière préférée de Marie la Maman de Jésus et notre Maman aussi ... Elle est la Victorieuse finale et son Rosaire, plus il est prié plus il permet d'enchaîner les puissances du mal ...

Un (excellent) prêtre que je connais a dit en homélie qu'il y a bien plus de mérite à dire dans la difficulté son chapelet que dans l'extase. Alors ne pas se décourager si le chapelet est parfois "dur" à prier ou si on a de la distraction - ce qui est il me semble assez fréquent et le cas de beaucoup ... - ainsi sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la sainte Face :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :
La puissance de la prière

"Qu'elle est donc grande la puissance de la Prière! on dirait une reine ayant à chaque instant libre accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu'elle demande. Il n'est point nécessaire pour etre exaucée de lire dans un livre une belle formule composée pour la circonstance; s'il en était ainsi... hélas! que je serais à plaindre! ... En dehors de l'office Divin que je suis bien indigne de réciter, je n'ai pas le courage de m'astreindre à chercher dans les livres de belles prières, cela me fait mal à la téte, il y en a tant!.. et puis elles sont toutes plus belles les unes que les autres... Je ne saurais les réciter toutes et ne sachant laquelle choisir, je fais comme les enfants qui ne savent pas lire, je dis tout simplement au Bon Dieu ce que je veux lui dire, sans faire de belles phrases et toujours Il me comprend... Pour moi la prière, c’est un élan du coeur, c'est un simple regard jeté vers le Ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au sein de l'épreuve comme au sein de la joie; enfin c'est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l'áme et m'unit à Jésus.

Je ne voudrais pas cependant, ma Mère bien-aimée, que vous croyiez que les prières faites en commun au choeur, ou dans les ermitages , je les récite sans dévotion. Au contraire j’aime beaucoup les prières communes car Jésus a promis de se trouver au milieu de ceux qui s'assemblent en son nom, je sens alors que la ferveur de mes soeurs supplée à la mienne, mais toute seule (j’ai honte de l’avouer) la récitation du chapelet me coute plus que de mettre un instrument de pénitence…Je sens que je le dis mal, j’ai beau m’efforcer de méditer les mystères du rosaire, je n’arrive pas à fixer mon esprit…Longtemps je me suis désolée de ce manque de dévotion qui m’étonnait, car j’aime tant la Sainte Vierge qu’il devrait m’etre facile de faire en son honneur des prières qui lui sont agréables. Maintenant je me désole moins, je pense que la Reine des Cieux étant ma Mère, elle doit voir ma bonne volonté et qu’elle s’en contente."



Prière

“O mon Dieu! Je vous demande pour moi et pour ceux qui me sont chers la grace d’accomplir parfaitement votre sainte volonté, d’accepter pour votre amour les joies et les peines de cette vie passegère afin que nous soyons un jour réunis dans les Cieux pour toute l’étenité.”

Ainsi soit-il.



(S. Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face, Manuscrit C, Oeuvres Complètes, DDB- Cerf, Paris 1997, pp. 268-269; Id. Prières, p.968)

Préparé par la Pontificale Université du Latran




Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre


Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mar Avr 26 2016, 08:10

Merci Territoire en héritage pour ces belles explications
A une époque où j'allais vraiment mal,une nuit, je sentais la présence du diable dans mon sommeil
Terrifiant!ça faisait si réel!!!
En fait il essayait de me tourmenter et le pire c'est cette présence,cette présence de mort! d'horreur!je ne le voyais pas ,je le sentais je percevais difficile, à expliquer.
Bref,j'étais consciente que je dormais et essayais de me réveillais afin de ne plus le sentir!Et lui doublait d'efforts pour m'empêcher de me réveiller,(impossible de trouver les mots pour expliquer)
Cette présence je ne suis pas prête de l"'oublier affraid
Dans mon sommeil,j'appelais Jésus et Marie, et à un moment,je me suis rappelée que Marie lui écrase la tête
J'ai commencé à réciter un "je vous salue Marie"
Tout a disparu,comme par magie!J'ai senti Marie passait,sans la voir,à la fois discrète,douce,et hop!J'avais l'impression de me détendre et Plus rien!
Je me suis réveillée.Avec un amour pour notre maman! J'en ai pleuré de joie,me rendant compte de l'importance de cette prière
coquelicot a écrit:

prononcer le nom de Jésus, de Marie, de Joseph,
Sans arrêt,prononcer ces trois noms me font un tel bien!
C'est un peu comme se réfugier dans le foyer de la Sainte famille,accourir dans leurs bras
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assistant


Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Mer Avr 27 2016, 06:56



marie-rose a écrit:
Merci Territoire en héritage pour ces belles explications
A une époque où j'allais vraiment mal,une nuit, je sentais la présence du diable dans mon sommeil
Terrifiant!ça faisait si réel!!!
En fait il essayait de me tourmenter et le pire c'est cette présence,cette présence de mort! d'horreur!je ne le voyais pas ,je le sentais je percevais difficile, à expliquer.
Bref,j'étais consciente que je dormais et essayais de me réveillais afin de ne plus le sentir!Et lui doublait d'efforts pour m'empêcher de me réveiller,(impossible de trouver les mots pour expliquer)
Cette présence je ne suis pas prête de l"'oublier affraid
Dans mon sommeil,j'appelais Jésus et Marie, et à un moment,je me suis rappelée que Marie lui écrase la tête
J'ai commencé à réciter un "je vous salue Marie"
Tout a disparu,comme par magie!J'ai senti  Marie passait,sans la voir,à la fois discrète,douce,et hop!J'avais l'impression de me détendre et Plus rien!
Je me suis réveillée.Avec un amour pour notre maman! J'en ai pleuré de joie,me rendant compte de l'importance de cette prière


coquelicot a écrit:

prononcer le nom de Jésus, de Marie, de Joseph,
Sans arrêt,prononcer ces trois noms me font un tel bien!
C'est un peu comme se réfugier dans le foyer de la Sainte famille,accourir dans leurs bras


Merci beaucoup marie-rose pour votre témoignage fort et qui redémontre la puissance des "Je vous salue Marie" ...

Un seul Ave Maria fait trembler tout l'enfer disait le saint Curé d'Ars  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Le St Curé d’Ars disait : "Un seul Ave Maria fait trembler tout l’enfer" ! A plus forte raison, un chapelet ou un rosaire peuvent-ils faire fuire des légions d’anges mauvais. Avec les moyens que met à notre disposition l’Eglise, il est possible de s’en débarasser et de les faire fuir et demeurer ensuite dans la grâce de Dieu. ...




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)   Aujourd'hui à 13:09

Revenir en haut Aller en bas
 
La prière de l'Ange à Fatima (récit de Soeur Lucie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Prières-
Sauter vers: