VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Ven Nov 27 2015, 08:54

Citation :

"Pleurez avec ceux qui pleurent"

(Communiqué du cardinal Philippe Barbarin
au sujet du père Hervé Benoît.)


« Consolez, consolez mon peuple,
parlez au cœur de Jérusalem… »
(Is 40, 1)


A la suite de la publication d’une tribune signée par le père Hervé Benoît, et après avoir pris le temps de le rencontrer et de l’écouter, j’ai décidé, en accord avec son évêque Mgr Armand Maillard, de le relever de ses différentes charges pastorales dans le diocèse de Lyon. Je demande au père Benoît de se retirer immédiatement dans une abbaye pour prendre un temps de prière et de réflexion.

Dans le contexte qui est le nôtre, il n’est pas acceptable que des chrétiens, à plus forte raison des prêtres, ne s’appliquent pas toujours et le plus possible à maintenir entre les hommes la paix et la concorde fondée sur la justice.

À l’issue des obsèques de Caroline Prénat, une jeune fille lyonnaise décédée au Bataclan, j’ai dit combien le texte du père Benoît était consternant et blessant. Mgr Maillard, l’archevêque de Bourges, souligne que « le ton de cette tribune ne traduit pas l’attitude d’un pasteur qui rencontre, écoute, accompagne les personnes dans la souffrance, dans une attitude de miséricorde ».

Le pape François vient de déclarer au premier jour de son voyage en Afrique : « Il y a des situations dans la vie où on ne peut que pleurer, et regarder Jésus sur la croix ». C’est ce à quoi j’invite les catholiques, spécialement lors de l’hommage national qui est rendu ce vendredi pour toutes les victimes du terrorisme.

Oui, c’est encore le temps des larmes. Nous entrerons dimanche dans l’Avent : les chrétiens se préparent à célébrer la venue du Messie, que la Bible appelle le « Consolateur ». C’est Lui qui vient effacer nos pleurs et consoler son peuple, Lui que nous accueillerons à Noël comme le « Prince de la Paix ».

Cardinal Philippe Barbarin
27 novembre 2015

Source : http://lyon.catholique.fr/?Pleurez-avec-ceux-qui-pleurent


Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Ven Nov 27 2015, 20:38

L'abbé Hervé Benoît a écrit:
Citation :
Comme baptisé et comme prêtre, je devais compassion aux victimes et sympathie à leurs familles. Si on me lit honnêtement, on les trouvera exprimées.
Je ressens tristesse et malaise quand je lis, dans la citation ci-dessus, ce que l'abbé Benoît nous dit avoir exprimé comme genre de compassion («Je devais», écrit-il) dans son article intitulé  "Les Aigles (déplumés) de la mort aiment le diable !" je n'y vois honnêtement pas à quelle référence précise de ce premier article il fait allusion, concernant cette compassion qu'il aurait exprimé envers les victimes du Bataclan, le 13 novembre 2015. Voulait-il donc parler du froid compte rendu administratif de son article, que je mets en citation ci-dessous ? (Mais, pour ma part, je ne sens pas de compassion dans ces paroles en question)

Citation :
Soyons bien clair, aux lecteurs choqués par le titre de cet article, par son contenu ou les titres et qualités de l’auteur, qu’ils sachent que les devoirs, publics et privés, à rendre aux morts, qui devaient leur être rendus l’ont été.

Source : http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/tribune/les-aigles-deplumes-de-la-mort-aiment-le-diable

Je suis sous l'impression que l'abbé Benoît ne se rend pas compte, pour le moment, de la peine que rajoutent ses propos aux familles qui sont en deuil récent des victimes du Bataclan... Je propose donc que nous gardions ce prêtre dans nos prières « Viens Esprit-Saint !
Assouplis en cet abbé Benoit ce qui est raide, réchauffe en lui ce qui est froid, rends droit aussi en lui ce qui est faussé » .
Citation :


« Je vais vous dire sincèrement : moi, j’ai peur des prêtres rigides! Je m’en éloigne
(...) Ils mordent
 »
, a lancé le pape François dans une boutade vendredi 20 novembre.
Les prêtres ne doivent pas faire payer aux fidèles leur « névrose » ou leur « rigidité »,
a-t-il dit encore, invitant à la prudence face à la vocation sacerdotale
de certains séminaristes « instables ».


(Pape François)

Source :
http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/Rome/Le-pape-Francois-dit-avoir-peur-des-pretres-trop-rigides-ils-mordent-2015-11-20-1382947




Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
marie-rose
membre
avatar

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Sam Nov 28 2015, 09:26

Citation :
« Je vais vous dire sincèrement : moi, j’ai peur des prêtres rigides! Je m’en éloigne
(...) Ils mordent », a lancé le pape François dans une boutade vendredi 20 novembre.
Les prêtres ne doivent pas faire payer aux fidèles leur « névrose » ou leur « rigidité »,
a-t-il dit encore, invitant à la prudence face à la vocation sacerdotale
de certains séminaristes « instables ».

Oui je suis d'accord et bien d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Attentats de Paris : une figure de l'Eglise se dresse contre le prêtre de Fourvière    Lun Nov 30 2015, 11:04

Citation :

Attentats de Paris : une figure de l'Eglise
se dresse contre le prêtre de Fourvière


Prêtre de la paroisse Presqu'île Sud à Lyon, David Gréa
condamne avec véhémence les propos tenus
par Hervé Benoît ainsi que le site web hébergeant
cette tribune qui fait scandale.


David Gréa n'est pas n'importe qui à Lyon. Ce dynamique prêtre de la paroisse Presqu'île Sud est l'un des rares à pouvoir se prévaloir d'une double casquette, à la fois théologique et pastorale. Titulaire d'une thèse de doctorat sur le cardinal Newman, ce spécialiste du dialogue entre Eglises chrétiennes - il est délégué épiscopal à l'oecuménisme - mène aussi depuis plusieurs années une action fructueuse pour renouveler la pratique religieuse catholique, dans le respect de la liturgie existante. C'est ainsi qu'il fait appel au groupe lyonnais de "pop louange" Glorious pour animer les messes à l'église Sainte-Blandine (Lyon 2e), dans une veine très évangélique.

L'abbé David Gréa
lors de cérémonies de baptême
dans la vidéo ci-dessous



"Un article détestable
qui mêle et mélange tout"


Autant dire qu'il connaît la musique et que sa réaction à la tribune à scandale du prêtre de Fourvière Hervé Benoît, était attendue : cet "abbé" - relevé de ses fonctions vendredi par le cardinal Barbarin - a descendu en flèche le groupe "Eagles of Death Metal" qui se produisait au Bataclan le soir de l'attentat du 13 novembre à Paris. Quant aux spectateurs et aux terroristes, ils sont présentés dans ce texte toujours en ligne comme des "frères siamois" incarnant la même supposée dégénérescence morale. Qu'en dit le père David Gréa? Dans un communiqué publié ce samedi sur le site de l'église "Lyon Centre", il dénonce "un article détestable", écrit par un prêtre qui "mêle et mélange tout".

"Ce texte", ajoute-t-il, "suscite la colère, attise la violence et favorise une lecture idéologique de la Bible." "Le site sur lequel est paru cette tribune n'a pas été condamné", déplore David Gréa, en disant espérer "impatiemment" que "de tels sites soient dénoncés officiellement par les évêques de France", car, estime-t-il, "ces sites sont dangereux, ils favorisent l'intégrisme, la haine et une idéologie identitaire". "(...) au nom de l'Evangile, combien de chrétiens se laissent emporter par le flot d'une perspective politique et font du message de Jésus une idéologie mondaine?", interroge David Gréa, en souhaitant à chacun d'être des "artisans de paix".

Nicolas Ballet

Source : http://www.leprogres.fr/rhone/2015/11/28/attentats-de-paris-une-figure-de-l-eglise-se-dresse-contre-le-pretre-de-fourviere

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
BENEDICTE
membre
avatar

Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Mar Déc 01 2015, 06:01

Bonjour

d'accord avec vous Claire ....
de trop c'est de trop !
de plus , aucune famille des victimes ne s'est manifestée pour ces écrits ...

nous assistons à un problème interne à l'église (prètre contre prètre ) et ceci sur la place publique !!
les médias s'en amusent ....et ceux qui veulent la destruction de l'église catholique se frottent les mains .
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Mar Déc 01 2015, 09:53

Je vais peut-être vous choquer !

Nous savons que l'Eglise est infiltrée par les francs-maçons ...
Et nous savons aussi que dès que la vérité est révélée aux yeux de tous, le mauvais ange ne peut s'empêcher de se révéler-réagir ... c'est plus fort que lui ... c'est sa nature-déchue qui fait qu'il soit obligé de se manifester ... !

Arriver à pouvoir se réclamer comme un prêtre "émérite de l'Eglise", comme un prêtre à "la double casquette, à la fois théologique et pastorale" ne doit plus rien signifier pour nous, à notre niveau !

Le but même de satan, lui l'adversaire de DIEU n'est-il pas de museler les Hommes de DIEU ?
Vous en connaissez beaucoup de prêtres qui osent encore ouvertement dire les dogmes de FOI qui sont propres à l'Eglise Catholique ?

Autant dans le Père Hervé BENOÎT je reconnais la VERITE DE COEUR ... autant dans le prêtre David GEA la "haine au coeur" !

Plus j'y pense, plus je perçois cette tendance d'une EGLISE qui est la notre, qui nous veut et nous laisse d'autres alternatives d'avenir que celle de l'AGNEAU ÉGORGÉ ...
Mais alors à quoi cela sert que le CHRIST se soit sacrifié sur la CROIX, LUI l'AGNEAU PASCAL pour devenir le PARATONNERRE de tous nos maux, pour nous gagner ce que nous appelons "l'ETAT DE GRÂCE", la VRAIE VIE EN DIEU, la VIE DANS L'ESPRIT SAINT.

Moi, j'appui ma perception sur le fait qu'IL nous a tout, absolument tout gagné sur la CROIX, et que nous n'avons qu'à vivre en réponse, de Son ETAT DE GRÂCE offert gratuitement ... c'est à dire la VIE SURNATURELLE de COMMUNION à Son PERE DES CIEUX dont IL est le CHEMIN en sa PERSONNE dans l'ESPRIT SAINT qu'IL nous a donné ... comme le cadeau le plus sublime et inimaginable qui soit ...!
Dans cet ETAT DE VIE SAINTE, nous ne sommes plus de ce monde, nous sommes des CIEUX, membre de ce ROYAUME MYSTIQUE INTEMPOREL qu'IL a institué en Sa PERSONNE...!

Hier, c'était la fête de mon St Patron St André.
Ma cousine était présente ... après un partage assez poussé comme je le vis avec vous, elle me dit :
- Ton monde est en réalité totalement virtuel (le ROYAUME DES CIEUX) si quelqu'un demain voudra te tuer, peut-être qu'il ne pourra pas te tuer au niveau de ton âme ... en contrepartie il pourra te massacrer physiquement !

Ma cousine a à la fois raison et tord !
Raison dans le sens ou nous voyons des frères chrétiens se faire tuer-massacrer-égorger-violer-crucifier-etc. ... en plus le SEIGNEUR lui-même nous dit :

Luc 23,
28 « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants !
29 Voici venir des jours où l’on dira : “Heureuses les femmes stériles, celles qui n’ont pas enfanté, celles qui n’ont pas allaité !”
30 Alors on dira aux montagnes : “Tombez sur nous”, et aux collines : “Cachez-nous.”
31 Car si l’on traite ainsi l’arbre vert, que deviendra l’arbre sec ? »


Et dans ce monde de péché qu'est l'occident de style Esauïque qui est un monde en révolte contre DIEU qui attire sur lui la JUSTICE DE DIEU déjà en route, à l'oeuvre ... le chrétien baptisé qui ne vit pas de l'ETAT DE GRÂCE, c'est à dire dans la COMMUNION à NOTRE PERE QUI EST AUX CIEUX, bien que croyant est sujet à pouvoir ressentir dans sa chair le fléau de DIEU.
Combien de baptisés vivent plus en communion avec le monde qu'avec le TRES-HAUT ?
"le ciel on verra après ou plus tard !"
LUI qui est des CIEUX, qui n'est pas de ce monde ... comment voulez-vous qu'IL les aide ... quand Sa JUSTICE se doit de rectifier toute chose ?

Mais ceux qui communient à LUI, qui se tiennent dans Sa MAIN CRÉATRICE, se laissent modeler par ELLE, façonner à Son IMAGE, jusqu'à rayonner Sa PRÉSENCE RÉELLE dans le monde, les SAINTS DE DIEU ... pour eux c'est différent !
Si pour les baptisés du commun des mortels, on peut être appelé à devoir subir le martyr juste parce qu'on est baptisé ou membre de l'Eglise, même contre sa propre volonté ...

Pour les autres, les SAINTS DE DIEU il n'en est pas de même !
Là, il faut qu'il y ait vraiment le consentement du SAINT DE DIEU tel pour St Maximilien KOLBE ou encore St ETIENNE ...
Pour St Etienne vous vous rendez compte, il n'avait qu'à se taire ... il s'en serait tiré avec une bastonnade !
Pour St Maximilien KOLBE ... s'il ne s'était pas proposé à mourir à la place du père de famille ... il aurait survécu sans problème !
Bien des SAINTS DE DIEU se sont donnés à fond au service des hommes pour être de la PURE RÉVÉLATION de l'AMOUR MISÉRICORDIEUX de notre DIEU telle Ste Thérésa, St Vincent de Paul, Soeur Emmanuelle, l'Abbé Pierre ou tant et tant de personnes qui vivaient sous la mouvance de l'ESPRIT SAINT ! Le problème du Martyr ne se posait pas à eux !
D'autres SAINTS DE DIEU tel St Jean Paul II qui aurait pu éviter sans problème les balles qui lui étaient destinés lors de l'attentat qui l'a porté aux portes de la mort ont choisi de porter dans leur chair la CROIX DU SEIGNEUR :

Collossiens 1,24 Maintenant je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair, je l’accomplis pour son corps qui est l’Église.

Ces SAINTS-SOUFFRANTS, ces SAINTS-MARTYRS ont enrichi notre EGLISE au travers des siècles en tout ce qu'ils ont contribué à rajouter au CORPS MYSTIQUE de DIEU que nous sommes tout, absolument tout ce qui lui manquait encore ... !

L'HEURE EST VENUE du REVEIL !
L'HEURE EST VENUE où chaque Membre du CORPS DU CHRIST, endormi ou réveillé se doit de prendre conscience de qui IL EST de par le Baptême, de qui il a à devenir, de ce que personnellement il a à réaliser dans le SEIGNEUR !
Qu'on veuille se réveiller, ou qu'on veuille rester endormi ... là on s'en fout ... la poussée en avant est lancée !

Sachez juste, que quoiqu'il arrive, si vous acceptez de gravir votre MONTAGNE SAINTE, ce n'est pas l'ennemi qui dispose de votre vie ... c'est VOUS-MÊME qui disposez de votre propre vie ... alors n'accordez à personne le droit de vie ou de mort sur votre existence charnelle ... et surtout donnez aux sbires du "vaincu-éternel" la juste place qui leur reviens de droit celle de l'impuissance face au Saint que vous avez à être en DIEU !
Si malgré tout vous aspirez à donner votre vie à l'IMAGE de Jésus CHRIST ... sachez alors la mise en oeuvre de la puissance incroyablement divine que vous occasionnerez pour le bénéfice de qui ou ceux que vous voudrez !

SEIGNEUR DIEU, veille à ce que personne ne puisse prendre la vie existentielle des tiens, de ceux qui vraiment t'appartiennent, sans leur consentement propre ... que face à eux toute manipulation démoniaque tombe tel un soufflé qui se dégonfle, révèle-les dans Ta SPLENDEUR de la VERITE ... et s'ils t'offrent leur vie existentielle daigne accorder GRÂCE à leur DON SUPRÊME, car il n'y a pas de plus GRAND AMOUR que de donner sa vie pour ceux que l'on aime ; amour qui doit aller jusqu'à l'AMOUR DE L'ENNEMI ! Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Mar Déc 01 2015, 12:04

Juste pour info ... voici la traduction du chant interprété le soir au Bataclan lorsque les terroristes ont commencé leurs massacres...
Si les cardinaux n'y voient aucun inconvénient alors, le monde marche bien sur sa tête et va droit en enfer...   pardon !

L'Eglise est héritière de la Lumière du Christ. En aucun cas, on ne doit la mettre sous le boisseau ou la sacrifier sur l'autel de la sensiblerie. 

Merci à ce prêtre courageux !  grâce

L-A

Citation :

Traduction et explication de la chanson Kiss The Devil :

Qui aimera le diable ?
Qui chantera sa chanson ?
Qui aimera le diable et sa chanson ?
J'aimerai le diable !
Je chanterai sa chanson !
J'aimerai le diable et sa chanson !
Qui aimera le diable ?
Qui lui roulera une pelle ? *
Qui roulera une pelle au diable ?

J'aimerai le diable !

Je lui roulerai une pelle !

Je roulerai une pelle au diable !

Qui aimera le diable ?

Qui chantera sa chanson ?

J'aimerai le diable et sa chanson !
Qui aimera le diable ?
Qui lui roulera une pelle ?
Je roulerai une pelle au diable !
Qui aimera le démon ?
Qui chantera sa chanson ?
J'aimerai le diable et sa chanson.


http://www.greatsong.net/TRADUCTION-EAGLES-OF-DEATH-METAL,KISS-THE-DEVIL,103464462.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Mar Déc 01 2015, 16:27


Il ne fait pas de doute pour moi
que la parole de Saint Paul (ci-dessous)
est toujours d'actualité :
Citation :

 

« Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie,
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaitra.
(1 Cor 13, 9)


Eh bien oui, il m'apparait, à moi aussi, que la diversité des sensibilités et des formations
fait que nous avons tous plus ou moins une perception partielle et sélective de la réalité. Et
c'est sans doute ce constat des diverses sensibilités et formations reçues qui font
que Claire en arrive à dire, par exemple (SVP, n'y voyez ici aucun reproche de ma part) :

Citation :

« Pourquoi cet acharnement contre le père Benoît ?

je ne vois pas trop les dégâts qu'il a faits.... »


Et pourtant, il semble bien que les dégâts en question
soient considérables,
puisqu'il
y a eu, en l'espace de 3 jours,
44,000 personnes qui ont signé une pétition demandant que l'abbé Hervé Benoit
soit relevé de ses fonctions pastorales;
il faut donc croire qu'il y a eu finalement
beaucoup de personnes qui se sont senties blessées par les propos acides
de ce prêtre qui a affirmé péremptoirement ne voir aucune différence
de culpabilité entre les agresseurs terroristes et leurs victimes
.
(Bref! pour ce prêtre, s'il t'arrive un malheur, c'est nécessairement,
parce que tu as dû accomplir un grave péché, si je comprends bien);
une position pastorale qui, selon ce qu'il m'apparait,
est théologiquement
intenable (Voir SVP  Luc 13, 4)
et qui fait dire à un internaute (à propos de ce prêtre) :

Citation :

Quelle sécheresse de cœur dans cette charge, qui s’en prend plus aux victimes
qu’aux bourreaux, aux pêcheurs qu’au pêché, à ceux que l’on scandalise
qu’à ceux par qui le scandale arrive. Où est la Miséricorde de l’Agneau de Dieu
dans cette parole de prêtre ? Où est la parole de consolation qui porte l’Amour
de Jésus Christ pour ses créatures même les plus coupables, et qui distingue
inlassablement la faiblesse du pêcheur, qui crie grâce, de la perversité du pêché
et de ses promoteurs
!?

C’est donc à la fois une erreur tactique en terme d’apostolat, et une faute contre l’Esprit
de Miséricorde, qui exige de panser le blessé, de soigner le malade, avant de
lui faire considérer « l’arbre des faits » qui l’a conduit à l’accident ou à la pathologie
.
Monsieur l’abbé, la prochaine fois, maîtrisez vos émotions, abreuvez votre sécheresse,
et sous prétexte de le combattre, ne donnez pas au Malin des bâtons pour faire
battre l’Eglise catholique, en faisant passer la Mère et Maîtresse pour une marâtre
!


Source : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/27-11-2015/communique-de-labbe-herve-benoit/comment-page-3#comments


Y a-t-il un membre du Forum qui pourrait SVP me dire
(avec illustration d'un exemple précis) de quels prêtres parlait le pape François
lorsque affirmait que certains prêtres lui faisaient peur, si ce sont pas
des prêtres
dont l'abbé Hervé Benoît semble être un exemple?
Citation :



« Je vais vous dire sincèrement : moi, j’ai peur des prêtres rigides! Je m’en éloigne
(...) Ils mordent
 »
, a lancé le pape François dans une boutade vendredi 20 novembre.
Les prêtres ne doivent pas faire payer aux fidèles leur « névrose » ou leur « rigidité »,
a-t-il dit encore, invitant à la prudence face à la vocation sacerdotale
de certains séminaristes « instables ».


(Pape François)

Source :
http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/Rome/Le-pape-Francois-dit-avoir-peur-des-pretres-trop-rigides-ils-mordent-2015-11-20-1382947


Stan


_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Mer Déc 02 2015, 12:29

Claire a écrit:
En tout cas ce père "rigide" n'aura même pas été écouté sur ce qui devait être écouté car j'ai entendu ces jours ci, un frère d'une victime qui a affirmé que si les "Aigles de la Mort" reviennent au Bataclan, il y retournera pour chanter avec eux "The kiss of Devil" !!!

http://www.valeursactuelles.com/societe/attentats-de-paris-la-famille-dune-victime-appelle-au-boycott-de-lhommage-national-57415

Voici un auteur qui s'exprime bien !
Merci chère Claire pour votre post.

Mais, c'est par rapport à ce jeune frère que je voudrais réagir :

Personnellement je pense que ce jeune frère d'une victime du Bataclan est juste en colère ; et c'est dans cette colère-souffrance-douleur qu'il affirme cette "parole" choquante ... surtout pour nous !
Tout cela n'est qu'une bravade ... ( Attitude, action, parole par lesquelles on brave, on défie quelqu'un ; ostentation de bravoure.)

Humainement cela se comprend et pourrait se terminer là ! Sauf que ...

Ici c'est vraiment grave dans le sens qu'ayant pleinement conscience de ce qui a occasionné ce massacre au Bataclan, non seulement ce jeune interpelle par son attitude les CIEUX et les enfers !
Vous n'interpellez pas le TRES HAUT sans attirer Son Attention, Son Regard et Son Regard sur vous !
Il en est exactement de même pour le satan de notre Seigneur et Dieu ... !
Cela implique la mise en route phénoménale d'un mouvement angélique avec pour aboutissement un résultat qui pourrait avoir quelque chose de similaire-équivalent à ce qui a pu arriver au Bataclan ...

Pourquoi cette bravade est-elle synonyme d'orgueil ?
Pourquoi cette bravade n'est-elle pas synonyme d'humilité ?
Pourquoi cette attrocité vécue par les victimes n'amène-t-elle à prendre conscience du "mal" en ce qu'il a de terrible en soi ?
Pourquoi n'y a-t-il aucune repentance ?

Pensons donc ... il suffit de croire en Esprit et Vérité en notre SEIGNEUR pour que le PARDON MISERICORDIEUX soit donné gratuitement ... il suffit d'aller à la Messe, au confessionnal en particulier ...
Si nous ne donnons pas au Seigneur de manifester Sa Miséricorde par le DON DE TOUT LUI-MÊME pour calmer la JUSTE JUSTICE DE DIEU ... celle-ci se doit de réaliser Son Oeuvre ! Amen

Certes, il y a cette juste réaction, mais est-ce suffisant ?

Citation :
Attentats de Paris : la famille d’une victime appelle au boycott de l’hommage national

Attentats. La sœur d’un jeune homme ayant trouvé la mort au Bataclan appelle, sur les réseaux sociaux, au boycott de l’hommage national.

« Non, merci Monsieur le Président, Messieurs les politiciens, mais votre main tendue, votre hommage, nous n’en voulons pas et vous portons comme partie responsable de ce qui nous arrive ». Dans un message posté sur Facebook, Emma Prevost, dont le frère François Xavier est tombé sous les balles des terroristes du bataclan, explique pourquoi elle et sa famille rejettent en bloc l’hommage national aux victimes des attentats, prévu vendredi prochain par l’Elysée.  

« Rien n’a été fait »

Les pouvoir publics sont explicitement dénoncés comme les responsables des attentats notamment en raison notamment du manque de suivi des djihadistes. La jeune femme s’indigne « qu’en France, il soit possible d’être en lien avec un réseau terroriste, de voyager en Syrie, et de revenir, librement » avant de déplorer que  « des personnes fichées S circulent librement, empruntent n’importe quel moyen de locomotion ou louent des voitures (…) pour perpétrer les fusillades dans les rues »,

Selon elle, le manque de réactivité du gouvernement après les attentats de Charlie Hebdo est manifeste car « rien n’a été fait (…) et 10 mois plus tard, les mêmes hommes, sont en mesure de recommencer et faire cette fois-ci, 10 fois plus de morts ».

Soutenue par son député

« J’appelle au boycott de l’hommage national rendu aux victimes » conclue la jeune femme qui a notamment reçu le soutien du député-maire de Lambersart, commune d’origine de la famille. « On ne peut s’empêcher de se demander combien de vies auraient pu être sauvées si les pouvoirs publics avaient agi plus tôt » a commenté Marc-Philippe Daubresse (LR).


Ceux qui prient sont avant tout des inconnus touchés par le drame, des chrétiens, certainement aussi des musulmans de coeur, ou d'autres communautés religieuses ... mais eux, leur famille ???
Je suis certain que dans les prières de nos Eglises et même par delà le monde entier on a prié pour eux ... mais leur famille à eux ???
Je l'espère car dans cet article, la gentillesse c'est bien, mais à quoi ça sert à ce moment là ?

Citation :
Attentats de Paris. « J’avais 12 amis au Bataclan, sept sont morts »

Tifannie est apprentie au CFA de Saint-Brieuc. Elle aurait dû être à Paris vendredi, dans la salle de concert. Elle a de belles paroles pour ses amis qui y sont morts.

Tiffanie, jeune femme de 23 ans, est apprentie à Saint-Brieuc. Elle a perdu sept de ses amis au Bataclan vendredi soir. Elle devait d'ailleurs y être aussi. Elle témoigne.

« J’avais mon billet pour le concert, vendredi, au Bataclan. Il y a trois semaines, j’ai décidé de ne pas y aller, j’aurais dû demander un jour de congé à mon patron. On avait offert une place à une amie. Elle est morte dans la salle de concert. J’ai douze amis proches qui étaient au Bataclan. Sept sont morts. Ceux qui ont survécu ont beaucoup de mal à parler.

J’ai une amie qui est forte dans sa tête. Son compagnon s’est jeté sur elle pour qu’elle ne prenne pas la balle. C’est lui qui est mort. Elle est restée couchée, avec le corps de son ami sur elle. Elle a prié pour qu’il ne soit pas mort. Ce soir-là, ils fêtaient les deux ans de leur rencontre, ils devaient se marier l’été prochain.

Pour voir qui était mort ou pas, les terroristes ne tiraient pas dans la tête mais dans les pieds. Elle a eu une balle dans le pied. Elle m’a dit qu’à ce moment, le corps ne réagit pas, c’est un grand trou noir, elle ne se rappelle rien.

Au début du concert, j’étais en pensée avec mes amis au Bataclan. Je leur avais envoyé des textos, leur souhaitant bon concert, qu’ils en profitent pour moi, puisque je ne pouvais pas y être, qu’il fallait que j’aille travailler à la pâtisserie.

On est nombreux, on va écouter des concerts ensemble, on se retrouve dans les festivals, en Belgique, en Allemagne, au Luxembourg, en Norvège. On a tous des âges différents, entre 18 ans et 26 ans, des cultures différentes, on habite un peu partout en France.

Le Bataclan est une salle magnifique ; c’est là que j’ai vu mon groupe préféré : All Time Low. Mes amis qui étaient là étaient beaux, ils souriaient, ils étaient heureux. Ce sont plus que des amis, c’est la moitié de ma famille que j’ai perdue.

Depuis, je me fais des cauchemars, j’ai l’impression d’avoir vécu l’attaque avec eux. Il faut rester debout, pour eux. Ils ont partagé un moment fantastique. Pour guérir, il faut se rappeler les sourires. Ils sont morts en étant libres, en écoutant ce qu’ils aiment. Je retiens leurs sourires, ils aimaient vivre, ils aimaient la liberté. Pour eux, j’irai à d’autres concerts, je retournerai au Bataclan quand il rouvrira. C’est comme cela qu’on les refera vivre. En allant au restaurant, en ayant des enfants, pour eux.

Je me rends compte qu’il faut dire « je t’aime » aux gens. Je m’étais brouillée avec une amie, on ne se parlait plus. Je lui ai écrit, je lui ai dit : « J’ai eu peur pour toi, je t’aime ».

Dites « je t’aime » à vos proches, profitez-en pour le leur dire. »

http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/attentats-de-paris-javais-12-amis-au-bataclan-sept-sont-morts-3849739

Dans cet article postée par Claire, il est facile de lire le rapport entre "charlie hebdo" et le Bataclan !
Deux drames qui touchent particulièrement ceux qui ont chassés DIEU de leur vie pour vivre leur vie insouciante n'importe comment ... comme s'il n'y avait aucune conséquence à nos paroles, pensées ou actes ...
Je suis désolé de décevoir toutes ces personnes mais nous vivons comme le dit si bien le CREDO DE NICEE  en relation avec un monde invisible en lequel existent des puissances-principautés-dominations pour qui nous sommes des ennemis à perdre, à égarer, à amener-pousser en enfer, contre qui il s'agit de se défendre :

Éphésiens 6,
11 Revêtez l’équipement de combat donné par Dieu, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du diable.
12 Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes.
13 Pour cela, prenez l’équipement de combat donné par Dieu ; ainsi, vous pourrez résister quand viendra le jour du malheur, et tout mettre en œuvre pour tenir bon.
14 Oui, tenez bon, ayant autour des reins le ceinturon de la vérité, portant la cuirasse de la justice,
15 les pieds chaussés de l’ardeur à annoncer l’Évangile de la paix,
16 et ne quittant jamais le bouclier de la foi, qui vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais.
17 Prenez le casque du salut et le glaive de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu.


Nous qui croyons, agissons ainsi ... mais eux pourquoi ne prient-ils pas ainsi ???

Tiré de l'office de Sexte :

Psaume 16

8 Garde-moi comme la prunelle de l'oeil ;
à l'ombre de tes ailes, cache-moi,
9 loin des méchants qui m'ont ruiné,
des ennemis mortels qui m'entourent.

10 Ils s'enferment dans leur suffisance ;
l'arrogance à la bouche, ils parlent.

11 Ils sont sur mes pas : maintenant ils me cernent,
l'oeil sur moi, pour me jeter à terre,
12 comme des lions prêts au carnage,
de jeunes fauves tapis en embuscade.

13 Lève-toi, Seigneur, affronte-les, renverse-les ;
par ton épée, libère-moi des méchants.


Comment être préservé des sbires du démon :

Psaume 118-2

9
Comment, jeune, garder pur son chemin ?
En observant ta parole.
10 De tout mon cœur, je te cherche ;
garde-moi de fuir tes volontés.
11 Dans mon cœur, je conserve tes promesses
pour ne pas faillir envers toi.
12 Toi, Seigneur, tu es béni :
apprends-moi tes commandements.
13 Je fais repasser sur mes lèvres
chaque décision de ta bouche.
14 Je trouve dans la voie de tes exigences
plus de joie que dans toutes les richesses.
15 Je veux méditer sur tes préceptes
et contempler tes voies.
16 Je trouve en tes commandements mon plaisir,
je n’oublie pas ta parole.

http://www.aelf.org/office-sexte

Pourquoi de nos jours l'Eglise est-elle si frigide pour parler de ce qui se manœuvre dans l'invisible ?
Puisse le SEIGNEUR accorder à tous ceux qui L'ont rejeté, si tel est leur volonté de pouvoir se convertir. Amen

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Mer Déc 02 2015, 12:39

Merci +++  Claire, j'apprécie votre article.

Citation :
« Je vais vous dire sincèrement : moi, j’ai peur des prêtres rigides! Je m’en éloigne 
(...) Ils mordent
 »
, a lancé le pape François dans une boutade vendredi 20 novembre.

Ce qu'il faudrait, c'est s'entendre sur le mot rigide et mordant.

Selon ma compréhension, rigide est un manque de souplesse.
Mordant est selon la définition : caractère de quelqu'un qui attaque avec énergie.

Ce qu'il faudrait éviter : 
- que la souplesse ne rime pas avec complicité
- que le mordant soit une attaque gratuite pour faire mal.

Je ne pense pas que dire la vérité fasse partie de cela. D'ailleurs, le Pape François a souvent utilisé un langage direct.

Pape François a écrit:
Celui qui désire une Eglise pauvre pour les pauvres a terminé par un appel aux cardinaux à avoir « un fort sens de la justice » : « Que le peuple de Dieu puisse toujours trouver en nous la ferme dénonciation de l’injustice et le service joyeux de la vérité ».

http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Le-pape-Francois-invite-les-nouveaux-cardinaux-a-avoir-un-fort-sens-de-la-justice-2015-02-14-1280889

Citation :
«Le cardinal entre dans l'Église de Rome, il n'entre pas dans une cour. Tous évitons et entraidons-nous pour éviter des habitudes et des comportements de cour: intrigues, bavardages, cercles, favoritismes, préférences. Que notre langage soit celui de l'Évangile, nos attitudes celles des Béatitudes, et notre route celle de la sainteté.»

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/02/14/01016-20150214ARTFIG00080-le-pape-francois-fustige-la-colere-et-la-rancune-entre-cardinaux.php

Qui s'offusque lorsque le Pape François dénonce les 15 maladies spirituelles de la Curie Romaine  

Pape Francois a écrit:

1.



« La maladie de se penser ‘immortel’, ‘immune’ ou même ‘indispensable’ » car « une curie qui ne fait pas son autocritique, qui ne se met pas à jour, qui ne cherche pas à s’améliorer, est un corps malade » ;

2.


« La maladie du marthalisme (qui vient de Marthe, dans l’Evangile, ndlr)“, de “ceux qui se plongent dans le travail“ en oubliant de “s’asseoir aux pieds de Jésus“ ;

3.


« La maladie de ‘l’empierrement’ mental et spirituel », de « ceux qui possèdent un cœur de pierre », se perdent « sous la paperasse » et ne sont pas des « hommes de Dieu » ;

4.


« La maladie de la planification excessive et du fonctionnarisme » car « tout bien préparer est nécessaire mais sans jamais tomber dans la tentation de vouloir renfermer et piloter la liberté de l’Esprit Saint » ;

5.

« La maladie de la mauvaise coordination, lorsque les membres perdent la communion entre eux et que le corps perd sa fonctionnalité harmonieuse »“ ;

6.

« La maladie de l’Alzheimer spirituel » que « “l’on constate chez ceux qui ont perdu le souvenir de leur rencontre avec le Seigneur » ou de ceux qui “ »construisent autour d’eux des murs et des habitudes en devenant toujours plus esclaves des idoles qu’ils ont sculptées de leurs propres mains » ;

7.

« La maladie de la rivalité et de la vaine gloire, lorsque l’apparence, la couleur des vêtements et les signes d’honneur deviennent le premier objectif de la vie » ;

8.

« La maladie de la schizophrénie existentielle : c’est la maladie de ceux qui vivent une double vie, fruit de l’hypocrisie typique du médiocre et du vide spirituel progressif que les diplômes ou les titres académiques ne peuvent combler. Une maladie qui touche souvent ceux qui, en abandonnant le service pastoral, se limitent aux affaires bureaucratiques et perdent ainsi le contact avec la réalité, avec les personnes concrètes. Ils créent ainsi un monde parallèle à eux où ils mettent de côté tout ce qu’ils enseignent sévèrement aux autres et commencent à vivre une vie cachée et souvent dissolue. Pour cette grave maladie, une conversion est d’autant plus urgente et indispensable » ;

9.

« La maladie des bavardages, des murmures et des commérages (…) qui commence simplement parfois avec deux bavardages et s’empare de la personne en faisant d’elle un ‘semeur de zizanie’. (…) C’est la maladie des personnes peureuses qui, n’ayant pas le courage de parler directement, parlent dans le dos des gens (…) Frères, prenons garde au terrorisme des bavardages » ;

10.

« La maladie de diviniser les chefs : c’est la maladie de ceux qui courtisent leurs supérieurs, en espérant obtenir leur bienveillance. Ils sont victimes du carriérisme et de l’opportunisme, ils honorent les gens et non Dieu. (…) Cette maladie pourrait aussi toucher les supérieurs lorsqu’ils courtisent certains de leurs collaborateurs pour obtenir leur soumission, leur loyauté et leur dépendance psychologique » ;

11.

« La maladie de l’indifférence envers les autres : lorsque chacun pense seulement à lui-même et perd la simplicité et la chaleur des rapports humains » ;

12.

« La maladie de la tête d’enterrement », de ceux qui pensent que « pour être sérieux il faut se colorer le visage de mélancolie, de sévérité et traiter les autres – surtout ceux que l’on pense inférieurs – avec rigidité, dureté et arrogance (…) Un cœur empli de Dieu est un cœur heureux qui irradie la joie et devient contagieux pour tous ceux qui sont autour de lui. (…) Quel bien nous fait une bonne dose d’humour sain ! » ;

13.

« La maladie de l’accumulation », lorsque l’on cherche à « combler un vide » dans son cœur « en accumulant des biens matériels, non par nécessité, mais seulement pour se sentir en sécurité » ;

14.

« La maladie des cercles fermés, où l’appartenance au petit groupe devient plus forte que celle au Corps et, dans certaines situations, au Christ lui-même » ;

15.

« La maladie du profit mondain, des exhibitionnismes ». C’est “ »la maladie de ceux cherchent sans jamais se rassasier de multiplier les pouvoirs et sont capables pour cela de calomnier, de diffamer et de discréditer les autres, jusque dans les journaux et les revues »

http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/le-pape-francois-et-les-maladies-de-l-eglise-22-12-2014-58928_16.p

Citation :

Sur l'Église

« Je vois l'Église comme un hôpital de campagne après une bataille. »
« Comme je voudrais une Église pauvre pour les pauvres. »
« Saint-Pierre n'avait pas de compte en banque. »
« L'esprit de cour est la lèpre de la papauté. »
« L'Église ne doit pas être une baby-sitter qui s'occupe de l'enfant pour qu'il s'endorme. »
« Le confessionnal n'est pas une teinturerie. »
« Soyez des pasteurs avec l'odeur de leurs brebis. »
« Soyez des pasteurs, pas des fonctionnaires, soyez des médiateurs, pas des intermédiaires. »
« Il n'y a pas de sainteté dans la tristesse. S'il vous plaît ! Pas de prêtre ou de soeur avec des têtes de piment au vinaigre ! »
« Il est nécessaire d'agrandir les espaces pour une présence féminine plus incisive dans l'Église. »
« Vatican II fut une relecture de l'Évangile à la lumière de la culture contemporaine. »

Sur les chrétiens


« Il y a trop de chrétiens de salon, ceux pour lesquels tout va bien, mais qui n'ont pas en eux l'ardeur apostolique. »
« Nous ne devons pas avoir peur de la bonté, et même pas non plus de la tendresse. »
« Dieu n'est pas un Dieu spray qui est un peu partout, mais on ne sait pas ce qu'il est. »
« Bougez-vous ! Mettez le feu dans les diocèses ! Ne restez pas enfermés dans vos communautés. L'Église doit sortir dans la rue. »
« La culture du bien-être nous rend insensibles aux cris d'autrui et aboutit à une mondialisation de l'indifférence. »
« Le christianisme sans la croix, sans Jésus, sans dépouillement est comme une belle pâtisserie, une belle tarte. »
« Si un grand ami dit du mal de ma mère, il doit s'attendre à recevoir un coup-de-poing ! »



http://www.ouest-france.fr/societe/religions/pape-francois-ses-petites-phrases-choc-qui-font-mouche-3251262

Cher Stan, tu connais mon parcours spirituel. Je t'assure qu'il est très grave de ne pas dénoncer le mal lorsqu'on le connaît. Beaucoup se sont rendus complices puis vient le temps de la contamination... et ensuite de l'aveuglement.

La vérité fait mal au Mal. Nous n'y pouvons rien. Dessaisir un prêtre courageux de sa fonction parce qu'il a osé dénoncer ce que d'autres - plus élevés dans la hiérarchie - auraient dû dire et l'envoyer méditer dans une abbaye, me semble est un non-sens et un danger suprême pour le salut des âmes. 

Qu'il soit lapidé par ceux qui n'y connaissent rien et vivent dans le monde, je le comprends. Mais suite à cela, quel prêtre osera dire la vérité sachant que le Monde peut exercer une pression telle, qu'il risque une sévère et injuste sanction 


Le premier Martyr Etienne s'est fait lapider parce qu'il exaspérait son auditoire.

Actes 7 a écrit:
52 Lequel des prophètes vos ancêtres n'ont-ils pas persécuté? Ils ont tué ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, et c'est lui que vous avez fait maintenant arrêter et dont vous êtes devenus les meurtriers,
53 vous qui avez reçu la loi par l'intermédiaire des anges et qui ne l'avez pas gardée!»
54 En entendant ces paroles, ils avaient le coeur plein de rage et ils grinçaient des dents contre lui.
55 Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards vers le ciel et vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.
56 Il dit: «Je vois le ciel ouvert et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu.»
57 Ils poussèrent alors de grands cris en se bouchant les oreilles, se précipitèrent tous ensemble sur lui, 58 le traînèrent à l'extérieur de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme appelé Saul.
59 Ils jetaient des pierres à Etienne qui priait et disait: «Seigneur Jésus, accueille mon esprit!»
60 Puis il se mit à genoux et s'écria d'une voix forte: «Seigneur, ne les charge pas de ce péché!» Après avoir dit cela, il s'endormit.
L-A

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Mer Déc 02 2015, 23:02


Eh bien, chère Claire, je pense que l'échange de points de vue de ce fil devient intéressant
; puisqu'il progresse dans la reconnaissance de la réalité, alors que vous nous disiez précédemment :

Citation :
Pourquoi cet acharnement contre le père Benoît ?
je ne vois pas trop les dégâts qu'il a faits....
Merci, Claire, pour cet intéressant article que vous portez à notre attention, et qui montre bien que l'abbé Hervé Benoit a lourdement fauté dans sa communication qui était exempte des élémentaires règles de "bonne communication pastorale" (qui était donc apparemment au mépris de la théologie pastorale qui manque à ceux qui n'envisage leur foi chrétienne (déséquilibrée?) qu'au seul niveau de la théologie dogmatique.

Et puis,

Il est bon de savoir que les mots
d'un message ne compte que pour 7%
de ce qui fait la bonne communication
du message en question

Citation :

Le père Hervé Benoît
.(...)

Ses erreurs sont de trois ordres:


La première erreur vient sans doute d’un manque de délicatesse.

La deuxième erreur (...)Le manque de charité. Quand quelqu’un
reçoit le coup de grâce, inutile de donner la gifle salvatrice
à celui qui n’est plus que cadavre, à celui qui n’est plus que larmes.

La troisième erreur (...) le mal porté à l’Eglise et au rôle public
qu’a le prêtre. On trouve dans cette catégorie
ce qui relève bien sûr du devoir
de réserve du prêtre, je préfèrerais néanmoins
le devoir d’imitation de Jésus Christ.



Je laisse à votre méditation
la citation ci-dessous:

Citation :

«
Être chrétien ne veut pas dire
seulement prier le Christ, ni Le prêcher d'une manière ou d'une autre, pas d'avantage encore plus rigoriste, sur certains points, que les vrais catholiques
. Prier Dieu, Le prêcher, être rigide dans le service formel de Dieu, les prêtres, les scribes et les pharisiens du temps de Jésus le faisait déjà. Et pourtant, à part de rares exceptions, cela ne les a pas rendus «chrétiens», mais plutôt «antichrétiens». »

(Maria Valtorta)

Source : A l'aube d'une ère nouvelle (Prophéties de Jésus confiées à Maria Valtorta), Centro Editoriale Valtortiano, 1991, p. 147.



Citation :

On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre

On n'obtient rien de personne par la force (la violence verbale).
On conquiert plus facilement quelqu'un par la douceur
que par la dureté ou la méchanceté.

Source : http://www.expressio.fr/expressions/on-n-attrape-pas-les-mouches-avec-du-vinaigre.php




Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
martine777
membre
avatar

Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Jeu Déc 03 2015, 03:08

Stan a écrit:

Eh bien, chère Claire, je pense que l'échange de points de vue de ce fil devient intéressant
; puisqu'il progresse dans la reconnaissance de la réalité, alors que vous nous disiez précédemment :

Citation :
Pourquoi cet acharnement contre le père Benoît ?
je ne vois pas trop les dégâts qu'il a faits....
Merci, Claire, pour cet intéressant article que vous portez à notre attention, et qui montre bien que l'abbé Hervé Benoit a lourdement fauté dans sa communication qui était exempte des élémentaires règles de "bonne communication pastorale" (qui était donc apparemment au mépris de la théologie pastorale qui manque à ceux qui n'envisage leur foi chrétienne (déséquilibrée?) qu'au seul niveau de la théologie dogmatique.

Et puis,

Il est bon de savoir que les mots
d'un message ne compte que pour 7%
de ce qui fait la bonne communication
du message en question

Citation :

Le père Hervé Benoît
.(...)

Ses erreurs sont de trois ordres:


La première erreur vient sans doute d’un manque de délicatesse.

La deuxième erreur (...)Le manque de charité. Quand quelqu’un
reçoit le coup de grâce, inutile de donner la gifle salvatrice
à celui qui n’est plus que cadavre, à celui qui n’est plus que larmes.

La troisième erreur (...) le mal porté à l’Eglise et au rôle public
qu’a le prêtre. On trouve dans cette catégorie
ce qui relève bien sûr du devoir
de réserve du prêtre, je préfèrerais néanmoins
le devoir d’imitation de Jésus Christ.



Je laisse à votre méditation
la citation ci-dessous:

Citation :

«
Être chrétien ne veut pas dire
seulement prier le Christ, ni Le prêcher d'une manière ou d'une autre, pas d'avantage encore plus rigoriste, sur certains points, que les vrais catholiques
. Prier Dieu, Le prêcher, être rigide dans le service formel de Dieu, les prêtres, les scribes et les pharisiens du temps de Jésus le faisait déjà. Et pourtant, à part de rares exceptions, cela ne les a pas rendus «chrétiens», mais plutôt «antichrétiens». »

(Maria Valtorta)

Source : A l'aube d'une ère nouvelle (Prophéties de Jésus confiées à Maria Valtorta), Centro Editoriale Valtortiano, 1991, p. 147.



Citation :

On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre

On n'obtient rien de personne par la force (la violence verbale).
On conquiert plus facilement quelqu'un par la douceur
que par la dureté ou la méchanceté.




Source : http://www.expressio.fr/expressions/on-n-attrape-pas-les-mouches-avec-du-vinaigre.php



















Stan


Merci +++ Claire pour votre article qui est pertinent !



MERCI cher Stan pour vos citations, la vidéo ci-dessus,   et les extraits de l'article de Claire,  ainsi que votre position personnelle sur cette "affaire" du Père Benoît.  note maxi  Je suis à 100 % d'accord. Alléluia !!!


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
martine777
membre
avatar

Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Jeu Déc 03 2015, 06:52

Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique (...). Ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois", pouvait-on lire. "Le signe de la mort et du chaos ne flotte pas que sur les rues de Paris, un vendredi soir maudit. 130 morts, c'est affreux! Et  600 morts, c'est quoi ? C'est le chiffre des avortements en France le même jour"
Père Benoît



Il ne suffit pas de dire "vous allez rôtir en enfer" pour convertir les non-croyants  à voir

Le langage que le Père Benoît utilise dans l'extrait ci-dessus est très choquant, blessant et le moment mal choisi, dans ce contexte terriblement douloureux où des dizaines de familles ont perdu leurs proches et enfants. Certes au départ sa tribune s'adressait à un public ciblé sur un site traditionnaliste, (qui flirte plus ou moins avec le Front National),  où ce genre de propos, on le sait, est monnaie courante.  Quand aux chrétiens "plus ouverts", certains arrivent sans doute à lire entre les lignes, et comprendre ce qu'AU FOND, en dépit de sa maladresse, il voulait exprimer.

Bien sûr qu'il a raison à 100 % sur l'avortement, sur certaines musiques satanistes, sur la dérive de certains de nos jeunes en manque de valeurs. Inutile d'avoir un Bac +8 pour s'en rendre compte.  Mais s'essayer à une "lecture mystique" hasardeuse, en faisant l'amalgame entre la musique metal, ces pauvres jeunes qui ont été tués  et par-dessus tout rajouter une couche sur l'avortement, qui n'a rien à voir dans ce contexte est très très maladroit   Embarassed

Est-ce qu'il a réussi, par ses propos, à toucher des cœurs et à les ramener à Jésus ?     pale
Il a juste réussi à faire glousser de plaisir quelques rares cathos, à se mettre à dos tout le monde et à donner une mauvaise image de notre religion.


Comme l'a dit Stan, d'une façon amusante "ce n'est pas avec du vinaigre qu'on attrape les mouches". Ce n'est pas en culpabilisant les jeunes qu'on arrive à les convertir, mais en leur proposant AUTRE CHOSE .   Le Père Benoît sape le travail de ces laïques chrétiens, ces témoins qui consacrent leur vie à l'éducation des jeunes, travail qu'ils font en subtilité,  pour les amener vers l'Eglise. Je pense par exemple aux membres du groupe chrétien GLORIOUS, dont Benjamin et Thomas POUZIN,  cités par Stan ci-dessus, qui mobilisent à chacun de leurs concerts et prières à l'Eglise Sainte Blandine de Lyon et ailleurs,  des milliers de jeunes. Je vous assure que par le biais de ces apôtres, Jésus touche le cœur de ces jeunes. Il me vient aussi à l'esprit Laurent Gay, cet ancien toxicomane reconverti, conférencier, qui parcours les écoles pour témoigner auprès des jeunes.

http://laurentgay.over-blog.com/

http://www.ktotv.com/video/00091158/laurent-gay-drogue-sida-redemption


Non, ce n'est pas en disant aux jeunes qu'ils sont des morts-vivants qu'on les convertira!!  


Le Père Benoît sape aussi le message chrétien d'amour, de joie, d'espérance et de miséricorde que notre pape François fait passer au monde, en dénonçant la rigidité et la dureté de cœur. Lui, sait dénoncer les injustices, les incohérences, le mal ... avec une main de fer dans un gant de velours.


"Amour et vérité se rencontrent,
Justice et paix s'embrassent"
Psaume 84




Le Père Benoît semble avoir oublié l'amour et la paix  s\'interroger



Stan a écrit:
     Je suis sous l'impression que l'abbé Benoît ne se rend pas compte, pour le moment, de la peine que rajoutent ses propos aux familles qui sont en deuil récent des victimes du Bataclan... Je propose donc que nous gardions ce prêtre dans nos prières  « Viens Esprit-Saint ! Assouplis en cet abbé Benoit ce qui est raide, réchauffe en lui ce qui est froid, rends droit aussi en lui ce qui est faussé »  .

la paix !


Dernière édition par martine777 le Jeu Déc 03 2015, 07:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Jeu Déc 03 2015, 07:01

Hier, j'avais posté ceci en rapport à la vidéo de l'Abbé Pagès


André Dominique a écrit:
Merci pour cet article et video !

J'ai particulièrement été touché par cette Parole vers 7mn 42s en repensant aux jeunes du Bataclan :

Si nos jeunes savaient qu'ils vont en enfer, ils changeraient de vie !

André Dominique

http://nouvellejerusalem.forumactif.com/t24455-lislam-est-fragile#202485

Pour bien prendre conscience de l'urgence du salut des âmes, particulièrement nos jeunes, est-il important de prendre la leçon par St François XAVIER que nous fétons en ce jour :

Citation :

LETTRES DE FRANÇOIS XAVIER A S. IGNACE (1542 et 1544)

Nous sommes allés à des villages de néophytes, baptisés voici peu d’années. Cette région n’est absolument pas habitée par les Portugais, car elle est très stérile et très pauvre. Les chrétiens indigènes, privés de prêtres, ne savent rien, sinon qu’ils sont chrétiens. Il n’y a personne pour leur célébrer les sacrements ; personne pour leur enseigner le Symbole, le Pater, l’Ave Maria, ni les commandements de Dieu.

Depuis que je suis venu ici, je n’ai pas arrêté : je parcourais activement les villages, je baptisais tous les enfants qui ne l’avaient pas encore été. Aussi ai-je régénéré un nombre immense de bébés qui, comme on dit, ne savaient pas distinguer leur droite de leur gauche. Quand aux enfants, ils ne me laissaient ni réciter l’office divin, ni manger ni me reposer tant que je ne leur avais pas enseigné une prière. Alors j’ai commencé à saisir que le royaume des cieux appartient à ceux qui leur ressemblent.

Aussi, comme je ne pouvais sans impiété repousser une requête aussi pieuse, en commençant par la confession de foi au Père, au Fils et à l’Esprit Saint, je leur inculquais le Symbole des Apôtres, le Pater noster et l’Ave Maria. J’ai remarqué qu’ils étaient très doués ;
s’il y avait quelqu’un pour les former à la foi chrétienne, je suis sûr qu’ils deviendraient de très bons chrétiens.


Dans ce pays, quantité de gens ne sont pas chrétiens uniquement parce qu’il n’y a personne aujourd’hui pour en faire des chrétiens. J’ai très souvent eu l’idée de parcourir toutes les universités d’Europe, et d’abord celle de Paris, pour hurler partout d’une manière folle et pousser ceux qui ont plus de doctrine que de charité, en leur disant : « Hélas, quel nombre énorme d’âmes, exclu du ciel par votre faute, s’engouffre dans l’enfer ! »

De même qu’ils se consacrent aux belles-lettres, s’ils pouvaient seulement se consacrer aussi à cet apostolat, afin de pouvoir rendre compte à Dieu de leur doctrine et des talents qui leur ont été confiés !

Beaucoup d’entre eux, bouleversés par cette pensée, aidés par la méditation des choses divines, s’entraîneraient à écouter ce que le Seigneur dit en eux et, en rejetant leurs ambitions et leurs affaires humaines, ils se soumettraient tout entiers, définitivement, à la volonté et au décret de Dieu. Oui, ils crieraient du fond du cœur : « Seigneur, me voici ; que veux-tu que je fasse ? Envoie-moi n’importe où tu voudras, même jusque dans les Indes. »

http://aelf.org/office-lectures

Nous avons ici au travers du Père Benoit un prêtre qui ose aller sur la place publique, qui ose aller sur la place médiatique et qui s efait ramasser à la volée ...
Le premier qui est allé prêcher sur la place publique, c'est bien Notre JESUS CHRIST et quand il a fallu qu'IL le fasse ... IL a noué des cordes pour en faire un fouet afin de frapper les inconscients-insouciants du TEMPLE de Jérusalem ... et IL n'y est pas allé de main morte ... !

Alors, si le Père Benoit a su occasionner des coups au derrière de bien des personnes ... s'ils se réveillent tant mieux !
Chapeau au Père Benoit d'avoir su secouer notre EGLISE si frigide ... désolé s'il est un peu rigide !

Hier dans le post précedent j'étais parti de la note de Claire concernant le Père Benoit comme Pèere rigide ... pour terminer avec une Eglise frigide ... en faisant une recherche sur ce terme je suis tombé sur ceci :


Citation :
EGLISE FRIGIDE !

Shalom !

Oh ! Combien en ce jour je suis « fatiguée » de constater ce qui est la réalité, voir combien l’Eglise qui se devait être le phare de ce monde pollué, est en réalité devenue frigide aux attentions d’amour de Celui qui l’a racheté par le sang versé à la croix.




Combien je suis lassée de constater que sous des dehors pacifiques, des manifestations israéliennes sont clairement étalées au grand jour sur écran télé : une image forte sous mes yeux – c’est la fête de l’Aid, et résolument, des moutons sont égorgés avec en paroles accompagnatrices : c’est ainsi que tous les juifs seront égorgés !




En quoi il y a corrélation entre les deux évènements ? Parce qu’ils ont la même souche : YESCHUA !




Hier Dimanche, je suis « poussée » à nouveau, par l’action de l’Esprit Saint, à me rendre dans l’Assemblée de la ville d’où je suis installée, afin de voir, par mes yeux, ce qui dure et perdure malheureusement : l’arrêt volontaire de l’action de l’Esprit pour des raisons purement matérielles, savoir lecture d’un bilan déficitaire de l’année 2008.  

Tant je suis outrée et désolée en même temps que je me lève au vu de tous, pour quitter le lieu ou se joue l’infamie, sans aucune manifestation des personnes présentes qui se devraient d’être, elles aussi, dans le même état spirituel que je le suis. Mais non ! Rien ! Toutefois, je suis dans l’obligation de revenir sur mes pas, mon véhicule étant cerné par beaucoup d’autres. Alors je prends rendez-vous avec le pasteur de cette communauté afin de pouvoir lui dire ce que je pense de tout ceci. Rendez-vous pris !




Seigneur ! Ceci est le reflet de l’église actuelle qui se veut, qui se dit, et qui pense être dans tes voies, ses pas dans les tiens ! Et je ne parle pas même de la pauvreté de l’intervention du « berger » aussi pauvre que lui-même.




Qu’est que l’état de frigidité ? C’est la qualité de ce qui est froid et excite la sensation du froid. C’est aussi un terme de médecine qui met en évidence l’ impuissance, l’état d'inertie des fonctions génitales. Donc, pas, de vie, pas de procréation, pas d'enfantement!




Pour résumer, il s’avère que l’Epouse, la « vierge » pure et surtout vivante, celle que Christ Yéshua vient chercher pour la prendre avec lui, est devenue frigide pour de multiples raisons, et n’est pas capable, à ce jour, d’assumer ce rôle extraordinaire qui lui est imparti, à savoir d’EPOUSE, avec tout ce que cela comporte.

Un frère du « ministère Manaus » nous dit, un jour, alors que nous étions à Grenoble, que pour mariage il fallait union, et que pour concevoir l’union, il fallait « la pénétration ». Mais pour qu’il y ait pénétration, il faut le feu de l’amour ardent, et non pas quelques braises noircies tirées d’un feu tiède déjà mourant.




Je suis pleinement d’accord avec cette définition, le Seigneur, Dieu Eternel, nous parle souvent, au travers de sa parole, comme le « fiancé » ou encore l’époux. Voyez le livre du Cantique des cantiques, Ode à l’amour éternel, comment la Sunamite réveillée cherche, à tout prix, celui que son cœur aime. Cantique des Cantiques 3/1 - Sur ma couche, pendant les nuits, J`ai cherché celui que mon cœur aime; Je l`ai cherché, et je ne l`ai point trouvé... 3/2 - Je me lèverai, et je ferai le tour de la ville, Dans les rues et sur les places; Je chercherai celui que mon cœur aime... Je l`ai cherché, et je ne l`ai point trouvé. 3/3 - Les gardes qui font la ronde dans la ville m`ont rencontré: Avez-vous vu celui que mon cœur aime? 3/4 - A peine les avais-je passés, Que j`ai trouvé celui que mon cœur aime; Je l`ai saisi, et je ne l`ai point lâché Jusqu’à ce que je l`ai amené dans la maison de ma mère, Dans la chambre de celle qui m`a conçu. –




Et toi, « église » en ce jour, qui cherches-tu et qu’espères-tu trouver sur la margelle de ton cœur endormi, appesantit par l’œuvre de la vie, toi qui n’est plus la bonne terre portant le fruit délectable du Divin, mais repue de tes actes passés, vivant pleinement dans le giron des hommes de la foi sans toutefois vouloir les imiter, les jugeant par trop désuets à ton goût.  




Paroles du Seigneur :







« Eglise ! Tu t’infliges ta propre persécution parce que tu as perdu ton premier amour (Apocalypse 2/4) et le Seigneur te le dis : ce que j’ai contre toi…. Ce que j’ai contre toi, moi, le Dieu de ton salut, j’ai contre toi que tu as perdu ton premier amour et que tu vis dans ton illusion.

Je frappe constamment à la porte de ton cœur, à la porte de ta chambre que tu tiens close par crainte de me rencontrer, moi, ton fiancé, ton époux. Pourquoi cette crainte constante qui te tiens éloigné de moi en constance ? Reviens ! Recommence ! Retrouve le goût de l’amour dans mes bras blottie contre mon cœur percé pour toi mon aimée. Recommence à vivre ta foi en moi, dans ma v ie, dans le salut d’amour que je te donne chaque instant, et de nouveau, régénérée, vivifiée par les fraîches rosées dont tu as grand besoin, tu revivras le prodige de ma parole pour toi et pour le monde qui se meurt, tu revivras alors les signes et les prodiges qui l’accompagnent. Mais il te faut sortir de ta chambre, et bannir ta peur qui t’éloigne de moi. Il te faut me rechercher, il te faut me revenir, il te faut sans cesse chercher ma face car je veux que tu me retrouve encore et toujours. Cesse de t’illusionner sur ton statut de « rachetée, de sauvée », cela ne peut être qu’en moi continuellement.




Tu es frustrée, car celui qui s’illusionne, qui s’imagine posséder et qui ne possède que le vent, celui-là, celle-là vit un sentiment de frustration.

La frigidité est un état qui découle d’un froid intense qui conduit au sommeil de la mort. Secoue-toi, ma Jérusalem ! Secoue la poussière de tes pas, secoue ton endormissement, secoue tout ce qui est entrave dans ta lâcheté et ta tiédeur ». Esaïe 52/2 - Secoue ta poussière, lève-toi, Mets-toi sur ton séant, Jérusalem! Détache les liens de ton cou, Captive, fille de Sion!

Esaïe 54/5 - Car ton créateur est ton époux: L`Éternel des armées est son nom; Et ton rédempteur est le Saint d`Israël: Il se nomme Dieu de toute la terre;  

N'es-tu pas capable de te souvenir des feux qui allumaient ton cœur et ton âme lorsque tu avais rendez-vous avec ton amour? Ou bien ne fusses là que feux de paille qui s'éteignirent aussi vite qu'il se sont allumés? Cela me rappelle quelque chose : la parabole du semeur! Qu'elle terre es-tu donc pour te comporter ainsi? Quel est ton fruit? Dans quel état sont tes corbeilles et qu'est-ce qui les remplit?

Laisse moi te rafraîchir la mémoire :  

Le livre d'Ezechiel parle ainsi, en toute vérité, sans manière détournée; il ne te l'emballe pas dans du papier de soie, mais de manière abrupte, il te dit ce que d'autres taisent :  

Chapitre 16 : Dieu dit au prophète : fais connaître à Jérusalem son abomination, puis il lui indique qu'il lui faut nous rappeler notre origine païenne, loin de lui. Ezechiel doit dire les choses telles qu'elles sont, à savoir qu'avant notre rencontre d'avec le Seigneur, nous n'avions pas été « soigné » comme il aurait du être, et que c'est de manière tragique que nous avons été l'objet de l'amour du Père notre Dieu.

Nus, c'est ainsi que le Seigneur nous a trouvé : NUS, et nous devons entendre, afin de nous souvenir de l'extrême vérité, que celui qui tenait nos vies entre ses « mains » n’eut aucune pitié de nous, nous laissant vagissants, baignant dans notre sang, souillés, le cordon de l'ombilic pas même coupé....

Le Seigneur nous a porté et nous a ordonné de vivre, dans notre sang, de vivre. N'est-ce pas merveille?

Ezechiel 16/7 - Que se passa-t-il après cela? Le Seigneur nous rappelle notre nudité parce que, dans sa parole, le Seigneur indique que nul ne verra ta nudité, que c'est une abomination. Oui, souviens-toi, la nudité de Noé dévoilée fut le point de départ de la malédiction qui couvrit Canaan, fils de Cham et qui, à ce jour, demeure encore.

Lamentations 1/8 - Jérusalem a multiplié ses péchés, C’est pourquoi elle est un objet d’aversion ; Tous ceux qui l’honoraient la méprisent, en voyant sa nudité ; Elle-même soupire, et détourne la face.

Ezechiel 16/8 - Je passai près de toi, je te regardai, et voici, ton temps était là, le temps des amours. J’étendis sur toi le pan de ma robe, je couvris ta nudité, je te jurai fidélité, je fis alliance avec toi, dit le Seigneur, l’Eternel, et tu fus à moi.

Le Seigneur épousa la délaissée à Golgotha, et en fit une épousée virginale, malgré ses très nombreuses, trop nombreuses prostitutions d'alors et de maintenant.



Ezechiel 16/22 - Au milieu de toutes tes abominations et de tes prostitutions, tu ne t’es pas souvenue du temps de ta jeunesse, lorsque tu étais nue, entièrement nue, et baignée dans ton sang.

L'Eternel Dieu a eu pitié de nous, et a fait de nous l'épouse, couverte et parée selon le cœurdu Seigneur, devenant ainsi : Esaie 61/10 - Je me réjouirai en l’Eternel, Mon âme sera ravie d’allégresse en mon Dieu ; Car il m’a revêtu des vêtements du salut, Il m’a couvert du manteau de la délivrance, Comme le fiancé s’orne d’un diadème, Comme la fiancée se pare de ses joyaux.

Voilà! Telle était ta parure, mais aujourd'hui, tu l'as troquée pour bien peu de choses, et de fiancée, d'épouse, tu es devenue prostituée, a l'affut de tous ceux qui ont des simulacres d'homme auxquels tu te prosternes et te parjure. Ezechiel 16/17 - Tu as pris ta magnifique parure d’or et d’argent, que je t’avais donnée, et tu en as fait des simulacres d’hommes, auxquels tu t’es prostituée.

Suis-je trop sévère dans ma façon de te dire ce qui est vrai? Es-tu trop délicate pour entendre la voix du Seigneur? Quoi qu'il en soit, ouvre ton cœur et écoute la voix de Celui qui a Golgotha s'est écrié d'une voix forte : TOUT EST ACCOMPLIT!

Maintenant, en continuant la lecture de ce chapitre 16 du livre d'Ezechiel, nous sommes dans l'obligation de constater que ce n'est pas finit, que le Seigneur n'en a pas fini avec nous, et c'est tant mieux! Puissions-nous enfin sortir de notre sommeil de mort, de notre lâcheté, de notre frigidité, et ouvrons, enfin, la porte au fiancé qui se tient debout derrière cette porte qui le sépare de sa bien aimée.




Nous sommes avertis, et qui dira que la parole de Dieu est stérile et ne porte pas son fruit en son temps?




Eglise frigide, souviens-toi de tes premières amours dit le Seigneur :Apocalypse 2/4 - « je connais.... Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. »

A cause de cela, parce que tu es devenue tiède, refroidie, (définition de frigidité), voici ce qui sera, si tu ne te reprends pas, si tu ne te repens pas :

Ezechiel 16/39 - Je te livrerai entre leurs mains ; ils abattront tes maisons de prostitution et détruiront tes hauts lieux ; ils te dépouilleront de tes vêtements, prendront ta magnifique parure, et te laisseront nue, entièrement nue.

Ezechiel 23/29 - Ils te traiteront avec haine ; Ils enlèveront toutes tes richesses, Et te laisseront nue, entièrement nue ; La honte de tes impudicités sera découverte, De tes crimes et de tes prostitutions.




Et je dirai sur vous : arrière de moi, ouvriers d'iniquité.... Je ne vous connais pas!

Luc 13/27 - Et il (Yéshua) répondra : Je vous le dis, je ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité. Terrible n'est-ce pas? En clair, cela veut dire : vous n'êtes pas de ma maison, je ne vous connais pas, je ne sais d’où vous êtes!




Par contre, si tu t'humilie en cherchant la face de Ton Seigneur, sache bien ceci :



Esaie 62/4 - On ne te nommera plus délaissée, On ne nommera plus ta terre désolation ; Mais on t’appellera mon plaisir en elle, Et l’on appellera ta terre épouse ; Car l’Eternel met son plaisir en toi, Et ta terre aura un époux.




Parce que pour celui qui est à Christ Yéshua, dont l’œuvre de la croix est gravée à tout jamais dans le cœur de l'Elu (e) il n'y aura pas de condamnation : Romains 8/1 - Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. Et qui demeurent en lui pour l'éternité.

Dans ta frilosité, dans ta frigidité, il y a parfois comme des sursauts qui auraient l'air de provenir d'effusions glorieuses de l'Esprit Saint. Cela peut être véritable parfois, mais malheureusement, nous savons que  certains sont « connus » comme des « loups-blancs », voir des loups-garous, serviteurs démoniaques et méchants, s'accordant à perdre le peuple que  Dieu s'est acquis au prix du sang de christ, parce qu'ils connaissent les ficelles du spectacle, et savent parfaitement orchestrer le grand bazard qui mène sur la voie large conduisanttout droit en enfer. Large et spacieuse la voie qui mène à la perdition, mais étroite celle qui te conduis au salut, car sur cette dernière, tu ne peux qu'aller à genoux.


Dieu à laissé couler son sang sur la croix, sang pur qui nous permets de passer la porte du Sanctuaire et d'entrer ainsi en présence de l'Eternel Dieu; Cette alliance est faite sans le sang, mais le sien! Par contre, lorsque Satan érige un acte d'alliance avec un homme, une nation, il ne se sert surtout pas de son sang, impur, mais il prends le notre.  

C'est pourquoi il y a falsification et mensonge dans la conception de l'acte par lui-même : le salut s’acquière par l'acceptation, la reconnaissance et la repentance dans la demande de pardon de notre péché. Dieu, souverain miséricordieux, fait grâce à qui réclame grâce et s'humilie devant la croix, devant le Christ Seigneur de toute la terre et de tout ce qu'elle renferme, y compris les cieux, et le reste.

Satan, lui, ne te demande rien de tout cela; il est parjure et menteur aussi, il te dit que tu es belle, dans ride et pure parce que tu as accepté le don ineffable du Seigneur. Ce qu'il va faire, par contre, c'est de t'installer « royalement » dans ta propre conception du salut, se servir de tes compétences, y ajoutant aussi afin de faire bonne mesure, et dans l'aveuglement qui te saisie, tu ne fais plus la distinction entre le sang de Christ sur la croix, et de l'agissement de ton ennemi qui te « ponctionne » ton sang, qui te prends ta vie et te conduis au néant sur des airs glorieux alléluia et d'amen!

Il se sert de ceux dont il est fait mention dans 2Pierre 2/3 - Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point.

Je veux encore te dire ceci : tu t’en-sommeille, et peu à peu ton huile s'évapore; dans peu de temps, il t'en manquera tellement que tu ne verra pas la gloire apparaître, parce que ta lumière serra semblable aux Ténèbres dans lesquels tu t’enlises chaque jour un peu plus d'avantage, et qu'au jour merveilleux et tant attendu, tu serras immobile parce qu'aveugle, sans lumière! Toi qui devais être la lumière du monde, on ne te voit plus!

Mathieu 25/1 à 10 - Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent.

Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.

Alors, après cela, que vas-tu faire? Que vas-tu entreprendre afin de sortir de ton état lamentable et critique qui te maintient dans l’antichambre de la mort, alors que tu dois vivre?

Il existe une solution, quand bien-même elle peut paraître archaïque :

LA REPENTANCE, qui conduit AU PARDON, mène à la PURIFICATION pour

faire de toi l'Epouse scintillante de mille feux (comme les diadèmes sur la

tête de Yéshua ton Roi) et fera de toi ce que tu dois être.

REPENTIE/PARDONNEE/PURIFIEE/SANCTIFIEE/

Apocalypse 14/14 - Je regardai, et voici, il y avait une nuée blanche, et sur la nuée était assis quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, ayant sur sa tête une couronne d’or, et dans sa main une faucille tranchante. Et 19/12 - Ses yeux étaient comme une flamme de feu ; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes ; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est lui-même.

Eglise! As-tu connaissance vraie de qui est ton époux? Sais-tu qui il est véritablement? Lorsqu'il s'adresse à Pierre dans ces termes : qui dit-on que Je suis? Et vous, que dites-vous? Mathieu 16/13 - Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Mathieu 16/16 - Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.

Et encore :

2Corinthiens 11/2 - Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure.




Apocalypse 18/23 - la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l’époux et de l’épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites

2 Samuel 22/31 - Les voies de Dieu sont parfaites, La parole de l’Eternel est éprouvée ; Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en lui.




Eglise, afin de sortir de ta frigidité, il te faut appeler, avant qu'il ne soit trop

tard, l'Esprit Saint qui, en Ezechiel 37, fit d'un tas d'ossements, une

puissante armée faite pour servir et suivre le Seigneur.

http://www.freewebs.com/naomiebethel/eglisefrigide.htm

Comme je n'ai pu avoir le temps de lire en détail ... merci d'y apporter vos remarques

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   Ven Déc 04 2015, 00:07


Au sujet de la forme et du fond,
et des médias ?


Je vous laisse les courts vidéoclips ci-dessous (sur la théorie
du sociologue McLuhan
) qui me paraissent jeter
une certaine lumière qui fait comprendre que
notre perception de la réalité se trouve aujourd'hui transformée,
à cause de la diffusion des moyens modernes de communication
.



«La nouveauté est que :  Le contenant (les moyens de communication;
les outils par lequel nous percevons) qui nous permet donc
de connaitre le contenu de ce que nous percevons, finit par avoir plus d'influence
que le contenu
de ce que nous percevons.»
« La façon dont nous percevons les choses s'en trouve transformée »



Pour plus d'informations à ce sujet,
voir svp le lien:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marshall_McLuhan



André Dominique a écrit:

Citation :

Comme je n'ai pu avoir le temps de lire en détail ... merci d'y apporter vos remarques


André Dominique

Cher André Dominique,

Vos commentaires sont souvent intéressants, mais je dois vous confesser
que, par manque de temps, la longueur de vos messages ne permet pas
toujours de les lire comme il faudrait. Mais merci quand même
pour ce que vous écrivez de vos réflexions personnelles.
 Peut-être vous serait-il possible de condenser certains articles?
c'est du moins de que je fais moi-même à l'occasion en ce que
je publie sur le Forum!

grâce

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Pleurez avec ceux qui pleurent" (communiqué du cardinal Philippe Barbarin au sujet du père Hervé Benoît.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: L'Église Catholique Romaine-
Sauter vers: