VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Une minute avec Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Juin 30 2015, 06:24

Rappel du premier message :




Paul VI, Signum Magnum, Exhortation apostolique


Paul VI, Exhortation apostolique Signum Magnum, la vénération et l'imitation de Marie, Mère de l'Eglise, modèle de toutes les vertus.

Vénérables frères, salut et bénédiction apostolique,


Introduction

Le signe grandiose que saint Jean vit dans le ciel: une femme enveloppée de soleil (1), la liturgie (2) l'interprète, non sans fondement, comme se rapportant à la très sainte Vierge Marie, Mère de tous les hommes par la grâce du Christ rédempteur.

Nous gardons encore, vénérables frères, le souvenir très vif de la grande émotion que Nous avons éprouvée lorsque, au terme de la 3e du IIe Concile œcuménique du Vatican, après la promulgation solennelle de la Constitution dogmatique Lumen Gentium (3), Nous avons proclamé l'auguste Mère de Dieu, Mère spirituelle de l'Église, c'est-à-dire de tous les fidèles et des pasteurs sacrés. Grande fut également la joie aussi bien des très nombreux Pères conciliaires que des fidèles présents à cette cérémonie dans la basilique de saint Pierre, ainsi que de tout le peuple chrétien dans le monde entier. Beaucoup alors évoquèrent spontanément le souvenir du premier triomphe grandiose de l'humble Servante du Seigneur (4), lorsque les Pères de l'Orient et de l'Occident, réunis au Concile œcuménique d'Ephèse, en 431, saluèrent Marie du titre de Theotokos : Mère de Dieu. Dans un joyeux élan de foi, la population chrétienne de l'illustre cité s'associa à la joie des Pères et les accompagna à leurs demeures avec des flambeaux.

En cette heure glorieuse de l'histoire de l'Église, quel affectueux regard maternel la Vierge Marie n'aura-t-elle pas porté sur les pasteurs et fidèles, reconnaissant dans les hymnes de louange s'élevant principalement en l'honneur de son Fils, et ensuite en son honneur à elle, l'écho du Cantique prophétique qu'elle-même avait chanté au Très-Haut, sous l'inspiration du Saint-Esprit: Mon âme exalte le Seigneur parce qu'il a jeté les yeux sur son humble servante. Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, car le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses (5).

A l'occasion des cérémonies religieuses qui se déroulent ces jours-ci à Fatima, au Portugal, en l'honneur de la Vierge Mère de Dieu, où elle est vénérée de nombreuses foules de fidèles pour son cœur maternel et miséricordieux (6), Nous désirons attirer encore une fois l'attention de tous les fils de l'Église sur le lien très étroit qui existe entre la Maternité spirituelle de Marie, telle qu'elle est largement illustrée dans la Constitution dogmatique Lumen gentium (7), et les devoirs qu'ont envers elle, en tant que Mère de l'Église, les hommes rachetés. Si, en effet, en vertu des nombreux témoignages des textes sacrés et des Pères, rappelés dans cette même Constitution, on admet que Marie, Mère de Dieu et du Rédempteur (8), lui a été unie par un lien étroit et indissoluble (9), et qu'elle a eu un rôle tout spécial dans le mystère du Verbe incarné et du Corps mystique (10), c'est-à-dire dans l'économie dit salut (11), il apparaît évident que la Vierge, non seulement en tant que Mère très sainte de Dieu, présente aux mystères du Christ (12), mais aussi en tant que Mère de l'Église (13), est légitimement honorée par l'Église d'un culte spécial (14), surtout liturgique (15).

Il n'y a donc pas à craindre que la réforme liturgique, si elle s'effectue selon la formule: Que la règle de la croyance fixe la règle de la prière (16), puisse nuire au culte absolument unique (17), dû à la Vierge Marie en raison de sa dignité de Mère de Dieu. Et, par contre, on ne doit pas craindre non plus que le développement du culte tant liturgique que privé qui lui est rendu puisse rejeter dans l'ombre ou diminuer le culte d'adoration qui est rendu au Verbe incarné, ainsi qu'au Père et à l'Esprit-Saint (18).

Aussi, vénérables frères, sans vouloir rappeler tout l'ensemble de la doctrine traditionnelle au sujet du rôle de la Mère de Dieu dans le plan du salut et de ses rapports avec l'Église, croyons-Nous faire œuvre utile pour les âmes des fidèles en considérant deux vérités très importantes pour le renouveau de la vie chrétienne.



PREMIERE PARTIE

LE CULTE DÛ A MARIE EN TANT QUE MÈRE DE L'ÉGLISE


1. Marie, Mère spirituelle parfaite de l'Église

Voici la première de ces vérités: Marie est Mère de l'Église non seulement parce que Mère de Jésus-Christ ci parce que intimement associée à lui dans l'économie nouvelle, lorsque le Fils de Dieu, par elle, prit la nature humaine pour libérer l'homme du péché par les mystères de sa chair (19), mais encore parce que exemplaire de vertu qui rayonne sur toute la communauté des élus (20). Il en est en effet de la Vierge Marie comme de toute mère humaine : sa tache ne se limite pas à donner la vie elle doit aussi nourrir et élever son enfant. Après avoir participé au sacrifice rédempteur de son Fils, et d'une manière si intime qu'elle mérita d'être proclamée par Lui Mère non seulement de l'apôtre Jean, mais "- qu'il soit permis de l'affirmer - du genre humain en quelque sorte représenté par lui (21), elle continue maintenant, au ciel, à remplir son rôle maternel en coopérant à la naissance et au développement de la vie divine dans chacune des âmes des hommes rachetés. C'est une vérité très consolante qui, par une libre disposition du Dieu très sage, fait partie intégrante du mystère du salut des hommes; elle doit donc être objet de foi pour tous les chrétiens.

2. Marie, Mère spirituelle par son intercession auprès de son Fils

Mais de quelle manière Marie coopère-t-elle au développement de la vie de la grâce chez les membres du Corps mystique ? Avant tout par sa prière incessante inspirée par une ardente charité. La Sainte Vierge, en effet, bien que jouissant de la contemplation de la Sainte Trinité, n'oublie pas ses fils qui, comme elle autrefois, accomplissent leur pèlerinage de foi (22). De plus, comme elle les contemple en Dieu et qu'elle voit bien leurs besoins, en communion avec Jésus-Christ qui est toujours vivant pour intercéder en leur faveur (23), elle se fait leur avocate, leur auxiliatrice, leur secourable médiatrice (24).

L'Église a été depuis les premiers siècles persuadée de cette intercession incessante de Marie auprès de son Fils pour le peuple de Dieu, comme en témoigne cette antienne très ancienne qui, avec quelques légères variantes, fait partie de la prière liturgique tant en Orient qu'en Occident: Nous nous réfugions sous la protection de vos miséricordes, ô Mère de Dieu : ne repoussez pas nos prières dans les besoins, mais sauvez-nous de la perdition, ô vous qui êtes seule bénie (25). Et qu'on ne pense pas que l'intervention maternelle de Marie porte préjudice à l'efficacité prédominante et irremplaçable du Christ, notre Sauveur; bien au contraire, c'est de la médiation du Christ qu'elle tire sa force propre et cela en est une preuve éminente (26).

3. Marie, éducatrice de l'Église par l'attrait de ses vertus

La coopération de la Mère de l'Église au développement de la vie divine dans les âmes ne consiste cependant pas uniquement dans son intercession auprès de son Fils. Elle exerce sur les hommes rachetés une autre influence, celle de l'exemple; influence très importante comme l'indique l'adage connu: "La parole émeut, les exemples entraînent."

De même, en effet, que les enseignements des parents acquièrent une efficacité bien plus grande s'ils sont appuyés par l'exemple d'une vie conforme aux règles de la prudence humaine et chrétienne, de même la douceur et le charme qui émanent des très hantes vertus de la Mère de Dieu immaculée, incitent irrésistiblement les âmes à imiter le divin modèle, Jésus-Christ, dont elle a été la plus fidèle image. Aussi le Concile a-t-il déclaré : En se recueillant avec piété dans la pensée de Marie qu'elle contemple dans la lumière du Verbe fait homme, l'Église pénètre avec respect plus avant dans le mystère suprême de l'Incarnation et devient sans cesse plus conforme à son divin Époux (27).

4. La sainteté de Marie, exemple éclairant de parfaite fidélité à la grâce

Il est bon, de plus, de tenir présent à l'esprit que l'éminente sainteté de Marie ne fut pas seulement un don tout spécial de la libéralité divine : elle fut également le fruit de la correspondance continue et généreuse de sa libre volonté aux inspirations intérieures de l'Esprit-Saint.

C'est à cause de la parfaite harmonie entre la grâce divine et l'activité de sa nature humaine que la Vierge rendit souverainement gloire à la Très Sainte Trinité et qu'elle est devenue l'honneur insigne de l'Église, laquelle la salue ainsi dans la liturgie : Tu es la gloire de Jérusalem, tu es la joie d'Israël, tu es l'honneur de notre peuple (28).

5. Exemples de vertus mariales dans les pages de l'Évangile

Nous admirons dans les pages de l'Évangile les témoignages d'une si sublime harmonie. A peine fut-elle assurée par l'ange Gabriel que Dieu l'avait choisie comme Mère immaculée de son Fils unique, que, sans hésitation, elle donna son consentement à une œuvre qui devait mobiliser toutes les énergies de sa fragile nature, en déclarant: Je suis la servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole (29).

A partir de ce moment, elle se consacra tout entière au service non seulement du Père céleste et du Verbe incarné; devenu son Fils, mais également de tout le genre humain, ayant bien compris que Jésus, non seulement devait sauver son peuple de l'esclavage du péché, mais serait roi d'un royaume messianique universel et impérissable (30).

6. Marie, servante du Seigneur depuis l'Annonciation jusqu'à sa glorieuse Assomption

La vie de l'Épouse immaculée de Joseph, demeurée vierge dans l'enfantement et après l'enfantement -- comme l'a toujours cru et professé l'Église catholique (31) et comme il convenait à Celle qui avait été élevée à l'incomparable dignité de la maternité divine (32), -- fut donc une vie de communion si parfaite avec son Fils qu'elle en partagea les joies, les douleurs et les triomphes. Et même après que Jésus fut monté au ciel, elle lui demeura unie par un très ardent amour, tout en accomplissant avec fidélité sa nouvelle mission de Mère spirituelle du disciple bien-aimé et de l'Église naissante. On peut dès lors affirmer que toute la vie de l'humble servante du Seigneur, depuis le moment où elle fut saluée par l'ange jusqu'à son assomption à la gloire céleste avec son corps et son âme, fut une vie de service dans l'amour.

C'est pourquoi, Nous associant aux Évangélistes, aux Pères et Docteurs de l'Église, évoqués par le Concile dans la Constitution Lumen gentium (chap. 8.), Nous contemplons avec admiration Marie ferme dans la foi, prompte à l'obéissance, simple dans l'humilité, glorifiant le Seigneur avec joie, ardente dans la charité, forte et constante dans l'accomplissement de sa mission jusqu'au sacrifice d'elle-même, communiant pleinement aux sentiments de son Fils qui s'immolait sur la croix pour donner aux hommes une vie nouvelle.

7. Le culte de louange et de gratitude

Devant des vertus si splendides, le premier devoir de tous ceux qui reconnaissent dans la Mère du Christ le modèle de l'Église, c'est de s'unir à elle pour rendre grâce au Très-Haut qui a accompli en Marie de si grandes choses pour le bien de l'humanité tout entière. Mais cela ne suffit pas. Tous les fidèles ont également le devoir de rendre à la très fidèle Servante du Seigneur un culte de louange, de reconnaissance et d'amour puisque selon la sage et douce disposition divine, son libre consentement et sa généreuse coopération aux desseins de Dieu ont eu et ont toujours une grande influence dans l'accomplissement du salut des hommes (33). C'est pourquoi tout chrétien peut faire sienne l'invocation de saint Anselme : Notre-Dame, qui êtes si glorieuse, faites que nous méritions par vous de nous élever jusqu'à Jésus votre Fils, qui par vous a daigné descendre parmi nous (34).



(à suivre)

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
LucJos
Assistant


Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun Sep 25 2017, 06:44

Une minute avec Marie

coeur

La Pologne entourée d’une chaîne humaine du Rosaire (II)

L'initiative polonaise «Rosaire aux frontières»  (Cf. Une minute avec Marie du 24 septembre)
est relayée par les 22 diocèses du pays  qui sont aux bordures des frontières de la Pologne.

Dans chaque diocèse seront nommés des prêtres-coordinateurs et environs 200 «églises-stations».


Comme annoncé par Maciej Bodasiński, l’un des organisateurs de l’évènement,  aucun secteur ne sera oublié, ni les sommets
des montagnes ni les étendues d'eau : - «En mer les pêcheurs aligneront les bateaux de pêche sur la rivière Bug. Déjà des
kayakistes vont partir de l'église-station, afin de créer un alignement de canoës sur la rivière. Sur la frontière commune polonaise,
tchèque et slovaque nous invitons à prier avec nous les Tchèques et les Slovaques.»

La communauté polonaise des «Pèlerins de la Miséricorde», groupe d'anciens prisonniers, s’est engagée à faire le pèlerinage le long
de la frontière polonaise pour participer  à ce «Rosaire aux frontières». La frontière polonaise a 3511 kms : ils sont partis dès le 13 mai
dernier, à pied, de toute la Pologne; ils n'ont ni argent ni nourriture et sont hébergés dans les paroisses, le long de la route.


Ces «Pèlerins de la Miséricorde» vont marcher en tout pendant 20 semaines, soit le nombre des mystères du Rosaire. 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Niepokalanów, ville-sanctuaire de l'immaculée  
Source : Wpolityce.pl
Publié le 29 juin 2017

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Sep 26 2017, 07:02

Une minute avec Marie

coeur

La victoire finale est à Dieu et se vérifiera grâce à Marie  

«Nous sommes aujourd'hui face au plus grand combat que l'humanité ait jamais vu.
Je ne pense pas que la communauté chrétienne l'ait compris totalement. Nous sommes aujourd'hui devant la lutte finale
entre l'Eglise et l'Anti-Eglise, entre l'Evangile et l'Anti-Evangile»


affirmait le cardinal Karol Wojtyla, le 9 novembre 1976.

Une chose toutefois est certaine : la victoire finale est à Dieu et cela se vérifiera grâce à Marie, la femme de la Genèse
et de l'Apocalypse, qui combattra à la tête de l'armée de ses fils et filles contre les forces ennemies de Satan
et écrasera la tête du serpent.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Cardinal Ivan Dias
Extrait de son homélie du 8 décembre 2007, pour le 150è anniversaire des apparitions de Lourdes
Source : Etoile Notre Dame
 
Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Sep 29 2017, 06:23

Une minute avec Marie

coeur

Elle est reine de tout l'univers créé 

Si les Anges couronnent Marie, c'est qu'elle est reine, reine de tout l'univers créé,
donc aussi reine de ces Anges qui la glorifient à leur manière, comme un diadème.


Le fondement historique et théologique de cette royauté mariale est connu :
Marie est la mère du Fils du Très Haut (Lc 1, 32), la mère du Seigneur lui-même (Lc 1, 43), et elle est associée par Lui gracieusement
à sa mission royale qui s'étend à tout l'univers visible et invisible (Jn 2,11; 19, 27).


Ici, il est important de voir que la Mère du Seigneur n'est pas seulement reine d'une manière en quelque sorte honorifique, mais que
son titre correspond aussi à son action concrète, à sa libre et souvent douloureuse participation à l'œuvre
de la Rédemption opérée par son Fils. (…)


Nous pourrions demander à la Reine des Anges de nous rendre plus attentifs et sensibles aux inspirations de ces esprits angéliques,
à commencer bien sûr par celles de notre propre Ange gardien. Nous pourrions également prier plus souvent les Anges, car ils peuvent
nous aider à mieux aimer et servir leur Roi et leur Reine, qui sont aussi les nôtres.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Frère Bernard-Marie, o.f.s.
Extrait du Bulletin de L'Œuvre des Campagnes n°205 – Janv.-Fév.-Mars 2003.

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Sep 30 2017, 06:16

Une minute avec Marie

coeur

«Marie, c’est la merveille des merveilles» 

Grand scientifique du XXème siècle, pionnier de la génétique moderne, notamment par la découverte de la trisomie 21,
le Professeur français, Jérôme Lejeune (1926-1994) a mis sa vie entière au service des enfants handicapés. Il a soutenu plus de 9000
patients et leurs parents venus du monde entier dans sa consultation médicale à Paris.

Il a marqué l'histoire en défendant inlassablement la dignité et la vie de ses patients contre les lois eugéniques et en ayant le courage
héroïque de suivre sa conscience de médecin fidèle au serment d'Hippocrate et de Chrétien fidèle à son baptême. Saint Jean-Paul II
l'a nommé premier président de l'Académie pontificale pour la Vie. Son procès de canonisation est ouvert. Il répond ici à la question
«Aimez-vous Marie ?» lors d’une entrevue donnée au journal «Le Sourire de Marie» :

Professeur Lejeune :


«Marie, c’est la merveille des merveilles.
La biologie nous apprend que chaque être doit sa nature au message génétique qui l’anime et lui donne vie.
Pour qu’en Marie tout le message (opération du Saint-Esprit) pût prendre chair (incarnation), il fallait que la Vierge eût été conçue
à la perfection même (Immaculée Conception) exempte de toute imperfection héréditaire (péché originel).
Les théologiens savaient déjà cela avant que la génétique fût inventée !»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
L’équipe de Marie de Nazareth, avec la participation de la Fondation Jérôme Lejeune
Source : Interview pour Le Sourire de Marie, journal paroissial, 1977

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Oct 01 2017, 10:46

Une minute avec Marie

coeur

Un remède souverain en ce mois d’octobre

Le mois d'octobre est le mois du Rosaire, cette prière mariale dont le pape Benoît XII (+1730) disait :

«Le Rosaire est le remède souverain aux erreurs et aux vices.»

La prière du Rosaire se compose de quatre chapelets (comprenant chacun 5 dizaines d’Ave Maria),
selon les quatre mystères de la vie du Christ. On peut les prier séparément au cours de la semaine :


Lundi et samedi, mystères joyeux :
l'Annonciation, la Visitation, la Nativité, la Présentation,  le recouvrement de Jésus au Temple;

Mardi et vendredi, mystères douloureux :
l’agonie de Jésus à Gethsémani, la flagellation, le couronnement d'épines, le portement de la Croix,
la crucifixion;

Mercredi et dimanche mystères glorieux :
 la Résurrection, l'Ascension, la Pentecôte, l'Assomption de la Vierge, le Couronnement de la Vierge;

Jeudi, mystères lumineux :
le Baptême de Jésus, les Noces de Cana, l'Annonce du Royaume de Dieu, la Transfiguration de Jésus,
l'Institution de l'Eucharistie.


Une précision : en français, on emploie généralement le terme Rosaire pour désigner l’ensemble
des 4 mystères du Rosaire; on emploie le terme chapelet pour désigner les 5 dizaines qui forment l’objet d’un chapelet,
et bien sur l’objet de piété lui-même avec lequel on prie. En français lorsqu’on emploie le terme «chapelet» sans préciser,
on comprend qu’il s’agit de la prière du chapelet marial.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Le Rosaire, origine et diffusion  
L’équipe de Marie de Nazareth

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Oct 04 2017, 08:29

Une minute avec Marie

coeur

Comment les Turcs renoncèrent à leur attaque… 

Dans la basilique dominicaine de la Trinité, à Cracovie (Pologne),
se trouve une grande chapelle dédiée à la Mère de Dieu, Vierge du Rosaire.


L'icône qui orne son autel principal est une copie de la célèbre icône Salus Populi Romani (Salut du peuple romain)
– celle-là même que le pape Grégoire le Grand porta en procession pour mettre fin à la peste de 597.


Au cours de la fameuse bataille de Lépante, dans le golfe de Patras en Grèce (le 7 Octobre 1571), lorsque les navires des pays chrétiens
mirent en déroute la flotte turque, le pape Pie V priait le Rosaire devant l’icône romaine. Depuis cette date, l’antique image est associée
à la dévotion du Rosaire et à la protection de l'Europe contre la domination ottomane.


Le cardinal Maciejowski a rapporté une copie de la célèbre icône, de Rome à Cracovie en 1600.

Cette icône a joué un rôle particulier dans le "Lépante polonais" en 1621, quand, à Khotyn, en Ukraine, (qui était à l’époque la ville de
Chocim en Pologne), une force alliée de Polonais, de Lituaniens et d’Ukrainiens fit face à une armée turque deux fois plus importante.


Le 3 octobre,
l'évêque de Cracovie dirigea une procession du Rosaire avec l'icône sainte pendant de longues heures, suivi de toute la population.
A la fin, les Turcs renoncèrent à leur attaque et signèrent un traité.
 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
1683 : La bataille de Vienne  
Matka Boza Różańcowa
Source : krakow.dominikanie

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Oct 04 2017, 08:46

Une minute avec Marie

coeur

Chaque invocation était considérée comme une rose 

La prière du Rosaire s’est constituée progressivement.
Les Chrétiens aimèrent d’abord saluer Marie avec les mots de l’archange Gabriel, au jour de l’Annonciation :
«Je vous salue, Marie, pleine de grâce.» Ils y ajoutèrent la bénédiction prononcée par Elisabeth :
«Vous êtes bénie entre toute les femmes…». La seconde partie - «Sainte Marie, Mère de Dieu…» - remonte au 15ème siècle.


Chaque invocation était considérée comme une rose («rosaire») qui contribuait à former un petit chapeau («chapelet»).
Le nombre des 150 Ave Maria correspondait au nombre des 150 psaumes dans la Bible. Une petite cordelette avec des nœuds
permettait de se repérer dans le nombre d’invocations récitées.


L’essor du Rosaire est dû aux dominicains et, plus spécialement, au Frère Alain de la Roche, au 15ème siècle. Il eut l’idée
de fonder une confrérie du Rosaire. (…) Comme les Dominicains étaient des prêcheurs, ils associèrent à chaque dizaine un «mystère»,
c’est-à-dire un des moments de la vie du Christ, à laquelle sa Mère est intiment liée, depuis son Fiat jusqu’à son couronnement.


En priant le Rosaire, nous demandons à Marie de nous faire entrer en communion avec le Christ Jésus.
 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Mgr Jacques Perrier
Ancien évêque de Lourdes
7 octobre 2013  Zenit.org

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Oct 06 2017, 04:14

Une minute avec Marie

coeur

En notre temps, la Sainte Vierge a donné une efficacité nouvelle au Rosaire

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort et Marthe Robin (France) ont souligné l'importance
que prendra de plus en plus la Mère du Sauveur vers l'époque de la fin des temps.

Le règne du Christ Seigneur viendra alors par le même chemin que celui qu'il emprunta lors de son premier avènement :
avec et par Marie, dans la compagnie des légions angéliques comme à Bethléem.


En ces temps futurs, les représentants visibles des Anges invisibles seront ce que Louis-Marie de Montfort appelle les grands
saints des derniers temps, autrement dit des hommes et des femmes totalement pénétrés de l'esprit marial, soumis aux motions
de l'Esprit Saint et forts comme une armée rangée en bataille (Ct 6, 4).

Ce seront les derniers croisés, les derniers porteurs de la croix d'amour.

Selon sainte Faustine (1905-1938), ces temps où se fera davantage sentir la royauté angélique de Marie et où l'histoire s'accélérera,
ne seraient plus tellement éloignés de nous. Sœur Lucie de Fatima paraît rejoindre cette conviction si l'on en croit sa confidence, en
1957, au Père Fuentes :


"La très Sainte Vierge, en ces derniers temps que nous vivons, a donné une efficacité nouvelle à la récitation du Rosaire."  
 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
père Bernard-Marie, o.f.s.
Extrait du Bulletin de L'Œuvre des Campagnes n°205 – Janv.-Fév. Mars 2003.

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Oct 07 2017, 06:22

Une minute avec Marie

coeur

Une prière contemplative accessible à tous

Pour qu’il soit bien clair que le Rosaire nous tourne vers la personne de Jésus, le pape Jean-Paul II
ajouta les «mystères lumineux» aux trois cycles traditionnels : mystères joyeux, douloureux et glorieux. Les mystères
lumineux vont du Baptême à l’Institution de l’Eucharistie, en passant par Cana, la prédication du Royaume et la Transfiguration. ( …)

En 1569, un des prédécesseurs de Jean Paul II, le pape Pie V, avait solennellement encouragé la récitation du Rosaire et les confréries qui
s’y adonnaient. A Rome, le premier dimanche de chaque mois, les confréries du Rosaire se rassemblaient et organisaient des processions.


Le dimanche 7 octobre 1571, l’intention était toute trouvée : que soit repoussée la menace turque qui pesait sur le monde chrétien.
Or, ce jour-là, la flotte turque fut défaite à proximité de Lépante. La prière et la victoire furent associées.
Une fête liturgique fut instituée qui fut étendue au calendrier universel en 1716.
 

Tous les Papes, depuis Pie V, ont recommandé la récitation du Rosaire.
Le pape Benoît XVI disait : «Le Rosaire est une prière contemplative accessible à tous.» 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
7 octobre : Notre Dame du Rosaire : mémoire  
Mgr Jacques Perrier
Ancien évêque de Lourdes
7 octobre 2013  Zenit.org

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Oct 08 2017, 10:12

Une minute avec Marie

coeur

Il saisit le seul objet qui lui restait, un chapelet 

Le 10 mars 1615,
à Glasgow (Écosse), le célèbre missionnaire jésuite saint Jean Ogilvie montait à l’échafaud en martyr de la foi catholique.

En cette heure suprême,
debout sur l’estrade d’où il dominait plusieurs milliers de spectateurs, et désireux de leur laisser un souvenir en même temps qu’un gage
de cette foi pour laquelle il se sentait heureux de mourir, il saisit le seul objet qui lui restait, un chapelet, et le lança avec force dans la foule.

C’est alors que le chapelet atteignit la poitrine d’un jeune Hongrois, calviniste, Jean de Heckersdorff, qui faisait un voyage d’étude
et d’agrément et qui, ce jour-là, se trouvait par hasard à Glasgow. Il en fut profondément bouleversé.


Le souvenir de ce chapelet le hanta partout, jusqu’au jour où il abjura l’hérésie à Rome, aux pieds du Saint-Père.
Il déclarera d’innombrables fois, jusqu’à sa mort, qu’il attribuait sa conversion au chapelet.

Qui peut imaginer le pouvoir qu’exerce sur l’âme d’un pécheur un symbole de foi aussi simple que celui-ci ?


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun Oct 09 2017, 03:47

Une minute avec Marie

coeur

Au cœur des Alpes, pour cheminer avec Marie 

Au pied du Mont-Blanc, sur le versant italien mais non-loin de la Suisse et de la France,
s’élève le petit sanctuaire de Notre-Dame de Guérison.


Le lieu regorge d’exvotos laissés aussi bien par des milliers d’anonymes que par plusieurs grands saints italiens et quelques papes
dont saint Jean-Paul II. Chaque année au mois d’août, un pèlerinage emprunte l’un des chemins traditionnels pour rallier ce sanctuaire :
celui qui part de la petite chapelle de Notre-Dame des Neiges (Val Ferret, Suisse) et passe par la montagne pour rejoindre Courmayeur
(Italie). La messe finale réunit régulièrement quelques 300 personnes aux pieds de Marie.

Le père Yves Sarrasin, originaire d’Orsières en Valais (Suisse), fait partie du Tiers-Ordre de La Fraternité Eucharistein.
Il est l’initiateur de ce pèlerinage annuel dit «du 15 août», qui part de Notre-Dame des Neiges dans le Valais suisse,
jusqu’à Notre-Dame de Guérison, sur le versant italien du Mont Blanc. Cette année le pèlerinage s’est déroulé le 19 août.

«Ce pèlerinage a cette particularité de nous faire cheminer avec Marie»
explique le père Sarrasin.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Zenit

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Oct 10 2017, 11:58

Une minute avec Marie

coeur

Rencontrez Notre Dame de Paris : la Dame de Coeur !

Du 8 au 11 novembre prochain, sur le parvis de Notre-Dame de Paris, Reine de la Paix,
un spectacle gratuit et exceptionnel sera offert au grand public, à l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale.
Il s’appelle Dame de cœur, appellation chevaleresque employée par saint Maximilien Kolbe pour parler de la Très Sainte Vierge Marie.

La cathédrale sera sublimée par ce nouveau spectacle proposé par le scénographe Bruno Seillier (La nuit aux Invalides,
les Luminescences d’Avignon). Sur le parvis plongé dans l’obscurité, les spectateurs seront éblouis par une projection de sons
et delumières avant de pénétrer dans la nef, illuminée de mille feux. Pas à pas, émus par une orchestration musicale inspirante
et un récit puissant, ils seront immergés dans l’histoire épique et spirituelle de Notre-Dame.


Ils découvriront le monument de pierre, édifié par la foi et le talent des bâtisseurs de cathédrale.

Ils prieront Notre Dame, au cœur de ce sanctuaire réceptacle accueillant au fil des siècles les peines, les joies et les espérances
de notre peuple de France. Ils célèbreront la Sainte Vierge Marie honorée par ce tabernacle de vie qui honore
la présence réelle du Fils, offert au monde par la Mère de Dieu.


Il s’agit d’un évènement exceptionnel auquel vous êtes invité à vous rendre en famille, avec vos amis, vos voisins, vos collègues,
et toute personnede bonne volonté qui pourrait être saisi par un moment de beauté, ouvrant vers le mystère.

Pour tous les amoureux de la Sainte Vierge l'évènement n’est pas seulement culturel, il est un appel résolument missionnaire
à inviter notre entourage à la rencontre de Notre-Dame de Paris, dont Claudel disait qu’elle n’est pas seulement un monument,
mais qu’elle est une personne.


Dans un élan généreux, rendons-lui visite avec ferveur, pour la célébrer, la vénérer, la magnifier, Elle, la Reine de la Paix.

Nous vous invitons à vous inscrire dans les plus brefs délais,
en raison de l’affluence attendue autour de cet évènement.


Du 8 au 11 novembre, à raison de 2 projections par soir, à 19h30 et 21h. 
Spectacle gratuit.
Informations et inscriptions obligatoires sur le site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Oct 13 2017, 07:59

Une minute avec Marie

coeur

Le soleil parut brusquement se détacher du ciel… 

Le 13 octobre 1917 eut lieu la sixième et dernière apparition de Notre Dame à Fatima (Portugal).
Malgré la pluie, entre 50 000 à 60 000 personnes étaient là ce 13 octobre.

Lucie demanda aux fidèles de fermer leur parapluie et de réciter tous ensemble le chapelet.
Lors de l’apparition, L'Immaculée Conception se présenta à Lucie et dit :


«Je veux te dire que l'on fasse ici une chapelle en mon honneur. Je suis Notre Dame du Rosaire.
Que l'on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours. La guerre va finir et les militaires rentreront bientôt chez eux.»


Soudain, la pluie a cessé et la foule a alors pu regarder directement le soleil sans se brûler les yeux ni sans être
aucunement incommodée. L'astre se mit à trembler, puis il tourna sur lui-même à une vitesse vertigineuse, lançant des gerbes
de lumière de toutes les couleurs. Il s'approcha de la terre, au point que la foule eut peur.

En effet, le soleil parut brusquement se détacher du ciel et avancer en zigzaguant sur la foule.
À la stupéfaction générale, la foule constata que les vêtements, trempés par la pluie quelques minutes auparavant,
étaient complètement secs ! Cette danse du soleil a pu être observée jusqu'à plusieurs kilomètres de Fatima.

 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
L’équipe de Marie de Nazareth

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Oct 14 2017, 12:18

Une minute avec Marie

coeur

Marie, une échelle pour que Jésus descende au milieu de nous 

Dans son message aux Maltais, le 19 juin 2017, le pape François recommandait la prière du chapelet en ces termes :

«Cette prière nous aide à contempler tout ce que Dieu, dans son amour, a accompli pour nous et pour notre Salut, et nous fait
comprendre que notre vie est unie à celle du Christ. En priant, nous portons tout à Dieu : les peines, les blessures, les peurs,
mais aussi les joies, les dons, les personnes chères… tout à Dieu.»


Le pape François
a raconté que lui-même priait «souvent le Rosaire devant une mosaïque : une petite mosaïque représentant une Vierge à l’Enfant,
où l’on dirait que Marie est au centre alors qu’en réalité celle-ci, avec ses mains, devient une sorte d’échelle
pour que Jésus descende au milieu de nous ».


En priant le chapelet, a expliqué le Pape, «nous nous adressons à la Vierge Marie afin qu’elle nous rapproche de plus
en plus de son Fils Jésus, pour le connaître et l’aimer toujours plus. Et tandis que nous répétons “Ave, Maria”, nous méditons les mystères,
les étapes joyeuses, lumineuses et glorieuses de la vie du Christ, mais aussi de notre vie : car nous marchons avec le Seigneur».


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Malte  
Message du pape François au sanctuaire marial de Ta’Pinu (Malte)
Zenit, 19 juin 2017

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Oct 15 2017, 13:27

Une minute avec Marie

coeur

Du roi Louis XIII aux Vierges pèlerines de Baillet-en-France 

Une statue appelée «Notre Dame de France» surplombait le pavillon pontifical, lors de l’exposition universelle de 1937 à Paris (France).
Avant la démolition du pavillon, en 1938, l’archevêque de Paris, le cardinal Verdier, avait émis le vœu que l’on érige
la statue de Notre-Dame de France sur une colline proche de Paris.

Baillet-en-France, village proche de Paris, a accueilli la statue monumentale de Notre-Dame de France, au carrefour de très nombreuses
et importantes voies de communication. Le 15 octobre 1988, le cardinal Lustiger, accompagné de sept évêques dont le nonce apostolique
et en présence de 52 000 fidèles venus de tous les coins du pays, présidait la cérémonie solennelle de bénédiction.
Ce fut l’une des manifestations mariales les plus importantes de cette fin de siècle.

Ainsi, très précisément 50 années (1938-1988 durée d’un jubilée) après avoir été prononcé, le vœu de l’archevêque de Paris, le cardinal
Verdier, s’est réalisé. L’érection coïncida avec l’année dédiée à Marie par le pape Jean-Paul II et la célébration du
350ème anniversaire du vœu du roi Louis XIII en 1638, confiant la France à Notre Dame et la faisant Reine de ce pays.


Pour concrétiser cet engagement, est né le mouvement des «Vierges pèlerines», visitation d’amour entreprise depuis Baillet-en-France
par Marie vers le monde entier.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Notre Dame de France 

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun Oct 16 2017, 06:53

Une minute avec Marie

coeur

Récite ton chapelet, dit Dieu 

Récite ton chapelet, dit Dieu,
et ne te soucie pas de ce que raconte tel écervelé : que c’est une dévotion passée et qu’on va abandonner.

Cette prière-là, je te le dis est un rayon de l’Évangile : on ne me le changera pas.
Ce que j’aime dans le chapelet, dit Dieu, c’est qu’il est simple et qu’il est humble. Comme fut mon Fils. Comme fut ma Mère.


Récite ton chapelet : tu trouveras à tes côtés toute la compagnie rassemblée en l’Évangile : la pauvre veuve qui n’a pas fait d’études
et le publicain repentant qui ne sait plus son catéchisme, la pécheresse effrayée qu’on voudrait accabler, et tous les éclopés que leur
foi a sauvés, et les bons vieux bergers, comme ceux de Bethléem, qui découvrent mon Fils et sa Mère...

Récite ton chapelet, dit Dieu, il faut que votre prière tourne, tourne et retourne, comme font entre vos doigts les grains du chapelet.
Alors, quand je voudrai, je vous l’assure, vous recevrez la bonne nourriture, qui affermit le cœur et rassure l’âme.

Allons, dit Dieu, récitez votre chapelet et gardez l’esprit en paix.
 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Charles Péguy (France 1873-1914)  
Charles Péguy (1873-1914), Poète et écrivain français

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Oct 17 2017, 12:20

Une minute avec Marie

coeur

J’ai confié ton ordre à ma mère 

Sœur Cécile, moniale romaine et contemporaine de Dominique, a relaté une vision de Saint Dominique
qui atteste la protection spéciale de la Vierge Marie sur l’Ordre des Prêcheurs.

Une nuit, après avoir prié longuement dans l’église déserte, saint Dominique se rend à l’extrémité du dortoir des Frères pour
continuer son oraison. Trois dames s’approchent. La plus belle et la plus digne porte un vase de prix. Une de ses compagnes
lui tend un aspersoir avec lequel elle bénit chacun des Frères endormis en traçant sur lui le signe de la croix.

Prosterné devant elle, Dominique lui demande son nom : «Je suis celle que chaque soir vous invoquez, et lorsque vous dites : 
«Ô vous, notre Avocate», (paroles du Salve Regina), je me prosterne devant mon Fils pour la conservation de cet ordre», 
répond la Vierge.


La Vierge Marie est assise à la droite de Dieu. Des religieux de tous les ordres contemplent le Seigneur et sa Mère mais on n’y
voit pas de Prêcheurs. Dominique pleure amèrement. Marie et son Fils lui demandent les raisons de sa tristesse. «Veux-tu voir
ton ordre ?», lui demande Jésus. «Oui, Seigneur», répond Dominique en tremblant. Alors «le Seigneur mettant la main sur
l’épaule de la bienheureuse Vierge, dit à Dominique : j’ai confié ton ordre à ma mère».

La Vierge ouvre alors sa chape et, abritée dans ses plis, Dominique voit une multitude de ses Frères.
La Mère du Verbe est aussi la Mère des Prêcheurs.
 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Source : Notre Histoire avec Marie

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Oct 18 2017, 07:20

Une minute avec Marie

coeur

La Colombie consacrée en septembre à Notre Dame du Rosaire 

Lors de sa visite pastorale en Colombie, qui s’est tenue du 6 au 11 septembre 2017,
le pape François a consacré le pays à Notre Dame du Rosaire de Chiquinquirá.


Pour l’occasion, l’image de la Vierge a été transportée par hélicoptère du sanctuaire de Chiquinquirá, dans le département de Boyacá
(une région des Andes située à plus de 2.000 mètres au-dessus du niveau de la mer), à la capitale Bogotá. Après son arrivée dans la
capitale, l’image de la Vierge est partie en procession à la cathédrale pour y rester jusqu’au 7 septembre.

La garde présidentielle a assuré la sécurité de l’image.

L’image de Notre-Dame du Rosaire de Chiquinquirá a été peinte entre 1560 et 1562. 
Sur son cadre figurent l’emblème national et ceux des diocèses colombiens des pères dominicains.
Réalisée à la demande des Dominicains espagnols, pour encourager la foi des Indiens et des colons, l’image se détériora avec le temps.
Puis, quelques années plus tard, elle réapparut comme «rénovée». Il s’agit du miracle de «l’image retrouvée» : c’est ainsi qu’on appelle
d’ailleurs le premier miracle lié à Notre Dame de Chiquinquirá.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Colombie  
Zenit

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Oct 21 2017, 06:23

Une minute avec Marie

coeur

Mon expérience avec Marie 

Mon expérience avec Marie est quotidienne.

Ma prière envers elle consiste à présenter à sa maternité, avec la confiance d’un fils qui se sent aimé, les inquiétudes
et les préoccupations qui habitent mon cœur d’évêque, jour après jour. Je rappelle à la Vierge les prêtres de mon diocèse pour
qu’ils vivent leur sacerdoce avec joie, enthousiasme et disponibilité pour faire la volonté du Saint Père,
comme Marie l’a témoigné lors de l’Annonciation.

Je le fais notamment durant les 40 minutes de ma marche journalière.

Il y a eu aussi des moments où Marie a représenté une aide décisive face aux épreuves de ma vie :
je me souviens du décès de ma chère mère en 1995. En me référant aux mots que Jésus a prononcés au pied de la croix :
«Femme, celui-ci est ton fils», et «Fils, celle-là est ta mère». J’ai expérimenté la maternité de Marie qui m’a aidé à vivre
de manière confiante ce moment difficile.


Et lorsque j’ai été nommé évêque du diocèse de Camaçari (Bahia) : en me référant aux noces de Cana, Marie
m’a beaucoup aidé à affronter cette responsabilité : il ne manquerait ni le vin de l’amour ni la joie dans mon pâturage !

 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Monseigneur João Carlos Petrini
Evêque de Camaçari (BA), Brésil
Interview exclusive de Thácio Siqueira pour Une Minute avec Marie
 
Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Oct 22 2017, 08:46

Une Minute avec Marie

coeur

«Le Rosaire est la prière la plus puissante» 

Décédé en septembre 2016, le Père Gabriele Amorth, exorciste en chef de la Cité du Vatican et du diocèse de Rome, est probablement
l’exorciste le plus connu au monde. Dans l’introduction de son dernier livre, Il mio rosario (Ed. San Paolo, Italie), il écrit :

«Je pense que le Rosaire est la prière la plus puissante.»        

Le Père Amorth a consacré une grande partie de ses écrits à la question des exorcismes et à la figure du diable.
Arrivé à la retraite, âgé de 90 ans, il a décidé enfin de nous révéler la source de sa force intérieure. Il la trouvait dans la prière quotidienne
du chapelet et la méditation des 20 mystères. Une prière qui l’a soutenu dans son combat quotidien contre les manifestations les plus subtiles
du mal, durant de longues années de travail au service du diocèse de Rome.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Oct 28 2017, 13:08

Une minute avec Marie

coeur

«Le plus grand miracle de Medjugorje»

Au printemps 2017, le pape François a envoyé à Medjugorje (Bosnie-Herzégovine) Mgr Henryk Hoser comme envoyé spécial du Saint-Siège.
L’envoyé du Pape a tenu le 5 avril sa première conférence de presse.

Il a pu constater par lui-même,
en une semaine à peine, les pouvoirs «exceptionnels» de Medjugorje, petite localité à 25 kilomètres au sud-ouest de la Bosnie-Herzégovine,
qui attire chaque année dans ce «sanctuaire» plus de deux millions de pèlerins provenant de plus de 80 pays.


Dans beaucoup de pays, a-t-il expliqué, «la confession individuelle n’existe pas, il n’y a pas d’adoration du Saint-Sacrement, ni de chemin de
croix, et on ne récite pas le chapelet», alors les gens «ont soif de sacré, soif de prières», et pour «étancher» cette soif, ils vont là où
«ils reçoivent ce qu’ils n’ont plus chez eux ».

À Medjugorje, célébrations eucharistiques, écoutes de la Parole de Dieu, adorations du Saint-Sacrement, confessions coulent à flots et
les pèlerins repartent d’un cœur nouveau, en paix, converti.
 

«Le plus grand miracle de Medjugorje, ce sont les confessionnaux»,
a reconnu Mgr Hoser devant les journalistes le 2 avril dernier, à la messe du cinquième dimanche de Carême.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Témoignage du cardinal Schönborn  
Aleteia et Mgr Hoser

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Anne
Co-Fondateur
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : France - Provence

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun Oct 30 2017, 12:56

Citation :
«Le plus grand miracle de Medjugorje, ce sont les confessionnaux», 

Oui et j'espère qu'un jour prochain, ce miracle se répandra sur toute la terre !

colombe paix

L-A

_________________
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Nov 01 2017, 10:52

Une minute avec Marie

coeur

Médiatrice de toutes les causes qui pénètrent au Ciel

Dieu nous a donné Jésus par Marie, donc il faut aller à Marie pour atteindre Jésus.
«Nul ne va à mon Père sans ma permission» dit Jésus.  Nul ne peut venir jusqu’à moi sans venir par Ma Mère (…)


L’amour du Seigneur pour sa Sainte Mère est incomparable. La Vierge est tout sur le Cœur de Dieu (…).
L’âme qui choisit Marie pour avocate est sûre que ses prières, ses demandes seront exaucées.


Jésus ne refuse rien à Marie (…). Marie, c’est la Vierge puissante, la Vierge pleine de bonté, la Porte du Ciel, Notre Dame d’Amour.
Elle écoute la prière qui jaillit du cœur pur, humble, simple et confiant (…). Ah ! Si l’on pouvait concevoir
toutes les merveilles opérées par Marie dans les âmes !  

Dire que Marie est Reine du Ciel et de la terre est très beau, très vrai; dire qu’elle est Mère de tous les cœurs,
Médiatrice de toutes les causes qui pénètrent au Ciel est plus sublime encore.


(26/10/30).
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Marie Reine  
Marthe Robin
Dans «Marthe Robin et le Père de Montfort», Atelier du Père Dominique Bostyn

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Jeu Nov 02 2017, 06:22

Une minute avec Marie

coeur

Une paix et une joie inconnues en Islam

Originaire d'une famille musulmane,
l'Égyptienne Nahed Mahmoud Metwalli (1) persécute les Chrétiens de l'école dans laquelle elle travaille.
Jusqu'au jour où elle a la grâce d'une vision de la Vierge Marie, puis de Jésus.


Ce jour-là, alors qu’elle ironise sur l’image de Marie que sa secrétaire porte en médaille, Nahed voit apparaître devant elle
la Sainte Vierge, vêtue et voilée de bleu. Vision suivie, durant une nuit de doutes, de celle du Christ lui-même qui dit à Nahed :


«Sois en paix, tu auras une mission qui te sera révélée en temps voulu.».

«Foudroyée» par la lumière de Dieu, Nahed la persécutrice, comme saint Paul le persécuteur sur le chemin de Damas,
tombe et se relève convertie dans son cœur. Transformation qui ira jusqu’au baptême, en 1988.


Depuis, Nahed est devenue objet de persécutions dans son pays.

«La foi chrétienne m’a apporté une paix et une joie incroyables, inconnues en Islam (…).


Le Christianisme, c’est une vie digne des anges.
Que le Seigneur accorde sa lumière à tous les hommes
pour connaître sa Vérité et son Amour !»
,

témoigne-t-elle dans ses messages adressés à tous les Musulmans depuis les Pays-Bas, où elle vit en exil.  

(1) Nahed est l’auteur d’un ouvrage bouleversant Ma Rencontre avec le Christ,
traduit de l’arabe et publié chez François-Xavier de Guibert.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Nov 05 2017, 12:36

Une minute avec Marie

coeur

Marie de la Rue du Cuivre vénérée en Allemagne

Depuis l’année mariale 1954 les grands sanctuaires allemands, tels Alttöting et Kevelaer, ont connu une affluence nouvelle de pèlerins
et quelque 800 000 pèlerins pour la seule année 1954, en chacun de ces lieux !

Il faut dire que cette année 1954, décrétée «Année Mariale» par le pape Pie XII, fut couronnée en Allemagne par la consécration du pays
à Notre Dame, lors du Katholikentag (Congrès catholique) de Fulda.


Tout le renouveau marial actuel y vit de l'élan et du flot des grâces reçues en cette consécration nationale à Marie...

La Vierge Noire de Cologne, appelée aussi «Marie de la Rue du Cuivre» est une statue de bois noircie, comme celle de Lorette,
qui se trouve à Cologne, sans doute depuis 1630, date où elle y fut apportée par des religieuses carmélites chassées de Hollande.

Dès son arrivée à Cologne, cette statue mariale connut une grande vénération et une affluence de pèlerins.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, cette affluence augmenta encore au point que l'image de «Marie de la Rue du Cuivre»
est devenue l'image mariale la plus vénérée de toute l'Allemagne...


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Allemagne : mariale dès l'ère carolingienne  
L’équipe de Marie de Nazareth

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Nov 07 2017, 09:51

Une minute avec Marie

coeur

Ce 6 janvier 1942, il a touché du doigt la «Sainte Russie»

Pendant la Seconde Guerre mondiale qui opposait notamment Russes et Allemands, le soir de l’Épiphanie
sur le front russe, un soldat-infirmier allemand, Karl, désireux de suivre l’office du jour entre dans une chapelle, en pleine forêt,
et y découvre un pope et son épouse prêts à célébrer la messe. En quelques mots de russe, Karl se présente :
«Je suis religieux franciscain. Puis-je servir la messe ?» «Venez », répond le pope.


Les trois participants sont émus :
voilà que les hasards d'une guerre abominable réunissent dans l'Eucharistie, Orthodoxes et Catholiques, Russes et Allemands !
Toute la tendresse du Ciel inonde trois cœurs qui ne font plus qu'un dans le Christ.


Soudain, vers la fin de la messe, des soldats de l’Armée rouge qui ont repéré les traces de Karl,
cernent l’isba et somment le pope : «Livrez-le nous. Sinon, on tire !»

Sans s'émouvoir, le pope pose la main sur l'épaule de l'Allemand et explique :
«C’ est un religieux franciscain; un staretz !»
(les staretz sont des ermites vivant dans les forêts russes une vie de prière et de pénitence).


Tout l'atavisme de la «Sainte Russie» reflue alors dans le cœur des soldats de Staline élevés dans le plus pur athéisme.
Au mot de «staretz», instinctivement, les fusils se baissent avec respect.


«Le staretz est venu prier avec moi, je vous demande de le reconduire sain et sauf aux abords des lignes allemandes.»

D'un signe de tête le sous-officier obtempère
et le jeune religieux allemand est reconduit jusqu’en vue de son unité par ses soldats.


Ce fait s'est passé près d’Orel, à 250 kilomètres au sud de Moscou.
Karl est aujourd'hui missionnaire au Japon : il n'a pas oublié ce 6 janvier 1942, fête de l'Épiphanie,
où il a touché du doigt la «Sainte Russie».


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Véronique Gariel
Dans Catacombes, janvier 1983

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Nov 10 2017, 06:00

Une minute avec Marie

coeur

Novembre, le mois des âmes du Purgatoire dans l’Église

«Les peines du purgatoire sont comparées aux flots, parce qu’elles ne durent qu’un certain temps,
à la différence des peines de l’enfer qui ne passent pas; et elles sont comparées aux flots de la mer
à cause de leur extrême amertume.

«J’ai pénétré dans les profondeurs de l’abîme» (Si 24, 8).


Cet abîme, commente saint Bonaventure, n’est autre que le purgatoire
où Marie descend pour consoler par sa présence les âmes qui y sont détenues.

Mais la Vierge ne se contente pas de consoler et de soulager ses serviteurs dans le purgatoire.
En intercédant pour eux, elle brise leurs chaînes et les fait sortir de prison.


Et si nous désirons secourir les saintes âmes du purgatoire, ayons soin de les recommander à la Vierge
dans tous nos exercices de piété et spécialement récitons pour elles le Chapelet qui est si efficace.»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
St Alphonse de Liguori, Docteur de l'Eglise (1696-1787)  
Saint Alphonse de Liguori
Dans Les gloires de Marie VIII, 2 (éditions Saint Paul, Paris 1987, p. 161-164)

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Nov 10 2017, 08:08

Une minute avec Marie

coeur

À Syracuse, en Sicile, les larmes de Marie

Le miracle – reconnu par l’Église en quelques mois – s’est produit le 29 août 1953, à Syracuse, en Sicile,
sous le toit de jeunes époux, Angelo Iannuso et Antonina Giusto. Cette dernière est alors enceinte de leur premier enfant.
Ce jour-là, et les trois jours suivants, des «larmes humaines» coulent des yeux de la Vierge, reproduite
sur un bas-relief accroché au mur de leur chambre.

L’Église accueille la nouvelle avec prudence. Des experts, parmi lesquels une athée bien connue, le docteur Michele Cassola,
qui présidera par la suite la commission scientifique, assistent au phénomène des larmes, devenant des témoins oculaires
de première importance. Des chimistes, équipés eux d’éprouvettes, récupèrent l’équivalent d’un centimètre cube du précieux
liquide. Le 9 septembre 1953, tous les scientifiques de la commission signent un rapport sur ce phénomène,
rapport qui reconnaît ne pouvoir donner une explication scientifique à ce phénomène.


Le 12 décembre 1953,
l’épiscopat de Sicile se prononce unanimement en faveur de l’authenticité «indubitable» du prodige des larmes.

Aujourd’hui, les larmes de la Vierge de Syracuse sont conservées dans un précieux reliquaire,
exposé dans la crypte du sanctuaire-basilique Notre-Dame des larmes, à Syracuse.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Syracuse : Notre Dame des larmes  
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun Nov 13 2017, 06:42

Une minute avec Marie

coeur

Ce qui est impossible aux hommes n’est pas impossible à Dieu  

En rentrant de Colombie, début septembre 2017,
le pape François a prié pour la 52e fois depuis le début de son pontificat devant l’icône de la Vierge Salus Populi Romani, à Rome.
Ce geste, le Saint-Père le répète à chaque grande occasion. Sa dévotion est telle qu’il n’a pas hésité le 7 septembre 2013 à faire
déplacer cette icône de la Vierge et à la faire circuler au milieu de la foule lors d’une veillée de jeûne et de prière pour la paix
en Syrie, au Moyen-Orient et dans le monde entier, à la veille de la célébration de la naissance de Marie, Reine de la Paix.

La décision du pape François de rendre visite à la Mère de Dieu et de la remercier avant et après chaque voyage est due au fait qu’il voit
en elle la foi du peuple de Dieu qui, pendant des siècles, à tous les moments de crise, s’est regroupé autour de Marie pour demander au
Ciel une grâce, parce que «ce qui est impossible aux hommes n’est pas impossible à Dieu», souligne le père Innocenzo Gargano dans
des propos rapportés par Sandro Magister pour l’Espresso.

Pour le Saint-Père, cette icône reverse dans le cœur de ceux qui se tournent vers elle, avec simplicité et dans une totale disponibilité
à l’égard de Dieu, «les grâces dont elle-même fut gratifiée», et cela «en proportion de la foi de chacun».


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Nov 14 2017, 05:15

Une minute avec Marie

coeur

La logique de la Croix et le Cœur de Marie

Le cardinal Mauro Piacenza, Grand Pénitencier en charge de la Pénitencerie apostolique,
a présidé la messe à Fatima (Portugal) le jour de la fête de l’exaltation de la Croix, ce 14 septembre 2017,
pour le centième anniversaire de l’apparition de septembre 1917.

Dans son homélie, il a souligné le rapport entre le Cœur Immaculé de Marie et le mystère de la Croix :


«Chaque fois que la vie nous crucifie,
chaque fois que l’infirmité, l’incompréhension, la solitude, la marginalisation, la trahison, nous crucifient,
nous sommes dans le cœur de Marie, car la Croix y trouve toujours sa place.»

«La logique de la Croix»
est «une logique d’offrande et de sacrifice, d’expiation et de mort, pour pouvoir atteindre la gloire de la résurrection. (…)
La morale chrétienne est tout simplement être fidèle à la croix ! C’est vivre en tenant compte du Christ crucifié, en implorant
de toujours savoir choisir de souffrir plutôt que de faire souffrir; de mourir plutôt que de tuer; d’accueillir plutôt que de repousser;
d’aimer, d’aimer et encore d’aimer.»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Notre Dame de Fatima (ou N. D. du Rosaire)  
Zenit

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Nov 14 2017, 06:14

Une minute avec Marie

coeur

La Vierge, modèle des âmes intérieures

«Si tu savais le don de Dieu..».

Il est une créature qui connut ce don de Dieu, une créature qui n'en perdit pas une parcelle, une créature qui fut si pure,
si lumineuse, qu'elle semble être la Lumière elle-même. Une créature dont la vie fut si simple, si perdue en Dieu que l'on
ne peut presque rien en dire. C'est la Vierge fidèle, «celle qui gardait toutes choses en son cœur».

Il me semble que l'attitude de la Vierge durant les mois qui s'écoulèrent entre l'Annonciation et la Nativité est le modèle
des âmes intérieures, des êtres que Dieu a choisis pour vivre au-dedans, au fond de l'abîme sans fond.

Dans quelle paix, dans quel recueillement Marie se rendait et se prêtait à toutes choses !
Comme celles qui étaient les plus banales étaient divinisées par elle !
Car à travers tout la Vierge restait l'adorante du don de Dieu.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Ste Elisabeth de la Trinité (1881-1906)  
Dans Le Ciel dans la Foi (§ 39-40)

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une minute avec Marie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Consacré à la Vierge Marie * Pour toi Marie *-
Sauter vers: