VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Une minute avec Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Juin 30 2015, 06:24

Rappel du premier message :




Paul VI, Signum Magnum, Exhortation apostolique


Paul VI, Exhortation apostolique Signum Magnum, la vénération et l'imitation de Marie, Mère de l'Eglise, modèle de toutes les vertus.

Vénérables frères, salut et bénédiction apostolique,


Introduction

Le signe grandiose que saint Jean vit dans le ciel: une femme enveloppée de soleil (1), la liturgie (2) l'interprète, non sans fondement, comme se rapportant à la très sainte Vierge Marie, Mère de tous les hommes par la grâce du Christ rédempteur.

Nous gardons encore, vénérables frères, le souvenir très vif de la grande émotion que Nous avons éprouvée lorsque, au terme de la 3e du IIe Concile œcuménique du Vatican, après la promulgation solennelle de la Constitution dogmatique Lumen Gentium (3), Nous avons proclamé l'auguste Mère de Dieu, Mère spirituelle de l'Église, c'est-à-dire de tous les fidèles et des pasteurs sacrés. Grande fut également la joie aussi bien des très nombreux Pères conciliaires que des fidèles présents à cette cérémonie dans la basilique de saint Pierre, ainsi que de tout le peuple chrétien dans le monde entier. Beaucoup alors évoquèrent spontanément le souvenir du premier triomphe grandiose de l'humble Servante du Seigneur (4), lorsque les Pères de l'Orient et de l'Occident, réunis au Concile œcuménique d'Ephèse, en 431, saluèrent Marie du titre de Theotokos : Mère de Dieu. Dans un joyeux élan de foi, la population chrétienne de l'illustre cité s'associa à la joie des Pères et les accompagna à leurs demeures avec des flambeaux.

En cette heure glorieuse de l'histoire de l'Église, quel affectueux regard maternel la Vierge Marie n'aura-t-elle pas porté sur les pasteurs et fidèles, reconnaissant dans les hymnes de louange s'élevant principalement en l'honneur de son Fils, et ensuite en son honneur à elle, l'écho du Cantique prophétique qu'elle-même avait chanté au Très-Haut, sous l'inspiration du Saint-Esprit: Mon âme exalte le Seigneur parce qu'il a jeté les yeux sur son humble servante. Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, car le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses (5).

A l'occasion des cérémonies religieuses qui se déroulent ces jours-ci à Fatima, au Portugal, en l'honneur de la Vierge Mère de Dieu, où elle est vénérée de nombreuses foules de fidèles pour son cœur maternel et miséricordieux (6), Nous désirons attirer encore une fois l'attention de tous les fils de l'Église sur le lien très étroit qui existe entre la Maternité spirituelle de Marie, telle qu'elle est largement illustrée dans la Constitution dogmatique Lumen gentium (7), et les devoirs qu'ont envers elle, en tant que Mère de l'Église, les hommes rachetés. Si, en effet, en vertu des nombreux témoignages des textes sacrés et des Pères, rappelés dans cette même Constitution, on admet que Marie, Mère de Dieu et du Rédempteur (8), lui a été unie par un lien étroit et indissoluble (9), et qu'elle a eu un rôle tout spécial dans le mystère du Verbe incarné et du Corps mystique (10), c'est-à-dire dans l'économie dit salut (11), il apparaît évident que la Vierge, non seulement en tant que Mère très sainte de Dieu, présente aux mystères du Christ (12), mais aussi en tant que Mère de l'Église (13), est légitimement honorée par l'Église d'un culte spécial (14), surtout liturgique (15).

Il n'y a donc pas à craindre que la réforme liturgique, si elle s'effectue selon la formule: Que la règle de la croyance fixe la règle de la prière (16), puisse nuire au culte absolument unique (17), dû à la Vierge Marie en raison de sa dignité de Mère de Dieu. Et, par contre, on ne doit pas craindre non plus que le développement du culte tant liturgique que privé qui lui est rendu puisse rejeter dans l'ombre ou diminuer le culte d'adoration qui est rendu au Verbe incarné, ainsi qu'au Père et à l'Esprit-Saint (18).

Aussi, vénérables frères, sans vouloir rappeler tout l'ensemble de la doctrine traditionnelle au sujet du rôle de la Mère de Dieu dans le plan du salut et de ses rapports avec l'Église, croyons-Nous faire œuvre utile pour les âmes des fidèles en considérant deux vérités très importantes pour le renouveau de la vie chrétienne.



PREMIERE PARTIE

LE CULTE DÛ A MARIE EN TANT QUE MÈRE DE L'ÉGLISE


1. Marie, Mère spirituelle parfaite de l'Église

Voici la première de ces vérités: Marie est Mère de l'Église non seulement parce que Mère de Jésus-Christ ci parce que intimement associée à lui dans l'économie nouvelle, lorsque le Fils de Dieu, par elle, prit la nature humaine pour libérer l'homme du péché par les mystères de sa chair (19), mais encore parce que exemplaire de vertu qui rayonne sur toute la communauté des élus (20). Il en est en effet de la Vierge Marie comme de toute mère humaine : sa tache ne se limite pas à donner la vie elle doit aussi nourrir et élever son enfant. Après avoir participé au sacrifice rédempteur de son Fils, et d'une manière si intime qu'elle mérita d'être proclamée par Lui Mère non seulement de l'apôtre Jean, mais "- qu'il soit permis de l'affirmer - du genre humain en quelque sorte représenté par lui (21), elle continue maintenant, au ciel, à remplir son rôle maternel en coopérant à la naissance et au développement de la vie divine dans chacune des âmes des hommes rachetés. C'est une vérité très consolante qui, par une libre disposition du Dieu très sage, fait partie intégrante du mystère du salut des hommes; elle doit donc être objet de foi pour tous les chrétiens.

2. Marie, Mère spirituelle par son intercession auprès de son Fils

Mais de quelle manière Marie coopère-t-elle au développement de la vie de la grâce chez les membres du Corps mystique ? Avant tout par sa prière incessante inspirée par une ardente charité. La Sainte Vierge, en effet, bien que jouissant de la contemplation de la Sainte Trinité, n'oublie pas ses fils qui, comme elle autrefois, accomplissent leur pèlerinage de foi (22). De plus, comme elle les contemple en Dieu et qu'elle voit bien leurs besoins, en communion avec Jésus-Christ qui est toujours vivant pour intercéder en leur faveur (23), elle se fait leur avocate, leur auxiliatrice, leur secourable médiatrice (24).

L'Église a été depuis les premiers siècles persuadée de cette intercession incessante de Marie auprès de son Fils pour le peuple de Dieu, comme en témoigne cette antienne très ancienne qui, avec quelques légères variantes, fait partie de la prière liturgique tant en Orient qu'en Occident: Nous nous réfugions sous la protection de vos miséricordes, ô Mère de Dieu : ne repoussez pas nos prières dans les besoins, mais sauvez-nous de la perdition, ô vous qui êtes seule bénie (25). Et qu'on ne pense pas que l'intervention maternelle de Marie porte préjudice à l'efficacité prédominante et irremplaçable du Christ, notre Sauveur; bien au contraire, c'est de la médiation du Christ qu'elle tire sa force propre et cela en est une preuve éminente (26).

3. Marie, éducatrice de l'Église par l'attrait de ses vertus

La coopération de la Mère de l'Église au développement de la vie divine dans les âmes ne consiste cependant pas uniquement dans son intercession auprès de son Fils. Elle exerce sur les hommes rachetés une autre influence, celle de l'exemple; influence très importante comme l'indique l'adage connu: "La parole émeut, les exemples entraînent."

De même, en effet, que les enseignements des parents acquièrent une efficacité bien plus grande s'ils sont appuyés par l'exemple d'une vie conforme aux règles de la prudence humaine et chrétienne, de même la douceur et le charme qui émanent des très hantes vertus de la Mère de Dieu immaculée, incitent irrésistiblement les âmes à imiter le divin modèle, Jésus-Christ, dont elle a été la plus fidèle image. Aussi le Concile a-t-il déclaré : En se recueillant avec piété dans la pensée de Marie qu'elle contemple dans la lumière du Verbe fait homme, l'Église pénètre avec respect plus avant dans le mystère suprême de l'Incarnation et devient sans cesse plus conforme à son divin Époux (27).

4. La sainteté de Marie, exemple éclairant de parfaite fidélité à la grâce

Il est bon, de plus, de tenir présent à l'esprit que l'éminente sainteté de Marie ne fut pas seulement un don tout spécial de la libéralité divine : elle fut également le fruit de la correspondance continue et généreuse de sa libre volonté aux inspirations intérieures de l'Esprit-Saint.

C'est à cause de la parfaite harmonie entre la grâce divine et l'activité de sa nature humaine que la Vierge rendit souverainement gloire à la Très Sainte Trinité et qu'elle est devenue l'honneur insigne de l'Église, laquelle la salue ainsi dans la liturgie : Tu es la gloire de Jérusalem, tu es la joie d'Israël, tu es l'honneur de notre peuple (28).

5. Exemples de vertus mariales dans les pages de l'Évangile

Nous admirons dans les pages de l'Évangile les témoignages d'une si sublime harmonie. A peine fut-elle assurée par l'ange Gabriel que Dieu l'avait choisie comme Mère immaculée de son Fils unique, que, sans hésitation, elle donna son consentement à une œuvre qui devait mobiliser toutes les énergies de sa fragile nature, en déclarant: Je suis la servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole (29).

A partir de ce moment, elle se consacra tout entière au service non seulement du Père céleste et du Verbe incarné; devenu son Fils, mais également de tout le genre humain, ayant bien compris que Jésus, non seulement devait sauver son peuple de l'esclavage du péché, mais serait roi d'un royaume messianique universel et impérissable (30).

6. Marie, servante du Seigneur depuis l'Annonciation jusqu'à sa glorieuse Assomption

La vie de l'Épouse immaculée de Joseph, demeurée vierge dans l'enfantement et après l'enfantement -- comme l'a toujours cru et professé l'Église catholique (31) et comme il convenait à Celle qui avait été élevée à l'incomparable dignité de la maternité divine (32), -- fut donc une vie de communion si parfaite avec son Fils qu'elle en partagea les joies, les douleurs et les triomphes. Et même après que Jésus fut monté au ciel, elle lui demeura unie par un très ardent amour, tout en accomplissant avec fidélité sa nouvelle mission de Mère spirituelle du disciple bien-aimé et de l'Église naissante. On peut dès lors affirmer que toute la vie de l'humble servante du Seigneur, depuis le moment où elle fut saluée par l'ange jusqu'à son assomption à la gloire céleste avec son corps et son âme, fut une vie de service dans l'amour.

C'est pourquoi, Nous associant aux Évangélistes, aux Pères et Docteurs de l'Église, évoqués par le Concile dans la Constitution Lumen gentium (chap. 8.), Nous contemplons avec admiration Marie ferme dans la foi, prompte à l'obéissance, simple dans l'humilité, glorifiant le Seigneur avec joie, ardente dans la charité, forte et constante dans l'accomplissement de sa mission jusqu'au sacrifice d'elle-même, communiant pleinement aux sentiments de son Fils qui s'immolait sur la croix pour donner aux hommes une vie nouvelle.

7. Le culte de louange et de gratitude

Devant des vertus si splendides, le premier devoir de tous ceux qui reconnaissent dans la Mère du Christ le modèle de l'Église, c'est de s'unir à elle pour rendre grâce au Très-Haut qui a accompli en Marie de si grandes choses pour le bien de l'humanité tout entière. Mais cela ne suffit pas. Tous les fidèles ont également le devoir de rendre à la très fidèle Servante du Seigneur un culte de louange, de reconnaissance et d'amour puisque selon la sage et douce disposition divine, son libre consentement et sa généreuse coopération aux desseins de Dieu ont eu et ont toujours une grande influence dans l'accomplissement du salut des hommes (33). C'est pourquoi tout chrétien peut faire sienne l'invocation de saint Anselme : Notre-Dame, qui êtes si glorieuse, faites que nous méritions par vous de nous élever jusqu'à Jésus votre Fils, qui par vous a daigné descendre parmi nous (34).



(à suivre)

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
LucJos
Assistant


Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Déc 13 2017, 10:57

Une minute avec Marie

coeur

Quand la Vierge Marie retrouve sa cathédrale

Le 29 septembre 1238, après 18 mois de siège,
les Musulmans qui occupaient Valence, en Espagne, capitulèrent devant le roi Jacques Ier d’Aragon, dit le Conquérant.

Le 9 octobre suivant, le roi fit procéder à la consécration de la grande mosquée qui avait été construite sur l’ancienne cathédrale
wisigothique, qui fut ainsi rendue au culte catholique et dédiée à la Vierge Marie.

C’est en souvenir de cette journée du 9 octobre que se célèbre chaque année la fête aux «gloires valenciennes» (las Glorias valencianas).
Un Te Deum y est chanté dans la cathédrale mais, depuis trois ans, les autorités municipales n’y assistent pas et n’entrent
pas dans la cathédrale : célébrer la libération de la ville de la domination musulmane, qui plus est dans une cathédrale,
ne leur convient pas…


Le cardinal Antonio Cañizares, archevêque de Valence, a présidé cette cérémonie et a précisé dans son homélie :
«Nous célébrons avec une immense joie le rétablissement de la foi catholique à Valence, qui avait été éliminée de l’espace public
sous la domination de l’envahisseur musulman.»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Medias Presse

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Déc 16 2017, 06:19

Une minute avec Marie

coeur

Prier le chapelet, est-ce facile ?  

Avant d’arriver à prier le chapelet tous les jours, je suis passé par plusieurs phases.
Tout d’abord, je fus touché par  la lettre du pape Jean-Paul II «Le Rosaire de la Vierge Marie» écrite en 2002, dans laquelle
il explique qu’il s’agit de contempler le visage du Fils dans ses différents mystères, avec le regard de Marie. Puis il y eut  la
découverte que dans les moments de grande souffrance, le chapelet est la prière qui reste quand on n’arrive plus à prier autre chose.
Puis j’ai  découvert  la possibilité de découper mon chapelet dans la journée, profitant des temps de transport pour dire une dizaine…


J’ai par la suite découvert que cette prière est adaptée à tous les âges. C’est un grand bonheur de prier le chapelet avec les enfants et
les adolescents. Ce qui me porte c’est aussi la certitude qu’une famille et un couple qui prie le chapelet tous les jours, au moins une
dizaine, est entre de bonnes mains. Alors c’est pareil pour moi, prêtre, évêque…


Il m’a fallu du temps pour arriver à dire le chapelet chaque jour. Actuellement j’ai la joie de le prier tous les soirs avant d’aller dormir,
en tournant autour de la maison de l’évêché. Cela va être plus sportif quand il y aura de la neige ! Mais quel bonheur de terminer la journée
de labeur, de remettre les personnes, les situations douloureuses rencontrées dans la journée à l’intercession de Marie.
Et on dort tellement mieux en s’endormant en tenant la main de Marie !


Alors, ayons toujours notre chapelet en poche et profitons
de toutes les occasions de la journée, et le soir «terminons-le» !


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Mgr Xavier Malle, évêque de Gap (+ Embrun)
Octobre 2017

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Déc 17 2017, 06:12

Une minute avec Marie

coeur

À Marie «Reine des Pyrénées»  

L’abbé Georges Bernès qui vient de s’éteindre dans le Gers (France) le 26 septembre dernier à l’âge de 96 ans,
était un grand historien et un musicien brillant, qui a composé, entre autres, huit oratorios (œuvres lyriques religieuses)
au cours de sa longue vie. Sa dernière œuvre, Le Mystère de saint Jacques a d’ailleurs été jouée dans l’église de Montesquiou
(Gers), le 30 septembre dernier, au lendemain de sa sépulture, en guise de «vibrant hommage» à ce prêtre du pays hors du
commun. Sa commune étant également située sur le passage du chemin menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, il en a été
l'un des plus fidèles, le parcourant plus de 50 fois. L’abbé Bernès avait un profond amour de la Vierge Marie et nous sommes
heureux de publier le magnifique poème qu’il avait dédié à Marie «Reine des Pyrénées» :


Vierge au manteau d’argent resplendissant,
Douce Reine, comme tu es belle !
À tes pieds je dépose mes chants et ma poésie
Pour célébrer ta beauté, ton amour, et ta grandeur.
Au pèlerin qui en haut du col a chanté le Salve
Accorde tes faveurs de mère et de compagne
Sur le Chemin sacré qui à saint Jacques mène.
Vierge-Reine des Pyrénées et de Roncevaux
Guide-nous, garde-nous, protège-nous du Mal
Et sois toujours avec nous sur le Chemin du Ciel
Notre Dame de Roncevaux.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Extrait de Les Vierges du Chemin Français de Saint-Jacques-de-Compostelle
Source :
M.F. Migeot
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun Déc 18 2017, 02:43

Une minute avec Marie

coeur

Pendant ce temps de l’Avent, «marchez avec Marie»

«Ainsi que le dit Jean-Paul II :

«Marchez avec Marie. Marchez avec Marie. Que l’écho de son fiat résonne dans vos cœurs.»

C’est ce que je vous souhaite pendant ce temps de l’Avent.
Nous préparer avec Marie afin d’accueillir le Messie dans nos vies, c’est tout d’abord prendre conscience que la Vierge Marie,
elle-même a été préparée afin d‘accueillir pleinement et librement sa vocation au cœur du dessein éternel de Dieu.
Ce dessein éternel s’exprime dans la volonté première de Dieu : que l’homme puisse vivre dans son intimité de Gloire éternelle.
Cette volonté éternelle de Dieu se retrouve exprimée explicitement par Jésus dans le cœur à cœur de sa grande prière :


«Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire,
celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant même la création du monde»

(Jean 17, 24).

Marie participe pleinement à ce dessein de Dieu, et chacun d‘entre nous,
nous sommes également appelés à participer à ce dessein éternel du Père.»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Père Pierre Le Bourgeois
28 novembre 2009

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Déc 20 2017, 14:22

Une minute avec Marie

coeur

Marie et le drapeau de l’Europe

Le nombre d'étoiles du drapeau de l’Europe n'est pas dû au hasard.
C'est un symbole d'unité, et de stabilité, des valeurs recherchées par l'Europe lors de l'élaboration du drapeau,
moins de dix ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Son créateur, Arsène Heitz, assura s'être inspiré
de la Vierge Marie dans ses croquis.


La mère de Jésus est souvent représentée avec une couronne de douze étoiles, en référence à l'Apocalypse de saint Jean.
«Un signe grandiose est apparu dans le ciel, une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de 12 étoiles»,
dit la Bible (Apocalypse 12, 1).


La couleur du drapeau ?
Le fond bleu du drapeau européen représente la couleur du ciel, mais surtout celle du continent européen.
Là aussi, la connotation religieuse est présente. Le bleu est la couleur de la Vierge. Dans le livre de l'Apocalypse (21,19),
Marie possède un manteau bleu ainsi qu'une pierre, un saphir bleu, qui «soutient les fondations des remparts de la nouvelle Jérusalem».


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Le Figaro

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Déc 24 2017, 05:27

Une minute avec Marie

coeur

C’est par Marie que nous vint le Trésor

C'est par la Très Sainte Vierge Marie que Jésus-Christ est venu au monde, et c'est aussi par elle qu'il doit régner dans le monde.

Marie a été très cachée dans sa vie, c'est pourquoi elle est appelée par le Saint-Esprit et l'Église : «Alma Mater» :
Mère cachée et secrète. Son humilité a été si profonde qu'elle n'a point eu sur la terre d'attrait plus puissant et plus continuel
que de se cacher à elle-même et à toute créature, pour n'être connue que de Dieu seul.

Dieu, pour l'exaucer dans les demandes qu'elle lui fit de la cacher, appauvrir et humilier, a pris plaisir à la cacher dans sa conception,
dans sa naissance, dans sa vie, dans ses mystères, dans sa résurrection et assomption, à l'égard de presque toute créature humaine.

Ses parents mêmes ne la connaissaient pas; et les anges se demandaient souvent les uns aux autres : «Quae est ista ?» (Qui est celle-là ?),
parce que le Très-Haut la leur cachait; ou, s'il leur en découvrait quelque chose, il leur en cachait infiniment davantage. (…)


Dieu le Père n'a donné son Unique au monde que par Marie.
Quelques soupirs qu'aient poussés les patriarches, quelques demandes qu'aient faites les prophètes et les saints de l'ancienne loi,
pendant quatre mille ans, pour avoir ce trésor, il n'y a eu que Marie qui l'ait mérité et trouvé grâce devant Dieu par la force de ses prières
et la hauteur de ses vertus.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716), sa vie  
Saint Louis-Marie Grignion de Monfort
Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge, chap. I, §1 à 3 et 16

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Déc 26 2017, 07:24

Une minute avec Marie

coeur

«Marie, la Compagne quotidienne de ma vie»

Notre Dame, Mère de Jésus et notre Mère, a toujours eu une place privilégiée dans l'histoire de ma famille.
Nous avions l’habitude de prier le chapelet à la maison. La famille, nombreuse, se tenait autour de ma mère.
Ô mon Dieu, combien de fois maman interrompait le «Je vous salue Marie» pour gronder l’un d’entre nous :
«Je vous salue Marie, pleine de grâce... - Arrête, mon petit ! »... Et puis elle reprenait !

Puis, lorsque j´avais 12 ans, ma tante, qui était  religieuse, m'a offert le «Traité de la Vraie Dévotion à la Vierge Marie» de saint
Louis-Marie Grignon de Montfort. À partir de ce jour-là, j’ai renouvelé quotidiennement  ma consécration à Notre Dame en disant :


«Je suis tout à toi, ô Marie. Tout ce que je suis et tout ce que j´ai t’appartient»

Et toute ma vie, je m’appuierai sur la protection et la bénédiction de Notre Dame.
Je peux témoigner que la Mère de l'Église, notre chère Mère de Jésus, a été la compagne quotidienne de ma vie, quand j’étais laïc,
militant de l'Action Catholique, puis comme prêtre, évêque et maintenant comme évêque émérite.


Que dans tous les cœurs puisse régner une vraie dévotion à Marie, Mère de Jésus et notre Mère.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Mgr Angélico Sândalo Bernardino
Évêque Emérite de Blumenau, SC (Brésil)
Interview exclusive de Thácio Siqueira pour Une Minute avec Marie

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Déc 30 2017, 04:32

Une minute avec Marie

coeur

N'oublions jamais de passer par Marie !

Mes frères, l’Église nous rappelle notre devoir de répandre autour de nous l’Évangile de Jésus-Christ
sans lequel nul ne peut être sauvé. «Car il n'y a pas sous le ciel d'autre nom donné aux hommes, par lequel nous devions
être sauvés», comme l’affirme le Saint Esprit par la bouche de saint Pierre (Ac, 4, 12).


Mais pour ce faire, n'oublions jamais de passer par Marie !
«Prêcher Jésus seul est un travail aride et infructueux, affirme saint François-Xavier, modèle et patron des missionnaires,
mais prêcher Jésus avec et par Marie, poursuit-il, est une occupation aussi féconde que délicieuse.»


Ainsi «notre apostolat n’aura de valeur que dans la mesure où notre volonté sera en accord avec la volonté de l’Immaculée,
et, à travers elle, avec la volonté de Dieu», explique, de son côté, saint Maximilien Kolbe.


Demandez-lui comment faire, mes frères, pour «assister les personnes en danger spirituel»,
priez-la, aimez-la, accrochez-vous à vos chapelets, donnez-vous à Elle ! Ainsi soit-il !


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Père Jean-Baptiste, Aumônier des scouts
Clan des œuvres marines
Sermon pour le dimanche des missions 2006

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Déc 30 2017, 08:28

Une minute avec Marie

coeur

Si tu t'aperçois que tu trouves bonheur et paix en récitant ton chapelet

«C'est le propre de l'amour de se répéter grâce au rythme de paroles simples et chaleureuses.
Donc, si tu éprouves le besoin de nourrir ta prière de textes bibliques, fais-le. Mais si tu t'aperçois que tu trouves bonheur et paix
en prenant ton chapelet et en te plongeant dans une prière rythmique et répétitive, sois heureux.


Rappelle-toi ceci :
si tu réussis à réciter le chapelet entièrement sans te préoccuper de penser, mais seulement heureux d'être paisiblement avec la
Mère de Jésus, réjouis-toi, car tu es sûrement sous l'action de l'Esprit et cela seul compte lorsque l'on prie...


Pour celui qui ne comprend rien à la vie spirituelle, le Rosaire est synonyme de prière mécanique, stupide, inutile.
Pour qui est "spirituel", pour qui est avancé dans le chemin de la prière, le chapelet est la manière la plus simple de s'aider à vivre
la prière concrètement et longtemps.


Je ne crains pas d'affirmer que celui qui se trouve à son aise en récitant le Rosaire est un contemplatif,
ou sûrement sur la voie de la contemplation. Donc, prenez garde à ne pas dénigrer ce que vous ne connaissez pas.»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Carlo Carretto (écrivain italien, 1910-1988)
Dans son livre "Toi qui as cru"

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Déc 31 2017, 05:11

Une minute avec Marie

coeur

Entrer dans une nouvelle année avec la Vierge Marie (I)

«Demain premier janvier, l’Église fête Sainte Marie, Mère de Dieu.
Je trouve très beau d’entrer dans une nouvelle année avec la Vierge Marie. Elle nous invite à y entrer avec confiance et vigilance.
Marie affronte l’avenir avec confiance. Fille d’Israël, elle a foi dans le Seigneur et sait que Dieu tient toujours ses promesses.

Elle vit en sa présence. (…) Elle se laisse guider par Lui. Son existence n’a pourtant pas toujours été une vie de rêve. (…)
Elle a senti un glaive de douleur la transpercer. Mais elle n’a jamais lâché la main de Dieu. Comme le dit sa cousine Élisabeth, elle est
«celle qui a cru dans les paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur» (Lc 1, 45).


La confiance de Marie est contagieuse.
Auprès d’elle, nous apprenons vraiment la confiance.


La confiance n’est pas l’optimisme. Celui-ci prend sa source en l’homme. Il est affaire de tempérament ou d’analyse d’une situation.
La confiance, elle, prend sa source en Dieu. Elle est un fruit de l’Esprit (…). La confiance naît de la foi en Dieu. Elle sait que Dieu est
avec nous et nous guide si nous lui confions notre vie. Comme dit saint Paul : «Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu»
(Rm 8, 28). La confiance est remise de soi-même entre les mains de Dieu. Elle chasse la crainte. Elle est source de grande liberté
intérieure. Elle fait naître en nous des potentialités insoupçonnées. Entrons dans cette nouvelle année avec confiance.»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
+Jean-Pierre cardinal RICARD
Archevêque de Bordeaux (France)
Homélie 31 décembre 2014

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun Jan 01 2018, 05:58

Une minute avec Marie

coeur

Entrer dans une nouvelle année avec la Vierge Marie (II)

«La Vierge Marie nous invite à entrer dans la nouvelle année avec confiance et vigilance.
Elle ne se paie pas de mots. Elle est la servante du Seigneur. Elle sait que ce ne sont pas ceux qui disent « Seigneur, Seigneur »,
qui entreront dans le Royaume, mais ceux qui font la volonté du Père (cf. Mt 7, 21). Elle cherche la volonté de Dieu, la discerne
dans les événements de sa vie, la contemple en relisant ce qu’elle a vécu (Lc 2, 19 et 2, 51).
Elle vit une réelle vigilance du cœur et de l’esprit.


Nous aussi, nous sommes invités à faire la volonté de Dieu.
Comme Marie, il faut nous laisser éclairer par l’Esprit et voir toutes choses à la lumière de l’Évangile. Nous avons à apprendre à discerner.
Dans une société où la seule norme est souvent le désir de chaque individu, il nous faut être vigilant sur ce qu’est le véritable bien
de l’homme et de la société.


Nous devons refuser tout ce qui porte atteinte à la dignité de la personne humaine. Il nous faut être aussi des éveilleurs d’espérance,
ces sentinelles qui savent qu’après la nuit l’aurore va apparaître. Nous devons être témoins de cette miséricorde de Dieu qui veut rejoindre
tout homme. Marie est vigilante. Elle invite les pécheurs à se convertir et se tourner vers son Fils. Que tout au long de cette année, elle nous
communique sa vigilance et fasse de nous des veilleurs ! Bonne année à tous !»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
+Jean-Pierre cardinal RICARD
Archevêque de Bordeaux (France)
Homélie 31 décembre 2014

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Jeu Jan 04 2018, 07:42

Une minute avec Marie

coeur

«La Vierge Marie m'a demandé de faire prier pour les prêtres !»

«Je crois que la Vierge Marie a très envie qu'il y ait beaucoup plus de personnes qui prient pour les prêtres !»

C'est par cette simple phrase que l'Esprit Saint nous a envoyés en mission pour soutenir les prêtres et les séminaristes
mais aussi faire aimer l'Église.  Nous avons alors découvert une évidence : il faut vraiment arrêter de critiquer nos prêtres, et même garder
le silence sur leurs faiblesses, sauf bien sûr s'il s'agit d'actes criminels.  

La Vierge Marie nous invite à transformer nos récriminations en prières et à lui remettre tous les prêtres... car elle est leur Mère !
Elle s'occupe de ses enfants et les guide tout au long de leur sacerdoce. En Marie, les prêtres renouvellent leur sacerdoce dans l'Esprit Saint
et nous conduisent à la joie éternelle.
 

Plus les prêtres seront attachés à la Vierge Marie, plus elle pourra se servir d'eux
pour nous conduire à la sainteté en les rendant eux-mêmes de plus en plus saints.
 

Nous pouvons choisir de les confier pendant la messe, debout avec Marie au pied de la Croix
et même offrir de communier pour eux, spécialement le jeudi, pour que les grâces de la Mort et de la Résurrection de Jésus
se répandent sur leur sacerdoce, pour la plus grande gloire de Dieu et de l’Église.
 

Sainte Vierge Marie, Mère des prêtres, nous te confions les prêtres et les séminaristes du monde entier.»

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Anne Isabelle Chartier-Kastler  
Membre de Mission Marie Mère des prêtres
Source : Mission Marie Mère des Prêtres - soutenir prêtres et séminaristes

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Jan 05 2018, 07:15

Une minute avec Marie

coeur

Après 57 ans d’absence, Marie est à nouveau accueillie

Au cours de la première moitié du XXe siècle, les fidèles chrétiens organisaient la procession de La Madone de Trapani (Sicile)
dans plusieurs villes tunisiennes, notamment, Sfax, Tabarka et Hammam-Lif. La fête signifiait la fin de la saison de la baignade
et annonçait l’arrivée prochaine de l’automne. Et même les musulmans et les juifs la célébraient avec la même ferveur que les chrétiens.


Cette fête religieuse a été observée à nouveau cette année, le mardi 15 août 2017, à l’église Saint-Augustin-et-Saint-Fidèle de La Goulette,
banlieue nord de Tunis, au milieu des fidèles chrétiens de différentes nationalités et des Tunisiens de confessions musulmane et juive,
sous les applaudissements, les youyous et les chants liturgiques.


La messe a été célébrée par l'achevêque de Tunis, en présence du maire de La Goulette. Notons que cette procession de La Madone,
qui se tenait annuellement chaque 15 août, était observée, durant toute la période coloniale, par la communauté italienne de La Goulette
durant les premières années de l’indépendance avant d’être brutalement interrompue vers les années 1961-1962.


Après 57 ans d’absence, le retour de la fête de la Madone sur cette terre de Tunisie est une joie !

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Tunisie  
Source : Tunisie

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Jan 06 2018, 07:55

Une minute avec Marie

coeur

Connaissez-vous les moniales de Bethléem ?

Le samedi 7 octobre 2017, fête de Notre Dame du Rosaire,
Sœur Ignaël, Française  de la Famille monastique de Bethléem, de l’Assomption de la Vierge et de Saint-Bruno, a prononcé
ses vœux perpétuels au monastère de Deir Rafat à Bethléem, un monastère qui a entre autre pour mission de prier pour
l’unité de l’Église catholique latine et orientale.

Les moniales de Bethléem, de l’Assomption de la Vierge et de Saint-Bruno ont été fondées en 1950 à Rome après que le pape
Pie XII eut déclaré la promulgation du dogme de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie. Quelques mois plus tard, en 1951,
la première communauté de Bethléem a été fondée en France, et en 1976, la première communauté des moines de Bethléem
dans les montagnes de la Chartreuse, toujours en France.


Aujourd’hui, il y a trente monastères pour les Sœurs et trois pour les moines répartis dans 15 pays différents.
En Terre Sainte, ils sont présents à Beit Gemal, Deir Rafat, Lavra Netofa en Galilée, ainsi qu’à Bethléem.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Bethléem, la basilique de la Nativité  
Saher Kawas

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Jan 07 2018, 06:04

Une minute avec Marie

coeur

Avec Maman Marie, nous ne serons jamais seuls

«Je n'ai pas d’expérience extraordinaire à partager concernant notre mère Marie.
Simplement, comme je suis son fils, donné à elle par le Fils de Dieu, j'essaie de vivre ma vie jour après jour en tenant
sa main et de cela je suis heureux de témoigner.

Je lui consacre ma vie et celle du peuple de Dieu chaque jour. Notre maman Marie connaît les faiblesses de ses enfants,
mais elle sait aussi qu'ils veulent devenir meilleurs. Au quotidien, elle vient nous aider à y arriver.

Elle est vraiment le chemin le plus court pour arriver à Jésus, son divin Fils, qui nous amène au Père. Avec Maman Marie,
nous ne serons jamais seuls, et nous avons sa bénédiction et sa protection en tant que Mère de l'Église.»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Dom Luiz Carlos Eccel
Évêque émérite du diocèse de Hunter (Brésil)
Interview exclusive de Thácio Siqueira pour Une Minute avec Marie

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Jan 12 2018, 09:42

Une minute avec Marie

coeur

Cette prière est une mine d’or !

Des millions de catholiques récitent quotidiennement la prière du "Je vous salue Marie", parfois à la va-vite,
sans penser à ce qu’ils disent. Pourtant… cette prière est une mine d’or !

Saint Bernard et de nombreux autres saints ont souligné que Marie n’a jamais refusé d’entendre les prières de ses enfants.


Pourquoi nous arrive-t-il de refuser l’amour et la consolation que la douce Mère de Dieu nous offre ?

Hugh Lammer était un chrétien convaincu mais qui prêchait avec violence contre l’Église catholique.
Un jour, il tomba sur une explication de l’Ave Maria qui l’enchanta, et il commença à le réciter tous les jours.
Alors toute son animosité anticatholique disparut comme par enchantement. Il se convertit, devint prêtre et professeur
de théologie catholique à Breslau (Wroclaw, en allemand Breslau, est une ville de Silésie, en Pologne).


Il existe mille histoires semblables : un prêtre se trouve près d’un homme en train de mourir dans le désespoir en raison de
ses péchés et de son manque de foi. L’homme refuse de se confesser. Le prêtre arrive à le faire prier au moins un Ave Maria.
Peu après, le malheureux fait une confession sincère et meurt dans la grâce de Dieu.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Origine et explication du Je vous salue Marie  
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Jan 13 2018, 07:58

Une minute avec Marie

coeur

Libre de tout péché par un don de Dieu

Il est évident que ce n’est pas Marie elle-même qui s’est exemptée du péché originel, mais que c’est un don de Dieu.

«Le Puissant a fait pour moi des merveilles», dit Marie dans le cantique du Magnificat (Luc 1,49).
Et en quoi cela serait-il impossible à Dieu de faire pour Marie ce qu’il avait fait pour Ève ? Car avant le péché originel,
Ève était sans péché originel ! Est-ce que nous avons à dire à Dieu ce qu’il doit faire ou ne pas faire ?


Ce don exceptionnel de Dieu pour la Vierge Marie, l’Écriture le dit à plusieurs reprises. D’abord c’est l’Archange Gabriel
qui en s’adressant à Marie lui dit «Réjouis-Toi» (ou «Je te salue», car en Grec le salut se dit par l’expression Kairé = réjouis-toi).
Ensuite Gabriel dit «Kékaritoméné» ce qui veut dire «qui as été comblée de grâce». Qu’est-ce que cela veut dire ? On ne connaît
pas dans toute la Bible une autre occasion ou un Ange de Dieu salue un homme ou une femme de cette façon.

Alors, est-ce que il faut comprendre que l’Ange dit seulement à Marie qu’elle a eu «beaucoup de chance» ? Évidemment non.

La grâce exceptionnelle qui est donnée par Dieu à Marie c’est la capacité de dire un «oui» parfaitement libre !

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
(Extrait d'une causerie sur Marie et les Protestants)
Source : La sainteté parfaite de Marie

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Jan 14 2018, 09:06

Une minute avec Marie

coeur

Cette simple prière est chère aux Dominicains !

Il peut sembler curieux qu'une prière aussi simple que le Rosaire soit particulièrement associée aux Dominicains.
On pense rarement aux Dominicains comme à des gens simples. Nous avons la réputation d'écrire des ouvrages de théologie
longs et complexes. Pourtant, nous nous sommes battus pour conserver le Rosaire. Il est notre saint héritage. (...)

Mais pourquoi cette simple prière est-elle si chère aux Dominicains ?


Peut-être parce qu'au cœur de notre tradition théologique réside une aspiration à la simplicité.
Saint Thomas d'Aquin disait que nous ne pouvons comprendre Dieu parce que Dieu est parfaitement simple. (...)


Il y a une fausse simplicité, dont nous devons nous défaire.
C'est la simplification de ceux qui ont toujours trop facilement réponse à tout, qui savent tout d'avance. Ils sont soit trop paresseux,
soit incapables de penser. Et il y a la véritable simplicité, celle du cœur, la simplicité des regards clairs. Et nous ne pouvons y parvenir
que lentement, avec la grâce de Dieu, en nous approchant de l'aveuglante simplicité de Dieu.


Le Rosaire est simple en effet, bien simple. Mais de la simplicité sage et profonde à laquelle nous aspirons,
et dans laquelle nous trouverons la paix.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Le Rosaire, origine et diffusion  
Fr. Timothy Radcliffe, o.p.
Prier le Rosaire, Conférence donnée à Lourdes, octobre 1998

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Hier à 08:39

Une minute avec Marie

coeur

En 1933, la Belgique est doublement visitée par Marie

La Belgique, terre chrétienne depuis les premiers siècles, compte de nombreux sanctuaires dédiés à Marie.
Parmi les plus connus, deux sont aujourd'hui de rayonnement et de renommée internationaux pour avoir été favorisés,
en la même année 1933, six ans avant la Seconde Guerre mondiale, d'apparitions de la Vierge Marie elle-même :

- le sanctuaire de Notre-Dame de Beauraing, près de Dinant, où, en 1932-33 Marie est apparue vêtue de blanc et couronnée
d'un diadème royal, un Cœur d'or sur la poitrine; elle se présenta comme Mère de Dieu et Reine des Cieux.
L'apparition fut reconnue officiellement en 1949;

- le sanctuaire de Notre-Dame de Banneux, où Marie se présenta comme «Notre Dame des pauvres» :
ce haut lieu de prière à la Vierge, où se pressent chaque année plus de 600 000 pèlerins, est l'un des plus importants du pays.
Les apparitions de Banneux sont reconnues officiellement par l'Eglise.


Il existe bien d'autres lieux de pèlerinages à Marie en Belgique, notamment Notre-Dame de Hal, ou Notre-Dame de Montaigu,
très fréquentés eux aussi. De façon générale, ces sanctuaires voient un regain de visiteurs depuis la fin du XXe siècle.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
L’équipe de Marie de Nazareth

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Aujourd'hui à 11:57

Une minute avec Marie

coeur

Une apparition mariale… du vivant de Marie !

Quelques années seulement après la mort et la résurrection de Jésus, en l’an 40,
eut lieu la toute première apparition mariale.


La Vierge Marie apparut alors à l’un des apôtres, saint Jacques le Majeur, frère de saint Jean, à Saragosse, en Espagne.
Cette apparition est connue sous le nom de Notre-Dame du Pilier. Aux premiers jours de l’ère chrétienne, Jacques partit
évangéliser la province romaine d’Hispanie, la future Espagne. Il se heurta à de nombreux obstacles
et  connut une période de grand découragement.


Une nuit, alors qu’il priait sur les rives de l’Èbre il fut soudainement enveloppé d’une grande lumière et eut une vision :
la Vierge Marie, debout sur une colonne de jaspe.


La Vierge lui adressa des paroles d’encouragement, l’assurant que son apostolat porterait du fruit. Elle demanda qu’une église
soit construite là où elle était apparue puis, se retirant, laissa la colonne de jaspe ainsi qu’une statue d’elle tenant l’Enfant Jésus
dans ses bras, sur la colonne. Or la Vierge vivait à l’époque à Jérusalem et s’est trouvée à deux endroits différents simultanément :
il y eut bilocation.

Jacques fit construire une chapelle à l’endroit désigné par la Vierge. Aujourd’hui elle est devenue une basilique connue sous le nom
de Notre-Dame du Pilier, et se situe à l’endroit précis où la Vierge est apparue il y a près de 2000 ans.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
L’apparition de Notre Dame du Pilar (Anne Catherine Emmerich)  
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une minute avec Marie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Consacré à la Vierge Marie * Pour toi Marie *-
Sauter vers: