VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

  François et Luther

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: François et Luther   Mer Jan 27 2016, 22:07

Citation :

François et Luther



par Gérard Leclerc

mercredi 27 janvier 2016

Le Pape se rendra donc en Suède le 31 octobre prochain, où il rencontrera le révérend chilien Martin Junge, secrétaire général de la Fédération luthérienne, à l’occasion des cinq cents ans de la réforme protestante. La Suède est d’évidence un pays à forte majorité luthérienne (en dépit d’une très faible pratique religieuse), dont l’histoire a été profondément marquée par la Réforme. Pourquoi la Suède plutôt que l’Allemagne, patrie de Martin Luther ? L’explication avancée est que Benoît XVI s’est déjà rendu sur les pas de Luther a Erfurt.Il s’agirait de prendre quelque distance avec la célébration en Allemagne, pour que le Pape n’absorbe pas, en quelque sorte, toute la lumière sur lui, en laissant nos frères luthériens présider eux-mêmes l’anniversaire de la Réforme.

Déjà, des critiques s’élèvent du côté traditionaliste contre cette initiative papale, eu égard à la distance qui sépare l’Église catholique du protestantisme aujourd’hui. Mais François n’ignore rien de cette distance, et de ce qui a pu encore la creuser ces dernières années, notamment en Suède. Cela ne justifie pas l’abandon du souci de l’unité, qui n’est pas quelque chose de secondaire dans les objectifs ecclésiaux. Encore faut-il savoir exactement de quoi il s’agit. La rencontre entre chrétiens, sous l’égide de l’œcuménisme, n’obéit pas à des règles formelles d’ordre diplomatique. Elle se justifie par la recherche exigeante de l’héritage authentique, dont nous devrions être solidairement responsables. Le dialogue œcuménique est une sorte de discipline théologique et spirituelle, qui requiert des connaissances très ciblées, d’autant que nos Églises séparées ont connu des développements parallèles durant cinq siècles, dans le cas de la Réforme.

Un théologien catholique, d’autant plus averti de la pensée de Luther qu’il venait lui-même du protestantisme, le père Louis Bouyer, expliquait que l’intuition initiale de Luther n’était pas du tout critiquable en elle-même, puisqu’il s’agissait de retrouver dans toute sa force un Dieu qui nous sauve gratuitement, sans que nous puissions prétendre au Salut qu’il nous apporte. C’est cette intuition qu’il faudrait retrouver dans toute sa force, pour percevoir ensemble les profondeurs de l’Amour dont nous sommes aimés.


Chronique diffusée sur Radio Notre-Dame le 27 janvier 2016.

http://www.france-catholique.fr/Francois-et-Luther.html


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
 
François et Luther
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Église Catholique Romaine-
Sauter vers: