VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Rupture de communion ecclésiastique entre les patriarcats orthodoxes d’Antioche et de Jérusalem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Rupture de communion ecclésiastique entre les patriarcats orthodoxes d’Antioche et de Jérusalem   Mar Juil 07 2015, 11:17

Voici un sujet qui me tient particulièrement à cœur.  pardon !


Comment est-ce possible de servir Dieu dans la désunion pour des raisons qui me paraissent bien humaines...  s\'interroger


Il m'est arrivée parfois d'être dans une situation de conflit. Grâce à Dieu, je me suis toujours présentée devant la personne pour essayer d'arranger les choses. S'il n'y a pas de réciprocité, je "secoue mes sandales" et je repars... non sans une profonde tristesse.


Pour conclure :
Citation :
Jésus savait que ses disciples seraient eux aussi rejetés. C'est pourquoi dans Matthieu 10.11-14, il leur a donné le plus efficace des remèdes pour y faire face :

Chaque fois que vous ne serez pas accueilli quelque part :

1. Secouez la poussière de vos sandales.
Il n'a pas dit : "Arrêtez-vous là et commencez à pleurer et à dire que vous êtes bien seul au monde". "Secouez la poussière de vos sandales" signifie "n'en faites pas l'objet de votre méditation quotidienne, laissez tomber et avancez vers votre but !".

2. Tournez-vous vers d'autres horizons.
Il y a, quelque part, une personne qui a besoin de ce que Dieu a déposé en vous et qui saura reconnaître votre valeur et célébrer Dieu pour vous. Les religieux ont rejeté Jésus, mais les pauvres en esprit l'ont célébré pour l'espérance qu'il leur a apportée. Les frères de David l'ont rejeté, mais le peuple d'Israël a fini par reconnaître sa valeur et l'a célébré comme roi.

Même si votre richesse intérieure n'est pas encore pleinement manifestée, il n'empêche qu'elle est bien réelle puisque vous êtes le chef d'œuvre de Dieu. Refusez d'être amer, et apprenez à proclamer régulièrement votre valeur en Christ. Si personne n'acclame Dieu pour vous, acclamez Dieu vous-même. Si personne ne vous offre des cadeaux, offrez-vous en vous-même.

http://www.topchretien.com/topmessages/view/7480/que-faire-face-au-rejet.html

L-A



La nouvelle semble être passée inaperçue, mais le monde orthodoxe connaît une nouvelle crise canonique entre patriarcats. Motifs de la discorde: la violation par le Patriarcat de Jérusalem des frontières géographiques du Patriarcat d’Antioche et la création d’un diocèse au Qatar (le dernier découle logiquement du premier). Le Patriarcat d’Antioche fustige également son manque de coopération. C’est, en effet, ce que déplore ce dernier.
Citation :
Vu que depuis la violation du Patriarcat de Jérusalem des frontières géographiques du Patriarcat d’Antioche et la création d’un diocèse à Qatar confié à un ‘archevêque’, l’Eglise d’Antioche a tenté de trouver une solution au problème dans un esprit de paix et sur une base de coopération et de coordination entre les Eglises Orthodoxes sœurs, afin de parvenir à une issue susceptible de mettre fin à la violation de ses droits, de garantir la pérennité du travail pastoral en cours au Qatar et d’éviter d’ébranler l’unité de l’Orthodoxie ;
Etant donné que l’Eglise d’Antioche a utilisé, depuis cette violation et jusqu’à ce jour, tous les moyens iréniques, y compris les médiations entreprises par le Patriarcat Œcuménique et d’autres Eglises sœurs, ainsi que par le Gouvernement grec, sans parvenir à une solution du problème ;
Etant donné que le Patriarcat de Jérusalem se dérobe dernièrement de l’accord conclu en présence de délégués du Patriarcat Œcuménique et du Ministère grec des Affaires Etrangères, et des promesses faites des primats d’Eglises sœurs qui ont offert leurs bons offices;
Vu que le dit Patriarcat persiste dans la violation de nos droits et dans sa prétention d’avoir lui-même des droits sur des régions dépendantes canoniquement du Patriarcat d’Antioche, et qu’il refuse toute tentative de résolution du différend;
En foi de quoi, Vu que toutes les initiatives de conciliation ont abouti à une impasse,
Et que tous ceux qui ont entrepris ces initiatives ont reconnu le droit inaliénable et total du Patriarcat d’Antioche sur ‘l’Arabie’, y compris tous les pays du Golfe arabique, Les Pères du Saint Synode ont pris la Résolution suivante :
1- La rupture de la communion ecclésiastique avec le Patriarcat de Jérusalem et ce jusqu’à nouvel ordre.
2- L’affirmation que toute résolution du différend doit se baser sur l’accord conclu à Athènes en juin 2013.
3- L’insistance de l’Eglise d’Antioche sur le respect du principe d’unanimité lors de toutes les rencontres panorthodoxes, tant en ce qui concerne la présence de toutes les Eglises Orthodoxes sœurs que la prise de décisions.
4- Les dispositions de la présente Résolution sont applicables dès ce jour, et il n’est plus possible à tous les clercs antiochiens de participer à aucun service liturgique présidé par des clercs du Patriarcat de Jérusalem, ou auquel ceux-ci participent
En effet, le patriarcat d’Antioche constate donc « la rupture de la communion ecclésiastique avec le Patriarcat de Jérusalem et ce jusqu’à nouvel ordre ». De même, il constate également que ses clercs ne peuvent participer « à aucun service liturgique présidé par des clercs du Patriarcat de Jérusalem, ou auquel ceux-ci participent ». Dans le passé, il y a déjà eu une rupture entre Constantinople et Moscou. À l’heure ou la collégialité, la décentralisation et la synodalité sont idéalisées dans certains secteurs de l’Église catholique, il serait bon de voir comment vivent, au quotidien, des Eglises décentralisées et de mesurer les difficultés pratiques. Ce n’est certainement pas la joie du « tous ensemble », dans des communautés où il n’existe pas d’autorité forte et incontestée… A méditer pour certains clercs qui oublient que l’absence d’autorité et de point central entraîne fatalement des conflits chroniques. Il va être difficile de faire l’unité avec des chrétiens qui ont déjà du mal à l’être entre eux. Œcuménisme ne risque-t-il pas d’être une coquille vide, laissant l’Église catholique seule face à des communautés faibles numériquement et doctrinalement (cas du protestantisme historique) ou profondément divisées et connaissant des difficultés canoniques régulières (les orthodoxes) ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Rupture de communion ecclésiastique entre les patriarcats orthodoxes d’Antioche et de Jérusalem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Actualités Religieuses-
Sauter vers: