VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Sondage - Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon, doit-il démissionner ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Sondage - Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon, doit-il démissionner ?    Lun Mar 14 2016, 13:07

Citation :

Sondage -

Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon,
doit-il démissionner ?



(35886 votants)

Oui (25120 votants)
70%
Non (10766 votants)
30%

Source : http://www.lepoint.fr/sondages-oui-non/



Pour participer au vote, aller à l'adresse du lien indiqué...

Mais bien sûr que Mgr Barbarin ne doit pas démissionner !
Toute cette campagne contre Mgr Barbarin, à propos d'un
prêtre pédophile qui aurait été "protégé" par lui, m'apparait
comme une campagne de dénigrement pour abattre
cet évêque valeureux.

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: «Affaire Barbarin»: derrière le lynchage…   Lun Mar 14 2016, 16:13

Citation :

«Affaire Barbarin»:
derrière le lynchage…



Philippe Barbarin pris en otage pour un mauvais combat.

(...)
Nous assistons depuis quelques jours à un lynchage médiatico-judiciaire en grand comme la presse et les réseaux en raffolent. Et cette fois-ci, tout le monde s’y met, car quand il s’agit de bouffer du curé rares sont ceux qui manquent à l’appel. Les cathos se défendant comme des manches, c’est d’autant plus facile. Acteurs importants du processus de sacralisation des victimes, revendiquant la pratique de la miséricorde, la présentation de la joue gauche quand on leur frappe la droite, et accordant à la prière des vertus auxquelles ils sont les seuls à croire, ils constituent une cible confortable.

(...)

Le mainstream libéral-libertaire y voit, lui, une aubaine. D’abord, en matière de pédophilie, on va soigneusement éviter de revenir sur certains dossiers sensibles, notamment dans la littérature, ou mener campagne contre les abominations des mariages imposés à des petites filles dans le monde arabe. On ne dénonce pas ses amis, on leur donne des Légions d’honneur. En contrepartie, on va s’acharner sur les pauvres, sur ce quart-monde où règne la barbarie de l’inceste, en attrapant au passage un curé pour faire bonne mesure comme dans l’affaire d’Outreau. Parce qu’ils sont pénibles ces curés, le pied sur le frein concernant la marchandisation du corps, ils sont contre la GPA, la vente d’organes. Et ça, les grands penseurs libéraux comme Pierre Bergé et Jean Tirole, cela les contrarie. Alors, la caisse de résonance des réseaux aidant, le cardinal a droit à un lynchage médiatico-judiciaire version premium. Médiatique parce que c’est actuellement un bombardement ininterrompu, et judiciaire car c’est dans cet espace désormais saisi, que les lyncheurs vont trouver la matière de toutes les manipulations et déformations.

Et la protection de l’enfance dans tout ça ?

Et la protection de l’enfance dans tout ça ? Elle n’a dans ce cirque médiatique aucune place. Juste un exemple, parmi tous les aboyeurs qui s’en prévalent, aucun ne doit savoir que cette compétence publique est celle des Conseils départementaux. Qui, à bout de ressources, les exercent difficilement. Avons-nous entendu l’un d’entre eux critiquer les baisses drastiques de budget ? S’intéresser aux enfants des très pauvres, et puis quoi encore ? Non, là il faut déchiqueter un intellectuel à soutane, c’est plus important.

Parce que tout d’abord de qui parle-t-on ? De Philippe Barbarin, intellectuel solide, bardé de diplômes, une des voix fermes de l’église de France. Assez novateur dans ses pratiques œcuméniques, il bénéficiait jusqu’à présent d’un vrai prestige et d’une réelle influence. Pour mener un combat contre l’église catholique, sa figure était donc la cible idéale.

(...)

Des faits a priori prescrits…

Quelques observations juridiques tout d’abord, les règles de la prescription qui s’appliquent sont celles du moment de la commission des faits. En application de celles-ci, si ces faits étaient établis au regard de chacun des plaignants, ils seraient a priori prescrits. Quant à ce qui serait reproché à Philippe Barbarin, on l’accuse de « non-dénonciation de crime » pour n’avoir pas dénoncé en 2007 des faits « d’agressions sexuelles » datant de 16 ans ans et de « mise en danger délibéré d’autrui », pour, en ne déplaçant pas le prêtre, avoir ainsi « exposé » ses élèves du catéchisme. Deux énormités, puisque tout d’abord l’« agression sexuelle » est un délit et non un crime, et ensuite que la mise en danger délibéré d’autrui consiste en la violation volontaire d’une réglementation particulière de sécurité prévue par la loi ou le règlement pouvant provoquer mort ou blessures physiques, ce qui n’a rien à voir. Tout cela ne va pas empêcher la multiplication quasi quotidienne des dépôts de plaintes, visant la cible principale Philippe Barbarin. Et on peut craindre de voir arriver les plaintes pour viol, à la fois pour contourner les obstacles juridiques et alimenter la machine médiatique.

Parce que venons-en maintenant à la vraie question qui se pose dans cette affaire. L’horreur ressentie de la pédophilie est un des universaux anthropologiques. Toutes les cultures la connaissent, mais l’appréhendent parfois de façon diverses. Pour ce qui me concerne, c’est d’une d’incompréhension terrifiée que je regarde l’existence de pulsions sexuelles envers les enfants. Et le passage à l’acte est pour moi, d’abord et avant tout, un crime. Qui relève par conséquent de la punition y compris pour ce qu’elle porte d’assouvissement d’une sorte de vengeance. Cette perversion est malheureusement répandue, et depuis toujours. Dans la société française, elle a relevé longtemps du non-dit, de forme d’excuses sociales, et en tout cas de traitement discret, et souvent muet dans les familles, dans les groupes et aussi bien sûr dans l’église. Où se pose un problème particulier, lié d’abord qu’on le veuille ou non au célibat des prêtres et ensuite à la terrible transgression de la parole de Jésus : « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait » (Matthieu chapitre 25,34 – 40).
(...)

Dans l’affaire de Lyon, il n’est pas sûr que les victimes présumées qui décident d’agir maintenant après s’être tues pendant 25 ans et plus, trouvent dans le combat judiciaire qu’elles engagent ou qu’on les incite à engager les satisfactions ou les apaisements qu’elles attendent. Par expérience, je crains pour elles le résultat contraire.

Et c’est ce qui est particulièrement gênant dans l’affaire Barbarin. Car celui-ci est pris en otage dans un combat contre l’église sur les questions sociétales, et pour plusieurs raisons comme l’établit l’examen de la cohorte partie à la chasse à l’évêque.
Ce combat est recevable et parfois à mes yeux justifié. Encore faut-il le mener loyalement, sans manipuler les victimes et sans instrumentaliser la justice. Et surtout sans se lancer dans des opérations médiatiques de lynchage dont il importe de mesurer la violence sur ceux qui la subissent et le caractère déshonorant pour une société qui se prétend civilisée.

Ami cathos, les chiens ont les crocs bien plantés dans vos mollets. Il va falloir penser à vous défendre, ils ne vous lâcheront pas. Et je doute que la prière et les actions de grâce soient très efficaces.

   Sur un site de pétitions en ligne, on en trouve désormais une qui réclame la « démission » de l’évêque de Lyon. Avec un étonnant culot, car c’est une question qui concerne exclusivement les catholiques en général, et ses ouailles en particulier…


Source : http://www.vududroit.com/2016/03/affaire-barbarin-derriere-le-lynchage/


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Sondage - Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon, doit-il démissionner ?    Lun Mar 14 2016, 22:02

Citation :

Réaction du cardinal Barbarin
après une nouvelle plainte :
tristesse et consternation



Publié le 14 mars 2016

Le cardinal Philippe Barbarin a appris avec tristesse et consternation qu’une plainte avait été déposée à son encontre pour « mise en danger de la vie d’autrui et provocation au suicide ».

Tout en comprenant la détresse de toute personne ayant pu être victime d’actes d’autant plus inadmissibles qu’ils auraient été commis par un prêtre, le cardinal ne peut que manifester sa profonde incompréhension face à cette plainte.

Des faits d’agressions sexuelles auraient été commis par un prêtre du diocèse de Lyon en 1990 et 1993, alors que le plaignant avait 16 puis 19 ans. C’est en 2009, soit respectivement 19 et 16 ans après les faits présumés, que le plaignant rencontre le cardinal Barbarin et lui fait part de son projet de porter plainte. Cette plainte sera déposée et classée sans suite par la justice.

C’est avec douleur que le cardinal Barbarin se voit accuser aujourd’hui de manière aussi injustifiée, tant il est évident qu’en aucun cas il n’a ni mis en danger la vie d’autrui, ni encouragé quiconque à se suicider. Le cardinal Barbarin demande solennellement à ce que chacun laisse la justice enquêter dans la sérénité. L’intérêt des plaignants comme celui des personnes visées dans les plaintes est que la justice établisse la vérité. Comme il l’a déjà évoqué à plusieurs reprises, il coopérera en toute transparence avec la justice, à la disposition de laquelle il se tient avec confiance.

Manifestant à nouveau son plus profond soutien, sa disponibilité et sa compassion à l’égard de toute victime, il demande néanmoins que soient respectés ses droits, son honneur et la présomption d’innocence.

Le cardinal Barbarin se rend actuellement à Lourdes pour l’assemblée plénière de la conférence des évêques de France : il invite les catholiques de son diocèse à la prière pour toutes les victimes, pour que la vérité soit faite, et que la paix revienne.


Source : http://lyon.catholique.fr/?Reaction-du-cardinal-Barbarin


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Sondage - Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon, doit-il démissionner ?    Mar Mar 15 2016, 12:08

Si nous devions être équitables et dans la comparaison, combien de directeurs d'école devraient être traînés en justice pour avoir déplacé un instituteur pédophile     s\'interroger

La religion catholique a été séparée de l'Etat français en 1905 mais cela reste difficile d'effacer dans les consciences, la puissance qu'exercent l'habit sacerdotal et ses valeurs morales chrétiennes sur notre société même apostate. Qu'on le veuille ou non, Dieu est Présent !

J'ai particulièrement aimé la réaction sans complaisance du Pape François.

Pape François a écrit:

Des «actes méprisables» donc qui sont comme un «culte sacrilège» dans l'esprit du pape parce que ces «petits garçons et petites filles» leur avaient été «confiés pour leur charisme sacerdotal qui devait les conduire à Dieu» mais «ils les ont sacrifiés à l'idole de leur concupiscence».
Développant cette même idée devant la presse dans l'avion qui le ramenait de Terre Sainte, le pape François avait alors comparé cette déviation à une «messe noire». Ce qu'il a appelé, hier, une «profanation de l'image même créée par Dieu»,
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/

Sur BFMTV, ce midi j'ai écouté l'interview de Mgr Barbarin. C'est très triste de voir un Primat des Gaules entrer dans la fosse aux médias. 
J'ose espérer que justice sera faite pour les pauvres victimes même s'il y a prescription. 

Ce Cardinal me touchant particulièrement spirituellement, je lui souhaite la grâce du Prophète Daniel.

Daniel 6 a écrit:
23 Mon Dieu a envoyé son ange et fermé la gueule des lions. Ils ne m'ont fait aucun mal, parce que j'ai été trouvé innocent devant lui. Devant toi non plus, roi, je n'avais rien fait de mal.»
24 Le roi fut alors tout heureux et ordonna de faire sortir Daniel de la fosse. Daniel fut retiré de la fosse. On ne trouva aucune blessure sur lui, parce qu'il avait eu confiance en son Dieu.

L-A  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
avatar

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: Sondage - Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon, doit-il démissionner ?    Mar Mar 15 2016, 12:46

Avez vous vu Manuel Valls aux infos à propose de cette histoire?Il en perd pas une celui là!!!
Pourquoi n'intervient t il pas pour les instituteurs pédophile?!


Quand à ces histoires de prêtres pédophiles, le silence de certains hommes d'Eglise me donne envie de vomir!
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Sondage - Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon, doit-il démissionner ?    Mar Mar 15 2016, 13:24

marie-rose a écrit:
Avez vous vu Manuel Valls aux infos à propose de cette histoire?Il en perd pas une celui là!!!
Pourquoi n'intervient t il pas pour les instituteurs pédophile?!


Bonjour Marie-Rose,

Je vois que l'avocat du cardinal Barbarin vient de réagir fermement aux propos déplacés de Manuel Valls :

Pédophilie dans l'Eglise: l'avocat du cardinal Barbarin
appelle "Manuel Valls à modérer ses propos"




Bien dit !



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Abus dans le diocèse de Lyon : réponse du père Lombardi à l'association "La parole libérée"   Mar Mar 15 2016, 15:45

Citation :

Abus dans le diocèse de Lyon :
réponse du père Lombardi
à l'association "La parole libérée"



Le père Federico Lombardi a réagi, ce mardi 15 mars 2016, à propos de la lettre publiée par l'association "La parole libérée", qui accuse les responsables du diocèse de Lyon, parmi lesquels le cardinal Philippe Barbarin en personne, d'avoir couvert les agissements d'un prêtre pédophile, pour des actes antérieurs de plus d'une décennies à la nomination du cardinal Barbarin dans le diocèse de Lyon.
(...)
Sur le cas évoqué, la justice française a récemment ouvert une enquête, dont il est opportun d'attendre le résultat. Quel qu'il puisse être, eu égard à son sens de la responsabilité, on doit manifester estime et respect envers le cardinal Barbarin. Ceci ne saurait être considéré comme une offense à l'endroit de qui que ce soit.

Il ressort du document rendu public que ses auteurs désirent être reçus par le Saint-Père. Or, en principe, la requête d'une audience papale privée ne passe pas par la presse. Sa publication tend évidemment à exercer une forte pression médiatique.

Jusqu'ici, les rencontres de victimes d'abus sexuels par les Papes se sont déroulées après qu'on se soit assuré du climat d'écoute et de dialogue nécessaire pour porter des fruits spirituels», conclut le père Federico Lombardi.


Source : http://fr.radiovaticana.va/news/2016/03/15/affaire_preynat__le_p%C3%A8re_lombardi_r%C3%A9agit_%C3%A0_la_lettre_de_lassociation_la_parole_lib%C3%A9r%C3%A9e/1215555


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Sondage - Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon, doit-il démissionner ?    Mar Mar 15 2016, 16:02

Citation :

Pédophilie :
conférence de presse de la CEF


Ajoutée le 15 mars 2016

Mgr Pontier, président de la Conférence des évêques de France,
le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon et Mgr Stanislas Lalanne,
évêque de Pontoise et président de la Cellule de veille sur la pédophilie
se sont exprimés ce mardi 15 mars 2016 lors d'une conférence
de presse à Lourdes au premier jour de l'assemblée plénière
de la conférence épiscopale. Ils ont également répondu
aux questions des journalistes.

Mgr Barbarin s'exprime à partir de 10:30 min du clip ci-dessous :




Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sondage - Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon, doit-il démissionner ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sondage - Monseigneur Barbarin, cardinal de Lyon, doit-il démissionner ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Église Catholique Romaine-
Sauter vers: