VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Quelques bons mots de Vladimir Poutine

Aller en bas 
AuteurMessage
marie-rose
membre
avatar

Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Dim Oct 04 2015, 09:56

Je disais à notre fils justement,que je trouvais un peu bizarre toutes ces images à répétitions,surtout celle des enfantas, et me demandais is ce n'était pas de la manipulation,en tout cas je me méfie
Je n'irais pâs jusqu'à dire que Poutine est parfait,mais n'a t il pas proclamé haut et fort, que l"Europe servait le diable
A mon avis il l'a fait sortir de sa boite,il se l'est bien mis à dos
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Ven Oct 09 2015, 12:19


Citation :

Poutine accuse le gouvernement américain
de mentir au sujet de la Syrie !




La milice islamiste Ahrar Al-Sham, le Front Al Nosra (Al Qaeda en Syrie)
et l’Armée Syrienne Libre – la fameuse “opposition modérée”
soutenue officiellement par la CIA – située dans la poche de Rastan
(entre Hama et Homs) ont annoncé la création d’un centre
de commandement unique pour affronter la Russie
.
La publication d’un communiqué unitaire ce jour l’annonce  (source) :




Source : http://breizatao.com/2015/10/01/la-campagne-de-liberation-russe-en-syrie-videos-mise-a-jour-permanente/

Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Ven Oct 09 2015, 16:35

Une réplique possible des élites usa :


http://fr.sott.net/pic-of-day/272527
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Ven Oct 09 2015, 17:01

La dernière parole de Poutine dans la vidéo postée par Stan est :


Et pourtant Mr Kerry ment, et il sait qu'il ment (toutes leurs élites mentent) c'est pitoyable !


Citation :

L'opération russe en Syrie révèle que les Etats-Unis sont les véritables commanditaires du terrorisme dans le monde


L'opération russe en Syrie a débuté il y a moins d'une semaine, mais les premiers résultats sont là. Les pertes terroristes se comptent en milliers, des infrastructures sont détruites et, en outre, la Russie a montré au monde entier qui sont les parrains du terrorisme mondial, ont dit des experts à hакануне.ru.

L'opération militaire des troupes russes en Syrie contre les miliciens de l'ISIL a commencé il y a moins d'une semaine, mais même en ce court laps de temps un certain nombre d'événements marquants se sont produits. Il y a d'abord la déclaration conjointe de sept pays, France, Allemagne, Qatar, Saoudie, Turquie, Royaume-Uni et USA, se préoccupant du renforcement de la Russie dans la région. Un certain nombre de pays, en particulier les USA, ont pondu des déclarations passablement agressives à propos de la mission russe en Syrie.

« Il est trop tôt pour tirer des conclusions, mais le ton est clair. Voici le point : En réalité toutes les déclarations faites aux USA corroborent que l'ISIL est une subdivision informelle de leur pays. Cette armée terroriste a été créée pour éviter les forces de défense (notamment les forces nucléaires), afin de mener des opérations à différents endroits du globe. Dès que l'armée de l'air russe a commencé à infliger des coups sérieux, les Américains ont commencé à piquer une crise, les miliciens de l'ISIL leur demandant de l'aide. Au moment de notre intervention, les agissements américains ont montré qui fournit la « couverture » et qui a besoin de ce cancer terroriste. Le monde entier a vu le visage des parrains du terrorisme mondial et constaté que la coalition dirigée par les USA est une imposture sur la toile de fond de la scène mondiale », a observé sur hакануне.ru l'expert militaire, le colonel Alexander Zhilin.


Commentaire : Effectivement, le masque de santé mentale de l'Occident est en train de tomber à une vitesse prodigieuse:
- Syrie : les pilotes américains et de l'Otan ont interdiction de bombarder les terroristes d'Al-Qaïda et d'Al-Nosra, financés et armés par l'Occident
http://fr.sott.net/article/26572-Syrie-les-pilotes-americains-et-de-l-Otan-ont-interdiction-de-bombarder-les-terroristes-d-Al-Qaida-et-d-Al-Nosra-finances-et-armes-par-l-Occident


Il a relevé que jusqu'à présent, l'avancée de l'ISIL en Irak et Syrie était due en grande partie au fait que personne n'opposait de résistance à ses combattants, qui ont à leur disposition l'espace, le renseignement et l'analyse militaro-technique américains. Frappant des cibles insignifiantes ou le désert, même les missions officielles de la coalition anti-ISIL ressemblent à une simulation. Dans leurs efforts de la semaine dernière, les pilotes américains luttant contre le terrorisme se sont montrés pitoyables, leurs raids ayant détruit deux tractopelles de l'ISIL.

Raison distincte de la réaction agressive des USA, le niveau technique plus haut que prévu des unités russes.

« Je vais vous donner un exemple. Plus de 50 aéronefs ont été envoyés en Syrie. Plus de 2 mille personnes ont été amenées par les voies aériennes. Et pas un radar de l'OTAN, dont se font gloire la Turquie, la Bulgarie et d'autres pays, n'a pu les remarquer. Aujourd'hui, les Américains ne voient pas ce que font nos gars. Nous avons développé une technique telle de système de couverture, que le Pentagone en devient tout simplement dingue : Nous les voyons, mais eux sont incapables de nous voir. Il est clair que tous leurs plans ont échoué », a expliqué l'expert.

Pendant ce temps, les pilotes suivent strictement l'ordre du président Poutine, tandis qu'à New York, il proposait de diviser le ciel du Moyen-Orient en secteurs de contrôle. L'incident avec les pilotes israéliens repoussés par les pilotes russes de leur zone, a démontré cela sans ambiguïté.

« Nous avons montré le sérieux de nos intentions, dans l'intervalle, sans perfidie, nous avons alerté tout le monde, y compris Netanyahu, les Américains, etc. Il me semble que nos « partenaires » pensent que la Russie veut, par un coup de poing de morveux, leur couper le souffle. Non, ce temps est révolu. Le niveau du travail de nos équipes est juste un choc total pour les Américains. La bombe de 500 kg lâchée d'une hauteur de 5000 mètres est rentrée par la fenêtre d'un bunker. C'est inconcevable. Je dirais que, grâce à nos équipages qui tournent comme des horloges, nous avons monté un bon spectacle pour tout le monde », a dit Zhilin.

Autre résultat de la première semaine de bombardements sur les miliciens, il a été montré au monde de manière concluante que la Russie possède des armes de précision de haute technologie, et qui plus est, elle est capable de s'en servir professionnellement.

Quant aux pertes des miliciens à la suite des frappes aériennes russes, même les chiffres prudents sont très impressionnants en si peu de temps. Zhilin a cité des chiffres du renseignement israélien et américain, d'après ses propres sources. Selon ces données, pendant les cinq premiers jours de l'opération, plus de 2173 terroristes ont été liquidés. Dans le contexte des déclarations répétées de Barack Obama au sujet de l'« inefficacité » des forces militaires spatiales russes, ces chiffres peuvent être sous-estimés.

Selon le professeur Igor Panarin, analyste politique, au 5 octobre, le nombre de tués, blessés, disparus et désertés se monte à 9389 individus. L'expert explique cette avalanche par le nombre de déserteurs, environ la moitié du nombre total, « les déserteurs fuyant l'Irak, la Turquie, la Jordanie. »


Commentaire : Par peur des bombardements russes, il semblerait que Washington commence à exfiltrer ses mercenaires afin de s'en servir dans d'autres zones de combats:

Deux avions bourrés de djihadistes se posent à Mitiga (Libye)
http://mondafrique.com/lire/confidentiels/2015/10/06/deux-avions-bourres-de-djihadistes-se-posent-a-mitiga-libye

Dimanche 4 octobre, deux avions civils se sont posés sur l'aéroport militaire de Mitiga, situé dans la banlieue de Tripoli et contrôlé par l'islamiste Abdelhakim Belhadj.

L'un des appareils provenait du Soudan et l'autre, de Turquie, deux pays alliés des islamistes. A leur bord : des djihadistes provenant de Syrie par centaines et acheminés en Libye pour y renforcer Daech. Ainsi, le seul avion turc contenait pas moins de 256 djihadistes dont trois français de souche, fait savoir à Mondafrique une source du renseignement libyen.

La majorité de ces hommes pourrait être affectée dans le sud libyen qui a été en grande partie reconquis par des troupes hostiles aux islamistes. Fréquents tout au long de l'année 2014 et au premier trimestre 2015, ses débarquements de djihadistes étrangers en Libye avaient cessé jusqu'à ce jour.



« Le fait qu'ils s'enfuient dans toutes les directions montre une chose : Ils ne combattent pas pour l'islam. Ce sont les mercenaires puants habituels qui se battent pour de l'argent. Des gens peuvent mourir pour leur foi, mais pour ceux qui se battent pour l'argent, cela n'a aucun sens de mourir », dit Zhilin.

Parmi les infrastructures détruites le professeur Panarin a cité 13 postes de contrôle du commandement, 10 dépôts de munitions, cinq camps d'entraînement, cinq dépôts de carburant, cinq nœuds de communication, une base terroriste cachée, le centre de formation spéciale des miliciens, un champ de dépôts de munitions, quatre mini-fabriques d'armements. En outre, un certain nombre de véhicules blindés et systèmes d'armes ont été détruits : 19 chars T-55, 19 BMP, ( https://fr.wikipedia.org/wiki/BMP-1 ) 18 véhicules blindés, quatre lanceurs multiples de roquettes, trois pièces d'artillerie et 16 véhicules.

Autre point important qu'il faut souligner à propos de La propagande occidentale en lien avec le premier raid et la mort d'enfants et de civils :

« La Russie est le seul pays du monde où les soldats sont tenus responsables de leur action militaire à l'étranger. Installé sur les avions, des moyens de contrôle concrets surveillent l'action des équipages, y compris quand ils frappent des cibles. Notre pays s'est en principe engagé à cela, tandis que tous les autres pays, l'OTAN et les USA en particulier, laissent les mains libres à leur armée et ne sanctionnent même pas les mutilations. Ces bandits n'ont rien à nous reprocher concernant tout ce qui touche l'armée », a déclaré Alexander Zhilin.

Commentaire : Comme dans le cas du bombardement de l'hôpital de MSF à Kunduz
http://fr.sott.net/article/26525-Ironie-et-hypocrisie-Un-bombardement-americain-touche-un-hopital-de-MSF-en-Afghanistan-et-tue-au-moins-9-personnes

http://fr.sott.net/article/26573-L-operation-russe-en-Syrie-revele-que-les-Etats-Unis-sont-les-veritables-commanditaires-du-terrorisme-dans-le-monde
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Ven Déc 18 2015, 21:37


Poutine ne mâche pas
ses mots


C'est ça l'esprit gagnant


"Seul Poutine comprend bien
son adversaire turc", analyse Éric Zemmour



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Ven Juin 03 2016, 20:00

Citation :

Vladimir Poutine
« Quand le combat est inévitable »




« Vladimir Poutine, un homme lucide !
Mais tout le monde n'est pas Poutine ! »

(Réaction d'internautes)

Mais il y a d'autres internautes
qui n'aiment pas les propos de Poutine
dans le clip ci-dessus.




Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mer Oct 12 2016, 14:31



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mer Oct 12 2016, 21:44

Citation :

Vladimir Poutine, Un président
qui vient faire sonner
les cloches des églises de son pays
Il n'y a qu'en Russie que tu verras ça !





Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mer Nov 30 2016, 21:49



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Jeu Déc 29 2016, 18:24

.

Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 78
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Ven Déc 30 2016, 08:27

Lénine, Staline… Poutine !
PHILIPPE BARRAUD


L’invasion russe de l’Ukraine a commencé, tandis que les dirigeants russes mentent et nous enfument à tour de bras. L’Europe va laisser faire, bien entendu, et Poutine le sait.

La manière dont la Russie camoufle son invasion en Ukraine, et surtout la manière dont elle enfume l’opinion internationale, est choquante. D’un côté elle envoie des mercenaires et des troupes régulières surarmées en Ukraine, de l’autre elle jure ses grands dieux qu’il n’y a pas de soldats russes en Ukraine (!), ou alors par accident, ils n’ont pas fait attention à la frontière…

En réalité, et quitte à froisser nos contradicteurs pro-russes, on ose dire que les choses se déroulent exactement comme prévu il y a quelques mois : après avoir testé les Occidentaux en annexant la Crimée – aucune réaction, c’est une affaire classée, la Crimée fait désormais partie de la Fédération de Russie -, après avoir feint la bonne volonté en rencontrant le président ukrainien, alors que ce n’était, encore une fois, que de l’enfumage, Vladimir Poutine a le champ libre.

Oh ! Certes, selon toute probabilité, il ne va pas lancer une Blitzkrieg contre l’Ukraine; il va plus subtilement mettre le ver dans le fruit, répandre la peur en déployant des troupes le long de la frontière, envahir en catimini les provinces de l’Est, de manière à créer une situation difficilement réversible. Ces provinces seront de facto sous contrôle russe, en attendant que le reste du monde, de guerre lasse, n’entérine ce nouvel Anschluss, en attendant le suivant.

De guerre lasse, oui, parce que, malgré les appels à l’aide de l’Ukraine à l’Union européenne et à l’OTAN, malgré la réunion urgente du Conseil de Sécurité, les Occidentaux ne bougeront pas, tandis que les autres dictatures apporteront leur soutien à Moscou. Le Conseil de sécurité est dans ce contexte paralysé et impuissant, donc inutile, puisque la Russie mettra son veto à toute résolution dirigée contre elle; l’Union européenne ne bougera pas non plus, et pour cause: sur le plan politique, et surtout sur le plan militaire, elle n’existe tout simplement pas ! En ce sens, l’Europe est plus faible encore aujourd’hui face à Poutine, qu’elle ne l’était face à Hitler, il y a 65 ans. Ce qui fait un peu froid dans le dos, surtout lorsque l’on apprend que Poutine teste aussi, en ce moment même, la réactivité européenne sur la Finlande.

L’OTAN parle haut, certes, mais que valent de mâles paroles face aux blindés et aux armes anti-aériennes les plus puissantes de l’arsenal russe déployées en Ukraine ? On sait bien qu’à la Maison-Blanche, le patron suprême de l’OTAN rendrait des points à François Hollande en matière d’indécision. Et même si, contre toute attente, Obama montrait les dents, le premier incident entre des forces de l’OTAN, un chasseur abattu par exemple, et celles de l’Armée rouge en Ukraine aurait des conséquences incalculables. Les Occidentaux ne veulent évidemment pas déclencher la 3e Guerre mondiale, et Poutine a été assez malin pour les coincer dans cette alternative du diable. Si le pire arrive, les Russes pourront dire que ce sont les Occidentaux qui ont tiré les premiers.


Il ne faut jamais oublier que Poutine est un pur produit de l’Union soviétique,
et surtout de sa mythologie guerrière : Staline est toujours très populaire en Russie.
Poutine peut donc être tenté de se rêver une mission suprême devant l’Histoire,
celle de restaurer l’empire fondé par Lénine. Qui pourrait l’en empêcher ?

Voilà pourquoi, demain, l’Europe aura à ses portes un nouvel empire russe,
puissant, autoritaire et agressif, et dont l’opposition intérieure croupira en Sibérie, comme au bon vieux temps.

Et voilà pourquoi l’Europe, et nous avec, sera peu à peu vassalisée par son grand voisin, parce qu’elle n’aura plus le choix,
tandis que l’Amérique, toujours plus lointaine, vaquera à ses propres affaires.


http://www.commentaires.com/etranger/lenine-staline-poutine

Rien n’a jamais pu ébranler la tradition.
Ni les velléités de Boris Eltsine, qui avait envisagé de fermer le mausolée de Lénine dans les années 1990 lors de la disparition de l’URSS,
ni les crises économiques et les soubresauts politiques du pays, ni même les avis partagés de la société russe sur le sort du gisant
ne sont parvenus à modifier la place occupée par l’homme-clé de la lutte des classes et de la dictature du prolétariat.

En 2012, un sondage de l’institut indépendant Levada avait pourtant montré que ­seules 25 % des personnes interrogées étaient d’accord
pour conserver Lénine dans le mausolée, tandis que 53 % estimaient qu’il devait être enterré. Mais les communistes s’y sont toujours opposés.

Et dans les villes de Russie, les statues de Lénine sont, pour la plupart, restées solidement plantées sur les places centrales.
Selon différents experts cités dans la presse russe, l’entretien du mausolée de la place Rouge, coûterait chaque année à l’Etat
entre 1 et 3 millions de roubles (entre 14 000 et 42 000 euros).

Poutine, quoi qu'il dise ou qu'il fasse avec son air doux et ferme enrobé d'humour, reste un communiste dangereux.



En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2015/02/26/on-ne-reveille-pas-lenine_4582954_4497186.html#jWZvIWAD3gfDOtWP.99

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
BENEDICTE
membre
avatar

Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Ven Déc 30 2016, 18:14

Dans ce commentaire ,on oublie le role de la CIA , qui est à l'origine de la chute du président Ukrainien ,ce dernier était,certes,une marionnette de POUTINE ; on ne parle pas non plus de l'Europe qui a fait des promesses à l'Ukraine??
Quand POUTINE parle des bases de l'OTAN , il a raison ...
Pendant des années ,le peuple ukrainien se chauffait avec le gaz de Russie , à très bas prix ....
Aujourd'hui , beaucoup de personnes quittent leur appartement ,pour se regrouper , parce que le prix du gaz ne leur permet plus de se chauffer!!! ce n'est pas l'Europe qui vient à leur secours , ni l'Amérique.......

Le texte cité parle de ""dirigeants russes menteurs "" , et tous les autres dirigeants ,à commencer par les notres ?????

il est vrai que POUTINE et la RUSSIE ne se laisseront pas marcher sur les pieds ....
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mar Jan 10 2017, 12:07


http://echelledejacob.blogspot.fr/2017/01/blog-post_10.html
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mer Jan 18 2017, 07:03

Commençons par une Parole de Jésus CHRIST pour bien comprendre la suite :

Saint Marc 3, 22-30

Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Il est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. » Les appelant près de lui, Jésus disait en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ? Si un royaume se divise, ce royaume ne peut pas tenir. Si une famille se divise, cette famille ne pourra pas tenir. Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il s’est divisé, il ne peut pas tenir ; ce en est fini de lui. Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison. Amen, je vous le dis : Dieu pardonnera tout aux enfants des hommes, tous les péchés et tous les blasphèmes qu’ils auront faits. Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’obtiendra jamais le pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. » Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. »  


Certains pensent que Trump est au service des mondialistes occultes à la solde de satan !
Mais là, il s'y prend mal car il démolit le "royaume de satan" :


Citation :
« Brexit : Theresa May prône une rupture «claire et nette» avec l’UE !! »  + TRUMP !!
Charles Sannat / 17 janvier 2017  

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Hier, je vous parlais du Donald, le Trump souverainiste. Certains m’ont encore dit que j’étais trop « pro-Trump », que « Trump » était aussi un traître, qu’il servait le système, que je me trompais.

Je peux évidemment me tromper. Me « trumper » même oserais-je dire pour faire un calembour. Je ne prétends jamais donner LA vérité seule et unique. D’ailleurs, les choses sont infiniment complexes. Essayer de les décortiquer et de les simplifier n’est pas un exercice aisé ni dénué de risques ! M’étant mal fait comprendre, et avant de parler du Brexit qui participe du même mouvement souverainiste à l’œuvre dans le monde, je souhaitais apporter une précision sur Trump.

Évidemment Trump n’est pas un inconnu. Évidemment Trump dispose de soutiens très forts de ce que l’on appelle l’État profond américain. Pas de tout l’État profond d’ailleurs, disons de la frange la plus patriote et la plus… souverainiste ! Non Trump ne sera pas un miracle. Non Trump ne nous sauvera pas. Oui de sa présidence pourra sortir le meilleur comme le pire.

Néanmoins, encore une fois, quel changement de discours ! Quels changements idéologiques. De la toute mondialisation débridée nous passons à la mise au pas de certaines entreprises et c’est une grande première depuis 30 ans ! Trump, donc, ne changera pas le monde en une journée. Il l’a déjà changé ! Car avant, dans ce monde, seul les mondialistes pouvaient s’exprimer. Désormais, les mondialistes sont isolés. Il s’agit essentiellement de Merkel, en Allemagne, prise en étau entre la Russie et les États-Unis. Hollande est insignifiant. Le Royaume-Uni a choisi le même chemin que les USA.

Certains diront que ce n’est que du « marketing », que Trump dit ce que nous voulons entendre, pourtant, Trump veut réformer l’Otan et c’est dur d’y être opposé tant l’Otan a été source de guerres dans les 10 dernières années. Trump ne veut pas des traités de libre-échange ! On ne parle plus du Tafta… Bref, Trump est vraisemblablement une véritable rupture et l’hystérie autour de son élection plaide pour le fait que Trump représente bien la frange souverainiste de l’élite américaine.

Le Brexit est un autre élément essentiel de ce changement rapide idéologique où vous voyez que nous sommes en train de passer du tout mondialisation à la reprise en main par les États de leurs destins… Jusqu’où ira le retour de balancier ? Difficile de le dire. Mais il est indéniable qu’il se passe quelque chose de fondamental, là, maintenant, sous vos yeux.


Marché unique, immigration… : Theresa May dévoile son plan pour le Brexit


« La Première ministre britannique a détaillé sa feuille de route pour la sortie du pays de l’Union européenne. Mais le flou demeure sur la contenance des accords qu’elle souhaite conclure.

Enfin, Theresa May a prouvé qu’elle le peut. Longtemps accusée de rester floue sur le processus menant à une sortie de l’Union européenne, la Première ministre britannique a dévoilé ce mardi ses objectifs tant attendus. Elle met ainsi fin à une incertitude politique qui plaçait la livre britannique sous pression ces derniers mois. »

« Comme pour contrecarrer l’idée largement répandue par les partisans du « Remain » qu’un Brexit signait l’enfermement certain de la perfide Albion. Le mot « global » sera utilisé plus de quinze fois par la Première ministre : « Je veux que nous soyons une Grande-Bretagne globale, la meilleure amie et voisine de nos partenaires européens, mais un pays qui va au-delà des frontières de l’Europe. » (…)

Theresa May persiste désormais, et signe : le Brexit sera un « Hard Brexit ». Près de sept mois après le vote surprise pour une sortie de l’Union européenne, Theresa May annonce dans son plan une sortie du marché unique. « Nous poursuivrons un accord de libre-échange audacieux et ambitieux avec l’Union européenne (…) Mais je veux être claire. Ce que je propose ne peut pas signifier une appartenance au marché unique », a-t-elle déclaré. Au lieu de cela, la Première ministre dit vouloir chercher un accord nouveau et « complet ».

Theresa May dit également vouloir tout refaire concernant l’union douanière, quitte à reprendre un peu ce qui existe déjà : « J’ai un esprit ouvert sur la manière de procéder. Ce n’est pas le moyen qui importe mais la finalité. »

« En tant que secrétaire d’État à l’Intérieur pendant six ans, je sais qu’on ne peut pas contrôler l’immigration globale quand il y a une libre-circulation depuis l’Europe. » La priorité numéro une de Londres sera dès lors la maîtrise de l’immigration européenne qui passe par la fin de ce principe de libre-circulation des travailleurs européens. « Le Royaume-Uni est un pays ouvert et tolérant mais le message du peuple a été très clair : le Brexit doit permettre de contrôler le nombre d’Européens qui viennent au Royaume-Uni. »

Theresa May vient d’exprimer que l’on peut être un pays moderne, ouvert, ne pas être la Corée du Nord, et ne pas plus accepter des hordes migratoires qui ne servent que les intérêts de quelques mondialistes psychopathes qui veulent dissoudre les nations pour leur profit uniquement, et non par humanisme.

Il existe d’autres voies de développement ! Nous avons laissé quelques grands malades nous emmener sur la pire des routes, celle de la confrontation entre les communautés, ce qui n’est évidemment de l’intérêt de personne, ni des « déjà-là », ni des « tout-juste-arrivés ».

Le point d’achoppement essentiel est évidemment ce sujet de l’immigration. C’est un point de cristallisation terrible et c’est en très grande partie la cause du Brexit.

Bref, je pense, au risque de me tromper, que nous sommes à un moment de bascule idéologique fondamental et que notre pays va devoir, dans quelques mois, se positionner aussi pour son avenir. Il sera difficile d’ignorer la direction que prend le monde autour de nous. Comme tout basculement idéologiquement, il s’agit de périodes forcément complexes, difficiles et risquées.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT
http://www.insolentiae.com/brexit-theresa-may-prone-une-rupture-claire-et-nette-avec-lue-ledito-de-charles-sannat/

Trump est un tel destructeur de "l'oeuvre de satan" en ce monde ... que ce même "faux-prince" en arrive à vouloir le dégager manu-militari :


Citation :
IMPORTANT ! Pour Poutine, les USA pourraient organiser un « Maïdan » contre Trump
Charles Sannat /   17 janvier 2017  

Les derniers propos de Poutine sont loin d’être anodins et l’on est très loin d’une transition classique entre deux administrations même rivales.

En évoquant les « révolutions » fomentées par les services secrets américains ici ou là en indiquant que cette fois, c’est sur le sol américain même que les apprentis sorciers pourraient jouer, est particulièrement inquiétant pour l’avenir et pour la stabilité économique mondiale.

Je sens qu’à partir du 20 janvier, les choses pourraient commencer à tourner au vinaigre.

Charles SANNAT

Aux États-Unis, on cherche à torpiller la légitimité de l’élection de Donald Trump, a estimé mardi le président Vladimir Poutine. Selon lui, on est prêt à aller jusqu’à un « Maïdan américain » juste pour empêcher le président élu d’entrer en fonction.

Aux États-Unis, une lutte politique se poursuit même après la présidentielle, a déclaré le président russe Vladimir Poutine aux journalistes à l’issue d’une rencontre avec son homologue moldave Igor Dodon.

« Nous observons aux États-Unis une lutte politique aiguë bien que l’élection présidentielle ait eu lieu et se soit achevée par la victoire décisive de Donald Trump », a fait remarquer le chef de l’État russe.

Selon M. Poutine, cette lutte a plusieurs objectifs dont le principal est de « torpiller la légitimité du président élu américain ». Et de souligner que ceux qui le font portent, consciemment ou pas, atteinte aux intérêts des États-Unis.

« L’impression que nous pouvons nous faire est qu’après s’être entraînés à Kiev, ils sont prêts à organiser un « Maïdan » à Washington pour empêcher Trump d’entrer en fonction », a poursuivi M. Poutine.

Leur deuxième objectif, selon lui, est de l’empêcher de mettre en place des promesses données lors de sa campagne électorale que ce soit au sujet de la politique intérieure ou étrangère, estime le président.

En s’exprimant sur l’administration présidentielle sortante, le président russe a souligné qu’il existait deux catégories d’hommes : ceux qui partent sans dire adieu « par respect vis-à-vis de la situation » et ceux qui donnent « perpétuellement » leurs adieux sans pourtant partir.

« À mon avis, l’administration sortante appartient à la seconde catégorie », a fait remarquer Vladimir Poutine.

http://www.insolentiae.com/important-pour-poutine-les-usa-pourraient-organiser-un-maidan-contre-trump/

Quand on parle des pareillement de la "main invisible" ... pensons plutôt "PRIERE INVISIBLE" ... POUVOIR ROYALE du CHRETIEN ACCOMPLI !

NOTRE SEIGNEUR DIEU TRINITE ... répond à nos Demandes ... y donne suite !
Ô Magnifique est le SEIGNEUR en toutes Ses Oeuvres ...!
Et "merde" à tous ce qu'entreprennent les mauvais à la solde de "l'adversaire de DIEU" ... Que tout projet concu par eux les "tordus de l'histoire humaine" capote totalement ! Amen
Vraiment qu'ils perdent tout ... car en VERITE, ils ne possèdent rien ... tout n'est qu'illusion ! Amen
SEIGNEUR DIEU, permet à Ton Peuple de tout se réaccaparer ... VERITE, DROITURE, JUSTICE, MISERICORDE, POUVOIR, PAROLE, HONNETETE, FRANCHISE, TRANSPARENCE, HUMILITE, ACTES ... etc. AMEN

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mer Jan 18 2017, 14:44

Citation :

Vladimir Poutine :
ceux qui ont commandité le dossier
contre Trump sont «pire
que des prostituées»


Ajoutée le 18 janv. 2017

Lors d'une conférence de presse donnée par les présidents russe
et moldave, Vladimir Poutine a sévèrement condamné les attaques
portées contre Donald Trump concernant la prétendue sex-tape,
affirmant que certains cherchaient à le délégitimer.







Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Lun Jan 23 2017, 18:27

Stan a écrit:
Citation :

Vladimir Poutine :
ceux qui ont commandité le dossier
contre Trump sont «pire
que des prostituées»


Ajoutée le 18 janv. 2017

Lors d'une conférence de presse donnée par les présidents russe
et moldave, Vladimir Poutine a sévèrement condamné les attaques
portées contre Donald Trump concernant la prétendue sex-tape,
affirmant que certains cherchaient à le délégitimer.







Stan

Qu'est-ce qu'être pire qu'une prostituée ... quand Jésus CHRIST nous apprend que :

Matthieu 21
31 Lequel des deux a fait la volonté du père? Ils répondirent: Le premier. Et Jésus leur dit: Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu.
32 Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n'avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui
.


Jésus CHRIST s'exprime par rapport à ceux qui se considèrent comme étant des "Justes" face à DIEU ... ceux qui sont dans un mouvement d'adhésion, de croyance profonde à DIEU !
Ici, nous ne sommes pas en face de personnes qui tendent à vouloir réaliser la Ste Volonté de DIEU ... mais qui sont plutôt officiellement des acharnés contre DIEU !

Ils ne ressemblent même pas à des sépulcres blanchis à la chaux qui à l’extérieur ont une belle apparence, mais à l’intérieur sont rempli d’ossements et de toutes sortes de choses impures.
Ce sont des serpents, des engeances de vipères infernales qui choisissent délibérément de tromper les "ignorants" !

C'est là que je reprends mon texte de St Marc (Mc 3, 22-30) qui est aussi l'Evangile de ce jour :

En ce temps-là,
les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient :
« Ce Jésus est possédé par Béelzéboul ;
c’est par le chef des démons
qu’il expulse les démons. »
Les appelant près de lui,
Jésus leur dit en parabole :
« Comment Satan peut-il expulser Satan ?
Si un royaume est divisé contre lui-même,
ce royaume ne peut pas tenir.
Si les gens d’une même maison se divisent entre eux,
ces gens ne pourront pas tenir.
Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il est divisé,
il ne peut pas tenir ;
c’en est fini de lui.
Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort
et piller ses biens,
s’il ne l’a d’abord ligoté.
Alors seulement il pillera sa maison.
Amen, je vous le dis :
Tout sera pardonné aux enfants des hommes :
leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés.
Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint,
il n’aura jamais de pardon.
Il est coupable d’un péché pour toujours.
»
Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit :
« Il est possédé par un esprit impur. »


– Acclamons la Parole de Dieu.

L'ESPRIT SAINT du DIEU VIVANT est ESPRIT DE VÉRITÉ et de LUMIÈRE !

Pécher volontairement contre l'ESPRIT SAINT, l'ESPRIT DE VÉRITÉ et de LUMIÈRE ... devenir volontairement Son adversaire, c'est se sataniser totalement au point de devoir vivre la "réalité de satan", c'est à dire une réalité mensongère personnifiée en ce monde ... avec pour perspective d'avenir éternel de "l'enfer" qui est un état de "mensonge-ténèbres", de "privation de LUMIÈRE DIVINE" à jamais, pour toujours, éternellement !
Ces "hommes-mensonges" ne sont pas des trompés ... c'est leur choix qui les amenés à la perdition éternelle !
Il ne peut y avoir de SALUT-RÉDEMPTION pour eux !

Ces "hommes-mensonges" par contre, sous le couvert du "masque de bien" trompent une multitude d'âmes à leur suite ; telles des prostituées ces âmes acceptent de se perdre pour de l'argent, du pouvoir, un nom etc ... au prix de leur âme éternelle !
Ces prostituées modernes, particulièrement médiatiques, politiques ou de pouvoir se doivent de se convertir au DIEU BIEN, au DIEU VERITE s'ils veulent bénéficier du SALUT-RÉDEMPTEUR de Notre SEIGNEUR ... sinon TOUT EST DIT !

De nos jours voilà ce que cela donne dans les faits quand ils révèlent leur "rage" face au DIEU VAINQUEUR ... ici particulièrement au travers du Président élu Trump !


Citation :
Donald Trump : chronique d'un lynchage médiatique, intellectuel et artistique

Par Gilles William Goldnadel  le 23/01/2017 (Goldnadel = aiguille d'or)


Gilles-William Goldnadel est avocat et écrivain. Il est président de l'association France-Israël. Toutes les semaines, il décrypte l'actualité pour FigaroVox.

FIGAROVOX/CHRONIQUE - Alors que Trump connaît ses premiers jours comme président des Etats-Unis, Gilles-William Goldnadel regrette «la grande tradition géométrique et variable de la gauche morale» qui s'abattrait sur le locataire de la Maison-Blanche.

Cet article est écrit d'abord pour prendre date: avant d'avoir commis le moindre acte présidentiel condamnable, le 45e président des États-Unis d'Amérique aura été condamné à l'avance par ceux qui disent haïr les préjugés.
Quels que soient les succès et les échecs à venir, l'honnêteté commande d'acter que la planche du premier américain, traité comme le dernier, aura été savonnée comme jamais celle d'un président élu ne l'avait été, quand bien même aurait-il été minoritaire en voix, ce qui est loin d'être un précédent dans ce mode de scrutin .
Il ne s'agit pas seulement d'un procès d'intention à grand spectacle, mais plus profondément d'une contestation de la légitimité même du président élu.
Et pas seulement aux États-Unis, ainsi, sur la radio de service public française, dès le vendredi matin, l'invitée de la matinale de France inter, Sylvie Laurent, historienne écrivant notamment dans Libération, questionnait à voix haute cette légitimité.

Les médias qui couvrent de fange la fâcheuse sphère et les fake nauséabonds d'Internet n'hésitaient pas à pratiquer la coprophagie médiatique.

Pour expliquer l'absence de tout intellectuel à l'antenne favorable à Donald Trump, Patrick Cohen expliqua ingénument qu'il n'en connaissait pas…
Le ton avait été donné par la même station la semaine précédente, où la préposée à la revue de presse puisait dans un blog semi-confidentiel des éléments invérifiables qui laissaient à penser que le président élu était un fervent adepte de l'ondinisme. «L'humoriste» Sofia Aram ne resta pas évidemment longtemps en reste.
Les mêmes médias qui couvrent de fange la fâcheuse sphère et les fake nauséabonds d'Internet n'hésitaient pas à pratiquer la coprophagie médiatique, comme si, pour contester la légitimité du président impie, les pires moyens devenaient légitimes, dans la grande tradition géométrique et variable de la gauche morale.
Précisons d'abord les termes du débat: on peut, comme l'auteur de ces lignes, ne pas apprécier le style, les propos, la mentalité du président américain, qui se caractérisent, pour l'écrire simplement, par la vulgarité. Pour autant, il n'est pas interdit et il s'imposerait même d'éprouver un sentiment de révolte contre la contestation de nature fascisante du verdict des urnes et la forme de celle-ci, qui a l'apparence d'un début de guerre civile.

Cette guerre civile est déclarée entre le monde virtuel d'Hollywood et le monde réel des ouvriers et des classes moyennes.

Cette guerre civile est déclarée entre le monde virtuel d'Hollywood et le monde réel des ouvriers et des classes moyennes qui ont remis le pouvoir à Donald Trump. Nul n'en connaît encore l'issue. Nul n'est capable de dire qui l'emportera entre les hérauts de la poésie politique et le nouvel héros du réalisme brut.
Mais à l'aube de cette guerre sans merci, l'honnêteté intellectuelle et morale commande d'écrire que ce sont les soi-disant antifascistes qui l'ont déclarée, et avec des méthodes fascisantes qui donnent la nausée.
C'est ainsi que Jennifer Holliday, chanteuse noire de renom, est venue expliquer à la télévision pour quelles raisons, après avoir accepté, elle avait finalement refusé de chanter pour l'investiture du président.
Elle avait pensé qu'il s'agirait d'un moment d'unité mais «n'avait pas réalisé que les gens n'avaient pas accepté le résultat de l'élection».
Le lendemain de l'annonce de son acceptation, Jennifer découvrait des milliers de tweets vengeurs la traitant de «traître à sa race», et de «négresse». «J'ai reçu des menaces de mort, des appels à me suicider, c'était horrible». Holliday a été triste de constater que beaucoup de ces messages venaient de sa communauté noire, notamment de l'organisation radicale Black Lives Matter, celle-là même avec laquelle le président Obama s'était rapproché dans les derniers moments de son mandat.

Dans les universités américaines aussi, la guerre civile est déclarée .

Dans les universités américaines aussi, la guerre civile est déclarée .
À Georgetown, la professeur April Sizemore-Barber a été jusqu'à accorder des bons points académiques aux élèves qui assistaient à une formation anti-Trump destinée «à semer les graines de la libération».
Une autre enseignante a harcelé sa consoeur musulmane, Asra Nomani, qui avait avoué publiquement avoir voté Trump: «Je vous ai proscrit de la race humaine depuis que votre vote a aidé à normaliser les nazis».
Dans cette même veine anti-nazie, digne de la pensée d'un Peillon ou d'un Mélenchon, on manifeste dans les campus contre l'arrivée d'Hitler en Amérique. Dans son excellent article du Figaro daté du 20 janvier, Laure Mandeville décrit ces militants noirs du Parti Communiste révolutionnaire criant: «Ne voyez-vous pas que Trump fera aux musulman ce que Hitler a fait aux juifs!».

Heureusement que la fâcheuse sphère était là, la nuit de l'intronisation, pour montrer les actes de ces curieux antifascistes.

Heureusement que la fâcheuse sphère était là, la nuit de l'intronisation, pour montrer les actes de ces curieux antifascistes que les télévisions ont soigneusement dissimulés. Les drapeaux américains brûlés, les «féministes» voilées, ou encore Richard Spencer, un orateur pro-Trump de «White Lives Matter», sauvagement frappé pendant son interview télévisée par un antifa encagoulé qui s'enfuit impunément dans la nuit.
Mon imagination est impuissante pour décrire les commentaires médiatiques dans l'improbable hypothèse ou des journaux, des artistes, où des manifestants violents avaient contesté dès le premier jour l'élection de Barack Obama. S'ils avaient brandi des affiches le caricaturant en assassin ou en violeur. Pas la peine de faire un dessin.
D'une certaine manière, on retrouve dans l'après élection, une bonne partie des raisons du succès du détesté de la presse convenue.

Trump n'est pas une cause, mais un effet.

Trump n'est pas une cause, mais un effet.
Son excentricité et ses excès répondent aux excès et aux extravagances du prétendu camp du bien . Les excès de la victimisation des minorités raciales et sexuelles. Les excès de l'immigration clandestine. Les excès de la xénophilie. L'imposition des toilettes neutres pour transsexuels. La culpabilisation systématique de la police. La crainte révérencieuse de l'islam radical. Le féminisme limité exclusivement à la détestation du mâle hétérosexuel blanc et qui ferme les yeux sur le sort des femmes d'Orient.
Excédé des excès criminels des faux gentils, une bonne partie du peuple américain aura préféré s'en remettre désormais aux débordements d'un faux méchant.
Et dans ce sentiment de révolte qu'inspire ou que devrait inspirer à tout démocrate, fût-il hostile au mirobolant républicain, le lynchage médiatique et artistique qui lui est réservé, dans ce réflexe d'empathie naturelle envers le lapidé , qui sait si ne se niche pas non plus l'intuition que derrière la contestation furieuse de la légitimité d'un individu, se dissimule la contestation sournoise de la légitimité de l'homme occidental qui ne veut pas mourir.

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2017/01/23/31002-20170123ARTFIG00093-donald-trump-chronique-d-un-lynchage-mediatique-intellectuel-et-artistique.php

N'oublions jamais que ces gens-insatanisés veulent notre disparition ... c'est en ce sens qu'il faut comprendre tous les faits-décrets contre-nature, toutes les lois, tous ce qui est contre l'intérêt du peuple qu'on nous impose sans cesse ... ils ont creusés un "trou infernal" destiné à nous engloutir ... qu'ils y sombrent tous ensemble sauf exception pour ceux qui se convertissent ! Amen
Convertis telle des "AIGUILLES DOREES DES CIEUX" qu'ils disent tous la VERITE dans le sens du BIEN pour le Peuple !
Autant ils ont gavé le Peuple d'immondices-mensongères telles des oies ...pour les enfers ; autant qu'ils gavent désormais le Peuple de VERITE-VRAIE ... pour le PARADIS !
Amen

Que Notre SEIGNEUR et DIEU soit loué et glorifié comme IL le mérite car : Psaume du jour

Psaume : 97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4, 5-6

R/
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles.

(97, 1ab)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d’Israël.

La terre tout entière a vu
la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez !

Jouez pour le Seigneur sur la cithare,
sur la cithare et tous les instruments ;
au son de la trompette et du cor,
acclamez votre roi, le Seigneur !

Le SALUT-REDEMPTEUR est proposé ... pas imposé !
Pour tout Croyant-Vivant, IL est un FRUIT SALVATEUR hautement désirable !
Puisse-t-IL l'être pour tout homme de Bonne Volonté, tout homme-trompé converti ... Amen



1ère lecture :
« Il s’est offert une seule fois pour enlever les péchés de la multitude ; il apparaîtra une seconde fois, pour le salut de ceux qui l’attendent » (He 9, 15.24-28)

Frères,
le Christ est le médiateur d’une alliance nouvelle,
d’un testament nouveau :
puisque sa mort a permis le rachat
des transgressions commises sous le premier Testament,

ceux qui sont appelés
peuvent recevoir l’héritage éternel jadis promis.

Car le Christ n’est pas entré
dans un sanctuaire fait de main d’homme,
figure du sanctuaire véritable ;
il est entré dans le ciel même,
afin de se tenir maintenant pour nous
devant la face de Dieu.
Il n’a pas à s’offrir lui-même plusieurs fois,
comme le grand prêtre qui, tous les ans,
entrait dans le sanctuaire
en offrant un sang qui n’était pas le sien ;
car alors, le Christ aurait dû plusieurs fois souffrir la Passion
depuis la fondation du monde.
Mais en fait, c’est une fois pour toutes,
à la fin des temps,
qu’il s’est manifesté
pour détruire le péché par son sacrifice.
Et, comme le sort des hommes est de mourir une seule fois
et puis d’être jugés,
ainsi le Christ s’est- il offert une seule fois
pour enlever les péchés de la multitude ;

il apparaîtra une seconde fois,
non plus à cause du péché,
mais pour le salut de ceux qui l’attendent.


– Parole du Seigneur.

Le SEIGNEUR ne nous abandonne aucunement ... Soyons-en assuré ! Amen


André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mar Jan 24 2017, 06:37

.
Citation :
Autant ils ont gavé le Peuple d'immondices-mensongères telles des oies ...pour les enfers ; autant qu'ils gavent désormais le Peuple de VERITE-VRAIE ... pour le PARADIS !
Amen

SEIGNEUR, daigne accorder aux journalistes honnêtes et droits la GRÂCE de LIBERATION à tout enchaînement occulte !
SEIGNEUR, daigne accorder aux journalistes honnêtes et droits de pouvoir vivre sous Ta Sainte PROTECTION ... afin que sans crainte aucune, ils puissent étaler la VERITE au Grand Jour ... que le Peuple-Oie ne soit plus sans "Porte-Voix" ... que les Trompettes de DIEU résonnent de par toute la Terre ! Amen


Citation :
Les liens de Mario Draghi avec les banques au cœur d’une enquête
Charles Sannat / 24 janvier 2017  


C’est le journal Le Monde qui le révèle et ce n’est pas rien puisque l’enquête concerne le gouverneur de la BCE lui-même !

« Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), est-il trop proche des banques ? Voilà la délicate question à laquelle Emily O’Reilly, la médiatrice européenne, devra répondre. Dans une lettre révélée vendredi 20 janvier, celle-ci annonce l’ouverture d’une enquête sur l’appartenance de l’Italien au Groupe des Trente (G30), un forum international qui regroupe des dirigeants du secteur financier public et privé. Mais aussi sur  «l’implication de hauts responsables de la BCE dans les travaux» de ce cercle de réflexion, qui portent notamment sur la régulation bancaire. »

« L’enquête intervient après une plainte déposée par l’ONG bruxelloise Corporate Europe Observatory (CEO), qui passe au crible les liens entre les lobbies et les institutions européennes. «Des membres de la BCE rencontrent des banquiers au sein de ce groupe dans l’opacité, s’inquiète Kenneth Haar, chercheur au sein de CEO. Tout risque réel ou perçu de conflit d’intérêts menace l’indépendance de l’institution. »

C’est qui le « G30 » ?

« Le G30 regroupe les gouverneurs des banques centrales du Japon, de Chine, du Royaume-Uni, d’anciens banquiers centraux comme Ben Bernanke (Réserve fédérale américaine) ou Jean-Claude Trichet (Banque de France), des économistes de haut niveau, comme l’Américain Kenneth Rogoff, mais aussi des présidents d’établissements privés, tels que JP Morgan et UBS. C’est là que le bât blesse, selon CEO, qui a déjà déposé une plainte sur le sujet en 2012, à l’époque rejetée. »

Une collusion évidente et une coordination visible depuis des années !

Ne soyons pas naïfs mes amis : quand vous regardez les choses avec objectivité, il est évident qu’il n’y a aucune guerre entre les banques centrales de la planète mais bien des politiques parfaitement orchestrées et coordonnées.

De la même façon, les montants en jeu sont tels que cela fait bien longtemps que les banques centrales ne servent plus les intérêts des peuples de la planète mais bien les intérêts particuliers des banquiers privés du monde entier.

Ce qui est intéressant c’est de voir que les choses semblent vouloir bouger un peu… et l’enquête contre Mario Draghi, alors qu’il est en exercice, est assez surprenante !

À suivre donc.

Charles SANNAT

http://www.insolentiae.com/les-liens-de-mario-draghi-avec-les-banques-au-coeur-dune-enquete/
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mar Jan 24 2017, 20:35

.
Toujours sur le thème du mensonge :

Citation :
24 janvier 2017

Robert Ménard : "N'écoutez plus les journalistes, essayez de vous renseigner directement par des médias alternatifs"

Réaction de Robert Ménard à propos des manifestations et désinformations en série des médias à l'occasion de l'investiture de Donald Trump :


"Je serai ravi demain que quelqu'un qui ressemble à Donald Trump gagne en France aussi (…). Donald Trump va défendre des intérêts des États-Unis, il vient de le dire, il est le président des États-Unis. Ce dont on a besoin ici, dans chacun de nos pays européens, c'est des gens qui défendent les intérêts de leur pays — en France quelqu'un qui défend les intérêts de la France (...) Ce sera compliqué pour les pays mais ce sera clair, net, précis et c'est cette politique que je souhaite  (...)

Les gens manifestent, ils ont le droit de manifester (…). Mais enfin attendez : imaginez un instant que quand M. Obama a été élu, le jour même de son intronisation aux États-Unis et le lendemain en France on ait manifesté. Mais on aurait dit : comment ! Vous contestez la démocratie ! En plus avec M. Obama on aurait dit : vous êtes des racistes ! Et là qu'est-ce qu'ils font ? Ils contestent la démocratie. Il n'y a pas eu d'élection ? Il y a un résultat, il n'a pas fait un hold-up électoral, il n'a pas fait un coup d'État (...)

Les médias américains comme les médias français, ils défendent des politiciens en place, ils défendent la façon dont la politique se fait aujourd'hui en France ou aux États-Unis. Donc je dis aux Français qui seraient inquiets (…) : n'écoutez plus les journalistes, essayez de vous renseigner directement par des médias alternatifs, écoutez directement ce que dit Donald Trump, écoutez-le directement plutôt que de faire confiance aux journalistes qui sont toujours au service du système dont les gens ne veulent plus".

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/01/robert-m%C3%A9nard-n%C3%A9coutez-plus-les-journalistes-essayez-de-vous-renseigner-directement-par-des-m%C3%A9dias-alternatifs.html

Au fait, ces gens-là ... ils pètent totalement les plombs idéologiques quand on leur parle de Trump :

Citation :
Finkielkraut frôle la crise de nerfs en évoquant Donald Trump


http://echelledejacob.blogspot.fr/2017/01/finkielkraut-frole-la-crise-de-nerfs-en.html

Eh bien qu'est-ce que cela va être quand le SEIGNEUR DE VERITE viendra régner en ce monde ?

André Dominique
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mer Mar 08 2017, 16:18

.
Revenir en haut Aller en bas
André Dominique
membre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 56
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Mer Avr 05 2017, 19:54

.





Revenir en haut Aller en bas
Stan
Admin
avatar

Date d'inscription : 30/08/2010
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   Dim Aoû 20 2017, 13:58

Citation :

LE PRESIDENT POUTINE


Les Européens mettent des fleurs et allument des bougies,
mais cela ne sert pas à grand chose devant autant de barbarie,
il vient un temps où il faut passer à l'action....!!!




Source : https://www.facebook.com/lara.langner.31



Stan

_________________
"Une pieuse réserve sur ce qui nous échappe vaut mieux qu'une âpre discussion sur ce dont on est incertain" (Adam de Perseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques bons mots de Vladimir Poutine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques bons mots de Vladimir Poutine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Mondiales-
Sauter vers: