VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 L'islam, en tant que système politique totalitaire, selon le cheikh Haitham al-Haddad ? (Vidéo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: L'islam, en tant que système politique totalitaire, selon le cheikh Haitham al-Haddad ? (Vidéo)   Mer Jan 06 2016, 12:33

Citation :

L'islam, en tant que
système politique totalitaire,
selon le cheikh Haitham al-Haddad


Ajoutée le 4 janv. 2016



Le cheikh Haitham al-Haddad, basé au Royaume-Uni, justifie la peine de mort pour ceux qui osent quitter l'islam en invoquant le fait que l'islam n'est pas qu'une religion: «L'islam est un mode de vie, basé sur une religion. Donc l'islam est une allégeance politique. L'islam est un système politique. L'islam est un système financier. L'islam est un système social. L'islam est une vie personnelle. L'islam couvre tout.

Cette personne qui a quitté l'islam, elle sera le premier ennemi de l'islam et des musulmans et de l'islam et des pays musulmans.

La plus importante loyauté est la loyauté à l'islam dans son ensemble.

L'apostat, d'une perspective islamique, ne va pas à l'encontre de sa religion, parce que l'Islam n'est pas qu'une religion. L'islam est un mode de vie. Ainsi, il sera en train de changer son mode de vie, incluant son allégeance politique, incluant son allégeance religieuse, incluant tout.

Donc, définitivement, cette personne sera une menace pour l'État, pour les individus, pour tout le monde.
Et voilà pourquoi la punition pour apostasie est la peine capitale.»




Il est bien vrai que le cheikh du clip ci-dessus a le genre de conviction extrémiste qui tend à nous décourager de toute entreprise de dialogue entre le christianisme et l'islam; mais bon! je pense aussi que c'est Dieu qui est "le Maître des évènements et de l'Histoire", et qu'Il peut faire tomber les plus résistantes murailles... et transformer également des coeurs de pierre en coeurs de chair. Alors, je ne désespère pas...

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assistant
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: L'islam, en tant que système politique totalitaire, selon le cheikh Haitham al-Haddad ? (Vidéo)   Mer Jan 06 2016, 16:41



Stan a écrit:
Citation :

L'islam, en tant que
système politique totalitaire,
selon le cheikh Haitham al-Haddad


Ajoutée le 4 janv. 2016



Le cheikh Haitham al-Haddad, basé au Royaume-Uni, justifie la peine de mort pour ceux qui osent quitter l'islam en invoquant le fait que l'islam n'est pas qu'une religion: «L'islam est un mode de vie, basé sur une religion. Donc l'islam est une allégeance politique. L'islam est un système politique. L'islam est un système financier. L'islam est un système social. L'islam est une vie personnelle. L'islam couvre tout.

Cette personne qui a quitté l'islam, elle sera le premier ennemi de l'islam et des musulmans et de l'islam et des pays musulmans.

La plus importante loyauté est la loyauté à l'islam dans son ensemble.

L'apostat, d'une perspective islamique, ne va pas à l'encontre de sa religion, parce que l'Islam n'est pas qu'une religion. L'islam est un mode de vie. Ainsi, il sera en train de changer son mode de vie, incluant son allégeance politique, incluant son allégeance religieuse, incluant tout.

Donc, définitivement, cette personne sera une menace pour l'État, pour les individus, pour tout le monde.
Et voilà pourquoi la punition pour apostasie est la peine capitale.»




Il est bien vrai que le cheikh du clip ci-dessus a le genre de conviction extrémiste qui tend à nous décourager de toute entreprise de dialogue entre le christianisme et l'islam; mais bon! je pense aussi que c'est Dieu qui est "le Maître des évènements et de l'Histoire", et qu'Il peut faire tomber les plus résistantes murailles... et transformer également des coeurs de pierre en coeurs de chair. Alors, je ne désespère pas...

Stan



La désignation malhonnête de "danger pour tout le monde" concernant tout apostat de l'islam et la déclaration de sa condamnation à mort vient de l'orgueil et du blasphème de ce cheikh comme l'illustre, par exemple, le texte ci-dessous du Cardinal Jean-Louis Tauran :


http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/France/Cardinal-Tauran-Nous-ne-dialoguons-pas-avec-ces-gens-!-2015-11-18-1382034


"Nous ne dialoguons pas avec ces gens ! Nous dialoguons avec la partie saine de l’islam, en espérant qu’elle ait de l’influence sur ces gens-là."


Citation :

Dans un entretien à l’agence vaticane I.Media, le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, estime que, si les récents attentats de Paris et de Saint-Denis ont tout d’une « guerre contre l’Occident », le dialogue de l’Église catholique avec « la partie saine » de l’islam doit se poursuivre.


Cardinal Jean-Louis Tauran : Il s’agit d’une guerre contre l’Occident, une guerre contre une civilisation ! Il faut évidemment faire travailler la raison, car même dans une guerre il y a des lois. C’est à mes yeux une nouvelle ère qui voit le jour car, autrefois, le terrorisme visait une personne, un pays ou un groupe… et désormais c’est le monde entier qui est visé. C’est une situation absolument précaire, tout peut désormais arriver n’importe où. Nous assistons aux premiers pas d’un nouveau monde qui commence aujourd’hui, non pas demain, et bien mal, avec des conséquences pour une ou deux générations. Mais le danger serait de laisser germer la haine, et c’est là que les chrétiens doivent montrer le pouvoir de l’amour.

De tels actes remettent-ils en question le dialogue avec l’islam ?

J.-L. T. : Non, bien au contraire ! Ces actes donnent bien sûr peu de crédibilité au dialogue interreligieux, mais la majeure partie des musulmans n’est pas comme cela. Ce sont des gens qui vivent normalement, qui ont l’amour du travail, d’élever leurs enfants, etc. Le dialogue est aussi notre devoir, en tant que chrétiens.

Parmi les catholiques, cependant, on peut percevoir des réactions vives après ces attentats revendiqués au nom de Dieu, certains reprochant à l’Église catholique d’être trop complaisante avec l’islam…

J.-L. T. : Nous ne dialoguons pas avec ces gens ! Nous dialoguons avec la partie saine de l’islam, en espérant qu’elle ait de l’influence sur ces gens-là. L’Église reconnaît qu’il y a des parcelles de vérité dans les autres religions. Tout ce qui est différent de nous n’est pas mauvais. Quant au terrorisme religieux, le pape François l’a dit, c’est un blasphème. On ne peut pas se servir ainsi de Dieu, c’est un mensonge.

Dès lors, où de tels actes trouvent-ils leur origine ?

J.-L. T. : Ce terrorisme se nourrit du vide spirituel de l’Europe. Tous ces jeunes gens qui s’enrôlent trouvent là une identité, un but, de l’argent. Ce qui manque en Europe, c’est la dimension spirituelle. Pourquoi tous ces jeunes partent-ils ? Parce qu’ils n’ont rien chez eux : pas de travail, pas de but dans la vie, et on leur donne immédiatement 1 000 dollars par mois, avec une catéchèse musulmane très rapide. La solution passe par l’éducation : l’école et l’université. Prenez par exemple un pays comme le Liban. Qu’est-ce qui a fait ce pays ? C’est l’école. Musulmans et chrétiens étaient tous ensemble, depuis le jardin d’enfant jusqu’au baccalauréat. La manière dont on enseigne l’histoire est aussi très importante.

Comment chacun de nous peut-il lutter contre cette barbarie ?

J.-L. T. : On lutte contre de tels actes en redoublant de cohérence dans notre vie. Un chrétien, dans le monde d’aujourd’hui, c’est quelqu’un qui pose question. À l’inverse, si nous ne posons pas question, nous ne sommes pas « le sel de la terre ». Il faut avoir le courage de la différence dans le monde d’aujourd’hui. En Europe, par exemple, un jeune enfant qui ose dire à l’école qu’il est le seul de sa classe à aller au catéchisme, qui est l’objet de la dérision de ses camarades, commence déjà à savoir ce que c’est que d’être chrétien.

La France n’a pas tardé à réagir en bombardant massivement des sites liés à Daech en Syrie. Est-ce la solution à vos yeux ?

J.-L. T. : Il y a le devoir d’un gouvernement d’assurer la sécurité des citoyens, la France est en état de légitime défense. Mais la France ne doit pas être seule, elle doit être accompagnée par la communauté internationale, en particulier pour aller sur le terrain.

Dans ce contexte, la visite du pape François en République centrafricaine, fin novembre, comporte-t-elle des risques ?

J.-L. T. : Je crois que le pape a toujours envie d’y aller. Il ne faut pas non plus s’enfermer dans la peur, car alors les djihadistes gagnent. Ils sont réellement dans une lutte contre la civilisation occidentale. D’ailleurs, Abou Bakr al-Baghdadi, le calife de l’État islamique, a dit qu’il voulait punir « l’imbécile de Hollande », mais surtout la ville de Paris, « capitale de la perversion » !

Et punir Paris qui « porte la bannière de la croix en Europe »…

J.-L. T. : J’aimerais bien que Paris porte l’étendard de la croix, mais je ne crois pas que ce soit le cas !
Recueilli au Vatican par Antoine-Marie Izoard (I.MEDIA)





Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: L'islam, en tant que système politique totalitaire, selon le cheikh Haitham al-Haddad ? (Vidéo)   Jeu Jan 07 2016, 10:54



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: L'islam, en tant que système politique totalitaire, selon le cheikh Haitham al-Haddad ? (Vidéo)   Jeu Jan 07 2016, 18:21

Les intercessions des Vêpres de ce soir :


L'intercession

Bénissons et prions Dieu
qui nous a manifesté son salut dans le Christ.


R/ Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde.


Nous te prions pour ceux qui te connaissent à la seule lumière de la raison :
— que leurs yeux s'ouvrent à la lumière de l'Évangile.

Nous te prions pour ceux qui travaillent à libérer les hommes de leurs chaînes :
— qu'ils reconnaissent dans le Christ la source de toute liberté.


Nous te prions pour les hommes de toutes religions qui te rendent un culte sincère :
— qu'ils parviennent à la lumière incomparable du Christ.


Nous te prions pour ceux qui croient en toi :
— qu'ils cherchent à te connaître davantage.

Nous te prions pour nos frères défunts :
— que la gloire où tu demeures les environne.


Notre Père ...

Oraison

Seigneur, avec ton Fils bien-aimé, l'aurore de ton jour éternel s'est levée sur toutes les nations : accorde à ton peuple de reconnaître la gloire de son Rédempteur et de parvenir à la lumière qui ne s'éteint pas.
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 55
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: L'islam, en tant que système politique totalitaire, selon le cheikh Haitham al-Haddad ? (Vidéo)   Jeu Jan 07 2016, 18:42

Stan a écrit:


Stan

Parce que satan est le "singeur de DIEU", parce qu'il en prend l'apparence et les attributs sans pour autant pouvoir les vivre ... il est facile de comprendre pourquoi les hommes se laissent entraîner dans les dérives de foi > tel l'islam ou autres sectes ... ou encore se laissent sombrer dans l'athéïsme ...

Parce que l'oeuvre satanique a totalement défiguré la Ste Face de Notre SEIGNEUR ... si l'homme de nos jours ne LE cherche pas dans l'UNION de son coeur au SACRE-COEUR de Jésus, ou encore dans l'ESPRIT SAINT qu'IL nous donne en partage ; alors dans sa superficialité d'être l'homme ne peut que rejeter LE SAUVEUR-REDEMPTEUR, son SAUVEUR-REDEMPTEUR ... !!!

Et nous, petits Roitelets des Cieux en ce monde, que pouvons nous donc faire ?
Révélons, osons révéler le VRAI VISAGE de Notre SEIGNEUR défiguré par les mauvais actes, crachats et autres vilénies des sbires de l'adversaire satanique ... osons laver la Ste face de Notre SEIGNEUR avec les pleurs de notre si pauvre coeur ... osons répandre la VERITE qui illumine tout regard ... !

Alors, puisse la Nature du VERBE DE DIEU GLORIEUX transcender la Faible Humanité dont IL a du se recouvrir pour nous SAUVER-REDEMPTORISER !
Que vienne enfin Sa GLOIRE, qu'Elle devienne MANIFESTE aux yeux de tous ... Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'islam, en tant que système politique totalitaire, selon le cheikh Haitham al-Haddad ? (Vidéo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'islam, en tant que système politique totalitaire, selon le cheikh Haitham al-Haddad ? (Vidéo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: