VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM
Bienvenue !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique Romain sous la protection de Saint Michel Archange !

La reproduction du contenu de ce site est permise, à la condition d'en citer la provenance, y incluant l'adresse de notre site, http://nouvellejerusalem.forumactif.com/

Merci !
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM

Forum Catholique sous la protection de Saint-Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ForumForum  

Partagez | 
 

 Une minute avec Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Juin 30 2015, 06:24

Rappel du premier message :




Paul VI, Signum Magnum, Exhortation apostolique


Paul VI, Exhortation apostolique Signum Magnum, la vénération et l'imitation de Marie, Mère de l'Eglise, modèle de toutes les vertus.

Vénérables frères, salut et bénédiction apostolique,


Introduction

Le signe grandiose que saint Jean vit dans le ciel: une femme enveloppée de soleil (1), la liturgie (2) l'interprète, non sans fondement, comme se rapportant à la très sainte Vierge Marie, Mère de tous les hommes par la grâce du Christ rédempteur.

Nous gardons encore, vénérables frères, le souvenir très vif de la grande émotion que Nous avons éprouvée lorsque, au terme de la 3e du IIe Concile œcuménique du Vatican, après la promulgation solennelle de la Constitution dogmatique Lumen Gentium (3), Nous avons proclamé l'auguste Mère de Dieu, Mère spirituelle de l'Église, c'est-à-dire de tous les fidèles et des pasteurs sacrés. Grande fut également la joie aussi bien des très nombreux Pères conciliaires que des fidèles présents à cette cérémonie dans la basilique de saint Pierre, ainsi que de tout le peuple chrétien dans le monde entier. Beaucoup alors évoquèrent spontanément le souvenir du premier triomphe grandiose de l'humble Servante du Seigneur (4), lorsque les Pères de l'Orient et de l'Occident, réunis au Concile œcuménique d'Ephèse, en 431, saluèrent Marie du titre de Theotokos : Mère de Dieu. Dans un joyeux élan de foi, la population chrétienne de l'illustre cité s'associa à la joie des Pères et les accompagna à leurs demeures avec des flambeaux.

En cette heure glorieuse de l'histoire de l'Église, quel affectueux regard maternel la Vierge Marie n'aura-t-elle pas porté sur les pasteurs et fidèles, reconnaissant dans les hymnes de louange s'élevant principalement en l'honneur de son Fils, et ensuite en son honneur à elle, l'écho du Cantique prophétique qu'elle-même avait chanté au Très-Haut, sous l'inspiration du Saint-Esprit: Mon âme exalte le Seigneur parce qu'il a jeté les yeux sur son humble servante. Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, car le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses (5).

A l'occasion des cérémonies religieuses qui se déroulent ces jours-ci à Fatima, au Portugal, en l'honneur de la Vierge Mère de Dieu, où elle est vénérée de nombreuses foules de fidèles pour son cœur maternel et miséricordieux (6), Nous désirons attirer encore une fois l'attention de tous les fils de l'Église sur le lien très étroit qui existe entre la Maternité spirituelle de Marie, telle qu'elle est largement illustrée dans la Constitution dogmatique Lumen gentium (7), et les devoirs qu'ont envers elle, en tant que Mère de l'Église, les hommes rachetés. Si, en effet, en vertu des nombreux témoignages des textes sacrés et des Pères, rappelés dans cette même Constitution, on admet que Marie, Mère de Dieu et du Rédempteur (8), lui a été unie par un lien étroit et indissoluble (9), et qu'elle a eu un rôle tout spécial dans le mystère du Verbe incarné et du Corps mystique (10), c'est-à-dire dans l'économie dit salut (11), il apparaît évident que la Vierge, non seulement en tant que Mère très sainte de Dieu, présente aux mystères du Christ (12), mais aussi en tant que Mère de l'Église (13), est légitimement honorée par l'Église d'un culte spécial (14), surtout liturgique (15).

Il n'y a donc pas à craindre que la réforme liturgique, si elle s'effectue selon la formule: Que la règle de la croyance fixe la règle de la prière (16), puisse nuire au culte absolument unique (17), dû à la Vierge Marie en raison de sa dignité de Mère de Dieu. Et, par contre, on ne doit pas craindre non plus que le développement du culte tant liturgique que privé qui lui est rendu puisse rejeter dans l'ombre ou diminuer le culte d'adoration qui est rendu au Verbe incarné, ainsi qu'au Père et à l'Esprit-Saint (18).

Aussi, vénérables frères, sans vouloir rappeler tout l'ensemble de la doctrine traditionnelle au sujet du rôle de la Mère de Dieu dans le plan du salut et de ses rapports avec l'Église, croyons-Nous faire œuvre utile pour les âmes des fidèles en considérant deux vérités très importantes pour le renouveau de la vie chrétienne.



PREMIERE PARTIE

LE CULTE DÛ A MARIE EN TANT QUE MÈRE DE L'ÉGLISE


1. Marie, Mère spirituelle parfaite de l'Église

Voici la première de ces vérités: Marie est Mère de l'Église non seulement parce que Mère de Jésus-Christ ci parce que intimement associée à lui dans l'économie nouvelle, lorsque le Fils de Dieu, par elle, prit la nature humaine pour libérer l'homme du péché par les mystères de sa chair (19), mais encore parce que exemplaire de vertu qui rayonne sur toute la communauté des élus (20). Il en est en effet de la Vierge Marie comme de toute mère humaine : sa tache ne se limite pas à donner la vie elle doit aussi nourrir et élever son enfant. Après avoir participé au sacrifice rédempteur de son Fils, et d'une manière si intime qu'elle mérita d'être proclamée par Lui Mère non seulement de l'apôtre Jean, mais "- qu'il soit permis de l'affirmer - du genre humain en quelque sorte représenté par lui (21), elle continue maintenant, au ciel, à remplir son rôle maternel en coopérant à la naissance et au développement de la vie divine dans chacune des âmes des hommes rachetés. C'est une vérité très consolante qui, par une libre disposition du Dieu très sage, fait partie intégrante du mystère du salut des hommes; elle doit donc être objet de foi pour tous les chrétiens.

2. Marie, Mère spirituelle par son intercession auprès de son Fils

Mais de quelle manière Marie coopère-t-elle au développement de la vie de la grâce chez les membres du Corps mystique ? Avant tout par sa prière incessante inspirée par une ardente charité. La Sainte Vierge, en effet, bien que jouissant de la contemplation de la Sainte Trinité, n'oublie pas ses fils qui, comme elle autrefois, accomplissent leur pèlerinage de foi (22). De plus, comme elle les contemple en Dieu et qu'elle voit bien leurs besoins, en communion avec Jésus-Christ qui est toujours vivant pour intercéder en leur faveur (23), elle se fait leur avocate, leur auxiliatrice, leur secourable médiatrice (24).

L'Église a été depuis les premiers siècles persuadée de cette intercession incessante de Marie auprès de son Fils pour le peuple de Dieu, comme en témoigne cette antienne très ancienne qui, avec quelques légères variantes, fait partie de la prière liturgique tant en Orient qu'en Occident: Nous nous réfugions sous la protection de vos miséricordes, ô Mère de Dieu : ne repoussez pas nos prières dans les besoins, mais sauvez-nous de la perdition, ô vous qui êtes seule bénie (25). Et qu'on ne pense pas que l'intervention maternelle de Marie porte préjudice à l'efficacité prédominante et irremplaçable du Christ, notre Sauveur; bien au contraire, c'est de la médiation du Christ qu'elle tire sa force propre et cela en est une preuve éminente (26).

3. Marie, éducatrice de l'Église par l'attrait de ses vertus

La coopération de la Mère de l'Église au développement de la vie divine dans les âmes ne consiste cependant pas uniquement dans son intercession auprès de son Fils. Elle exerce sur les hommes rachetés une autre influence, celle de l'exemple; influence très importante comme l'indique l'adage connu: "La parole émeut, les exemples entraînent."

De même, en effet, que les enseignements des parents acquièrent une efficacité bien plus grande s'ils sont appuyés par l'exemple d'une vie conforme aux règles de la prudence humaine et chrétienne, de même la douceur et le charme qui émanent des très hantes vertus de la Mère de Dieu immaculée, incitent irrésistiblement les âmes à imiter le divin modèle, Jésus-Christ, dont elle a été la plus fidèle image. Aussi le Concile a-t-il déclaré : En se recueillant avec piété dans la pensée de Marie qu'elle contemple dans la lumière du Verbe fait homme, l'Église pénètre avec respect plus avant dans le mystère suprême de l'Incarnation et devient sans cesse plus conforme à son divin Époux (27).

4. La sainteté de Marie, exemple éclairant de parfaite fidélité à la grâce

Il est bon, de plus, de tenir présent à l'esprit que l'éminente sainteté de Marie ne fut pas seulement un don tout spécial de la libéralité divine : elle fut également le fruit de la correspondance continue et généreuse de sa libre volonté aux inspirations intérieures de l'Esprit-Saint.

C'est à cause de la parfaite harmonie entre la grâce divine et l'activité de sa nature humaine que la Vierge rendit souverainement gloire à la Très Sainte Trinité et qu'elle est devenue l'honneur insigne de l'Église, laquelle la salue ainsi dans la liturgie : Tu es la gloire de Jérusalem, tu es la joie d'Israël, tu es l'honneur de notre peuple (28).

5. Exemples de vertus mariales dans les pages de l'Évangile

Nous admirons dans les pages de l'Évangile les témoignages d'une si sublime harmonie. A peine fut-elle assurée par l'ange Gabriel que Dieu l'avait choisie comme Mère immaculée de son Fils unique, que, sans hésitation, elle donna son consentement à une œuvre qui devait mobiliser toutes les énergies de sa fragile nature, en déclarant: Je suis la servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole (29).

A partir de ce moment, elle se consacra tout entière au service non seulement du Père céleste et du Verbe incarné; devenu son Fils, mais également de tout le genre humain, ayant bien compris que Jésus, non seulement devait sauver son peuple de l'esclavage du péché, mais serait roi d'un royaume messianique universel et impérissable (30).

6. Marie, servante du Seigneur depuis l'Annonciation jusqu'à sa glorieuse Assomption

La vie de l'Épouse immaculée de Joseph, demeurée vierge dans l'enfantement et après l'enfantement -- comme l'a toujours cru et professé l'Église catholique (31) et comme il convenait à Celle qui avait été élevée à l'incomparable dignité de la maternité divine (32), -- fut donc une vie de communion si parfaite avec son Fils qu'elle en partagea les joies, les douleurs et les triomphes. Et même après que Jésus fut monté au ciel, elle lui demeura unie par un très ardent amour, tout en accomplissant avec fidélité sa nouvelle mission de Mère spirituelle du disciple bien-aimé et de l'Église naissante. On peut dès lors affirmer que toute la vie de l'humble servante du Seigneur, depuis le moment où elle fut saluée par l'ange jusqu'à son assomption à la gloire céleste avec son corps et son âme, fut une vie de service dans l'amour.

C'est pourquoi, Nous associant aux Évangélistes, aux Pères et Docteurs de l'Église, évoqués par le Concile dans la Constitution Lumen gentium (chap. 8.), Nous contemplons avec admiration Marie ferme dans la foi, prompte à l'obéissance, simple dans l'humilité, glorifiant le Seigneur avec joie, ardente dans la charité, forte et constante dans l'accomplissement de sa mission jusqu'au sacrifice d'elle-même, communiant pleinement aux sentiments de son Fils qui s'immolait sur la croix pour donner aux hommes une vie nouvelle.

7. Le culte de louange et de gratitude

Devant des vertus si splendides, le premier devoir de tous ceux qui reconnaissent dans la Mère du Christ le modèle de l'Église, c'est de s'unir à elle pour rendre grâce au Très-Haut qui a accompli en Marie de si grandes choses pour le bien de l'humanité tout entière. Mais cela ne suffit pas. Tous les fidèles ont également le devoir de rendre à la très fidèle Servante du Seigneur un culte de louange, de reconnaissance et d'amour puisque selon la sage et douce disposition divine, son libre consentement et sa généreuse coopération aux desseins de Dieu ont eu et ont toujours une grande influence dans l'accomplissement du salut des hommes (33). C'est pourquoi tout chrétien peut faire sienne l'invocation de saint Anselme : Notre-Dame, qui êtes si glorieuse, faites que nous méritions par vous de nous élever jusqu'à Jésus votre Fils, qui par vous a daigné descendre parmi nous (34).



(à suivre)

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
LucJos
Assistant


Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Juin 07 2017, 07:00

Une minute avec Marie

coeur

Ce qui m’a marqué le plus

J’ai appris, depuis mon enfance, à aimer et à vénérer Marie.

Souvent, la nuit, je me rendais à pied avec ma grand-mère paternelle, Herminia, jusqu’à sa maison.
Nous récitions toujours le chapelet en marchant. J’étais un petit garçon curieux et distrait, et lui posais des questions pendant la prière.

Et elle me répondait :


«Maintenant, mon petit-fils, prie, je t’expliquerai plus tard.» Et nous continuions à prier.

En arrivant à la maison, il n’était plus nécessaire de répondre à mes questions, parce que j’étais gagné par le sommeil.
Et nous allions nous coucher.


Je crois que ce qui m’a marqué le plus, de cet épisode de mon enfance, est l’image de ma grand-mère
m’emmenant vers Jésus, avec Marie, sa Mère et notre Mère.  
Ce que j’ai vécu là est très important pour moi, je l’ai toujours présent dans mon cœur.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :

Mgr Diamantino Prata de Carvalho, OFM
Evêque émérite de Campanha – Minas Gerais (Brésil)
Interview exclusive pour Une Minute avec Marie  
Auteur: Thácio Siqueira

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Juin 09 2017, 07:06

Une minute avec Marie

coeur

Par amour pour Marie refuge des pécheurs


Eve Lavallière (1866 -1929) fut d’abord une comédienne française à succès.  

L'enfance d'Eve a été tragique.
Son père, ouvrier, joueur, buveur et coureur, abat son épouse à coups de revolver sous ses yeux, réfugiée sur un balcon
et qui échappe à grand peine au massacre, tandis que son malheureux père se suicide. Mais tout cela c'est du passé.
Elle dira elle-même :

"Je ne sais plus ce que c'est que d'avoir froid",  tant le luxe où elle vit est raffiné.


Un jour, elle entend prêcher un curé de campagne.
Elle est en vacances dans un château qu'elle a loué. La grande comédienne se moque du prêtre… Et huit jours après, la voilà
...comme terrassée par Jésus-Christ. Elle a trouvé le Christ. Elle lui parle comme une pauvre pécheresse parlerait
à l'homme qui va la sortir de sa misère.


Après sa conversion, elle passe dix-sept mois à Lourdes, preuve de son amour pour l'Immaculée qui est le refuge des pécheurs.
Elle, bien portante, tombera malade : il faudra un jour lui coudre la paupière de l'oeil gauche à vif sans l'endormir...


"J'ai soif d'arriver là-haut, de voir Jésus", dit-elle.

Elle meurt le 10 juillet 1929, fidèle à ce Christ découvert douze ans plus tôt.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Marie, une relation unique pour chacun  
Recueil Marial N° 12, 1980

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Juin 09 2017, 07:23

Une minute avec Marie

coeur

A Medjugorje ma plus grande expérience avec la Vierge Marie

J’ai vécu à Medjugorje ma plus grande expérience en relation avec la Vierge Marie.

J’ai visité l’église l’après-midi même de mon arrivée, et pendant la célébration de la messe
j'ai entendu clairement une voix me dire :

“Voici ta Mère”, et puis : “Voici ton fils !”
 

Depuis ce jour, toutes mes interrogations sur le rôle de Marie dans l'histoire du Salut,
et dans mon propre salut, ont trouvé une réponse grâce à son intervention.


Mon amour pour Marie a encore grandi
quand j'ai participé à une manifestation à Soure, au Brésil, pour défendre le droit des enfants à naître.
Il y avait des émeutes en ville, qui auraient pu conduire à la violence et même au pire,
mais Dieu a empêché cela et a gardé tout le monde sous sa protection.


J'avais invoqué le nom de Marie de toutes mes forces.

Par son intercession,
Dieu a dissipé la menace d’une charge de la police, et d’une explosion de violence, et la paix sociale a été maintenue.
J'ai invoqué le Saint-Esprit par le nom de Marie et, grâce à elle, le péril d'une émeute sanglante a été évité.

Pour la plus grande gloire de Dieu !
Vive la Mère de Dieu qui est aussi notre Mère !


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Medjugorje, témoignages  
Msg José Luis Azcona,  
Evêque émérite de l'île de Marajó – Pará, Brésil
Interview exclusive pour Une Minute avec Marie  
Auteur: Thácio Siqueira

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Juin 09 2017, 07:42

Une minute avec Marie

coeur

Connaissez-vous Gunadala ?

Du 9 au 11 février dernier, une foule de Chrétiens et d'Hindous se sont rendus au sanctuaire de Notre-Dame de Gunadala
pour assister à la première messe du festival donné en l’honneur de Marie de Gunadala, au cœur de l’Inde du Sud.


Beaucoup d’Hindous se mêlent à la procession.
Selon le diocèse de Vijayawada, à l’Est de l’Inde, seulement 60% des participants sont chrétiens.


Pour les Hindous, la Vierge Marie serait une manifestation de Mahadevi, «la grande déesse»,
et ils ne sont pas dépaysés par les expressions de la foi des Chrétiens indiens.


La statue vénérée par les Indiens a fait un long voyage.
Sculptée en Italie, puis installée en 1925 par l’Institut pontifical des missions étrangères, elle s’inscrit dans la continuité des
grands sanctuaires marials de Fatima ou de Lourdes. Le souvenir de la première apparition de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous,
le 11 février 1858, est célébré en grandes pompes à Gunadala. Selon une rumeur persistante, quoique non confirmée par l’Église,
la Vierge Marie serait apparue sur la colline de Gunadala, en même temps qu’elle apparaissait à Bernadette Soubirous.

Chaque année 1,5 millions de pèlerins viennent prier Marie à Gunadala !


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Inde  
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Juin 10 2017, 04:20

Une minute avec Marie

coeur

Je n’ai jamais vu la Vierge, mais je l’entends

On peut penser à juste titre que Jean-Paul II possède le don d’une perception extraordinaire du surnaturel.
Alors qu’il s’entretenait au sujet des apparitions mariales, un membre de son entourage lui demande s’il n’a jamais vu la Vierge.
La réponse du pape est nette :


«Non, je n’ai jamais vu la Vierge, mais je l’entends.»

Ainsi que le racontera le cardinal Deskur (Polonais), Karol Wojtyla trouve le séminaire diocésain presque vide lors de sa nomination
comme archevêque de Cracovie et décide donc de formuler un vœu à la Vierge :


«Je ferai beaucoup de pèlerinages à pied dans tes sanctuaires, petits et grands, proches et lointains,
selon le nombre de vocations que tu me donneras chaque année.»


Le séminaire commence soudain
à se regarnir et compte presque cinq cents élèves lorsque l’archevêque quitte Cracovie pour le Siège de Pierre.


«Ma manière de concevoir la dévotion à la Mère de Dieu a subi une transformation.
Si autrefois j’étais convaincu que Marie nous conduit au Christ, à présent je commence à comprendre
que le Christ aussi nous conduit à sa Mèr »
(J-P II, « Ma vocation, Don et mystère», Paris 1996)


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Le Pape de Marie  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Juin 11 2017, 05:28

Une minute avec Marie

coeur

«Si nous cueillons un fruit, une orange par exemple…»

Au printemps 1916, à Fatima (Portugal),
l'ange appelle à l'intimité avec la très Sainte Trinité :


«Si nous cueillons un fruit, une orange par exemple, nous lui enlevons l'écorce qu'on jette, nous séparons les pépins
qui peuvent être semés, et nous gardons les quartiers qui nous nourrissent. Ainsi, dans une seule unité - une orange -
nous avons trois choses distinctes et qui ont différents buts. [...]


Alors pourquoi nous étonner qu'en un seul Dieu il y ait trois personnes distinctes :

«Très Sainte Trinité, Père, Fils et Esprit Saint, je vous adore profondément...»

Sœur Lucie, l’une des trois voyants de la Vierge de Fatima commente :
le Père, le Fils et l'Esprit Saint ?
 

L'Ecriture évoque le mystère de la Très Sainte Trinité, par exemple, lorsque saint Luc évoque le mystère de l'Incarnation [...]
Répondant à une difficulté de Marie, l'ange lui répondit : L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance
du Très-Haut te prendra sous son ombre;
c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.  
(Luc 1, 35)»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Fatima

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun Juin 12 2017, 05:23

Une minute avec Marie

coeur

A Lourdes, un itinéraire de vie pour les enfants non nés

C'est l'un des fruits de l'année de la miséricorde au sanctuaire de Lourdes.

Le 12 novembre 2016 à 10 heures,
Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes (France), a inauguré le Chemin de la Consolation :
un nouveau lieu de dévotion au cœur du sanctuaire, destiné à faire mémoire des enfants non-nés et à les porter dans la prière.
Une initiative originale, imaginée en collaboration avec l'association Mère de Miséricorde, qui propose
une aide concrète et un soutien par l'écoute et la prière, aux femmes confrontées à l'éventualité d'une IVG.


Tout au long du chemin, des panneaux méditatifs, composés de phrases des évangiles liées à la Vie,
et de méditations rédigées par le Père André Cabes, recteur du Sanctuaire,
guident le pèlerin dans sa démarche de consolation intérieure.


Au terme de leur parcours,
les parents sont invités à donner un prénom à leur enfant non-né et à l'inscrire sur un «Livre de Vie»,
comme autant d'intentions de prière qui seront portées par des moniales des alentours, et par les pèlerins.


Situé en contrebas du Chemin de Croix historique de Lourdes,
cet itinéraire de consolation s'achève dans une grotte dédiée à ces enfants : la «grotte des deux Marie».


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Bertille Perrin  

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar Juin 13 2017, 07:30

Une minute avec Marie

coeur

Un peintre chrétien à la rencontre de Marie


L’œuvre du peintre contemporain chrétien, François-Xavier de Boissoudy,
raconte en particulier l’histoire de la Vierge Marie et de la sainteté.

Il vient d’exposer son œuvre à la Galerie Guillaume à Paris (France); l’exposition s’est terminée le 3 juin 2017.

Depuis sa rencontre avec le Christ, en 2004,
le peintre s’attache à faire voir le sacré et la lumière dans son art grâce à la technique au lavis d’encre.  

Aleteia l’a rencontré et lui a demandé pourquoi avoir choisi ce thème marial pour cette exposition ?

Réponse de François-Xavier de Boissoudy :
 

«L’idée était de s’interroger sur la sainteté, de se demander ce que signifie vivre avec Dieu y compris dans l’épreuve.
La figure de Marie s’impose avec évidence, car sa place dans le dessein de Dieu est toujours surprenante.
Comment vit-elle cela ? Comment dit-elle «oui» chaque fois ? J’ai procédé de manière chronologique pour essayer de la suivre,
de l’accompagner. J’ai fait autant de tableaux que nécessaire, soit une cinquantaine en tout. (…)
 

Marie est dans la retenue au lieu d’être dans l’affirmation d’elle-même. Elle est plus dans la relation que dans le «moi».
Sa vocation ce n’est pas qu’on la rencontre elle, mais son Fils.»


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Quelques enjeux au sujet de Marie dans l’art  
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Juin 14 2017, 02:54


Une minute avec Marie

coeur

Sans Marie nous ne pouvons pas progresser dans notre sacerdoce !  


Dans l’homélie de la messe chrismale qu’il a célébrée en la basilique Saint-Pierre le 13 avril 2017,
au matin du Jeudi Saint, le pape François s’adresse aux prêtres :


«Tout ce que Jésus annonce, et nous aussi prêtres, est joyeuse Annonce (…).
Les joies de l’Évangile doivent être conservées dans des outres neuves».


Et le pape de citer «cette Outre parfaite qu’est – Elle-même, toute entière – Notre Dame, la Vierge Marie».
Comme à Cana, «Marie est l’outre neuve de la plénitude contagieuse».


«Mais, très chers, sans la Vierge Marie nous ne pouvons pas progresser dans notre sacerdoce ! »,
s’est alors exclamé le pape en sortant un instant de son texte préparé à l’avance.
Marie est «Notre Dame de la promptitude, celle qui, à peine a-t-elle conçu dans son sein immaculé le Verbe de vie,
va visiter et servir sa cousine Elisabeth».


Et, a-t-il assuré,
«sa plénitude contagieuse nous permet de surmonter la tentation de la peur :
ce fait de ne pas avoir le courage de nous faire remplir jusqu’au bord et aussi au-delà, cette pusillanimité à ne pas sortir
pour communiquer la joie aux autres»
.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Marie et le sacerdoce  
Zenit

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Jeu Juin 15 2017, 15:10

Une minute avec Marie

coeur

En pèlerinage pour la vie d’un océan à l’autre

L’icône de Notre-Dame de Czestochowa (Pologne)
a été à accueillie le dimanche de la Divine Miséricorde 3 avril 2016 à Tenango del Aire (Mexique).

Le Sanctuaire de la Divine Miséricorde de Tenango a été fondé il y a 18 ans,
en lien avec le centre pallotin polonais de Czestochowa, appelé «Vallée de la Miséricorde Divine».
 

Cette année, plus de 15 000 personnes sont venues à Tenango à l’occasion de cette fête.
Elles ont campé sur place, médité la Bible, prié, se sont confessées et bien sûr ont assisté à la messe solennelle.


L’icône de Notre-Dame de Czestochowa
voyage constamment à travers tout le Mexique en compagnie de l'image du Christ de la Miséricorde Divine.
Sa visite à Tenango est le point culminant de son pèlerinage dans ce pays. Au cours de la messe solennelle,
auprès de l’icône de Czestochowa en pèlerinage autour du monde, l’évêque du lieu a très solennellement annoncé
la Déclaration universelle sur la protection de la civilisation de la vie
.


Cette déclaration relie le message de la Vierge de Guadalupe à celui de la Vierge de Czestochowa,
qui se répand désormais depuis le Mexique. Ce fut l'occasion de présenter et de faire le point sur le pèlerinage
«D’un océan à l'autre» au Mexique.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Czestochowa (Jasna Gora) : Jean Paul II, le 4 juin 1979  
Ocean to Ocean

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Juin 17 2017, 05:53

Une minute avec Marie

coeur

Il se forge des saints dans les prisons espagnoles

En Espagne, à la prison de Vitoria,
un prêtre vient visiter un prisonnier et le trouve grelottant de froid.

On est en hiver et le malheureux n'a qu'un maillot de corps. Le Père quitte sa soutane, enlève chemise et pull-over et les lui donne.
Ce simple geste ouvre le cœur de l'assassin.
Le jour même, Juan-José se confesse. Toute son existence est changée. De sa prison
il écrira :


"Heureux jour que celui où je suis entré dans cette prison ! C'est là que j 'ai appris à prier, à pleurer mes péchés."

Le 28 novembre 1951 Juan-José est condamné à mort. Seul dans sa cellule, il se résigne peu à peu.
Près du lit un crucifix et une image de la Sainte Vierge. Tous les jours, il récite le chapelet, fait son chemin de croix
et communie quotidiennement. Il se prive de tabac, de café, de dessert. Il porte un cilice.


Une nuit, il aperçoit en songe Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus qui lui promet son intercession.
Début 1953, il obtient du Pape Pie XII une bénédiction apostolique pour l'heure dernière.
Il passe l'ultime nuit en prière puis assiste à la messe où il communie. L'heure arrive.


Juan-José est parfaitement calme.
Un témoin dira : "II se forge des saints dans les prisons espagnoles."


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Voir "Le Sourire de Marie", N° 27, mars 1975

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Juin 17 2017, 06:12

Une minute avec Marie

coeur

«Ne crains rien, je ne t'abandonnerai pas»

Marguerite Marie Alacoque est cette religieuse qui a reçu la visite et le don du Sacré Coeur de Jésus
à Paray le Monial (France), en 1673.


Durant son enfance, Marguerite fut guérie après quatre années de grave maladie par l'intercession de Marie.
En remerciement, le jour de sa confirmation, elle ajouta alors le nom de «Marie» à «Marguerite».


«J'allais à Elle avec tant de confiance qu'il me semblait n'avoir rien à craindre sous sa protection maternelle.
Je me consacrai à Elle pour être à jamais son esclave. Je lui parlais comme une enfant, avec simplicité, tout comme à ma bonne Mère
pour laquelle je me sentais pressée d'un amour tendre. Si je suis entrée à la Visitation, c'est que j'étais attirée par le nom tout aimable
de Marie. Je sentais que c'était là ce que je cherchais.»


Religieuse, elle tombe malade, et c'est encore la Vierge Marie qui la guérit en lui disant :
«Prends courage, ma chère fille, dans la santé que je te donne de la part de mon divin Fils, car tu as encore un long et pénible chemin
à faire, toujours dessus la croix, percée de clous et d'épines, et déchirée de fouets; mais ne crains rien, je ne t'abandonnerai
et te promets ma protection.»

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Marie de Nazareth

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim Juin 18 2017, 13:47

Une minute avec Marie

coeur

Ce très saint Corps conserve son origine mariale

A la fête du Très Saint Corps et Sang du Christ,
notre "merci" est monté vers le Père, qui nous a donné le Verbe Divin, le Pain vivant descendu du ciel,
et notre remerciement s’adresse joyeusement à la Vierge, qui offrit au Seigneur la Chair innocente et le précieux Sang
que nous recevons à l'autel. (…).


Ce divin Corps et Sang conserve son origine maternelle de Marie.

C’est elle qui a préparé ce Corps et ce Sang avant de les offrir au Verbe, comme un don de la famille humaine toute entière,
pour que le Verbe s’en revête en devenant notre rédempteur, Grand Prêtre et Victime.


A la racine de l'Eucharistie, il y a donc la vie virginale et maternelle de Marie, son expérience débordante de Dieu, son parcours de foi
et d'amour, qui à travers le travail de l'Esprit Saint fit de sa chair un temple et de son cœur un autel
: car elle a conçu non selon la nature,
mais à travers la foi, par un acte libre et conscient : un acte d'obéissance. Et si le Corps que nous mangeons et le Sang que nous buvons
est le don inestimable du Seigneur ressuscité pour nous, il a toujours en lui-même, en tant que Pain embaumé,
le goût et l'arôme de la Vierge Mère.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Jean Paul II,
Angelus du 5 juin 1983, en la solennité du Corpus Christi

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun Juin 19 2017, 11:02

Une minute avec Marie

coeur

Notre-Dame de la Rue

L'association Notre-Dame de la Rue
anime une chaîne de prières à destination des plus démunis comme de toutes les personnes qui les accompagnent.


Elle relie plus de 200 groupes religieux et laïcs présents dans 45 pays et répartis sur les cinq continents.
Romain Fortunier en est le président et répond aux questions d’Aleteïa :


Une statue de Notre-Dame de la Rue parcourt actuellement la France et doit bientôt traverser la Méditerranée pour l’Orient.
Souhaitez-vous donner une dimension internationale à cette prière ?


Le Christ demande à ses disciples d’aller dans le monde entier pour proclamer l’Évangile.
La statue de Notre-Dame de la Rue envoyée à travers le monde porte à l’unité dans le Christ,
au-delà des différences sociales et culturelles.

Des personnes engagées organisent le parcours de la statue depuis le Liban jusqu’à la terre promise soit Bethléem pour Noël 2018.
La statue de Notre-Dame de la Rue doit notamment partir en Syrie dans des dispensaires et des camps de réfugiés.
C’est l’occasion de témoigner de notre soutien et compassion envers nos frères d’Orient si durement éprouvés.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Propos recueillis par Benjamin Fayet. Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen
.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Juin 21 2017, 04:35

Une minute avec Marie

coeur

Un fils qui recherche la tendresse de sa Mère

Je n’ai pas eu à proprement parler d’expérience personnelle extraordinaire avec Marie,
mais à la réflexion, je dirais qu’elle est pour moi une personne tout à fait unique :
dans sa maternité affectueuse, elle me remet en question et me stimule.
 

En me penchant sur ma condition de pécheur, je m’en remets à elle tout spécialement pour guérir tout d'abord mon sentiment
de "déception" envers moi-même, d'incohérence, comme un fils qui recherche la tendresse de sa Mère bienveillante.

En même temps, à cause de cette affection, quand elle m’accueille dans ses bras, je sens sa protection qui m’aide à suivre Jésus,
dans le pardon que je dois demander et donner aux autres.


Le péché, quelle que soit sa gravité,
est assez commun dans nos vies, et malgré le pardon qui vient du Père, à travers la voie unique du Fils,
la présence de la Mère est d'une valeur extraordinaire pour me conduire à Son Fils et réassumer ma condition de fils,
et répondre à l'appel et à la mission qu’Il m'a confiés !

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :

+ Luiz Gonzaga Fechio
Evêque du diocèse d’Amparo, SP  (Brésil)
Interview exclusif pour Une Minute avec Marie
Interview de Thácio Siqueira

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer Juin 21 2017, 10:42

Une Minute avec Marie

coeur

Notre Dame m'a sauvé du désespoir

Notre Dame m'a sauvé du désespoir.
C'était le plus grand danger.


Des gens comme nous ont toujours autant de foi et de charité qu'il faut. Mais c'est l'espoir qui peut manquer...  

Figure-toi que, pendant dix-huit mois, je n'ai pu dire mon « Notre Père »...  « Que votre volonté soit faite !»
Je ne pouvais pas dire ça, parce que je ne pouvais pas accepter sa volonté. C'est effrayant.


Il ne s'agit pas de dire des prières à la mie de pain. Il s'agit de dire vraiment ce qu'on dit.

Alors je priais Marie.
Les prières à Marie sont des prières de réserve : il n'y en a pas une dans toute la liturgie, pas une, tu entends,
pas une que le plus lamentable pécheur ne puisse dire vraiment. Dans le mécanisme du salut,  
l'Ave Maria est le dernier secours.

Avec lui, on ne peut être perdu."


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :

Charles Péguy
Ecrivain français
Extrait d’une lettre envoyée à son ami Lotte, lors de la maladie de son jeune fils Pierre

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Jeu Juin 22 2017, 13:07

Une minute avec Marie

coeur

La puissance et la fécondité du message de Fatima

De 1917 à 1989, la Russie a répandu dans le monde l’erreur du marxisme, du matérialisme athée.  

Commentant les conséquences de la révolution bolchevique, Soljenitsyne parle de 66 millions de victimes innocentes,
et parmi ces victimes, tant et tant de croyants russes, généralement orthodoxes, arbitrairement séparés, déplacés, souffrant
toutes sortes d’humiliations et de privations : martyrs connus ou inconnus....


Depuis 1989, on a vu en Russie refleurir les églises; les séminaires sont pleins et les valeurs familiales sont honorées.
La pauvreté n’est pas résorbée et la justice n’est pas parfaite, mais la politique familiale et culturelle
est appréciée largement par le peuple.


Bref, il est raisonnable de parler d’une conversion de la Russie et d’un temps de paix.
Ce changement, heureux, est-il l’unique finalité des apparitions de Fatima ?


Certes non. Ce n’est qu’un encouragement
à comprendre la puissance et la fécondité du message de Fatima pour continuer à se consacrer au Cœur immaculé de Marie.


Car «Le triomphe de son Cœur immaculé»
doit accompagner la Venue glorieuse du Christ…


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
La fin du monde : nous attendons quelqu’un (St Matthieu)  
Françoise Breynaert

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven Juin 23 2017, 11:08

Une minute avec Marie

coeur

Le reflet même du Cœur de sa Mère

Au moment où la lance du soldat romain perça le cœur de Jésus crucifié,
le cœur de Marie fut, lui aussi, transpercé de l'épée des douleurs.


Le Sacré-Cœur de Jésus est le reflet même du Cœur de sa Mère.

Le lendemain de la fête du Sacré-Cœur, on se souvient du Cœur Immaculé de Marie
ce qui nous témoigne du très haut degré de liaison entre les deux dévotions.


En 1916, pendant les trois apparitions de l'ange à Fatima, l'ange de la paix parlait aussi bien du Cœur de Jésus que de celui de Marie.
La Mère se trouve toujours auprès de son Fils ! Lors de la deuxième apparition de la Vierge à Fatima, le 13 juin 1917, Lucie reçut la
mission de propager le culte du Cœur Immaculé de Marie, garantissant le salut du monde. A l'époque, la dévotion au Cœur de Jésus
était déjà fort pratiquée et mise en valeur.


Nous appartenons tous à Jésus en tant qu'hommes, Il est notre Créateur et Rédempteur.
Celui qui s'en remet au Cœur Immaculé de Marie, Marie le remettra au Cœur de Jésus, car elle intercède auprès de Lui pour nous,
elle est notre médiatrice, notre raccourci vers Jésus.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Deux cœurs unis, Jésus et Marie  
Etoile Notre Dame

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam Juin 24 2017, 11:59

Une minute avec Marie

coeur

Marie, montre-moi ton Fils  


Avant de commencer à réciter le chapelet, le Rosaire entre les mains, il ne faut pas hésiter à s’adresser à la Sainte Vierge :

«Marie, montre-moi ton Fils».

Marie est notre mère à tous, elle seule connaît mieux que quiconque son propre Fils.
Laissons-là nous prendre la main et dévoiler en notre cœur tout le Mystère du Christ.


Contrairement à ce que l’on croit souvent, le Rosaire n’est pas une louange à Marie mais un chemin vers le Christ.

Chaque dizaine en revanche,
est l’occasion de méditer un mystère de la vie du Christ.
Pendant que nous égrenons les dix «Je vous salue Marie», nous nous plongeons dans un seul mystère.


Ces scènes de la vie du Christ que nous parcourons avec le Rosaire
— l’annonciation de l’Ange à Marie, la naissance de l’Enfant Jésus, le baptême de Jésus dans le Jourdain,
la Transfiguration, la dernière Cène, l’agonie du Seigneur, la Crucifixion, la Résurrection et la venue de l’Esprit Saint… —

combien de richesse et de dévotion dans ces grains qui se succèdent !

En priant le rosaire avec toute la dévotion de votre cœur, accueillez avec ferveur chaque mystère de la vie du Christ,
comme si Marie vous le confiait entre les mains.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Comment prier le Rosaire ? (Le chapelet)  
Lorena Moscoso
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Hier à 05:30

Une minute avec Marie

coeur

Dites ce que vous pensez de la Mère de Dieu ...


Que vos pensées se tournent continuellement vers Marie comme la pensée des enfants aimants vers leur mère,
demandez-lui de vous aider et de vous faire approfondir votre foi, votre loyauté envers l'Église,
votre attachement aux sacrements, et de vous garder du péché.


(…) Je vous demande de développer en vous cet état d'esprit de telle sorte que, lorsque votre vie touchera à sa fin,
la pratique d'une vie entière vous soutienne et vous réconforte lorsque vous en aurez le plus besoin et vous serez alors prêts
à honorer Dieu dans le Ciel auprès d'elle.

Enseignez cette dévotion dans vos foyers.
Assurez-vous qu'une statue ou un tableau de Notre-Dame y occupe une place prééminente.
Parlez-en à vos enfants de manière que votre famille reste groupée auprès d'elle. Parlez-en à vos amis (…).


N’ayez pas peur, et encore moins honte, de dire ce que vous pensez et sentez au sujet de la Mère de Dieu...

L'Australie a été consacrée à Notre Dame sous le titre de Secours des Chrétiens...
La paix nous a été rendue le 15 août 1945, fête de l'Assomption de Notre Dame...


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Marie à l’heure de notre mort, des Pères de l’Eglise à nos jours  
Cardinal James Darcy Freeman
Archevêque de Sidney (Australie), le 11 février 1973, lors de la fête de Notre Dame de Lourdes
Recueil marial 1976

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Hier à 14:03

Une Minute avec Marie

coeur

Missionnaire du chapelet sur une télévision arabe

Yacoub, jeune chanteur palestinien de 23 ans né à Jérusalem, à la carrière déjà bien remplie,
n'a jamais eu honte ou peur d'affirmer sa foi chrétienne. Le jeune homme, syriaque orthodoxe, a déjà animé le festival de Noël de Jérusalem.
Il chante souvent des chants religieux, aussi à l'aise en arabe qu'en syriaque.


Yacoub s'est peut-être souvenu de ces paroles du Christ :

"Celui qui a honte de moi ou de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse,
le Fils de l'homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges".


En effet, tout au long des dernières diffusions de l'émission 'Arab idol', le 'The voice' de la télévision arabe, chacun
a pu remarquer le chapelet et la croix noués au poignet du jeune Chrétien. L'émission, financée par une maison de
production d'Arabie Saoudite, compte parmi ses téléspectateurs une écrasante majorité de Musulmans.


Pourtant, le symbole de sa foi arboré par le jeune chanteur ne lui a pas coûté la victoire, bien au contraire.
Conscient du bonheur et de la chance que lui porteraient Jésus et Marie, il les a gardés, tout contre la main qui tenait le micro !


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Les Eglises chrétiennes traditionnelles de Terre Sainte  
Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâces; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
LucJos
Assistant
avatar

Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Aujourd'hui à 02:39

Une minute avec Marie

coeur

Le 3ème secret et le cardinal Joseph Ratzinger

L’interprétation du troisième secret donné par la Vierge Marie aux jeunes voyants de Fatima (Portugal) en 1917,
a été faite en l’an 2000 par le cardinal Joseph Ratzinger, alors Secrétaire de la Congrégation pour la Doctrine de la foi.
Nous en retenons :


La finalité de toutes les apparitions est de faire croître toujours plus dans la foi, l’espérance et la charité.

L’avenir n’est pas déterminé de manière immuable,
et l’image que les enfants ont vue n’est nullement un film d’anticipation de l’avenir, auquel rien ne pourrait être changé.
Toute cette vision se produit en réalité seulement pour faire apparaître
la liberté et pour l’orienter dans une direction positive.

La vision a un caractère symbolique.
Nous pouvons y reconnaître le siècle écoulé comme celui des martyrs et des persécutions de l’Église.
Dans le chemin de croix de ce siècle, la figure du Pape a un rôle spécial.

De même que du côté ouvert du Christ en croix, est née l’Église,
de même la mort des témoins est féconde pour la vie future de l’Église.
Leur martyre s’accomplit en solidarité avec la passion du Christ, il devient un tout avec elle.


Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
C. Ratzinger commente le 3e secret  
Françoise Breynaert
Dans Fatima 1917-2017, La dévotion au cœur immaculé de Marie, de 1917 à la Venue glorieuse du Christ  
Editions Hovines, mars 2017, p 37-38

Je vous salue, Marie pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Couvre-nous, Seigneur, de Ton Précieux Sang !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une minute avec Marie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VERS LA NOUVELLE JÉRUSALEM  :: Consacré à la Vierge Marie * Pour toi Marie *-
Sauter vers: